Un EDEL ...oui mais encore ;o)

Bonjour à tous,

Après maintes recherches, sur les pontons, les annonces et les forums j'hésite entre 3 EDELs pour l'achat de mon premier voilier,je le voulais entre 6 et 7m, et pas plus de 2m50 de bau max, pour une navigation côtière en Méditerranée à 3 adultes, habitable (dormir, grignoter), plutôt marin mais pas forcement régatier (mais bon ca serait un plus ...), agréable à barrer, plutôt DL pour s'approcher des criques (mais les quillards sont admis)et avec une réputation de solidité.
j'hésite donc entre:
l'EDEL 600:léger et apparement bon marin
l'EDEL 6:plutôt lourd en navigation semble t'il
l'EDEL 4: habitable et apparement marin
entre l'EDEL 4 et l'EDEL 600 il y a presque du simple au double en roros(avec l'EDEL 6 au millieu), de plus je trouve l'idée du moteur en puit plutôt bien (EDEL 4) y a t'il des pb spécifiques à ce système ? voilà, j'aurais bien voulut avoir vos avis sur ces 3 voiliers (houla j'ai fait un peu long là, désolé ;-) )

Gérard.

L'équipage
22 fév. 2005
22 fév. 2005
0

Il y a aussi
le Kelt 6,20 qui peut entrer dans ton cahier des charges, C'est un bateau qui marche trés bien et qui ne doit pas couter bourse déliée .Solide avec un gréement en tête il était homologué en 3ème catégorie, ça veux dire déja de beaux programmes de nav.
Un quillard est plus agréable à barrer qu'un dériveur plus fiable qu'une dérive pivotante ( surtout ancienne et corrodée et vu le peu de tirant d'eau ça joue entre 8O cms mour un dériveur et 1,40 pour un quillard ça ne change pas beaucoup dans le programme de visite des criques .

Amicalement

22 fév. 2005
0

je suis un inconditionnel du IV
Après avoir eu un 9m,pour des raisons perso,j'ai dû redescendre en taille,c'était ça ou arrêter,donc je me suis tourné vers ce très bon bataeu,en DL.
Buget très abordable,par rapport au volume.
Comportement à la mer:exellent,que se soit au près,au travers et au portant,quelle que soit la météo,doux à barrer,très table de route au portant(25 nds établis,dérive remontée à 3/4,1 ris,plein génois=7 nds)au près avec un gros clapot,il tient son cap,dérive basse jusqu'à 30 nds(2 ris et foc n2)pour 50/55 degrés sur chaque bords.
Habitabilité suffisante pour 4,et l'avantage du pavillon relevable quand il fait beau,un grand cockpit,de grands coffres.
Pour le moteur en puis,c'est exellent pour les manoeuvres et en route il est préférable d'ajoindre des bavette caoutchouc qui épousent la forme de l'embase,éviten les remous qui font,au(delà de 4/5 nds perdre beaucoup de vitesse à cause du remou engendré dans le puis si on ne les a pas!
En solo,je me suis pris des bastons,et j'ai toujours été surpris de sa capacité à tenir la mer,en fait,avec lui,j'ai fai exactement le même programe qu'avec le 9m,en plus humide,mais guère moins confortable,car à la mer,à l'intérieur, c'est le fonctionnemnt assis,qui évite de se pourrir le dos!
Voilà ce que je peux dire de ce canote,et si je devais redescendre en taille,s'est celui- ci que je reprendrai!
Je suis à ta disposition,pour plus d'info si tu en as besoin.
Cordialement,jacquot

22 fév. 2005
0

je partage l avis
de botpipel, le kelt est aussi un super canote, rondouillard, qui passe bien dans la mer sous rincer forcement l' equipage, tres bien concut à l interieur ( sacré Harlé ! ) bonne gueule, j embarquais juqu à 5 personne à bord ( c etait un peu serré mais ca le fait bien ), 4 pour les week end n est pas un soucis ( rangements, couchette, ergonomie. )

22 fév. 2005
0

ll'Edel IV ...
Existe aussi en quillard,on en trouve d'ailleurs plus en med,et là,il est encore meilleur au près,sans les soucis de dérive évoqué par Takari ;-)
Mais je suis aussi pour le Kelt 6.20 pour les qualités marines,dedans je le trouve moins agreable en famille,question de point de vue,et comme Hélas je ne détiens pas la sainte parole ;-) ;-) ;-).
jacquot.

22 fév. 2005
0

Merci de
vos avis :-)
en ce qui concerne le KELT 6.20 il fut un temps dans ma liste et je l'ai souvent comparé à l'EDEL 600 mais la version roof relevable (qui m'interesse assez ...) ne se fait que sur les modèles postérieurs à 1981 et du coup le prix monte :-( de plus sur la version DL le support de mat et le puit de dérive encombre le carré (en comparaison avec l'EDEL 600); vos avis sur l'EDEL 4 sont intérressants, je compte en visiter un à la fin du mois (version quillard), de même qu'un EDEL 600 DL car pour l'instant je n'ai fait que de la visite "virtuelle" :-D (sauf pour un Orque 70 mais pas top top)encore merci et bon vent à tous. ;-)

Gérard.

