Utilisation d'un narguilé de plongée en 12v

Bonjour à Tous,

dans l'idée d'avoir un matériel qui me permettrait de nettoyer ma carène, faire des intervention sous la coque ( bout ds l'helice, filet ect ...) dcrocher une ancre bloquée, je m'interresse au système narguilé .
L’intérêt ? matériel peut encombrant, léger (celui du lien pèse 4 kg ) peu contraignant (pas de ré épreuve des bouteilles, pas de frais de gonflage de ces derniers) et autonome .
Je ne connait pas ce type de matériel, aussi, s'il y avait des utilisateurs sur le forum, je souhaiterais avoir leurs avis.
j'ai recherché sur internet, et bizarrement, on trouve beaucoup d'appareil qui fonctionnent ... sur 220 V !?!? d'autres, sur moteur thermique ...
j'en ai trouvé un qui fonctionne sur 12 V, mais si certains ici connaissent d'autres modèles, pourquoi pas, moins cher ... ;-), je serais preneur .
merci d'avance et bon vent

www.accastillage-diffusion.com[...]75.html

L'équipage
04 mar. 2012
04 mar. 201204 mar. 2012
0

Oui..ca consomme quand même une vingtaine d'ampères en 12v, c'est pas rien.
Vaut mieux pas que le fusible saute quand tu es au fond..
Attention à se former un minimum avant utilisation.

04 mar. 2012
0

20 ampères en 1 heure ...
en 1 heure ... , ça laisse le temps de faire pas mal de chose sous l'eau quand même ?
je préfère "ça" plutot que de me trimballer avec un groupe électrogène, les bidons d'essence (les risques qui vont avec, la place que ça prends ds le bateau)... pour avoir du 220 V.
la formation ? c'est fait ...

04 mar. 2012
2

j'ai trouvé une vidéo sur la chose
je précise : j'ai aucune action ds la marque ... mais d'autres que moi peuvent etre interressé par ce type de matériel

04 mar. 2012
0

Si tu es formé tu peux aprécier les risques, alors c'est un produit pas inintéressant.
Voir peut être son entretien nécessaire aussi.
Perso j'embarque un petit bloc gonflé à bord au cas où.

04 mar. 2012
0

Je voulais justement investir dans un petit bloc, genre le matériel que vendent les ships. Mais certains m'ont dit que l'autonomie était réduite (5 mn a 10 M, on doit faire regonfler la bouteille (retourner a terre, chercher un club de plongée ...), on doit ré-éprouver la bouteille toutes les X années (et les frais qui vont avec ...) tout ça, m'a quelque peu "refroidi" ...

04 mar. 201204 mar. 2012
1

Oui je suis dans ce cas : bouteille de 2litres avec le pack Beuchat. Autonomie : compter seulement 10-15mn en travaillant sous l'eau à faible profondeur (<5m). Ré-épreuve tous les 2 ans, 60 euros. L'idéal serait un bloc de 6 litres.
Mais bon c'est mieux que l'apnée en cas de problème, et ça me parait plus sécure que le narguilé (en solo).

04 mar. 2012
1

¨Ca fait chère quand tu pense que ça peut-etre qu'un vulgaire compresseur chinois à 50 balles additionné d'un filtre à air et régulateur de plongée qui n'est valent pas plus.

04 mar. 2012
0

je sais, je sais Thierry ...
c'est sans doute stupide de ma part, mais je veux pas bricoler ce genre de matériel, je m'en réfère aux "pros" ... (sans doute a tord ...)

04 mar. 2012
1

Bonjour,
Le pourquoi de la genèse de la plongée autonome, c'est justement de ne pas s'emm....r avec les tuyaux. Le narguilé nécessite quelqu'un de fiable en veille à la surface. (On ne dit pas la capacité du tampon, mais apparemment ça ne fait pas « bésef »...)
Par beau temps, pas de courant à poste fixe, bonne visibilité et pas profond pourquoi pas?
Mais en multi usage comme proposé sur la brochure, toutes conditions je ne le sens pas trop.
Le tube du narguilé ne doit jamais être sollicité en tension, ce qui suppose au moins un bout en doublure et bien mordre l’embout en inox parce que j’ai connu des bouffeurs d’embouts (froid, stress…) qui en consommais presqu’autant que des cigarettes. Il faut donc doubler avec un bout de suspension, se mettre en négatif et donc pendu avec une ceinture et du plomb (ce qui est partie d'un scaphandre autonome). Aller chercher un mouillage coincé un peu profond (~10m) avec la longueur du narguilé dans le courant; je ne le sens plus du tout.
Pour gratter une coque faut appuyer dessus et donc dans l’eau c’est le « gratteur » qui recule sauf à se brider sur la coque et ça fait vite méli mélo avec le narguilé et seulement vingt doigts.
86l/' ça donne environ 15 respiration par minute le juste suffisant pour un effort au fond et ce sans avoir froid.
Le moteur thermique sans personne en veille à la surface exclus. (ré-aspiration des gaz d’échappement)
Le 220V « risqui » pour un compresseur en servitude provisoire en milieu humide aqueux sur un bateau de plaisance ou à quai; pour moi exclus.
C’est un compresseur en 12V bien, mais bonjour la sollicitation batterie. Les petits compresseurs pour regonfler les pneus de bagnole on les fait tourner moteur en marche… Et il ne s’agit que de gonfler dans la gamme 2-3 bars.
Pour être sérieux avec la filtration de l’air respirable, et vu la taille du filtre bonjour le consommable.

Compte tenu du prix je suis dubitatif…

Ce produit a sans doute son créneau, de préférence pour tous les usages proposés sur la brochure autres que la plongée.
Pour moi à bord c’est le scaphandre, allier croisière et plongée est un « must » et on est plus à l'aise en autonome.

A ta place bla bla..

:blabla: :blabla:

04 mar. 2012
5

Bonjour CergElAbroz,

J'ai bien compris que la plongée bouteille, c'est votre choix ...
ma question ne portait pas sur la "genese" de la plongée
mais sur des témoignages de personnes qui utilisent le systeme de narguilé.
je savais bien en lançant ce sujet que j'aurais eu affaire a des "pro-plongée-bouteilles" qui m'auraient énumérés tous les inconvénients de ce système.
je veux etre clair sur un point : je ne veux pas de bouteilles ...
je préfèrerais "m'emmerder" avec un tuyau de temps en temps (car je passe pas ma vie sous l'eau) ... plutot que galérer en apnée ...
je préfèrerais aussi m'emmerder avec un tuyau plutot que trimballer les bouteilles, stabilisateur, tout le tintoin ... et toutes les contraintes citées précédemment ...
encore une fois, c'est un choix, la plongée bouteilles !
et je respecte ceux qui ont cette passion
mais je veux un truc qui puisse me dépanner de temps a autre, point.
combien coute un equipement de plongée bouteille, son entretien ?
je veux pas m'emmerder avec ça ...
mon truc, c'est la voile, et si je plonge, c'est parceque j'ai pas "le choix" ...
faire des photos sous l'eau, visiter des épaves ect ... c'est pas mon truc ...
encore une fois, ce n'est pas une critique que je fais ...
bon vent a tous

04 mar. 2012
0

pour ton info navigateur je n'ai pas de compresseur en 12 volts mais je plonge depuis des annees pour carener avant chaque regate avec un compresseur a 50 euros sans huile une bouteille de butane en fibre comme tampon surveiller reglage 2eme etage (surpression pulmo) mais je suis un peu fou (comme les asiatiques le tuyau entre les dents) le seul truc qui me gene à 72 ans l'eau est de plus en plus froide et des regates on en fait 12 l'hiver bon courage ne faite pas comme moi

04 mar. 2012
1

Tu as également ce type de matériel. A choisir mieux vaut s'équiper chez un pro-plongée que chez un ship :
www.vieuxplongeur.com[...]2v.html

09 mar. 2012
0

On passe déja sur un débit de 180 l/mn, c'est mieux, pour info navigateur 90l c'est en gros le minimum qu'il te faut a pression atmosphérique sans faire d’effort.

