un deriveur intégral à vendre à prix décent ?

Hello à vous, une bouteille à la mer : je suis à la recherche d'un dériveur intégral à vendre à un prix...décent, ce qui, en ce moment sur les annonces, semble rester un doux rêve. Alors, je m'adresse à la communauté, si ca se trouve, un propriétaire raisonnable recevra cette bouteille ...

Ma recherche : dériveur intégral idéalement entre 8m et 9m (allant jusqu'à 10m si coup de coeur).
travaux à effectuer : envisageable si le prix se tient et si on ne parle pas non plus d'une épave. J'ai déja la rénovation/construction d'une telle unité à mon actif.
types bateaux souhaités : kelt 8.50 ou 29, feeling 29, randonneur côtier, ovni 28 ou 30, etc.. surprenez moi ! ;)
budget : selon bateau et état : de 5000 à 20 000.
Inutile de m'envoyer les liens des annonces Leboncoin ou inautia et consort : je les connais par coeur !
Après, allez savoir, une bonne affaire dans le fond d'un port ou d'un jardin, un propriétaire qui souhaite vendre sans s'embêter..; on est jamais à l'abri d'une bonne surprise ;)
ps : je suis de Bretagne nord (cap fréhel)

L'équipage
01 nov. 2021
01 nov. 2021
4

Ton budget est trop faible surtout pour un dériveur....si c'était ce prix....


01 nov. 2021
1

Hello. non non le prix est bon. Par exemple un dériveur intégral alu de 8m avec refit intérieur à effectuer mais extérieur propre s'est vendu moins de 10 000 semaine dernière. Ca existe.


jerome1966:Je comprend qu'il soie partie.Le premier problem c'est la rarete·le 01 nov. 10:57
Café noir:Alors pourquoi ne l'as-tu pas acheté ?·le 01 nov. 10:59
cap'tain marco:@ jérôme : en effet la rareté, c'est pourquoi j'essaye de la provoquer@café noir : parce que l’intérieur nécessitait d’être repensé entièrement donc démoli et refait et parce que le prix départ était bien supérieur et le propriétaire n'était pas ouvert à la négociation à l'époque où je l'ai contacté. ·le 01 nov. 11:13
01 nov. 2021
2

A ce prix, tu trouveras sans problème un Fugue 9 m, ou "petit fugue".
C'est un plan de Georges Auzepy-Brenneur construit par Sapo.
La construction n'avait pas réputation d'excellence, et tous les bateaux ont été finis en amateur. Mais... certains ont été très bien achevé par leur propriétaire.
Ce dériveur intégral a une dérive lourde (900 kg de mémoire) actionnée par un palan à câble très rustique.
C'est un bon bateau de petit temps. C'est plus aléatoire quand ça piaule.
Certains fugue sont équipés d'un gréement régate à double étage, plus haut que le standard.
Il y en avait deux à vendre récemment, dont un à coté de chez moi, pour 9.000 euros.


01 nov. 2021
0

Ok merci. en effet j'avais vu le fugue. Un peu éloigné pour moi celui que j'avais repéré. Mais merci pour cette suggestion.


FVLS35:Celui dont je parle est ou était à Saint Briac, donc à coté de chez toi.·le 02 nov. 16:46
01 nov. 2021
0

Un trismus 32 a moins de 10000 euros dans le sud. Débiteur lesté echoubale dans béquilles.


01 nov. 2021
-1

trop long le trismsus 32 mais merci.


01 nov. 2021
0

j'ai acheté un Di de 32" moins de 20000 euros il y a 2 ans, alors oui en cherchant on trouve un DI de 9 mètres en état de naviguer.


Trimaran:Il y a 2 ans, on ne connaissait pas les implications du Covid !!·le 02 nov. 10:09
01 nov. 2021
0

c'était quoi comme bateau ? Il ya deux ans le marché était TRES différent, beaucoup plus en faveur des acheteurs qu'aujourd'hui. Mais je reste en veille, si je dois attendre 1 an ou 2 j'attendrais..;


red sky:un Southerly 100.·le 02 nov. 18:22
0

Southerly 105 de decembre 1979 ,9m98 de coque ,normalement j'ai un acheteur mais si ça ne se fait pas je suis ouvert a la discusion!


