Un voilier français a été percuté par des orques au large de Sines

www.cmjornal.pt[...]e-sines

14/11/2020

Trois membres d'équipage d'un marin français ont été secourus ce samedi, au large de Sines, après que le navire a été percuté par un groupe d'orques, a confirmé la police maritime de Sines.

Les trois navigateurs français, âgés de 20 à 30 ans, ont fait une demande d'aide, vers 4 h 10, via les radiocommunications maritimes VHF, alors qu'ils se trouvaient à environ 38 milles au nord-ouest de Sines.

Immédiatement, cinq soldats de la police maritime de Sines se sont rendus sur les lieux avec un hors-bord, où ils ont constaté que "le navire avait été percuté par plusieurs orques qui avaient cassé le gouvernail, laissant le navire à la dérive et sans manœuvrabilité", a précisé la police maritime. .

Le marin battant pavillon français, long de 8 mètres, avait quitté Sines hier vers 19 heures, et se dirigeait vers Porto Santo à Madère.

Le navire a été remorqué par la police maritime jusqu'au port de Recreio de Sines, où il sera réparé.

Il s'agit du quatrième cas d'orques qui ont attaqué de petits voiliers au large des côtes de l'Alentejo.

j'ai aussi trouvé ailleurs un texte qui dit : "C'est le quatrième cas le long de la côte de l'Alentejo et plus de vingt au total, entre le Portugal et l'Espagne."

L'équipage
15 nov. 2020
15 nov. 2020
1

Décidément ! Ils sont énervés dans cette famille d'orques !
On n'a toujours pas d'explication à ce comportement ?
Ou des techniques pour ne pas les attirer ? J'avais entendu dire couper l'électronique, notamment le sondeur ?


15 nov. 202015 nov. 2020
0

Pas d'explications ? Il me semble que certains spécialistes avaient rattachés ça à des pêcheurs au sud de l'Espagne (Gibraltar) qui braconnaient et ont emmerdés des orques.

Ce qui était plutôt cohérent avec une technique "d'effarouchement" utilisé par un bateau : laisser trainer une gaffe dans l'eau...

C'était expliqué sur d'autres fils ouverts. Bon, ben maintenant on sait comment suivre une famille d'orques à la trace sans les équiper d'émetteurs ! Et comme une orque en liberté, ça vit très vieux, je proposerai bien une peine adaptée à ces braconniers (si c'est bien cela) qui ont réussi à nous brouiller durablement avec une espèce plutôt paisible avec l'homme jusque-là...


SailCamille:Merci !J'avais pas suivi cette histoire de près.·le 15 nov. 11:02
15 nov. 2020
6

Ils étaient partis du Portugal continental pour... Madère??
Peut-être les orques sont un moindre mal.


Nostria:Bien vu Roberto :)·le 15 nov. 10:58
Rigil:Ben voilà, en fait ces orques faisaient, avec un peu plus de brutalité, le boulot de protection des marins de l'Antiquité...Ils voulaient juste prévenir ces étourdis du danger !·le 15 nov. 16:22
15 nov. 2020
1

Manifestement ils n'ont pas regardé ou compris la météo marine de leur zone de navigation...


15 nov. 2020
0

Remonté les côtes portugaises et espagnoles depuis Gibraltar il y´a dix jours, nous avons aperçu des orques à deux reprises à proximité du bateau, une fois sous voiles au large de la Corogne et une fois au moteur par vent nul dans Gascogne
Nous avons appliqué des conseils lus sur ce forum, à savoir couper moteur et instruments y compris pilote et n’avons pas été attaqués mais est-ce vraiment lié? En tout cas dans le doute je pense que c’est effectivement moins « agressif ». Si l’origine de ce comportement des orques est lié à un incident avec un bateau à moteur, il est probable qu’elles soient effrayées par le même type de « signature » sonore.
Sait-on si le bateau secouru naviguait au moteur ou à la voile? Avec des instruments comme le sondeur ou un sonar allumés?
En tout cas le plus important est que les marins aillent bien.