04 mar. 2012
0

tout a fait d'accord avec toi Juno ! merci pour le lien ! je note !

04 mar. 2012
0

Je suis plongeur bouteille et pour mon usage personnel c'est incontournable; mais j'ai utilisé le narguilé plusieurs fois et c'est très pratique pour aller gratter le ventre du bateau ou autre chose mais guère plus. Si c'est le seul usage que tu envisage et que tu as acquis un minimum de formation n'hésites pas; mais quelques conseils quand même:
1) le modèle que tu envisage me fait froid dans le dos!! je ne gonflerais même pas mes roues avec..(bon ok j'éxagère un peu..)Mais oriente toi vers un VRAI narguilé de plongée comme les Nardi. Ils sont fait pour ça et ils ont un filtre en sortie ce qui est obligatoire.

2)garde toujours une personne en veille en surface

3) attention ils consomment beaucoup de puissance 5 à 600W prévoit des batteries bien chargées ou laisse tourner le moteur (sauf pour aller bricoler l'hélice évidemment)

4) les utiliser en 24V sera préférable

Et avec tout ça bons nettoyages

04 mar. 201216 juin 2020
0

J'ai la même démarche que toi à propos d'un narguilé à moteur électrique.
J'ai pratiqué beaucoup la plongée avec bouteille mais pour le grand voyage çà sera un narguilé.
Ce qui m'intéresse c'est pas de poids, encombrement mini, simple.
J'ai trouvé sur internet une solution qui me satisfait.
Il s'agit d'un compresseur 12v ou 24v qui permet de plonger à une personne à 20m (12V) ou 2 personnes à 20m (24V). L'intérêt de cette solution est que le moteur ne tourne que s'il y a besoin d'air (voir la vidéo). Je pense l'alimenter avec 2 batterie style optima de 50A en série pour avoir les 24V. Ces batteries seront recharger à bord en 12V via le cicuit de charge (600w de panneau solaire)
Sté BROWNIES Marine Groupe www.browniesmarinegroup.com[...]/
La vidéo www.browniesmarinegroup.com[...]systems

Il y a aussi les compresseurs JAck mais ils sont trés buyants et consomment beaucoup car ils tournent sans arrêt.


04 mar. 2012
0

Autre modèle NARDI Esprit 12V
www.vieuxplongeur.com[...]2v.html
588€

04 mar. 2012
0

Au mois de septembre dernier j'ai eu l'occasion d'exposer ma modeste solution pour petite profondeur :

www.hisse-et-oh.com[...]e-coque

05 mar. 201205 mar. 2012
1

Je viens de re-parcourir les fils sur le sujet et je constate qu'en ce qui concerne

le fait de se rendre quelques mètres sous la surface et ne pas le faire en apnée;

• Beaucoup ont élucubré sur le papier, peu ont transposé en vrai grandeur en
payant de leur personne, et quand cela s'est fait s'accommodent des inconvénients
de leur solution quand elle est viable. (Le bullage en pleine poire entre autre
par exemple)...

• Le retour des autres n'est absolument pas reproductible.

• L'expérimentation personnelle reste donc un "passage" indispensable et

obligatoire qui suppose hélas du déchet. Les plus aptes (avec un peu d'instinct)
passent à travers, d'autres connaissent des expériences plus ou moins
inconvénientes pour le moins et quelquefois douloureuses qu'il s'agisse du
physique ou du porte-monnaie.

• Aux innocents les mains pleines; certains "l'ont fait" et ignorent encore à quoi
ils ont échappé

• Attention à la routine.

C'est juste pour causer... :alavotre:

05 mar. 2012
0

compte tenu du prix si tu connais un plongeur adresse toi à lui, il a tout le matos, l’expérience et çà te couteras moins cher et de plus tu te mouilleras pas.
pas mal de plaisanciers m'ont fait appel pour bout dans l'hélice, anodes, lunettes au fond du port, clé et même portable, etc etc etc suivant l'opération de 50 à 200 et tout le monde est content...

05 mar. 2012
1

Allo matinik ?? oui je suis en Patagonie, j'ai choppé 1 filet dans l'helice, tu es dispo?? ahh merde ya personne dans ce bled!

Bon allé je caricature comme d'hab!
La plongé c'est dangereux quand on sait pas !
oui bon... au lieu de dramatiser, on pourrait peut-être juste expliquer LE problème de la plongée dans 4m de flotte à savoir la surpression pulmonaire!
Après tu es averti, tu es adultes, tu es libres, ta vie t'appartient, tu fais ce que tu veux!

A+

(au fait les gars n'oubliez pas d'acheter votre éthylomètre avant le 1er Juillet! l'année prochaine c'est pour les bateaux!)

09 mar. 2012
0

je relance le fil car je n'ai toujours pas de témoignage direct d'un propriétaire de narguilé (matériel non bricolé a la maison donc ) acheté dans le commerce et qui l'utilise régulièrement
merci a vous

09 mar. 2012
0

bsr,
ce systeme s'appelle dans le midi un neguechin
un biberon avec un detendeur coute trois fois moins cher et est plus polyvalent,
si on veut se faire un narguile on prend un detendeur deux etages et on remplace le tuyau entre l'etage hp et bp par un tube plus long qui tient au moins 10bars
c'est la meme chose mais sans compresseur ;
de toutes façons ne jamais plongeur seul ou sans une surveillance efficace en surface
et surtout en neophite
les bons plonguers sont tous morts il ne reste que les vieux .....
alain :aurevoirdame:

21 avr. 2017
0

Toujours eu à bord passé la soixantaine une 10L d'intervention en plus de mon bi que j'avais équipé comme vous, ce qui permettait de la laisser sur le pont mais jamais avec dépassé la profondeur de la quille, pour l'ancre équipement classique

10 mar. 2012
0

ça intéresserais aussi ...

15 mai 2012
0

je viens de m'en "bricoler" un, pour 400€ environ. compresseur 160l/mn, 12V, sur cuve 10 litres TMAX, un tuyau de 17m avec détendeur 2ième étage buccal. Il me manque le filtre. Si quelqu'un peut me renseigner ou je peux en trouver ?

15 mai 2012
-1

l'idéal, un bloc plongée enfant de 6L...c'est ce que j'ai à bord il y en a largement assez pour aller chercher une ancre dans 10m d'eau !!
ou débloquer un bout dans l'hélice, ou caréner...

ou alors effectivement un bloc plus gros et un narguilé entre le premier et le deuxième étage.
vous trouverez des clubs de plongée partout ( sauf peut etre en patagonie... ) pour recharger.
pour info entre 5 et 7 € la recharge d'un 12l en 230 bars en med.
et une réépreuve à faire tout les 2 ans coute aux alentours de 50€,

voila ...si ça peut faire avancer le smilblick : ;-)

17 mai 2012
0

Bonjour, je suis un plongeur (bouteille) ce produit peut etre tres dangeureux, alors un conseille passe au minimum le niveau 1 de plonger (risque de surpression des poumons)
cordialement

17 mai 2012
1

Risque mortel de s'aventurer en dessous de 3 métres en respirant de l'air , d'où qu'il vienne: en cas de problème risque de surpression pulmonaire : l'air contenu dans les alvéoles des poumons se dilate , et DETRUIT les poumons , sans poumon comment on respire ??? on ne respire plus et ...on meurt , pas de traitement possible c'est détruit , c'est foutu.

c'est raide comme fil , si cela peut éviter un accident gravissime... un plongeur bouteille.

