un nouveau port pour 2006

Et voilà, le projet de port à sec de Lanester est officiel. Il sera pret pour l'été 2006 si tout va bien.

Espérons que cap lorient et la maison Tabarly sont eux aussi sur de bons rails. Apparament ça bouge aussi dans le port des sous marins.

;-)

L'équipage
13 déc. 2005
13 déc. 2005
0

hé que si !
y en aura de la différence, si les bateaux sont à sec, ils ne sortiront plus donc plus d'antifouling, donc économies !

et plus il y aura de bateaux à sec moins il y en aura sur l'eau ;-)

13 déc. 2005
0

et puis une fois au sec
le choix de l'ancre est moins déterminant.

13 déc. 2005
0

oui mais , à sec...
...faudra bien les mettre sur un berre !
Quid des Oceanis 430 ?????? ;-) ;-) ;-) ;-) :-D

16 déc. 2005
0

Oh la belle photo...
de Ster-Ouen

14 déc. 2005
0

bien vu Gébé !
digne d'une histoire de berbère, ce ber à Berre !
A propos , on me dit que la ber nique chez Benoît (dans son Aber, pour être précis). Comment s'appelle-t-elle, la ber.... nache ?? :-D

14 déc. 2005
0

lit : bert-ad
libertad chérie... ;-)

16 déc. 2005
0

et paf dans le nez!
al ber :mdr:

&lt°))))&gt&lt

16 déc. 2005
0

pour un Océanis 430
faut un ber-nique :-D

13 déc. 2005
0

sans rire
Même à terre il est préférable de les amarrer!
Ce n'est pas contre les "cours vite" mais contre les courr and'airs si le mat reste en place.
Sur le lac on étais sur l'eau en moins de 20min après notre arrivée et prets à repartir en 25min, si le bateau était au coprs mort il y avait besoin de 3/4h au moins!

;-)

16 déc. 2005
0

Revenos à nos moutons ,Soyons sérieux...
Le problème du manque de place dans les ports ou le manque de port est un faux problème.
Je comprend trés bien les textes sur la défense du littoral ,empêchant toute extension sur le domaine public maritime.
Par contre il y a d'autres pistes comme par exemple amenager un nombre important d'estuaires,ou de plans d'eau reliés à la mer , en ports de plaisance...
La ou ça coince , c'est qu'il n'y pas une volonté politique dans ce sens ,et que la pénurie de places arrange beaucoup de monde , notamment ceux qui vendent ou louent les anneaux ,cela leur sert à justifier l'augmentation continuelle des prix . Et ce commerce là qui implique aussi bien du politique que du commercial , est juteux !
Même les marchands de bateaux qui semblent nous dire le contraire sont gagnants , car ils vendent de plus en plus de bateaux neufs associés à une place au port (et le service se paye très, trés cher!)La vente du bateau d'occasion de ce fait ne les intéressent plus ("source d'emmerdes" comme me la dit l'un d'eux..).
C'est un petit peu comme si les marchands de bagnoles ne vendaient que des bagnoles neuves ,faute de places de parking !
Alors pour contenter le plaisancier , on met son bateau sur une étagère , avec comme seul avantage de lui rétarder l'osmose...mais soyons sérieux ,au dessus de 7 ou 8 métres qu'est ce qu'on fait ?

16 déc. 2005
0

o.k gébe
moi, je suis au sud et rien qu'en languedoc ou en Provence , il reste du boulot à faire , ne serait ce qu'aux embouchures du grand et du petit Rhône , de l'herault etc... car s'il y a bien quelques bateaux amarrés (je dirai de façon artisanale) , aucun aménagement sérieux digne de ce nom ,n'a été fait , mais comme je le disais ,cela arrange beaucoup de monde de" gérer "la pénurie de place....

16 déc. 2005
0

Béton
Bien d'accord avec Gébé, on ne peut pas continuer indéfiniment à bétonner le littoral quand bien même il y ait pénurie de places de ports et du business à faire dans ce domaine.

