Un équipier perdu dans la Clipper Race.

L'un des voiliers participants à la Clipper Round the World Race a perdu un équipier 6 jours après avoir quitté Capetown.

C'est ce même voilier qui s'était échoué gravement à la côte à proximité du cap de Bonne Espérance et dont le skipper s'éatit blessé sérieusemment dans la première étape.

"Simon, 60, from Bristol, UK, was on the foredeck assisting with a headsail change from Yankee 3 when he was washed overboard. Although he was clipped on with his safety tether, he became separated from the yacht in the Southern Ocean at approximately 0814UTC (1414 local time) in a rough sea state, in 20 knots of wind, gusting 40.

‘The team’s man overboard recovery training kicked into immediate effect and despite the rough conditions, Simon was recovered back on board by the skipper and crew within 36 minutes"

"At the time of the incident, Simon was clipped on, wearing his lifejacket, which included an AIS beacon, as well as approved waterproof ocean oilskins. "
yachtingworld

L'équipage
19 nov. 2017
19 nov. 2017
1

Slt Daniel,
Pas perdu puisque récupéré si j'ai bien lu, mais dans quel état ? On l'espère vivant !
Par ailleurs ce sera instructif de comprendre comment la longe a largué ?
Cordialement
JM

19 nov. 201719 nov. 2017
1

Plus de peur que de mal puisque l'équipier a été récupéré rapidement malgré un vent assez fort et une mer difficile (rough conditions). Ce qui est curieux, c'est que cet équipier portait un harnais(?) mais en tout cas était attaché à une ligne de vie ou à un point quelconque et que pour une raison inconnue l'attache s'est décrochée
PS Ecrit en même temps que post précédent...

19 nov. 2017
0

Non il est décédé, repêché mais ils n'ont pas pu le réanimer.

19 nov. 2017
0

Hello,

Malheureusement non, il faut lire le communiqué complet.
www.clipperroundtheworld.com[...]s--cv30
« Simon was recovered back on board by the Skipper and crew within 36 minutes, at which point CPR was immediately administered by three medically trained crew, which included a GP. However Simon sadly never regained consciousness and was pronounced deceased at 0925UTC. The cause of death is unconfirmed at this time but thought to be by drowning. »
Ils n’ont donc pas réussi à le réanimer. Triste...

JM

19 nov. 2017
19 nov. 2017
19 nov. 2017
19 nov. 2017
19 nov. 2017
19 nov. 2017
19 nov. 201719 nov. 2017
0

"C'est ce même voilier qui s'était échoué gravement à la côte à proximité du cap de Bonne Espérance et dont le skipper s'éatit blessé sérieusemment dans la première étape."
Je suis surpris que ce voilier ait été remis en état aussi rapidement . J'avais compris que les équipiers de ce voilier allaient être répartis à bord des autres participants :tesur:
www.pbo.co.uk[...]d-55183

19 nov. 2017
19 nov. 2017
19 nov. 2017
19 nov. 2017
19 nov. 2017
0

Quand ça veut pas ça veut pas. Sans aucun jugement sur cette situation que je ne connais pas, et en plus j'aime pas ça, je constate . Et les quelques fois ou je me suis dit 'je le sens pas' ,ressenti vraiment et parti quand même ,je me suis retrouvé ,en galére; soit à faire demi tour avec une chambre a air saucissonnée pour faire office de pas couler, ou un reflex pressenti de me baisser dans un empannage alors que j'avais laissé la barre a un taré qui voulais rentrer chez lui et qui a manqué de m'envoyer a la baille, avec un f7 car j'avais voulu le reconduire . Le pif vaut de l'or en mer, et ceux qui le savent ont le service. Quand ça pue ça pue. Bon des fois ça pue mais ça passe a l'aise, le tout c'est de le savoir.

20 nov. 2017
0

Triste accident, belle reaction de l'equipage qui a du etre desespere de ne pas pouvoir le reanimer apres tous ces efforts.
Drowning en anglais veux dire noyade ce qui est curieux vu l'equipement que portait l'homme a la mer. Dans ces mers on meurt encore plus vite du froid, a moins que dans le choc de la rupture de la longe, l'equipier ait perdu connaissance ou pire ait subi une fracture cervicale.
Paix a son ame de navigateur.

20 nov. 2017
0

Il faudrait avoir l'autopsie mais plusieurs phénomènes peuvent se conjuguer. La noyade n'est qu'une asphyxie aigue. On peut se "noyer" dans un verre d'eau. L'orifice glottique étant de petit calibre, il suffit que la glotte soit obturée d'une façon ou d'une autre y compris par spasme ou oedème.
Et dès qu'on perd connaissance on est totalement soumis à l'environnement et à son destin.

20 nov. 2017
0

Il avait visiblement tout l'équipement de sécurité. (Aurait-il fait une crise cardiaque pendant les évènements?)
On ne le saura jamais vu que son corps a été remis à la mer. (pour lui, ca n'aurait rien changé, mais pour les autres le REX aurait été interessant)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

Après la pluie...

  • 4.5 (82)

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

mars 2021