Un fil technique et pointu sur les conserves à terre et à bord (recettes)

Suite à l'échange amorcé dans le fil sur les dames, et après une recherche dans le moteur d'Heo un peu décevante, voici un fil dans lequel on pourrait échanger des informations plus pointues sur la conserverie.

Il ne s'agit pas seulement des conserves faites à bord avec les poissons pêchés (ça c'est vraiment simple), mais aussi (et peut-être surtout) des conserves faites à terre en prévision d'une traversée ou d'un long séjour en terre "culinairement inhospitalière".

Nous avons pratiqué la conserve faite à la maison et embarquée pour deux mois de voyage en Norvège l'été dernier (la bouffe en Norvège est très chère) et nous avons souvent trouvé dans les blogs de navigateurs mention d'opérations de mise en conserve faites à terre dans des cuisines d'emprunt (clubs de voile, restaus, etc...)
Donc on ne se limite pas aux capacités d'une cambuse de bord, d'accord ?

En outre, nous aimerions savoir quelle technologie vous utilisez (bocaux de confiture, bocaux type à joint caoutchouc ou bocaux avec opercule à perforer) et ce que vous en pensez

Pour lancer la collection de recettes , en voici une première :

Préparation pour sauce bolognaise.
Il s'agit de préparer une sauce bolognaise dans laquelle on ne met que très peu de tomates, peu liquide, pour mettre en conserve un mélange très concentré en viande, auquel il suffira de rajouter, au moment de la consommation, quelques tomates fraiches ou bien une boite de tomates concassées.

  • faire brunir la viande dans un mélange oignons / carottes revenus à l'huile.
  • ajouter du concentré de tomates et juste ce qu'il faut d'eau pour lier le tout,
  • parfumer avec laurier, clou de girofle, herbes de provence, sel poivre
  • faire mijoter un peu
  • mettre en bocal , stériliser 1 heure à 100°C, moins longtemps sous pression.

A vous !

Ariel ET Isabelle, de Skol

L'équipage
10 mar. 2013
10 mar. 2013
0

il y a beaucoup de matériel dans ce site US, on n'est pas obligés d'adopter la cuisine mais pour les techniques c'est vraiment bien

homesteadbasics.com[...]ing.pdf

tout est quarts cups tbsp tsp mais bon..

10 mar. 2013
0

Boeuf bourguignon : bon marché et roboratif ( en plus, j'adore ça ! )
- De la viande à bourguignon, dans l'avant du boeuf, là où les morceaux ne sont pas chers. Ne pas faire l'erreur inverse de celle d'un copain qui avait cru bien faire en prenant de la viande à bourguignon pour faire une fondue bourguignonne ! :scie:
- Oignons, carottes, poitrine fumée, champignons, sel, poivre, aromates selon les goûts.
-Vin rouge. Nul besoin de sacrifier votre Pommard ou votre chambertin, un bon merlot suffit.
Singer la viande et la faire brunir dans la cocotte minute avec un peu de margarine. Rajouter progressivement les lardons, les oignons émincés, les champignons émincés, les carottes émincées et tout ce que vous jugez utile pour parfumer votre ragout. Mouiller au vin rouge, quantité variable selon que vous souhaitez une sauce plus ou moins liquide. Laisser cuire à feu doux, deux bonnes heures sous pression, la viande doit être très cuite ce qui permet de la manger sans couteau ( c'est bien pratique en nav ).
A la maison, je rajoute des pommes de terre 20 minutes avant la fin de la cuisson, mais les patates en conserve, c'est dégueulasse. En bateau, j'accompagne avec des pâtes faciles à manger à la cuiller, style coquillettes.

10 mar. 2013
0

Je plussoie à Bara-Gwin j'allais écrire la même chose et même recette
Nous les mettons dans des bocaux Le Parfait..
qui a part ailleurs un bon site :

www.leparfait.fr[...]ecettes

10 mar. 201310 mar. 2013
0

Le Parfait ou équivalent je les utilise aussi, mais pour les viandes ou par ex une ratatouille je les fais déjà cuire au 3/4 déjà dans une cocotte en fonte, ensuite je les met dans les bocaux et les fait stériliser en général environ dans ce cas 35mn environ . Pour les confitures j'utilise des récupérations de pots genre Moutarde ou coulis de tomate qui se bloquent en un quart de tour, je les remplie avec la confiture ou gelée ou coulis, brûlant et je ferme tout de suite après avoir essuyé le dessus et je les met à l'envers, nickel j'ai des confiture s que j'ai ouverte 4 ans plus tard aucun problèmes. Quand en plus c'est les fruits ou les légumes du jardin c'est encore meilleurs, pour les tomates je vous conseille la tomate Russe, grosse très goûteuse bonne pour tout, salades coulis etc... Pour la viande en général je l'acheter avant de partir en bateau je la met moi même sous vide la congele et dans le bateau je la met au frigidaire j'en ai mangé plus d'1 mois après la mise sous vide et le frigidaire du bateau marche bien . J'oubliais de dire que les conserves cela fait 30 ans que j'en fait j'ai un grand jardin. Pour les viandes la stérilisation et cuisson est beaucoup plus délicate et la qualité de la viande est importante elle se remarque déjà quand on fait une mise sous vide, si l'animal à mal été nourri plein d'eau sort, quand c'est une viande primée no prolemes

10 mar. 2013
0

Oui, on a découvert le site le parfait, l'hiver dernier, dans nos préparatifs pour la norvège.

Et dans l'un des commentaires d'une recette on comprend que pour faire de belles terrines en conserve, on peut les cuire d'abord au four sans couvercle jusqu'à ce que ça brunisse en surface, avant de fermer et stériliser (en réduisant un peu le temps de stérilisation, du coup). C'est plus appétissant comme aspect de terrine (encore plus appétissant).

Le truc pointu, dans ce cas, c'est de bien nettoyer le bord du bocal après la sortie du four , avant de poser les joints ou les opercules, parce que la cuisson au four fait des projections grasses qui pourraient empêcher le vide de se faire. Et on peut en profiter pour verser un peu de graisse de canard fondue dans l'espace libéré par la réduction, poser une feuille de laurier, pour la déco, avant de fermer / stériliser.

Ariel et Isabelle, de Skol

0

est ce qu'on peut parler des autres types de conservation comme la fumaison et la salaison ? :-)

10 mar. 2013
0

oui avec plaisir car j'aimerai apprendre..

10 mar. 2013
0

Ne connaissant pas la fumaison ( pas de cheminée sur mon bateau... :heu: ), je n'évoquerai que la salaison, c'est archi-simple mais nécessite un excellent couteau pour découper le poisson sans le massacrer.
Lever les filets assez minces. Les suspendre avec de la ficelle à roti en un lieu exposé au vent ( sous la bôme, le portique, les filières...). Arroser d'eau de mer 3 fois par jour.
Le temps nécessaire au séchage-salage dépend de la température et du vent, mais au final on doit obtenir quelque chose qui ressemble à la morue salée.

10 mar. 2013
1

Déjà que ma femme trouve que je fume trop...
Si je parle d'acheter un fumoir, je vais me faire lyncher ! :mdr:

10 mar. 2013
0

Bonjour,

Attention, les fumoirs plats, souvent scandinaves, font de la fumaison à chaud, donc on mange dès que c'est fini, car c'est cuit.

Ce n'est pas une conserve.

Pour la fumaison à froid, on trouve des fumoirs chez Tompress, ou on bricole un caisson avec des planches de récupération.

Les vestiaires métalliques de réforme, très bien aussi.

Et pour les recettes, google est votre ami.

Le petit Larousse des salaisons et des conserves aussi.

Et pour emmener votre production à bord, mettez sous vide, en portions pour un repas, pour quelques jours cà dispense de froid.

Ah, le toast de pastrami en croisière...