Quand on aura défiguré le littoral Manche/Atlantique comme on l'a fait en Méditerannée (combien il reste de mouillages forains par là-bas, à part en Corse ?) on n'aura plus non plus d'intérêt à naviguer (quel intérêt à aller de marina en marina ou bien à aller se battre avec d'autres dans les qq mouillages préservés comme Chausey). Autant passer ses vacances dans une caravane sur le parking de carrouf, non ?

Voilà, c'était mon quart d'heure j'aime pas le béton et les marinas.

Ben

16 déc. 2005
0

il faut reconnaitre que c'est quand même utile...

pour faire de l'eau et du gas-oil ! A condition d'en repartir bien vite !! :-)

16 déc. 2005
0

Intéressant projet
A suivre.

16 déc. 2005
0

exit les ventouses...
La fuite en avant qui consiste à betonner plutôt qu'à rationaliser l'existant est, amha, une grosse erreur.
Il en va des places au port comme de tout le reste : à partir du moment où il y a réelle pénurie, il ne faut pas hésiter à virer ceux qui en abusent... le nombre de voiliers qui ne naviguent que 15 jours en été frise le scandale !
:-(
Une proposition : en tarif de base, faire payer plus cher à l'année tous les bateaux mais, en retour, réduire le forfait au prorata des jours "navigués". Il faut juste trouver la bonne équation pour que celui qui ne navigue pas paie plus cher, alors celui qui navigue paie lui, de ....moins en moins cher .
Avantage :
- les bateaux ventouses seront largement surtaxés : la fin des situations "transitoires" qui n'en finissent plus de durer...
- les ports seront plus dynamiques (en particulier certains ports du midi....genre Port Grimaud où pullulent de superbes bateaux qui ne naviguent jamais...)
- le commerce a tout à y gagner : le dynamisme des uns entraine le développemenr des autres...
Inconvénient :
- ca va faire hurler tous ceux qui vont trouver cette proposition un peu "totalitaire"...
- c'est profondément injuste pour ceux qui vivent sur leur bateau mais ne naviguent que très peu...mais quoi, combien sont-ils par rapport à la horde de ceux qui abusent ?

En conclusion :
- PRIORITE aux bateaux qui vont en mer !
- accelerer (et vite) le développement des unités de destruction des vieux bateaux HS (ca doit pas être si difficile de trouver un cofinancement entre pouvoirs publics, régions, constructeurs, et gestionnaires de ports de plaisance : ils y ont TOUS interêt !)
- mettre au sec les "ventouses"
- favoriser le dynamisme

Maintenant, j'appuie sur "GO" et je pars en courant.... :-D

16 déc. 2005
0

C'est vrai que c'est stupide comme proposition
Quel intérêt ont les ports à pénaliser l'un plutôt que l'autre ?

Ceux qui sortent souvent emmerdent le monde aussi : plus de manoeuvres donc plus de risques de cartons dans ceux qui restent, plus d'encombrement dans les sas, écluses ... Et puis qu'est-ce qu'il vaut mieux : naviguer chaque WE ou prendre 3 mois d'un coup l'été ?

Le problème c'est pas plutôt ce goût (la demande en langage marketing) pour ce type d'installations (pontons ...) parce que c'est plus pratique que l'annexe (depuis quand c'est pratique un bateau de plaisance, surtout un voilier ? ).

Personnellement quand je suis sur un bateau dans une marina je ne suis pas complètement sur un bateau, alors qu'au mouillage là c'est différent.

Un avis d'un vieux con incurable (depuis tout petit).

Ben

16 déc. 2005
0

ben dis donc
quand Arny sort le YAKA, ça rigole pas...

C'est marrant, l'année dernière on était en port à sec et le forfait était plus cher à mesure qu'on sortait souvent...

Forcément, ça donnait du boulot au tracteur du port à sec...

On paye un emplacement de mouillage, et après il me semble équitable d'en faire ce qu'on veut: sortir souvent ou pas. C'est la moindre des choses non?