Maintenant du positif : se former un minimum ne prend pas trop de temps ni d'énergie

Salut , prudence sous l'eau Bernard

18 mai 2012
0

Bonjour à tous
j'ai été scaphandrier et j'ai eu ma propre entreprise de tp que j'ai revendu qui existe encore STTI à FOS SUR MER.
Le plus simple pour les bateau est une bouteille de plongée à faire gonfler à 200 bars avec un détendeur que l'on coupe au milieu des deux étage en le prolongeant avec un tuyau type oxygène résistant à 25 bars .Faire attention au 1er étage du détendeur quand on plonge car il va gelé il faut mettre la bouteille dans l'eau .Voila en plongé il faut respirer normalement ,souffler dans le masque ,et équilibrer ses tympans .Pour le fil plus haut concernant les filtres il faut un pré filtre décanteur d'eau et d'huile et ensuite un filtre à charbon actif .Content si cela vous a éclairé......

26 mai 2013
0

Bonjour,

Je ne sais pas ou vous en êtes dans vos recherches ?

Je ne suis pas plaisancier mais je me suis penché sur une solution qui me permettrait d'intervenir sur le fond de ma piscine.

J'ai une fuite au niveau de ma bonde de fond et doit y démonter la grille pour poser un bouchon.
Mon pisciniste trouve la température de l'eau trop froide pour intervenir et mes contacts auprès des club de plongé de ma région sont demeurés infructueux.

En attendant j'ai la piscine qui se vide dans mon garage. Bref dans l'urgence, la solution du narguilé m'est apparue comme la plus accessible et j'ai trouvé cet appareil sur e-bay

www.ebay.com[...]8888315

Que pensez vous de ce produit ?

Cdlt,

Franck

27 mai 2013
0

Super dangereux, pas de filtre ...

26 mai 2013
0

bonjour
Si vous utilisez un narguilé ne faites pas comme moi, n'achetez pas un compresseur sans huile à brico machin et un détendeur avec un long tuyau. Acheter le compresseur dans une enseigne du type Accastillage diffusion ou autre. Vous le paierez un peu plus cher mais il sera équipé comme il se doit de tous les filtres nécessaires. Même un compresseur sans huile dégage des particules simplement par frottement du piston. Personnellement, j'ai abandonné l'idée de nettoyer mon bateau sous l'eau, car j'ai remarqué qu'après chaque nettoyage la coque se chargeait deux fois plus vite et cela même avec un antifouling à matrice dure.
D'autre part, nettoyer un bateau de 10 m sous l'eau est une épreuve qui n'est pas à la porté de tous le monde

Cordialement

28 oct. 2015
0

faut quand même pas exagérer : c'est très faisable, surtout avec un peu d'astuce (pour ma part, je me serts d'un bout de tuyau pvc comme rallonge à ma spatule, et une forme de coque à bouchains offre des surfaces +/- planes, faciles à gratter)

27 mai 2013
0

Une réponse dans le cadre du sujet. Va y avoir des réactions, mais ça va mettre de l'animation...
J'ai traîné longtemps sous une couchette deux bouteilles et leurs accessoires, puis j'ai arrêté à cause du poids, des manipulations, du gonflage, et aussi des risques avec les équipiers mal formés et aventureux.
Nous nous sommes donc offert un Jack en 12v, dans sa bassine avec deux petites batteries. On a viré les batteries et installé deux petits ventilos d'ordi, car un compresseur ça chauffe!
Les raccords sont du type rapide gardéna, ce qui fait que je me sers des tuyaux d'eau pour plus de mobilité, le compresseur restant à bord. Un jour j'installerai deux prises de coque avant et arrière, ce sera plus propre.
Fusible 30A, mais j'ai 5 batt. de 190A. Ce zinzin sert essentiellement à nettoyer carène, hélice, et à explorer "en laisse" les alentours du bateau au mouillage, pour rapporter quelques bulots. Les 40m. de tuyau entraînent une perte de charge qui interdit de descendre à plus de trois mètres. Mais le temps passant, les conseils venant, les ados ont vite appris à pratiquer l'apnée et à lâcher l'embout et à revenir le sucer en l'ayant lesté avec un caillou, car le tuyau flotte.
Maintenant ils veulent que je rachète quoi, à votre avis?

Ce matériel est largement amorti, mais il faut un équipier compétent car son usage peut être trompeur par son apparente facilité. Un moteur d'annexe aussi, non?
J'ai bien apprécié les raccords de jardinage, les détendeurs très simples, et la convivialité de pouvoir nettoyer la coque à deux ou trois avec un montage simplissime. Nous l'utilisons depuis treize ans, nous ne crachons pas nos poumons, les tympans vont bien, et la nouvelle génération attend les bouteilles....
En espérant avoir répondu à la question.

28 oct. 2015
0

Deriveur : "offert un Jack en 12v, dans sa bassine" C'est quoi, un Jack ?

28 oct. 2015
0

Merci Dériveur.
Je suppose que, pour nettoyer mes 9 mètres de coque, posé sur le pont, ça peut le faire ?
Tu aurais une configuration / matériel type à conseiller, stp ?

28 oct. 2015
0

Tu en serais pas dans le 44 ou le 56, par hasard ?

28 oct. 2015
0

"floating jack" un narguilé dans une sorte de bassine avec deux petites batteries. Elle flotte et tu peux te balader (ou démêler une ancre)
voir gogol: floating jack narghilé

28 oct. 2015
0

Ni 44 ni 56 . Disons 06 ou 13. Bref dans des eaux plus clémentes! Mais va sur gogol.
Ma barque: 14,27 X 4,40. Ce narguilé est un équipement qui m'a servi très souvent, autant pour le nettoyage que pour le gonflage annexe et pare-battages et "rôdage" autour du bateau, et repêchage d'objets divers.

Un inconvénient: sous l'eau on ne voit pas le temps passer; les batteries si!

28 oct. 2015
1

Je vois que nombreux sont ceux qui ne connaissent pas l'Air Buoy (qui hélas n'existe plus suite à la déconfiture de Johnson et Evinrude, mais Hookah a repris le flambeau, une autre société aussi. J'ai été un vrai scaphandrier professionnel, dont je peux me permettre de donner mon opinion: Ces systèmes flottants ou a mettre sur le pont sont des compresseurs à menbrane. Leur utilisation et d'une facilité déconcertable et ne nécessite aucun club "profiteur", comme c'est d'ailleurs le cas en Floride ou aux Bahamas ou même les néophites plongent avec ce type de matériel.
La profondeur maximum a respecter est en deçà de 12m, si vous restez dans les 5 à 6 mètres, c'est déjà bien agréable.
Le seul bémol, comme tous les produits de qualité, il faut payer le prix, mais ce ser mieux que Nardi qui pratique des prix qui ne correspondent pas au produit livré.
La bouteille reste pour ceux qui aiment descendre...., en plus,elle doit être révisée tous les 4 ans ou moins, et aucun centre ne vous gonfflera votre bouteille si vous n'avez pas de certificat....Une mafia qui n'existait pas avant et qui n'a pas apporté de l'eau au moulin.

