un petit cotre en solo ?

Salut,
N'étant pas pratiquant (du tout !) de voile traditionnelle, j'ai besoin d'avis. D'autant que dans le coin, peu de vieux grééments pour juger en vrai.
J'envisage de changer pour un petit cotre, 5-6 m, non ponté dans l'idéal, ou éventuellement avec un petit rouf si l'occasion se présente, moteur inboard si possible. Programme : pêche cotière essentiellement, traîne, casiers et tramail pour les jours de grand calme.
La question : est il envisageable-simple-sécurisé de naviguer en solo sur ce genre de navires ? Le solo ne me fait pas peur, j'y suis habitué, mais pas avec foc + trinquette + voile à corne...
Sur ce genre de bateaux, peut on armer les avirons et ramer avec efficacité ?

Merci pour vos avis et réponses éventuelles !

L'équipage
17 nov. 2020
17 nov. 2020
0

un cotre, c'est 3 voiles (foc, tr, gv)
un sloup c'est 2 (foc, gv)
un misainier, ou catboat c'est 1 (misaine, voile à livarde, ou houari)


17 nov. 2020
0

oui...
le souci c'est de maîtriser 3 voiles en solo, sur un petit bateau. raisonnable ou non ?
certains le font, mais est-ce compatible avec la précision que la pêche demande ?
le misainier semble plus adéquat, mais me fait peur en mer ouverte et pour naviguer un peu plus loin à l'occasion.


PYTHEAS II:Je ne pense pas que le nombre de voile soit un souci, enfin 3 voiles, par contre leurs surfaces peut être un frein en solitaire et surtout l'accastillage utilisés. ·le 18 nov. 2020 16:35
18 nov. 2020
0

un canot de 6m en solo, pas de pb, le plus dur est de hisser la gV en gérant les 2 drisses,
les virements, pas de souci, laisser le foc à contre,
attention pas de winch mais écoute au taquet en général


18 nov. 2020
0

Et peut-on te demander les raisons d'un tel choix (2 voiles d'avant ?) pour un petit bateau ? Un sloop te conviendrait plus si tu n'es pas habitué au solo, et sera beaucoup plus facile à trouver.

@bil56 : pourquoi DEUX drisses pour la GV ? Je ne saisis pas...


18 nov. 2020
1

Une pour le point de drisse et la seconde pour le pic.
Le pic se hisse à l'horizontale et lorsque le guindant est tendu, on continue avec la drisse de pic seule.


Scotland:Ok, mais un gréement de cotre n'implique pas nécessairement une corne. Il ya une photo de la Sereine sur wikipédia,entre autres.Mais j'ai bien compris.·le 18 nov. 2020 10:02
18 nov. 2020
0

Salut !

Lire le premier message : pas de problème en solo jusque là, je navigue depuis des années sur un sloup de 6m40, rarement eu des équipiers et de toutes façons quand il y en a c'est comme si j'étais en solo quand même, sauf qu'il faut gérer lesdits équipiers...
Le choix est fait car ce genre de cotres sont mieux aménagés pour la pêche que les sloups actuels, essentiellement. Et parce que j'aime le bois !

En fait j'hésite encore entre cotre et misainier. Cotre peut permettre d'aller plus loin (dans mon idée), plus efficace en navigation pure. Misainier pour tomber le mât et ramer, dans la pétole ou pour s'approcher des casiers.

Je cherche des avis !


18 nov. 2020
0

c'est très bien un côtre!
Dans cette taille les surgfaces sont gérables et la multiplication des manoeuvres n'est pas trop problématique.


18 nov. 202018 nov. 2020
0

Le cotre est plus efficace en navigation que le misainier, et aussi plus amusant. Il est un plus complexe au niveau du gréement, donc un peu plus coûteux. Mais il n’y a pas de pb à le gérer en solo.

La seule manœuvre un peu difficile est la prise de ris avec une bôme longue et qui arrive jusqu’au tableau. On peut éviter le pb en ayant une bôme à rouleau, mais ce n’est pas très courant sur les petits bateaux. Le gréement aurique permet toutefois de réduire la puissance de la GV en jouant sur la drisse de pic et éventuellement sur le point d’armure. De ce fait, on ne prend que rarement un ris en navigation.

Il reste la question des manœuvres de casier. Je ne sais pas si un misainier peut tenir en panne le temps de poser ou de relever un casier. Le cotre prend facilement la panne sous GV et TR, sans foc.


18 nov. 2020
2

J'ai un copain qui possède un petit cotre aurique, dans le genre que tu recherches.
Il le manie parfaitement en solo.
Le bateau avait un moteur fixe quand il l'a acheté. Il l'a débarqué et s'est fabriqué un superbe aviron de godille, dont il se sert par calme plat, où quand le chenal devient trop étroit pour y tirer des bords. (photo)
La photo que je joins est son propre bateau sous voiles.
Bonne recherche 👍


Kobaia:Un lien où l'on voit d'autres photoswww.chasse-maree.com[...]naches/ ·le 18 nov. 2020 09:47
Kobaia:NB son bateau est à gréement houari (vergue plus a piquée) et non aurique comme je l'indiquais précédemment. ·le 18 nov. 2020 09:58
18 nov. 2020
1

merci pour vos réponses.

effectivement le canot de ton copain, il est magnifique, on dirait ! c'est exactement ce que je cherche (il y en a quelques uns sur leboncoin et ailleurs, pas si cher d'ailleurs quand on compare avec les bateaux en plastoc équivalents).
avec moteur tout de même : mes capacités à la godille sont un peu légères pour un chenal-embouchure de fleuve...

le misainier me semble un peu léger pour naviguer en mer ouverte : c'est le cas dans mon coin. pas vraiment d'abri, et la houle souvent croisée du SudGascogne quasiment dès que l'on sort du port. après, les péchous sont sortis pendant des siècles avec des petits canotes à l'aviron, sans même forcément de misaine. mais l'idée de ne plus naviguer à la voile, bof bof.

vous confirmez ce que je pensais :)
faut sauter le fossé maintenant !


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (178)

novembre 2021