Enfin moi ce que j'en dis...

&lt°))))&gt&lt

16 déc. 2005
0

Ben...que fait-on alors ?
On ne change rien ....
RDV dans 5 ans : place pour un 40 pieds à 10000€,100 ans de liste d'attente (tout a fait virtuelle d'ailleurs puisque se sont les constructeurs et les loueurs qui "auront" la main dessus...),Rondinara (Corse) transformée en Marina, et....invasion massive de ventouses !
OK, on peut aussi trouver ca bien... :-D
Quant au mouillage, évidemment sympathique, j'attend de voir la tête de ma petite famille lorsqu'on arrivera une fois de plus vers 23.30, en Bretagne, éventuellement sous la pluie (même là ça peut arriver....) et ...Oh , les salauds, z'ont volé le youyou !!!!

;-)

16 déc. 2005
0

Solutions ?
Ce n'est pas moi qui les inventent, et ça dépend de comment on navigue.

L'annexe c'est une contrainte mais bon si il pleut et que ta petite famille n'est pas vraiment passionnée, annexe ou pas tu vas au devant de grands ennuis en les emmenant.

Beaucoup stockent leurs bateaux au sec dans des chantiers, il le font mettre à l'eau pour les vacances et ressortir à la fin ==&gt pas de marina, bateau qui s'abime moins (si les gars du chantier sont à peu près adroits), plus facile (presque toujours) pour bricoler ... Ce système existait bien avant les ports à sec.

Ceux qui ont le plus besoin des marinas sont ceux qui sont sur le bateau tous les WE (pour naviguer). ça ne fait pas la majorité. Pour les autres ça tient plus du fantasme, non ? (comme beaucoup de choses dans la consommation).

Ben

16 déc. 2005
0

je sais ! c'est pas gentil
J'en parlais il n'y a pas si longtemps...
Si on commençait par virer à la casse tous les boats "tupperware" ou "dinosaure" un peu anciens, aller ! disons 20 à 25 ans maxi, il ne manquerait pas de place pour le renouvellement.
Mis à part quelques bateaux ayant un caractère historisque ou un intérêt pour le patrimoine, et alors là, j'approuve !
Il suffit de se balader sur les pontons, combien de vieux coucous bons pour le rebut.
Alors ceux-ce qui refusent les marinas et autres, balayez devant votre porte.

J'oubliais ! et ceux qui passent des années à bricoler ou aménager en vue d'une future navigation bien utopique... Ne peuvent-ils pas effectuer leurs travaux à terre ? De toute façon (je sais ! c'est pas gentil, beaucoup ne dépasseront pas les jetées !)
Exemple : un port ! il suffit de regarder à la Rochelle, combien de places perdues pour des tourdumondistes doux rêveurs qui monopolisent durant des années je ne sais combien de places .
Et une majorité de ceux là seront les premiers à l'ouvrir.

Et pourtant, je ne suis pas raciste ni sectaire.
Donc, vaut-il mieux naviguer en réalité ne serait-ce que 2 à 3 semaines par an en moyenne ou toujours mais uniquement dans ses rêves...
Avouez quand même qu'il y a de quoi râler parfois.
Non ?

16 déc. 2005
0

pour une fois
qu'un tuperwariste bavjeaneteau peut "chambrer" un peu...
C'est pas bien méchant

16 déc. 2005
0

j'ai pas de pot..
mon boat a 25 ans et a besoin de pas mal de réparations à moins que comme tu dis je le jette et que j'en achète un neuf ? mais là il me faudra encore une place donc le problème de places n'est pas résolu . Mais finalement j'aurai certainement pas assez de tunes pour le renouveler donc toi quoi a du pognon tu pourras prendre ma place avec ton joli bateau neuf Pourtant elle m'allait bien cette place et je la payais quand même comme tout le monde.