06 avr. 2017
0

Je n'y connais rien, mais une recherche internet me montre qu'il n'y a aucun palier jusqu'à 6 m de profondeur.
Donc pour aller gratter sa coque ou enlever un bout de l'hélice, je ne vois les risques de surpression ou de décompression à moins d'avoir un pétrolier comme canote!
Le tout c'est d'avoir une prise d'air correcte pour éviter d'absorber les gaz d'échappement si le compresseur à un moteur, bon si il est électrique je ne vois pas trop les risques. Franchement pour aller gratter la coque à1 m ou 1m50 sous l'eau le narguilé me parait la bonne solution.
S'il s'agit d'aller décoincer une ancre par 10 ou 15 m de fond c'est un autre problème

06 avr. 2017
0

bonjour, je vois que mon fil datant de 2012 est toujours en actualité! J'ai laissé partir mon Narguilé bricolé avec la vente de mon bateau. J'en acheté un autre pour mon nouveau bateau. Il est moins performant que celui que j'avais bricolé mais, franchement, c'est tellement pratique ....

06 avr. 2017
3

Je suis un vieux plongeur (~ pro).

Il n'est pas nécessaire d'aller profond pour avoir un accident/incident de plongée.
Expérience vécue:
Un quai, profondeur maxi = 8 mai. Eau tropicale.
Visite périodique avec prises de mesures diverses.
Deux plongeurs, un vrai pro et moi.
On monte et descend fonction des besoins. Jamais de grandes variations.
Quelques difficultés d'exécution.
Je m'étonne un peu de voir le pro respirer très fortement.
On sort de l'eau.
4 heures après, j'apprends qu'il est en observation sous oxygène, pour cause de fourmillements dans les doigts.
Accident de plongée, heureusement bénin.

Je pense que bosser sous l'eau (carénage, dépannage, décoincement d'ancre, ...) est facilement source de stress, donc augmentation du risque d'accident.
Donc, les non-pro et assimilés, il vaut mieux s'abstenir, notamment si on "ne le sent pas".

Enfin, l'accident le plus fréquent en plongée:
La surpression pulmonaire lors dès baptême dans trois mètres d'eau (y compris en piscine). Le néophyte ne pense pas à souffler lors du retour à la surface. Les alvéoles pulmonaires sont alors distendues.
Pour information. Dans sa version ultime cet accident est vraiment degueu à voir, le pont du bateau se couvre rouge sang; et aucun traitement possible.

06 avr. 2017
0

Un fil qui remonte de profond...J'y suis déjà mais j'en remets une couche à toutes fins utiles :
clinkemaillie.free.fr[...]ge.html

06 avr. 2017
2

Le fil remonte, mais ... a t-il respecté les paliers ?
:acheval:

06 avr. 2017
0

Nous avons un narguilé sur notre bateau. Après 15 ans à se faire racketer par une révision à 85€ pour une bouteille de 2 litres à bord.
Nous avons investi dans un Nardi en 220V. Il débite 200 litres minutes et permet des plongées jusqu'à une petite vingtaine de mètres. C'est bien suffisant pour intervenir sur le bateau, le compresseur est sans huile, il est équipé d'un filtre à charbon à changer toutes les 20 heures. Autre avantage, il à une sortie compresseur qui permet de gonfler l'annexe et les défenses.
Il existe aussi en version 12 volts/240L/mn
Ça ne couvre pas l'usage d'une bouteille, c'est une autre utilisation. C'est pratique fiable économique et sécurisant si l'on reste dans ses limites d'utilisation.

07 avr. 2017
0

Je possède le modèle Nardi en 12volts. Je l'utilise très régulièrement notamment pour entretenir mon hélice....

06 avr. 2017
0

Un narguilé me semble 10 fois plus dangereux qu'une bouteille de plonger après avoir passer le niveau 1

07 avr. 2017
0

Oui mais justement le but ce n'est pas d'aller taquiner Jojo le mérou mais de barboter avec une gratounette à une profondeur de 1 m. Le narguilé me semble pour cet usage, et principalement pour cet usage tout à fait adapté. Pour aller décoincer une ancre c'est une autre histoire, là il ne faut pas s'inspirer de Cousteau mais du grand bleu et y aller en apnée le temps de crocher en tête d'ancre un orin avec un mousqueton.

07 avr. 2017
1

En plus si on prend les tables de plongée on ne fait pas de pallier si on plonge jusqu'à 8 m. Même avec une quille aileron cela permet de gratter. Quant au mouillage, je n'ai jamais eu de cas nécessitant une plongée, en tournant autour de la verticale de l'ancre au moteur, je suis toujours arrivé à la décoincer. En plus on ne mouille pas tous les jours par 15 m de fond.
Donc ma conclusion:
- Pour les travaux et interventions sous-marins sur la coque, le narguilé me parait très bien. Peu d'entretien, pas trop cher, peu encombrant.
- Après si on veut se prendre pour Cousteau, ce n'est pas pour rien qu'il a été co-inventeur du scaphandre autonome.

07 avr. 2017
0

Cela dit pour les néophytes suivre une formation sur la plongée de type PADI, c'est une bonne idée avant de se lancer avec le narguilé.

07 avr. 2017
0

Par contre, si on parcourt Internet on trouve pleins de forums où les gens ont bricolé pour 3 balles leur propre narguilé. Personnellement, cela me fait un peu peur et je pense qu'il vaut mieux se priver d'apéro pour une semaine et s'acheter un vrai matos (Environ 800 roros). C'est à peine plus cher qu'une bouteille de bonne contenance et son détendeur et donc vite amorti avec les frais de gonflage et de ré-épreuve.

07 avr. 201707 avr. 2017
07 avr. 2017
4

800 euros d'apéro par semaine, le risque est plus côté cirrhose que décompression.

07 avr. 2017
1

C'est une bouteille de Romanée-Conti...

07 avr. 2017
0

Sans parler des eventuels problemes de technique de plongée, je me suis equipé d'un compresseur du commerce 8 bras, avec petite bouteille tampon 8l ou 10l, evidement sans huileur d'air, mais avec un filtre absolu en sortie de compresseur pour eviter de respirer les eventuelles micro fines de tefon du dit compresseur à sec.
Ca marche bien, mais c'est en 220v donc transfo et moteur ou groupe, suivant puissance des batteries.....

07 avr. 201707 avr. 2017
0

@Olivier, juste pour info, les tables de paliers usuelles sont des tables "loisirs" (on est relax dans l'eau et on contemple les beautés subaquatiques...).
Lors des travaux et efforts (grattage etc...), ont doit utiliser les tables "pro", beaucoup plus contraignantes. Maintenant narguilé ou bouteille c'est pareil.

08 avr. 201708 avr. 2017
0

@juno et que disent tes tables pro pour 1h à 1:30 de plongée entre 0 et 1,5 m (pas mal d'aller/retour entre surface et 1,5m) (vrai question) je n'utilise mon narguilé que dans ces conditions. Et si le disjoncteur saute (8A) ce qui est arrivé plus d'une fois d'une part je l'entend (en fait c'est plutôt je ne l'entend plus - le compresseur) et d'autre part avec la bouteille tampon la pression de l'air va diminuant doucement donc pas de problème et le tout à 1,5m de profondeur c'est plutôt sans histoire.

