une petite comparaison entre , une BERNINA , UNE SINGER ,un clone de SAILRITE .

BONJOUR A TOUS ,

sans aucune prétention et en fonction de ma modeste expérience , je vous propose un ptit comparatif en ces trois machines a coudre , une BERNINA 117 , une singer 20U et un SEWLINE 106 clone de la célèbre SAILRITE.

Pourquoi ces trois machines , ben je le connais un peu puisque elle sont dans l atelier la Bernina depuis 1 ans ,la 20u depuis 4 ans et la sewline depuis peu.

Une machine familiale , une artisanale et une double entrainement .

je prétends pas etre un spécialiste de la machine a coudre ,mais petit a petit ,âpres avoir lu tout et son contraire ,passe des heure a regler coudre , je me suis fait ma petite idée sur ce qu il était bon de savoir avant d acheter une machine a coudre ,si ca peut servie a d autres ....

Pour commencer , La BERNINA 117 , j ai découvert cette machine sur le site VOILE ALTERNATIVE ,qui est incontournable et qui ma vraiment servi de reference .
En fait je trouve avant tout que c est un belle objet et un belle mécanique , relativement rare , j en ai trouve une pas trop loin et pas cher , alors ....

Machine plutot compact , par rapport a la singer , elle a pourtant les memes capacités , pour un poids de 14.5 KG , le passage sous le colle de signe est de 120mm en hauteur et 205mm de l axe de l aiguille a la base du colle de signe , passage sous le pied de biche 6mm , point droit 5mm, zizag 6mm ,encombrement sans la boite ,410x180x210 .

Je l ai débarrassé de sa table et bricole une boite , la mécanique est superbe, pas bruyante, très agréable a utiliser.
les aiguille maxi , 90/100 , le réglage de la tension du fil se fait sans trop de pb . Sont point faible est le simple entrainement , sur des grosses pièces , capote par exemple la limite et vite atteinte , comme beaucoup ce familiale je pense .
Une belle et bonne machine , pas encombrante par rapport a ses capacités , mais limites aux travaux légers/moyens

L'équipage
04 nov. 2021
04 nov. 2021
0

La comparaison est ou???


eric60:IL ARRIVE ·le 04 nov. 22:06
eric60:JE nai pas trouve comment ajouter des photos tout au long ce qui explique pourquoi c est en plusieurs messages·le 04 nov. 22:08
04 nov. 2021
0

La singer 20 U, tres courante en occasion , et a tous les prix , entre 100 et 650€ en ce moment sur le bon truc , j ai vendu la mienne semaine derniere 350€en trois jours .

Elle est plus grosse que la BERNINA pour de capacites presques identiques ,poids19kg , passage cole de signe 125 x205 ,6mm sous le pied de biche ,point droit 5mm zig zag 9mm , encombrement 440x180x205 .

Aiguille maxi 110 , et comme pour la bernina simple entrainement , et sensiblement mêmes limites .
Autre point qui limite ce type de machine avec de grosses pièces, c est la vitesse de rotation/points. Une amélioration indispensable a mon avis est de poser un train de poulie intermédiaire pour réduire considérablement la vitesse de rotation sans cela guider le tissus n est pas possible dans de bonnes conditions et le travail et moins précis . sur la mienne j ai tourner un poulie plus grande que j ai fixer sur je voulant , mieux mais pas suffisant .

BERNINA OU SINGER , le travail de gros pièces et possible mais en limite de capacité , la tension du fil par exemple et sensible et délicate a régler , l entrainement limite , et avec des courroies lissent la puissance passe moins bien , ça patine , avantage ça force pas sur la mécanique , ce qui explique peut être que je n ai jamais eu a régler la mécanique de ces deux machine .

Meme en reduisant la vitesse de rotation pour quelles soit plus maniables , elle seront toujours en simple entrainement , ce qui a mon avis limitera les travaux possibles et l qualités du travail .


