une petite question sur la consomation de moteur diesel

je vois sur une fiche de bateau moteur
moteur iveco puissance 2x 240
vitesse croisière 13 knds
consommation l/h 40

en consommation n'y a t'il pas erreur?
je trouve que 40 l a l'heure cela fait beaucoup
merci de vos réponses
;-)

L'équipage
25 nov. 2010
25 nov. 2010
0

c'est assez peu...
un moteur diesel consomme entre 170 (moteur récent) et 200 g de carburant par cheval-heure
Donc avec 2x240 soit 480 cv cela ferait (à fond et en supposant que toute la puissance est effectivement utilisée) 480*0.2 = 96 kg de GO par heure et avec une densité de GO de 0.84 cela ferait 114 litres.
Heureusement en croisière les moteurs ne sont pas à fond...

25 nov. 2010
0

pour faire simple
un diesel consomme 0,2 fois sa puissance nominale à plein régime soit 96 litres/h pour ce bateau à fond... donc 40 l/h est réaliste si on navigue à un régime modéré ( cette conso doit correspondre très aproximativement aux 2/3 de l'accélération maxi)

25 nov. 2010
0

vain diou
ce qui veut dire que chaque heure passé en promenade coûte plus de 40 euro
:lavache:

25 nov. 2010
0

c'est cela j'ai été skipper d'une guy couach 12,40 dans les 70ies
on avait de mémoire 800 litres de fuel et je faisais le plein souvent, pour la corse de menton à macinaggio on avait fait 20 noeuds en croisiere economique

franchement c'est long et chiant mais j'étais payé 4000 FF / mois nourri logé + pleins d'avantages
bien pour un étudiant

25 nov. 2010
0

c'est normal et pas déraisonnable pour cette puissance
bonsoir,

cette consommation représente en gros 50% de celle que feraient ces moteurs à pleine puissance. La bateau doit être à peu près au 2/3 de sa vitesse maxi.

Jean

25 nov. 2010
0

Glou glou
J'ai posé un jour la question de ce que coûte son boat à un voisin de ponton.
Il m'a répondu:
500 balles chauffer le moteur
1000 balles aller manger moins cher une paella en espagne...
1000 balles revenir se faire brasser...

25 nov. 2010
0

le moteur développe 30 cv d'après le constructeur c'est ça?
bonsoir,

ce que tu as utilisé pour ton calcul c'est la valeur relevée au banc: on freine le moteur et on relève sa puissance maxi pour chaque régime, on obtient ainsi la courbe de puissance, celle de couple, celle de conso.......
mais une fois sur le bateau, le moteur entraine une hélice qui elle ne consomme la puissance du moteur que lorsque le régime de celui-ci avoisine le régime maxi. Aux autres régimes l'hélice n'utilise qu'une partie de cette puissance, ce qui se traduit par la conso beaucoup plus faible, celle que tu indiques.
On peut en déduire en gros que l'hélice n'utilise que 50% de la puissance disponible à 2000 tr/mn

Jean

25 nov. 2010
0

Il ne faut pas confondre.....
ton moteur est capable de développer 30 cv à 2000 rpm, soit mais c'est en le faisant forcer au max (en terme de couple) pour cette vitesse de rotation.

Mais à 2000rpm, ton hélice ne dissipe pas une telle puissance, tant s'en faut, du coup ton bourin n'ayant pas à forcer tour faire tourner ton hélice ne consomme que ce qui est nécessaire pour atteindre les 2000 rpm que tu lui as fixé comme consigne...

Si tu regardes les courbes de puissance tu verras que la courbe moteur est convexe vers le haut, mais la courbe de l'hélice est conconcave, et à 2000rpm, (complètement au pif) elle délivre mettons 18cv, donc ton moteur consomme pour ces 18cv seulement....

Je ne sais pas si je me suis clairement exprimé ;-)

25 nov. 2010
0

Cà ne devrait pas… mais çà me tracasse
Je consomme très peu : 2 l à 2.2 l/h, (Voyage 12.50, Yanmar 4 JH TE, à 2.000 tours pépère). Normalement le 4 JH TE à 2.000 tours, développe 30 cv, ce qui devrait me faire une conso de 30 cv * 200 gr * 0,84 (densité) = 5 litres à l’heure…
Mais où passe donc la différence ???

