UN BIQUILLE DANS LE GROS MAUVAIS TEMPS

BONJOURS A TOUS QUELQU'UN AS T'IL L'EXPERIENCE D'AVOIR MANOEUVRE UN BIQUILLE DANS DES CONDITIONS EXTREMES? POUR QUE JE PUISSE ME FAIRE UNE IDEE COMPAREZ AVEC UN QUILLARD. MERCI

L'équipage
13 mar. 2008
13 mar. 2008
0

Quel biquille ?
Il y a 32 ans, à Capetown, j'ai vu arriver un Petit Diable qui terminait son tour du monde.

Ce couple de français venait la veille de passer le cap de Bonne Espérance en fuite.

Le Petit Diable vous ne connaissez pas?
C'était le petit frère du Grand Diable et du Scorpène.

Son architecte, Jean Merrien rappellera surement quelque chose aux plus vieux d'entre vous.

C'était un biquille de 6.5 m.avec un roof proéminent. Son franc bord arrière ne devait pas dépasser 30 cm.

Conclusion: tout ce qui flotte peut faire le tour. Il faut tout de même avoir un peu de chance.

0

si je connais les diables !
c'etaient de vrais m......les gens qui ont fait le tour du monde avec n'en ont que plus de merite !par contre je connais l'histoire de laurent guillaumot qui a fait les canaux de patagonie avec son grand sargue biquille de 8m en bois

14 mar. 2008
0

Sincèrement Pierre2
je partage ton avis pour les anciennes génération de biquilles, dont les quilles tenaient plus du stabilisateur à l'échouage que d'une aile au profil efficace.

Mais franchement, essaie des biquilles plus modernes. Tu seras surpris. :heu:

13 mar. 2008
0

Difficile
de généraliser comme ça.

Personnellement je suis convaincu par le meilleur équilibre du biquille à la gite, par rapport aux quillards. Une des quilles étant verticale, pour peu qu'il soit équipé de 2 safrans également, on obtient un très bon équilibre de barre dans ces conditions. C'est particulièrement vrai sur des carènes larges.
Et pas besoin de gros mauvais temps pour le constater...

Le biquille est aussi un peu moins manoeuvrant au virement que le quillard, qui lui tourne autour de l'axe constitué par sa quille.

Après faut voir, chaque bateau est différent, mais voilà en gros les différences flagrantes de comportement que j'ai pu constater pour ma part.

13 mar. 2008
0

Moins manoeuvrant...

j'ai pas remarqué , mais ça dépend peut être des quilles . J'avais un B.Jet avant et je ne me souviens pas avoir senti une différence marquée , ou alors des "queues de poires" ! Actuellement Gib Sea 84 biquille .
Pour le gros temps , pas eu l'occasion , mais le comportement est très sain avec une bonne raideur à la toile .
Un seul safran mais il ne décroche pas sauf si on exagère vraiment en restant surtoilé mais on est mal à l'aise avant le bateau! :-)
Phil.

13 mar. 2008
0

MERCI POUR TA REPONSE
LES DAUPHINS OU AUTRE ORGUES ONT BIEN 2 QUILLES MAIS AUSSI SUR LEUR DOT UNE DERIVE, MAIS POURQUOI DEUX SAFRANTS?

14 mar. 2008
0

je suis nouveau tinou
je me ferai plus petit à l'hbitude

14 mar. 2008
0

majuscules
Un petit rappel: sur un forum, les majuscules donnent l'impression que la personne CRIE...
ce qui finit par être désagréable.

14 mar. 2008
0

Comme je le dis plus haut
l'option deux safrans est très valable pour les carènes larges à l'arrière.
Sur de telles carènes, un safran unique devrait être très gros afin qu'une surface suffisante de la pelle soit efficace dans l'eau à la gite.

Dans ces conditions, un safran double permet à la pelle de travailler de manière optimale en étant verticale dans l'eau.

La taille de la pelle peut alors être fortement réduite comparé à un gouvernail à safran unique.

Mais on est un peu hors sujet, puisque cette problématique ne concerne pas uniquement les biquilles.... (ex les RM ont un safran unique sauf erreur de ma part ;-))

13 mar. 2008
0

DANS DES CONDITIONS EXTREMES...
...peu de bateaux sont facilement manœuvrables...

Même dernièrement il y en a un qui s'est retrouvé sur la plage !

;-)

14 mar. 2008
0

amha
monoquille ou biquille ne fait rien à l'affaire

la forme du bateau, la forme de la ou des quilles, la profondeur du lest....autant de paramêtres plus important que le nombre de quille (voir surprise mono et biquille, même carène, même raideur à la toile, même comportement ...ou presque)

14 mar. 2008
0

çà bouchonne
mais d'abord, je suis d'accord avec le "batelier"
Pour répondre à ta question c'est peut être LA qualité de mon Biloup 89. Je me suis pris une vraie bonne b..aston (style à encourager le bateau à haute voix ) et il a toujours eu un comportement rassurant, voire doux.
Bon... on parlera des autres "qualités" un autre jour

14 mar. 2008
0

Pas eu de problèmes particulier
Après une bonne baston de plus de 24 h dans le golfe de Gascogne, nous n'avons pas eu de problèmes particulier. Nous avons été trés content du bateau (biloup 102)qui avait un comportement trés rassurant. Par contre il est vrai que sur les biquilles la réduction du tirant d'eau implique généralement un réduction de la profondeur du safran qui peut avoir tendance à être un peu juste. La solution du bisafran évoqué plus haut corrige peut être ce problème.

Franck.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (195)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021