Un FRIGO au GAZ sur un voilier à 179 € ???

voilà,
j'ai viré le frigo d'origine completement obsolete sur mon Brin de folie pour a la base fabriquer un groupe froid "maison" . Je commençais a "étudier" la chose quand je tombe sur une pub d'un accessoiriste de camping car qui vends un frigo tri mixe( donc qui fonctionne au 220 V, 12 V, et au gaz ) pour ... 179 euros !
je prends les dimensions, pile poil ce que je souhaite,(sous l'évier) et mine de rien, la capacité de l'appareil me semble correcte : 43 L ( on peut mettre des bouteilles d'eau minérale de 2L ds la porte et autre chose évidemment ...)
gros avantage a mes yeux : le fonctionnement au gaz permet d'économiser les batteries.
Gros inconvénient : le gaz, et le risque d'incendie ( d'asphyxie ? mais j'ai un aérateur autonome solaire qui fonctionne 24h/24 )
vous en pensez quoi ? et il y a t'il des plaisanciers qui ont fait le meme choix que moi et qui ont eu ( ou pas ) des soucis ???
merci d'avance de vos témoignages

L'équipage
01 juin 2009
01 juin 2009
0

oui solitaire 35
j'ai le même bateau que toi et effectivement ,j'ai remplacé la glacière d'origine pour mettre un frigo trimix acheté dans un magasin d'accesoire pour camping car
cela change tout,de plus il me fait des glaçons
pour ce qui est du gaz,je ne m'en sert qu'au mouillage,pas en naviguation

01 juin 2009
0

J'ai utilisé
pendant des années un trimixte camping-gaz (le petit modèle, en forme de coffre) fixé sur la couchette de coursive de mon N99. Efficace et sans problème pour un petit investissement.
220v au port, 12v lorsque le moteur tournait, le gaz au mouillage calme tant qu'il y avait quelqu'un sur le bateau et jamais la nuit bien entendu.

01 juin 2009
0

trimixte
pour le gaz, à réserver au mouillage, ne fonctionne pas à la gite
en 12V, mettre un relais pour la marche au moteur qui coupe l'alimentation moteur arrêté
en 220V, pas de pb au port, la consommation est faible

03 juin 2009
0

15 ans gaz
Bj,

L' été avec le panneau ouvert, j' ai pendant au moins 20 ans un frigo avec une alimentation gaz et jamais de problème.
Avec une bouteille de 4 kg cela fait 15 jours.

a+

Joël

03 juin 2009
0

perso
rien ne vaut un frigo à compresseur, même si le gaz marche, mais ça ne vaut pas un vrai à compresseur, pour avoir essayé les trois type

peltier
absorption
et compresseur

et si on veut être en règle avec le gaz c'est pas simple, mais c'est possible à faire

03 juin 2009
0

si c'est le prix
ton premier critére, alors :

le moins cher : une glacière et des blocs accu ou des blocs de glace. Cela tient deux jours.

Juste après ; un trimixte que tu trouves autour de 200 €. En monocoque, il faut le monter en travers du bateau, pour que les tubulures arrières ne soit pas affectées par la gite, et soigner la ventilation, à la fois pour évacuer les gaz brulés et ne pas trop chauffer. Cela marche, mais tu verras vite les limites, notamment du fait de la faible puissance (dur de refroidir un truc chaud).

Aprés, tu as tous les trucs à compresseurs, l'idéal, hors budget, si tu as assez de courant pour les alimenter.

Jacques

03 juin 2009
0

18 ans
J'ai eu un trimixte pendant 18 ans sur mon First 25. Rapport qualité PRIX imbattable.
Comme le bateau avait un moteur HB, j'avais mis le frigo dans le compartiment moteur sous la descente et même si ce n'était pas idéal pour l'aération, ça marchait bien. Glaçons sans problèmes.
Fonctionnement au gaz la journée, même avec une gîte modérée et la nuit au port 220v (pas fou quand même). Jamais sur la batterie puisque le trimixte n'a pas de thermostat sur le 12v.
Je m'étais promis d'aménager une "cheminée" pour évacuer les gaz brûlés, puis j'ai vendu il y a 5 ans ... sans le frigo qui fonctionne toujours parfaitement (Je l'ai encore utilisé pour le visu en Zélande il y a une dizaine de jours).

