Un tuto pour utiliser proAIS2 sous linux

Et voilà j'ai la joie d'avoir mon Em-Track B100 grâce à l'achat groupé.
Et comme je suis un indécrottable linuxien je voulais à tout prix programmer ce B100 sous Linux avec l'aide de l'émulateur Wine.
Il y a déjà un tuto qui existe mais il ne correspondait pas tout à fait à ce cas alors après avoir trouvé ce qui n'allait pas j'en ai écrit un autre.

L'équipage
06 avr. 2017
06 avr. 2017
0

:pouce:

11 oct. 201916 juin 2020
2

Bonjour à tous les navigateurs Linuxiens ou simples curieux,

voici une version à jour du tuto pour installer le logiciel ProAIS2 sous GNU/Linux.
La méthode est testée avec un pc portable sous XUbuntu et un transpondeur EM-TRAK B100. Normalement ça devrait fonctionner aussi avec un Raspberry Pi sous Raspbian ou OpenPlotter.


12 oct. 2019
0

Génial. Je testerais avec Raspian, cet hiver...

12 oct. 2019
0

Merci par avance pour votre retour. En espérant que ça fonctionne sans souci.

12 oct. 2019
0

Bonjour, j’utilise navigatrix sur un vieux panasonic cf73.

Est ce que votre tutoriel pourrait fonctionner avec pro AIS pour un AIS nomad?

12 oct. 2019
0

Bonjour, d'après digital yacht, ProAIS2 permet de configurer ce transpondeur. Il n'y a donc aucune raison pour que ça ne fonctionne pas sur Navigatrix. Suivant la version de Wine que vous pourrez installer (peut-être pas une version un peu ancienne si votre OS Navigatrix n'est pas à jour) il faudra peut-être suivre le premier tuto écrit en 2017 par Alioth (c'est en 2018 que la gestion des ports série a changé dans Wine).

12 oct. 2019
0

Merci pour l’info on va essayer cela durant les longues soirées d’hiver.

12 oct. 2019
0

A toutes fins utiles j'ai retrouvé la doc Wine que j'ai utilisée :
wiki.winehq.org[...]s_Guide
Ma version du tuto est valable pour les versions de Wine postérieures à la 2.8. Si votre version est antérieure, le tuto de Alioth doit s'appliquer.
Bonne chance !

06 mai 2020
0

Question de culture personnelle ;
Ça c’est a quoi ?
Merci

06 mai 2020
0

Plusieurs transpondeurs AIS du marché peuvent être paramétrés (conformément aux instructions des notices constructeur, il ne s'agit de piratage ou autre) grâce au logiciel ProAIS2. Quand tu achètes un transpondeur neuf, il faut lui renseigner le MMSI de ton bateau, son nom, ses dimensions,... Le logiciel ProAIS2 permet de faire ça.
Dans ce fil il est question d'utiliser ce logiciel sous GNU/Linux allrs qu'il est prévu pour Windows.

06 mai 2020
0

Ah oki
C’est juste du plaisir de bidouillages alors . Si j’ai bien compris

06 mai 2020
0

Pas seulement, c'est même une question existentielle. Le monde Linux s'est développé hors système traditionnel marchand, par un travail collaboratif communautaire. Mais comme c'est le système marchand qui s'est imposé de façon déloyale puisque les OS sont vendus avec le matériel, les fabricants de périphériques ont logiquement livrés des firmwares compatibles avec les OS courants du marché (90% MS et 10% Apple). Les linux(s) sont hors compétitions car n'étant pas vendus mais distribués gratuitement, il n'y a pas vraiment de données fiables sur leurs taux d'utilisation du parc machine, en distribution serveurs et super calculateurs c'est majoritaire, sur les postes grand public on parle de quelque % à plus de 10 % puisque linux peut aussi cohabiter avec les autres OS.(c'est à dire on peut installer une distribution linux à coté de son Windows sans problème).
fr.wikipedia.org[...]i/Linux
Alioth vient de nous démontrer le mécanisme : il y a un transpondeur sur le marché, compatibles avec Windows, en travaillant sur le sujet, ce firmware est adaptable sur linux via la couche logicielle Wine. Et au finish, il communique son travail pour que toute la communauté utilisateur puisse en profiter.

