un point sur un traitement osmose (gibsea 126) - ou marins perdus parmi tous ces avis...

bonjour,
je nous présente: stéphane et magali, propriétaires d'un gibsea 126 (Delos). Nous vivons à bord toute l'année (seul moyen de pouvoir avoir ce voilier), basé dans un petit port sympa vers Nice. Voilà, le décor est planté.

Notre problème est dans l'osmose. Nous avons acheté le voilier il y a un an. A la sortie, des bulles d'osmoses présentes (dont un certain nombre alignées verticalement au milieu du bateau). En général, diamètres +/- 3cm.
L'ancien propriétaire qui en prenait bien soin, nous a prévenu que le traitement était à faire. C'est ce que nous avons envie de faire, ayant l'esprit préoccupé, m'empêchant de penser à d'autres améliorations.

Mais les avis sont tous différents, et c'est à s'y perdre.
Nous sortons le bateau début mars et prévoyons de le remettre à l'eau fin aout (naissance début aout, d'où le mois d'août dispo pour passer des couches sur la coques quand maman sera réveillée...)

Pourrais-je avoir des avis de professionnels (voyant mon intérêt svp) ou de personnes ayant l'expérience de leur bateau passé par là.

1/ Faut-il le sabler, ou un hydrogommage est-il suffisant? décapeur thermique??
2/ je pensais accélérer le processus de séchage en passant un coup de karcher chaque jour. qu'en pensez-vous?
3/ Puis-je laisser le gelcoat (puisqu'il doit être perméable car osmose.) ou dois-je l'enlever?
4/ si j'enlève le gelcoat, je dois passer un professionnel pour le refaire avec des conditions strictes, n'est-ce pas?
5/ connaissez-vous des connaisseurs de confiance sur le coin?

Pour info, le gibsea 126 fait 12m60 x 4m05 (13m hors tout). et nous n'avons pas des finances infinies, loin de là... (un traitement complet par un pro est impensable...)

Merci d'avance pour vos conseils/expériences, et pour votre patience...
un néo-marin perdu...

L'équipage
21 fév. 2009
21 fév. 2009
0

Info suppl.
De quel année est votre Gibsea ?

21 fév. 2009
0

epona - gibsea de 1984
il a été francisé en avril 1984.

21 fév. 2009
0

Hydrogommage
Sans hésiter. cela attaque beaucoup moins, on maitrise parfaitement le degré d'abrasion.
Le karcher chaque jour n'est pas indispensable,mais une fois par semaine, c'est bien.
Il n'est pas nécessaire de refaire le gel-coat des oeuvres vives, l'epoxy sera beaucoup plus efficace.
Pour plus de renseignement, me contacter en MP, je travaille avec un pro de l'hydrogommage très sérieux.

21 fév. 2009
0

Te fache pas philippesb....
désolé mais pas d'accord du tout
Toujours le même dilemne :
- soit on ne touche à rien en partant du principe qu'un bateau ne coulera pas à cause du développement de l'osmose, (de même qu'une vieille auto roulera même avec un châssis rouillé)
- soit on traite mais c'est la totale obligatoire : pelage du gel coat pour arrêter la réaction chimique puis séchage de plusieurs mois minimum (voire une année complète) avant de refaire le gelcoat.
Toute autre solution intermédiaire est aà mon avis inefficace à terme.
Comme un bois pourri, on peut toujours trouver une protection qui cachera la misère, mais la misère restera là...

21 fév. 2009
0

mais alors...
quoi mettre dans quelles conditions???

(svp, pouvez-vous indiquer ce que vous avez déjà fait ou votre statut de professionnels?. c'est juste pour pouvoir prendre une décision en connaissance des degrés d'expériences.. merci ;-) )

ps: philippesb, je te contacterai aussi par MP pour avoir plus de détail sur ton avis aussi...

22 fév. 2009
0

desolé
mais contrairement à IDF, je ne peux mettre d'etoile au prtit chimiste qui met en l'air tout son discour en pronant de remettre du gelcoat une fois sec......

dejà que le polyester est hydrophobe
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php
;-)

21 fév. 2009
0

énervant de devoir
:tesur: mettre une étoile a un proxad bidule!

mais faut reconnaitre qu il a tout a fait raison!

sauf que l on peut mettre autre chose que du gel coat!