F

0

justement il y a des petits fumoirs portables en inox :-)

10 mar. 2013
0

Skol-nautes, comment stérilisez-vous ?

10 mar. 2013
0

On stérilise à la cocote minute, que ça soit sur le bateau ou bien à terre. Sous pression quand les bocaux sont assez petits (terrines) ou à l'air libre, avec plus de temps, lorsque la taille des bocaux ne permet pas de fermer la cocotte. Dans ce cas, il faut assurer que l'eau monte suffisamment haut tout de même et compléter le niveau pendant la stérilisation.

0

quand est il pour la fiabilité de sterilisation des anciens bocaux de confitures ou de cornichons par rapport aux anciens bocaux avec le joint orange et existe t'il d'autres contenants plus moderne et leger ?

10 mar. 2013
0

Je suis conserveur donc pour une fois un sujet que je connais . Le problème des conserves "maison" c'est à mon avis le poids du contenant pour la plaisance, non ?
Une sertisseuse ou un magasin de bricolage (comme ici dans le sud ouest) vendant les boites, bien plus légères que le verre, et assurant le sertissage c'est le top.
Attention à la stérilisation ! Il y a par exemple des barèmes différents selon les températures supposées de stockage et bien sur le volume du contenant. Une heure à 100° ça me semble bien léger. On préconise 112° pendant 1h20 en autoclave pour des 4/4 (agrément CEE) .Concernant les caoutchoucs les couleurs diffèrent selon les contenus et donc les stérilisations.

10 mar. 2013
0

Merci pour ces données techniques et pro, tofcaux !
Juste pour préciser : nous faisons 1h à 100° sur les recommandations du site leparfais et pour des terrines de petite et moyenne taille, déjà cuites au four 45min avant. Peut-être que c'est encore insuffisant ?

Concernant le sertissage, as-tu des liens vers de l'info plus détaillée ?

10 mar. 2013
0

@ tofcaux : Zut, on s'est un peu emmêlé les pinceaux : le 1h de stérilisation de la première recette, c'est après cuisson de la viande pour bolognaise comme décrit là-haut. Mais en bocaux petits ou moyens aussi.

Nous ne gardons jamais les boites entamées, nous consommons tout de suite (pas de frigo à bord) .

MP pour le sertissage.

10 mar. 2013
0

Les préconisations du site "le parfait" sont bonnes, pas de souci Skol. Puisque cette stérilisation est précédée par 45 mn de cuisson au four. Ce que tu ne précisais pas . Pour un pâté (empoté cru) le barème de stérilisation dera plus long que pour une matière cuite.
Et puis 3 mois en Norvège n'ont pas la même incidence que 3 ans sous les tropiques surtout une fois la boîte entamée.
Pour le sertissage, contacte moi en privé si tu veux.

10 mar. 2013
0

C'est justement une question que nous nous posons. quelle est la capacité des bocaux de confiture à établir un vide durable après un premier usage ?

Pour les joints orange, ils recommandent de les changer à chaque fois, mais ça revient cher et ça n'est pas toujours justifié.

Les opercules (familly wiss) nous semblent la méthode la plus "sure" mais ça revient très cher !

Skol team (co-skippers en cuisine aussi )

10 mar. 2013
1

Pourquoi pas des pots de yaourt (légers et gratos) refermés par une feuille de "plastic" et un élastique retournés pour garantir un vide d'air ?
Comme grand-mère faisait... ;-)

10 mar. 2013
0

Ca serait bien de spécifier ce qui peut se conserver ainsi (types d'aliments), et combien de temps.

0

tu as une photo des opercules familly wiss ?

24 nov. 2013
0

Ma femme réutilise les joints caoutchouc le parfait ,sous réserve qu'ils ne soient pas esquintés ,elle les met bouillir dans l'eau vinégrée ,un peu de vinaigre dans l'eau et laissé bouillir 3 mm minimum ,elle pratique cela depuis très longtemps sans soucis et sa mère le faisait également avant (depuis plus de 50 ans )

10 mar. 2013
0

Voici une recette de conserve qui régale tous les visiteurs qui en réclament encore et encore

Il s'agit de la recette de l'anchaud que l'on peut également retrouver sur internet mais je vous recommande celle là testée et approuvée

1 morceau de porc de 1 Kg dans la longe ou l'échine
50 g de gros sel à appliquer dessus et dessous les morceaux de viande
faire dégorger 3 heures
rincer à l'eau
couper les morceaux de façon à permettre de remplir les bocaux selon leur taille
insérer 3 ou 4 gousses d'ail dans les entrailles
poivrer largement
mettre dans les bocaux
ajouter 2 cuillers de graisse de canard + thym et laurier
fermer le bocal et mettre en cocotte avec 3/4 d'eau
cuire 1h30 après soupape
et surtout ! GARDER AU MOINS 4 MOIS (pour laisser confire)(marquer la date de préparation sur le bocal!)

à déguster froid avec une bonne salade ou chaud avec des pommes de terre.
vous m'en direz des nouvelles.... ?
Bon repas à tous

10 mar. 2013
0

:pouce:
OK, on sauve ça dans nos recettes !!!

10 mar. 2013
1

Philosophie de la conserve pour dégustation à bord.
Il s'agit de savoir où on va être quand on va l'ouvrir pour la manger.

Préparation différente :
- s'il faut un plat complet à juste faire réchauffer, parce qu'il n'y a rien d'autre pour accompagner (région où tout est cher, ex : Norvège, comme dit Isabelle)
- si on veut seulement de la viande pour varier l'alimentation dans les coins où l'on n'a "que" du poisson ou de la langouste disponible, mais avec des légumes frais faciles à approvisionner (*)

J'ai surtout pratiqué le deuxième cas. Il faut veiller à la qualité de la viande, une viande médiocre donnera un résultat très décevant :
- filet ou échine de porc en un seul morceau, que l'on coupe à la taille du bocal
- filet mignon de porc aussi
- filet de boeuf (à l'époque où j'ai fait ça, au Vénézuela, ça coûtait 3 francs 6 sous)
- saucisse de Toulouse, la vraie, bien relevée
- gigot d'agneau coupé en morceaux
- poulet en morceaux (pilons, cuisses)

Recette
On tasse les morceaux dans le bocal, on met peu de sel, un petit fond d'eau, du poivre en grains, une feuille de laurier ou, mieux, de bois d'Inde et on fait stériliser en cocotte-minute une bonne heure.
Il n'y aura plus qu'à le mettre à réchauffer dans la préparation de légumes frais : traditionnelle ratatouille(**), fruits à pain, christophines, patates douces, etc... tout ce qu'on trouve partout sous les tropiques.
Bien entendu, on accommode ça avec de l'oignon et de l'ail (je suis du Midi, pour moi c'est LA base !).

(*) si, si, c'est possible de se lasser de la langouste et de rêver de saucisson ou de poulet dans certains coins, après plusieurs semaines/mois de ce "régime"...

(**) Pour faire une bonne ratatouille, il faut faire revenir et cuire CHAQUE légume à part, (oignons, aubergines, courgettes, tomates) puis tout mélanger et laisser mijoter/réduire, assaisonner à la fin.

12 mar. 2013
0

Tout à fait d'accord pour la ratatouille! au four c'est génial: faire revenir chaque ingrédient à part et mettre au four chaud au fur et à mesure en mélangeant les couches, et en finissant par les tomates: continuer la cuisson au four jusqu'à la consistance désirée. Avantages: l'eau s'évapore et les légumes sont fondants sans se réduire en purée, la saveur est incomparable. (c'est un peu la méthode du tian)

10 mar. 2013
0

Formidable ! mais j'aimerais que bara-gwin nous précise comment il stérile son super boeuf bourguignon, et à quel moment il le met dans le bocal. Qu'il ne nous étouffe pas en nav' parce que trop sec. C'est effectivement un fil très technique, précis et pointu.
Je donnerais ultérieurement ma recette de magret séché (ou de boeuf) :star2:

10 mar. 2013
0

Pas de danger que ça t'étouffe, ça glisse tout seul !
Une fois le ragoût bien cuit, tu mets en bocaux et tu stérilises ensuite dans la cocotte, 1 heure sous pression, bocaux complètement immergés.