NB Comme le titre du fil est libellé, on croirait que c'est le bateau qui est à 179€ ;-) ;-) ;-)

03 juin 2009
0

Sortie des gaz brulés ?
Bonjour à tous,

Comment faire quand on installe un trimixte dans la cabine ?

J'ai déja un frigo qui est encastré dans un plan de travail.

Je suppose qu'il faut mettre à la sortie un tuyau étanche qui remonte hors de la cabine pour l évacuation des gaz brulés.

Comment avez vous procédé ?

Y a t il quand meme des risques ?

Merci d'avance...

Raz

03 juin 2009
0

Pour le prix et les problèmes
d'évac de gaz brûlés, d'oxygène, de gîte, de fuite, de règlementation, de stress etc...

Tu te payes un frigo à compresseur.

Increvable et vite amorti.

Mais CFCIV

03 juin 2009
0

je me suis laissé dire
que tu obtiens du froid avec le gaz ou le 220V mais que par contre, le 12V ne sert qu'à maintenir la température quand tu coupes les 2 autres sources d'énergie.
Pour résumer, le 12v ne ferait pas baisser la température.
Vrai ou faux?

03 juin 2009
0

Faux
Le principe de ce genre de frigo et de faire baisser la température ambiante de X degrés (une vingtaine si je ne me trompe pour les modèles courants)

Donc, si tu as 32° dehors, tu n'auras jamais moins que 12° dedans. (enfin, c'est ce que le marchand m'a expliqué).

Quant à 220V-gaz-12V, tous refroidissent, mais le 220 plus vite que le gaz et le gaz plus vite que le 12V.

03 juin 2009
0

Enfin...
Ca, c'est mon expérience du camping-car, car sur le bateau, c'est un compresseur.

03 juin 2009
0

J'ai eu trois montages différents
le premier, au fond d'un coffre, avec une cheminée en tube alu cannelé. Pas terrible, la cheminée avait beaucoup trop de parties horizontales et le coffre chauffait donc beaucoup.

Le deuxième, sur une étagère (c'était un jet freeze avec l'ouverture en facade avant). Trés bien. L'aération se faisait par derrière, avec une prise d'air en bas, qui donnait entre les deux coques à l'ombre, donc au frais, et une sortie d'air en haut, protégée par une grille. Dommage, le frigo était une merde qui a tenu deux ans.

La troisième, sur une étagère juste sous la descente. Donc pas d'aération particulière, l'endroit étant hyper aéré.

Mais je rappelle qu'Erendil est un cata, personne ne dors dans la coque du coté cuisine, qui ne communique pas avec la coque où nous dormons. Et que je l'éteint toujours la nuit.

Jacques

04 juin 2009
0

a 179€ le voilier
tout de suite.

04 juin 2009
0

Pour l'évacuation du gaz
pas de problème, si tu peux laisser le dessus du frigo aéré. De mon expérience en tout cas. Dans la mesure où ton frigo est dans le carré, qui est lui-même aéré le plus souvent, pas besoin de cheminée. Simple restriction que je m'impose : fermer le gaz la nuit par précaution au mouillage. En nav, si pas trop de gîte : tu laisses le gaz, ou le 12 v au moteur. Au port, le 220v. Perso, je fais pas de glaçon, mais en med, j'arrive toujours à conserver du frais. Excellent investissement le trimixte.

04 juin 2009
0

PICARRE
tu confonds le trimixte avec l'effet pelletier .
je suis etonné que personne n'ai parlé des detecteurs de gaz .
un trimixte fonctionne par l'evaporation des gaz d'amoniaque ,quelque soit la source de chaleur
gaz ou electricité , donc je ne vois pas pourquoi il ferait plus de froid dans un cas que dans l'autre ,
il serait judicieux qu'un bon frigoriste pense à utiliser la chaleur du moteur pour le faire fonctionner .puisqu'à chaque changement d'ener gie on a une perte .
alain

04 juin 2009
0

non, non, je ne confonds pas...
&lt&ltgaz ou electricité , donc je ne vois pas pourquoi il ferait plus de froid dans un cas que dans l'autre &gt&gt

Je ne dis pas qu'il fait plus de froid, je dis que ça dure plus longtemps car la puissance calorifique est plus importante sous 220 qu'au gaz, et au gaz plus importante que sous 12 V.