:acheval:

21 fév. 2009
0

ben, tu peux déja
:tesur: amha , prévoir une mise a sec de plus de 6 mois de ton bateau !:heu:
ensuite retirer toutes les couches d antifouling pour voir ou en est ta coque! prendre des mesures de taux d humidité

là déja , cela te laisse du temps pour choisir , suivant l ampleur des dégats , le traitement approprié!:lavache:

sinon tu ignores , c est a toi de voir!:heu:

:alavotre:

22 fév. 2009
0

tu as raison batelier
:tesur: mais j ai été réservé sur le mot gel coat!
car , comme tu as participé gentiment a un chantier , ou tu as fait des reprises de strats et le proprio des reprises de gel coat en local!

je ne pouvais étre plus précis que :
( il est possible de mettre autre chose que le gel coat)
sans étre ,amha , la cible d une autre attaque virulente d un copain d un copain!
comprend qui pourra:langue2:

:alavotre:

21 fév. 2009
0

A vous de voir.
A mon humble avis, cela dépend de vous, année du bateau, valeur du bateau, et combien d'année encore avant de coulé ?
Pour l'instant la crise fait chuter le prix des voiles.
Mon petit Wing hollandais (toujours sans osmose) à 29 ans et jamais je ne lui ferais subir une grosse opération chirurgical à grand frais et au risque qu'il ne ce réveille plus, ni lui, ni mon porte feuille.
A votre place, mais cela n'engage que moi, je lui ferais un traitement superficiel cloque par cloque.

Bizzzzzzz

21 fév. 2009
0

valeur du bateau
disons que il vaut +/- 70 000 euros...
et que j'espère aller loin avec... ça ne fait qu'un an que je l'ai, et je ne l'ai pas acheté pour rien.

mais c'est clair que l'opération me fait peur pour les même raisons... je n'ai pas 10 000 euros en poche...

mais vu que l'eau est rentrée à travers le gelcoat, ne va-t-il pas ressortir par la même voie??? et en enlevant le gel coat, n'y a-til pas un risque d'avoir alors un rendu de "fibres" jouant sur la performance, etc....

21 fév. 2009
0

si il
n'y en a pas une tous les cm et de 4/5cm de diamètre, ce que j'ai fait sur plusieurs bateaux percer chaque bulle à la lime électrique ça va bien et nettoyer jusqu'à obtenir la résine saine cad sans peluche bien rincer à l'eau douce laisser sécher 2/3 mois avec rinçage chaque semaine au moins le 1° mois reboucher les trous à la résine epoxy ou au mastic epoxy si vraiment très gros choucroute. 3/4 couches mais même avec deux ce peut etre suffisant si bien faite de brai epoxy international le plus cher castellano peut être le meilleur rapport qualité prix, anti fooling une couche de dur et deux couches d'érodable ou semi érodable si la régate n'est pas l'objectif un semi érodable (de couleur différente du dur mais de la même marque

21 fév. 2009
0

avant tout ça
est-ce que tu fais un hydrogommage sur l'ensemble des oeuvres vives??

21 fév. 2009
0

non
un ponçage avec une orbitale mon dernier bateau j'ai utilisé cette pratique et depuis 99 pas de rechute

21 fév. 2009
0

bravo et merci....
j'en prends bonne note.merci pour le conseil et précisions..
j'en tiendrai compte au moment de la décision finale...

ps: tu vas jusqu'au gel coat à l'orbital, ou plus loin?

21 fév. 2009
0

non.......... 3 fois non
Daniel13/73 est un exemple de ce que j'ai dit plus haut.
Avant d'affirmer de telles choses, Daniel saurait-il expliquer pourquoi il n'y aurait pas de bulles qui se développeraient à d'autres endroits après son traitement ponctuel ?
Connait-il la réaction chimique des polyesters en présence d'eau ?
Par phénomène osmotique, les bulles sont l'aspect visible d'une détérioration lancinante mais pas la cause première.

