un guideau electrique peut il servir de bitte....

d'amarage!(bien sûr!!!)
J'ai acheté un guideau avec une poupée verticale.
Le guideau est de 1000 watts et mon bateau 35 pieds.

Est ce que pour un remorquage, un mouillage (la poupée etant prise sur le cablot textile bien sûr)
Il y 4 tiges filettées de 10 qui passent à travers le pont et cela devrait tenir à mon avis, mais quid de la résistance de l'axe vertical?

Merci d'avance

Philou

L'équipage
25 fév. 2009
25 fév. 2009
0

Oh... malheureux .....
Jamais;surtout jamais. Ton guindeau n'est pas fait pour çà. C'est comme les winches, tu tiens sur des cliquets...

Je parles d'expérience, j'ai fait exploser les engrebages d'un guindeau. Machaine reposait sur le guindeau, mais soutenue pat un bout et une main de fer sur un maillon. La main de fer a explosé sur un rappel, et c'est le guindeau qui a amorti le choc.... Baisés propres les engrenages...

1200 euros la plaisanterie...

Yoruk

25 fév. 2009
0

Pas fait pour
mais en sécurité, quand je double l'amarre sur une bouée je le fais. en plus comme c'est une boucle qui passe, ce n'est pas la mécanique du guindeau en lui meme qui force, mais plus l'axe de l'ensemble.

A+

seb

26 fév. 2009
0

De plus...
Le flasque fixe du barbotin (vertical surtout) est "clavettée" par une goupille "meca-indus", donc l'axe moteur est perforé par un trou de 6 ou 8 ; et en parcourant les pontons j'ai vu des axes de guindeau sectionnés à cet endroit.
Il existe peut être d'autres montages mais moi sur mon LS 700 (ou 800) c'est ce type de montage !

26 fév. 2009
0

c'est bizarre ça

que l'on ne puisse pas ce servir d'un guindeau comme point de retenu ?

Dans un premier temps il me parait indispensable de mettre une plaque sous le guindeau pour augmenter la surface d'arrachement .

un guindeau de 1000w leve environ 350kg et a 1000kg de force d'arrachement d'apres les catalogue alors ça devrait tenir comme bite .N'y a-t-il pas un cliquet anti retour justement à cette fin?

josé

26 fév. 2009
0

surtout pas
PRENDS TES 2 TAQUETS AVANT

26 fév. 2009
0

guindeau
Bjr, Etonnant cette obsession à vouloir utiliser le guindeau comme bitte d'amarrage ! Cela ne se fait jamais, la règle est, une main de fer sur un bout de minimum un à deux mètres(plus long il est, mx il amortit les chocs à l'étrave) Le bout de ce bout est fixé à un taquet qui est fait et placé pour cela, ou alors il y a un problème de conception du bateau! Enfin, la chaîne est détendue entre la main de fer et le guideau.
Chez moi, j'ai une bitte d'amarrage (pas un guindeau, lui il est juste devant!) et si le mouillage secoue bcp, je prend un tour de chaîne autour de cette bitte, car comme dit plus haut dans ce fil, une main de fer, cela peut pêter sec.
Les dforces indiquées sur lzeur résistance n'a pas tjrs à voir avec la force d'une vague qui secoue votre bateau!
Et comme cela, je dors (presque) tranquille!
Un copain marin d'eau douce comme moi n'a pas de bitte d'ammarage, il s'est payé une deuxième main de fer, avec bout fixé à l'autre taquet à l'avant.
Les mains de fer, cela peut casser! Reste les daviers avec une tige amovible bloquant la chaîne.
Je vis sur mon bateau depuis 7 ans, vs voulez connaître le nombre de tiges ainsi qui ont pliées lors de mouillagessecoués? Et cela n'est... mais en cas d'urgence, quand il faut sortir la tige pour libérer la chaîne. Bref, faites simple. Pas de guindeau comme bitte d'amarrage, et ce n'est pas le guindeau, en fin de remontée, qui doit coincer l'ancre dans le davier, merci les engrenages, cela se fait à la main!
Bon vent, José

26 fév. 2009
0

le guindeau.
Bonjour à Toutes et à Tous.
Je me pose des questions….
Comment font les cargos au mouillage ? ont-ils des mains….d’acier.
Les guindeaux explosés n’étaient-ils pas sous dimensionnés ? ou ne souffraient-ils pas d’un vice de conception ?
Pour moi, si le guindeau ne tient pas ,c’est qu’il n’est pas adapté aux efforts qu’il se doit d’encaisser.
Bonne journée.