Tiens ? Où est notre frigoriste Martiniquais ?
Il est faché ? J'ai raté une étape ?

05 juin 2009
0

Non-non... pas fâché :
juste pas vraiment concerné, tout simplement parce que ces systèmes n'étant pas homologués pour un usage en bateau, en tant que pro je ne peux pas me permettre ni de les commercialiser, ni même de les entretenir ou de les dépanner, mon assurance responsabilité civile ne me couvrirait pas !

Ceci dit, je ne suis pas avare de conseils lorsque je suis sollicité par un bateau en panne avec un de ces engins comme le prouve un de mes articles : www.refrigeration-marine.com[...]pip.php

J'ai personnellement eu un superbe frigo à pétrole à mon bord durant quelques années de 80 litres de capacité dans lequel j'avais des glaçons sans problème et à -25°C par une température tropicale ambiante de plus de 30°C... mais uniquement au mouillage bateau immobile.

J'avais acheté ce frigo Electrolux d'occasion pour quelques dizaines de francs car il avait déjà trente ans... il m'a servi quelques années à bord et j'en ai fait cadeau à un vieux gréement qui l'a utilisé une année en dépannage, qui l'a ensuite offert à un type habitant en haut d'un morne sans électricité où il fonctionne toujours !

On est loin de la qualité actuelle : ce machin fonctionne depuis maintenant cinquante ans, en remplaçant simplement la mèche du brûleur toutes les quelques années ! ;-)

Consommation : 20 litres de pétrole par mois, à l'époque le pétrole étant à deux francs le litre = 40 francs par mois... déjà moitié moins cher qu'au gaz !

Mais attention au dos... j'ai entré puis sortit l'engin du bateau à l'aide d'un palan à six brins, car fabriqué en tôle émaillée de 1 mm... poids total... 110 kg ! :-D

_/)

05 juin 2009
0

Les "bons frigoristes"
se sont déjà penchés sur le problème avec succès... le seul inconvénient étant que la chaleur récupérable d'un moteur standard plafonnant à 80°C ça donne des agrégats monstrueux en poids et volume, certainement pas exploitables en plaisance !

Il y a eu d'autres essais en récupérant la chaleur des gaz d'échappement dix fois plus chauds, mais là ça devient sans jeu de mots des usines à gaz, toujours pas compatibles pour un usage en plaisance...

_/)

04 juin 200916 juin 2020
0

Garder l'origine
Bonjour,
C'est dommage de ne pas garder la glacière d'origine du Brin de Folie. En remplacant la mousse ordinaire autour et au dessus, y compris en intégrant de la mousse extrudée (pas expansée) dans la porte et en installant un Danfos + compartiment en "O", j'avais des glaçons sans PB et de plus, le groupe ne tournait qu'1/3 du temps.
Pour faire cela, j'avais reconstruis le plan de travail après découpe à la meuleuse, en gardant les contours.
Pas difficile, du CP marine + une feuille de stratifié + du joint silicone pour les contours et la cuisine redevient "moderne".
Voir la photo jointe et d'autres sur mon album. Gros avantage, intégration d'un réchaud sur cardan avec bouteille dans le coffre arrière.
Alain

04 juin 200916 juin 2020
0

Pendant la transformation
Cdt
Alain

04 juin 2009
0

Pour info
j'ai acheté, sans doute le meme, 229 € dans la grande surface auch...l'été dernier

04 juin 2009
0

LE problème
est le système de sécurité qui coupe le gaz au moindre mouvement

04 juin 2009
0

Et...
les électrodes de l'allumage piézo, ça tient le coup longtemps dans l'ambiance humide que nous connaissons ?

Je ne sais pas, je pose une question...

