Une idee bizare.

Bonjour à tous

Votre avis sur l'idée suivante.
Ok pas reglementaire.
Par temps de broulliard et à petit prix pour etre vue plus facilement

equiper les bateaux de deux pointeur laser un rouge et un vert cela augmente la visiblité en theorie,voir meme pour les entrées de ports
Bon je vous ecoute

Le Moko

L'équipage
14 nov. 2011
14 nov. 201114 nov. 2011
0

c'est tellement fin le faisceau, tu as fait des essais ??

14 nov. 2011
0

pas si bizare que ça .....

il ya des années , j'avais émis sur ce site , l'idée de balisages (pour les feux et balises ) , de systèmes laser.
A cette époque , le casino de trouville avait installé un super rayon qi pointait le ciel en ocsillant de quelques degrés : venant du large ,ce feu était visible une heure avant tout les feux du port et , surtout ,se détachait sans équivoque parmis toutes les lumières de la cote il a duré plusieurs mois , au grand bonheur des marins du coin
Hélas , il s'est éteint et les P&B n'ont pas lu mon fil !!!

14 nov. 2011
0

Non Captainjas pas fais d'essais
mais je me souvien aussi de l'epoque discotheque avec la fumé un bon support
pour le faisceau
Désolé du copyrigh STP2 je n' ai pas fais de recherche sur le site avant.

le Moko

14 nov. 2011
0

y'a pas d'offense !

:bravo:

15 nov. 2011
0

Comme ce n'est pas réglementaire, juste intermittent; synchro avec la cloche ou la corne de brume... Parceque dans les coins fréquentés par temps de brouillard bonjour le tricotage de faisceaux... :acheval: :scie: :mdr:

15 nov. 2011
0

Le laser, c'est la cécité quand pan dans l'oeil, et peau de balle à côté, pour faire court.

15 nov. 2011
0

@piep
Dans le brouillard, ça fait un faisceau, les chtit' gouttelettes diffractent, et donc portée non garantie. Statistiquement, compte tenu du facteur {padpot} c'est effectivement pan dans l'œil. On peut contraindre sa puissance; difficile avec le modèle "porte clé" d'obtenir un faisceau cylindrique, d'où assez vite, dispersion, atténuation et donc perte de puissance jusqu'à un seuil acceptable par un œil malchanceux.

Le gros laser de puissance qui fait fondre le glacier à des km (les bruits à l'époque de ses essais expérimentaux dans un labo suisse si je ne m'abuse)... Bonjour l'encombrement du "tracassin" et sa voracité en batteries du bord. Si la source lumineuse est puissante on peut provoquer un éblouissement; brouillard de montagne aussi léger et dense que la fumée du foin humide en combustion; quand le soleil donne dessus; visi nulle à 0 cm...

C'est juste pour causer, parce que j'adore le mystère du brouillard, et le stress de la navigation tous sens en éveil miches serrées, (sans radar bien sûr).

Et toute mon admiration en passant; aux marins pêcheurs, qui dans une brume à couper au couteau réduisent les gaz et font une prise de coffre pilepoil lors de la relève de leurs casiers comme je le vis faire dans les parages de la Teignouse.

Long métier, connaissance parfaite des lieux, de leur bateau erre, dérives courant, leur hélice à un régime donné, chapeau!
:acheval: :scie:

15 nov. 2011
0

Dans une autre vie et à une autre époque, j'avais travaillé avec des lasers de spectacles Argon et Krypton d'une puissance de 4 et 2 w. après passage dans un banc optique, ça permettait de "tirer" proprement à une 30aine de mètres. Au-delà, la précision du banc optique dont nous disposions n'était pas suffisante et la diffraction créé par le brouillard artificiel était trop forte. Sans un peu de brouillard, le faisceau est invisible sauf sur le point d'impact.
Le hic étaient les consommations : entre 40 et 50 A (chacun) en 380 V... + 3 à 4 m3 d'eau à l'heure pour refroidir.
Aujourd'hui les machines faisant le même effet sont énergétiquement, 10 à 20 X plus efficaces mais ça fait toujours un paquet de watts à sortir. Leur volume et leur poids (mais aussi leur prix !) ont fondu dans les mêmes proportions.
Donc pour pouvoir être vu de très loin, il faut (encore) des puissances énormes peu envisageables sur des batteries. Impensable sur un voilier.
Reste qu'avec de très petite puissance, il est possible d'être vu de loin avec un très fin faisceau mais uniquement par temps clair si la diffraction n'est pas trop forte. Ce qui peut être facilement perçu c'est le point d'impact sur un support plus que le faisceau.

Donc les "fusées" laser vendues actuellement sont très efficaces si tu les diriges vers a cible ; soit vers la passerelle d'un bateau (l'officier de quart ne risque rien, il est trop loin pour être blessé par l'énergie dégagée par le laser qui reste de faible puissance). Ce ne sont pas a proprement parler des fusées mais plutôt, dans leur fonction, des substituts aux miroirs réfléchissants.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

juste après l'orage dans le petit port irlandais

Après la pluie...

  • 4.5 (34)

juste après l'orage dans le petit port irlandais

mars 2021