08 avr. 2017
0

@bruno, comme je l'ai dit c'est juste une info. Je n'ai pas dit qu'il fallait faire un palier à 1,50m. chacun fait ce qu'il veut.

08 avr. 2017
0

Dans les table loisir j usqu'à à 10 m'être il n y a pas de palier...faux arreter le délire
Quand à tenir un palier à moins de 5 m c est vraiment tres compliquer avec le clapot.
Si tu passe ton niveau de plonger tu aura le droit d'avoir une bouteille .
Sa permet des possibilités bien plus interessante, se balader, démêler un mouillage,débloquer un ancre.....Le narguiller tu est dépendant d' une source electrique et limiter à quelque metre autour du compresseur.
Perso j ais fait la démarche de passer le 1er niveau de plonger et c est absolument génial. ....j en suis à prépare le niveau 3....
Ps là gratounette pour netoyer la carrene nous le faisons en masque tubas palme en familles.

08 avr. 2017
0

@tramo : "nous le faisons en masque tubas palme" : et vous n'avez pas la tête qui tourne ensuite ?

08 avr. 2017
0

Nom......Et pourquoi

08 avr. 2017
0

@tramo : Parce que c'était mon cas et cela m'a incité à bricoler mon narguilé. Depuis le nettoyage est longuet mais tranquille.

21 avr. 2017
2

Ancien plongeur offshore je peux préciser que le narguilé est sécurisant car on à toujours un lien avec la surface et pour plonger sous un bateau pour brosser la coque ou l'hélice c'est plus pratique qu'une bouteille lourde dans le dos pour évoluer sous la coque. Pour les paliers jusqu'à 12m c'est sans paliers après les paliers de sécurités à 3 mètres quand on remonte c'est plus pour se réhabituer avec l'extérieur et pas sortir sans regarder si un bateau arrive. Plongé en pro en réparation navale et offshore sans jamais de problèmes de décompression . Je vais me reprendre un narguilé pour les brossages car ma bouteille commence à être lourde dans le dos .

21 avr. 2017
0

Si quelqu'un est interressé par le mien (narguilé), je n'en n'ai plus l'utilité maintenant. C'est un Jack (jaune) avec 2 tuyaux et embouts, une bouée porteuse, tout çà logé dans un sac ....

21 avr. 2017
0

Salut, tu veux en parler en privé sur mon adresse email : pcbateau1@free.fr

Daniel

21 avr. 201721 avr. 2017
1

Le narguilé que l'on utilisait en pro n'a rien à voir avec les bidouillages évoqués ici. De surcroît, quand tu travailles au narguilé, tu as un technicien qui contrôle la plongée et qui est prêt à intervenir en cas de problème. Alors ne mélangeons pas tout, et répétons le encore une fois parce qu'il y en a qui sont apparemment durs de la comprenette: en plongée, c'est la bande des dix mètres qui est la plus dangereuse, et sans formation ni matériel adéquat, tu ne vas pas sous l'eau hormis en apnée. Demande aux pompiers, aux CRS et au SAMU ce qu'ils en pensent...

21 avr. 2017
-1

Oui mais une bouteille te permet de résoudre tous les cas de figures....gratage,mouillage, bout dans l helice,ancre bloque.....plus plongé.
Donc il faut d abord une bouteille.....

21 avr. 2017
0

Une fois encore, à moins d'avoir un 12 m JI, on parle d'aller gratter la coque à 1,5 m de profondeur grand maxi.
Ras-le-bol des opposants qui te dise qu'à 1,50 m de profondeur tu va avoir un accident de décompression sans citer des faits...
A 1m-1,5à tu peux même y aller avec un tuba prolongé. C'est le petit bassin de la piscine...
Maintenant si votre canote fait 12 m de tirant d'eau...

21 avr. 2017
5

Heureux d'apprendre que tu respires au tuba à 1,5 m de profondeur.
Cette capacité mérite mon respect.

Je suis curieux de te voir faire.
:tesur:

21 avr. 2017
0

Une bouteille cela ne te permet pas de gratter ta coque car tu es short en autonomie. Pour la coque c'est un moins par rapport au narguilé, pour le bout dans l'hélice, c'est équivalent au narguilé sauf qu'après il faudra la regonfler.
Quant à l'ancre coincée, il faut regarder les cartes marine là ou l'on mouille. La encore on mouille rarement par 20 m de fond, plutôt en général en ce qui me concerne 4 à 6 m avec 30 m de chaîne de 10. En presque 40 ans de plaisance, je n'ai jamais coincé une ancre qui n'a résisté à quelques tours au moteur. Au pire, en apnée avec un maillon rapide que tu croches sur la tête d'ancre et un orin pour relever l'ancre par la tête...
Bon chacun fait comme il le sent, mais mon coup de gueule c'était pour ceux qui prétendent qu'à 1,5 m tu risques un accident de décompression.
Après ceux qui plongent profond avec un narguilé bricolé maison, ils sont a proiri majeur et vaccinés et gèrent leurs risques. Avec un narguilé sérieux, les risques sont les mêmes qu'avec une bouteille si on ne respecte pas les paliers de décompression.
Les bouteilles en plus il faut deux, on ne plonge jamais profond seul, c'est une règle de base de sécurité. Un bon narguilé peut alimenter 2 plongeurs.

22 avr. 2017
0

"Une bouteille cela ne te permet pas de gratter ta coque car tu es short en autonomie." Ou tu as une grosse coque, ou juste une gourde en guise de bouteille. Avec mon 15 litres à 240 bars, tu disposes de 3.6m3 d'air.
La consommation à 1.50m étant d'à peu près 30litres/mn si tu ne fais pas d'hyperventilation, cela te donne quand même au minimum 2 heures d'autonomie. La dernière fois que j'ai gratté une coque de 10m pour rendre service à un copain désargenté, ça m'a pris trois quarts d'heure.

21 avr. 2017
0

J ais toujours grater ma coque en apnée, nous le faisons même en famille.
Pour le bout dans l helice j us que la j ais toujours fait en apnée.
Pour le mouillage quand c est bien enmeler l apnée ne sufit pas.
Sur les carte marine il n y a pas inscrit les mouillages locaux abandonner au fond des criques espagnol avec tous le bordel que chacun y a laisser au court du temp...les filet perdu ne sont pas répertorier nom plus....même en france
Vecue
Une bouteille peut aussi permettre de récupéré un hb subrepticement tomber au fond
Vécue

21 avr. 201721 avr. 2017
3

Un narguilé pour gratter la coque à -1,50 mètre ne présente aucun danger .

Un narguilé utilisé pour débloquer l'ancre à 4 mètres, c'est comme une bouteille.

Une bouteille = danger si pas de formation.

Le risque n'est pas le souci des paliers (accident de décompression, qui n'arrive que lors de plongées profondes et/ou longues),
mais celui de l'accident de surpression pulmonaire : mortel, et sans rémission (un poumon foutu le reste à vie).
Cette surpression pulmonaire dont le risque est très réel, est possible dès les 3/4 premiers mètres (mais pas à 1,5 mètres).
C'est l'accident du débutant, et encore plus chez les apnéistes jouant avec une bouteille, certains qu'ils sont qu'en cas de problème il suffit de bloquer et de remonter comme ils ont l'habitude de faire. Or c'est justement ce qui provoque la surpression pulmonaire : il faut au contraire souffler l'air que l'on a dans les poumons pour compenser l'augmentation de son volume due à la diminution de la pression...