15 nov. 2020
1

Pour info rien qu'en Espagne, ce sont 46 voiliers qui ont été attaqués cet été avec avarie de gouvernail à la clé.


macadok:Ohhh mais on est mal!!!Macron ferme les ports et la navigation pour cause de coronette et les orques attaque en Mer !Bon ben je vend mon bateau et je me confine à la montagne !OHHH merde voilà Bigfoot 😭😁·le 15 nov. 13:52
Hisseotoamem:Pffff... ce n'est pas Bigfoot, c'est le Dahut... Connaissent rien ces marins !·le 17 nov. 09:41
15 nov. 2020
0

Comportement etonnant des orques. Parmi les hypothèses peut-être qu'ils ont faim ? parce que l'espèce humaine pille les mers depuis assez longtemps, surpeche etc, et les orques sont chez eux a priori dans la mer , contrairement à l'humain qui reste un primate terrestre!

Après il y a peut-être une raison liée à la forme des coques de bateaux , qu'ils confondent peut-être avec des requins ou d'autres proies par exemple


15 nov. 2020
1

Il y a cela 35 ans, parti des Embiez pour Majorque avec mon brise de mer 31 ( en alu ), a mi chemin , pétole, mer d'huile, donc moteur, et d'un seul coup , que vois je arriver a une vitesse incroyable, une orque qui me fonçait dessus, folle furieuse , j'ai de suite pensé aux vibrations et peut être aux ultra sons que pouvais émettre mon bateau, j'ai donc rapidement coupé le moteur, et là la bestiole a stoppé net a quelques mètres du bateau; chaleur intense ,terminé la risée diesel, j'ai attendu que le vent revienne , (plusieurs heures) , puis ce fut gros coup de vent ( 45 noeuds); a l'époque la météo c'était France inter pour une prévision dans la journée, et ce n'était pas tout le temps juste.


Tangalo:Nous, on écoutait Monaco Radio en BLU, qui te prédisait 15 noeuds Sud Est alors que tu avais 60 noeuds Nord Ouest...·le 15 nov. 16:46
loupeis:Orque entre les Embiez et Majorque il y a 35 ans , info intéressante.·le 15 nov. 21:50
15 nov. 2020
0

Et avec tout çà, pas de volontaires pour plonger et filmer ?
😂


15 nov. 2020
1

Quand on pense qu'il y a des cons pour sauver Willy...


15 nov. 2020
1

Il y a plus de 15 ans, dans la baie de Douarnenez, il y avait 2 grands dauphins, Randy et Jean Floch, ce derniers avait créer la panique au point que des réunions en mairies avec des scientifiques de Brest avaient été mise au point.

C'était en intéressant d'apprendre que ces dauphins ambassadeurs cherchaient des contacts avec l'homme, mais devaient faire face a certaines personnes franchement hostiles comme les pêcheurs qui pensaient qu'ils étaient responsables de la raréfaction du poisson, ou des plaisanciers qui par peur les tapaient quant il approchaient avec des actions ou des gaffes.

Je sais que jean Floch a empêché plusieurs fois de voiliers de rentrer au port en bloquant les gouvernails. Pour ma part on jouerait avec lui, il suffisait de taper dans l'eau et de l'appeler pour qu'il arrive., On a nager avec lui bien souvent et quant un dauphin est content, onba pas envie de boire la tasse, il se laisse aller. Il reconnaissait nos voix, et le bruit du bateau, il venait taper contre le bateau pour attirer notre attention.

Je pense qu'il est extrêmement difficile de connaître les intentions de ces orques sans les observer. Ils sont peut être seulement joueurs, mais inconscient de la fragilité des bateaux, ils ont peut être été chassés, ils protègent peut-être des petits... C'est impossible a savoir.