26 nov. 2010
0

Ce doit être celà
si on regarde bien la courbe de puissance donnée sur le schéma joint dans ma réponse, on trouve pour 21OO tours 30 cv théoriques mais seulement 10 cv en sortie d'arbre
Sauf erreur de l'apprenti que je suis ;-)
Michel

25 nov. 2010
0

la conso reelle
ne se calcule pas à l'heure mais au mille parcouru
si tu fais 2l à 6 nds
ou 80 l a 30 nds ce n'est pas la meme chose
donc il faut tout ramener à la distance parcourue
et aussi au tonnage déplacé et finalement les geants qui transportent 10000containers consomment moins que toi avec ton petit voilier qui fait 1l à l'haure .
cqfd
alain

26 nov. 201016 juin 2020
0

Merci, j’avais intégré le ratio
Le 4 JE TH est un turbo: RHB52 (IHI) modèle MY 29 air cooling
Ci-joint la courbe de conso, qui donne un peu moins de 180 g/cv, et Post suivant, la photo de la courbe de puissance. Elle donne théoriquement 55 cv à 3.600 tours, ce qui serait de la folie furieuse
Je tourne ‘à l’oreille’ c'est-à-dire au régime ou mon moteur semble le mieux se porter à 2.100 tours, ce qui donnerait 30 cv développés. Ce qui me donne une vitesse de 6 petits nœuds sur mer plate. Le moteur a 4.800 heures, sans consommer ni huile, ni fluide de refroidissement, et apparemment peu de GO, mais çà je ne comprends pas pourquoi (c’est qq chose de contrôlé très soigneusement)
Merci d’avance de vos explications
Michel

26 nov. 2010
0

courbes
bonjour,

"propeller cover curve"

c'est la courbe de puissance de l'hélice (mais celle de ton hélice à toi!) qu'il correspond à la puissance réellement fournie. La courbe que tu montres est la courbe de puissance relevée au banc.

Jean

26 nov. 2010
0

Puissance hélice
Ta conso de 2.2l/h semble correspondre à à peu près 15cv ce qui sur les courbes est à peu près la puissance appelée par l'hélice à 2000 rpm.

Le moteur pourrait donc donner différentes puissances à un même nombre de tours par minutes, et donc avoir des conso variables. C'est en tout cas ce que je constate sur la conso du moteur 4T de ma voiture. A une même vitesse et sur le même rapport de vitesse la conso n'est pas la même en cote ou en descente (d'après l'indicateur de consommation instantanée).

26 nov. 2010
0

pour pas consommer sur un trajat

il suffit de choisir une route avec rien que des descentes!

Jean

26 nov. 2010
0

en considérant
que deux fois 240 ch ,en vitesse de croisière autour de 13 nœuds cela consomme 40 l a l'heure ,
en allant a une vitesse de traine ,environ 7 a 8 nœuds peut on espérer une baisse de consommation importante?

27 nov. 2010
0

merci caipirinha
tu viens de me donner la réponse que j'attendais ,donc en résumer je peux me promener peinard et tirer une ligne de traine en faisant environ du 9 l/h
:-)

26 nov. 201016 juin 2020
0

Et maintenant...
La copie d'écran de la puissance développée

26 nov. 2010
0

J'évite les descentes ...
Enfin pas toutes, les descentes de gosier restent autorisée !!!
Si j'ai bien compris ton raisonnement, au même nombre de tours moteur, mon hélice consommera plus ou moins en fonction des conditions de mer, Ce qui intervient vie ma vitesse, qui tombe avec du clapot. c'est çà ???
Michel

26 nov. 2010
0

Ca dépends de quoi on parle.
13 noeuds = 24 km/h.

= 4,15 heures pour faire 100km.

= 166 litres / 100km.

Si vous baissez la vitesse, la conso horaire va baisser. Mais la conso en litre par rapport à la distance parcourue (genre l/100km) ne va pas baisser beaucoup, puisque la vitesse baisse.

La carène, l'helice, et le moteur ne seront pas franchement dessinés pour aller de façon efficace à ces vitesses.

