Un voyage original sur un tout petit bateau

Un trajet plutôt original que Valère ( inscrit sur HEO ) définit comme " Balade autour de l'Europe ".
Sur un tout petit bateau , un First 210 ( longueur 6,2m ).
Leur blog est vraiment sympa .

www.deuxhuluberlusaborddecartahu.blogspot.fr[...]/

[Sujet du 29.12.15, déplacé le 21.10.16]

L'équipage
29 déc. 2015
29 déc. 2015
0

Merci pour ce lien. Des escales qui nous sortent de nos habitudes. Très intéressant come nav.
:pouce:

1

merci je vais lire tout ca avec plaisir :-)

29 déc. 2015
0

Cela est peut-être du au fait que j'ai moi même un petit bateau mais je suis souvent admiratif devant de tels périples .
En lisant le blog il est écrit à un moment donné qu'ils ont mis l'électronique de bord à l'abri dans la cocote minute lors d'un orage , je n'ai jamais entendu parler de cette combine , cela fonctionne t-il ?

29 déc. 201529 déc. 2015
0

ça doit faire cage de Faraday, bonne idée!
Beau voyage, bravo!
:pouce: :bravo:

29 déc. 2015
0

c'est marrant c'est un truc qui me trottait dans la tête
je voyais plutôt un tour dans la sens horaire...
pourquoi ne pas avoir bouclé la boucle ?
bravo en tout cas
ça mériterait un bouquin !

29 déc. 201529 déc. 2015
7

Coucou !

Concernant la cocotte minute, on espérait effectivement un effet cage de Faraday pour éviter de cramer l'électronique. Juste une idée qui nous a traversé l'esprit. Bon, nous n'avons pas pris la foudre, donc impossible de vérifier. Et puis il faudrait le faire un certain nombre de fois pour valider. S'il y a des volontaires... :-D En tout cas, mon téléphone ne captait aucun signal depuis la cocotte, donc plutôt bon signe en tant que blindage électromagnétique.

Le sens du tour a été dicté par les saisons : naviguer entre les îles finlandaises en plein hiver, pas évident. Après, l'hiver en méditerranée, c'était pas toujours très drôle non plus !

Nous n'avons pas "bouclé la boucle" simplement parce qu'avant de partir je travaillais sur La Rochelle, et en arrivant, parce qu'on pouvait vider le bateau chez la famille à Perros ! Et puis c'est vraiment trop beau le trégor ! ;-)

29 déc. 2015
0

félicitation pour votre beau voyage en tout cas

29 déc. 2015
0

Dans la cocotte il est prudent de mettre une protection genre serviette de toilette,pour amortir les coups car si le gps vient à cogner trop fort contre les parois se serait trop bête qu'il finisse cassé en deux. :whaou: :mdr: :oups: :jelaferme:

29 déc. 2015
0

oui oui tout est bien sûr calé. Dans la cocotte se cachaient un compas de relèvement et un gps avec carto, bien emmitouflés dans du textile :-)

29 déc. 2015
0

:pouce:

29 déc. 2015
0

pas tout lu, juste parcouru 2 ou 3 articles pour l'instant,
mais je trouve ça plaisant,
ça va rester un moment dans mes onglets pour les moments de temps libre ou quand j'ai besoin d'idées et de m'aérer la tête

29 déc. 2015
0

Merci beaucoup pour ce fil/ce blog qui m'a beaucoup intéressé. Je cherche un bateau et j'ai eu l'attention attirée par un First 21.7 à vendre à Stockholm sur le site Blocket.se. Du coup le rêve d'acheter un bateau la bas et de le descendre jusqu'en Bretagne. Pourquoi aller trainer sur les sites suédois alors qu'il y a tellement de bateaux à vendre par ici ?? Mes deux fistons sont 1/2 Suédois et j'aimerais leurs offrir des vacances d'été dans ces merveilleuses îles de la mer baltique (archipel de Stockholm par ex.). Donc je vois qu'en first 210/211/21.7 tout est possible. Ce qui m'a rendu inquiet est que, si je comprends bien, si un First 210/211 se retourne, la quille pivotante remonte (on ne peut pas la caler "en bas" si j'ai bien compris). Donc risque de se retrouver retourné sans avoir un bon bras de levier pour rapidement redresser le bateau (ou ??).