Manapany.bi:j4AI VU rANDY 0 PLUSIEURS REPRISES? IL AVAIT UNE COUPURE DANS LA DORSALE, il venait souvent à Port Louis où j'étais alors en 2004 -2005, je m'étais mis au bout du catway et je l'ai brossé avec mes pieds, il adorait cela ! des copains ! et, normalement, les orques sont aussi sociables avec les hommes , on a du leur faire subir quelque chose et ils ont une très bonne mémoire !·le 17 nov. 16:18
16 nov. 2020
0

Effectivement, impossible à savoir sans observation par des experts du comportement de cette espèce.
Eviter en tout cas tout explication anthropomorphique à l'emporte-pièce, comme on a pu en voir circuler ici ou là imaginant par exemple des représailles à la suite d'une attaque qu'ils auraient subie antérieurement. Un homme et un animal, çà ne fonctionne pas du tout de la même manière.


macadok:Et ben si ça se trouve c'est les mêmes qui on coulé le cata halucine de Guillemot 🤔·le 16 nov. 16:52
16 nov. 2020
-1

Bien sur qu'il ne faut pas faire d’anthropomorphisme, mais il serait quand même intéressant d’essayer de savoir ce qui a provoqué ce changement de comportement.
Précédemment, on voyait régulièrement des cétacés et jamais aucun comportement agressif n'avait été observé.
Les accidents connus étaient soit douteux, soit discutables : Patrick Van God dont le trismus ouvert à l'avant dans les glaces et délaminé coule à proximité des côtes brésiliennes, le Quest des Stevenson, bateau en bois classique défini comme pourri, Guia de G falk, voilier de course en bois moulé de 2 plis (en référence Damien de 5m de moins avait 5 plis)...
Et cette année des comportements agressifs tout le long de la côte d'Espagne, c'est quand même étonnant.


zef29:Robertson non?·le 19 nov. 16:34
ED850:Oui, Zef29. On vieillit😥·le 19 nov. 17:05
16 nov. 2020
-1

Certes, c'est étonnant. Il y a une explication. Mais seuls des experts peuvent la rechercher. Toute hypothèse émise par un quidam est forcément scabreuse du fait que très peu de gens dans le monde, à commencer par moi sont capables d'expliquer le comportement d'une orque, à plus forte raison d'un groupe d'orques.


16 nov. 2020
-1

En tout cas si on s'en tient au reportages de la TV ils sont loin d'être bête ses animaux donc attention !


16 nov. 2020
0

Bête, c'est certain qu'ils ne le sont pas. De la même façon, certaines espèces de singes sont loin d'être stupide et même un chien ne l'est pas. Mais chaque espèce vivante a ses comportements propres.
L'homme lui-même a une particularité : c'est le seul capable d'imaginer quelque-chose qui n'existe pas. Cà explique qu'il transforme le monde puisqu'il imagine des choses qui n'existent pas encore et du coup il les fabrique. Il est aussi capable de penser que des choses existent alors qu'elles ne sont que le fruit de son imagination, je ne donnerai pas d'exemple.
En tout cas c'est bien cet imaginaire lui permet l'idée de vengeance, imaginant ce qu'il pourrait faire en retour à celui qui l'a blessé antérieurement. Sans juger du bien fondé de cette aptitude, il faut bien considérer qu'aucun animal n'est capable de ça.


BWV 988:+1 J'adhère totalement à cette façon de voir.Mais je me demande toujours si ce comportement n'est pas tout bêtement une forme de jeu.·le 16 nov. 17:26
ric56:Vengeance, ou se protéger ??, c'est nous qui parlons de vengeance, mais cela existe dans la nature;ET certains animaux fabriquent des outils ou inventent des procédés, vous appelez cela comment??·le 16 nov. 17:39
Captain Cool:Un animal a ma connaissance est capable de vengeance des années après, c'est l'éléphant, c'est d'ailleurs l'origine de l'expression une mémoire d'éléphant.·le 16 nov. 17:59
loupeis:Zadig , l'homme n'est pas le seul à pouvoir imaginer ce qui n'existe pas . Pour avoir vecu au quotidien avec un primate, de la marque macaque😁, pendant presque 6 années, je peux te dire que le parlé singe n'est pas toujours évident. Et que selon ce que tu fais avec eux, même sans mauvaise intention ( le regarder droit dans les yeux par exemple), leur interprétation est fort differente de la notre . Avantage ça apprend quelques reflexes afin d'eviter de se faire attaquer, si il s'est levé du pied gauche .·le 16 nov. 18:03
Zadig:Communiquer avec un animal est tout à fait possible. On peut échanger et anticiper des comportements c'est certain. Par ailleurs l'animal observe et peut adapter ses comportements en fonction de choses qu'il a connu ou de situations qu'il a rencontré, c'est évident. Mais jamais un animal n'imaginerait une chose qu'il n'a jamais vue ou une situation qu'il n'a jamais rencontrée. Avec une toute petite exception pour un Bonobo qui avait élaboré une stratégie en anticipant un stockage de cailloux en prévision de recevoir comme il se doit les visiteurs de la prochaine journée. Mais là, on n'est génétiquement très proche de l'homme. ·le 16 nov. 18:47
loupeis:Exact, cet communication s'élabore à partir d'interactions. Et demande un effort des deux partie. Mais on ne fonctionne pas de la même maniere,ni zvec un même but; donc ces dits efforts sont de natures differentes, forcemment.·le 16 nov. 19:10
16 nov. 2020
0