10 mar. 2013
1

Facile a faire: un poulet roti desossé et sterilisé avec les aromates et sauce de cuisson. Facile a utiliser : froid , salades , sandwich, ou chaud avec des pates, carry,...

10 mar. 201316 juin 2020
0

Pour Pierre 2. Voici un petit modèle d'opercule familial Wiss. Tu pourras en trouver de sûr au Carrouf Mayol puisqu'il semble qu'il n'existe plus de quincaillerie. :acheval:

0

merçi ameline !

10 mar. 2013
0

Ma recette de magret séché que je fais à Noël, mais qui ferait bien l'affaire pour grignoter en nav de nuit (sans le foie gras) Explic. rapide: magret à éponger et à recouvrir de gros sel 24 h. Rincer (sinon trop salé) et bien bien sécher. Rouler le magret dans des baies, du poivre et tout ce qu'on veut pour parfumer (ou pas) puis déposer dans une terrine et laisser quelques jours ou semaines. Moi je le tasse un peu pour qu'il devienne plus charnu en séchant. Pour faire festif, une fois sec, je l'incise au milieu dans le sens de la longueur avec un couteau tranchant et j'y fourre du foie gras. C'est beau et c'est bon. :alavotre:

10 mar. 2013
0

:pouce:
comment ça fait pour sécher dans la terrine ?
et ça se garde combien de temps, cette merveille ?

11 mar. 2013
0

Pour les magrets séchés, je fais pareil mais à la fin je les roule une fois poivrés dans un torchon bien serré et dans le bac à légume du frigo. Ains ils restent bien tendres et consistants. A chaque vente promo j'en fais 5 ou 6, temps de conservation 2 à 3 mois comme le jambon.

10 mar. 2013
0

@ Marie Noelle : D'accord avec ta philosophie, c'est aussi notre réflexion (soit plat cuisiné protéines + légumes) soit protéines seules.
Merci d'avoir élargi la gamme des idées de protéines animales qu'on peut mettre en conserve directement.

On a fait du poulet cuisiné au printemps dernier, pour la norvège, et à notre grande surprise le poulet garde des propriétés organoleptiques excellentes : on dirait du poulet cuit l'heure d'avant.
Si on prend la peine de les parfumer un peu auparavant, avec une pré-cuisson rapide, ça peut donner des variantes plaisantes
- poulet au citron,
- poulet au poivron et paprica
- poulet aux champignons

@pierre 2 : ce que nous appelions opercule plus haut s'appelle en fait "capsule" mais la photo d'Ameline est bonne. Ca ne fonctionne qu'avec des bocaux prévus pour (diamètre et forme du bord)

@ Maestro: et quand on consomme ça a encore un gout rôti ????? ça serait génial, ça, pour varier l'ordinaire.

Ariel et Isabelle

10 mar. 2013
0

Terrine sans couvercle ou un petit tupperware (pour que le magret soit tassé) à mettre dans le bas du frigo. A surveiller et jeter l'eau qui dégorge. C'est excellent, coupé très fin dans une salade.

11 mar. 2013
0

achtung!après l'avoir mis au sel 24h. pour sécher le magret le mettre dans un plat sur un lit de poivre, surtout sans film ou couvercle , au frigo (sinon il pourrit!!) au frigo pendant au moins , le gras en dessous deux semaines ensuite la conservation est quasi eternelle.

10 mar. 2013
2

Chut ! il paraît que c'est interdit, mais......
Si par mégarde vous pêchez un thon r......de Méditerranée, qu'il est en train de mourir avec un grrrros hameçon dans les dents, que vous avez l'obligation mais beaucoup de peine pour le remettre à l'eau dans ces conditions, alors le bocal le Parfait est parfait. Il paraît qu'en cas de contrôle, vous pouvez dire que votre maman vous a fait des bocaux de filet mignon, ça y ressemble. :mdr:

10 mar. 2013
1

Pour les conserves de bord nous utilisons les bocaux LP dans les quels nous y mettons tous les surplus volontaires des plats que nous préparons pour le repas quotidiens donc pas de prépa spéciales mais donc très variées
En mer nous cuisons toujours le poisson peché au naturel et en tranches adaptées au bocal Pour la sterilisation notre crainte est le botulisme qui vous foudroie en vitesse Il ne faut donc pas lésiner sur le temps et un truc a savoir est que l'eau de mer autour des pots boue autour de 103 /104 ° au lieu de 100° pour l'eau douce ce qui raccourcit la durée economise l'eau et le gaz Pour l'interieur des pots une fois le poisson cuit et bien arimé couvrir d'eau de mer a laquelle vous rajouter 60 grammes de sel par litres pour atteindre environ 100g/L
Une tite recette pour les gourmands a deguster sur place
Placer les gros maquereaux dans une feuille d'alu une fois bien lavés et séchés et coupés dans le sens de la longueur sans tirer les filets Inserer y une tranche de bacon du fenouil des épices a votre gout couvrer avec une cuillérée a café d'huile d'olive Fermer Enfourner quand c'est cuit vous m'appeler je viendrai avec mon verre pour deguster aussi le picpoul de Pinet ;-)

10 mar. 2013
0

J' élargi un peu le sujet (je me permet Isabelle) , est ce quelqu'un a essayé de préparer des fruits séchés, ou des tomates, ou autre chose ? Est ce possible en Bretagne ou faut-il absolument un climat très sec et ensoleillé ? Et question soif, est-il possible de recharger ou d'acheter des poches souples en alu vides pour conserver du vin acheté en vrac ?

10 mar. 2013
0

Il me semble qu'on ne peut plus, en France tout au moins, peut-être aussi en Europe, acheter du vin en vrac. On n'en trouve plus qu'en Bib (bag in box) même chez les petits vignerons producteurs.

11 mar. 2013
0

Bien... je ne fréquente que mon voisin vigneron préféré qui met aussi son "bon" vin en BiB parce qu'il a une forte clientèle de restaurants.
De toute façon, même son "ordinaire" est TRÈS bon !
C'est lui qui m'a dit qu'il n'est plus autorisé à vendre en vrac, idem pour les quelques caves coop que je connais bien dans le coin.

11 mar. 2013
0

Oui mais Pascal tu sais bien comme moi qu'il y a Tavel et tavel, au même titre qu'il y a
Bourgogne et bourgogne, il suffit de connaître les viticulteurs, d'ailleurs au restaurant je choisi en 1er le Viticulteur et ensuite le Nom, mais toi comme moi nous sommes déformés!!

14 mar. 2013
0

65 l pour deux mois c'est un peu juste non :alavotre:

11 mar. 2013
0

non non Marie Noëlle il y encore des cavistes qui vendent le vin à la tireuse. Chez les producteurs tu trouverassplutot des BiB pour le bas de gamme et des bouteilles pour le dessus du panier. Faire des BiB en concurrence avec les bouteilles c'est se tirer une balle dans le pied
Chez moi le côtes du Rhone peut etre en BiB le Lirac et le Tavel en bouteille.