cap'tain marco:hello Pierre, tu es du sud non ? Le southerly me plaisait pas mal mais le 105 est trop long je pense. j'avais visité un 95 et je l'avais trouvé paradoxalement trop gros (trop de hauteur sus barrot, trop d'espace). Mais en ce moment le marché est dingue ! tu devrais le vendre sans soucis en effet. Moi il est trop gros le 105 ! L'ovni 30 serait le maximum je pense. je pensais sinon à un grebé 8.80, ou un ovni 28 ou le krenn ou le chatam 28 (introuvable) bref, ... malgré un programme bien précis il n'y a pas pléthore de choix non plus ! Je crois que j'aurais mieux fait de garder le mien en fait ;)·le 01 nov. 19:19
gazouille:Et l'oxion 32 ?·le 01 nov. 20:31
cap'tain marco:encore trop gros ! je suis parmi la fouel de ceux qui cherchent des petits dériveurs habitables qui ont tout du grand et à prix inférieur à 20 000 euros dans un marché frénétique ! en un mot comme en 100 : j'ai la foi ;)·le 01 nov. 20:38
pierre 2 the minimalist:Tu as bien raison captain marco ,southerly trop grand ,trop cher a entretenir ,si c'etait a refaire je prendrai un first 235 ,j'aurai fait la meme chose avec en plus fun !·le 02 nov. 17:34
02 nov. 2021
0

J’étais a la recherche d’un kelt 8.50 et j’ai finalement opté pour un bi-loup ...
Donc pourquoi pas un Biquille ?


02 nov. 2021
1

En fait le biquille j'y ai réfléchi mais mon bateau échoue 2 fois par jour, si j'augmente le tiran d'eau je diminue d'autant mes plages horaires de rentrée/sortie et comme je sors souvent même pour 2 ou 3 heures..; ceci dit si le bateau me plait beaucoup pourquoi pas.


02 nov. 2021
0

Il y a un Zoufri à 10 000 sur le coin coin, avec un "problème d'électrolyse" (?) tu l'as vu je suppose ?
Sinon ça mériterait d'aller voir la nature et l'ampleur du problème, il y a peut être encore qque chose à en faire ?


cap'tain marco:Oui bien sur j'y suis allé. Le gars est super sympa et honnéte, mais l'éléctrolyse a été perforante par endroits et il faut reprendre les fonds. et le zoufri est trop gros. ·le 02 nov. 12:18
02 nov. 2021
0

Un kelt 8.50 cale 0,80 mètre, et mon Biloup 1 mètre.
C’est vrai que ça fait quand même 20 % de plus 😉
Par contre le tarif correspondait il y a un an à ta fourchette basse


Jolly.rodjer:Désolé Je croyais que ta fourchette basse était de. 10 000 euros ·le 02 nov. 10:52
cap'tain marco:En effet, à 10 000 euros c'est pas mal mais le marché s'est tellement emballé que pour l'heure, il n'y a plus grand chose à un prix raisonnable. tu connais le "pop alu 28" ? => outre les biquilles, c'est exactement ce genre que je recherche. Le biloup 7m ne me plait pas dans sa conception. Ca reste un bon bateau mais je n'ai pas d'appointances avec ce navire. ·le 02 nov. 12:21
Jolly.rodjer:Le mien est un Biloup 88 acheté il y a un an.Je viens de voir ça un challenger horizon à 5000 euros sur le bon coin ...·le 02 nov. 12:34
Jolly.rodjer:Merci pour le pop 28.Je ne connaissais pas mais ça fait envie . ....·le 02 nov. 12:44
matelot@17523:Pas 0.80 mais 0.64m...·le 02 nov. 13:46
Jolly.rodjer:Autant pour moi mais à ma décharge sur les revues du canot ça va de 0,64 à o.80.Ça doit dépendre du poids de l’équipage 😉.A 0.65 ça fait pas beaucoup en effet ....Le safran est utilisable avec si peu d’eau ?·le 02 nov. 14:11
Rederien29:0,64 sans mat.....·le 02 nov. 14:26
matelot@17523:Le safran court est un des défauts de ce bateau.·le 02 nov. 15:24
02 nov. 2021
0

et le neptune 99
70cm de tiran d'au au safran
alain


02 nov. 202102 nov. 2021
0

Le neptune 99 sera bien trop gros, si un Zoufri ou un Southerly 95 le sont déjà.

Par contre, pense au Challenger Europe en dériveur lesté. Ca vaut une misère, ça marche très fort et ça cale franchement très peu pour un DL (70 cm). En tout cas, pas significativement plus qu'un Kelt 850 DI dont le safran dépasse largement sous la coque.

Celui ci est à coté de chez moi. Un peu cher, mais bien équipé. Peut être encore à vendre.

vendresonbateau.com[...]ls.html


02 nov. 2021
0

tu as un budget très très léger pour un bateau navigable avec un minimum d'équipement de sécu.

alors pour un dériveur, ce que tout le monde cherche dans ton coin, pour les mêmes raisons que toi... bah c'est compliqué.

Le prix de ces vieux bateau ne va plus baisser au contraire ... ils partent progressivement à la poubelle, car délaminés par l'osmose, abandonnés par leur propriétaire, ou nécessitant des frais importants (mat HS + voile HS + moteur HS = poubelle) au regard de la cote modeste...
La demande restant importante pour ces bateaux petits budget, ceux qui restent se revendent bien... et les prix ne baissent plus, voir augmentent légèrement.

