"Un Jour Une Escale" sur le stand de HEO (JK 97)

Grâce à l'accueil de héonautes à bord de leur voilier, Captain Lulu a pu réaliser ses reportages "Un jour une escale" le long des côtes de Dunkerque à Menton.
Christophe Lunati sera présent au Nautic le 3 (le vendredi journée pro/presse) et le 1er WE, et probablement d'autre jour durant la semaine.

Un DVD de quelques unes de ses vidéos pourra être visionné sur le stand HEO.
Les escales : Marseille, Cherbourg, Le Lavandou, Presqu'île de Guérande, Calanques de Marseille, Port d'Arcachon, Le Grau du Roi, La Garde, Granville, île d'Oléron.

L'équipage
17 nov. 2010
19 nov. 2010
0

Un jour une escale en image...
:-)Bonjour,

Je suis très heureux de revenir vers d'un long voyage le long du littoral avec dans mes cartons plusieurs vidéos de différentes escales.

Vous pouvez retrouver les premières vidéos de ce voyage le long du littoral à la rencontre des démarches, des actes et des gestes écologiques sous toutes les formes...

Je serai au salon Nautique de Paris en Décembre prochain...

Bon visionnage!

Lien:

19 nov. 2010
0

Je suis curieux de nature...
je clique donc sur le lien....Grandville !
Et là on nous montre une machine de carènage à flot...

La première question qui se pose donc est : o vont les eaux qui sortent de cette "Karcherisation" sous-marines ,

Je croyais avoir compris que en application des lois européennes sur l'eau, les aires de carènage sont dans l'obligation d'être équipées de bacs de décantation pour récupérer les particules d'anti-fouling.....

Dans cette machine tout semble parir dans les eaux du port ! Alors où est l'aventage écologique mis en avant ?

19 nov. 2010
0

Utilisée ou pas....
ce qui m'interpelle, c'est juste la partialité du discours et que l'interwiewer à casquette et galons n'ai pas pas relevé cette incohérence, et relaie la publicité ;-)

23 nov. 2010
0

3 ou 12 lavages
"avec trois lavages par an plus besoin d'antifouling!"
Oui; mais à Granville et dans bien d'autres lieux, sans antifouling, c'est un nettoyage de coque par mois qui serait nécessaire pour avoir la carène réellement propre!
Et une dizaine de lavages par an, ce n'est pas le même prix que quelques litres d'antifouling.

19 nov. 2010
0

Pas d'inquiétude Ladret.
Je l'ai vue aussi au début du mois, mais elle n'est pas utilisée.

Reste à savoir comment on va caréner la machine à caréner qui ne carène pas. :-D

Par contre elle prend la place d'au moins 4 bateaux de 12 mètres. :bravo:

20 nov. 2010
0

La machine à caréner extraordinaire
La "machine à caréner" de Granville s'est offert une publicité gratuite en ne recueillant qu'un avis partial.

Cette invention est tellement géniale que depuis les quelques années qu'elle fonctionne, ses clients sont rares.

A tire indicatif,j'ai observé un seul bateau caréné de cette manière en 2010!

Les mauvaises langues prétendent que dès que l'eau n'est pas parfaitement plate, elle devient inefficace.

Ce qui est étonnant, c'est que cet engin empiète sur le passage ( 2 voiliers ne peuvent se croiser) et qu'elle occupe la place de 4 à 6 voiliers.

Quand l'on sait que la liste d'attente pour obtenir une place à Granville est d'une trentaine d'années, cela fait jaser...

Mais l'"inventeur" est un Granvillais qui a des appuis... et c'est la Chambre de Commerce qui gère le port.

23 nov. 2010
0

Escale à Granville
Le but de ce programme est de mettre en avant toutes les initiatives qui vont dans le bon sens, mais sûrement pas de faire la publicité de qui que se soit!
Que la machine trouve des acheteurs ou des clients sur le port, ce qui est intéressant dans cette escale, c'est le fait qu'une personne est développé un système qui permette d'éviter des produits toxiques pour la mer...

23 nov. 2010
0

Escale à Granville
Très bonne question!
Il faut juste expliquer comment fonctionne la machine?
Le but des aires de carénage est d'effectuer des travaux sur le bateau, ponçage de la coque, peinture, etc...
La, l'idée est de nettoyer la coque du bateau avec de l'eau sous pression pour enlever les éléments à sa surface, mais en aucun cas la peinture.
Son inventeur nous indique qu'avec trois lavage par an plus besoin d'antifouling!
Ce qui s'est accroché au bateau venant de la mer repart à l'eau...