À propos de dauphins, ceci est -je crois- Randy, il faisait un peu aller retour entre Irlande Bretagne et Galice (ici Sada), là bas ils l'appelaient Oscar si ma mémoire est bonne


J'y suis passé à nouveau quelques années après et ils ont dit qu'il était mort.


Captain Cool:Difficile à dire, jean Floch avait une cicatrice sur la caudale, mais c'était leur grand jeu a tous les deux·le 16 nov. 18:02
IROISE:Bonsoir ce n'est pas randy . Randy avait l'aileron bien abimé ·le 16 nov. 18:09
carpe diem:C'est Jean Floch qui avait été rebaptisé Gaspar en Galice. On en a parlé sur un autre fil.·le 17 nov. 09:07
16 nov. 2020
0

Ce qui m'étonne n'est pas le comportement en lui même, c'est l'apparition de ce comportement; Il semble être localisé. Serait-ce le fait d'un seul groupe d'individus?
Il y a des orques partout et nulle part ailleurs ce comportement "déviant" n'est apparu.
Le changement de comportement animal apparait rarement intrinsèquement, mais est le résultat d'un changement extérieur. Quel est-il dans ce cas?


16 nov. 2020
0

A propos de Randy, j'ai eu l'occasion de le "pratiquer" à Douarnenez ou il m'a emmerdé une bonne partie de la nuit au port en venant se frotter contre mes safrans, à tel point que j'ai un moment craint pour eux. Et je l'ai retrouvé en navigation le lendemain matin alors que je faisais route en direction de Lorient, de nouveau en appui sur l'un de mes safrans, j'ai donc été contraint de le chasser à l'aide de la gaffe, sans brutalité bien sûr, mais qu'en aurait-il été s'il s'était agit d'un orque, parce que c'est quand même pas le même gabarit...pour autant il ne s'agissait pas d'une attaque...
En l'occurrence le comportement de ce dauphin est celui d'un animal isolé, alors que ces "attaques" d'orues semblent être le fait d'un groupe, ce qui pose question.


16 nov. 2020
0

Voici une photo de Randy Dandy prise en 2011 sur Morgat


16 nov. 2020
0

En ce qui me concerne je pense plutôt a une sorte d’éducation à la chasse pour les jeunes.
Je ne suis pas un spécialiste mais j'ai entendu dire que les orques poursuivant une proie comme un gros thon par exemples attaquaient à la queue et après c'était fini pour ce dernier
Tous les pêcheurs vous le diront, plus un leurre donne l impression de filer plus le poisson sera exité, si le leurre s’arrête, le poisson fait demi tour
je pense que pour les cétacés c'est possible que ce soit la même chose, mais je n'en sais pas plus que vous c'est juste une hypothese


16 nov. 2020
0

A se demander si le precedent confinement, qui avait ramené clame et silence relatif, ne leur est pas monté à la tête.


Patxaran:Et si ça se trouve, ils ont pris de la chloroquine......·le 17 nov. 09:31
17 nov. 202017 nov. 2020
0

Bon, des orques, ça le fait encore, quelques safrans suspendus abimés... Mais il ne faudrait pas que le cousin cachalot s'y mette aussi et pète les plombs.
A ce propos, devant chez nous, en Vendée, on en est à 3 (cachalots) sur la plage en quelques semaines alors que c'était très inhabituel.
Un coronavirus qui rend fou chez les Cétacés?