11 mar. 2013
0

Bien sur que si mais qu'appeler vous vin en vrac?, il m'est arrivé de nombreuses fois d'acheter une pièce complète soit 224 l (en Bourgogne) soit quand tu le mets en bouteilles cela te donne 300 bouteilles de 75cl. Mais pour du vin de tous les jours achetez donc des Baginbox de 5 ou 10l voir 20! Cela se conserve très longtemps je suis entrain de finir du blanc que j'ai acheté en 10l début oct 2012 .
Pour les soiffards sinon vous achetez un Quarteau (petit tonneau en chêne qui fait environ 65 l) vous le mettez dans un endroit frais un robinet aux fesses et dessus par la ou il a été rempli vous lui mettez un système par ou l'ait va rentrer en passant dans un liquide souffre, mais quand il est au 2/3 vide mettre le reste en bouteilles, mais cette solution ne dure maxi 2 mois

11 mar. 2013
0

Pour les fruits j'ai vu ma Grand mère qui faisait les pommes séchées dans sa cuisinière à bois dans le four du bas celui qui maintenait au chaud, il faut une température autour de 35/40 après c'est l'expérience en fonction du four.
Sinon au soleil pour certaine région mais sans humidité jour et la nuit

12 mar. 2013
0

de toutes les façons ce sont les poches souples qui sont les meilleurs car quand tu tires dessus aucun air ne rentre, les Bagin box de 5 l sont pratiques car tu peux facilement les mettre au frigidaire , mais en prix plus cher que les 10l, mais il sont difficile à remplir car il faut un peu de pression, il vaut mieux les remplir à la tireuse car il y a de la pression

11 mar. 201311 mar. 2013
0

Merci Ugo, j'osais pas relancer le sujet... Pour le vin je pensais a certains pays méditerranéens genre Grèce, Croatie etc... ou il a du vin à la tireuse, certes pas du "nectar de sommelier" mais du correct et je me demandais si les poches alu souples pouvaient constituer une bonne méthode de conservation en bateau. (poids et place des cubi rigides et goût de plastique pas très engageant).. Pour les fruits ok j'ignorais que l'on pouvais en préparer au four, intéressant, piste a travailler. Merci

10 mar. 2013
0

gâteau chocolat stérilisé (pratique quand on a pas de four!) et c'est super bon en plus

21 déc. 2013
0

Quelque chose m'échappe Bliss14 !
Tu dis : "pratique quand on a pas de four", mais dans la marche à suivre que tu indiques : "précuire sans couvercle au four a 180 pendant 20 minutes" ???? :tesur: :oups:
Y a t-il une marche à suivre vraiment sans four ???? :reflechi:

Merci :-p

10 mar. 2013
0

Bliss, le titre est "fil technique et pointu" alors nous t'invitons cordialement à donner plus de détails sur ta technique de stérilisation !!! (éventuellement ta recette si elle conditionne la stérilisation)
Ariel et Isabelle (tous deux addicts au chocolat)

11 mar. 2013
0

Toutes mes excuses SKol, je n'avais pas la recette et la méthode en tête .... (Je ne suis qu'un homme :langue2:)
Je vais demander tout ça a belle maman , et ensuite j'apporterai des precisions :scie:

11 mar. 2013
2

Et voila!

Le gâteau 200g de farine, 200g sucre en poudre et 200g beurre, 1 sachet sucre vanillé, 4 œufs et 40g de cacao (c'est un quatre quart :)
ramollir le beurre a la spatule et ajouter la farine, le sucre les œufs puis sucre vanillé et le cacao tu peux ajouter un sachet de levure pour que ce soit plus aéré
beurrer l'intérieur des terrines remplir a la moitié,
précuire sans couvercle au four a 180 pendant 20 minutes, laisser refroidir, mettre le caoutchouc et fermer le couvercle et mettre au stérilisateur 45mn a 100°
:alavotre:

21 déc. 2013
0

Carthage, tu l'as fait sans précuisson ? Juste 45mn à 100° en cocotte minute ?

11 avr. 2013
0

Je n'ai pu mettre qu'une étoile, j'aurais bien aimé faire plus !
J'ai essayé, c'est absolument génial. A bord de Carthage il y a un réchaud mais pas de four, je suis ravie, c'est délicieux.
Je l'ai fait en pots de verre, mais pour emporter je ferai avec des boîtes serties.
J'envisage d'ailleurs de faire un essai : une cuillerée à café de confiture, orange, citron, framboise ou groseille, sur le dessus du gâteau, juste avant stérilisation ? Mmmmm ?
Et puis d'en faire à la vanille...
Et puis à la farine de noisettes...
Que d'horizons lointains seront embellis par cette recette, merci !!!!

11 mar. 2013
0

Ce qui est primordial c'est la fraîcheur des matières premières. Si vous faîtes du bourguignon, pas de marinade la veille par exemple, ça marinera des mois, voir des années dans la boîte après la stérilisation. les conserves de boudin compenseront le manque de fer dû au sevrage d'entrecôtes saignantes. Et s'il vous reste de la place avant de stériliser, osez les boîtes de lait concentré sucré : Vous aurez de la confiture de lait qui se conservera même entamée. Voilà pour le calcium !

11 mar. 2013
0

Intéressant, ce sujet!
Peut-on utiliser un bocal classic en lui ajoutant un film de cuisine avant de fermer le couvercle?

11 mar. 2013
0

Je suis comme 1166, j'ai une peur bleue du botulisme. J'avais préparé une très grande quantité de pots le Parfait pour mes enfants qui partaient loin. Sur chaque pot de viande, légumes et sauce j'avais écrit: à faire recuire 10 mn après ouverture, et n'ai été soulagée qu'une fois toutes les conserves consommées sans soucis
Chapeau pour le gâteau de la belle-mère de bliss14, recette notée. :bravo:

11 mar. 2013
0

Je comprends donc, que tu es contre l'idée que j'ai ennoncé.
Merci pour ton avis.
Bien entendu, ce n'était que curiosité, mais pas de risque souhaités non plus....

11 mar. 201311 mar. 2013
0

@ Blissssssssss : merci ! ça doit pouvoir marcher avec une autre recette, ça. La clef sans doute est de ne pas trop remplir les bocaux à l'origine. Le problème c'est le ratio poids de gateau / poids d'emballage.

@ Ameline, le botulisme ne se développe que dans la viande, et dans les parties mal cuites au départ. Donc poisson, légumes, gâteau chocolat sont à l'abri.
Faire recuire après ouverture n'est pas tout à fait suffisant, il faut porter à ébullition pour tuer les éventuels germes.

@ Sylv1: il ne semble pas qu'Ameline répondait à ta question. Attendons d'autres réactions.

Ariel et Isabelle

11 mar. 2013
1

Désolé de jouer au donneur de leçon, mais il se trouve que la bactério c'est plutôt dans mon domaine de compétence, et en matière de botulisme, il faut être précis, car c'est potentiellement mortel.
Clostridium botulinum est une bactérie tellurique que l'on trouve dans le sol, donc on peut la trouver aussi sur des fruits et légumes. La bactérie elle même n'est pratiquement pas pathogène, le danger vient de la toxine qu'elle produit, l'un des poisons les plus puissants. Comme c'est une bactérie anaérobie, qui n'a pas besoin de l'oxygène de l'air, elle peut très bien proliférer dans un bocal, en produisant sa toxine.
Fort heureusement, la bactérie, comme la toxine, est thermolabile et détruite par la chaleur.
En résumé, pour éviter le botulisme dû aux conserves il convient:
- de laver très soigneusement les fruits et légumes, sauf si on les destine à un traitement thermique prolongé. Mais les légumes trop cuits, c'est pas terrible ! ;-)
- de stériliser suffisamment longtemps les conserves de viandes (si plus de bactérie, pas de toxine...)
- En cas de doute sur la qualité d'une conserve (qui n'a jamais reçu un bocal d'un bateau-copain ?), la porter à ébullition pendant 10 min pour détruire l'éventuelle toxine botulique qu'elle contiendrait.

