Un noeud qui ne glisse pas

En escalade, sur des murs artificiels comme en haute montagne, on n'utilise pas le noeud de chaise pour relier le baudrier sur la corde. Alors que la plus part de ceux qui grimpent dans le mat utilisent un noeud de chaise.
Je n'ai pas de réponse à cette différence.

Le noeud d'escalade est absolument sur, même en cas de chute. Pour le réaliser il suffit de faire un noeud en huit à 40 cm de l'extrémité du bout sans le serré. Passer le bout libre dans l'anneau du baudrier puis repasser exactement à l'envers dans le noeud en huit. Serrer et ça tient. Quand le noeud est bien fait on obtient un joli noeud en huit fait avec 2 brins.

Ce noeud est un peu plus difficile à défaire qu'un noeud de chaise mais pas trop, même après un vol de 6m dans le vide.

Aucune école d'escalade n'accepte un autre noeud.

Pour ma part, j'utilise le noeud d'escalade pour grimper dans le mat.
A murir donc !!!!

L'équipage
20 sept. 2006
20 sept. 2006
0

C'est pas la même corde...
Les cordes d'escalade ne se comportent pas du tout comme des écoutes ou des drisses. Sans parler de l'elasticité d'une corde d'escalade (ce qui est une qualité pour cet usage), les cordes d'escalade sont faites pour que le rayon de courbure minimal soit au moins de 5 fois le diamètre de la corde. Cela explique donc qu'un noeud de chaise puisse glisser sur une corde d'escalade, puisqu'il ne peut pas, en pratique, se serrer. Maintenant, c'est totalement différent avec les cordes marines, qui n'ont pas de rayon de courbure minimal. Donc les noeuds se serrent vraiment. Le problème est donc de faire un noeud que tu peux défaire après, même si le bout est mouillé, même si tu as vraiment tiré dessus. Le noeud de chaise n'est donc pas une si mauvaise solution, et pour ma part, quand je monte au mat, je le termine par une demi clé, et je m'assure (comme en escalade) avec une boucle distincte au sommet du mat pour travailler.
Je ne suis pas certain de pouvoir defaire ton double noeud de huit sur une drisse de GV après quelques heures de nav musclée.
Jacques.

20 sept. 2006
0

Quelques nuances
Certes en salle on fait un double noeud de huit l'avantage étant qu'on peut facilement vérifier s'il a bien été réalisé par celui qu'on assure (controle mutuel) mais en montagne, de mémoire, c'est le noeud de chaise qu'on fait...

www.ffme.fr[...]dex.htm

l'utilité du double noeud de huit c'est surtout qu'il est assez facile à faire m^me par un débutant.

20 sept. 2006
0

Excellentes remarques
Qui posent le problème de monter en tête de mât avec poignées et étrier sur une corde d'escalade ou de spéléologie (pour des raisons d'homogénéité du matériel et de sécurité). Dans ce cas il faut nouer la drisse sur la corde. Je n'ai pas très confiance en un noeud d'ajut traditionnel.

Alors noeud en 8 double pour une boucle sur la corde et chaise assurée sur la drisse : le tout genre noeud d'agui?

Quel est le bon noeud?

20 sept. 2006
0

Pour grimper
Il n'est pas nécessaire de mettre une corde en plus, la poignée et le descendeur se mettent sur la drisse que tu attaches en pied de mat pour ne pas qu'elle se balance trop lorsque tu montes.

21 sept. 2006
0

J'ai réalisé ce noeud
que je ne connaissait pas, ça a l'air pas mal mais je me demande s'il est possible de le faire d'une seule main comme le noeud de chaise... ça ne me semble pas facile ! :tesur:

[color=blue]_/)[/color]

21 sept. 2006
0

AMHA.
L'avantage d'1 noeud en 8 (ou en 9 c'est possible) est essentiellement la faible perte de resistance a la rupture.
Vous seriez surpris de constater ce qu'il reste de resistance selon les noeuds employés!

Par ailleurs l'utilisation de poignées auto- bloquantes directement sur des drisses ou autres bouts de marines peuvent poser le probléme, si elles sont munies de picots (pour compléter la fonction "coincement"), de la désolidarisation de la gaine et de l'ame entrainant un glissement de l'un sur l'autre.

Pour finir je suis toujours surpris de voir des gens monter entre 8 m et baucoup plus sur du matériel (drisses) souvent ancien et soumis a longueur d'années a l'alternance UV soleil/lune aux imtenpéries ........

Je ne me rappelle plus le nom de ce "vieux" tourmondiste du siécle dernier (ce petit bonohome fonctionnaire avec petite moustache...gébé doit savoir) qui a finit sa vie en atterrissant sur son pont........
pour ma part je suis handicapé aprés une chute (11m) en montagne, prendre ce risque au sérieux a postériori c'est trop tard!!!
:star2:
3D qui n'a jamais réussi a voler.........

21 sept. 2006
0

Tombé du mat
Ne serait-ce pas le commandant Bernicot célebre dans les années 50 pour un tour du monde sur le cotre Anahita qui s'est tué en tombant de son mat?
En ce qui concerne les noeuds, je pense pour ma part que si les marins n'utilisent pas les noeuds des montagnards (et vice versa)c'est qu'en la matière tout a été imaginé, testé et retesté depuis bien longtemps. Seules des percées technologiques significatives peuvent réellement changer la donne. La remarque sur la souplesse des cordages faite plus haut me parait tout à fait pertinente.

21 sept. 2006
0

Mais si!
Dans les années 20 ou 30......... je ne crois pas qu'il ai rédigé autre chose que des carnets de voyages, je crois qu'il était aux impots........et donc il s'est tué bétement en s'écrasant sur son pont..........

21 sept. 200616 juin 2020
0

Bernicot, bien sur!
JYC gagne donc un berlingot!
:bravo:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (147)

novembre 2021