23 nov. 2010
0

oui et non
tous les 3 mois doit être un vrai minimum dans la plupart des ports et aux prix donnés plus bas..... :-(

20 nov. 2010
0

il y a deux ou trois trucs qui me gènent...
1- l'apologie de la machine à caréner sous l'eau, 2- la casquette et les galons de pacotille de l'interviewer, comme si un déguisement donnait du poids a son discours
3- le prise de position sur le parc des calanques qui ne fait pas l'unanimité,loin s'en faut. encore une fois les escrolos frappent et fort!

23 nov. 2010
0

Un jour une escale en image...
C'est un programme dont le but également est de faire le tour de France par la mer le long du littoral et ce, de Dunkerque à Menton!
La tenue du présentateur n'est la que pour accentuer l'effet voyage le long du littoral dans le programme.
Le personnage du "Cap'tain Lulu" est à "Un jour une escale" ce que le Capitaine du Princesse est à la croisière s'amuse! tout simplement!
Le Capt'ain Lulu n'a qu'un rôle de passeur d'informations et d'incarnation du programme afin d'éviter la voix off. Il découvre avec vous le contenu de l'escale. Il n'est ni un scientifique, ni capitaine, juste la afin d'humaniser le programme!

23 nov. 2010
0

lune à ti et à toi....
je suis heureux de te voir écrire que ton cap'tain de bateau lavoir est le pendant de celui de la croisière s'amuse! L'un des deux doit être heureux que le ridicule ne tue pas, devine lequel

20 nov. 2010
0

Je suis en partie d'accord avec toi, pascal
mais quand même, je préfère les idées écolos qui ne sont finalement pas de bonne idées que pas d'idées du tout.

Pendant que j'écris ce petit commentaire la France ( elle n'est pas la seule) continue de polluer la terre pour des milliers d'années avec ses centrales nucléaires mais pire, elle pille définitivement les ressources de ses enfants......

O

20 nov. 2010
0

fleur de lys
tu as raison, mais quand on réfléchi :reflechi: bien a ce que "escales" propose c'est une restriction des libertés sans rien de positif en retour, les calanques on va emm..... les plaisanciers mais quid des rejets en mer, la machine a caréner sous l'eau ça tient de la machine à polluer, ne pas oublier qu'il est interdit d'abattre en carène pour caréner à marée basse alors qu'à marée haute......

:non: :non: :pouce:

20 nov. 2010
0

sur cet agument particulier
je suis totalement d'accord avec toi

O

22 nov. 2010
0

Du temps investi... et tout ça pour ça...
Certes.

Je mentionne que je parle en tant que "pepette" et non en tant que modo (l'équipage, toussa...). Ça, c'est pour ceux que ça excitent de me mettre une casquette de "fliquette" à chacune de mes interventions....

Je comprends que cela puisse décevoir, vous préfériez du "Télassé" (l'émission que l'on décrie par ailleurs sur d'autres fils) mais qui ont le mérite d'avoir les moyens.

D'un coté, ça fait "gagne-petit" de réduire une équipe de tournage à 2 personnes, dont l'un s'affuble de galons qu'il n'a pas mérité... Une décroissance de moyens est demandée en général, et l'effet ludique est mal perçu.

Et l'autre coté, on fustige les chaînes de tv et productions s'accordant le luxe de bateaux mythiques pour des équipes de tournages conséquentes ... celles qui prennent autant de bedaine que de galons d'opérette aussi...

Y'a comme un paradoxe ?! Pas facile de plaire à chaque nombrils...

En gros (piske je comprends tout de travers...), les grosses équipes devraient "un peu dégraisser", mais les petites devraient continuer de s'auto-produire sur leur propres deniers, sans réseaux bien sùr ? Ça me semble difficile ces exigences de grand-écart. Pourquoi pas continuer à tirer le diable par la queue et ignorer le "marché" ? Faire de la comm en 3 minutes ou faire un reportage de fond ?

Pas le même budget, ni le même investissement et puis... pour quel public !?