Dans 10 ans quand on va se rendre compte de la qualité des productions 2010's 2020's on va assister à une stabilisation des cote des bateaux plus anciens, tout du moins pour ceux qui sont marins, il n'y a qu'a voir la cote des bateaux de bonne qualité type wauquiez, même très vieux, dont le prix ne baisse plus même après 30ans!
Les bateaux type first des 2000's ne baissent plus en cote car ce sont des bateaux qui marchent bien, polyvalent, ce que l'on ne sait plus faire aujourd'hui: il n'y a plus d'équivalent (et malgré qu'ils sont fragiles! on ne compte plus les remplacements de mats sur les first xx.7 par exemple!)


02 nov. 2021
0

Au fait, tu es à quel endroit précisément ? Tu dis "du coté du cap Fréhel".
Car les marnages sont tels qu'on n'est pas à 20 cm près et qu'un dériveur lesté va très bien. Et là, le choix est bien plus large que les dériveurs intégraux, et pour moins cher.
Un copain a acheté un superbe Chablis il y quelques mois (8,70 m pour 90 cm de TE) pour 12.000 euros, de mémoire.


02 nov. 2021
0

merci pour vos réactions. En fait j'avais refait un dériveur integral alu et c'est vrai que ca me plait bien comme matériaux et concept. mais je ne suis pas fermé à changer pour du ctp ou autre.
Pour le dériveur lesté attention : j'échoue TRES régulièrement et même au port le bateauy échoue 2 x par jour donc lorsqu'il y'a un peu de ressac j'ai peur qu'un dériveur lesté s'abîme. et quid de ceux qui reposent sur leurs safrans?


penloch:OK mais le dériveur intégral en alu, pour des échouages quotidiens, c'est pas top non plus . J'ai eu 1 Grèbe 9.20 dans ces conditions et il fallait chaque année refaire l'enduit époxy sur la semelle d'échouage. Les patelles et autres petits coquillages appréciaient particulièrement les coques métalliques .·le 11 nov. 10:39
02 nov. 2021
2

L'idéal pour un bateau qui échoue en permanence comme tu le décris serait à mon avis un biquille avec aileron de safran :
Posée parfaite sur 3 points, ce sont les saumons qui touchent donc la carène fragile ne risque rien, aucun mécanisme plus ou moins compliqué éventuelle source d'emmerdes etc.


02 nov. 2021
1

Marco, tu n'as dit dans quel mouillage tu étais, mais il échoue dans cette région de Bretagne nord deux fois par jours bien plus de dériveurs lestés et de biquilles que de dériveurs intégraux dans la taille que tu cherches !
Et sans gros soucis. L'essentiel étant d'avoir la sagesse de mettre son bateau à terre de novembre à mars compris, sinon, c'est la casse assurée, quelque soit le type de bateau envisagé.


02 nov. 2021
0

Je suis au mouillage de St géran à Plévenon (fort la latte) et ca bastonne en NE. sinon c'est safe. Je retire le bateau d'octobre à avril et je le mets derrière chez moi grâce à mon ber.
Mais lorsque je vais en nav je m'échoue très très souvent partout où je peux. Donc un dériveur lesté qui se couche sur le coté pour dormir la nuit, bof... et les béquilles ben je trouve ca galère et je sais que par fainéantise j'arrêterai d'échouer...
Mais tu as raison : les dériveurs lestés il y'en a plus avec plus de choix à moins cher. Mais un bon dériveur lesté qui pose sur son saumon et ses safrans; pourquoi pas... mais j'ai peur que les safrans souffrent, peut etre que je me fais une fausse idée.


03 nov. 202103 nov. 2021
0

Oui, je connais ce mouillage. Pas bon du tout par secteur Nord ou Nord Est.
Maintenant, les béquilles, il a le pire et le meilleur...

Des béquilles bien conçues et aux garants préréglés, il faut 30 secondes pour installer chaque béquille à partir du moment ou elle est sur le pont.
Il faut bien sûr que les béquilles soient accessibles. Pas au fond d'un coffre sous l'annexe et des bidons d'essence...
Sur mes trois DL successifs, j'ai donc modifié et aménagé le coffre qui recevait les béquilles, pour que leur sortie et montage ne prenne pas plus d'une minute par béquille.

A tel point qu'avec mes deux derniers DL (le premier, 4 tonnes et les deuxième, 7 tonnes!), j'arrivais sur la plage au moteur au jusant à mi marée jusqu'à immobiliser le bateau et je mettais les béquilles après !
Bon, c'était un jeu. Mais je n'ai jamais couché le bateau.

Chacun voit midi à sa porte. Si t'es plus à l'aise avec un DI, ça ne se discute pas. J'ai aussi des copains allergiques au DL.