04 nov. 2021
0

L'avantage de la Bernina c'est qu'elle peut tourner à la main.


eric60:la sailrite et la singer egalement ·le 04 nov. 23:54
04 nov. 2021
0

Impatient de lire la suite du comparatif


04 nov. 202105 nov. 2021
0

Comme je voulais passer au double entrainement , j ai chercher en occasion , bon trouver pas trop loin , pas trop cher , en bon état , point droit et zig zag , ben c est pas simple ,pour ne pas dire impossible a moins de ne pas avoir de couture a faire et etre pret a passer son temps a lire des annonces.
Cette semaine une Bernina 217 , a l autre bout de la france 1200€ vendu en deux jours . ça donne une idée du marche .

Autre solution , une SAILRITE ou un clone asiatique . Budget du simple au double et même un peu plus , existe uniquement en 7 POUCES , Le clone existe en 9 pouces ce qui le rapproche de la Bernina et singer au niveau du passage libre sous le colle de signe .

le clone me tente , je passe a l acte en me demandant ce que je vais recevoir , pale copie , selon les uns , très bien selon les autres.

Pour un cout de 500€€ a la louche , on peut trouver une 7 pouces , point droit , pas mal de vendeurs différents ,de marques , mais les même machines ,qui fait quoi , j en sais strictement rien ,fabriquant ,revendeur ??????

Ma machine est une SEWLINE 106R , A la sortie du carton , je suis agréablement surpris, la fonderie et propre les pièces s ajustent biens , la peinture et propre et brillante , mais sont état de surface et proche d un crépi de façade dommage .

POIDS 14.5 KG ,passage sous le pieds de biche 7mm ,point droit 7mm .

Après avoir démonté les carters ,pas de pièces en piètres alliage d alu comme semble t il s est arrivé , toutes les pièces sont en acier , et les usinages biens réalisés , pas de jeux anormaux ,les mouvement sont fluides . j ai juste repri un peu le jeu sur la tige de regalage du point trop dur a mon gout
les traitements de surfaces sont correctes et je ne pense pas qu il y ai plus de risque de rouille que sur une SAILRITE .

Seule la piece qui tient et guide la barre d aiguille et pas très belle ,tarabiscoté , a suivre .

je branche , et fais tourner , bon c est bruyant mais pas surprenant , pour commencer la machine n est pas lubrifiée ,grasse sans plus, de l huile a discrétion et c est déjà beaucoup mieux .
C est plus bruyant que la singer 20u ,mais le double entrainement c est de la mécanique en plus donc du bruit , et les courroies crantes c est plus bruyants que des courroies lisses, donc la comparaison a ses limites

La motorisation est classique , mais point positif le train de poulie intermédiaire est en alu ,alors qu il est en plastique sur les sailrite , l alignement et bon , alors que sur les sairite il est parfois douteux

Pour le moment je n ai réalisé que des essais de couture , il est clair que la machine avec 4/5 couches de tissus lourd et a l aise alors que la singer et la bernina commence a marquer le pas .Avec du fil 30 et une aiguille en 120 le réglage de la tension de fil et règlé en 5mm , sur le singer en particulier c est galère a chaque fois et de fait le point et moins beau , ce qui me fait penser que c est la limite pour ce type de machine .

la sairite et la sewline sont identique de conception , la cinématique et la même , beaucoup de pièces sont identiques , d autres plus soignées sans être vraiment différentes .

La sailrite vieillira mieux ? probablement , la sewline fait aussi bien le job ? oui c est certain et pour l user il faut probablement coudre des km et des km de fil .

la différence de prix et elle justifier ? par une finition supérieur ,qui n apporterais pas forcement grand chose de plus a l utilisateur que je suis , par un sav digne de ce nom (voir son catalogue de pièces détachées ), sairite paye surement mieux ses employés . leurs tutos sont une mine de renseignements et savoir faire, bien utile.
Sewline vous vend une machine rien de plus .


eric60:je m a goure la petite photo est une sairailte ,pas une sewline ·le 04 nov. 23:59
05 nov. 2021
1

Détail qui peut justifier une différence de prix , en faisant les premiers points , je me suis rend compte que même au maxi du réglage les points étaient de 5mm alors que j attendais 6 ou 7 .
En fait , la tige de cde qui permets de régler le point vient en butée trop tot sur le petit carter dans le quelle elle se déplace , carter démonté la tige monte plus haut et l point passe de 5 a 7 mm .
Un coup de lime et tout rentrera dans l ordre


lolapo:Merci pour tes commentaires 👍👍·le 05 nov. 02:12
05 nov. 2021
0

et......ne pas oublier 1 des 42 points de graissage !!!!