Je suis d'accord avec les critiques sus-mentionnées à propos de certains sujets à controverse d'utilité publique. Mais lorsque Lunati a exposé ses escales et plans de tournages, contacts à prévoir... au printemps dernier. Vous lui êtes tombés sur le râble ! Quid de sujets constructifs à revoir, d'entre-aide et relation pour ce qui VOUS concerne ?

Certains d'entre vous ont réellement proposé des embarquements. Apparemment les belges ont été les plus fervents, Lunati en a été étonné (moi pas...) mais guère ceux que l'on retrouve prompte à la critique sur ce fil, ont-ils jamais essayé de dépasser leur statu de râleur patentés ?

Hors-charte pour attaque personnelle : Rappelle-moi un truc, Fleur de Lys... t'aurais pas un espace sponsorisé par V&V pour continuer à promouvoir ton voyage, somme toute, assez courant ? Pas de quoi fouetter un chat non plus pour ton exploit... à venir.

22 nov. 2010
0

@ Pepette
là où nous sommes déçus, c'est par le manque de cohérence. le contenu fait "gagne petit" comme tu dis, et non pas les moyens.
Même avec juste 2 personnes, on peut réfléchir plus sérieusement à ce qu'on fait, surtout qu'il a du y avoir beaucoup de temps consacré, entre la planification, le tournage, le montage.
Un format court, c'est intéressant, c'était une bonne idée, et ça "obligeait" à réfléchir pointu.
Dans ce que nous avons vu, le questionnement est complaisant, et certaines interventions (les enfants sur le ponton par exemple) n'apportent rien.
C'est juste dommage.

21 nov. 2010
0

décevant...
un interviewer, un caméraman et, visiblement, du matos et des relations, et du temps investi .... tout ça pour ça?

22 nov. 2010
0

Exigence
Quand on relit l'article présentant le projet, on y lit ceci :

"L’ensemble du projet s’inscrit totalement dans l’exigence la plus drastique en matière environnementale. Tout d’abord, le projet : Faire un état des lieux des démarches écologiques inéluctables ..."

Totalement, exigence, drastique, inéluctable ....
Ca sent bon le projet basé sur de très fortes convictions.

Et que voit-on ?
Quelques minutes d'interview d'autorités locales qui tentent de faire passer la pilule alors que ces deux sujets (Calanques et Granville) sont très vivement contestés sur place.
Le GIP des Calanques fait l'objet de débats particulièrement houleux.

22 nov. 2010
0

pour ne pas être "hors sujet"
j'ai comme gadloo relu l'article et de nouveau suis fort déçu par le contenu, pas par le contenant. Il n'y a guère plus polémique que le gip des calanques et l'amiral de bateau lavoir interviewer est par trop complaisant envers l'interviewé. Comme souvent il n'y a qu'un son de cloche, et qui est dans le rôle de la "cloche"?

22 nov. 2010
0

Toujours critiquer

Soyons positif...
Juste une question:
Comment y remet mes deux couches d'antifouling le monsieur ?:doc:

pfffzzzz

22 nov. 2010
0

Ben...
on remplace l'eau du karcher par la peinture ? :jelaferme:

Blague à part : le concept serait acceptable à condition de ne traiter [b]que[/b] des bateaux [b]sans antifouling[/b], et il me semble que l'idée était bien celle-ci au départ, non ? :reflechi:

Lorsque j'étais encore à Lézardrieux, ma carène n'avait pas d'antifouling, juste du zinc peu efficace, mais tous les quelques mois j'allais sur le grill de carénage pour passer le karcher à marée basse.

Coût de l'opération : 50 francs pour le karcher, l'eau et l'électricité... et je n'avais pas l'impression de polluer.

_/)

22 nov. 2010
0

Tilt !
Ça me reviens : on en a parlé sur H&O il y a un bout de temps mais j'ai la flemme de rechercher le fil...

Ce type de machine était conçue pour fonctionner en parallèle avec l'usage de peintures anti-adhésives au silicone, non toxiques pour l'environnement.

Ce ne serait hélas réaliste qu'a condition que tout le monde s'y mette... et ça, ce n'est pas gagné ! :tesur:

Quand aux machins à ultrasons dont chacun revendique l'invention alors que ça existe depuis au moins trente ans, si ça fonctionnait avec un minimum de résultats cela se saurait depuis longtemps ! :langue2:

Concernant ce sujet, il y a eu de multiples fils sur H&O...