16 déc. 2005
0

entièrement d'accord
commencer par avoir des bateaux adaptés à la zone de navigation éviterait de bétonner à tout va et de le faire payer cher ensuite.

mais il faudrait qu'il s'en construise encore:
peu de bateaux actuels sont conçus pour échouer , ne serait-ce que contre un quai.
pas pour des raisons de solidité mais parceque la forme de la quille et le centrage des poids rendent l'opération périlleuse.

16 déc. 2005
0

mais Ben, on est d'accord !!!
Si l'on part du principe que l'univers portuaire est un univers "contraint"...il va bien falloir trouver une solution pour rationaliser ce vaste bordel !
On peut choisir de fermer les yeux "jusqu'à plus tard" , ou d'anticiper dès maintenant et réflechir à des solutions pour désengorger ces ports , au demeurant et pour nombre d'entre eux très sympathiques (hors marinas artificielles !).
Mais comme dit Vieil Ours, ce que j'en pense... ;-) :-D
En tout cas, pour la dernière semaine de décembre, je serai sur l'eau, à faire le tour de quelques mouillages idylliques et tranquilles en Bretagne Sud !

"YAPLUKA" :-p espérer un peu de soleil...

Bonne nav' à tous

16 déc. 2005
0

bah, de toutes façons
avec le rechauffement le niveau des eaux va monter donc les mouillages changeront

16 déc. 2005
0

j'ai bien peur......
Que la logigique,ne soit pas la priorité dans tout ça....
Pour "rire",on conpare le passeport Morbihan,ou,si on navigue,on bénéficie de places aux ports d'escalles gratuite un à deux jours,on le compare,à la proposition du port des Minimes,qui selon la durée de l'absence du navire,rembourse une sortie d'eau en basse saison,jusqu'à une sortie d'eau haute saison,au mieux!!!!!!
La je rigolle jaune,ça sent le foutage de gueule,non?
Les Minimes,c'est presque 4000 bateaux!combien naviguent réellement,vas savoir,1/10 peut-être?
Par contre,sans voulior engager une paul et mike,sans vouloir,comme j'ai pû lire, foutre dehors ceux qui vivent à bord(la capitaineris les aime bien malgré tout,car c'est un exellent anti-vol pour le ponton,et j'en fait partie!).
Alors,il me semblerait que,raisonnablement,il serait,sans parler des autres navires,plus simplement judicieux de proposer aux gens,qui ne peuvent naviguer qu'un moi par an,car trop loing,etc...de leur proposer une place sur ber,avec mise à l'eau dans les jours suivant la demande.
Sur ce genre de navires,les patrons arrivent,et en quelques heures font leur check list,avitaillent et s'en vont,donc,il n'embarrassent même pas le port!!!!!!!
J'en connais déjà certains.....
Mais ce n'étais qu'une idée comme ça,en ce qui me concerne,je me prépare aussi pour partir,avec la seule différence,c'est que je part au printemps,sur une bonne base,même si tout l'accessoire n'est pas au point,le reste viendra en route,car l'essentiel n'est-il pas d'être déjà en route,autrement que dans ses neurones§
cordialement,jacquot

16 déc. 2005
0

bonne idée mais ... raté !
Bien sur que c'est tentant l'idée de mettre son bateau au sec.
Je navigue pas mal (bon, surtout de début juin à mi-octobre) et j'aime bien changer de zone. Du coup je suis sans arrêt à la recherche de nouvelles places (les ports sont touts pleins, partout) et regarde de près les solutions de mise à terre.

Et c'est pas attrayant du tout, aussi bien en France qu'ailleurs en med. Le prix du stockage à terre n'est pas sensiblement moins cher que la place à l'eau, surtout l'hiver. Le prix du grutage gratte une bonne partie du différentiel, sans compter le calage et tuti quanti. Hors saison, si je veux faire deux sorties entre octobre et juin, j'ai intérêt à le laisser tout l'hiver à l'eau.

On a vraiment l'impression que les gestionaires de port à sec aligne leurs tarifs de manière à être 10% moins cher que la solution à l'eau, dans 98% des cas (c'est à dire un A&R par an).