26 nov. 2010
0

Samedi
Pour te donner une idée : j'ai une vedette à moteur (9m) mono moteur avec un Volvo KAMD300A turbo diesel de 285CV et je consomme environ 16 à 18 L/heure à 11 nœuds.
Voilà, si ça peut t'aider.
Pour de la croisière côtière, je ne pense pas qu'un bi moteur soit nécessaire, enfin c'est mon avis.

27 nov. 2010
0

a la louche
et sans changer de régime hydrodynamique (déplacement - surf) la consommation par distance est en proportion du carré de la vitesse et la consommation horaire au cube, donc dans l'exemple cité :
40 l/h pour 13 kts = 3.08 l/mille
à 8 noeuds 1.17 l/mille et 9.32 l/h
à 7 noeuds 0.89 l/mille et 6.24 l/h

Par contre si le bateau plane à 13 noeuds et est en mode "déplacement" à 8 noeuds l'économie sera beaucoup plus faible

26 nov. 2010
0

le boat
le meme moteur sur de differents boats peut avoir des conso qui vont du simple au double avec pratiquement le meme régime de travail ,puisque l'hélice sera forcement differente .
un bato c'est une voiture en cote des qu'on arrete de pousser il s'arrete il n'y a pas de roue libre ni de fermeture de l'injection en deceleration .sur les moteurs marins les turbos tournent tout le temps il n'y en a pas encore a volume variable .
un moteur marin pour avoir un bon rendement doit etre un moteur lent injection directe avec une grosse cylindrée voir les sabb ,baudoins ext
avec le moins de cylindres possible et un gros volant d'inertie .
les petits moteurs de course tiennent parce que les petroliers ont fait d'enormes progrés dans les lubrifiants et dans la qualité des carburants
si on prenait un moteur moderne qui tourne à 3600t:mn avec les huiles d'il y a 40ans il n'irait pas loin .
alain

26 nov. 2010
0

Non.
Il peut y avoir des différrences de qualité d'hélice, mais ça varie très peu. C'est en général une cubique.

Ensuite, les hélices et transmissions sont toujours calculés pour puissance maxi au régime maxi. (et vitesse maxi, mais hors de propos ici).

Donc le même moteur, monté sur des bateaux qui n'ont rien à voir, chacun son hélice calculée correctement, auront la même consommation au même régime.

Ce qui permet aux fabriquants de moteur de publier des courbes de conso et puissance à l'hélice sans savoir du tout de quel type de bateau il s'agit.

Par contre, il est évident que 2 bateaux différents, mais avec le même moteur, n'ont aucune raison d'aller à la même vitesse au même régime. Ni que le régime optimal pour l'un soit le même que pour l'autre.

26 nov. 2010
0

240 cv
Bonjour ,
Si ça t'intéresse, j'ai les conso précises relevées pour une vedette de 12 mètres (environ 10 tonnes en charge)et tous les 200 tours moteurs pour des Volvo TMD 42 de 240 CV.
Le recoupement avec les courbes Volvo me permet de prévoir à environ plus ou moins 6% les consos réelles sur une ou des journées mixtes de route et traine au large.
Il te faut par contre faire la courbe des vitesses en fonction des régimes si tu veux le ratio : milles au litres .
Les fluctuations de conso étant principalement liées aux conditions de temps ,de courants , et d'allure par rapport à la houle : les moteurs devant tenir le régime de consigne choisi , ils "boiront " plus ou moins selon les variations de charges ( météos mais aussi internes au bateau ) mais cela restera limité quand même.
S'il s'agit d'une réflexion avant achat je peux te communiquer mes données relevées sur quelques années de traine au large.
Bonnes navs

26 nov. 2010
0

.
je suis pas moteur du tout mais d'avis de mes potes moteur. C'est quand tu voit le nombre de fois ou tu rentre sur un seul moteur que tu apprécis d'en avoir 2.
Une panne moteur au large c'est pas cool, mais je préférerais l'avoir au large que en côtier pas loin des cailloux, donc le pas nécessaire en côtier pour moi ce ne serais pas le bon argument ;)

Sinon le Wally power je sais plus combien... c'est 1l de gasoil par seconde je sais que comme ça ça ne veux rien dire mais 1 minutes c'est déjà 60 l :p

26 nov. 2010
0

Bimoteur
Il n'y a pratiquement aucun cargo bimoteur...