18 nov. 2020
-5

Darwin a tout compris avant tout le monde...

Le safran suspendu avec une peau sur mousse est une impasse évolutive... et ces orques sont en train de le démontrer.

Vive les skeg bien solide, les safrans en ctp d’arbre, Genre poyodur avec une strat dessus pour la durabilité! Et les tubes Jaumiere solidement repris sur les fonds de coque... pas une simple strat en mat comme sur les productions de grande série!

Je peux vous garantir que quand les orques vont capter que les bavaria beneteau ou autre Dufour, il suffit de taper dans le fond de coque pour envoyer valser le contremoule, et creuver la fine coque, on a pas finit de rigoler


Quizas:hi hi tu appâtes avec du lourd, t'as déjà pécho 3 bavaro-benetistes, relâche les si ils font pas la taille.
par contre Darwin et la théorie de l'évolution du sgeg, t'es sur ?·le 19 nov. 00:15
sabord:Un des voiliers concernés semble être un Hallberg Rassy..ce n’est pas les moins solides niveau construction.·le 19 nov. 08:41
Escobar le neuf:Toi en tout cas, tu gagnes le point Godwin, sans équivoque ! ·le 20 nov. 19:41
18 nov. 2020
1

Personne ne s'est vanté d'avoir vidangé la cuve à eaux noires à ce moment-là pour les faire partir ? 🤐😁


Quizas:beurk poves betes ! il y a aussi la technique de la mise en fuite du requin en mettant la tête sous l'eau et en criant, sait pas si ça marche pour les orques.·le 19 nov. 00:19
19 nov. 2020
0

Bonjour,
Quelqu'un aurait un avis sur la question suivante ?

www.hisse-et-oh.com[...]cetaces


19 nov. 2020
3

Les familles d'orques ont chacune leur dialecte;
un jour, une famille bien pensante est tombé sur un journal , tombé dans la mer.
L'article très complotiste parlait de l'incendie de notre dames, gros titre" des fanatiques ont brulé le grand orgue".
Ce ne sont que des bêtes, elle ont pris l'article à la lettre( avec l'erreur), depuis....
Ce n'est que l'effet confinement, désolé, pour détendre l'atm....


ED850:Oui, et pour les orques, il n'y a pas de demies mesures : selon l'angle ou tu regardes, c'est soit tout noir, soit tout blanc·le 19 nov. 17:32
19 nov. 2020
1

J'ai beaucoup réfléchi a cette histoire qui est quand même incroyable et je me suis documenté auprés d'une amie biologiste.

Jamais les orques n'ont jamais fait cela, on a cherché dans les archives, c'est une première.
Nous en sommes arrivés à la seule déduction plausible, les orques ont passé un contrat de sous traitance, en société de fait, immatriculée a Funchal, avec les chantiers naval de la cote portugaise.


19 nov. 2020
0

Le problème c'est que les orques sont capables d'inventer des comportements nouveaux et de les apprendre aux autres. Ainsi, un groupe ou un individu aurait inventé la technique qui consiste à sortir de l'eau pour bouloter un leopard des mers ou un phoque dans les années 50 en péninsule de Valdez. Depuis, ce comportement se serait répandu partout sur le globe.
si un petit groupe a trouvé un nouveau jeu très amusant en finisterre espagnol, on est très mal....


ric56:Et , ont elle un permis pour chasser le phoque, sinon c'est du braconnage et en cas d'accident, elles ne seront pas couvertes, genevoix rien d'autre à dire, sauf que ce comportement ne s'set pas répandu partout·le 19 nov. 18:57
19 nov. 2020
0

"Jamais les orques n'ont jamais fait cela, on a cherché dans les archives, c'est une première."

Loupéis n'a pas beaucoup cherché.

