USURE MOTEUR comparaison HEURES / KMS

Bonjour,
Comment comparer l'usure d'un moteur diesel de bateau de 43cv ayant navigué en eau douce,totalisant
5000 heures avec un véhicule terrestre,quelle est la correspondance,y-a-t'il un mode de calcul approximatif ?
Dans la réalité,un moteur normalement entretenu peu
faire combien d'heures ?
Merci de m'éclairer sur le sujet.

L'équipage
03 jan. 2009
03 jan. 2009
0

je crois
avoir lu qq part 60 kmh

03 jan. 2009
0

oui, il semble daniel
:tesur: que c est amha la norme usuelle de calcul
sinon JP l inscrit développera, peut étre mieux la chose , la vie d un moteur est en moyenne de 5000 a 10 000 heures!

:alavotre:

03 jan. 2009
0

Entre 50 et 100 km/h +/- 100%
La notion d'age kilométrique est déjà absurde en matière automobile :
On en peut pas comparer l'état d'un petit moteur rapide de voiture à boite mécanique utilisée en ville pour faire du porte à porte et celui d'un gros moteur lent d'une voiture à boite automatique en utilisation autoroutière au long cours.

En gros, le moteur d'une voiture de représentant parisien, boite mécanique, utilisée n'importe comment pour faire du porte à porte sera en fin de vie à 100.000 km alors que le moteur de la même voiture accouplé à une BVA utilisée avec un régulateur de vitesse sur de longs parcours autoroutiers sera absolument neuf au même kilométrage.

Si tu veux avoir une "indication" sur ce que pourrait être l'ordre d'idée, regarde la périodicité des vidanges pour les rapprocher des fréquences automobiles de même technologie soit 10 à 15 000 km.

Il n'en reste pas moins que l'influence des variables comme par exemple :

Fréquence d'utilisation,
Mode de stockage entre les utilisations,
Etat d'entretien et en particulier durée de stockage avec de l'huile usagée
Etat des périphériques
Précuations d'utilisation (régime, gite etc...)

est d'un ordre de grandeur très nettement plus important que le nombre d'heure d'utilisation.

Un indice fiable : analyse d'huile + compressions.

03 jan. 2009
0

moteurs auto
"On en peut pas comparer l'état d'un petit moteur rapide de voiture à boite mécanique utilisée en ville pour faire du porte à porte et celui d'un gros moteur lent d'une voiture à boite automatique en utilisation autoroutière au long cours."


Désolé, mais les moteurs BM/BA sont les mêmes...
Un moteur à essence standart a sa puissance maxi à 6000tr et le couple maxi à 3500-4500tr...seuls les vieux moteurs avaient la puissance maxi à 5000tr (Citroën CX2500 par exemple, mais son moteur était dérivé de celui de la DS...).
Pour les diesel, tous ont des régimes modérés, même les petits, mais plus ou moins chargés niveau suralimentation, sauf les BMW, qui bien que tournant en moyenne 1000tr plus vite que les autres du fait d'un très haut rendement cylindrée/puissance/consommation spécifique, tiennent pourtant aussi longtemps que les autres...D'ailleurs depuis une quinzaine d'années les moteurs rapides tiennent tout aussi longtemps que les plus lents, les progrès de la lubrification et des traîtements de surface anti friction et de protection thermique sont passés par là...
Par contre il est vrai qu'un moteur qui n'a roulé qu'en ville tiendra bien moins longtemps, entre 2 et 5x moins...
Grosso modo, un moteur de bateau de 5000h= un moteur de voiture autoroutière de 300 000km, une voiture autoroutière diesel courante de marque lambda tient assez facilement 500 000km si bien entretenue...une Mercedes 300TD ancienne génération: 1000 000km , mais les nouveaux moteurs MB ne tiennent pas mieux qu'un moteur lambda...
Pour un moteur de bateau: si le moteur est le plus souvent utilisé au ralenti (charge batteries) ou à très bas niveau de puissance, il sera mort avant 5000h...

03 jan. 2009
0

la valeur pertinente n'est pas tant le régime
que la vitesse linéaire du piston dans le cylindre, en ce qui concerne l'usure

un moteur tournant à 2000 t/mn avec une course de 100 mm sera plus rapide qu'un moteur tournant à 3000 t/mn avec une course de 50 mm

or, les anciens moteurs étaient à course longue, pour avoir un bras de levier + important et obtenir du couple, alors qu'ils avaient un régime de rotation + faible, pour compenser et maintenir la vitesse linéaire dans une valeur acceptable

les moteurs modernes super carrés permettent de tourner + vite en réduisant la vitesse linéaire, donc l'usure..

amicalement

03 jan. 2009
0

Cabestan,
Qu'appelles-tu bas niveau de puissance ?