Il y a beaucoup de "modes communs" possible à un bimoteur (combien de bateaux ont des circuits carburant et électrique complètement indépendants ?). La panne carburant est la première cause d'intervention de la SNSM et de loin.

Je ne suis pas sur que le gain de fiabilité soit réellement significatif. Un bon entretien et des filtres efficaces semblent prépondérants.

26 nov. 2010
0

La fiabilité du matériel est augmentée.......
bonsoir,

les navires de plaisance à moteur sont utilisés la plupart du temps en côtière. pour une utilisation "de temps en temps au hauturière" la probabilité de panne le jour de cette utilisation est vraiment faible.

Il suffit de penser aussi aux pêcheurs qui partent pour 15 jours par exemple en mer d'Irlande avec un seul moteur de propulsion.

Le matériel radio à bord et tous les systèmes de communication, un bateau n'est pas isolé bien longtemps.

jean

26 nov. 2010
0

alexthecoolman
j'ai un pote qui n'en a qu'une et ça ne l'empêche pas de ... naviguer.
Je déconne évidemment.
Plus sérieusement, la tendance actuelle est au monomoteur notamment sur les trawlers car ils considèrent que le taux de fiabilité pour un moteur bien entretenu est important.
Quand tu dis "C'est quand tu voit le nombre de fois ou tu rentre sur un seul moteur que tu apprécis d'en avoir 2." ça implique que la panne ne soit pas sur élément commun aux 2 moteurs.
Quand j'ai eu à faire le choix bi ou mono, j'ai estimé que le rapport "coût" et "risque de panne" n'était pas en faveur du bi.
Enfin, c'est ce que je pense et ça se discute....

26 nov. 2010
0

.
Je n'ai jamais réfléchis à la choses puisque je navigue presque toujours sur des bateaux qui ont 2 système de propulsion entendez par là voile ou moteur ;)

mais je sais que souvent c'est une grosse question de mes camarades motoriste "bon le prochain 1 ou 2 ?"

26 nov. 2010
0

j'ai un bimoteur et j'ai dû, une fois,
rentrer sur un seul moteur ( boue dans un réservoir et filtre colmaté sur un moteur en mer)

quelques milles en crabe et impossibilité absolue de rejoindre mon poste au ponton

en vérité, je vous le dis: un bimoteur sur un seul moteur, c'est vraiment pas un monomoteur

amicalement

28 nov. 2010
0

oui mais
sur les bateaux de peches qui vont en mer D'Irlande ou sur les Cargo il y un chef mécano et un second mecano sur les cargos donc des pro de la mecanique qui n'ont qu'un soucis entretenir et faire en sorte que le moteur tourne .Et il s'en occupe aussi bien en mer qu'à terre .

josé

26 nov. 2010
0

lire ceci
www.hisse-et-oh.com[...]cle.php

où l'on verra
- que c'est la puissance absorbée par l'hélice qui détermine la consommation
- que cette puissance varie avec le régime moteur, mais aussi avec le vent, l'état de la mer, l'état de la carène...
- que sur une même coque, au même régime et à la même vitesse, la consommation peut varier fortement

etc...etc...

26 nov. 2010
0

la conso à 7nds
est impossible à estimer même approximativement, avec certains bateaux il faudra amener la poignée des gaz à mi-course,avec d'autres bateaux il faudra l'amener pas loin du ralenti d'où des différences énormes selon le type de bateau..