=> Avant d'utiliser une bouteille, ou un narguilé dans les 2 à 5 mètres, une formation est impérative.
Quelques plongées (3 ou 4) avec un moniteur suffisent : pas besoin de payer PADI pour ça...

Luc
MF
BEES Plongée.

22 avr. 2017
0

Il me semble évident qu'un narguilé de bonne facture et non pas un truc bricolé avec un gonfle-pneu ne présente pas plus de danger qu'une bouteille avec l'intérêt d'une autonomie infinie.
Mais comme toute chose, il faut l'utiliser de façon raisonnable, donc pourquoi pas une formation PADI qui vous donnera les bons réflexes? En précisant au moniteur que vous utiliserez un narguilé.
N'oubliez pas la plongée, narguilé ou bouteille, jamais avant de prendre l'avion...

21 avr. 2017
2

C'est super amusant de remonter de -30m sans embout dans la bouche.
On expire en permanence, mais les poumons ne sont jamais vides.

D'accord, la première fois c'est un peu stressant. Et les derniers mètres peuvent sembler très longs. ;-)

21 avr. 2017
1

+1.
Il faut cependant gérer la quantité d'air à souffler, quantité qui augmente au fur et à mesure que l'on s'approche de la surface...

La solution est de chantonner, "aaaahhhhaaahhhaaahhh" pour maintenir le tuyau d'expiration ouvert, et ça se passe sans aucun souci.

Seule condition : en être persuadé afin de ne pas céder au réflexe de l'apnéiste... d'où l'entrainement.

22 avr. 2017
0

C'est au moins du niveau 3 une remontée comme çà?

22 avr. 2017
0

Non, plongeur de bord (militaire) il y a près de 30 ans;
De mémoire, juste équivalence niveau 1; même si la compétence en fin de stage (4 semaines) permet de maîtriser des domaines non explorés en niveau 1.

Sinon, la formation, c'est ab nihilo pour certains. Juste deux essais pour réussir l'exercice. L'échec te conduit à refaire ton sac pour retourner chez toi le soir même. :-(.
Mais, après des dizaines d'année de pratique, la formation est super progressive. Chaque épreuve te pousse à la limite, mais c'est faisable.
Je me souviens du contrôle à mi-stage. Départ avec 70 bars, plein d'exercices à faire. Dès la tête sous l'eau j'avais l'impression que la bouteille était vide et que l'air n'arrivait pas. Et lors du premier exercice (quelques dizaines de mètres sans masque), je me souviens très bien que si le moniteur qui m'accompagnait m'avait suggéré de remonter, je l'aurais fait; je me suis seulement dit que remonter sans le masque, çà ne le faisait pas et que j'attendrai la fin de cette phase. Ensuite la tête à repris le contrôle. Et il me restait plein d'air à la fin.

22 avr. 201722 avr. 2017
0

Le pré-requis niveau 4 FFESSM demande une remontée sans embout depuis les 20m, PADI fait ce même exercice embout en bouche. Il y a actuellement une polémique sur l'exercice FFESSM, car le pourcentage d'accident en exercices arrive maintenant à la limite du tolérable.
En même temps, l'augmentation du nombre d'accidents est proportionnelle au nombre de formations, qui, compte tenu du marketting forcené exercé par les clubs de plongée à but extrêmement lucratif a bien augmenté ces dernières années.

22 avr. 201722 avr. 2017
0

Bonjour
@hoolof
Faux, il n'y a plus de polémique puisque l'épreuve n'est plus une RSE de 20m mais de 25 à 10 justement pour limiter les accidents dont tu parles.
Evite de propager de fausses informations.
Merci

22 avr. 2017
1

Vois pas ce qu'il y de faux dans l'info, la preuve que le problème existe est que tu nous dis que cet exercice a été modifié. Dont acte.

22 avr. 2017
0

Oui tu as raison sur la polémique de la dangerosité, je voulais juste dire que l'épreuve avait changé pour cela.

22 avr. 201722 avr. 2017
1

Ben voilà... ça va dans le bon sens.

22 avr. 2017
0

OHHHH le sujet dérape comme souvent ,,,, la question de base était juste de savoir quoi prendre comme narguilé 12v ou 220v pour plonger sous la coque à 1m50 ou 2m et là on en est à discuter des dangers de remontée de 20m sans embout on est hors sujet là non ? Alors je vais essayer de revenir au sujet de base tout en haut de cette discussion qui est partie vraiment très loin ... 12v ou 220v ben moi je n'ai pas encore décidé sur mon petit voilier j'ai les deux possibilités ayant un convertisseur de 2000w mais pas trop gourmand selon la puissance demandée et 180 w de panneaux , le seul choix qui me fait hésiter c'est qu'en prenant un compresseur en 12v il sera plus autonome style pour plonger sur le bateau d'un ami n'ayant pas de convertisseur au mouillage ou même faire une petite plongée avec mon fils depuis l'annexe sur un beau site avec juste une batterie dans l'annexe . Voilà pour reprendre le fil initial et essayer de renseigner " navigateur " sur le question initiale qui avait était perdue et coulée un peu profond .. Ah on à oublié de parler du danger de la " Narcose " faut pas la négliger personne n'en à parlé ??? un oubli ,??? lol je déconne un peu pour finir ..

22 avr. 2017
0

Cela fait 2 ans que je me suis construit mon narguilé à partir d'un compresseur 12v / 8A sans huile acheté sur alibaba, une bouteille tampon avec une campingaz de 3 kg, un pressostat de jardinage qui coupe/déclenche à 6bars/2bars et un filtre à air sur une ligne en tricoclair avec un détendeur au bout. Le tout pour 350€.
Cela marche très bien. Au tuba je mets 3:30 h à nettoyer ma coque nickel tous les mois, avec le narguilé je mets 1:30 h
La pression est un peu faible (6/7 bars) et donc ne permet pas de descendre à plus de 6/7m mais ce n'est pas le but, pour caréner c'est formidable et pour aller voir mon ancre à 12/15m je n'ai pas besoin du narguilé.
Un carénage me consomme entre 8/10 Ah. Quant au danger il ne faut pas exagérer, l'on est à 1.5m de la surface.
Ce sujet est récurent et "éternel" les "pros" bouteille ne jurent que par leur super matos leur permettant de descendre à -30m voir -45m pour nettoyer une coque à -2m traitant les autres de dangereux inconscients.
Un narguilé est malgré tout bien pratique et moins contraignant qu'une bouteille si l'on a pas de compresseur à bord.

22 avr. 2017
0

Bruno 972
C est fau ce que tu dis une bouteille sa coûte pas bien cher et sa se regonfle dans toutes les base de plonger.
Pour les plus riche il y a des petit compresseurs de plonger.....
Narguilé ou bouteille de toute façon les contrainte de la plongées sont les même pour tous.
On peu très bien utiliser une très grosse bouteille genre 18L comme narguilé en la m'étant dans l annexe.
L idéal étant un bac pak avec une 6litre pour l entretien du bateaux.

22 avr. 2017
0

@Tramo
Qu'est-ce qui est faux dans ce que j'ai dis ? Ai-je parlé du prix d'un équipement de plongé bouteille et détendeurs ? Je ne parle que d'un narguilé fait à partir d'un compresseur 12v et non d'une bouteille, donc très grande autonomie.
Dans les petites Antilles il y a certes de nombreux clubs de plongé mais il existe encore des dizaines et dizaines de mouillages où il y a encore très peu de monde et sûrement pas le moindre compresseur à la ronde.
Je crois simplement que la vision des choses ne peut pas être la même entre des gens qui sont tous les jours (ou presque) à quai et des gens qui ne le sont jamais ou presque.

