un petit éclairage SVP

Bonsoir à tous,
j'ai un voilier de 9 mètres (kelt 9M). Refaisant actuellement la partie électrique, je me pose et vous renvoie les questions suivantes concernant l'éclairage
un feu vert rouge à la proue, un feu blanc à la poupe 135° (pour navigation à la voile). Un feu blanc en tête de mat 225° (pour navigation au moteur, et mouillage, mais je ne suis pas encore monté en tête de mât pour contrôler). Me trompe-je, ou cette combinaison convient-elle comme équipement ?
P.S. : je pose cette question car après avoir lu la réglementation, avec tous les cas possibles de longueurs de navires, et tous les choix possibles de combinaisons, j'avoue que je suis un peu perdu, je préfère donc demander sur un cas concret
Merci pour vos réponses
Yves

L'équipage
02 fév. 2010
02 fév. 2010
0

Feux de nav ...
Hello,

C'est ce que j'ai sur Now qui fait à quelque chose prêt la même taille.

Il me semble que c'est conforme.

A+,

02 fév. 2010
0

feux
en principe le feux tete de mat est destiné au mouillage

02 fév. 2010
0

oui, mais
si on fait route au moteur, on est considéré comme "navire à moteur", l'éclairage par un feu en tête de mat est donc obligatoire, si j'ai bien compris ?

02 fév. 2010
0

Pour faire route au moteur...
Le voilier devient "navire à moteur".
Le feu tricolore en tête de mât n'est pas conforme car il est réservé aux voiliers.
Il faut donc avoir deux feux de navigation (vert/rouge) à l'avant et un feu blanc à la poupe.
Quant au feu blanc vers l'avant, le feu de hune, il est à mi-mât, sur l'avant de celui ci.

D'une manière générale, lorsque l'on est aux abords d'une entrée de port, a fortiori à l'intérieur, même à la voile, il vaut mieux utiliser les feux de balcon car on est plus visible qu'avec le feu tricolore en tête de mât : lorsque l'on est à proximité d'autres bateaux, on ne peux guère passer son temps à regarder vers le haut s'il y a un peu de trafic.

02 fév. 2010
0

RIPAM
La règle 30 précise qu'au mouillage votre navire, tel que vous l'avez défini, doit "montrer, à l'endroit le plus visible, un feu blanc visible sur tout l'horizon".

La règle 21 stipule que "l'expression "feu visible sur tout l'horizon" désigne un feu projetant une lumière ininterrompue sur un arc d'horizon de 360°".

Le feu de poupe et le feu de tête de mat, même s'ils couvrent les 360° en deux secteurs complémentaires, sont nettement séparés l'un de l'autre et ne répondent donc pas aux spécifications de la règle 21.

Le feu de mouillage sur un voilier de cette longueur est donc généralement un feu blanc installé en haut du mat.

Pour les feux de route, votre interprétation me semble tout à fait correcte pour la taille de votre navire.

02 fév. 2010
0

Effectivement...
J'avais mal lu le 1er post.
Le feu de mouillage doit être sur 360° et non 225°.

02 fév. 2010
0

donc, pour résumé
il faut en tête 2 feux blancs : un à 360° pour le mouillage + un à 225°, couplé au feu de poupe à 135° pour la route au moteur. C'est çà ?
Yves

02 fév. 2010
0

Plus précis
Au mouillage, le feu blanc de tête de mât,
à la voile les feux de nav (vert, rouge et blanc de poupe) (mais pas le feu de mouillage)
au moteur, comme à la voile + le feu de hune (Blanc vers l'avant).

02 fév. 2010
0

Ben non.
Le feu de mouillage suffit en tête de mat, mais quand tu navigues au moteur tu ne l'allumes pas, tu allumes juste les feux de nav de balcon (comme à la voile d'ailleurs)

03 fév. 2010
0

oui sarkis sauf
salutatous

oui sarkis, bon résumé, sauf pour le feu de hune qui n'est pas un feu réglementaire ripam

l'éclairage pour un voilier ne tient pas compte du fait qu'il peut se mouvoir au moteur et devenir ainsi un "navire à propulsion mécanique" donc pas de "feu de tête de mât" (au sens du ripam)

par contre, pour ce qui concerne les priorités, on doit se comporter différemment si on est au moteur ou à la voile (y compris dans le brouillard)

cordialités maritimes
larent le hareng

03 fév. 2010
0

Doubler les feux
Bonjour,

D'origine, sur le bateau que j'ai (challenger bravo, 8,50 m avec jupe) il y a un feu blanc de tête de mat 360°, un feux vert et rouge en tête de mat, un feu vert et rouge de balcon.
J'ai rajouté un feu blanc 135° arrière.

J'ai donc un double feu vert et rouge. Evidemment, je n'en utilise qu'un à la fois mais de ce fait aussi, en cas de panne de l'un d'entre eux, j'ai une sécurité. Et ceci me parait bien pratique.

Et je serai très étonné si les aff mar venait m'embêter pour ça.

03 fév. 2010
0

TU risques....
de perturber les autres bateaux avec un éclairage non répertorié dans les règles.

Je crois que, de nuit, il faut présenter les feux réglementaires et rien d'autre. Ils correspondent à des identifications de bateaux et de route suivi bien précises.

