un first30 au quebec teste avec succès la propulsion électrique

des infos techniques et du vécu

association-first30.org[...]pic.php

L'équipage
08 oct. 2014
08 oct. 2014
0

euh !! je dois me tromper dans mes calculs car je trouve environ 460w pour le moteur ça me parait faible pour pousser un first 30 à 3 noeuds mais s'il le dit .... :jelaferme:

08 oct. 2014
0

non, ton calcul est bon (48x9.54). A pleine bourre, ca donne 5kw alors qu'un 15cv = 11kw. Je ne sais pas si les 15cv thermique peuvent se comparer à 5kw électriques.

C'est très intéressant, même si l'autonomie reste très faible.

08 oct. 2014
2

en panne de moteur dans les canaux de patagonie ( y'a longtemps) on bougeais le bateau panzer( 43', 12t en charge) a 3.5nds sur eau plate avec l'annexe et sont moteur 6 ch =4.4kw...c'est peut etre pas si invraissemblable bien que j'aurais plutot dit 1 kw.
mais vu le tableau (5.7nds pour 3.7kw) c'est coherent.
.
il faut considérer que le moteur electrique travail a couple constant donc optimum, d'apres ce que je sais il ya aussi moins de pertes thermiques.
.
le pense que sur eau plate tout est facile, mais s'il y a du clapot ou du vent de face ca doit pas etre pareil....un moteur electrique si on veut etre auto suffisant c'est uniquement pour le calme plat ( pas trop longtemps) et les ports.
.
le vrai probleme est plus la longevité des batteries..nous n'avons pas de recul a ce sujet..ses batteries sont des LiFepo ce qui aujourd'hui etre le plus sur mais il faut reellement poir l'affaire apres 3-4 ans minimum

08 oct. 2014
0

ne ps oublier que le first 30 glisse facile pas de gros cul ni jupe collée à l'eau, ça aide, une flottaison étroite aussi. sinon je me porte garant des infos du collègue.

09 oct. 2014
0

En 1980, j'ai eu un First 30 S qui disposait d'un moteur de 6 cv. Il naviguait à 4.5/5 nds par mer plate mais avec 25/30 nds de vent, il ne remontait pas au vent dans un port sans gros clapot.

09 oct. 2014
0

Tout est dit :

Hélice motorisation electrique : régie maxi = 900 T.min.

Hélice Nani n2.14 saildrive = régime 3600/2.38 = 1510 T;min.

Quand les gens auront compris que les diesels actuels sont optimisés pour 50 000 paramètres, dont en premier le COUT, et pas du tout pour la puissance installée ou la consommation, on aura fait un sacré progrès.

09 oct. 2014
0

Personnellement je crois que notre avenir en voilier passera par là !
Moteur électrique + panneau + batterie pas forcement énorme +générateur pouvant faire tourner le moteur.
L’avantage meilleur répartition des masses, consommation réduite, autonomie plus grande.
Un voilier à propulsion hybride et solaire. Techniquement ça fonctionne sur les petites voiture avec un succès grandissant il n’y a aucune raison que ça ne marche pas pour les voiliers.
La problématique aujourd’hui viens que les bateaux non pas étaient dessiné pour cette configuration donc c’est de l’adaptation avec des contraintes imposé par l’ancien aménagement.
un autre avantage du moteur électrique c’est que l’on peut aussi se passer de l’inverseur 20 kg de moins et des soucis en moins !

A+

ps Salut jean :alavotre:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (29)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021