C'est toujours étonnant de voir qu'après 30 ans, la pratique se perpétue en silence. Quand je repense aux réactions des firmes commerciales qui dénigraient ce système,et que maintenant :
www.nextinpact.com[...]nse.htm

ttps://fr.wikipedia.org/wiki/Linux h

06 mai 2020
1

Ben désolé mais apparemment non.
Il est indispensable de paramétrer un transpondeur AIS si on veut qu'il serve à quelque chose et tout le monde n'utilise pas Windows ni n'a envie de payer pour faire paramétrer son AIS chez un ship. Le contenu de ce fil a la prétention d'être utile, pas d'amuser. Après s'il y en a que ça amuse, tant mieux, c'est du bonus.

06 mai 2020
0

c'est pas la peine de le prendre mal ...
j'ai nullement critiqué la démarche ...

06 mai 2020
0

Salut. Je l'avais fait pour un ami qui débute sous linux. J'avais pour ma part utilisé une machine virtuelle Windows, sans problèmes.

06 mai 2020
1

Oui mais je répète, il y a des gens (fous peut-être) qui n'utilisent pas Windows, pas même sur machine virtuelle.

06 mai 2020
0

@fabien, aucune de mes machines ne tourne sous windows, je suis en monoboot Slackware ou *BSD suivant la machine depuis 1995.
Malheureusement, dans des cas comme celui là et d'autres, une machine virtuelle est parfois nécessaire. Cette VM traîne sur un disque externe et ne sert même pas une fois par an. Le reste du temps mon seul contact avec windaube consiste à l'écraser comme il le mérite pour installer un systeme *Unix. J'ajoute que je préfère d'ailleurs utiliser une VM que wine. C'est mieux isolé. L'émulation n'est pas l'idéal, et wine comporte quand même quelques failles.
Pour info, Microsoft est à l'heure actuelle un des plus gros contributeurs à linux et surtout Ubuntu.
Et quand à l'utilisation de Linux, si elle est parcellaire chez les particuliers, chez les pros, en particulier en administration systèmes, réseaux, serveurs, linux se taille la part du lion. Malheureusement, entre les scripts kiddies, la guerre des OS, des inits, des DE et tout un tas d'autres raisons, linux est et restera minoritaire sur le marché du PC chez les particuliers.

06 mai 202006 mai 2020
0

On dérive un peu du sujet de départ, tant pis.
Je n'ai rien contre Windows ni ses utilisateurs. Je ne l'utilise pas pour diverses raisons personnelleseet techniques dont le fait que c'est du logiciel propriétaire (ProAIS2 est propriétaire aussi mais là je ne vois vraiment pas comment faire autrement).
Sur le plan technique je ne sais pas si c'est mieux, moins risqué, plus stable, etc, d'utiliser Windows sur machine virtuelle ou Wine. Je sais simplement que Wine est un logiciel libre et pas Windows. Par ailleurs WINE signifie Wine Is Not an Emulator. WINE n'est pas un emulateur.

Comme le fait remarquer PhilGé, pas mal de voileux ont un raspberryPi à bord en guise de centrale de nav. Il serait intéressant de vérifier que ça fonctionne aussi sous Raspbian.

Edit : Wine ne fonctionne pas sur Raspberry Pi

06 mai 202006 mai 2020
0

Par ailleurs WINE signifie Wine Is Not an Emulator. WINE n'est pas un emulateur.

Mais au final c'est quand même très proche, et le nom est plus en rapport avec le jeu de mots sur Linux. LINUx=Linux is not Unix, mais c'est quand même très proche...
Édit :
Par ailleurs on ne s'éloigne pas du sujet. Si on utilise Linux, c'est que à minima on se soucie de la sécurité. Et là, le moyen le plus efficace est l'utilisation d'une machine virtuelle, bien séparée de ton système de base, et où l'exécutable Windows n'est présent que sur le disque virtuel, bien "grillagé" et incapable en cas de problème de contaminer ta machine.
Ceci dit, le tutoriel présent dans ce fil est bien fait, je ne critique pas ça, mais il y a d'autres options tout aussi intéressantes et fonctionnelles.