Le biquille est une bonne solution aussi. J'y suis finalement passé. Beaucoup d'avantages, bien sûr, mais ce n'est pas la solution miracle. J'ai découvert bien des emmerdes.


Jolly.rodjer:Bonjour flvs35Pourrais tu développer les « emmerdes » que tu as découvert Ça pourrait me servir 😉·le 03 nov. 18:41
FVLS35:Oui, vite fait, car il est tard chez moi. De façon générale, les biquilles n'aiment pas du tout le ressac à l'échouage. Le pire étant si les vagues arrivent par le travers. ça tosse très dur, et c'est fort désagréable... Si l'exercice est sans conséquences sur un ou deux échouages, cela devient destructeur à la longue si le bateau pose deux fois par jour. J'en ai fait les frais en achetant un Westerly qui a passé 20 ans à l'échouage à Jersey. Très lourde et couteuse rénovation structurelle. D'autres Westerly anciens ont perdus leurs quilles (enfin, au moins une, ce qui est suffisant !) à force de fatigue structurelle.Un autre soucis des biquilles à quille angulées vers l'extérieur est qu'il faut absolument éviter d'échouer dans la vase. L'enfoncement des quilles dans le sol provoque une force de poussée latérale sur chaque quille vers l'extérieur. Cette force est colossale et à même de casser les varangues... ce qui s'est produit sur des Westerly neufs et a amené le chantier à renforcer tous les bateaux concernés et à modifier la structure des fonds.Les rias anglaises étant souvent constituées de vase molle, c'est ce qui a amené certains chantiers à faire des quilles parallèles pour éviter ce problème. Et cela présentait aussi l'avantage de simplifier grandement la construction. Par contre, les perfs...Un autre soucis est l'absence totale de protection de l'hélice, qui se trouve au milieu d'un vaste tunel entre les deux quilles. J'en ai fait les frais avec la casse totale de toute la ligne d'arbre en prenant un morceau de filet déchiré, passé entre les quilles. Au quotidien, ce sont de belles quantités d'algues qui s'aglutinent autour de l'hélice et que le coupe orin n'arrive pas à sectionner complètement. Il faut donc mettre un coup de marche arrière lorsqu'on constate que le moteur fume et que le bateau ralenti.Voila, il y a d'autres bricoles, comme la quille au vent qui tape fort au près et qui freine, mais on n'est plus à ce genre de détails près !!·le 03 nov. 20:10
cap'tain marco:Je ne suis pas fermé à l'idée d'un DL. à essayer et me rendre compte par moi meme en effet. Mais ce que j'apprécie dans les DI à fond palt c'est la superficie de contact lors de l’échouage qui permet 'à mon sens) de mieux répartir les efforts et les petits accoups parfois inévitables...·le 03 nov. 21:49
Jolly.rodjer:Merci pour les infos à propos des « emmerdes » d’un Biquille .cela m’éclaire .... mais mon curseur reste toujours du côté avantage plus que vers celui inconvénient ·le 04 nov. 03:18
FVLS35:Oui, Jolly Rodjer. Maintenant que mon biquille est renforcé et que j'ai monté une hélice à mise en drapeau dont les algues se barrent mieux à l'inversion de marche, j'en suis très content. Avantages : il ne cale pas beaucoup plus qu'un DL, et c'est insignifiant en Bretagne Nord avec nos marnages énormes, il se pose bien droit et on peut cavaler dessus comme à la maison, et il n'y a pas les béquilles à ranger dans un coffre (c'est davantage la place que ça prend plutôt que la manip, qui me gênait avec mes DL).·le 04 nov. 05:11
mocitoo:@flv35, interessant l'histoire du biquille dans la vase, je peux comprendre la pression exercée dans ce cas la mais as tu un exemple concret? je suis d'accord pour le west qui s'échoue avec du ressac, c'est une horreur sur le mien quand ça me réveille la nuit et en général je fais de l'eau le lendemain.·le 04 nov. 15:20
FVLS35:Un exemple concret ? Et bien celui du Chantier Westerly qui a été obligé de rappeler tous les Westerly Konsort neufs en 1980, car après un an d'échouage quotidien dans la vase des rivières anglaises les varangues se décollaient. Ca a été le cas du mien, mal renforcé, et ayant continué à tosser 20 ans de plus, à Gorey. Le bateau n'était pas cher, et j'ai vu le reforment des varangues, mais je pouvais imaginer que c'était aussi mal fait.J'ai pris conscience rapidement du problème en échant sur un sol vaseux l'été de l'achat. j'en entendu un "coup de fusil", qui était la rupture d'une varangue alors que le bateau s'enfonçait gentiment dans la vase (environ 30 cm).La quille bâbord est devenue pendulaire, jusqu'à ce qu'un talonnage accidentel finisse de détruire la structure. J'ai écrit un long fil relatant les gros travaux que j'ai effectués. A ce niveau, l'assurance déclarait le bateau épave. La valeur des travaux dépassait la valeur vénale du Westerly.Pas question, je venais de tout changer à bord. Voiles, gréement courant et dormant, moteur, électronique, mouillage. J'ai donc tout fait moi même pour environ 8.000 euros de factures. Je ne regrette pas. Le bateau est maintenant extrêment solide et les joints de quille repartis pour 30 ans !·le 04 nov. 15:36
Jolly.rodjer:Bonjour fvls35En tant que propriétaire de konsort et au vu de ton expérience nautique qui semble assez vaste , pourrais tu me dire si tu as déjà pu comparer les perfs d’un konsort par rapport à celles d’un Biloup 88 ou 89 ?·le 04 nov. 17:24
mocitoo:ha oui, je me souviens de ton long post constructif, mais tu devrais spécifié qu'il s' agissait d'un consort première génération, et non d'un "westerly" tout court... manque de temps de ta part je suppose, ce qui n'est nullement une généralité de ce chantier...·le 04 nov. 17:36
FVLS35:Jolly.rodjer. Je ne peux pas te répondre, n'ayant croisé des Biloup 88 et 89 qu'au port !Mocitoo. Je l'ai dit mais pas de façon pas assez explicite, sans doute, en racontant que Westerly avait remis en chantier les premiers Konsort et avait ensuite modifié la structure. Et malheureusement si, il y en a d'autres. Les Centaures ont les mêmes soucis (car même structure pas suffisante), ainsi que les 33. C'est effectivement après 1983 que Westerly a remplacé les structures faite d'une feuille de CP de 12 mm ordinaire collé au mat de verre par des formes en mousse convenablement stratifiées et renforcées.Tu trouveras des fils complets de tutos de rénovation de la structure des Westerly de cette génération, y compris sur Youtube. Et c'est là qu'on s'aperçoit que des "pros" (anglais hein, les français ne feraient jamais ça, bien sûr...) sont tout fiers de montrer comment ils barbouillent deux couches de mat supplémentaire sur un gelcoat à peine gratté.Et c'est ce qui a été fait sur le mien au début des années 80. Et comme un con, j'ai eu confiance.·le 04 nov. 18:08
mocitoo:Si tu le dis au vu de ta grande expérience nautique reconnue... d'ailleurs il est de notoriété publique que sur les 2440 centaur sortis du chantier, 90% ont coulé, ou alors la vieillesse est un naufrage...:-)·le 04 nov. 19:15
03 nov. 2021
4