ED a mentionné précédemment Guia IV, plan Miller qui a été coulé lors du Triangle Atlantique au large du Brésil et aussi 33 Export dont le fond , juste devant la quille, a été enfonçé de 3/4 cm . En alu, il n'a pas coulé.


loupeis:Viking mon post est une blague, de l'ironie. Je sais qu'il y a eu des précedents de chocs ou attaque, mais comme ça au niveau des safrans specifiquement et aussi grand nombre je ne pense pas. Et la je suis 'serieux' ·le 19 nov. 20:22
19 nov. 2020
0

Avis de "scientifiques", à priori il s'agirait de "jeux"!

www.slate.fr[...]antique


20 nov. 2020
0

Salut à mon avis ça va être chaud dans le futur les coques asier vont avoir du succès !
Adieux les surfs à 20 kts dans les Alizés et bonjour les ptuptu 😓


20 nov. 2020
0

Pour moi qui devait descendre au Portugal puis en Espagne l'an prochain, cela va modifier mes projets.
Je pense que je vais devoir éviter ces côtes en passant très au large et faire un direct sur Madère.
Une carte des zones dangereuses avait été publiée par la marine espagnole, je ne sais pas si elle a été mise à jour.
Cette nouvelle attaque semble plus au sud les précédentes et si ma mémoire ne fait pas défaut, Sinès n'en faisait pas partie.
Ce serait jouer avec la roulette russe que de passer par les côtes espagnoles et portugaises dorénavant.


Patxaran:M'étonnerait que le Dr Michel Sinès en fasse partie... ;-)·le 20 nov. 09:35
ED850:Oui, enfin, ils jouent. Il semble que quand on s'arrête, ils partent. Et puis d'accord un bateau de vacances léger à safran suspendu peut être impacté, mais une coque robuste de voilier de voyage ne devrait quand même pas trop souffrir. ·le 20 nov. 09:37
20 nov. 202020 nov. 2020
4

Je connais un pilote d'hélicoptère du salvamento marítimo, qui est aussi voileux et qui fait partie des gens "attaqués".(Jeanneau voyage 11,20) J'ai pu donc voir les dégâts, photos, vidéos et comptes rendus des scientifiques et autorités à ce sujet.
J'ai aussi pu voir les dégâts causés à un autre voilier.(Bavaria 35).

Au niveau des attaques, cet été, comme je disais, en Espagne, 46 voiliers ont été remorqués suite à avarie causée par des orques.
Les avaries :
Par exemple, sur le voyage 11,20, le safran (qui était renforcé par un tissu de kevlar) n'a pas été tellement abimé, mais la mèche fut pliée a 90⁰.
Le Bavaria 35, lui n'avait plus que le métal de la mèche, le safran est parti en 5 minutes, comme biscuit apéro. Le Bavaria a aussi eu l'avant de la quille décollé de 7cm de la coque.
Tous les bateaux en avarie avaient des safrans suspendus et ont eu a minima une avarie à ce niveau là.(mais c'est pas forcément relevant, la majorité des bateaux actuellement sont comme ça)
Sur les 46 voiliers, aucun n'a coulé, ni aucun blessé.
La quasi totalité des attaques ont eu lieu lorsque le bateau naviguait sous moteur (sauf 2).
Un voisin de ponton les a croisé alors qu'il naviguait sous voiles, il s'est mis à la cape, a coupé l'électronique, et les orques sont partis.
Les rapports des scientifiques relayés par le salvamento et les autorités relatent ceci :
Il s'agirait d'une famille d'orques originaire de la zone de Gibraltar, zone où ont eu lieu les premières attaques en début d'été.
Cette famille est suivie depuis 2 ans par des scientifiques.
Chaque famille d'orques a ses proies préférées et ses propres techniques de chasse.
Celle là est spécialisée dans la pêche au gros (surtout thon), qu'ils suivent, ce qui explique leur déplacement vers le nord. Leur technique préférée est d'attraper par la queue (souris verte ?).
Selon les scientifiques, seuls les jeunes de la bande se livrent à des attaques, certainement pour s'entraîner en jouant sur quelque chose de gros et lent.
Voilà en gros la situation. En Galice, les attaques ont commencé après la mi-août, mais comme les thons remontent chaque année plus tôt et plus au nord, impossible de savoir quand et où ça va recommencer l'an prochain, ni même si les "jeunes" auront grandi et arrêté de jouer.
Les gens attaqués relatent tous des impacts et une puissance impressionnants, tout le bateau bouge de la quille à la tête de mat.
Le fait qu'ils attaquent au large du Portugal semble indiquer qu'ils redescendent sur Gibraltar.