21 fév. 2009
0

a terre
:tesur: oui : mais cela vat étre plus long !

donc , sortir la barque , retirer les couches d anti fouling , qui sont un super cache misére surtout bien épais !

amener au gel coat , voir s il est faiencé, avec comme des trous d aiguille !
laisser sécher avec prise d humidité de la coque

s il n y a que des trous d aiguilles et qu il n y a pas eu déja des réparations empiriques pour cacher les dégats !

ponçer le gel coat selon l état de celui ci !

si c est seulement le gelcoat qui était poreux par faiençage et selon degré d humidité de la coque ! mastiquage au watertite des coups de ponceuses !
poncage fin laver et laisser sécher voir méme dégraisser , c est mieux

6 a 8 couches de Gelshield 200 gras sur gras et premiére couche d antifouling érodable , également gras sur gras!

si gros dégats

si les attaques sont plus lourdes , retirer jusqu a la fibre non farineuse!
mastic watertite pour applanir , puis 3 a 4 passes de gelshield plus 2 à la spatule
avec ponçage si nécessaire si les couches ne sont pas gras sur gras , mais obligatoire aprés deux couches pour avoir une belle surface de travai, pour la suite :
puis 2 ou 3 couches de gelshield 2OO en changeant de couleurs a chaque couche pour étre sur de couvrir complétement a chaque fois !
anti fouling gras sur gras
bon , perso , je n ai fait que 7 couches de 200 , car ma barque n avait que le gel coat faiancé!
j ai vut et aidé pour plusieurs bateaux des copains , c est un sacré boulot

tous ceci amha , bien entendu

21 fév. 2009
0

toujours humide
mais alors, l'humidité peut-elle ressortir à travers le gelcoat, comme elle est rentrée??

21 fév. 2009
0

oublie
:tesur: il y a surement d autres marques , mais je ne connais que celle ci pour l avoir utilisée ainsi que mes potes !
le moins cher que j ai trouvé ,c est chez svb.de
:alavotre:

21 fév. 2009
0

je me moque
des on dit,
je constate un fait, ce n'était pas de l'osmose à grande échelle, et mes bateaux sont toujours en état. Moi je n'ai rien à vendre!!
Pour la suite de ma façon de travailler la ponceuse orbitale avec un grain moyen quand la coque à un aspect sec soit 2/3 jour après avoir enlevé l'anti fooling, tu passes sans trop insister te tu vas voir des petits points ça peut etre encore quelmques bulles qui ne sont pas encore sorties et tu les traites comme les grosses ouverture à la lime electrique jusqu'à la partie saine les premieres peuvent faire 3/5m/m de profondeur les petites rarement plus 1m/m.
les inconvénients du rabotage tu attaques la fibre et tu crées des points faible, c'est une très bonne technique pour le pro plein de roros, rapide pas fatigante et beaucoup de parking.
Au tout début ils garantissaient pratiquement à vie, après ça a été 10 ans et maintenant même plus 5 ans ce n'est peut être garantie que passé le portail du chantier

21 fév. 2009
0

tu trouveras........
qualité, prix et bons conseils ici:
www.sf-composites.com[...]/

:::::::::::::pouce:::::::::::::

21 fév. 2009
0

mais comment remplacer le gelcoat???
:heu: si jamais je prends l'option sablage jusqu'à la fibre, comment remplacer le gel coat? à quel tarif??? ça doit etre fait par un pro, non?

21 fév. 2009
0

point par point, sablage, pelage ?
si les bulles ne sont pas trop nombreuses, un traitement local de chaque bulle est possible: creusage, rebouchage etc.
inconveniants si on enleve pas tout le gelcoat:
- la coque met du temps à secher a cause du gelcoat qui respire mal.
- les appareils de mesure d'humidité de coque ne donneront pas une indication sérieuse car le gelcoat sera rapidement sec en surface mais la fibre reste humide en profondeur
- du coup les couches de peinture anti osmose seront appliquées sur une coque possiblement humide. Il faudra vraiment au moins 6 mois pour le sechage avant traitement. Le sechage sera favorisé par la ventilation de l'intérieur du bateau, ouverture des coffres etc.
- un gelcoat légerement craquelé ou poreux n'est pas forcément mauvais si on l'a bien fait sécher, puisque la future étanchéité sera assurée par les 6 couches de peinture d'étanchéité, communément appelées "traitement anti osmose"

si on veut faire en profondeur, c'est pelage ou sablage
le sablage est rapide et précis, et a l'avantage de faire dégager toute fibre pourrie: le travail est mieux fait que par pelage.

a la sortie du bateau il faut en premier gratter l'antifouling et sabler ou peler: le sechage pourra alors vraiment commencer.

En tous cas les notices des fabricants de peinture sont assez claires sur tout ceci et il faut s'en imprégner

par exemple : www.yachtpaint.com[...]477.pdf voir page 36 a 40

je ne suis pas pro

12 avr. 2009
0

pas de sablage
ne jamais sabler un polyester. Cela échauffe la résine, ce quelle n'aime pas du tout. Vous lui ferez autant de mal que la prise d'humidité avec risque de résidus d'éléments abrasifs dans la strat.