Hello,
Si tu echoues à chaque marée, et ce parfois dans du clapot, oublie les kelt 850/29 et feeling 29. Ils ne sont pas faits pour ca.
A mon sens : dériveur alu ou biquille solide (biloup par exemple ...)
Christophe


FVLS35:Je rigole, C... ! Dire les choses comme elles sont ne plaisent pas à tous ! "On" t'a collé un -1 de rétorsion. Mais je confirme, car je connais les deux DI de la marque que tu as eu, et ai bien cru perdre ton safran lors d'un banal échouage aux Zeb. lorsque tu m'a prêté ton bateau. Le safran qui dépasse, faut pas qu'il y ait du ressac, sinon, c'est la cata.·le 03 nov. 19:23
cap'tain marco:Fripouilles, peux tu me dire pourquoi les kelt 8.50 ou feeling 29 ne correspondent pas ? Je ne vois pas trop.. ils sont faits Pour échouer après tout et conçus pour non ? ·le 03 nov. 21:47
03 nov. 2021
0

Ces 3 bateaux sont les mêmes. Ils touchent en premier par le talon de safran. Ce talon est sous une cloison, c'est plutôt solide, même si faire toucher en premier le safran peut paraître bizarre... Ensuite, le bateau s'incline sur l'avant, et il touche en avant du mat. C'est varangué correctement, mais pas au point de pouvoir taper dans du capot. J'ai eu un feeling 29 qui, avant que je l'achète, était mouillé à lancieux. Par nord, il tapait à la posée. L'ancien proprio avait été obligé de dequiller la sole, refaire les varangues, requiller. 15000 euros de frais, il y a plus de 15 ans. Ça n'a jamais bougé, mais j'ai toujours fait gaffe à la posée, et choisi mes endroits (jamais de capot, et privilégier la posée à mi-marée). Ces bateaux sont faits pour des posées occasionnelles et bien choisies.


cap'tain marco:Retour intéressant et commenté. Merci pour ton avis. Bon, je pense sincèrement être moins exposé à t Geran qu'à lancieux mais tout de même, à prendre en compte. Ou navigues tu désormais ? ton feeling est au port en eau ? ou as tu changé de bateau depuis ? ·le 03 nov. 22:13
Fripouilles:Ce bateau est aux bas sablons. J'ai depuis eu un feeling 346 Di (même genre de programme). J'ai dorénavant un Sun Odyssey 389 DL.Bonne recherche à toi. ·le 03 nov. 23:22
Fripouilles:Et pour répondre à ta question, mes bateaux ont toujours été à lezardrieux. ·le 03 nov. 23:24
04 nov. 202104 nov. 2021
1

Marco, je réponds ici à ton commentaire, c'est plis lisible. Tu écris : "Mais ce que j'apprécie dans les DI à fond plat c'est la superficie de contact lors de l’échouage qui permet 'à mon sens) de mieux répartir les efforts et les petits à-coups parfois inévitables."