_/)

22 nov. 2010
0

Hum...
Si j'ai bien écouté, il parle [i]de 5O% d'antifouling économisé...[/i] c'est 50% de trop ! :-(

_/)

22 nov. 2010
0

Oui ...
Le principe, pour autant qu'il soit efficace (ce qui est très loin de mettre tout le monde d'accord !), serait pertinent s'il s'agissait de ne traiter que les bateaux sans anti-fouling.
Tout le monde serait content.

Alors, admettons que ce soit le cas.

Mais là où ça couine, c'est que les tarifs sont loin d'être attractifs :

Forfait pour 7 passages en machine :
de 470€ pour un 7 mètres à 870€ pour un 13 mètres.

Je connais mal la vie sous-marine dans le port de Granville, mais à Lorient un minimum de 3 passages me semblerait indispensable.
Faites le calcul.

A chacun de voir selon ses exigences en matière de carène certains se moquant de trimbaler un quintal de moules sur la quille alors que d'autres, plus sportifs, veulent du très lisse.

Dans le même registre, il y a une boîte qui a essayé de mettre sur le marché une station de nettoyage par ultra-sons.
Il ne semble pas qu'elle ait fait fortune jusqu'à maintenant.

Une autre propose d'embarquer à bord une mini-station sur le même principe pour 1 000$ environ.

Pas de retour d'expérience à ma connaissance.
www.courseaularge.com[...]nt.html

22 nov. 2010
0

Sans doute....
mais dans l'interwiew, le propriétaire de la bête se déclarant en être aussi l'inventeur, parle bien d'anti-fouling et de son économie, mais omet le relargage massif et localisé que cela engendre nécessairement... :-(

23 nov. 2010
0

Y en a marre des Pisse vinaigre
dont l'activité principale consiste à critiquer ce qui peut être fait par d'autres.

je n'ai pas regardé l'intégralité des sujets, a peine faute de temps jeté un oeil, que cela m'interresse ou pas, il y a eu une initiative (toujours perfectible) et un vrai rtavail réalisé

saluons au moins ce qui a été réalisé sans pour autant casser systématiquement l'enthousiasme et le cœur mis par ceux ui l'ont réalisé

Après ça plait ou pas, mais c'est comme un plat, ce n'est as parce que vous n'aimez pas que ce n'est pas bon pour d'autres

fin du coup de gueule

23 nov. 2010
0

Des bienfaits du vinaigre.
Publier, rendre public, c'est s'exposer.
Ce que l'on fait tous ici d'ailleurs quand on poste.

Aller sur un lien, prendre le temps de regarder (plusieurs fois pour moi), puis dire ce qu'on en pense, c'est reconnaître qu'un travail a été fait.

23 nov. 2010
0

Oui c'est vrai, j'ai été excessif...............
........je vous prie de m'excuser.

J'ai revu ces vidéos avec plus d'attention.

Et, c'est vrai, a la deuxiéme lecture (méme si c'est un florilége) on sent bien le travail et son sérieux sur la dimension écologique des installations, on sent bien aussi cet esprit critique quasi journalistique des reportages, j'ai réfléchi aussi sur la partie "mise en scéne" avec l'uniforme en fait c'est un vrai plus...........

J'ai été trop rapide sur ma premiére analyse......désolé.

23 nov. 2010
0

Je suspecte certains "critiqueurs"
(pas tous, heureusement, mais fonctionnant souvent ensembles:-D ) qui se reconnaitront sûrement, de quasi-systématiquement sabrer les initiatives à connotation écologique, qu'elles soient bonnes ou mauvaises...

Ce n'est pas un jugement, tout au plus une suspicion... :-p

23 nov. 2010
0

il a dit UNE suspiscion
:-)

plus sérieusement, nous, ce n'est pas le coté écolo qui nous a déçu, bien au contraire. L'idée était bonne.

23 nov. 201016 juin 2020
0

"Critiqueurs" ?
En ce qui me concerne je ne critique rien, je constate :

Monsieur Lunati a écrit : [i]La, l'idée est de nettoyer la coque du bateau avec de l'eau sous pression pour enlever les éléments à sa surface, mais en aucun cas la peinture. [/i]

Je ne doute pas de sa bonne foi, mais il est certainement mal renseigné :

En effet, même avec une peinture antifouling à matrice dure il est [b]impossible[/b] d'éviter d'en enlever une partie avec un jet d'eau à haute pression, sans parler des peintures auto-érodables...