05 nov. 202105 nov. 2021
2

Bonjour

Au mois de juillet de cette année, j'étais intervenu dans un topic ancien consacré aux soeurs de la Sailrite.
Pour y présenter l'évolution apportée à ma Necchi BU Nova.

enter image description here

Copié-collé:

"Deux améliorations principales:
- L'augmentation de diamètre du volant et donc de sa partie poulie
- l'adjonction d'un moteur brushless de 550W pour machine à coudre industrielle, cela implique l'introduction d'une courroie de section bien plus importante.

j'ai imaginé un système de pédale de commande très rudimentaire qui s'avère pleinement fonctionnel. Et les pièces de rechange sont si faciles à trouver !

Au final, la machine s'avère très efficace pour un cout de revient tout à fait raisonnable.
J'ai fait du zigzag sur 8 épaisseurs de bâche. Il faut y aller lentement, c'est vraiment la limite. Et la bâche est un matériau ardu.
Le brushless et son boitier associé permet de travailler à vitesse très lente et continu, avec beaucoup plus de facilité que les systèmes à embrayage ou les moteurs classiques de machine ménagère.
Le volant augmenté participe à la possibilité de vitesse très lente et équivaut à la "Monster wheel" de la Sairite.
Depuis quelques temps, je couds les housses de matelas de mon voilier.
C'est du skai très épais. Elle étale tout cela sans la moindre difficulté.
C'est d'un vrai confort."

Petite mise à jour:
Je n'ai pas arrêté de me servir de cette machine jusqu'à la fin octobre.
6 mois d'utilisation quasi journalière.
L'amélioration la plus nette est due au moteur brushless pour machine industrielle.
Sa puissance est énorme comparée aux petits moteurs des machines-ménagères.
je pensais que toute cette puissance pouvait nuire, ce n'est pas le cas. Tout au contraire, vous avez l'impression de conduire un 4X4 capable d'aller sur tous les terrains avec une grande facilité.
La gestion de la vitesse (grâce au boitier permettant d'en effecteur le réglage, par exemple la vitesse de démarrage) y est infiniment plus précise qu'avec les moteurs habituels. Que ce soit les moteurs à embrayage (dans ce rayon, celui qui équipe habituellement la Singer 20U est un des plus décevants) ou les moteurs à charbon, y compris celui de la Sailrite.

L'avantage d'une courroie de forte section comme celle qui équipe ma machine, ou d'une courroie crantée comme celle qui équipe les Sailrite/copies, c'est que cela ne patine jamais, ni au démarrage ni en cours de couture.

Le double entrainement permet sans conteste d'obtenir une meilleure régularité de longueur de points. Avec une simple entrainement, il faut souvent participer au déplacement du/des tissus.
Il permet aussi de mieux harmoniser le déplacement du tissu du dessus. Sur de grande longueur, vous pouvez vous retrouver avec deux tissus qui ont fini par se décaler, c'est pour le moins gênant. Il faudrait alors utiliser du double-face.

Le simple entrainement: la qualité et performance des griffes varient d'une machine à une autre. Les plus anciennes machines ne sont pas forcément les mieux loties.

Enfin, à ceux qui seraient tentés par ce que j'ai réalisé: la grosse difficulté réside dans l'adjonction d'une poulie SPZ dont l'usinage n'est pas évident, tout comme son centrage sur la poulie originelle de la machine.

Bonnes futures coutures à tous

Laurent.


Café noir:J'aime l'utilisation de la poignée de frein de vélo ! 👍🚴‍♂️👍🕵️‍♂️·le 05 nov. 11:04
lolapo:Toujours tes super bricolages.Omega en fibre , pedale cp + frein .Tu maintiens ton avance en diy 👍·le 05 nov. 12:15
05 nov. 2021
0

Merci pour ce retour d'expérience ! Très instructif.