Hello

21 fév. 2009
0

tu as aussi
sur le sud SICOMIN en complément de Pascal, si tu sables ou quoi que tu fasses il faudra epoxy au pinceau rouleau ou pistolet (pour le pistolet ce n'est pas gagné), le gel coat tu ne peux plus l'utiliser c'est l'epoxy qui va le remplacer

21 fév. 2009
0

amha
:tesur: sort ton bateau en mars,comme prévu!

retires toutes les couches d anti fouling
(tu ne nous a pas dit si c était une matrice dure,unsemi érodable ou un érodable)
demande à l ancien proprio ,pour que tu puisses estimer le temps de remise de la coque a l état gelcoat sans antifouling!

ensuite prise du degré d humidité , et visu de l ensemble des cloques !
aprés seulement tu pourras savoir ce qu il en est de l ampleur des travaux a effectuer :reflechi:

22 fév. 2009
0

la matrice?
je ne connais pas les types de matrice, encore moins la mienne....

21 fév. 2009
0

Mon avis
Je ne suis pas professionnel de la chose, néanmoins à force de réfléchir ce problème, je me suis forgé un avis, humble bien sûr !

1 – Mettre le bateau au sec.

2 – Environ 10 jours après, faire des mesures d’humidité.

3 – Si pas ou peu humide et quelques bulles isolées, possibilité de les traiter une par une. Cela reculera l’échéance d’un traitement plus lourd.

4 – Si humide et très nombreuses bulles un traitement peut être utile, voire indispensable selon le degré d’atteinte.

5 – Si traitement, il me paraît indispensable de le faire dans de bonnes conditions, c’est à dire sur une coque parfaitement sèche, avec les bons produits et un minimum de savoir-faire et de compétence Sinon tu auras dépensé beaucoup d’argent et de temps pour rien.
A noter qu’il existe une méthode de séchage accéléré avec la machine « Hotvac » (je n’ai pas d’action chez eux…)

6 – Si tu n’es pas sûr de ton coup, faire appel à un expert compétent.

7 – En conclusion, il me paraît préférable de ne rien faire que de « bricoler », dans le mauvais sens du terme et de risquer de « massacrer » une carène.

22 fév. 2009
0

à part le rabtage
si il doit avoir lieu, qui doit être fait par un pro (plus rapide, plus propre, moins chiant...) tout le reste est à la porté du 1er venu

trouver les bons produits ...facile
protections coque et environnement.....facile
passage des couches d'epoxy...facile
enduit......c'est le plus compliqué si on ne veut pas se retapper des heures de ponçage
ponçage fin à l'orbitale....facile
sous couches epoxy ....facile
antifouling....facile

il faut juste du temps et un endroit pas cher pour mettre le bateau au sec

22 fév. 200916 juin 2020
0

bonne nuit
;-)

22 fév. 2009
0

de quoi se casser la tête.... hihi
merci pour vos avis...
il va falloir prendre des décisions.. et faire en sorte que le rapport efficacité/prix soit le meilleur possible, avec une efficacité max possible... :-p

22 fév. 2009
0

assez d accord avec IDF et Batelier
pour infos , le mien est en train de sécher

déjà , il ne faut pas se faire d illusion un bateau de 24 ans qui a des bulles , c est normal et cela veut dire que polyester est humide

donc il faudra faire quelque chose a brève échéance

mise a terre et prise d humidité , qui devrait confirmer le diagnostique de l osmose

ensuite pelage + sablage fin ou sablage des oeuvres vives et séchage avec rinçage fréquent de la coque pour éliminer le sel

après il faut attendre que le testeur d humidité te donne le feu vert pour réaliser le traitement !

c est comme le dit Batelier parfaitement faisable mais , c est un travail ingrat et pas franchement agréable

juste pour infos j ai fait un traitement sur mon précèdent bateau , et la 1ere fois , le sablage n ayant pas été assez profond ( il a laissé des parties non saines ) il a fallu recommencer 3 ans plus tard !