0

tu es sur que la toxine est aussi thermolabile ?c'est important pour moi ,car j'ai toujours craint cette histoire de botulisme :-)

0

merçi :-)

11 mar. 2013
0

Pour ceux qui veulent des précisions, je vous renvoie à une référence en la matière, notre brave père Zébi :
www.bacteriologie.net[...]um.html

11 mar. 2013
0

Bonsoir , en ta qualité d'éleveur de petites bêtes , pourrais tu me donner un avis:

Comment bien laver , en sécurité , des légumes à consommer frais ( salade )dans pays à risque de ... Petites bêtes , une petite amibe une E Coli et cela peut gâcher la nav !

Contraintes de bato : peu d'eau .

Merci Bernard

12 mar. 2013
0

Dans les coins où l'eau n'était pas "sure", j'utilisais du permanganate, ou à défaut qques gouttes d'eau de Javel pour laver les fruits et légumes à consommer crus.
Bon ou pas ?

11 mar. 201311 mar. 2013
0

La contrainte t'apporte la solution : bateau = eau de mer :-)
L'eau de mer étant hypertonique par rapport au milieu intracellulaire, elle a un bon pouvoir bactéricide. Inconvénient, du fait de son osmolarité, elle va aussi faire flétrir ta salade plus rapidement que l'eau douce. Donc laver soigneusement, puis manger rapidement.

11 mar. 2013
0

"La porter à ébullition": au bain marie, le bocal encore fermé?
Merci.
Skol, tu n'as peut-être pas tord, j'attends d'autre avis sur ma question.

11 mar. 2013
0

Tu peux même attraper le botulisme avec une conserve de haricots verts. Je n'ose pas répondre à sylv. Quelqu'un d'autre le fera-t-il ?

11 mar. 2013
0

Salut les filles.
En deux secondes, quel plaisir de lire un fil qui ne part pas en sucette au bout du dixième post !
Je fais moi même mes confitures, depuis longtemps et j'aimerai me lancer dans les terrines .
Mais je crains en effet les contaminations de tout genre.
Si je me base sur les lectures ci-dessus , j'en conclus qu'une stérilisation au moins 1H15 mn est nécessaire.
Ensuite, le " CLOCK" que l'on entend en dévissant un couvercle, ou le PSCHITT" en arrachant le joint orangé est-il une sécurité suffisante pour garantir la qualité de la conserve ?

11 mar. 2013
0

Le pshitt ne signale qu'une entrée d'air, preuve que le contenu était en dépression, cela ne permet absolument pas de conclure quant à la qualité sanitaire de la conserve, notamment pour le . botulinum qui se développe en absence d'air.
Mais si on a un doute, ébullition 10 min et plus rien à craindre.

11 mar. 2013
0

Faisant des confitures aussi, on les conserve au frais une fois ouvertes, mais sans frigo, combien de temps les conserver après ouverture?
Ca en fait des questions !!!!

11 mar. 2013
0

@ Bara-Gwin : merci de ces précisions techniques, nous avions donc été mal informés ? (par un médecin, pourtant...)

@ GG : sur le site leparfait.com, ils donnent des temps de stérilisation parfois largement au delà de ces durées (3h pour une terrine "paté de foie au poivre vert" sans cuisson préalable) , mais alors les terrines qu'on fait comme ça sont tellement bonnes que depuis, on est perdus pour la cause des terrines industrielles.

@ sylv1 : si c'est une vraie confiture saturée en sucre , la conservation après ouverture n'a pas besoin d'être au frais. Ce sont les confitures "allégées en sucre" qui doivent être gardées au frais.

11 mar. 201311 mar. 2013
0

Je ne suis pas très surpris, nombre de médecins ne connaissent pas grand chose en matière de toxi-infections ou de zoonoses. A l'époque où j'exerçais encore, les toubibs de mon petit bled m’appelaient souvent pour avoir des renseignements sur la rage, la brucellose, la tularémie... qui ne leur étaient pas ou peu enseignées.
Je complète l'un de mes posts précédents afin de ne laisser aucune ambiguïté.
Quand je dis porter le bocal à ébullition 10 min, c'est évidemment le contenu du bocal qui doit bouillir, 10 min au bain-marie bouillant ne suffiraient pas.

11 mar. 2013
0

Oui la précision est importante, il s'agit d'ébullition A COEUR. Itou pour la stérilisation, donc 35 mn ça me parait faible même avec cuisson antérieure et de petits bocaux. Le botulisme ce n'est pas drôle surtout en croisière loin de tout, voire mortel .
lesmaladies.blogspot.fr[...]um.html

11 mar. 2013
0

Merci Isabelle :pouce:

11 mar. 2013
0

Merc également Bara-Gwin

11 mar. 201316 juin 2020
1

Un point important pour l'hygiène : il faut que les contenants, les bocaux et les couvercles, s'ils ne sont pas neufs, soient non seulement bien lavés et propres, mais ÉBOUILLANTÉS au dernier moment, juste avant de les remplir.
En pratique, je mets tout dans l'évier, je verse dessus de l'eau bouillante, puis je les sors un par un et je les renverse sur un torchon propre, sans mettre mes doigts à l'intérieur, même si mes mains sont propres...

Je fais ça aussi bien pour les confitures que pour les conserves.

11 mar. 2013
0

tout comme ma mamie ..... :cheri:

11 mar. 2013
0

Ben oui, j'en suis très contente d'être grand-mère, deux fois même, récemment la deuxième !
:alavotre:

11 mar. 2013
0

Ce que je fais aussi, ce sont des gousses d'ail dans des bocaux remplis d'huile d'olive. Mais attention il y a danger aussi de botulisme, mais c'est vraiment génial d'avoir toujours de l'ail à portée de main.
Recette sur le blog qui se meurt de mon ami "la cachina"
la-cachina.over-blog.com[...]08.html

11 mar. 201316 juin 2020
4

@Bara-Gwin, Nostria et les autres …

C’est quoi ce Bourguignon en début de fil ?
Quand je lis «Rajouter progressivement … tout ce que vous jugez utile pour parfumer votre ragout. Mouiller au vin rouge, quantité variable … une sauce plus ou moins liquide … » c’est un choc terrible.
J’ai d’abord eu des frissons, puis une crise d’eczéma nerveux avant l’arrivée des premières nausées immédiatement suivies de vertiges pour enfin tomber dans les pommes sur le carrelage de la cuisine.
Les secours viennent juste de partir.
Cette recette, dans le meilleur des cas est un vulgaire ragoût pour sustenter un régiment de légionnaires en déroute et dans le pire est une épouvantable tambouille servie la veille de l’extinction définitive de l’humanité, moment où tous les coups bas à l’encontre de son prochain sont permis.

Quand je lui ai lu, mon chien s’est planqué sous la table.

Aller, j’déconne. :heu:

Le Bourguignon est un plat de roi qui exige simplicité, convictions et juste mesure.
C’est même un plat festif à condition qu’il en ait la parfaite saveur.

1.- 1 kg de viande de bœuf dans le paleron, le gîte, la basse-côte, le jarret mais le must c’est la joue de bœuf pour son moelleux et son goût parfait. On peut aussi faire moitié bœuf, moitié veau (dans le jarret ou le travers).
2.- 2 belles carottes découpée en rondelles, 2 oignons découpés grossièrement.
3.- 1 bouteille de vin rouge. Surtout pas un vin de Loire trop insipide, trop « flotte », ni un Bordeaux ni un Bourgogne trop chers. Plutôt un côte du Rhône épais ou un Languedoc. J’ai fait le choix d’un Fronton pour sa structure tannique et ses goûts de fruits noirs, (cépage Négrette) … 4E20 la btle. Ou le Merlot, tout simplement, comme le dit Bara-Gwin, est très bien.
4.- Un bouquet garni composé uniquement de verts de poireaux, une branche de céleri et des queues de persil plat (le frisé a une queue trop acide).
Et c’est tout ! Pas de thym, pas de laurier, pas de girofle, pas de poivre, pas d’ail, pas de champignons ….