Je pense que c'est précisément le contraire ! Le saumon de lest en fonte d'un DL apporte une protection indiscutable au fond de la coque, et sa surface de contact avec le sable, beaucoup plus faible que la coque elle même a justement un effet d'amortissement des chocs, car il fouille et s'enfonce d'autant mieux que sa surface de contact est faible. Cela amorti beaucoup la posée quand ça tosse (effet punaise en physique : la pointe s'enfonce, pas le plat).

C'est en tout cas ce que j'ai remarqué. C'est bien plus confort lors des posées sèches que le biquille (le pire) et le DI (je n'en ai jamais eu à part mon trimaran, mais on m'en a prêté plusieurs, dont un Maracuja 42 pendant 2 ans).

Par ailleurs, je n'ai jamais entendu parler de soucis structurels de fond de coque sur les DL. Le saumon est long et la coque ne fatigue pas au point de s'abîmer (comme sur les quillards qui posent ou les biquilles dont l'empreinte des quilles sur la coque est beaucoup moins longue et large)

Par contre, il faut prendre soin d'étudier les béquilles convenablement. Il faut que leurs patins soient significativement dégagés du fond (20 cm), bien écartées, avec des patins larges. Je n'ai rien inventé. Les béquilles dessinées par Philippe Harlé sur ses dériveurs sont un modèle d'intelligence technique. J'en ai d'ailleurs reproduit les plans de principe sur le forum il y a quelques années avec des explications précises. A retrouver éventuellement.

Mes DL étaient un peu inclinés à la posée. ça surprend au début et on se demande légitimement si le bateau ne va pas se casser la gueule et si l'effort sur la béquille qui porte n'est pas trop important. Le sourire revient lorsque qu'on monte à deux adultes sur le patin de la béquille soulevée du sol. Mon Ne Quid Nimis de 7 tonnes basculait avec les poids de deux personnes. Sur le Sauvignon (plan Harlé de 8,6 m, une personne suffit).
L'effort sur la béquille est donc dérisoire, mais l'avantage est considérable : le bateau peut tosser et se dandiner sans que les béquilles ne touchent le fond, ce qui pour le coup peut casser quelque chose, à commencer par la béquille elle-même... ce qui m'est bien sûr arrivé avant transformation !

Une fois l'eau descendue de 20 cm environ, le saumon de lest est bien calé, le bateau ne tosse plus, et le bateau bascule d'un coup, lorsque l'équilibre entre le poids restant du bateau et la poussée d'Archimède sur la coque est rompu.

Autre argument : un DI n'est jamais à l'abri du petit cailloux qui va poinçonner la coque ou même la percer. Je laisse Fripouille le raconter s'il le souhaite, sur son Feeling 346.
Ce qui est sûr, c'est qu'un DI sans semelle protectrice est très sensible et la posée et doit faire l'objet de toutes les attentions. C'est le cas du Fugue 9 m, dont le copain propriétaire avait aussi percé la coque en polyester... aux Hébiens ! (il y a quelques petits pavetons qui traînent).

Le Challenger Europe est un dériveur lesté bien né et dans ton budget. L'amorce de quille est en polyester avec un petit retour de galebord et le lest est sellé à l'intérieur. Aucun risque structurel, pas de rouille, pas de boulons, etc. Et ce bateau n'est pas cher. Il cale également peu pour un DL.

Quelques autres modèles ayant adopté cette conception particulièrement intelligente de lest moulé avec la coque et avec retour de galebord (plus ou moins prononcé) sont le Ne Quid Nimis, les Trismus 32 et 37, le Kelt 707, le Start 6 - Bahia, etc.

J'ajoute à la volée le Rivage 29 de Sylvestre Langevin, unité rare, pas chère mais fort intéressante. Toujours terminée en amateur, il en traine trois ou quatre en Bretagne. Si tu en vois un à vendre, va voir...

