Un truc de filles, quoi que... : les yaourts à bord,

Bonsoir à tous, j'ai l'habitude de faire mes yaourts à l'aide d'un yaourt selon la recette bien connue. Mais qui fait ses yaourts à l'aide de présure, pourquoi ? et comment ?, A vous... Vali

;-)

L'équipage
16 mar. 2011
16 mar. 2011
0

Je ne suis pas une experte des yaourts
mais il me semble qu'il est préconisé d'utiliser la présure quand on n'a pas de yaourt sous la main.

Si tu démarres avec un yaourt du commerce et qu'ensuite tu gardes systématiquement un yaourt de ta production pour la suivante, il arrive un moment où ça ne marche plus, parce qu'il n'y a plus assez de semence active.

Mais il suffit alors de racheter un yaourt du commerce et tu repars pour un cycle de plusieurs fournées...

16 mar. 2011
0

oui, bien d'accord,
c'est exactement ce que j'ai fait jusqu'à présent, mais je me demandais si avec une bonne présure on pouvait éviter d'ajouter un yaourt ? Quelle intérêt y'a t'il a utiliser de la présure ? merci bien, Vali ;-)

16 mar. 2011
0

la présure n'a rien à voir avec le yahourt au sens pur..
la présure, c'est un extrait de liquide gastrique de veau, qui sert à faire cailler le lait CHIMIQUEMENT par l'acidité. On obtient par l'action de la présure un lait caillé non fermenté, stérile, qui sert à faire du fromage blanc, et après cuisson ou vieillissement des fromages. On peut par exemple obtenir un résultat similaire (sauf sur le plan gustatif avce un jus de citron ou du vinaigre)
Un yahourt est obtenu par l'action sur le lait d'une fermentation dûe à des bactéries: lactobacillus acidophilus la plupart du temps et lactobacillus casei dans certains cas particuliers.
Ces deux modes de conservation du lait n'ont de commun que l'aspect.
La présure comme les ferments se conservent aussi en sachets.Une marque très connue "yalacta" (voir sur le site internet) proposent des doses de ferments (d'une part) et de présure (d'autre part) qui se conservent longtemps et permettent de faire plusieurs tournées..
Sinon, évidemment le fait de réutiliser un yahourt pour faire fermenter du lait est bien plus économique et naturel, mais les germes d'épuisent rapidement notamment en raison du ph(ils sont sélectionnés pour cela!)
Il eiste aussi d'autres techniques pour conserver le lait, comme le kéfir, fermentation de lait par bactéries et levures obtenues par des grains de kéfir. Le résultat va du simple lait caillé fermenté au champagne de lait à plus de 8° d'alcool..et bouchon qui saute à 10m.

16 mar. 2011
0

merci Ozone,
pour ta réponse concise, j'avais 1 bien fausse idée de la présure...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (59)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021