26 nov. 2010
0

je ne sais pas sur les autres, mais
sur un Krogen 58, Entre 50 et 60 tonnes quand même, vous pouvez faire presque 4000 NM à 7 nœuds avec un plein ( +/-1800 galons)
A 10 nœuds, vous n'en ferez plus que 1250 (+/-)
Et à 6 nœuds, vous arriverez 5500 NM

Maintenant, traduit en €, et vus le nombre de gars qui n'ont pas les moyens de se payer une entrée au Nautic on a peut être intérêt à changer de conversation. :alavotre:

pfffzzzz

27 nov. 201016 juin 2020
0

oups s'cuser...
Nordhavn pas nordvan...:lavache:

pfffzzzz

27 nov. 2010
0

ces moches ca cobra
je trouve qu il a pas de belle ligne

27 nov. 2010
0

"ça dépendra probablement de votre chef"
Ca dépendra d'abord de sa volonté à m'augmenter pour en faire l'acquisition. :langue2:

27 nov. 2010
0

Avantage
Avec 5 ou 6 000 NM d'autonomie, tu fais un crochet par l'Algérie ou le Maroc au début de ta croisière en Med, pour faire le plein à 0, qq chose le litre et tu navigues deux saisons pénard...
Je connais un proprio qui pratique en Med.

27 nov. 2010
27 nov. 2010
0

Traduction en euros
Oui, sauf que, si l'on compare au coût de possession d'un voilier de même taille (coût du gréément, des voiles, usure, etc..), on peut avoir des surprises... Vu le nombre d'heures de nav réel de la plupart des bateaux (y compris ceux qui font de la croisière lointaine), un bon bateau à moteur "lent" peut être moin coûteux qu'un voilier.
C'était la thèse de Robert Beebe dans son livre "Voyaging under power". Il a fait presque un tour du monde (Singapour à Hawai via l'Europe) dans les années 70.

27 nov. 201016 juin 2020
0

Je ne vais pas m'aventurer à pinailler
le prix de ces jouet, y faut voir...

Car dans les gammes de barques dont je parle, on tourne entre 2 et 4 millions d' €

Une bonne occase si quelqu'un est intéressé Un Nordvan 76 de 2005 à US$ 3,695,000 :alavotre:

pfffzzzz

27 nov. 2010
0

Amusant
L'architecte des Nordhavn, Leischmann est celui qui a rédité le bouquin de Beebe que je citais.

www.amazon.com[...]=sr_1_1

27 nov. 2010
0

Moi j'aime bien...
Mais c'est juste une question de gout et de programme.

Ce qui est sur, c'est qu'avec çà, vous ne devrez pas vous dépêcher de rentrer à la marina parce qu'il y à un peu de mer...

Enfin ça, ça dépendra probablement plus de votre chef...

Ce que perso je leurs reproche c'est le tirant d'eau important... pour les petit trous...

Mais encore une fois, c'est une question de choix qui ne se pose absolument pas, vu l'état de mes finances... :-| :alavotre:

pfffzzzz

27 nov. 2010
0

la question est ardu
jean pierre quelle type de bateaux souhaite tu longueur bi ou mono et quel type aménagement souhaite tu, car le choix des motors boat est très larges et le comportement a la mer aussi donc il y a plein de paramètre a mettre en avant avant de choisir ton model . bardal ton article est très bien explicite et je rajouterait que le lieux de navigation sont aussi un paramètre a prendre en compte je doute fort que un bateau est la même consommation en Atlantique quand med .jean pierre quelle sera ton programme de nav ? car tu peut te faire plaisir reste a savoir ce que tu veut vraiment nous au boulot on a des boat qui tourne au alentour de 50 nœud et tète 50 litres heures avec propulsion rolls-royce ces de beau jou jou reste a savoir ce que tu veut vraiment.cordialement noël

27 nov. 2010
0

entierement d'accord
avec bardal.
en ce qui concerne la conso sur differents batos avec le meme moteur ....
sans parler de vitesses équivalentes .
alain

27 nov. 2010
0

et par ailleurs...
Samedi, je suppose que ce fil est en relation avec celui où tu mentionnes que, vu tes problèmes de santé, un passage au bateau moteur est envisagé.
Je me mêle de ce qui ne me regarde pas, mais voudrais souligner qu'un bateau "moteur pur" demande aussi des efforts, et a dans la mer formée des mouvements probablement plus rudes qu'un voilier.
Donc pourquoi ne pas envisager un voilier calme avec pas mal d'assistances électriques : on trouve des Amel certes anciens mais encore en fort bon état pour des sommes raisonnables. Et la consommation, même au moteur, doit être notablement plus faible qu'un bateau moteur de même taille, car la coque du voilier est optimisée pour diminuer la résistance à l'avancement.
Dans tous les cas, bons vents !