C’est parti …
1.- Mettre les carottes, les oignons coupés, vert de poireaux, céleri, queue de persil dans le fond de la cocotte puis déposer dessus la viande coupée en morceaux de 60 grammes environ.
2.- Facultatif. Faire chauffer doucement le vin dans une casserole et le flamber dès qu’il arrive à petite ébullition.
3.- Facultatif. La marinade. Flambé ou non, verser le vin qui doit affleurer le haut des morceaux de viande. Attention : si vous avez fait flamber le vin, attendre qu’il soit refroidi. Laisser mariner 12, 24 ou 36 heures à température. Surtout pas au frigo.

4.- Déposer la cocotte avec son couvercle dans le four, sur le lèche-frites, verser autant d’eau que possible dans le lèche-frites (pour le bain-marie), mettre le four thermostat 5 pendant 3 bonnes heures.
5.- Sortir la cocotte du four, enlever les morceaux de viandes et passer tous les légumes au mixer dans la sauce pour la lier.
6.- Enlever une louche de sauce (ou 1/5) et commencer à saler progressivement en goûtant : saler, goûter, saler, goûter … Les arômes vont exhaler au fur et à mesure.
Dès que c’est un peu trop salé, remettre la louche de sauce qui n’a pas été salée (ou le 1/5) et c’est tout. Mettre en conserve.
Vous pouvez aussi assaisonner avec un peu de poivre blanc concassé. Pas de poivre en poudre, pas de poivre noir, pas de poivre gris.

Surveillance : s’assurer qu’il y a toujours de l’eau dans le lèche-frites car toute la saveur repose sur ce mode de cuisson qui n'a rien à voir avec la plaque de cuisson ou le brûleur au gaz.

Options.

½ heure avant la fin de la cuisson, on peut mettre dans la cocotte quelques gousses d’ail en chemise (non épluchées). Une fois cuites, les tartiner sur du pain grillé. Cuites de cette manière elles ne diffusent pas leur goût pas à la sauce.

Si vous tenez absolument aux lardons …
Plonger les lardons dans une casserole d’eau en ébullition pendant 2 ou 3 minutes pour virer la mauvaise graisse et les impuretés. Vous allez voir qu’il y en a beaucoup !
Les égoutter, les éponger avec du papier absorbant, faire chauffer à sec une poêle en fonte, au bout de 4 ou 5 minutes verser un peu d’huile d’olive et jeter les lardons dedans. Les faire rissoler. Ni sel, ni poivre.
Les mettre dans le bourguignon (dommage pour le bourguignon et les lardons !) ou les mettre à part en conserve. Excellents servis à côté du bourguignon, avec une omelette, une salade, du riz, des pâtes …

Si vous tenez absolument aux champignons …
(Si vous cuisez les champignons avec le bourguignon, ils vont y lâcher leur eau qui a un goût franchement dégueu.)
Nettoyer et couper les champignons en 2, en 4 ou en 6 selon grosseur.
Faire chauffer une poêle en fonte, feu modéré, au bout de 4 ou 5 minutes verser de l’huile d’olive et jeter dedans les champignons. Laisser cuire. Les remuer de temps en temps.
Quand toute l’eau contenue dans les champignons s’est évaporée et qu’ils commencent à rissoler, verser un verre de Chardonnay. Bien mélanger.
Quand le vin s’est évaporé, on peut soit arrêter, soit mettre une ou deux cuillères de crème fraîche, touiller, laisser réduire un peu, puis fleur de sel, poivre blanc concassé (du moulin, pas en poudre).

Les mettre dans le bourguignon (dommage pour le bourguignon et les champignons !) ou les mettre à part en conserve. Excellents servis à côté du bourguignon, avec une omelette, du riz, des pâtes, ...

Dans le bourguignon habituel, on lie la sauce avec de la farine : c'est une ineptie : c'est lourd, indigeste et ceux qui sont au régime n'y ont pas droit.
En liant avec les légumes mixés, c'est léger, digeste et ceux qui sont au régime peuvent y aller à la louche.

Le bourguignon : idéal avec des macaronis, du riz, des rattes cuites à l'eau, des spätzle, une purée ...

On peut aussi mettre en conserve des oignons glacés pour aller avec :
acheter des bottes d'oignons nouveaux (blancs, en bouquet).
Eplucher, laver et les mettre dans une casserole avec 20 ou 30 grammes de beurre 1/2 sel, un peu d'eau et un peu de sucre.
Faire bouillir puis réduire le feu.
Quand l'eau s'est évaporée, assaisonner de fleur de sel et poivre blanc au moulin.
Ajouter un peu de vinaigre balsamique et laisser complètement réduire jusqu'à obtenir une fine pellicule brillante.
C'est du caviar !

Pour ceux qui y étaient, c'est ce bourguignon que j'avais fait au visu de Folleux : 10kg de viande pour 50 pax et après un repas il en restait encore une bonne partie pour le repas suivant.
Donc, comptez 150g de viande par part et c'est OK.

Bonne apétit. :alavotre:

.

11 mar. 2013
4

Waow !!!
J'aime bien cuisiner, mais j'avoue que mon perfectionnisme ne va pas jusque là. Ou alors mon palais est suffisament grossier pour s'accomoder de ma ragougnasse ! :-)

12 mar. 2013
1

C'est l'histoire d'un mec qui nous donne la recette DU bourguignon, le VRAI, mais qui préconise de ne pas mettre de Bourgogne par économie. Et si , aussi par économie, on mettait du cheval roumain ?
Comme tu l'écris :
"Aller, j'déconne" :acheval:

15 mar. 2013
0

A noter que ça marche aussi avec d'autres races, même si, paraît-il, le méditerranéen dégage un arrière goût d'olive ...:jelaferme:
Il est également recommandé de nourrir le bourguignon exclusivement de bonnes herbes et de bon vin rouge les 15 jours avant la préparation : sa viande n'en sera que meilleure. :doc:

11 mar. 2013
0

Pensez-vous que l'on puisse faire des poches sous vide puis les stériliser comme avec des conserves? Faut il encore trouver une machine a mettre sous vide domestique. Si quelqu'un a déjà utilisé ce procédé, je suis curieux de savoir si ça marche.
Je pense ça à un gros avantage tant au niveau de la place qu'au niveau de la solidité, casse.

12 mar. 2013
0

Magnifique recette de boeuf bourguignon, mais pour stériliser après dans un bocal, la recette de Bara-Gwin ira très bien. Entièrement d'accord pour ne pas fariner la viande (comme pour une bonne daube) mais mixer tous ces légumes en purée pour lier..... je me pose des questions. Ca doit quand même être excellent. Bon les gars si vous avez d'autres recettes..........

12 mar. 2013
1

" (bocaux de confiture, bocaux type à joint caoutchouc ou bocaux avec opercule à perforer)"
Il me semble que cette question n'est pas approfondie.
Est il possible de stériliser dans un bocal type cronichon (ou autre) ? avec quelle précaution ?
Il existe un système plus léger que les bocaux en verre évoqué dans le post, un lien une précision, des idées ?

J'ai faim à lire toutes ces recettes!

12 mar. 2013
1

Ce qui est sûr c'est qu'il y a quelquefois des problèmes avec le couvercle métallique qui a déjà été ouvert une fois et parfois un peu abimé.
:tesur:

12 mar. 2013
0

Boubous, il y à côté qui moquent toi sur taverne à cause cornichon.
Moi aussi faim j'ai. Je crois même que vais acheter du bourguignon. :mdr:

12 mar. 2013
0

C'est vrai ? qui ose ? en plus j'ai écrit cronichon sans le vouloir :coucou: :bravo:

14 mar. 2013
0

Au final la question est restée sans réponse ...
Donc peut on faire une conserve dans un bocal en verre standard type confiture avec un fermeture métallique à visser (avec une sorte de film plastique blanc d'origine dans le fond) ? Si oui - Avec quelle précaution?
Et existe t'il un système plus léger que le verre pour faire des conserves artisanales ?
++

14 mar. 201314 mar. 2013
0

Lors d'un précédent noël, j'ai fait des conserves (chutney, confits d'échalottes...) dans des bocaux récupérés (style cornichon, confiture...). Pour les précautions, j'ai fait comme pour les LP. ou les confitures : lavés à l'eau chaude, séchés sur l'envers sur torchon propre rien de plus. Elles sont encore consommées (ça fait 2 ans...)