ça veut dire , que si tu commences quelque chose , il faut le faire dans les règles et surtout sans bricoler ou vouloir aller trop vite

il est impossible de définir a l avance la date a laquelle tu pourras traiter , il faut attendre que la coque soit sèche !
le bateau qui est a coté de moi sèche depuis près de 2 ans et il n est pas encore sec , la seule vérité , c est celle du testeur d humidité !

quand au histoires de poncer ou enlever les bulles une par une , c est reculer pour mieux sauter !

mon Feeling qui est de 1985 est sablé depuis fin août est va rentrer en cabine pour le traitement fin mars , et j ai assisté hier soir au test d humidité de la coque , et je sais qu une partie est sèche mais pas tout encore .

donc ne te précipite pas , fait les choses dans l ordre et prévoit une immobilisation du boat de 8 mois a un an

bon courage

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

22 fév. 2009
0

Tri sélectif indispensable.....
....à faire dans tous les conseils ci-dessus.
Les conseilleurs n'étant pas les payeurs, on y trouve de tout.
et forcément, le plus simple ou le moins cher est attractif.

Si je suis attaché à ce problème, c'est que l'osmose m'est tombée dessus après avoir acheté mon bato en 2007.
Les premiers conseils de radio ponton:
- Ne fais rien
- Passe une couche d'époxy et roule ma poule !
- Paie de la main à la main un "spécialiste" anglais qui fait le boulot en 1 semaine!
- ne fais surtout pas confiance aux pros qui veulent tous la poule aux oeufs d'or, sauf celui que je te conseille.

Et même sur les forums HeO et autres, peu d'avis étaient vraiment argumentés.

Moi même, j'ai dit une co...ie ci-dessus en parlant de gelcoat à remettre en finition (il faut comprendre une couche de protection, nommée Gelshield sur le devis).

Je rejoins donc totalement ile de fustel, batelier de la vodka, hotelgolf et jeromef3 (merci à ce dernier pour l'explication technique très claire de yachtpaint.com)

Je ne suis pas un pro et je suis le premier à faire moi-même tout ce qui est possible.
Mais là, j'ai trouvé cela trop risqué.
Après, comme dans tous secteurs, il faut également faire un tri sélectif entre les bons et les mauvais pros.
Exemple: un bon pro ne s'engagera pas sur le temps de séchage. Un mauvais pro demandera quand on veut le remettre à l'eau et s'adaptera.

J'ai attendu un an avant de me décider (j'ai navigué pendant ce temps).
Visuellement, l'osmose n'avait pas évolué.

Mon bato est finalement sorti d'eau depuis septembre, raboté depuis novembre et il "sèche" le temps qu'il faudra.
C'est un 12 m et cela me coûtera pas loin de 10 puissance 4 roros

22 fév. 2009
0

expérience perso
Bjr,
expérience perso, influencée par ce qui se fait dans le nord (Belgique Hollande Scandinavie)
Mon bateau avait 25a et bcp navigué - tout complet Méditerranée, atlantique, etc.
Un arrêt de plusieurs mois en eau douce (une cata pour l'osmose).
Je l'ai sorti à Martigues, Port Maritima, équipé pour. Après nettoyage coque, petites bulles d'osmose, rien de grave.
Faut choisir: ou maquiller et on recommence dans qques années, ou on préfère être tranquille pour plus de 10a.
J'ai donc décapé le gelcoat. Ensuite, tous les 4 jours deurant 20 jours, Karcher sur la surface décapée. (Aux US, ils mettent des rampes d'arrosage 24/24h sur la coque pendant 10 jrs) Puis plus de 4 mois en plein Mistral hivernal. Je vivais à bord, Port Maritima est impec pour cela.
A Eviter A TOUT PRIX, un M. Wang qui propose des traitements osmose sur place, un scandale d'incompétence)
Durant ces mois, plein de travaux à bord, changer les passe-coque, sortie moteur, arbre d'hélice, etc. Autant en profiter, mon bateau est ma maison à l'année et mes navigation pas toujours les moins rudes vu le choix d'itinéraires.
J'avais un hydromètre. test et annotations tous les 20 jours.
Puis: dernier lavage de la coque (le mistral amène de l'eau salée) et enduit epoxy. (Acheté chez des pros pour pêcheurs et voies fluviales intérieures : c'est 100% le mme moins moins cher!)
Après ponçage de l'enduit, 8 couches de BRAI-EPOXY, c'est courant dans le nord, tjrs chez les mmes vendeurs pros pour pros.
Puis antifouling dur, + deux couches d'érodable (bonne adresse à marseille: Capitaine Fracasse, prix intéressants)
En quittant l'Algérie au printemps 2008, cad plus de 3 a plus tard, j'ai sorti le bateau de l'eau à Tabarka. A priori, j'aurais pu attendre 6 mois de plus! Antifouling, etc. Coque, elle, parfaite, et avec mon brai epoxy, je suis tranquille pour 10 ans.
Tout cela est faisable soi-même ( à deux, moi une copine !!) si on est courageux! Le décapage est dur et pénible. Les couches de brai epoxy (ou autre) doivent se faire a intervalles de X heures sans retard, fatigué ou non!
J'en ai profité pour repeindre ma coque.. au rouleau, les puristes vont hurler, ceuxqui voient me demandent si c'est au pistolet. our moi c'est très bien, il faut faire comme on sent, on aime, et avec les moyens qu'on a, sans écouter certains ships et autres 'spécialistes'.
Bon vent.
José