Celui-ci était bien trop cher, mais donne une idée.
vendresonbateau.com[...]ls.html


cap'tain marco:Hello FVLS, merci pour tes rajouts. Concernant les DL, je comprends bien ce que tu m'a dis. Avantages/inconvénients. Je comprends que le saumon étant structurel il diminue la superficie d'échouage et s'enfonce gentillement avant de supporter le poids total donc peu de poids sur les béquilles et une structure respectéé. Mais on a quand meme 2t (environ vu al taille que je cherche) qui reposent sur cet appendice. Dans le cas d'un DI, certes la superficie est plus importante donc plus de risques de poser au mauvais endroit mais mieux répartie. Je en connaissais pas le Ne quid nimis, et il y en a un à vendre sur LBC pour 25 ke (c'est trop cher je trouve pour des bateaux qui ont cet âge là) mais il est beau mais trop gros. j'ai vu les fantasia aussi, ils sont plus dans mes budgets et la taille recherchée...·le 04 nov. 09:31
FVLS35:Marco, la structure des fonds de tous les DL est prévue pour que le bateau pose sans soucis de structure. Tu te tritures l'esprit pour rien. Ce sont les chocs brutaux répétés et le poinçonnement des fonds qui posent problème. Et là, tous les bateaux ne se valent pas. Certains sont très bien échantillonnés, d'autres plus légèrement.Le Ne Quid Nimis est un bateau atypique, dont j'ai eu un des plus beaux exemplaires pendant 10 ans. Il valait trois fois le prix de celui qui est à vendre ! Il y a des fils complets qui lui sont dédiés sur Hisse et Oh.Le Fantasia est un excellent choix. Ce n'est pas la structure qui pose problème, mais les vaigrages intérieurs et les boiseries. Dérive et système de relevage à vérifier également.·le 04 nov. 09:55
earendil:bonjour
voir apour ce qui est des problèmes structurels sur le Fantasia , on pourrait dire qu il y en a pas puisque ce bateau n a pas de structure , ce sont les emménagements collés ! ( pas stratifiés ) qui font la "structure" du bateau , j en ai eu un au tout début des années 90 dont je me suis débarassé très rapidement , ce bateau n est même pas capable en version DL de se poser sur son bordé , la coque se déforme et pour ma part la table à carte avait littéralement sauté ! complètement décollée !!!! au bout de 5 ans l intérieur du lest ( puit de derive ) avait des trous gros comme le
poing dernierement un Fantasia biquille a été mis au sec à Hennebont avec toute la ferrure d étrave arrachée avec le morceau de pont , simplement parce que le génois s était deroulé et battait !!!dommage ce bateau avait un plan de pont très sympa et un intérieur confortable pour un bateau de cette taille à cette époque mais construction plus que légère lui préférer un gib 76 ou un jouet 760 dans la même gamme
voir aussi le southerly 28 bien adapté aux posées régulières ou le gib sea 84 en version biquille y en a pour tous les goûts ;)V·le 10 nov. 19:58
FVLS35:Le gibsea 84, successeur du 28 existe en dériveur Lesté aussi, je crois. Un bien joli bateau.·le 10 nov. 20:09
04 nov. 2021
0

bonjour

en parlant de dériveur
est ce que parmi vous il y en a un

qui connait ce bateau ?

www.beboat.be[...]141.JPG

www.beboat.be[...]018.JPG

merci


FVLS35:Peux-tu nous donner le lien de l'annonce ? Car je n'arrive pas à remonter depuis les photos (accès interdit).Mais plan typiquement Joubert ou Nivelt.·le 04 nov. 09:57
le piscinier:l'annonce n'est plus en ligne , il a été vendu depuis longtemps , seul restent les photos ·le 04 nov. 10:02
Sailortoun:Elle se retrouve là www.beboat.be[...]nce.php ·le 04 nov. 13:49
FVLS35:Merci Sailortoun. C'est une superbe unité, qui ne fait pas 3 m de large comme indiqué dans l'annonce, mais sûrement dans les 3,70 m. Le type même de bateau qui ne me fais plus rêver. Trop gros, trop cher, trop d'emmerdes !·le 04 nov. 14:14
le piscinier:merci sailortourn
le bateau etait a vendre a port st louis du Rhône en 2015 chez navy servicesi l'un d'entre vous sait ou il se trouve cdlt·le 04 nov. 18:44
Sailortoun:L'annonce est en ligne sur beboat, il est apparemment à vendre du côté d'Athène si on en croit la légende de la photo : Voiliers (10-12m), Lucas, 1984, voilier alu TDM, Athènes - Grèce. Tu as même l'email du vendeur sur l'annonce.·le 04 nov. 18:51
04 nov. 2021
0

ce serait bien un mopelia à mon avis, en 10m. Chantier la griffe non ?...


