Un challenge pour marins en Polynésie Française, écotourisme, biodiversité ?

Bonjour, je me présente : Roland Bourdeix, scientifique français du Cnrs et au Cirad, travaillant à l'international sur des thématiques de conservation de la biodiversité, en particulier sur les palmiers, et précisément sur le... cocotier.

Je monte actuellement sur un projet qui consiste a replanter des petites îles coraliennes (motu) et des petites vallées avec des variétés bien choisies, dans une optique de conservation de la biodiversité et de production de semences pour les agriculteurs polynésiens.

Plein de choses se passent sur des îles assez isolées, et un collaboration avec des marins me serait bien utile.J'ai un challenge qui pôurrait intéresser certains voyageurs aventuriers souhaitant contribuer à un programme de sauvegarde de la biodiversité. Il existe en Polynésie Française une très rare variété de cocotier dont les fruits présentent des cornes. Vous verrez la photo ci dessous, et les détails à cette adresse internet:

coconut-tetiaroa.blogspot.com/2010/06/redecouverte-des-cocotiers-corne-de.html

En fait nous aurions besoin que quelqu'un aille récolter des noix de coco à corne sur le motu Fareaka de l'atoll Motutunga dans les Tuamotu (latitude -17.072462 longitude -144.426288) et les ramène sur sur l'atoll de Tetiaroa dans les îles sous le vent (latitude -17.014673, longitude -149.587364) pour le biologiste résident, qui se nomme Nicolas Leclerc. L'objectif est de replanter l'une des petites îles de Tetiaroa avec des cocotiers à corne de diverses origines, pour préserver la variété. Je n'ai pas de budget pour cet opération, mais je pense que cela pourrait tenter des marins, juste pour le plaisir.
En Mars 2010, lors de mon dernier voyage sur l'atoll d'Aratika dans les Tuamotu (en avion, malheureusement), j'ai rencontré M. Moe Vaiarii, jeune menuisier. Il travaillait à la construction de la pension du maire d'Aratika, M. Jean Claude Ratinassamamy. M. Moe Vaiarii a vécu avec son grand père M. Tafai Moati sur l'Atoll Motutunga. Sur cet atoll, le motu principal Fareaka est celui ou se trouveraient les cocotiers à corne. Il y en aurait jusqu'à Six, ce qui est extrèmement rare. Actuellement, l'atoll est désert, personne ne vit plus là bas.
Si un marin aventurier est intéressé, merci de me contacter, il y a quelques règles méthodologiques qu'il faudra respecter, notamment marquer les cocotiers et marquer les semences pour bien savoir de quel cocotier vient quelle semence, et aussi désinfecter les semences avec un insecticide aérosol du commerce pour éviter de transporter des insectes. Si nous pouvions obtenir 15 à 20 semences, cela serait vraiment inespéré !
Bien sur, si cela se fait, l'information sera largement diffusée sur internet et pourra contribuer à une campagne de communication pour un marin qui fait le tour du monde, par exemple. N'oubliez pas, bien sur, de faire des photos de l'expédition !
Bien cordialement,
Roland

L'équipage
26 jan. 2011
26 jan. 2011
0

pourquoi ,un scentifique français ,du CNRS et CIRAD ,
-s'exprime sur son blog en anglais ?

naviguant plus souvent en bretagne et normandie , les cocos a corne y étant rares , quelques choux- fleurs pourraient-ils t'interesser ?

question subsidiaire : qui paie ces études et les chercheurs ???

26 jan. 2011
0

Quel accueil…
Bienvenue Roland,

Les quelques marins, peu nombreux je crois, séjournant en Polynésie et fréquentant Hisse et Oh, feront circuler cette info, je l'espère.


L'anglais est la langue d'échange international des chercheurs.
Pour certain secteur j'imagine qu'elle devient une priorité.


Et comme dit le dicton populaire :
"Qui tente rien n'a rien"


Bonne chance.

26 jan. 2011
0

milles excuses ........
AladisWing , mais pour chercher des noix de coco en polynésie , le français est bien aussi .......

28 jan. 2011
0

Non, non, c'est très très très sérieux
le coco à corne a été trompé par le coco fesse.
Il faut sauvegarder l'espèce parce qu'on s'est mis en tête que c'est important et que cela justifie des études.

28 jan. 2011
0

Miro ?
motutunga , on y trouve des cocos cocus ?

0

je connaissais le coco fesse
et j'ai navigué dans les tuamotus ,et jamais entendu parler d'un coco a corne ,c'est un gag ????

28 jan. 201116 juin 2020
0

Les Tuamotus sont magnifiques :
si vous y allez, prenez votre temps, profitez-en un maximum . Pourquoi pas à Motutunga qui est proche de l'atoll de Makemo ou il est facile d'aterrir depuis les Marquises.
Ci-joint l'unique passe d'entrée de Motutunga.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (59)

Perdu à Paris

mars 2021