14 mar. 2013
0

Pour faire des conserves "sures" 2 paramètres sont nécessaires : La stérilisation initiale et l'étanchéité.
Pour le 1er point, no problemo si on suit les préconisations d'usage. Pour le 2éme, je serai moins catégorique, avec des bocaux a vis (cornichons, confiture...). Les couvercles sont en métal assez mou, la moindre déformation risque de nuire à leur étanchéité. Personnellement, je ne prendrai pas ce risque, alors qu'il existe des bocaux "étudiés pour" peu onéreux, style Le Parfait. Je conserve ( :mdr:) les bocaux à couvercle métal, mais pour ranger la petite quincaillerie du bord.
Il existe peut-être des systèmes "plastique", plus légers que le verre, pour faire des conserves mais ils ne seront surement pas réutilisables.

14 mar. 2013
1

Pourquoi pas via le club Héo envisager la location à la journée d'une conserverie ? Vous aurez des conserves métalliques (légères et peu encombrantes) sures et garanties par un pro. A plusieurs vous arrivez le matin, et le soir chacun repart avec ses recettes (dans une certaine mesure...)en boîtes dans la joie et la bonne humeur. Je le faisais à ma conserverie pour des camping-caristes. Je suis prêt à vous aider dans vos démarches par région. Un exemple : reseauccpc.org[...]decoupe
Le coût de revient vous surprendra.
Je pense qu'il est préférable d'avoir une idée des quantités désirées avant de contacter le conserveur pour apporter un minimum de crédibilité à la démarche.
La dite location étant destinée aux pros.

14 mar. 2013
0

@Tofcaux : l'idée est intéressante mais nous préfèrerions que ça se fasse sous un autre fil, ouvert spécifiquement à cet effet. Sinon on risque de perdre l'esprit "recettes" de celui-ci.
Isabelle et Ariel

22 mar. 2013
0

Fil passionnant ! Je vais essayer en particulier sous peu le bourguignon et le gâteau stérilisé.
Mais je suis très surprise de constater la prééminence du bocal ; LP ou Familia Wiss sont très bien, mais chez moi, on prépare ce qu'on veut stériliser, on le met dans des boîtes qu'on a achetées au supermarché (Maïsadour, en ce qui nous concerne), on les rapporte au magasin pour faire sertir le couvercle, on les ramène à la maison et on stérilise.
C'est moins cher (nettement) que les bocaux, bien plus léger, ça monte plus vite en température, que des avantages.
Tout le monde fait ça, par ici ! (Chalosse).
Quant aux bocaux de récup (moutarde, cornichon ou autres), ça marche très bien pour les confitures (on remplit, on visse le couvercle, hop on retourne et on laisse refroidir - et moi je les range posées sur couvercle, comme ça aucun air ne rentre) ; mais pour autre chose, je n'oserais pas. Je ne tiens pas à perdre le fruit de mon travail, ni à ce que le fruit de mon travail cause ma perte !

14 mar. 2013
0

Je repose ma question, peut on le faire avec des poches sous vide?
J'ai un copain qui a fait la route du rhum, il me semble qu'il ait utilisé ce système.

14 mar. 2013
0

Oui "on" peut le faire. As tu les compétences,la méthode, le matériel et les consommables pour le faire ? Ne s'agit il pas de produits lyophilisés puis sous-vidés ? Est qu'on peut faire la route du rhum ? Oui ton copain l'a fait. En suis-je capable ? Au détour d'un forum sans me connaitre ta réponse sera comme la mienne pour ta question. Non.

14 mar. 2013
0

Tu ne peux le faire qu'avec des produits qui sont dur ou mou comme de la viande, mais quand l'animal a été mal nourrit il sort de l'eau au moment de la mise sous vide qui empêche une bonne soudure, tu ne peux par le faire avec une ratatouille, l'avantage des bocaux en verre on voit l'intérieur et ils sont réutilisables tu changes juste le caoutchouc.
Pour les confitures je les met dans des pots à vis à 70% de récupération mais quand on rempli les pots la confiture doit être très très chaude quand on remplie le pot, tout de suite on le ferme et on le retourne et on y touche plus jusqu'au lendemain idem quand on stérilise on laisse les bocaux dans la lessiveuse jusqu'au refroidissement de l'eau et quand on les sort on essaye des les ouvrir légèrement à la main si cela tien c'est bon les garder dans une pièce fraîche ou a la cave

14 mar. 2013
0

Ça n'était pas du lyophilisé. Il est passé par un restaurateur qui avait le matériel.
Mon boucher a aussi le matériel, je lui ai demandé. Je me demandais si en passant par l'étape stérilisation, on pouvait les garder aussi longtemps. Dans ce cas je vais peut être le faire pour une transat.

14 mar. 2013
0

Je possède un appareil dont je ne peux plus me passer. Il s'agit d'un dessicateur à 4 étages. Simple, léger et efficace. Je prépare pour mes petits navigateurs au long cours, des pommes et des poires séchées, des champignons, des fines herbes du jardin, des plantes pour tisanes, des aromates et que sais-je encore.

14 mar. 2013
0

@ Ameline : On peut voir une photo de l'engin, please, please ? ça semble bien ce truc... ça s'embarque sur le bateau ou pas ? (léger..) :pouce:

14 mar. 201316 juin 2020
0

C'est hyper léger mais très encombrant et je crois que ça ne se trouve plus. Je l'ai trouvé dans un dépôt-vente à quelques euros. Dans la partie du fond il y a une résistance, pardessus un espèce de ventilateur hyperléger collé sur une grande pointe qui s'enquille dans un trou et qui répartit la chaleur, sur le principe des petits anges de Noël qui tournent avec la chaleur d'une bougie. C'est ingénieux, c'est suisse.

14 mar. 2013
0

si si c'est même très en vogue ;)

www.fruits-seches.com[...]drateur

15 mar. 2013
0

Ben voila la réponse à ma 1ère question, je ne connaissais pas ce type d'engin... Je me demande si pour le raisin, les figues, les bananes on obtient le même résultat qu'en solaire direct (fruits moelleux).. Ca a surtout sont interet si on a une source de fruit quasi gratuite (jardins, ceuillete...). Merci a tous

17 mar. 2013
0

Bonjour,

Si si, ça se trouve encore, pour une cinquantaine d'euros sous marque Séverin, impeccable pour les fruits et champignons, et même, en trichant un peu, pour sécher les magrets d'Ameline ou le pastrami maison. C'est un ustensile assez courant en Alsace, Suisse ou Forêt Noire, où on aime bien sécher et fumer plein de trucs !

F

14 mar. 2013
0

Il y a même des versions solaire - un petit peu de bricolage et hop sur le pont au mouillage ça peut être pas mal.
fr.ekopedia.org[...]solaire

Quid d'une stérilisation au four solaire ... finalement on met les bocaux le matin dans le four solaire et le soir on les récupère stérilisé

15 mar. 201315 mar. 2013
0

Pour les conserves faites maison à terre, vous pouvez utilement construire un "rocket stove" ou poèle économe.

Un tout petit fait avec des boites de conserve normales :

Un gros rocket stove bien construit :

Ca se fabrique en une petite heure, avec un jeu de boites de conserve de collectivité, ou des pots de peinture en métal, des bouts de tubage, bref de la récup. En boite de conserve c'est pas hyper durable, si on trouve de la bonbonne en fer c'est plus long à fabriquer mais indestructible.