22 fév. 2009
0

nota
:tesur: si la protection du poly est étanche!
pas de bléme d osmose

et de toutes façons pas vut plus de bléme supérieur d osmose en eau douce selon la fabrication!

cas limite:
des hollandais avec un bateau moteur de 5 ans a environ :
600 000roros
qui sont au port et navs en eau douce : attaque d osmose généralisée

alors que des anciens de 30 ans, au méme port pas touché!:reflechi:

23 fév. 2009
0

details sur hygromètre
bonjour, et merci pour les infos.

je pense que je vais également m'équiper d'un hygromètre... quel modèle et où t'es tu fourni?
(je te demande... sinon, j'essaierai de trouver le chantier pour qu'il m'indique où il a eu le sien...)

à bientot...
stf et mag

23 fév. 2009
0

ou alors
:tesur: tu fais faire une premiére mesure sérieus!:heu:
puis ensuite tu suis la progression du séchage de la couche de ton bébé bateau !

en attendant de changer les couches de ton premier n enfant ! :langue2:

c est bien entendu un jeu de mots pour le fun

:whaou:

23 fév. 2009
0

là entre autres
:tesur: mais, amha un bon pro est mieux a méme d interpréter le résultats de mesures

www.conrad.fr[...]_455608

23 fév. 2009
0

bien vu....
ma miss est enceinte de notre premier.....

en même temps qu'on va etre au sec pour refaire la coque.... je ne sais pas comment on va faire (financièrement), mais on va y arriver... lol

je pense que je ferais faire les mesures par un pro au début et à la fin... mais j'aimerais suivre régulièrement la progression.
mais à 100 euros, ok. là c'est quasi 250.. je pense que j'irais demander au chantier si ils peuvent me le prêter...

merci pour les conseils, et garde ta boule de cristal, elle marche niquel ! ! !

23 fév. 2009
0

Merci à tous....
pour le temps que vous avez pris pour nous répondre...
J'espère avoir de la chance et qu'il sèche assez vite.. car après on repart dans l'automne, plus dur pour sécher...
m'enfin, on verra...

23 fév. 2009
0

taux d'humidité
Bonjour,
J'ai exactement le même problème... D'ailleurs merci à stf006 d'avoir lancer ce sujet!! et à vos réponses également!
Pour ma part, j'ai de toutes petites cloques, en petites quantitées, inf à 1mm. Un pro à regardé mais n'a pas pu m'affirmer qu'il s'agit d'osmose. A ce moment, le bateau était à terre depuis deux semaines, il a fait un test et il s'est avèré humide à 100%.
Cela fait bientôt un an que je traine mon problème sans ne savoir trop ke faire. Je l'ai sortis pour 5 mois, je vais refaire un test sans tarder.
Il m'a parlé de 15000 euros pour un traitement complet. Et bien-sur, pa franchement les moyens!
Pensez-vous que cela peut-être de l'osmose? Que feriez-vous à ma place??

23 fév. 2009
0

retire d abord
:tesur: toutes traces d anti foulig!

c est déja le premier piége a eau! et puis fait un test d humidité!
deux semaines plus tard , amha

23 fév. 2009
0

question pelage ...
savez-vous si on peut trouver en location une machine à peler le gelcoat d'une coque osmosée ?