Il m'arrive même de laisser le bateau seul pendant tout le mois d'aout et là encore j'ai toujours trouvé des solutions à l'eau (et en aout ...) moins chère qu'a terre (prix du grutage)

En fait la gestion de ces ports est commerciale (on dit "yeld management", non ?) et n'a que faire d'un quelconque intérêt collectif

Bon, pour des canots à moteur de 7m, ça semble déjà plus rationalisé et économique, mais pour des voiliers n peu grands ...
Yves.

18 déc. 2005
0

pour répondre a Yves
Si je met mon bateau à sec (navy service Port St Louis) ce n'est pas une question de cout mais c'est la seule solution que j'ai.

16 déc. 2005
0

il y a de la place partout mais...

Non je ne suis pas d'accord , il y a des milliers de places possible seulement il vaut une volonté politique de les mettre à dispositions.

Ou sont-elles ces places?

Dans les ports de peches depuis longtemps transformé en friche industrielle.Les ports de peches sont deserts ,le nombres de ses bateaux a été divisé par 5 ou 10 dans certains bassins.Il y a donc des places mais vaut-il encore une volonté politique de les prendre plutot que de construire sans cesse.

Et c'est tout simple , il suffit de mettre des pontons à l'eau , pas besoin de beton , de parking etc tout est dejà fait.

A St Malo il vont prendre un bout du bassin des grands chalutiers pour y installer 200 ou 300 places .Ailleurs il est possible de faire de même.

Et je rajouterais que là l'on a de vrais abris ce qui est rarement le cas avec les nouvelles constructions.

Mais c'est peut etre trop simple?
Peut etre que celà n'arrange pas les entreprises de betons?Plus d'etudes , plus de projets ,plus de construuction!...donc plus de fric....alors...

josé

0

pour repondre a ben
le littoral du var est plein de mouillage forains surement plus qu'en manche et notre littoral est pas plus betonné qu"ailleurs il ne faut pas faire un amalgame avec la cote d'azur qui commence a canne !

17 déc. 2005
0

le var n'est pas dans le var
Complètement hors sujet mais puisque tu "oppose" le litoral varois et la côte d'azur (ou se trouve l'embouchure du var) je signale qu'on doit cette curiosité au rattachement du comté de Nice à la France sous napoléon 3.
Nice et la côte jusqu'à Menton étant trop petit pour faire un vrai département il a été décidé de prendre sur son voisin occidental, le département du var, du nom du fleuve qui y passait alors. Du coup le fleuve ne coule plus dans le département éponyme.
Etonnant, non ?

Yves.

19 déc. 2005
0

Var
Je ne vais pas tenter de faire une comparaison entre la Bretagne et le Var au niveau des mouillages forains, et c'est vrai que la côte de l'Estérel (entre "la galère" et Saint Raphael) n'est pas envahie de marinas. Malgré tout quand on survole cette côte depuis Nice vers Marseille on voit qu'à peu près tous les vrais abris ont été transformés en marinas, il reste heureusement les petites criques qui sont souvent plus des abris de beau temps qu'autre chose. Les vrais bons coins ont en général été salopés.

J'ai habité par là-bas (à côté de Cannes) sans y naviguer mais j'ai pas mal visité depuis la terre (et survolé également).

Le pire c'est bien entendu dans les Alpes Maritimes et le contraste est saisissant quand on regarde la côte depuis Ste Marguerite.

Ben

16 déc. 2005
0

Donc si je comprend bien
Il y a :
- des ports que l'on ne peut plus agrandir sans prendre des risques pour les places supplémentaires ou pour le littoral
- des possibilités d'extention dans les zones démilatarisées et dans les zones de travail mais elles ne sont pas exploitées pour des raisons diverses
- des tarifs de stationnnement que l'on ne peut pas faire monter dans des valeurs déraisonables sous peine de se retrouver avec des exigeances immondes de la part des client
- des "quotas de pollution" chimiques sonores ou visuelles concevables dues entres autres aux anti fooling à ne pas dépasser
- des volontées d'avoir "son bateau à soi" et non pas en partage par la location
- des gens qui ralent car ils sont citoyens lambda et qui voient le temps d'attente pour avoir leur place
- un temps moyen d'utilisation des bateaux en 2001 de 2,5j/an tous bateaux confondus.