05 nov. 202105 nov. 2021
0

oui Laurent , j avais vue cette modification , efficace et bien réalisée pas trop complexe , mais il faut tout de mème tourner une poulie et l adapter au volant , rien de compliquer a condition de disposer d un tour .

Peux tu nous indiquer le prix du moteur et du variateur ?

Autre point que je n ai pas développé dans mes messages , le but en ce qui me concerne et de pouvoir la loger sur le bateau ,donc il faut que cela soit le plus compact possible et dans ce cas un petit moteur classique et un train de poulies intermédiaire ne penalise pas l encombrement de la machine


0

J'aurais pu acheter ce moteur à un prix bien en dessous en passant par aliexpress mais j'ai préféré acheter via un distributeur européen, du coup cela m'a couté 165 euros. La bécane m'ayant couté 70 euros, cela restait raisonnable. Je ne regrette vraiment pas cet investissement.

Le moteur et le boitier réglage vitesse sont démontables et rendent la machine plus facilement logeable.
J'aurais aimé pouvoir embarqué ma Pfaff 28 (dans un éventuel futur cadre de circumnavigation), mais là, le volume est beaucoup plus important mine de rien. Dommage, une bécane industrielle de ce niveau repousse bien plus loin les limites et permettrait d'accéder à des travaux de voilerie, gages de revenus aux escales.


eric60:si on ajoute ta machine a ce compartif , je pense que cela peut aider a faire un choix pour embarquer une machine a coudre , le cout final âpres amélioration etant un élément a considérer ·le 06 nov. 09:24
lolapo:La Pfaff 138 tient moins de place que la.28.·le 06 nov. 12:06
gorlann29:Il me semble que la Pfaff 138 est à simple entrainement, donc pas idéale.Par contre, on en trouve couramment entre 200 et 500 euros.Gorlann·le 06 nov. 12:20
lolapo:Simple entrainement mais peut faire beaucoup. Le bras est assez long. A voir le soucis d'installer le moteur ???·le 06 nov. 16:28
lolapo:Une amie navigatrice avait sa machine à coudre à poste avec sa table. Alu de 15 m !!!·le 06 nov. 16:29
06 nov. 2021
0

Ma préférée pour les travaux legers. Double entraînement IDT, pied canon, point zigzag, points de broderie, … Je suis en train de lui faire un flightcase aux mêmes dimensions que celui de ma Sailrite.


lolapo:Sympa d'etre un peu plus " descriptif" sur ta machine.À moins que tu ai déposé un brevet ??? Ou tu en est le constructeur...Lorenzo et eric partagent leurs infos. Et c'est pour cela qu'on les lit.Sinon 🤔🦧🦧·le 06 nov. 22:06
philippe.0812:Lolapo prends un cachet si t’es énervé …. Pfaff 1222e·le 06 nov. 22:25
lolapo:Après 5 tours du stade de France , 3 bieres et 2 ti punch bien tassés je suis bien calmé...🥂🥂Le pied idt a le même nom.que sur la Toyota qui doit être plus récente.Est efficace ???J'ai une Pfaff 91 que j'aime bien car légère mais qui devient facilement limite . Se dérègle facilement🤬J'ai cousu le lazy bag avec et m'apprête à modifier une voile de dériveur pour mon annexe.Cheers·le 06 nov. 23:11
philippe.0812:Le pied IDT de Pfaff est efficace surtout sur des tissus légers qu’on n’a pas envie de coller au double face. Avec la 1222 j’ai fait mes banquettes de carré et matelas de cabine. Aussi la capote de roof, ca passe 4 épaisseurs de sunbrella ou 2 épaisseurs+sangle ou encore au niveau des hublots 2 sunbrella+ le hublot + le renfort … on atteint les limites mais ça passe sans difficulté … je n’avais pas encore la sailrite a l’époque ·le 07 nov. 06:48
lolapo:Merci pour tes infos techniques🤗·le 07 nov. 11:29

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (93)

Les enfants de la mer

novembre 2021