un seul parc batteries

je lis le forum sur les batteries, les répartiteurs, chargeurs etc....cela me parait être une source d'ennuis.:scie::litjournal:
que pensez vous d'un seul parc batteries?
est ce quelqu'un utilise ce montage?
merci d'avance

L'équipage
02 mar. 2007
02 mar. 2007
0

actuellement
j'équipe un bateau comme ça suivant la volonté du client.

ses arguments sont recevables

a) batteries à cycles decharge/charge fréquent type "exide" ou "freedom"
b) visualisation constante de l'état de charge des batteries
c)panneau solaire et eolienne pour le maintien de la charge
d)gros alternateur sur le moteur pour le guindeau, le groupe hydraulique (quille relevable) le dessalinisateur et le groupe froid

cela fonctionnait sur son précédent boat...avec 2 x 110 Ah

02 mar. 200716 juin 2020
0

Nous avons à peu près le système décrit par bdv,
avec 2 batteries 100 -110 ah (Je ne suis pas trop sûr du chiffre exact.) , un bon alternateur, un seul repartiteur (pour s'assurer une batterie de démarrage à tout moment) et un inverseur pour faire marcher tous les machins qu'on voudrait, comme une sèche-cheveux. (Par contre, on n'a pas de guindeau, ni un frigo.)_

02 mar. 2007
0

de quoi parles-tu exactement ?
1 - de l'inutilité de séparer servitude et démarrage ?
2- de regrouper tout ce qui n'est pas démarrage (et ou guindeau) dans un parc unique de servitude sans séparer frigo-electronique-guindeau etc...

réponse à 1 : très tenté de le faire, mais la vie à bord exige un niveau de backup minimum et les batteries ne sont pas encore 100% sans problème. donc--- 1 parc servitude ET une batterie démarrage.

réponse à 2 : séparer les servitudes en plusieurs bancs ne présentent pas de réel intérêt : si tu regroupes toutes tes batteries tu étales la décharge, sur une plus grande capacité et donc tes batteries souffrent moins : les décharges sont moins profondes et surtout mieux réparties, d'où une plus longue durée de vie (pas besoin de pinard pour celles-là ;-) ) . Tu recharges plus facilement un parc unique pour les mêmes raisons : toutes tes batteries sont au même niveau, tu ne tournes pas le moteur pour recharger uniquement la batterie frigo pendant que les autres sont pleines, pas de surcharge pour les unes et de charge insuffisante pour les autres, ...
La seule objection qu'on peut soulever est à propos de la mise en parallèle de batteries, mais je crois que les problèmes inhérents à cette mise en parallèle ne sont plus d'actualité dès l'instant où l'on respecte le changement complet du parc et l'utilisation de batteries du même fabricant/modèle/série de fabrication (facile à vérifier).

02 mar. 2007
0

oui le lapin
tout regrouper servitude et démarrage.
la batterie pour le moteur ne sert pratiquement pas alors qu'on la recharge sans arrêt.
et garder une batterie de secours au cas ou.
qu'est ce que tu penses de cette carotte ?:heu:

02 mar. 2007
0

précisions
toutefois, si je ne me servais de mon bateau qu'à la journée, week-end ou vacances (1 mois ou 2), sans longues navs (3 jours ou plus) c'est ce que je ferais : batterie de secours et cables.
Une batterie dans le coffre de la bagnole dûment chargée à la maison et un seul parc pour pas se faire liech.
Si problème, la batterie de secours est prète soi à être mise à la place de l'autre, soi à être branchée avec les cables pour le démarrage.

02 mar. 2007
0

en fait
je viens de faire à peu près ça sur even keel sauf que :
la batterie secours est une batterie de démarrage qui me permet de tenir une nuit avec feux (leds) et pilote et qu'elle est partie intégrante du système avec son propre switch pour l'isoler/alimenter le circuit, et sa sortie à elle sur le sterling pour la charge... une batterie de démarrage quoi :-D.

Rien à voir avec une batterie et des cables au fond d'un coffre. Parce que je me connais, la batterie de secours sera déchargée quand j'en aurais besoin. J'en avais gardé une de l'ancien parc justement pour tester ça et je ne l'ai JAMAIS rechargée depuis avril 2005 malgré toutes mes bonnes intentions, mais sortir les cables, faire tourner le moteur avec les cables qui peuvent se prendre dans la courroie ou les poulies et en plus la flemne... enfin toujours une bonne excuse.