27 nov. 2010
0

pas d'accord avec toi
pourquoi prendre un voilier pour faire du moteur? (si j'ai bien compris)
Autant prendre une vedette à moteur qui, de toute façon, nécessitera moins d'effort physique, ne serait-ce que grâce à la direction assistée.
A titre d'exemple, j'ai fait Nice-Toulon par mer formée, en 1 journée, content d'arriver mais sans fatigue excessive.

27 nov. 2010
0

Hauturier
Sans compter qu'il y a la limite des 6 milles pour le permis hauturier.
Chose dont on s'en fiche un peu en voilier.

27 nov. 2010
0

effectivement je pense prendre une vedette
guy couach 1050 fly 2x 240 ch pour des raisons de santé , mais je suis inquiè pour le coût de carburant et donc en tirant une ligne a la traine 6 ou 7 nœuds voir si le coût est envisageable

27 nov. 2010
0

voilier plus que bateau à moteur
bonjour,

Il y a des marins qui préfèrent des voiliers pour naviguer au moteur.

peut-être quelques pistes pour tenter d'expliquer ce choix:

Il sont plus "ventrus" et les aménagements les rendent souvent très habitables. Le moteur pas trop gros puissant permet une vitesse suffisante tout en ayant des consommations faibles. En cas de problème de moteur il y a la voile pour rentrer. Il n'y a pas besoin de permis tant que le mâts et les voiles sont en place

Jean

27 nov. 2010
0

si c'est pour faire des nav côtières à vitesse "raisonnable"

50% de cette puissance suffirait pour naviguer à 6 ou 7 nœuds à mis régime des moteur

27 nov. 2010
0

Ligne d'arbres ou Z
Le bateau que tu convoites à t' il des lignes d'arbres ou bien des Z Drives ?

27 nov. 2010
0

prix du carburant
"je suis inquiè pour le coût de carburant et donc en tirant une ligne a la traine 6 ou 7 nœuds voir si le coût est envisageable "

Même à cette vitesse il faut d'abord budgéter les frais fixes :
Selon le type de motorisation et de transmissions , et selon ton niveau de compétences mécaniques , il te faudra aussi inclure les couts d'interventions mécaniques : déjà d'entretien : les filtres en double ,les capacités d' huile en double , les courroies , etc ..
Puis mécaniques qui bien sur ne sont pas du même niveau que sur un voilier déjà en raison des tailles , puissances capacités de carters , nombre de cylindres ,différentes tout est en double avec les risques de pannes inhérents .
Chez nous , chaque année ,la préparation mécanique pour la saison de traine au large par exemple , coute l'équivalent d'un bon paquet d'heures de navigation , pourtant indispensable à la fiabilité des sorties sur un vingtaine d'heures en moyenne.

27 nov. 2010
0

je connais pas ce bateau mais
480cv pour 10m50 me fait supposer une coque planante faite pour naviguer déjaugée à plus de 15 nds avec l'accélérateur au taquet ou presque...
d'une manière générale ces carènes se comportent mal aux basses vitesses, cognant dans le clapot avec une direction instable dans la brise et poussant beaucoup d'eau(batillage sur les canaux + mauvais rendement moteur)
personnellement pour naviguer à moins de 12 nds je m'orienterais sur une coque à déplacement ou semi-planante, genre trawler classique, qui se comporte mieux aux basses vitesses avec 2 à 4 fois moins de puissance!
il est vrai que les coques planantes sont si couteuses à l'usage qu'on les trouve souvent à des prix bradés en occasion..

27 nov. 2010
0

coque / moteur
quand on veut de la vitesse sans puissance, il faut de la longueur de coque et une relative lègèreté

le architectes américains savent faire, JP Brouns aussi chez nous, Nigel Irens en est le pape

mais la connerie c'est qu'on paye les places de port à la longueur !

je vous asure qu'une belle coque fine de 15m de long, pas trop large, bien construite , peut faire une belle vitesse avec une puissance faible...
bref, une autre philosophie de nav ....