20 jan. 2018
0

Bonjour.
Bruno972, ton compresseur, c'est à membrane ou à piston sec ? As tu le lien du commerçant STP.
Merci

20 jan. 201820 jan. 2018
0

Je pense que rentre directement au 2 eme étage d'un détendeur, et pour la filtration ?

20 jan. 2018
0

Un compresseur à membrane piloté par un moteur 12v: oublier.
A l'époque j'utilisais un "Air Buoy", appareil fantastique, moteur 2 temps sur flotteur, pour deux plongeurs. Il existe toujours sous une autre marque, c'est à mon avis le meilleur choix si l'on fait une longue croisière. La bouteille, ce qu'il y a de mieux sur le dos ou sur le pont avec un narguilé: Le seul problème, il faut pouvoir la recharger.
Si on a un compresseur, alors c'est ce qu'il y a de mieux.

21 jan. 201821 jan. 2018
0

Mon compresseur ressemble bcp à ce modèle mais n'existe plus dans leur catalogue

french.alibaba.com[...]20.html

21 jan. 2018
0

Je possède un Narguilé de chez NARDI en 220V acheté neuf dans les 700€ complet avec 15m de tuyaux, détendeur et filtre. C'est super, fonctionnement parfait, mise en oeuvre facile et de plus il possède 2 sorties
Une avec filtre charbon actif et réglable pour la plongée
l'autre sans filtre pour s'en servir comme compresseur (6 bars maxi)super pour gonfler les défenses etc

28 avr. 2019
0

C'est ce que j'ai aussi. Le point à risque était de savoir si le Nardi démarrait sur mon onduleur 2kw et la réponse est positive ;-)
Un seule sortie dans mon cas, le modèle de base ...

22 jan. 2018
0

Merci bruno972,
Le compresseur me parait un peu faible 1,85 bar et 68 L/mn.
A raison d'environ 3 L par respiration avec une fréquence de 20 respirations par minute, ça fait 60 L/mn à la pression atmosphérique de la surface. A dix mètres ou la pression à doublé, il faut donc 120 L/mn.
Le deuxième étage d'un détendeur fonctionne avec 6 à 9 bars.
Je pense qu'il faut quelque chose de plus puissant, mais je veux absolument du 12 volts pour pouvoir emmener ça en kayak.

22 jan. 2018
0

Mon compresseur ne me donne que 5/6 bars (si j'en crois le petit mano que j'ai monté à la sortie de ma bouteille tampon) et "j'attaque" après un petit filtre (genre mini décanteur) 15 m de tricoclair terminés par un détendeur aqualung et cela marche très bien même si de temps en temps lorsque je suis sous la coque mais pas très profond je suis obligé d'appuyer sur la membrane du détendeur pour avoir un peu plus d'air.

23 jan. 2018
0

Ok, merci pour les infos Bruno, je reviendrai plus tard quand le montage sera terminé.

27 avr. 2019
0

Narguilé fait maison ; petit film qui prouve que cela fonctionne et un lien vers un PDF de celui qui a proposé ce narguilé à moins de 200 euros

28 avr. 2019
0

quand je plongeais encore j'avais une 15l à bord
pour l'entretient de ma carène j'avais un aquilon 2 étages dont j'avais
remplacé le tuyau par un boyau de chalumeau de 20m entre les 2.
je trouvais ça plus pratique que de trimballer cette énorme bouteille sur le dos .
je suis un ancien plongeur de bord de la royale avec 2200h homologuées .
alain

07 août 2019
0

Bonjour,
Je suis à la recherche d'un compresseur narguilé en 12v . Si vous connaissez qq un qui en vend un, faites moi signe " en mp".
Merci à tous et a toutes
Lonlon

07 août 2019
0

Il y en a en vente chez Lidl cette semaine.

08 août 2019
0

Bonjour maximus mais je cherche un compresseur narguilé pas pour gonfler des roues !!!
Merci du tuyau qd mm

08 août 2019
0

Un compresseur pour gonfler des roues peut très bien faire l'affaire si l'on ne plonge pas très profond. Personnellement j'utilisais un gonfleur 12 volts pour gonfler mon annexe et çà marchait trés bien. Un tuyau type gaine électrique branché sur un tuba et le tour est joué. Bon c'est vrai que çà fait pas mal de bulles mais pour une intervention rapide çà peut le faire. L'essentiel c'est que le compresseur soit sans huile. Certains puristes diront que même sans huile un compresseur dégage de fines particules de fer, pas très bon pour les poumons.
Autrement, il y a des compresseurs spécialisés et là il faut préparer la monnaie. Tout dépend du type d'intervention que l'on veut faire.

08 août 2019
0

Je sais. j ai vu sur cette même page une personne se fabriquer un narguilé sur compresseur" bravo".
Perso, ce n'est pas pour plonger profond mais plutôt en premier temps, l utiliser pour nettoyer la carène, s il faut Décrocher le mouillage .
Après, en loisir, je voudrais pouvoir plonger maxi 6m .

Tu sais tout

08 août 2019
0

Par expérience j'ai constaté plusieurs choses; d'abord nettoyer une carène en plongé devient très vite épuisant, se mouvoir sous l'eau nécessite pas mal d'efforts sous des bateaux relativement grands.
A 70 ans je ne le fais plus, d'autant que j'ai remarqué qu'à partir du moment ou on commence à nettoyer la carène, il faut ensuite le refaire très fréquemment et cela même avec une antifouling à matrice dure.
Quant à plonger pour décrocher un mouillage, je ne sais pas toi à quel profondeur tu mouilles, mais moi çà dépasse rarement 7 mètres. A 7 mètres on peut y aller en apnée voir avec un narguilé comme je te l'ai décrit précédemment.
Pour le nettoyage de la carène sans douleur j'ai opté pour le balai scrubbis. Ci joint la démo et je n'ai aucune action sur ce système.

08 août 2019
1

Autant, j aime bien relever les défis mais là, je suis entré deux.
Fabriquer son compresseur de plongée n est pas, me semble t il, à prendre à la légère

08 août 2019
0

Le danger ce n'est pas de fabriquer son compresseur de plongé, mais c'est surtout la méconnaissance des règles de la plongé

08 août 2019
0

Je suis d accord et c est bien pour ça que je me suis inscrit sur notre base à de stages.
Concernant le mécanisme, vous avez l air de dire qu un compresseur " lidl", un filtre charbon" me semble judicieux" tuyau de 15ml et un détendeur et ça fonctionne !!
C est bien ça ?

08 août 2019
0

Il faut se souvenir que certains moteurs, quelle que soit l'énergie, ne sont pas conçus pour fonctionner long temps en charge. Plus on descend, moins ça dure!

08 août 2019
-1

Avec ce type de compresseur il ne faut surtout pas de détenteur parce que la pression n'est pas suffisante. Pour descendre à 4/5 mètres un raccordement à un tuba suffit, du moins c'est comme cela que je l'utilisais. L'inconvéniant c'est que çà fait des bulles lorsqu'on ne prend pas d'air. Faire un stage de plongé pour apprendre les bases est une très bonne idée. Même à 5/6 métres on peut se faire mal si on ne connait pas les règles de base.