Le principe est que le foyer est isolé (moi je le fais avec de la cendre).

Ca marche d'une manière confondante, ça consomme 3 fois rien en bois, et c'est le truc ultime pour chauffer des gamelles de 100 l d'eau pour de la conserverie. Le seul inconvénient, c'est que ça noircit les gamelles.

16 mar. 2013
0

@ ameline, milou, boubous,
Grand merci pour les idées sêchage, nous n'avions jamais essayé mais ça semble jouable.
Et une fois les aliments séchés, on les garde comment ? en boites hermétiques pour qu'ils ne reprennent pas l'humidité ambiante ? en sachet ziplock?

@ Pator,
Yes ça peut être une option sur un rivage où on ne trouverait pas de cuisine à emprunter pour faire une fournée de conserves...

16 mar. 2013
0

En général, je les range dans des boîtes à biscuits, mais en bateau surveiller la rouille.
A+

16 mar. 2013
0

Bonsoir

Le séchage est une autre façon de voir les choses , déshydratation est un lode de conseravation moins connu , en climats secs et chauds , je n'ai pa s d'expérience proche , mes lectures me conduisent à penser que c'est un moyen d'avenir , retour d'expérience dans qq mois au vu de me? expériences à voir'

Cdt Bernard

17 mar. 2013
0

Et les desserts ? j'ai fait des oranges et des écorces qui se sont conservées plus d'un an, mais j'ai eu aussi des fruits confits moisis. Je sais que les tranches d'ananas, ça marche bien, ainsi que les tranches de mangues (quand on ne se trouve pas dans un pays exotique bien sûr) Quelqu'un confie (!) -t-il aussi, quoi et comment ? :lavache:

17 mar. 2013
0

Tranches de gingembre confites, c'est poivré et délicieux. Tranches fines, +/- 1mm, 10 minutes dans le sirop petit boulé, puis enrobage immédiat dans du sucre cristallisé. Miam !!!

24 nov. 2013
0

C'st bien du courage de faire soi-même, c'est 8 euros le kilo chez paris store..............

17 mar. 2013
0

Et la pâte de coing vous connaissez c'est bon se garde longtemps dans une boîte en fer ou bêtement dans un chiffon quand on a une pièce pas trop humide et chaude. À utiliser pour soigner vos dysenteries, avant d'avoir fait vos pâtes de coing vous avez fait vos gelées de coing

18 mar. 201318 mar. 2013
0

Bonjour,
Juste un petit post pour vous indiquer un site sur lequel je suis tombé par hasard alors que je cherchais tout autre chose... bref, il m'a semblé tout a fait correspondre au thème avec divers façon de conserver ces aliment.
www.cfaitmaison.com[...]ve.html
Bonne lecture à tous.

Pour ajouter une idée que nous avons pratiquée en famille : Acheter un cochon à 2 ou plus puis mettre en conserve (LP mais uniquement ceux qui sont tout droit où le bloc glisse tout seul dans la marmite, pas ceux qui se referment en haut ) des rotis avec juste des herbes, du poivre. mais aussi les saucisses roulés dans les bocaux, les pâtés. Le reste part au congélo. On a mangé des rotis qui dataient de 2 ans. Ceux qui étaient loupés (niveau stérilisation) sentaient vraiment fort donc pas de soucis de ce point de vu. Et en mer sortir un bon roti (qu'il faut juste réchauffer) avec quelques bonnes pommes de terre, c'est quand même le panard !!!

Et pour le bon plan, il y a pleins de bocaux LP qui trainent dans les Emmaüs pour vraiment pas grand chose. En plus c'est pour la bonne cause !

23 mar. 2013
0

Sur le site. fruits-sèché.com nb infos sur dessiccateurs ,et page 14 , les temps de séchage.

01 avr. 2013
0

Recettes aussi sur le site marmiton en tapant conserve dans la fenêtre de recherche

12 avr. 2013
0

Hi hi, je vois que la bouffe attirera toujours autant de monde .... LOL !!!

10 nov. 2013
0

Nous on fait nos bocaux depuis un moment maintenant!
tu fais ton plat, et quand il est encore chaud tu le met direct dans le bocal( ancien confiture, bocal cornichons...) tu ferme et tu retourne, la chaleur et le poids de la bouffe font precions et ca te fait un bocal sous vide! tu entend un "cloc" ça veut dire que ça à marché! nous on fait viande et poisson, poulet coco, carrie saucisse (plat de l'ocean indien), chili concarné. plat cuisiné ou lentille, harricot rouge seul ou blanc ou poid du cap... on les a gardé certain jusqu'à 1 an c toujours aussi bon!

10 nov. 2013
1

Pour des fromages qui n'ont pas beaucoup de gout, coupé en dés dans des bocaux avec de l'huile et des petites herbes.
Des conserves faites avec de l'agneau et une sauce un peu forte. A réchauffer avec de la graine de couscous 3 minutes, un tube d'harissa. C'est fait en deux trois mouvements et quel bonheur quand ça souffle et que tu n'as pas le courage de cuisiner.

10 déc. 2013
0

Quid de la paraffine coulée sur l'aliment pour éviter le film d'air ?

10 déc. 2013
1

Paraffine pas bon ne se garde pas dans le temps j´ai suffisamment donné, maintenant je stérilise tous les bocaux.
Pour les confitures mettre dans des pots que l'on rempli de la confiture brûlante mettre le couvercle à vis et renverser laisser jusqu'au lendemain, j'en ai qui ont 6 ans voir plus sans aucun problème et toujours bonnes, voir un peu confite.

10 déc. 2013
0

Merci UGO

17 déc. 2013
2

De retour sur ce fil, pour relayer ce lien de notre ami yacare:
www.dumieletdusel.com[...]77.html
Une super information (pour moi en tous cas) pour marins et terriens
:pouce: :bravo: :goodbye:

17 déc. 2013
0

Merci pour ce lien, vraiment sympa!
déjà évoqué, Quid du poids total et de l'encombrement.
As tu déjà réalisé des conserves sur ce procédé ?

17 déc. 2013
0

Je n'ai pas encore essayé, mais je m'y attelle dès demain. Mon voisin qui fait sa choucroute va me prêter sa mandoline à choux. J'attaque par la choucroute que je mettrais en bocaux le Parfait. Ensuite je ferais des légumes divers (pour mes enfants qui naviguent à travers les océans)

17 déc. 2013
0

Merci Ameline. Vraiment top ce Blog.
Il y a bien longtemps je conservais des filets de poisson uniquement dans du vinaigre blanc, j'avais appris çà à Terre Neuve, çà tenait bien, pas trop longtemps car j'étais gourmand, mais sorti du bocal avec des patates tièdes c'était top, je pense que ce type de conservation doit tenir assez longtemps.

18 déc. 2013
0

Merci Ameline, encore un de ces trucs qui vont nous changer la vie. (et économiser du gaz)
On peut faire des conserves de viande avec ce procédé ou c'est seulement pour les légumes ?

@ Darwin: le poids et l'encombrement, c'est évident que ça prend plus de place de des boites métalliques. Mais pour moi ça vaut vraiment le coup. Nous avons une soute complète réservée aux bocaux (les pleins et les vides)

10 déc. 2014
0

Je lactofermente pas mal de choses, j'aime bien parce que c'est moins de travail que la stérilisation, et aucun risque de botulisme. Mon mari avait trouvé sur un blogs de navigateurs, quelqu'un qui lactofermentait du beurre, mais je n'arrive pas à le retrouver. Il y a aussi le ghee de la cuisine indienne.

10 déc. 2014
0

Et le bourguignon de Yves (.....)
Une tuerie ! :-p

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (142)

Bientôt fini ?

mars 2021