Un magnifique reportage sur le naufrage de PRB

Tout est dans le titre !!!
Perso je me suis régalé

L'équipage
08 fév. 2021
08 fév. 2021
0

SUPER......SUPER.....SUPER
Zig zag


09 fév. 2021
0

Cela met en lumière que le carbone ne se travaille pas comme le polyester.
C'est dès la construction de la coque que tout se joue.
L'échantillonnage doit être à la mesure des contraintes futures.
Les renforts, les raidisseurs les futurs stratifications où viendront se rapporter cloisons, puits de quille, cales de foils ....et j'en passe ...Tout ce que l'architecte a prévu doit se trouver noyé dans le carbone de la coque et faire partie intégrante de celle-ci.
Rajouter après coup de couches et des couches de strats ne sera qu'un emplâtre sur une jambe de bois.


09 fév. 2021
-2

Se régaler d'un naufrage ......


palatrek:Salut je ne sais pas si ce commentaire m est destinée. Il est vrai que je n ai pas précisé. C est pas le naufrage qui m a "regalé" mais le reportage en question et l émotion qui s en dégage. 😉. Je ne sais pas si y a matière à polémiquer avec ce fil ...·le 09 fév. 2021 11:16
09 fév. 2021
1

Merci pour cette vidéo.
Perso je ne retiens pas le côté technique, étant loin de ces problématiques de carbone mais le côté humain et marin
Une grande leçon!


09 fév. 2021
0

Si il n'avait pas eu la problématique du carbone, il n'y aurait pas eu naufrage.
Tout simplement .

"Rajouter après coup de couches et des couches de strats ne sera qu'un emplâtre sur une jambe de bois."
ce qu'a fait Kevin
CQFD


09 fév. 2021
0

J'ai manqué la partie du reportage ou ca parlait technique ... J'ai seulement vu un récit humain (très sympa, certes, mais moi, j'attendais la partie technique ...)
On a plus d'information sur ce qui a cassé ?
Non parce que là, c'est pas un petit renfort qui s'est fendu quelque part, c'est la coque qui s'est proprement coupée en deux... C'est pas comme si elle ne faisait pas plus de 4m de large (sans compter les bordés)

Tout le monde parle de refaire des bateaux, mais je serais architecte, je n'oserais plus bouger une oreille dans ces conditions tant qu'on a pas clairement compris ce qui a foiré sur ce coup là.

Est-ce qu'ils ont au moins pu determiner la position longitudinale précise de la rupture ?

J'espère qu'ils ne se sont pas dit que tout cela relevait du secret de fabrication, parce que si c'est le cas, c'est sérieusement moche.


09 fév. 2021
0

Merci pour cette vue globale sur le bonhomme et ses projets


09 fév. 2021
0

vu ce matin au ptit dej....humainement sympa ce film.


09 fév. 2021
1

Reportage sans intérêt. Rien de nouveau par rapport à ce que l’on savait déjà.


09 fév. 2021
0

Kevin a dit dans un autre reportage qu'il avait mis je ne sais combien de centaines de kg de fibres après coup pour renforcer le bateau.
Pourquoi " renforcer " si le bateau avait été fait dans les règles de l'art ?
Or, coller de la fibre sur du carbone, c'est du collage, rien de plus .
Lorsque Alex a renforcé son avant dont la poutre maîtresse était fendue, je me suis dit qu'il allait droit au casse-pipe.
Comment un collage en mer peut-il être réparateur d'une fabrication sous vide dans un laboratoire avec toutes les contraintes de fabrication que requiert le carbone ????
A mon avis son histoire de safran n'était qu'un prétexte pour abandonner.
Combien d'autres concurents ont eu des problèmes de safran et qui ont réparé dans des conditions dantesques ?
Faut voir la vidéo de Pip Hare hissant son safran endommagé pour le changer. Faut pas raconter d'histoires, ce qu'un petit bout de femme a fait, un athlète comme Alex aurait pu le faire.


09 fév. 2021
0

Le bateau de Kevin est un bateau à dérive droites modifié pour en faire un foiler. D’où les renforts liés à cette modification.


09 fév. 202109 fév. 2021
0

PRB a été conçu (et semble-t-il bien) avec des dérives, l'une des pistes d'évolution fut "mettre des foils" les contraintes sur la structure étant beaucoup plus élevées il fallait renforcer.
Initiatives coeurs et MACSF ont eut la même évolution et pas les mêmes avaries...

Pb de calculs, d'appréciation des contraintes, de mise en oeuvre ? Avec trois ou quatre individus peut-on (pourront-ils ) tirer des enseignements pour faire mieux?


09 fév. 202109 fév. 2021
0

En ce qui concerne Alex Thomson, ce n’est pas juste la pelle de safran qui a morflé. C’est tout le mécanisme qui a été endommagé. Le mécanisme de ces safrans relevables est assez complexe.


09 fév. 2021
0

Les contraintes sur la structure de la coque ne sont pas les mêmes avec des foils qu'avec des dérives.
Les foils agissent comme d'énormes bras de levier au centre de la coque, comme des casse-noix .....cherchez l'erreur.
cela rejoint ce que j'ai écrit plus haut : " Les renforts, les raidisseurs ...... doit se trouver noyé dans le carbone de la coque et faire partie intégrante de celle-ci."
Dans un crash, il ne faut pas chercher ceux qui n'ont encore rien, mais chercher le pourquoi du comment de ce qui a pu provoquer le crash.
Sinon, il y aurait encore des centaines de 737max encore en vol


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

Souvenir d'été

  • 4.5 (69)

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

novembre 2021