03 jan. 2009
0

il n'y a pas de correspondance réelle entre bateau et auto
ensuite le potentiel de durée de vie d'un moteur de bateau dépend:

de la marque
du modèle
du montage
de l'utilisation
de l'entretien
de la charge
du carburant utilisé
de l'eau de refroidissement

toutes choses que nous ignorons dans ton cas...

amicalement

04 jan. 2009
0

bas niveau de puissance
en naviguant avec un poil de gaz, c'est ce qui se produit facilement par exemple si l'on a un voilier sur-motorisé, ou si l'on met "juste un peu de moteur" pour aider à la voile lorsque le vent est faible et qu'on veut arriver à destination à temps...
Avec 50 à 75% de gaz (ce qui correspond souvent à la vitesse maxi coque par mer calme), le moteur est dans les meilleures conditions de fonctionnement, et c'est d'ailleurs là ou il consomme le moins (pas en valeur absolue mais en consommation spécifique g/cv/h)...A noter que les moteurs de bateau, très peu poussés, peuvent en tourner "à fond" en permanence, ce qui n'est pas le cas d'un moteur de voiture (sauf cas particulier comme la 2cv...)
Pour ce qui est de la vitesse linéaire, en effet ce paramètre est important, par exemple les moteurs VW TDI sont nettement longue course ce qui a impliqué un régime de puissance maxi de 4000tr seulement ce qui ne veut pas dire que le "stress" mécanique sera moins grand que pour un supercarré tournant à 5000tr...

04 jan. 2009
0

Juste un détail...
La commande moteur sur un bateau commande, en général le régime, pas la puissance, contrairement à la commande moteur d'une voiture.

Il ne s'agit donc pas d'une commande de gaz.

:pouce:

04 jan. 2009
0

Pas linéaire....
La courbe de puissance est plus ou moins en cloche.
Sur les diésel, la courbe est assez "plate", idem pour la courbe de couple. L'idéal est de se tenir à un régime intermédiaire entre couple maxi et puissance maxi. C'est là que le moteur a le meilleur rendement.

Les moteurs "sportifs" ont une plage de puissance maxi et de couple maxi très réduite, d'où la nécessité de boites de vitesses avec beaucoup de rapports pour se tenir en permanence dans la plage optimale.

Pour nos moteurs de bateaux, la question ne se pose guère. Par expérience non scientifique ni mesurée, je pense que le levier aux 2/3 de sa course est un optimum. Mon moteur tourne rond pendant des heures et consomme peu.
Certes, le moteur marin peut tourner pendant des heures à un régime proche du maxi, mais la courbe de consommation croit alors de façon importante sans gain de vitesse significatif car on est vite limité par la vitesse de coque, fonction elle même de la longueur de flottaison : 2,42 x racine carrée de longueur de flottaison en mètres.

L"amusant avec mon Ecume de Mer, c'est que la flottaison fait exactement 5,85m et que cela donne une vitesse limite de 5,85N!

04 jan. 2009
0

la puissance est bien une fonction du régime
sauf que c'est pas exactement linéaire

et sur un diesel, c'est la puissance disponible à 100 % de charge, alors qu'en utilisation on est jamais à cette charge, ce qui explique les disparités entre la courbe théorique et la courbe pratique ( en fait il faut considérer la courbe d'absorbtion de l'hélice)

amicalement

04 jan. 2009
0

J'ai pas vraiment compris
j'ai toujours pensé que la puissance était fonction linéaire du régime ?
Y a un truc que j'ai perdu en route ?
Ou est-ce une confusion entre puissance et couple ?

04 jan. 2009
0

levier de "gaz" , puissance , nombre d'heures et km
La position du levier donne la consigne de régime: régime souhaité par le conducteur du bateau.

Le couple et la puissance à un régime considéré étant en fonction de ce qui s'oppose à la rotation du moteur: la charge.

à mi régime du moteur, sur nos bateaux, on est en fait bien en dessous de ce que le moteur pourrait délivrer s'il était accouplé au frein d'un banc de puissance... nos moteurs fonctionnent bien en dessous de ce qu'ils peuvent réellement fournir, ce qui est gage de longévité.

Etablir une relation entre nombre d'heures, nombre de Km pour un véhicule, est bien hasardeux vu le nombre très important de variables. Il faudrait avoir une grande base de données de moteurs, disposer de tous les renseignements nécessaires et faire des statistiques...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (143)

mars 2021