02 mar. 2007
0

vous avez dit pannes ?
On se demande pourquoi 75% des voileux se plaignent des pannes électriques ... ben, ça me semble normal: 75% d'entre eux veulent ré-inventer l'eau chaude sans être vraiment technicien de la chose à inventer.

Les 25% de spécialistes pointus peuvent bien faire comme ils veulent, de toute façon ils maitrisent la chose et n'auront peu (voire pas du tout) de problème.

Donc si t'es pas spécialiste, prends une solution éprouvée et adaptée à l'usager insouciant, à savoir une batterie qui ne sert QUE au moteur, câblée en "dur" et comme il faut selon les règles de l'art, pour être certain de ne jamais avoir une panne de démarreur ... ça coûte 100 euros et ça peut te sauver le bateau qui vaut 100.000 euros en cas de besoin.

Un cablage bien fait et un coupleur bien choisi te créeront beaucoup moins d'ennui (ils ne seront jamais en panne) qu'une batterie unique à plat, le jour ou ça va mal au fond d'un cul de sac avec vent dans le pif et génois coincé en haut du mat ....

02 mar. 2007
0

une question de nul en elec
Bonjour. Sur un parc de servitude avec 3 batteries cablées en parallèle, comment se fait la décharge? une par une ou toutes ensemble? même question pour la charge? Merci de vos lumières.

02 mar. 2007
0

un avis sur l'installation
www.wagonmaker.com[...]tt.html

d'après les pros qui ont conseillé cette instal, une connection en étoile serait plus efficace (répartirait également) qu'une connection en bout à bout.

02 mar. 2007
0

ça dépend
du câblage, mais un schéma serait mieux qu'un long discours.
quelqu'un va bien nous donner ça??:topla:

02 mar. 2007
0

là robert
tu viens de clore pas mal de fil d'un coup;

je suis bien d'accord avec ton raisonnement....

la fiabilité de l'installation sertait elle celle du proprio, probablement;

c'est tellement plein de bon sens :cheri:

02 mar. 2007
0

désolé
je le suis car je suis de la partie et un seul parc batterie me parait être une bonne solution.
on recharge et décharge équitablement.
pas de séparateurs ou régulateurs douteux (diodes???)
du câblage et connections en moins
surcharger la batterie de démarrage
j'arrête la mais j'en ai encore en magasin:scie:

02 mar. 2007
0

ben
il y a des variantes regarde plus haut(le lapin) et il y en a surement d'autres.
puis il y a la théorie et la pratique, quelqu'un a peut être eu une expérience malheureuse avec ce montage?

02 mar. 2007
0

d'accord
avec vous, au début je voulais absolument séparer les batteries puis un gars qui a pas mal bourlingué m'a parlé des ennuis cités plus haut.
maintenant je doute.:reflechi:
c'est pour ça que j'ai lancé ce fil.
robert tu as les bonnes marques pour le matériel je suis preneur
-régulateurs(solaire, éolien, alternateur moteur)
-séparateurs
-alternateurs moteur
merci d'avance

05 mar. 2007
0

robert
merci pour avoir pris le temps de répertorier tout ce matos
par contre ché toujours pas quoi faire????:reflechi:

07 mar. 2007
0

robert
quels sont les gestionnaires de batteries plus performants et plus chers?
merci d'avance

02 mar. 2007
0

Mais alors
Pourquoi poser la question ?

Si tu en es persuadé, fais le, non ?

02 mar. 2007
0

Oui, moi
Un appareil électrique laissé allumé par mégarde et un parc unique de batteries.

Plus de batterie, plus de démarrage, heureusement c'était au mouillage près d'un port et le temps était beau.

02 mar. 2007
0

Etonné,
Je suis quand même étonné,
depuis le temps que l'on dit "il faut séparer les batteries moteur et service", certains essayent toujours de réinventer la roue ; mais c'est certainement le propre de l'homme...

T.

Je n'ai jamais entendu parler (mais quelqu'un me prouvera certainement le contraire) de panne de répartiteurs.
Mais pour ce qui concerne la panne du régulateur, là c'est tout l'unique parc qui sera à genoux !!!