30 déc. 2015
0

@Pierre3 .Sur la série des First 210,211,21.7,Twenty la quille relevable de 300kg remonte par la rotation d'une vis sans fin elle même commandée par une manivelle situé dans la cabine.Dans le cas extrême où le voilier se retournerait,la quille est maintenue à sa place par la vis sans fin.
De même qu'il arrive que sur un voilier quille fixe la quille peut s'arracher de la coque la même chose peut se produire sur quille relevable.
Comme toute pièce mobile d'un voilier,il faut vérifier les pièces constitutives de cet ensemble,car comme le mât peut tomber si vous ne changez pas les haubans,l'étai où son support à l'avant,la vis sans fin peut casser.
Le risque d'une personne tombant à l'eau est autrement plus récurrent.

30 déc. 2015
0

Pour ce qui concerne la Suède en voilier,je met le lien, vu sur l'excellent site et forum du microchallenger 5.50m.
www.microchallenger.fr[...]ead.php
Je pense que plus complet que ça ...y a pas. :pouce:

31 déc. 2015
0

@Xabia. Merci bcp pour cette précision concernant la quille relevable du First.

30 déc. 2015
0

génial!

30 déc. 2015
0

Bonsoir
j'ai pris beaucoup de plaisir a lire ce blog..
une petite question: comment avez vous géré le transport par route?

30 déc. 2015
0

Merci pour le lien et félicitation à Valère !
:pouce: :bravo:

30 déc. 2015
2

Bravo, une fois de plus et cette grande navigation le confirme, il n'y a pas de petits voiliers mais de grands marins.
Jac

31 déc. 2015
1

Bravo et d accord avec voile 44

01 jan. 2016
0

Salut !

À pierre3 > oui je me suis également posé la question de la dérive si on retourne un 210. Je ne crois pas que la vis sans fin pourra la retenir avec le bateau à l'envers. Si on devait repartir avec un 210 avec des étapes plus engagées, ce serait un point à creuser (tout comme les fixations de safrans et fixation des cadènes de haubans).

Senzenina > pour le transport, on avait identifié quelques possibilités, notamment louer une remorque à un club nautique. Finalement on a trouvé un transporteur polonais qui nous a baladé dans son van Volkswagen et le bateau en remorque derrière. Il n'était pas pressé, donc on a pris le temps de visiter, vraiment génial !

Merci pour vos petits mots. On est content que notre récit de balade vous plaise. "On", parce que nous étions deux sur le projet : Guénola et moi-même !

01 jan. 2016
0

L'idéal bien sûr est d'éviter de se retrouver dans une tempête,sur la série des First 210,211.....la quille pivotante est prévue en cas de talonnage sévère de s' éjecter par le haut à l'intérieur du bateau,pour éviter des dégâts structurels.
Donc il est peut être nécessaire de faire des essais de talonnage pour tester la résistance à l'éjection.
Dans le lien que j'ai donné plus haut ,sur leur Microchallenger Tomo 5.50m,pour les grandes traversées vers la Corse ils mettaient un plateau en chêne fixé au dessus pour éviter cet éventuel problème,à enlever en cas de haut fond.
Dérive pivotante également mais environ 150 kg.
;-)

02 jan. 2016
0

@Valère.
Pour la dérive d'un 210/211 lors d'un retournement. C'est effectivement assez logique que la vis sans fin ne retienne pas la dérive en position basse en cas de retournement. Car si elle le faisait, cela signifierait qu'en cas d'impact avec un rocher par exemple, le mécanisme prendrait toute la force de l'impact au lieu de laisser la dérive pivoter vers le haut. Hors il me semble avoir lu qu'en cas d'impact la dérive pivote vers le haut, donc en protection du mécanisme de relevage (vis sans fin) et de toute la structure du bateau autour de la dérive.

0

et guenola a trouvee le bateau confortable ? ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

Après la pluie...

  • 4.5 (158)

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

mars 2021