27 fév. 2009
0

bloqueurs
de chaine de taille en rapport avec les efforts...

26 fév. 2009
0

La résistance du socle d’un guindeau
@ calypso 2

Le Guindeau encaisse des forces énormes. Pour s’en rendre compte, il suffit de poser la main sur le corps du guindeau quand il travaille à l’arrachement. C’est spectaculaire.
C’est pourquoi, les socles de support des guindeaux sont tellement renforcés. Renforcés non seulement par la contre plaque, mais aussi par des renforts en parois. L’idéal étant un oméga ceinturant les parois, le fond et la plaque de support.

Yoruk

26 fév. 2009
0

Je crois
que sur les cargos et autres bateaux commerciaux, il y a un frein sur le tambour. Le moteur est débrayé en fin de relevage ou de mouillage de la chaine, et il peut ainsi servir à un autre usage. Ce n'est donc pas sollicité de la même façon.

26 fév. 2009
0

sur les cargos et autres

apres mouillage de l'ancre il y a un appareil avec deux grosses machoire qui se trouve sur le pont à l'avant du guindeau appellé "Stoppeur" qui emprisonne la chaine et libere ainsi le guindeau .
Pour le maintien de l'ancre dans sa boite à ancre il y a une "saisine" cable avec des tirebord qui permette le serrage .

biensur ces systemes sont soit manuel ou hydraulique suivant l'importance du mouillage.

le frein du tambour est là pour ralentir la chute de l'ancre mais est bien incapable de tenir au mouillage .

josé

0

Heu...
au dessus d'une certaine taille, le stoppeur est souvent si mal conçu qu'il est difficile à poser correctement.
En 15 ans de mer, je ne l'ai que très peu vu utilisé. Toujours tenu sur le frein, et crois moi, ça tient.

En ce qui concerne le guindeau d'un yacht, il devrait selon moi toujours être le point le plus fort. Très peu de bateaux ont une vraie bitte de mouillage, et les taquets d'amarrage sont souvent moins bien fixés.
Le truc est d'amarrer non pas sur la poupée du guindeau, mais bien autour de sa base.

26 fév. 2009
0

Le guindeau est fait pour remonter le mouillage
Et uniquement cela.

Il n'est même pas prévu pour tracter le bateau lors de la remontée du mouillage ; c'est le moteur qui doit faire avancer le bateau sur son ancre.

Les efforts encaissés par la ligne de mouillage lors d'une escale houleuse et venteuse sont sans commune mesure avec les efforts pour lesquels le guindeau est prévu.

26 fév. 2009
0

Par contre
il peut servir de taquet momentanément au ponton. Là où les efforts sont largement en deça de ce que le guindeau peut affronter.

26 fév. 200916 juin 2020
0

Mon guindeau a une bitte ...
... d'amarrage sur le dessus ! Ceci étant, je ne m'en sers pas vraiment sauf pour doubler un amarrage en sécurité.
Maintenant relativisons : par beau temps, eau plate et vent très faible, à l'heure du pique-nique, je me fais pas chier à installer une main de fer. Je laisse le guindeau faire son boulot et il le fait bien. Par contre, dès que le temps change, pour la nuit et tout ça, c'est vrai qu'il est prudent d'économiser le matériel en utilisant plutôt une bonne vieille bitte prévue à cet effet.