24 fév. 2009
0

un pelage n est pas a la portée
d un amateur , il faut avoir le coup!
c est pas aussi simple que ça en a l air , et surtout c est penible

en plus , ce n est pas l operation la plus chere

il vaut mieux que le pelage soit bien fait, ça fait gagner du temps apres !

demande a pelage service de te faire un devis , il travaille bien et se deplace , et c est quelqu un de soigneux !

pelage.service.free.fr[...]/

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

24 fév. 2009
0

pelage - devis demandé
tout est en haut.
j'ai demandé un devis. on verra par la suite...
merci pour le contact.

24 fév. 2009
0

comme d habitude
je n ai pas d action chez eux , c est juste quelqu un que je connais bien et dont j ai deja pu constater le serieux dans le travail

24 fév. 2009
0

un petit article
:tesur: pour comprendre le phénoméne d osmose des coques polyesters!

pagesperso-orange.fr[...]se.html

lien donné par un matelot d héo

24 fév. 2009
0

j'ai traité...
ma coque l'année dernière et je le sort demain donc je devrais voir si ma méthode était valable (sur 1 an seulement)

si c'est bien :pouce: ou si j'ai gaspillé de l'argent :oups:
Ensuite j'en parlerai mais déjà vu le boulot que c'est et l'age de la coque je sais que ce sera du coup par coup dorénavant si c'est nécessaire et où c'est nécessaire.

26 fév. 2009
0

ça y est ...
il replonge à l'eau demain et pas de bulles visibles donc pour l'instant je suis content on verra l'année prochaine si ça bulle ou si je suis reparti pour un an de plus.

24 fév. 2009
0

reosmose
suis en train de faire mon traitement sans trop de finances.
la coque a étée decapée a nue, le gros de l'antifooling a été enlevé a la spatule electrique bosh pse 180, reste ponçé a l'orbitale,lavage du tout, la coque est en cours de séchage, des les beaux jours enduit epoxy 1029 S de resoltech, c'est le seul moyen abordable que j'ai trouvé.
a votre dispo pour de + amples rens
fifi

24 fév. 2009
0

Osmose traitement très facile
Voilà un sujet bateau qui fait bien plaisir aux chantiers.
En fait, rien n’est plus facile à réaliser qu’un traitement contre l’osmose. Il n’y a qu’une variable difficile à déterminer et cadrer, c’est l’état de sécheresse de la coque avant traitement. Pour le reste çà se fait soi même, à condition d’avoir du temps, et du courage.
● Mise à nu du stratifié : ponceuse orbital, en veillant de ne pas brûler le disque. Si vous avez la main douce, çà se fait encore mieux avec une Disqueuse équipée de disques à ailettes.
● Rincer abondamment et laisser sécher. Prenez l’avis d’un expert, et attention il y a beaucoup de requins dans ce milieu
● Imprégnez abondamment, jusqu’à saturation le stratifié avec un bon époxy. J’utilise West System. Respectez impérativement les conditions de température et d’humidité relative (en gros température sup à 18°c et hygro inf à 60%). Cà se fait très bien au rouleau
Laissez sécher 24 H. Puis enduire pour récupérer les défauts de pelage du vieux gel coat. Poncer pour rattraper une surface lisse satisfaisante. C’est la partie la plus pénible.
Passez 3, voir 5 couches d’époxy successives ; au rouleau, en prenant la précaution de teinter chaque couche avec des pigment appropriés (West System en vend).
● Passer une couche de primaire et vos couches d’anti fouling. Et c’est tout.
● Attention, pas de remise à l’eau avant 4/5 jours, pour éviter que les sangles ne plissent l’époxy trop frais.

12 avr. 2009
0

1ère étape : rabotage
bon... la décision reste difficile à prendre.
J'ai commencé par tout gratter l'antiouling pour y voir mieux (une bonne journée avec 2 potes).
quadrillage en m² de la coque (en réalité, avant le grattage pour ne rien oublié et avoir le plaisir de se rendre compte de l'avancement)
Puis j'ai répertorié les bulles en les entourant au marqueur. il y en avait pas mal.

J'ai fini par faire raboter les œuvres vives. maintenant la coque est nue, lisse.

(le hasard de mes recherches sur internet m'ont amené vers une société qui s'appelle Osmose Service; il a fait du très bon boulot, de tres rares marques - si vous l'appelez, dites lui que c'est le delos de nice qui lui a fait sa pub.. lol ).