Pour le cône, il est utilisé quasiment systématiquement chez nos voisins. Par petit temps, il est gréé en permanence, prêt à être envoyé, surtout dans les zones où je risque de rencontrer du trafic. Chez nos voisins, je fais comme eux!

03 fév. 2010
0

pareil..
feux vert et rouge de balcon, feux blanc en poupe..........mais à la voile je me sers du feux blanc en tête de mat (en principe mouillage) pour....voir ma girouette :-) :-)

03 fév. 2010
0

Giletarom
Giletarom

est ce que ton feu rouge et ton feu vert placés en tête de mât sont visibles sur 360° ?

cordialités maritimes
larent le hareng

03 fév. 2010
0

Non Laurent...
Tu dis que le feu de hune n'est pas un feu réglementaire RIPAM. Comme le voilier devient "bateau à moteur", il doit avoir ce que le RIPAM nomme "feu en tête de mât" visible sur 225° vers l'avant et s'il mesure plus de 50m, un second feu de mât placé à l'arrière du premier et plus haut que celui ci.
Ce "feu de mât" est en fait le feu de hune de nos voiliers, mais la rédaction du RIPAM peut entraîner une certaine confusion, je l'admets.

D'un autre côté, il perd son statut de navire privilégié (et non pas "prioritaire") avec son nouveau statut de "navire à moteur".

03 fév. 2010
0

pour Larent
le feu blanc avant 225° si le voilier est au moteur est bien obligatoire, d'ailleurs il remplace le cone noir de navigation de jour au moteur, qui soit dit en passant est rarement utilisé. Les habitudes se perdent. Je suis le premier à l'oublier d'ailleurs. Cordialement

03 fév. 2010
0

je maintiens
je maintiens, je persiste et je signe, lol, un voilier n'a pas de feu de tête de mât (au sens du ripam, c'est à dire un feu blanc visible vers l'avant sur 225°)

un voilier n'a pas de marque distinctive particulière, de nuit, quand il navigue au moteur

cordialités maritimes
larent le hareng

03 fév. 2010
0

ripam ....
"tout navire à voile naviguant au moteur est considéré comme navire à promulsion mécanique"

03 fév. 2010
0

Quelques précisions...
Il semble qu'il y ait quelques confusions entre deux expressions et notions proches...mais différentes.
Le feu de mouillage (Blanc 360°) doit être visible sur tout l'horizon. Il est donc généralement fixé sur la tête du mat.

L'expression "feu de tête de mat" est définie par l'article 21 du Ripam comme étant "un feu blanc placé au dessus de l'axe longitudinal du navire, projetant une lumière ininterrompue sur tout le parcours d'un arc d'horizon de 225°et disposé de manière à projeter cette lumière depuis l'avant jusqu'à 22°5 sur l'arrière du travers de chaque bord."
Sur nos voiliers, ce "feu de tête de mat" est généralement installé sur la face avant du mat, plus ou moins à la hauteur des barres de flèches. Ce feu est souvent appelé improprement "feu de hune" dans le langage courant. Il est utilisé lorsque le voilier marche au moteur.
A noter que ce "feu de tête de mat" et le feu de poupe peuvent être remplacés par le feu de mouillage sur un voilier de moins de 12m faisant route au moteur.

La règle 3 du Ripam précise en effet que "l'expression navire à voile désigne tout navire marchant à la voile, même s'il possède une machine propulsive, à condition toutefois que celle-ci ne soit pas utilisée". Et que tout navire propulsé par une machine doit être considéré comme "un navire à propulsion mécanique".
Un voilier faisant route au moteur est donc un navire à moteur et pas un voilier.
La marque de forme cônique, pointe en bas, il est peu usitée sur nos côtes, est cependant prévue par la règle 25 du Ripam sur un voilier faisant route simultanément à la voile et au moteur.

Dur dur de tout réviser...

03 fév. 2010
0

bil56
désolé bil56, mais cette phrase n'existe pas dans le RIPAM mais effectivement elle résume l'esprit du ripam

dans la classification des navires, un voilier est considéré comme un navire à voile si il se sert de ses voiles mais à la condition de ne pas se servir de son moteur

par déduction, un voilier qui se sert de son moteur est donc un navire à propulsion mécanique

le principe que tu rappelles sert pour l'interprétation des "Règles de barre et de route", c'est à dire qu'un navire à voile est privilégié par rapport à un navire à propulsion mécanique

mais ce dont on parle, c'est la règle 25 du paragraphe Marques et feux, concernant les feux de route, et la seule règle pour un navire à voile naviguant au moteur, c'est de porter le cône

je ne connais pas un seul voilier qui possède le feu de tête de mât dont vous parlez (au sens du ripam) pour être conforme, il faudrait un mât à l'avant du bateau qui supporte le feu de tête de mât, jamais vu un voilier équipé comme cela

le ripam ne parle pas non plus de feu de hûne; il parle de "feux de travail" pour les navires à propulsion mécanique de plus de 100 m de long qui sont aux mouillages et qui doivent allumer leurs feux de travail (que l'on qualifierai de feu de hûne sur un voilier)

du moins, c'est ce que j'ai retenu de mes longues soirées d'hiver passées à bosser le ripam, à mon âge, la mémoire fait parfois défaut, donc ...

cordialités maritimes
larent le hareng

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

Souvenir d'été

  • 4.5 (194)

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

novembre 2021