UNE bulle d'osmose

Bonjour

Voila mon problème, je sors mon bateau dans 3 jours pour faire le carénage, et je viens de decouvrir une bulle de 3 cm ma question est : est ce que je laisse comme ça en sachant que je vis sur mon bateau et que je ne refais l'antifouling que tous les 2 ans, ou est ce que je traite cette bulle en sachant que le bateau resta 4 jours à terre donc pas beaucoup de séchage.

Merci de vos conseils

L'équipage
02 déc. 2012
02 déc. 2012
0

Juste pour info, j'avais deux bulles de 3/4 cm, et 6 mois plus tard avec de longues périodes au port, le même côté, en avait plein de toutes petites. Donc, ce n'est que le début à mon avis, et il faudra faire sécher à un moment où un autre.

02 déc. 2012
0

sécher, creuser, mastiquer époxy ? Sécher au chalumeau peut-être ? En 3 ou 4 jours on ne peut tenter que les extrêmes. Mais on peut se consoler en se disant que l'osmose n'a jamais (à ma connaissance) fait couler un bateau. Malgré tout ça fera un sacré boulot quand il faudra se décider à faire... penser à 6 mois de sêchage ? C'est chi..t hein !

02 déc. 2012
0

L'osmose mène au délaminage, et à la compromission de l'intégrité de la coque.

Mais... De la première bulle à la situation que je viens de décrire, y'a des chances pour que tes petits-enfants soient presque mariés :)

02 déc. 2012
0

Il peut être plus dommageable de traité une coque humide que de ne rien faire.
Il n'y a probablement pas urgence à traiter votre coque, vaut mieux avoir le temps de bien laisser sécher avant de traiter.

Si vous n'avez que 3 ou 4 jours, je vous conseille d'attendre au prochain carénage dans 2 ans et de prévoir le temps qu'il faudra pour faire le travail.

03 déc. 2012
1

Séchage au chalumeau !? Inutile, voire dangereux ! La température est bien trop élevée. Pire , la combustion du gaz dégage du gaz carbonique et surtout de la vapeur d'eau qui ne manquera pas de se condenser au contact de la coque !

D'accord, s'il n'y a qu'une bulle, il n'y a pas urgence, mais pour quoi ne pas la traiter ?
- grattage
- séchage au pistolet à air chaud (80 - 100°C maxi)
- rebouchage au mastic époxy

Il ne s'agit pas d'enfermer toute les œuvres vives dans une couche d'époxy étanche. Donc le traitement d'une bulle ne risque pas d'aggraver la situation, au contraire.

03 déc. 2012
0

D'accord avec toi s'il s'agit de ne traiter qu'une seule bulle (ou quelques'unes. Mais il ne faut pas enfermer d'humidité en traitant toute la coque.

03 déc. 201203 déc. 2012
0

Quand j'ai découvert les premières bulles d'osmose sur mon Mélody, je n'ai rien fait sachant qu'il n'y avait pas de quoi en faire un plat. J'ai attendu 5 ans avant d'agir car je voulais vendre ce voilier et que je sais qu'un voilier osmosé en vente se vend mal.
Après 7 mois de séchage et 5000 euros de facture (traitement curatif coque + traitement quille), je viens de le vendre.
Franchement, si je n'avais pas pris la décision de le vendre pour acheter plus grand, je l'aurais bien gardé ainsi encore quelques années.

Pourquoi aller traiter un mini-problème au risque de l'aggraver ? :-)

03 déc. 201203 déc. 2012
0

Oui, et traiter la bulle ou rien ne changera strictement rein à l'affaire. Juste de ne plus la voir... Car c'est par tous les "pores" du gelcoat que l'eau s'infiltre, et ce, sur toute la surface immergée.
Car toute la coque est osmosée. L'apparition des bulles est un stade avancée d'une osmose déjà présente depuis longtemps, sur toute la coque, mais non encore visible.
Entre l'apparition de la première bulle et "plein de bulles partout", il peut se passer plusieurs années. Donc, pas d'urgence.
On en a vu, il est vrai, qui on retiré quelques bulles pour le vendre "sans bulles"...
Tout le monde ne sait pas encore que tous les bateaux de plus de 25 ans (même parfois beaucoup moins) sont tous osmosés, même si ça ne se voit pas. En tout cas pour le polyester. Je ne connais pas bien l'epoxy...
Sauf, bien sûr, si ils ont subit (comme pour Mido) un rabotage complet suivi d'un séchage de plusieurs mois et d'une restratification. Ce qui est le vrai traitement.
Dans certains cas, si on a une place au port chère (passager par exemple), on peur se dire que passer plusieurs mois à terre (moins cher) aidera à couvrir les frais...

03 déc. 2012
0

ll faudrait savoir aussi si les chantiers qui traitent l'osmose garantissent le travail plus de 5 ans sinon ça n'est pas la peine puisque ça recommencera sinon ça serait garanti.

Avant d'en arriver au délaminage il y a un très grand pas à franchir et sur tous les bateaux osmosés que j'ai pu voir dans les chantiers je n'en ai vu qu'un seul délaminé, il avait séjourné plus de 30 ans, coulé dans de l'eau douce.

On oublie souvent aussi qu'il y a des bateaux très mal construits, stratifiés à la va vite par du personnel incompétent, c'est surtout ça qui accélère l'osmose. Tissus mal ébulés ou couches mal enduites ou trop retardées
Il y a des bateaux de chantiers sérieux qui ne font pas ou peu d'osmose.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (166)

Les caprices du ciel

mars 2021