ED850:Ces ados!!!·le 20 nov. 11:01
Patxaran:Des orques blousons noirs?·le 20 nov. 11:03
loupeis:Pas de blagues, c'est mal vu .Je vous demande de vous arrêter !!·le 20 nov. 11:06
Quizas:Juliusse très bon compte rendu de la situation ! donc on peut dire que si orques rencontrés on se met à la cape et on éteint tout et en général ils s'en vont ... c'est vrai que dans ce genre de situation on aurait tendance à mettre le moteur en marche et à s'éloigner ce qu'il ne faut apparemment pas faire.·le 20 nov. 11:46
ED850:Et si tu leurs chantes "dodo l'enfant do" en plus, ils t’amènent un thon pour midi.·le 20 nov. 11:49
Quizas:je leur balance des grenades anti-sous-marines oui ! on va pas commencer à se laisser emmerder par des bandes d'orques !·le 20 nov. 12:01
Patxaran:@Quizas, attention! si tu utilises des grenades sous-marines, ils utiliseront peut-être des orques de staline....... ·le 20 nov. 12:04
juliusse:De toute façon, au moteur, tu ne fuira pas assez vite en voilier. Quand à s'arrêter, l'instinct de prédation pousse à attaquer ce qui fuit. Si la fuite cesse, l'instinct se calme, comme dans le cas d'attaque de chien (non dressé)·le 20 nov. 12:06
20 nov. 2020
0

Ce qui m'interpelle, c'est que les orques se focalisent sur le safran, un peu comme si elles étaient informées de sa fonction.

La seule explication que je puisse voir est sa forme d'appendice qui attire par rapport au reste des lignes d'eau.

Pourquoi n'entend-t-on parler que de voiliers? Il doit bien y avoir des petits bateaux de pêche dans ces zones, ont-ils subi de telles attaques?

Si ça doit continuer, il faut faire des essais pour voir ce qui les attire ou les repousse , voir comment on peut trouver des parades simples.


ED850:Le compte rendu de Juliusse donne une partie de la réponse : Jeux, ressemblance avec une grosse queue de thon. Donc safrans suspendus et attirés par la vitesse. Les bateaux de pêche avec une coque en forme et un safran intégré ne sont pas attaqués. Autre point important : s'arrêter.·le 20 nov. 12:04
juliusse:Comme je disais, le safran est visé semble t'il pour s'entraîner à attraper par la queue.Quand aux bateaux à moteur dans la zone, il n'y a pas tellement de petits, qui restent dans les rias. Ceux qui en sortent ont la puissance nécessaire pour s'échapper.Quand aux pêcheurs pro en Galice il se dit que si les orques les avaient attaqués, ils auraient réglé le problème de façon nette et brutale...·le 20 nov. 12:04
20 nov. 2020
0

C'est peut-être plus facile de s'attaquer à un bi-safran qu'à un bateau à moteur, car le safran est plus loin de l'hélice...


20 nov. 2020
0

Bonjour,

je rappelle que sur un autre fil sur le même sujet quelqu' un avait dit avoir mis une gaffe à l' eau remorquée avec un bout pour les distraire et çà avait parfaitement marché.

En tout cas, quand on doit naviguer dans ce coin, mieux vaut retirer les immergés des régulateurs d' allure, car ce truc qui se balance doit faire un super "jouet" pour les gros "bébé-orques"!