La législation actuelle [b]impose[/b] un système de récupération des eaux de nettoyage pour permettre de les traiter, et je n'ai pas l'impression que ce soit le cas de cette machine !

La conséquence : cette machine ne peut être utilisée [b]légalement[/b] que pour des carènes totalement exemptes d'antifouling ou alors de peintures non toxiques comme les revêtement à base de silicone.

Sauf erreur, la carène visible dans la vidéo est bien enduite d'une peinture sous-marine, dont je ne connais certes pas la nature... mais les revêtements à base de silicone que je connais sont en général gris.

Les bateaux exempts d'antifouling ont simplement la couleur d'origine du gelcoat... blanche !

Du coup, le discours "écologique" de cette affaire n'est hélas qu'une simple fumisterie... :-(

_/)

24 nov. 2010
0

L'écologie en pratique
est devenue un vaste business, autant pour les politiques que pour certaines entreprises qui n'en ont rien à foutre des réalités ! Seuls les bénéfices les intéressent...

Les exemples sont impossibles à décrire dans un simple post, un bouquin sur le sujet serait plus explicite mais en réalité il faudrait une encyclopédie pour dénoncer les réalités !

Les seuls qui arrivent à se faire entendre le font en commettant des délits envers la loi, à leurs risques et périls...

Pour en revenir à la vidéo du machin de Granville, le discours du type qui vante son fonctionnement est simplement à gerber : c'est typiquement un flagrant délit de mensonge qui devrait normalement être sanctionné par les lois en vigueur !

Mais cela plait certainement à une majorité de gens bien formatés par les médias...

A part ça, on se permet de se moquer des pratiques des républiques bananieres ? :-(

No futur...

_/)

25 nov. 2010
0

Mon grain de sel
Bon, une fois de plus j'interviens un peu tard sur le sujet. J'avais relevé l'échange en début de semaine et puis, pfuit, boulot, TGV etc obligent, je n'y reviens que ce soir.

Surtout pour exprimer ma déception. Je me rappelle très bien le fil initial qui avait lancé "l'affaire Lunati" et je m'en étais plutôt fait le défenseur. Et bien oui le résultat est très décevant et ça m'attriste.

Pepette, ça n'a rien à voir avec les "moyens" limités de l'équipe de réalisation. N'être que deux, un cameraman et un réalisateur, n'interdit absolument pas le professionnalisme. Je le sais par expérience pour avoir bossé avec des réalisateurs video qui travaillent dans cette configuration et produisent un résultat d'une autre qualité et surtout probité. D'ailleurs ce n'est pas la qualité des images qui est en cause (même si l'horizon a parfois tendance à partir à la gite), mais bien l'inanité du traitement des sujets (et pas l'inanité des sujets eux mêmes). Manque total de recul, de point de vue critique (c'est une énormité s'agissant du karsher aquatique à antifouling) ; mais c'est aussi vrai pour les autres sujets visionnés. Le bavardage ponctué de "ouais, d'accord", "d'accord", etc, ne comble pas la vacuité du questionnement absolument pas préparé et sans point de vue contradictoire où un peu documenté. L'uniforme d'opérette est d'un ridicule absolu, même pour un public de gamins sortant de maternelle.

Non tout ça est extrêmement décevant au regard de l'objectif affiché. Peut être un peu dur à affirmer s'il s'agit d'une démarche d'amateur, mais c'est cela qui précisément est gênant, c'est l'ignorance du "statut" de réalisation : prestation commerciale, rémunérée, par qui ??? Bon, HEO s'est planté sur cette affaire, il vaudrait mieux le reconnaître, et passer à autre chose, sur un sujet, l'écologie marine qui mérite un traitement bien plus honorable. Et la question n'est pas l'insuffisante "offre d'escales". Si le projet m'était venu d'en proposer une, je ne regrette en rien de ne l'avoir concrétisé. J'en serai aujourd'hui mortifié...

Désolé, j'aime pas casser du sucre par le canal un peu anonyme d'internet, mais là, trop, c'est trop !

Hervé

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Eté norvègien

Souvenir d'été

  • 4.5 (71)

Eté norvègien

novembre 2021