Il a été assez profond, jusqu'au "roaming" (?? je ne sais pas comment cela s'écrit) par endroit.
il m'a laissé une base pour neutraliser l'acidité de la coque. maintenant ma coque sèche.

il m'a conseillé de remettre une couche de stratification.
alors je continue ma quete dans ce sens.
Merci pour les infos.
stf006 du Delos

12 avr. 2009
0

amha
pas roaming...plutot roving...qui est une abréviation pour tissus de roving (le roving etant le fil de verre )
donc il a raboté te gelcoat + le mat de surface

amha le mat de surface ne sert qu'a l'aspect car le tissus de roving "marque" le gelcoat de ces petits quadrillages disgracieux quand il est mis directement en 1ère couche

par contre, mecaniquement il ne sert pas à grand chose

donc , personnellement, je me passerais de restratifier...
directement les couches de resine epoxy d'étanchéification puis le mastic epoxy pour rattraper l'etat de surface puis la sous couche epoxy puis l'antifouling

c'est long et fastidieux mais rien d'impossible pour un néophyte
il faut juste bien suivre les notices, surtout en ce qui concerne les temps de surcouchage si on ne veut pas être obligé de reponcer entre les couches

le seul ponçage obligatoire etant le ponçage après le mastic.....
à toi de ne mettre que le mastic necessaire ;-)

12 avr. 2009
0

Pour le coup,
je m'apprête à acheter un voilier osmosé.
Pour moi, c'est l'occasion de faire baisser le prix.

Le reste n'est que labeur…

Et tout a été (bien) dit sur ce fil.
Rien ne sert de se faire peur sur l'osmose.
Le mieux est de prendre son temps ,car il en faut pour traiter au mieux ce problème.

Le coup de la strat, c'est tentant.
Mais cela augmente le coût total de manière assez importante.

12 avr. 2009
0

non
en cout matière, c'est peanuts par rapport au stockage à terre et rabotage

c'est surtout très contraignant en matière de finition ....même en finissant avec un tissus à délaminer
il ne faut pas oublier qu'on travaille à l'envers..... donc c'est surtout du temps et de la fatigue en plus :-(

12 avr. 2009
0

à la louche
15m² soit :
fibre
15 x 0,3kg x 3€/kg = 13€50
resine
15 x 0,4 x 8€/kg = 48€

environ 60€ / couche

12 avr. 2009
0

It depends on…
Pour ce qui me concerne, le stockage à terre me coute peanuts.
Et sur une coque de 10 metres, un roving de 300gr plus la résine cela commence à chiffrer.

Pour la finition, je ne vois guère de différence entre roving ou pas, car j'imagine que le rabotage crée des défauts.

Donc, question budget, de toute évidence, nous ne voyons pas les choses de la même manière…

13 avr. 200916 juin 2020
0

roving - stratification
merci batelier de la vodka, c'est bien du roving dont je parlais.

la stratification, je pensais la mettre pour "confirmer" l'étanchéité de la coque, les bretelles avec la ceinture. :-p

surtout que je vais devoir en mettre sur mon safran en bois qui est à nu (je pense d'ailleurs ouvrir un sujet si je n'en trouve pas un)et une réparation de la jupe.

quelle qualité de fibre pour la stratification d'après vous?

PS: le rabotage ne laisse quasiment aucune marque. il faut enlever tous les passe-coque, hélice et arbre. après il ne reste que quelques retouches (autour de la quille, sondeur, lochmètre, plaques frigo et masse et quelques points ponctuels)

13 avr. 2009
0

si tu tiens à stratifier
c'est forcement à l'epoxy, donc avec un tissus de roving
(même les mat liant poudre sont très rarement compatible avec de l'epoxy....même si ça se pratique parfois)

le problème est qu'au joint des laizes, tu auras des défauts ...
en plus, je ne suis pas sur que la fibre de verre améliore l'etanchéité de ta coque

donc sauf à etre obliger de reconstituer de la structure (pluseurs epaisseurs de tissus) on ne refait pas de strate après rabotage...mais 4 ou 5 couches de resine pure

15 avr. 2009
0

osmose
bjr.
entirement d'accord avec yoruk et daniel le principe laisser secher moi j'ai fait ca avec orbitale disqueuse decapage jusqu'au roving choucroute enduit epoxi gel child delais au sec 6 mois bon courage mais pas cher 3 pot de gel pour 8m 1 disque de 75 mm env 30 disque abrasif cout 100/150 euros patience et longuer de temps.....font plus que force...etc salutations philippe

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (151)

Perdu à Paris

mars 2021