28 nov. 201016 juin 2020
0

Il ne faut pas non plus
mélanger les genres, car entre un trawler océanique et un engin de plage, il y a de la marge...

Sinon, il y a un truc pas mal chez Meta le "KING ATLANTIQUE" de JouberT-NIVELT

Longueur de coque 12.85 m
Longueur de flottaison 11.80 m
Largeur maxi 3.70 m
Tirant d' eau 1,00 m
Tirant d' air (matreau démonté) 2,70
Poids à mi-charge 12 Tonnes
Réservoir fuel 3500 litres
Moteur 2 * 60 ch
Vitesse de croisière 8 nd
Consommation à 8 nd 1 L/mille
Autonomie à 8 nd 3500 NM
Vitesse maxi 11 nd
Consommation à 11 nd 2,4 L/mille

pfffzzzz

28 nov. 2010
0

la coque semie planante
bonjour,

Comme il s'agit d'une nav tranquille pour le loisir confort, on ne cherche pas 20 à 30N.
dans des longueurs de 10m et plus on peut naviguer autour de 10Noeuds avec peu de puissance.
Il y a peut-être des "bons coups" à faire: acheter un bateau avec 2 gros moteurs cuits et mettre dedans des beaucoup plus petits.

Jean

28 nov. 2010
0

un exemple ...
40 pieds, 11 nds avec 40cv !!

www.nigelirens.com[...]uct.php

et celui là, voir le diaporama :
www.nigelirens.com[...]uct.php

28 nov. 2010
0

20 litres à 10 noeuds
Bonjour,

La vedette de la photo 17m50, 20 tonnes sur le travel-lift, est motorisée avec 2 x 250 CV Volvo THAMD70. Je consomme 20 l/h à 10noeuds (moteurs à 1700t/m; 18 l/h à 8 noeuds (moteurs à 1400t/m). Je parle des deux moteurs bien sûr. Antifouling Micron extra. Cela a été une excellente surprise après son achat, je tablais sur 30 à 40 l comme l'exemple du sujet.

Ces moteurs ont un régime maxi de 2400t, mais au dessus de 2000 (et à plus de 12 noeuds) ils commencent à fumer donc ils surchargent en gasoil pour rien. Le bon réglage c'est un peu en dessous de limite de fumer noir!

A dix noeuds, elle est confortable, ne tape pas et roule moins qu'à vitesse inférieure. On entend, on ressent que les L6 sont bien à ces régimes ( de 1300 à 2000) pas besoin d'aller plus vite!!

Il y a le même genre de coque généralement motorisée avec 2 x 650 ou 750 GM, elles vont bien sûr plus vite, mais que de puissance pour ne pas les faire déjauger (elles sont trop lourdes, c'est des semi planantes) et que de gasoil consommé! 80 l/h et plus est "normal" si je puis dire!

J'espère que cela te rassure même si chaque bateau est différent, cela donne une idée.

Alexandre

28 nov. 2010
0

Brouns ...
Il y a aussi toute la série JP Brouns: www.brouns.fr[...]ler.htm

28 nov. 2010
0

lyon.newyork
ALLER RETOUR
départ mais 1984
coque dalu 47 contrute par meta proplspa deux moteurs BMW 50/2 capacite reservors
6000l durée de la traversee 3 semaine

28 nov. 2010
0

je continue
scusez j'ai eu un probleme de clavier .
donc 3 semaines de traversée à l'aller un peu plus pour le retour .
conso 1l au mille ,le premier essai avait ete fait avec des 35cv et il consommait plus .
finalement avec des 50 reduc au 1.3 et des grosses 4 pales entre 6 et 7 nds c'etait parfait
le probleme etait l'allegement du navire au fur et a mesure de la conso .la solution à eté de ballaster avec de l'eau de mer dans les deux reservoirs de fuel comme dans les sous marins
avec prise de carburant sur le plafond du reservoir (sous la flottaison ) et centrifugeuse pour la securité .les autres qui se sont appelés voyageur 47 on eu 3000l et des ballasts séparés
d'autres on eu des reservoirs eau douce avec dessal ....
alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Coque de bateau

Souvenir d'été

  • 4.5 (156)

Coque de bateau

novembre 2021