02 mar. 2007
0

spécialiste
kiki, si tu es spécialiste, pas de problème, tu fais comme tu veux et ça marchera bien puisque tu feras un choix en toute connaissance de cause. C'est ce que je le disais dans mon post plus haut.

Par contre tu dis que 2 batteries imposent des régulateurs, séparateurs, coupleurs, et cablage douteux: ça c'est inexact. Beaucoup d'installations sont douteuses, c'est vrai. Mais ce n'est pas parce qu'il y a deux batteries ! C'est parce que cela a été mal fait par des gens peu (pas) compétents.

04 mar. 2007
0

tardif ...
je réponds un peu tardivement.

Un schéma ultra classique est ici:

www.hisse-et-oh.com[...]cle.php

Pour les bonnes marques c'est plus difficile de n'oublier personne !

Perso, après avoir tout changé durant 10 ans j'ai abouti à:

  • un coupleur automatique Victron Cyrix 1280 (100€)
  • un alternateur Prestolite 90A réels (330 €) remplaçant l'alternateur d'origine du Perkins
  • un chargeur Sterling-Power 40A (450€)
  • une batterie servitude professionnelle pour marine (900€ 520Ah en 3 éléments de 4V)
  • une batterie moteur 100Ah plomb-calcium étanche classique (100 €)
  • un gestionnaire de batterie servitude CruzPro (230€). Il y en a de plus performants plus chers.

Du cablage de grosse section et une installation soignée basée sur beaucoup de matériel "batiment" bien moins cher que le "shipchandler".

05 mar. 2007
0

quoi faire ?
Ah ben ça, je me garderais bien de donner un conseil. Je peux juste dire ce que j'ai fait en fonction de mes besoins spécifiques, pas plus ;-)

07 mar. 2007
0

plus cher ?
ça ne manque pas (ils sont presque tous plus chers) : Xantrex, Victron, sont réputés, mais il y en a d'autres, etc ... je ne suis pas spécialiste des marques.

04 mar. 2007
0

hisse et ho
1 étoile en ce soir d'éclipse de lune :alavotre:
au fait comme chu nouveau su le forum qui attribue ces étoiles??

02 mar. 2007
0

parc unique
bonjour à tous il me semble que le principal est d'avoir une batterie chargée pour démarrer le moteur. Si on a un parc ce qui équivaut à une batterie on court le risque de ne pas avoir de batterie chargée. Si on a deux parc, on réduit ce risque. On parle du risque du répartiteur mais c'est très rare et en plus on peut toujours brancher directement la batterie chargée.
Sur mon bateau il y a deux parcs avec séparateur et tout va bien. Comme Fréja cela m'est déjà arrivé de coucher les batteries services (frigo oublié). Maintenant j'ai installé un régulateur mais cela n'empèche pas la panne.

02 mar. 2007
0

Des pros le font :
Nous avons eu ici une dizaine de grands voiliers de 20 à 25 mètres (charter/defisc) dont l'installation était très simple : une seule batterie 24 volts 1000 Ah pour la servitude ET le moteur !

Plus une batterie secours obligatoire pour les télécommunications.

L'argument du chantier : en cas de batterie déchargée, il y a le groupe électrogène... :tesur:

A ma connaissance il n'y a jamais eu de problèmes.

[color=blue]_/)[/color]

02 mar. 2007
0

la cour des grands ...
Oui Tilikum, mais là tu joues dans la cour des grands: 24V 1000Ah, cela ferait 12V 2000 Ah ...

Sur ce genre de bateau (20-25m) je présume qu'il y a un certain nombre d'instruments de gestion de l'énergie qui empêchent de vider l'équivalent de 2000 Ah en 12V.

Le fait d'avoir un groupe électrogène règle le problème de la sécurité d'une autre manière. On notera que le groupe électrogène de cette taille a lui aussi une batterie de démarrage ... et on est donc ramené au cas précédent de deux batteries à bord ;-)

Comme tu le dis toi-même, l'important est d'avoir une solution adaptée à sa façon d'utiliser son bateau . On peut donc difficilement transplanter une solution aussi radicale sur un petit bateau.