22 fév. 2005
0

Site sur l'Edel
Salut, va voir sur ce lien :
users.skynet.be[...]dex.htm ;-)

22 fév. 2005
0

edel 730/820
Des feedback concernant les 730 et 820 qu'on trouve de temps en temps d'occasion ? Il me semble également qu'il y a eu un modèle dessiné par Jean Lacombe, mais lequel ?

Ben

22 fév. 200516 juin 2020
0

Edel IV
Pour ce qui est du confort à deux c'est super. il y a du volume, à trois ça devient déjà un peux coince, en week-end c'est encore potable à 3 voire 4 mais plus? D'autant que la couchette cercueuil (en tous cas chez moi) fait vite office d'équipet supllémentaire, super pratique pour y mettre les gilets, et autres tuyaux d'arrosage en nav, effectivement le roof relevable c'est super, on tient debout dedans, ça laisse sortir les odeurs de cuisine et surtout lorsqu'il fait chaud, même avec un taud de soleil on est parfois mieux dedans que dehors car c'est super bien ventilé. Le mien est un DL également, avec ses 70 cm de tirant d'eau on approche super près et ça c'est génial, par contre au mouillage ça devient une vraie danceuse, surtout dans le clapot, et la tête de mât s'en va faire des becs à tous ses voisins :-D. Pas super pour dormir.

Pour le HB en puit, en un mot génial aussi, effectivement pour les manoeuvres en route c'est le top.

Quand aux performances, parfait quand ça souffle un peux, il a gratter un surprise par vent arrière sous spi (mais pas d'indication de vitesse, j'ai pas de speedo) cependant nul dans le petit temps. C'est un bateau lourd, qui a besoin d'un minimum de brise pour avancer et garder son cap. Mais son poids a un avantage certain: l'épaisseur du polyester sous la coque! On construisait costeaud à l'époque, l'osmose n'a qu'à bien se tenir.

Par contre a vérifier, les fixation du lest qui auraient tendance (pas sûre que ce soit ça) à laisser rentrer un peux d'eau au fil des ans. A vérifier également la châine de dérive, j'ai un peux d'eau qui rentre à la gîte babord, et je suis certain que c'est un problème de puits de dérive, de chaîne ou....? Mais ça vient de là!

En solo un pilote est indispensable, car même avec la barre bloquée, à chaque déplacement sur le pont, la gîte se modifie et le cap évidemment également.

Quoi d'autre???? Certainement plein de chose qui ne me viennent pas à l'esprit lorsqu'il neige

;-)

Cordialement

Farolito

22 fév. 200516 juin 2020
0

Pour le roof
relevable, voilà un exemple, en plein dans le port de la ville de notre eau minérale ;-)

22 fév. 2005
0

edel iv
pour le moteur en puit probleme devacuation des gaz je suis en train de faire un systeme d'evacuation 2 sites pour les edel voilierpassion83@wanadoo.fr et

22 fév. 2005
0

et ben voilà!
Dériveur Lesté type EDEL 4 A saisir !!!.
dans les annonces en page d'accueil de notre site préféré!

23 fév. 2005
0

... ben oui, mais ..
j'ai bien vu l'annonce, mais je suis en Méditerranée, du côté de Mandelieu (près de Cannes) et je préfère trouver dans le coin c'est plus simple ;-)

Gérard.

22 fév. 2005
0

c'est un trés bon bateau,l'EDEL 4.
j'ai relevé sur un autre fil,ce texte qui le prouve........

"je sais que cela parait ennorme (et ça l'est)mais c'est vrai..........

en fait dans ce coin,entre les casquets et Aurigny,dés que le vent se leve contre courant,tu y a droit.......et ce n'est pas de la houle.oh non ....
pour te dire,sans vouloir t'effrayer,car bien d'autres y sont passé avant moi,et y auront droit aprés.........les vagues,sont aussi dessinées que des dents de scie.........le creux en est net anguleux,et la pointe aussi,je schematise ,bien sur pour la forme generale,car sur ces vagues,coure tout un reseau d'autres vagues desordonnées,et deferlantes...qui donne un aspect surealiste......et destabilisant.