04 juin 2009
0

Oui
je n'ai jamais eu de souci de ce coté

04 juin 2009
0

marques
j'en ai donc eu trois.

Le premier était un camping gaz à ouverture sur le dessus. C'était le mieux, mais je ne le trouve plus.

Le deuxième était un jet freeze acheté chez Carrouf. Le plus merdique en terme de qualité. J'ai du changé deux fois le système d'allumage (sécurité gaz qui foirait), mais le SAV est trés réactif.

Là j'ai un WAECO CAB 40 acheté sur ebay. C'est celui que je recommande. C'est le seul qui est annoncé pour déscendre la température de 30°.

Jacques

04 juin 2009
0

electrolux
Erendil

Electrolux fait un trimix avec ouverture sur le dessus, allumage piezo.
Deux modèles : le premier juste frigo, le deuxième un peu plus grand frigo et congélo

Je l'ai acheté en Allemagne car rien trouvé par chez nous !

05 juin 2009
0

Electrolux aussi
Acheté en Belgique, mais c'était en ... 1986.
Je ne sais pas si le magasin existe encore.
A l'époque, il y avait une dizaine de modèles trimixtes Electrolux (RM180, RM200, RM270 ... etc).
La maison mère était à 1080 Bruxelles, 315 rue N. Martin Tél +32 2 466 00 00. Mais 20 ans après ...?????

05 juin 2009
0

légalité des appareils à gaz
l'histoire de l'homologation des frigos à gaz a fait l'objet d'un long débat, et on attend toujours la référence du texte qui en parlerait.

Je voulais juste nuancer une affirmation qui peut être exacte mais aussi peut être obsolète et qui, sans référence, reste invérifiable.

La division 240, en tout cas, est parfaitement claire sur le sujet :

Article 240-2.51
Appareils au gaz liquéfié à usage domestique
I . Les appareils sont pourvus d’un dispositif de fixation empêchant tout désarrimage, quelle que soit l’attitude
du navire.
II. Les brûleurs des appareils à gaz domestique sont munis d’un dispositif de coupure automatique de
l’alimentation de gaz en cas d’extinction inopinée de la flamme.
III. Hormis les réchauds et fourneaux de cuisine, tous les appareils à gaz domestique comportent un foyer
fermé. Toutefois, les appareils à foyer ouvert peuvent être installés à bord à condition qu’il existe un conduit
d’évacuation des gaz brûlés à l’extérieur, et que le foyer soit délimité matériellement au moyen de vitrages,
arceaux, grilles, ou tout autre dispositif analogue.
Article 240-2.52
Ventilation des installations au gaz liquéfié à usage domestique
I . Un local comportant un ou plusieurs appareils à gaz domestique comporte des moyens de ventilation visant
à assurer un renouvellement continu de l’atmosphère à raison de 6 fois le volume du local concerné par heure.
L’évacuation des gaz s’effectue par la partie supérieure du local. Lorsque la ventilation est naturelle, la section
minimale de chaque ouïe haute et basse est d’au moins 4000 mm².
I I . Lorsque le fonctionnement des organes de ventilation requis n’est pas permanent, une instruction est affichée
à proximité des appareils à gaz. Cette instruction comporte la mention « Disposer la ventilation lorsque les
appareils à gaz sont utilisés », ainsi que le détail des opérations à effectuer.

Un bruleur d'un frigo à gaz fait une flamme de la taille d'une des 50 flammes d'un des deux, trois ou quatre bruleur de la cuisinière.

Jacques

05 juin 2009
0

donc
si on suit à la lettre la division 240, il faudrait une cheminée pour l'évacuation des gaz du bruleur du frigo

On parle toujours de la règlementation française, mais quid pour les belges ?

05 juin 2009
0

je ne sais pas
je crois que c'est un foyer fermé. En tout cas, on ne voit pas la flamme. Jamais. Il faut mettre la main dessus pour voir s'il est chaud.

Encore une fois, personne ne discute les dangers du gaz et du CO2 à bord. L'engin doit être installé proprement, et correctement ventilé.

Mais la flamme est vraiment ridicule par rapport à celles de la gazinière.

Jacques

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (73)

Encore la pluie...

mars 2021