08 août 2019
0

Ok.
Merci pour ces renseignements
Lonlon

12 mar. 2020
0

Moi j y connais rien à la plonger mais j ai acheter un narguilé de chez nargui bas je suis content,bon ses 700 euros mais je les déjà rentabiliser !! Ici pour enlever un bout dans une Helice ses 900 euros l intervention...( île de France) évidement ses pas pour faire de la spéléologie ce truc mais ça reste simple et efficaces, dans la notice faut pas dépasser 30mn d utilisation car sans huile, laisser poser 20 mn et ses repartie !! Moi dans la marne on voit à 10 cm Max et à 30 cm avec la lumière. J avoue que quand je descend à 5 m de profondeur ( je touche le fond)et que je vois rien bas je suis pas serein ( un mec a pêcher un silure de 1,5-2m a coter de mon bateau alors je suis un peut réticent à aller au fond à chaque fois) d ailleurs si y en a qui on des astuce quand on voit rien dans le froid... je suis preneurs !

12 mar. 2020
-1

le balai scrubbis en méditerranée ils disent 2 à 3 fois par mois. Ca commence à faire. Est-ce qu'on peut nettoyer à partir du pont, parce qu'il n'y a pas des catways de partout. Et si on a mis un antifouling érodable, on va mettre de l'antifouling partout dans l'eau, et l'enlever de la coque par la même occasion.

12 mar. 2020
1

Quand je plongeais pro, dans le noir absolu à cause de la turbidité de l'eau, je préférais éteindre le projecteur. Ainsi si je ne voyais rien c'était car la lampe était éteinte, et pas à cause de l'eau. ;-)
De toute façon en plongée pro on voit souvent mieux avec les doigts qu'avec les yeux.

12 mar. 2020
0

Ça marche ;)

12 mar. 2020
1

Cest sure que s il faut caresser le museau du silure de 2m pour etre sure que c est lui bin perso j aime pas trop!

12 mar. 202012 mar. 2020
0

Bas sous mon bateau j ai fait tomber pas mal de chose ( portable x2 blouson x1 clefsx2 barbecue électrique x1 boulon et autre visseries......) sans compter les trucs chelou qu’il y a en dessous de moi..je me dit que le pépère doit avoir mal au ventre et m attend depuis un moment... où je me fabrique une cage... bon là je devient parano

12 mar. 2020
1

pour aller sous l'eau il suffit d'arrêter de respirer,il y en a qui le font pendant 10mn .
un peu d'entrainement et on doit y arriver ,il parait que le pancréas peut stocker de l'oxygène et de la restituer quand le corps en a besoin ,d'ailleurs des scientifiques ont trouvé ça chez lez pokens en indonésie ,ils courent sur le fond à 40m pendant 5mn sans problème .donc le narguilé c'est un luxe .
alain ;-)

12 mar. 2020
1

Oue je suis d accord, la différence ses que eux il passe 12h par jours sous l eau pour avoir cette capacité et depuis l âge de 6 ans!! En tous cas si tu y arrive ,je veut voir la vidéo!!! La baignoire ça compte pas! Le narguilé ses un confort ses claire. Moi ce que je connais pas je prend aucun risque ( Déjà de pas connaître ses déjà un risque) par contre si tu veut faire de la boue tractée pour faire Space montaine avec un séjour à l hôpital en hélicoptère je connais, prend un rdv avec moi et je te cale ça. ( je te prévient je fait pas de bouche à bouche!)

14 mar. 2020
4

J'ai posté ce message en 2012.
L'eau a coulé sous les ponts depuis.
J'ai fait le choix de m'initier à la plongée. Niveau 1 puis 2, le nitrox puis le niveau 3, l'autonomie à 60 M.
mème si le narguilé a certains avantages, avoir son propre matériel de plongée a aussi son intérêt.
le marché en matériel d'occasion ne manque pas, et les réseaux de professionnels ne manquent pas non plus pour faire vérifier ce matériel.
Vous pourrez louer ou emprunter du matériel de plongée partout dans le monde.
Et vous découvrirez un univers sous marin totalement inconnu et extraordinaire
Si aujourd'hui on me pose la question : narguilé ou matériel de plongée, vous connaissez ma réponse .

14 mar. 2020
-1

Pour faciliter le carénage en plongée, une ventouse pour faire un point fixe pour la seconde main est bien pratique.

16 mar. 2020
0

oui ! autonomie très insuffisante sans compter qu'on nous demande quand même une vérification annuelle. j'ai trouvé ça cher et décevant.

16 mar. 2020
0

Salut,kaj

Une vérification annuelle peut ce faire soit même sur le narguilé (d ailleurs ça tombe sous le sens), un plongeur vérifie sont matériel à chaque plonger... je trouve que pour l utilisé 1-2 fois par ans le narguilé et le plus économique ( prend moins de place, moins lourd , facile d utilisation, pas de déplacement pour chercher de l air et ses disponible immédiatement !!). Après pour aller chercher une ancre à 5 m et faire le tour de ca coque il y a pas mieux... ses claire que avec le narguilé tu t amuse pas a faire des visite dés épave ou d aller voir le grand blanc. Je trouve que la bouteille ses pour les explorateur et visiter le monde marin, évidement que tu peut faire tous ce que fait le narguilé.

16 mar. 2020
1

encore un de narcosé de l'orthographe ..
penser à faire des paliers ,ça doit se bousculer à l'étage .
alain

16 mar. 2020
-1

Alain tu devrais plutôt dire:

Il y a pas de mauvais élèves mais des mauvais professeur... ( quand il sont là hein?...) heureusement que ses pas ça la clef du bonheur sinon je serais dans la merde ;)

oui faut évidement respecter les palier ;)

16 mar. 2020
0

allons, Alain! H&O n'est pas l'endroit. L'essentiel est d'être compris. L'orthographe a toujours eu une facette élitiste qu'on peut mettre au second plan sur ce forum. Du moins le pensé-je.

16 mar. 2020
2

Alain te taquinais, on le voit de suite dans son message... :-)

Phrase à la structure branlante sans majuscule pour la commencer, utilisation d'un adjectif fantaisiste... "Nan mais lol" comme dit mon petit neveu!

16 mar. 2020
0

Oui ne tinkette pas, je ne suis pas vexer, si tu regarde bien j ai mis des ;) nan mais lol 😂

08 juil. 2020
0

www.aquaphile.fr[...]_fr.htm
qui connait ?
bouteille basse pression et narguilé.
plongée courte.

08 juil. 2020
0

J'ai déjà une bouteille classique avec détendeur. Mais j'ai passé les révisions et épreuve. Ce qui m'interesserait dans ce kit c'est juste le compresseur pour gonfler ma bouteille à 10 bar et pouvoir faire des travaux si besoin sous la coque. Le prix du compresseur est raisonnable pour devenir autonome.

08 juil. 2020
1

à 10bar sur un 12l ,tu est sur la réserve ,c'est vrai que maintenant il n'y en a plus c'est remplacé par un mano ...
alain

08 juil. 2020
0

pas compris ftc (fritz the cat!) : il n'y a plus quoi ?

08 juil. 2020
1

de réserve sur les bouteilles de plongées .c'était au temps jadis ,c'est remplacé par la zone rouge sur les manos
alain

18 mai 202118 mai 2021
0

En basse pression, j'ai trouvé ça :

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

Après la pluie...

  • 4.5 (51)

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

mars 2021