Je n'ai pas l'habiture de penser "social" mais il va bien falloir optimiser l'emploi des places.

Il est demandé aux "propriétaires" des places de signaler leurs absences pour pouvoir les employer, parfois en échange ils peuvent demander une place dans un port associé.

Mais ça ne suffit toujours pas...

Si l'on considère que rentrer ou sortir un bateau est de plus en plus facile et qu'un bateau au sol a quelques avantages qu'il est intéressant d'exploiter...

... on peut se dire que ça vaudra le coup d'en faire râler quelques uns. Mais que les grutages devront être très réactifs!

;-)

16 déc. 2005
0

port Bourgenay
En vendée, port Bourgenay a été agrandi pour les petites unités, (jusqu'à 6m environ je pense) peut-être reste-t-il quelques places...
A voir...

19 déc. 2005
0

j'aime bien ..........
ces raisonnements "bien de cheux nous" ..
Dans lequel on veut TOUT mais surtout son contraire....
Des ports.. et aussi pas de changements du littoral...
Des voiliers ... mais pas en plastique.. et pis ky soient tous neufs
et surtout pas chers et accesibles à tous le monde
surtout au RMIistes
:-)
Hors-sujet =&gt cela me fait penser à la stratégie actuelle pour réduire le déficit KOLOSAL de la sécu :
1/ on fait un plan d'économies
2/ comme c'est pô juste d'être malade, on éxonère du plan tous .... ceux qui consomment des soins.
3/ au bout de 2 ans "on" comprend pas pourquoi cela n'a pas marché.
4/ et on recommence la même chose
:pouce:

20 déc. 2005
0

Bateau transportable sur remorque...
qu'on amène de chez soi jusqu'au port pour la petite sortie à la journée (que fait la grande majorité des bateaux scotchés dans les ports...)
et qu'on ramène dans son jardin la balade finie. La voilà la solution! Et je ne suis pas près d'en changer...tant que je trouverai encore une cale de mise à l'eau gratuite pas trop loin de chez moi...( Frontignan-plage...c'est la dernière en Languedoc qui donne accès directement à la mer...pour combien de temps???)

Car franchement les gars, de vous à moi, à quoi servent tous ces grands bateaux habitables , sinon, bien souvent, à permettre à leurs proprios de frimer devant leurs amis en les invitant à venir boire l'apéro à bord le dimanche midi?
Je ne fais ici référence qu'à ce que je connais bien: Port-Camargue, La Grande Motte, Carnon, Palavas...

C'est vrai qu'il y a de quoi, au minimum, se poser des questions...

20 déc. 2005
0

entièrement d'accord avec toi
cher (presque) voisin, d'ailleurs je profite d'une récession économique au niveau du ménage pour passer au transportable, à priori un astus 20

20 déc. 2005
0

Excellent choix!
Je t'invite à consulter, si tu ne le connais pas déjà ..., le super site : Nauticaltrek.com d'un de mes super potes : Jean-Marc Schwartz !

Pour ma part, après la réalisation de mon système de repliage swing-wing sur mon magnum 21 " Winnie", je poursuis la fabrication d'un habitacle qui transformera définitivement mon Mag en ....Astus!!!
Et puisqu'on est voisins , passe moi tes coordonnées par mail à : philipperouard@tele2.fr

Je serais ravi de te rencontrer, et te montrer mon tri qui se déplie plus vite que l'éclair!!!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie et avant le grain suivant.

Après la pluie...

  • 4.5 (48)

Après la pluie et avant le grain suivant.

mars 2021