06 mai 202006 mai 2020
1

Pas du bidouillage, de la compatibilité. Windows n'est pas le seul OS du marché et il y a des utilisateurs (de plus en plus nombreux) de Linux et dérivés en incluant ceux qui utilisent un Rasberry qui est sous un autre OS, Debian pour ARM.

Pouvoir utiliser un appareil exclusivement prévu pour Windows sur un autre ordinateur sous Linux est intéressant pour la communauté.

Et ceux qui utilisent Linux ne sont pas si fous que ça car l'OS est totalement gratuit, libre, sans espion ou système de traçage, léger, rapide, universel (sans pilotes spécifique qui deviennent vite obsolètes) et peut tourner sur du Mac, du PC, du RPi, des téléphones (Android est un dérivé Linux adapté au téléphone).

Pourquoi payer une licence pour avoir un appareil qui fonctionne moins bien que les autres, demande plus de mémoire, d'espace disque (Windows = 50Go, Linux = 10-15Go), des mises à jour qui effacent les précédents réglages de confidentialité et mème certains paramètres personnels, qui met l'utilisateur en position dangereuse à chaque fois qu'il installe un logiciel car le mot de passe n'est ps systématiquement demandé et donc l'utilisateur n'est pas explicitement conscient qu'il peut faire une couillonnerie. Pourquoi utiliser un OS qui est figé dans sa présentation alors que sous Linux, on peut lui donner l'apparence qu'on veut en deux clics souris (apparence Windows, Apple ou ce qu'on veut).
@Fabien 83, mais je comprends aussi que ta remarque n'est pas polémique !

06 mai 2020
0

@PhilGé
J'aurais dû rajouter "il y a des gens (fous peut-être) dont moi, qui n'utilisent pas Windows".
J'écrivais ça en réponse au fait d'utiliser Windows en machine virtuelle.

06 mai 2020
0

@Fabien, Wine fonctionne sur Rasberry.
Exagear (payant) a arrêté (pas assez de rentrée d'argent ?) mais avec QUEMU, on peut émuler une VM sans problème sur un RPi3 ou 4. faire un sudo apt update et installer wine. Ensuite, Wine fonctionnera dans la VM.
Il faut tout de même vérifier qu'il y a assez de place sur le RPi.

03 mar. 2021
0

ça m'intéresserait d'installer proAIS2 sur mon RPI sous raspbian, mais je bloque.
pour wine c'est Ok
J'ai essayé Q4Wine, mais je me suis rabattu sur PlayOnLinux car Q4Wine ne veut pas lancer le setup.exe
Par contre quand l'installation de proAIS2 se lance (avec PlayonLinux ou par la console) elle se dirige automatiquement vers C:\proAIS\proAIS2, et là impossible de poursuivre ou de changer la destination: j'ai un message d'erreur:
-Installation directory must be on a local hard drive-
Une idée ? NB: mon RPI tourne sur un SSD.

04 mar. 2021
0

Personnellement, ce logiciel ne servant pas tous les jours, j'utiliserai une VM (de préférence VMware, qui gère mieux l'USB) depuis un portable suffisamment puissant.

04 mar. 202104 mar. 2021
0

Pour ceux qui veulent essayer de faire tourner ProAIS2 sur Linux sans utiliser Wine, ni même la version Windows, il y aussi Darling, équivalent de Wine pour faire tourner des binaires Mac.

Donc version Mac de ProAIS sur Linux avec Darling.

Je ne sais pas si ça marche, mais ça m'amuserait grandement!

(dans la même veine, on peut aussi utiliser une machine virtuelle avec MacOS, mais outre que ce serait une violation des termes de la license, ce ne serait même pas drôle)

06 juin 2021
0

Juste un grand merci pour cette procédure @Fabien83 ! Ça a fonctionné chez moi sous une Debian 10 64bits avec Wine 4.0 et ProAIS2 version V1-20 pour mettre à jour un transpondeur AIS Advansea TR-200.

06 juin 2021
0

bonjour,
Moi je serais intéressé de faire tourner ProAis2 sous android (il y a ais config mais bloqué sur Digital Yatch ).

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

 Ty arc en ciel au pays du Ty punch

Après la pluie...

  • 4.5 (117)

Ty arc en ciel au pays du Ty punch

mars 2021