notre bateau faisait 7.20 m ce brave soldat...
quand nous arrivions au sommet d'une vague,il sortait nez en l'air de l'eau jusqu'a la quille,pivotait,et plongeait droit dans la prochaine...les angles de monté et de descente etaient impressionnant.........et le bateau representait,environ 1/3 de la longueur du flanc de la vague.....
arrivé en bas,dans l'angle,l'edel 4,entrait dans la suivante jusqu'au pied de mat alors que nous etions encore ,l'arriere en hauteur. avant de bouchoner et defaire pivoter le ship qui repartais pour une nouvelle ascenssion........et ainsi de suite...................
avec un courant de vive eaux au fesses,et un vent trés mechant de face. c'est toujours comme cela dans ce superbe coin..........
mais il n'y fait pas toujours ce temps et comme le Gulf steam,passe juste au large,la vegetation d'Alderney est luxuriante et merite la visite....ainsi que les pubs..............et les nombreuses banques..........
pour en revenir à cette histoire,quand on demande à mon pére quel souvenir de bateau lui revient en premier,c'est celui là qui jaillit aussitot....il n'oubliera jamais ,qu'il etait debout au milieux de la porte de descente fermée,et que bien que trés costaud,et se tenant aux deus cotés de celle ci,il decolait à chaque debut de descente et s'affaissait avant chaque remontée tellement les mouvements etaient puissants et mechants.........
mon frangin,disparu depuis,lui ,etait harnaché et blotit dans un coin du cokpit,il etait malade et,restait propre car les vagues deferlantes croisées,passaient souvent ,voir constament par dessus nous et le rinçaient abondament.........

une foi passé la Hague et du coté nord de la cote,le courant passe de biais,donc,le vent toujours N,N,E.n'est plus contre le courant qui a lui meme un peu baissé,il n'y a plus que 6,à7 noeux ,et là c'est enfin de la glisse jusqu'aux passes de Cherbourg,ou on entre dans un endroit fait pour la vitesse............pas de vague et du zef..........
jusqu'au port,ou,nous sommes arrivé avec un trés grand plaisir.
papa s'est posé, epuisé, et a decidé de ranger le bateau,car tout ,absolument tout ce qui se trouvait dedans s'etait regroupé au milieux de la travée centrale(comme pour participer à la stabiliter du ship et nous aider..................
et avec mon pauvre frangin,nous sommes monté au club boire un chocolat chaud,il etait gelé le frangin,et vidé à bloc...
on n'a pas voulu croire que l'on revenait de cette ile avec un si petit ship.....ce jour là...et pourtant ils nous avaient regardé arrivé du large........
en route ,devant ,enfin au large d'Osmonville la hogue,nous avons ete survolé deux fois par un avion de secours maritime qui patrouillait le secteur........a basse altitude.........

ce souvenir est trés present en moi,et me sert de reference dans mes lectures,pour mettre des images sur des mots,qui n'iront jamais jusqu'à te faire visualiser une athmosphere plombée une lumiere,proche ,net,et absente a la fois..........
les bruits qui ne se font remarquer que lorsqu'ils s'arrete,et te reviennent des jours et des jours dans la tete comme pour te rapeler que tu les filtrais inconciament pour ecouter uniquement le bateau et detecter la moindre souffrance , barrer à l'oreille pour le soulager.............
il n'etait pas quetion de faire demi tour,bien sure,je dis cela pour eventuelement ceux qui pensent qu'on n'y a pas penser......le bateau ne s'en serait pas remis et aurait ete roulé comme rien...........la cape,pareil,....en plus,malgrés le trés fort courant.le vent nous portait à côte..........il fallait passer ou ne pas partir,nous comme des branques ,nous etions partis.....

des coups de tabacs tout le monde en à eut et en aura,si on navigue,c'est normal,celui là en est un fort,mais court exemple....et sa mechanceté,n'est du qu'à ce coin particulier ou il est notifié sur les cartes marines...."deconseillé aux cargots ,à partir de force 4,ou 5 ,contre courant".......

pour ma part,je ne le regrette pas ,car bloqué à Cherbourg,par du mauvait temps et apres ces quelque jours de mer,nous avons decidé de rentrer en train,à Caen,et le soir meme,nous etions à Ouistrham dand la maison de mes parents,ou j'eu l'extreme plaisir de concevoir mon fils.......
ce qui fixe encore plus cette journée dans ma memoire..........

gg. ..................""

23 fév. 2005
0

EDEL 4 quillard GTE.
J'en ai possédé un.
Quillard à grand tirant d'eau (1,40m). La quille était très inclinée vers l'arrière. Redoutable au près et très raide à la toile.
Comme tous les bateaux de cette taille, il devient assez vite humide, d'autant plus que le franc bord n'est pas important.
Contrairement à ce qui est dit dans un autre fil, l'épaisseur des fonds, si elle est une garantie de rigidité et de solidité n'a rien à voir avec l'osmose. Le mien en souffrait à 10 ans.
Le H.B était en tableau, à la différence du dériveur dont le moteur est en puits. Inconvénient : déjaugeage de l'hélice dans le clapot. Je l'ai expérimenté à la suite d'un démâtage entre Aurigny et La Hague.
Je pense qu'il faut impérativement remplacer les hublots de roof fixés dans un joint en caoutchouc par des hublots appliqués ét vissés.
Le système d'origine n'offre aucune résustance à une vague vicieuse comme on en rencontre parfois.
A part le fait que les volumes ne sont pas ceux d'un bateau actuel de même taille, c'est un excellent choix.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (181)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021