04 nov. 2021
0

non, c'est un plan unique de l'architecte (plus en activité ) Paul LUCAS j'ai bien dis Paul et pas François)

j'ai raté ce bateau il y a quelques années quand je cherchais (j'ai vu l'annonce trop tard )
j'ai été grandement servi depuis
MAIS

j'ai toujours eu a regret de ne pas l'avoir vu

alors si l'un d'entre vous en est le proprio , ou si il sait ou il se trouve

merci


FVLS35:Quelle taille fait-il ?J'ai traversé l'océan Indien sur un plan de Paul Lucas à bouchains en alu, mais en quillard (trop) court et plus gros que celui là. Il faisait 13 mètres. Un bateau rapide, sauf au près (Large et sans pied dans l'eau). Le propriétaire constructeur avait insisté auprès de Lucas pour raccourcir la quille afin de rentrer dans des lagons peu profonds, sans pour autant lui adjoindre une dérive.·le 04 nov. 10:08
04 nov. 2021
0

Un tres beau bateau (enfin dans mes gouts) mais dériveur lesté..


04 nov. 2021
0

Un très bon deriveur lesté, unité phare des années 1980, c'est le gib sea 28. Il est aujourd'hui vraiment pas cher, et bien plus logeable qu'un Fantasia.

Tu oublies les soucis de structure. C'est increvable.
Des centaines posent depuis 40 ans.

Unité à l'ancienne, cependant, sans cabine arrière et avec une hauteur sous barreaux pas extraordinaire.

Du refit d'aménagement et d'accastillage à prévoir en général.


10 nov. 2021
0

Voilà un dériveur intégral de 9 mètres qui pourrait bien te convenir, et c'est à quelques kilomètres de chez toi de l'autre coté de la baie.
Tu as certainement vue l'annonce, mais sait-on jamais !

www.leboncoin.fr[...]166.htm


14 nov. 2021
0

www.leboncoin.fr[...]687.htm

Cela paraît décent non ?


Rederien29:10000 de trop mini,....·le 14 nov. 11:37
penloch:Intérieur en bel état, très propre, bande UV fatiguée voir si le moteur est en état avec analyse d'huile si possible . Mais 1 sacrée remontée pour le cap Frehel .·le 14 nov. 11:39
Rederien29:Pourquoi des baches partout? Des fuites , moteur d'epoque seul le vaigrage est neuf .....rien sur les voiles , d'epoque aussi sans doute ·le 14 nov. 11:40
cap'tain marco:Hello. je l'ai vu dès ce matin. Euh, pas décent du tout... après, le prix décent n'est que celui auquel se passe une transaction donc, ca reste subjectif. Pour ma part un kelt 8.50 de 1986 en état correct c'est 12 000 max. (à pondérer selon équipements, entretient et investissements évidemment). Ma préhension du marché peut paraître éloignée à certains mais honnêtement, 22 000 euros dans un bateau de 35 ans, c'est sans hésiter que je pars sur de la location ponctuelle. D'ici 1 an, vous verrez que le même bateau sera à 15 000 euros. Depuis que je suis le marché et toutes les annonces, je ressens déja une baisse significative liée à la saison (3 ovnis 32 en état à priori comparable coups sur coups en 2 mois de temps affichés à 80 000, 70 000 puis ce matin 60 000).·le 14 nov. 11:45
Rederien29:Et donc voiles fatiguées et moteur d'origine ? ·le 14 nov. 11:48
cap'tain marco:Rederien : non je l'ai vu ce matin... l'annonce je voulais dire. ·le 14 nov. 12:11
14 nov. 2021
0

Moins loin de chez moi (lorient) il y'en a un à vendre à 19 000 euros et déjà ce prix ne me paraît pas décent du tout.


Rederien29:Et pas loin de chez toi , il y en a un a 44 000! ·le 14 nov. 12:13
cap'tain marco:?! ou ca ? tu veux parler du kelt 29 qui était mis en annonce à 40 000 sous l'intitulé "feeling 29" non ? 44 000 ?! ou l'as tu vu ? ·le 14 nov. 12:20
Rederien29:C'est bien celui la , deja descendu a 40 c'est un petit effort avant de passer sous 20 ·le 14 nov. 12:22
14 nov. 2021
0

En effet. mais je ne le vois plus celui ci (serait il vendu ?) Je peux entendre qu'un voilier soit affiché plus que le marché lorsque des frais et investissements conséquents ont été entrepris et l'entretient irréprochable mais, 40 000 euros... après si il y'a des acheteurs, ... tant mieux pour le vendeur.


0

Bonjour à toutes et tous
Cap’tain Marco , tes recherches avancent ?
Tu vas trouver ça indécent aussi non 😉 ?

www.leboncoin.fr[...]542.htm


Sailortoun:Il est très propre mais ce n'est pas un DI !·le 04 déc. 13:05
Jolly.rodjer:Plus haut sur le fil les bi quilles ont été évoqué d’où mon post ·le 04 déc. 13:35
0

On trouve des Southerly 28 à partir de 10000€.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

La relève (Jumeaux).

Souvenir d'été

  • 4.5 (88)

La relève (Jumeaux).

novembre 2021