02 mar. 2007
0

Question de béotien curieux
Fred, C'est quoi le taches brunes à coté chaque connexion ? (sur la photo)

02 mar. 200716 juin 2020
0

Par Google,
j'ai même trouvé une photo : :-)

[color=blue]_/)[/color]

02 mar. 200716 juin 2020
0

Il y a plus modeste :
sur un cata de 42' : 8 x 6 volts 240 Ah en technologie plaques positives tubulaires soit 960 Ah à bâbord pour le moteur et la servitude, et une petite 80 Ah pour le moteur tribord.

Avec possibilité de couplage secours... ;-)

[color=blue]_/)[/color]

02 mar. 2007
0

c'est pas du vernis
pour la corrosion ?

02 mar. 2007
0

Pshitt...
C'est du "Corrosion Inhibitor" de chez CRC, ça fait un dépôt marron dégueu qui ne sèche jamais vraiment, mais ça tient des années et c'est plus propre que la classique graisse ! ;-)

Comme c'est un spray on en met toujours un peu à côté... :oups:

[color=blue]_/)[/color]

02 mar. 2007
0

J'avais cru comprendre
qu'un argument supplémentaire en faveur de la séparation (en allant plus loin :la séparation du groupe 'servitude') c'était de rapprocher les fournisseurs des utilisateurs (guindeau) pour réduire la longueur voire le diamètre des câbles, étant acquis que le cablâge pour la recharge est baucoup plus faible que pour l'usage.

02 mar. 2007
0

le vaton de malt international
construit à agadir, avait un seul système avec le géné qui se déclenchait tout seul à un certain seuil.
Si ma mémoire est exacte, je les retrouvé à PaP un jour, ils avaient refait tout l'intérieur (pb de collage) et ajouté une batterie de secours pour démarrer le générateur parce qu'ils s'étaient fait des frayeurs avec un fusible sauté qui avait empêcher le démarrage du géné au bon moment.

En tous cas, pour le rigolo de plaisancier que je suis, c'est sur : ceinture et bretelle, même si les bretelles sont de simples fils de nylon (faudrait pas qu'on découvre l'intimité du buggy, ça ferait des jaloux :-) ).

02 mar. 2007
0

rigolo..
comme dit robert, on croit réinventer la solution simple efficace etc: un parc unique pour tout!
puis chacun y rajoute un truc:
un groupe pour demarrer en cas de pb
une batterie guindeau pour raccourcir les fils
une batterie de secours non branchée "au cas ou"

et finalement on revient a un schéma plus compliqué à gérer que le bon vieux "classique robert" valable pour tous les bateaux moyens, qui a fait ses preuves:

-une batterie moteur,
-une batterie service (constituée de plusieurs batteries en parallele ou en série pour arriver a la capacité)
-une commutation de secours "en cas"

aprés il y a des variantes pour les chargeurs prévus, mais le plus simple (amha) est d'avoir un alternateur d'origine pour le moteur, et un plus gros pour le service: pas de coupleurs, de repartiteurs , de trucs et de machins. Et les chargeurs "a la voile" ( arbre, eolienne, solaire)sont branchés bètement sur la batterie service,

Il m'est difficile de conseiller autre chose pour un classique monomoteur de croisiere simple, puisque c'est ma solution, et que je n'ai pas envie de changer (:&gt).Comme d'ailleurs tous ceux qui ont un schéma plus compliqué, plus bizarre, plus manuel, plus simple..et qui affimeront toujours en être trés content! (:&gt)

pour un cata , ou un diesel electrique, c'est autre chose, idem si il y a un propulseur d'etrave de 10Kw, ou autre cas spéciaux, bien sûr.

03 mar. 2007
0

Est-ce qu'on a suggéré encore ceci?
www.westmarine.com[...]ial/0/0
On peut le laisser branché à la maison et l'apporter quand on sort, "dans le cas où..."

Parfois quand on réinvente la roue, on fait une meilleure version.

03 mar. 2007
0

c'est exactement
la bonne solution pour un bateau "pas compliqué" qu'on utilise le we ou en vacancs sur des étapes assez courtes (2 ou 3 jours maxi) :-)

04 mar. 2007
0

Pour un petit bateau pas compliqué
je trouve ça parfait. Pas besoin d'installation et de trouver la place pour la batterie. Ca peut servir à la maison pour la voiture, le bateau. 9a sert de convertisseur pour gonfler les matelas, les pneus, etc... c'est parfait pour les loisirs légers.