Olivier

27 fév. 2009
0

Tago....
Ta bite me semble bien plate! :heu:
elle est de la famille des Castoridés ??... un taquet peut-être?
:-D :-D :-D

26 fév. 2009
0

Je n'ai pas de guindeau
Mais je m'amarre jamais directement sur la chaine
sur une bite
je passe un bout dans un maillon de la chaine et je le met sur la bite d'amarrage
cela permet de supprimer le bruit de ragage de la chaine
Yves

27 fév. 2009
0

j'ai compris! je suis privé de bitte....
sur mon guindeau!

Si j'ai bien compris vos propos, ce n'est pas la fixation du guideau qui est a remettre en question, mais bel et bien la section de l'axe vertical et les engrenages qui ne tiendraient pas...
Petite question: pour mon guideau (1000watts pour 35') que me conseillez vous comme renfort sous le pont?
Je pensais coller une plaque de CP puis une stratification avec 4 couches UD de 1000gr chacune (le bibiais est'il plus recommandé?)

De plus on m'a dit qu'il fallait SUR le pont une contre plaque aussi pour éviter l'écrasement du gel coat....
Mais en quelle matière? j'hesite entre une plaque de polypropylenène et une plaque en PVC de 10mm qui serait découpée à l'empreinte du guideau...

Bon vent a tous et c'est promis je n'attacherais pas mon mouillage à la poupée du guideau!

Philou

27 fév. 2009
0

pour fou de bassan
pourquoi pas mettre des entretoisses en inox 'tube de 12 mm. autour des tiges filettes pour pas ecrasser le pont ?
cordial LUIS. :-)

27 fév. 2009
0

ben non
puisque ce sont deux entités bien différentes .

En effet, on ne pourrait dire : "je me suis coincé la bitte dans le guindeau" si le guindeau était une bitte ou réciproquement .

En dehors de ces considérations, avec un guindeau à axe vertical, il ya de fortes chances pour le pont s'arrache avant que le guindeau casse .

27 fév. 2009
0

La bonne idée est
de mettre le guindeau sous le pont, fixé à la structure du boat, donc dans la baille à mouillage si celle-ci est assez volumineuse. Pas de risque d'arrachement du pont.

RV

28 fév. 2009
0

Axe
Tropiques, il me semble que la question du fil est à propos d'un guindeau à axe vertical, non à axe horizontal.

Aucun pb en ce qui me concerne.

RV

27 fév. 200916 juin 2020
0

Une tit tof
Du coup, le haut du guindeau est à plat pont.

RV

27 fév. 2009
0

oui mais....
Le guindeau (horizontal) sous le pont à le défaut de ne faire faire à la chaine qu'un angle trés ouvert et souvent insuffisant selon la position du davier (alors trop haut) pour un bon travail du barbotin...
la chaine ne mordant pas suffisament dessus, "ça saute" et détruit le barbotin rapidement...

28 fév. 2009
0

captainherve
trés juste! excuses-moi!...j'en était resté à la photo du guindeau de Tago... :-)

27 fév. 2009
0

certe ,
mais le contraire , NON!

27 fév. 2009
0

Bite / Bitte
un T ou deux T , Comme disait ma grand mère, je cite :
tu peux bien en mettre trois , c'est jamais assez long ces trucs là ....
Bon ok , je file au boulot :acheval:

28 fév. 2009
0

Oups !
T'as raison Tropique64, mon guindeau n'a ni bitte ni bite mais juste un modeste taquet (qui pourrait accessoirement exciter une dame Castor, j'y avais jamais pensé).

Tu viens d'ailleurs de me faire faire une drôle de constatation : mon voilier n'a pas de bite ! tout juste quelques taquets.

S'il n'a pas de bite, c'est qu'il n'est pas de sexe masculin. Mon bateau est donc féminin. She is a yacht !

Et voici donc trouvé l'explication simple de cette particularité anglo-saxonne.

Et vu que je l'aime d'amour, ma voilier ... ben ça m'arrange qu'elle soit une fille ...

Olivier
Capitaine de la Tago

:cheri:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Une journée inoubliable

Faune et Flore marine !

  • 4.5 (154)

Une journée inoubliable

janvier 2021