Gorlann


20 nov. 2020
0

Ok, merci juliusse pour ta réponse éclairée (la première que je vois depuis longtemps).
quelles sont tes sources scientifiques ?
par ailleurs, que faut-il faire de nuit ?
la dernière attaque était semble-t-il nocturne.
ces animaux faisant de l'écholocation, la nuit ne doit pas leur poser un problème.
je dors par tranche de 15 à 20mn et si la nuit est très sombre, le risque de se faire surprendre est très grand.
il est surprenant que les voiliers au moteur soient plus attaqués que ceux sous voiles. La vitesse est souvent très voisine, seul le bruit diffère. Un banc de thon aurait-il une signature sonore proche d'un moteur ? J'en doute.
En Cantabrie il y a beaucoup de petits bateaux de pêche à la journée près des côtes.
J'ai croisé sous voile à 1/2 mille un groupe d'orques en me rendant de la Trinité à Santander cet été, bateau sous voile par F7 et mer forte. Ils ne se sont pas approchés et moi non plus. Il y avait énormément de thon dans la zone.


juliusse:Les sources scientifiques sont celles de ceux qui suivent cette famille depuis 2 ans. J'ai lu leurs conclusions dans le rapport du salvamento marítimo via le pilote que je connais (rapport interne non public).La Cantabrie n'a pas été touchée par les attaques. Déjà, les thons y passent plus au large en remontant vers la Bretagne, et peut être aussi que ceux que tu as croisé n'étaient pas de la même famille.Le rapport dit bien que toutes les attaques sont le fait d'une seule famille.·le 20 nov. 12:48
olcdlm:Pourquoi les scientifiques ne publient pas leurs études ? C'est pourtant une pratique courante chez eux (course à la publication), mais c'est un autre sujet. Merci de faire partager, ça c'est super.Quid de la nuit dans cette zone ?·le 20 nov. 12:59
juliusse:Le gars que je connais a été attaqué de nuit (1h), les orques en effet n'ont pas besoin de lumière pour se diriger. Il est fort probable que le bruit du moteur soit un facteur non négligeable, mais je ne pense pas qu'il y ait un rapport avec le bruit d'un banc (bien qu'un banc de thon fasse du bruit).Les scientifiques en question n'ont pas publié pour l'instant, car leur étude n'est pas terminée.·le 20 nov. 13:05
20 nov. 2020
0

Une précision que j'ai oublié de mentionner plus haut, il y a eu pas mal de bateaux qui ont aussi eu des dégâts sur les chaises d'arbres d'hélice suspendues, ainsi que quelques saildrivre abîmés.
Encore une fois, aucun bateau n'a coulé. La proximité de la côte fait aussi que les secours et remorquage sont faciles. Il n'y a pas a ma connaissance de bateau qui s'est retrouvé irréparable.


olcdlm:Pas envie de tester.C'est comme la gaffe pour les amuser, peut-être qu'un heossien courageux voudra bien refaire l'expérience ?Les orques s'éloignent-elles des côtes ? Si l'on s'écarte à 100 ou 200nm, en cas d'attaque les secours seront plus difficiles à mettre en oeuvre.·le 20 nov. 14:26
juliusse:Les attaques ont eu lieu entre 5 et 11 milles de la côte·le 20 nov. 15:12
olcdlm:merci, ça c'est une super info !·le 20 nov. 16:33
20 nov. 202020 nov. 2020
0

Grâce à Juliusse, il serait possible de rédiger une instruction pour éviter de se faire bouffer les safrans en descendant le longs des côtes de Galice et du Portugal.
Personne n'a encore coulé, mais cela pourrait venir lorsque l'on sais qu'une quille est descendue de plusieurs cm.
1 - éviter le moteur dans la bande des 15 milles et éteindre l'électronique.
2 - arrondir à plus de 15 milles pour les nav.
3 - si l'on a besoin de rejoindre un port sur la côte, le faire en coupant au plus court pour ne pas traîner dans la bande des 15nm.
4 - traverser la bande des 15 milles de jour plutôt que de nuit.
5 - si mauvaise rencontre, se mettre à la cape pour arrêter le bateau et envoyer une gaffe à l'eau que l'on aura préalablement préparée.


juliusse:Il est aussi possible de se signaler au MRCC de la Corogne lors de l'approche. Avec une destination et un ETA, ils vont faire le suivi.·le 20 nov. 18:38

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (115)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021