Bien sur, si tu envisages des navigations plus longues ou un usage plus intensif de ton bateau, il faut penser à autre chose, mais pour moi c'est du même ordre d'idée que d'emmener une glacière mobile plutôt que d'installer un frigo. Selon ton programme ça peut être parfaitement adapté. D'ailleurs c'est un gros boom commercial sans pratiquement aucune pub. Ils en vendent même chez casto et consort. Ca répond à une demande.

03 mar. 2007
0

Ah ?
je ne suis pas du tout d'accord !

Tu va payer pour ce gadget merdique le même prix que pour une bonne batterie 5 fois plus importante en capacité et pas plus grosse en volume, montée proprement à bord, et qui peut rester 6 mois au repos bien pleine avant d'avoir besoin d'une charge.

Sans parler de l'horreur des cables volants et pinces crocos à faire des court-jus et autre joyeusetés !

04 mar. 2007
0

Bon !
là je comprends mieux Lapin, car c'est ce que je faisais sur mon "Microsail" ... mais un Microsail ça fait 5.5m, 600 gk, on sort pour du camping côtier, et de toute façon il n' a pas de moyen pour recharger un accus à bord, donc fallait bien l'emporter à la maison pour le charger.

J'emportais aussi une glacière pour la boisson , comme tu dis ;-)

Mais bon, c'est un tout autre programme d'usage !

04 mar. 2007
0

secours
Quelqu'un l'a déjà utlisé sur un 3 cylindres 40 ch, sans décompresseur, par un matin froid et humide, un peu ce qu'il y a aujourd'hui chez moi. ;-)

05 mar. 2007
0

j'ai démarré plusieurs fois
un 4108 avec un truc de 15Ah de chez west marine .
Aucun problème

03 mar. 2007
0

2 batteries.
Sur mon Ecume de Mer in board.
J'ai fait le montage moi même avec un répartiteur en sortie d'alternateur et un coupleur sur le circuit de décharge, + 2 coupe batteries.
Cette installation fonctionne depuis dix ans sans aucun problème. mes batteries sont toujours chargées (une pour le moteur, une pour le bord et je peux mettre les deux en parralèle pour les démarrages à froid.
Avantage : si une des deux batteries flanche (c'est arrivé une fois après un problème d'alternateur), je peux démarrer sur l'autre, idem pour les instruments.
Pas compliqué à mettre en oeuvre et fiable.
Je ne prendrais pas le risque de confier toute mon alimentation électriue à une seule batterie de forte capacité.
Si on peut faire démarrer une voiture en la remorquant, c'est assez peu envisageable avec un bateau.
;-)

03 mar. 2007
0

ecumeur
sans indiscrétion, quelles sont les marques de ton matos?
merci d'avance

04 mar. 2007
0

pas de www !!
le nom du site est
amd.alio.free.fr[...]/

04 mar. 2007
0

Pas écolo !
C'est dans l'air du temps : tout le monde cherche à faire des économies d'énergie, hors un répartiteur de charge à diodes dissipe 5% de l'énergie de l'alternateur en chaleur inutile et perdue !

Déjà qu'un alternateur a un rendement lamentable, c'est dommage d'aggraver la chose... ;-)

On a aujourd'hui d'autres solutions éprouvées : les répartiteurs FET sans pertes et les relais de couplage automatiques, moins onéreux.

[color=blue]_/)[/color]

04 mar. 2007
0

Matériel limité...
J'ai acheté un répartiteur à une entrée et 2 sorties, ainsi que le coupleur chez le shipchandler du coin.
Pour les câbles, après avoir soigneusement mesuré, je les ai commandé avec cosses serties chez un distributeur auto (pièces détachées, électricité, diésel, type Autodistribution ou autre).
Le schéma de montage est dans la rubrique sites et astuces du site des Ecumes de Mer : .

05 mar. 2007
0

Mais si!
Farfa 2, quand tu tapes directement , comme tout autre nom de site, cà marche!
C'est quand même plus rapide que de taper http:// où on rate régulièrement un / ou :
Quelle que soit la voie utilisée, l'essentiel est d'arriver à la vérité et à la lumière du site recherché!
;-)

04 mar. 2007
0

si si!
on doit pouvoir démarrer sans batteries, en utilisant le courant et le vent apparent!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ecosse, convoyage en 2007

Souvenir d'été

  • 4.5 (136)

Ecosse, convoyage en 2007

novembre 2021