un BIB pour quelques euros !

Devant le succès certain de la très chère solution d'acheter son petit bib à sois, ce qui permette de râler à tout va, j'extrais les solutions que j'ai évoqué, pour les rares personnes qui préfèrent disposer le temps utile de matériels et de ne payer que pour ces durées.

  • LOCATION : Je vous propose ici de lister les adresses des loueurs professionnels de radeaux, ainsi que les conditions et tarifs, à titre indicatif.

  • LOCATION PàP : Vous souhaitez louer votre propre survie ? Indiquez vos conditions, signalez vous !

  • COPROPRIETE : Besoin d'un bib pour 3, 4 ou 6 mois ? Trouvez ici un voisin de ponton prêt à tenter l'aventure de la co-propriété (coût d'un BIB environ 200€/an +/- 10%, à diviser par le nombre de proprios, c'est vite intéressant de faire l'effort de s'organiser !).
    (l'accès aux annonces H&O de ce type d'offre de location serait sympa, je trouve).


J'embraye :

LOCATION PRO :

LA ROCHELLE : ACCASTILLAGE DIFFUSION. Tarif unique 10€/jour pour un bib 4 ou 6 places, container ou sac. Chèque de caution demandé.

L'équipage
13 déc. 2012
13 déc. 2012
0

Tout ça dépend de l'utilisation. 200 euros ... en loc. = 20 jours de nav par an...Si plus, vaut mieux acheter sauf a étaler les dépenses ou placer l'argent...

14 déc. 2012
1

1O euros / jour ça paraît pas cher
Mais si tu calcules un peu, ça tape quand même dans les 600 - 800 roros l'an pour un bateau qui navigue un peu; pas certain qu'on y gagne, à voir.
Cdlt
JM

14 déc. 2012
1
  • 10€/jour c'est le VRAI tarif du PRO que je cite.

  • Rien ne t'empêche de proposer ta survie au prix que tu veux, c'est le loueur qui décidera si c'est raisonnable ou pas...

  • Gagner sur la loc ? j'ai pas dis que le but est de faire du business ! Mais de ramener le coût à sa vraie valeur p/r à l'utilisation ! Et si ta survie qui ne sers pas est louée, tu n'y perds forcément pas !

  • Apprenons à compter : un bib, c'est 1000€, plus 500 tous les 3 ans, poubelle à 9 ans. ça fait 2000€ sur 9 ans, soit 222€/an lissés, nettement moins pour un sac 4 places seasafe...

  • Les "plages" intéressantes sont : Louer si moins de 5j/an, location ou copro de 5 à 20, coprop au delà, et pas le choix, acheter si navigateur hauturier plusieurs mois par an (quand même la copropriété à 2 n'est plus possible), mais à ce niveau d'utilisation, le coût de reviens est justifié.

15 déc. 2012
0

petit rectificatif, maintenant c'est 12 ans donc 2500 euros sur 12 ans.
Et puis, quand a t'on réellement besoin d'un Bib dans une saison ?
(navigation qui nécessite un bib). Bref c'est une idée à creuser.

15 déc. 2012
0

j'ai répondu plus bas, 9 ans, c'est la durée d'amortissement, considérant que le matériel ne ferait que 2/3 de sa durée de vie théorique...

15 déc. 201215 déc. 2012
0

Deuxieme rectificatif, maintenant un BIB à une durée de vie de 15 ans.

14 déc. 201214 déc. 2012
0

Copropriété c'est possible uniquement entre personnes qui se connaissent et s'entendent bien. La solution la plus simple est mon avis l'association qui gèrent plusieurs BIB.

14 déc. 2012
0

et si un des locataires qui a payé 50 euros (5j X10) déclanche l'ouverture du radeau, par necessité, inadvertance, ou pire...par jeu! comment ça se passe ?
caution, contrat, paperasses ...me parait bien compliquée l'affaire, mais doit pouvoir se faire entre gens de bonne compagnie.

14 déc. 201214 déc. 2012
0

Caution qui saute, forcément, ça me semble le minimum que d'accepter de laisser une caution de la valeur du radeau neuf ! ...et si tu dois le percuter tu sera heureux d'avoir un radeau, quel qu'en soit le coût !

Co-prop et bonne entente : oui, c'est un minimum, je dirais même avec des personnes dont les contraintes les font se croiser : Une famille qui prends les vacances scolaires, un chef d'entreprise ou un retraité qui aime naviguer quand les ports sont calmes, hors saison, un plaisancier qui habite près de son bateau et l'utilise plein de petite fois, un plaisancier qui habite loin et ne navigue qu'une fois pendant plusieurs semaines... Question de feeling aussi !

Association gestionnaire d'un parc de bib : Pourquoi pas, il faut disposer d'une certaine trésorerie d'une part, et d'autre part, une association 1901 n'a pas le droit de proposer une prestation qui pourrait concurrencer une activité professionnelle, donc la forme (location) devra changer pour un échange adhésion/prêt gratuit... là, y'a un savant calcul pour que l'assoc ne sombre pas !

:mdr: :mdr:

14 déc. 2012
0

oulà, 20 bib, 20K€ pour une association, ça va pas être facile à trouver, va falloir en faire des loteries, concours, et baptêmes de bateau !

La cotisation qui couvre les frais : ok, c'est sûrement faisable avec des cotisations de 30 à 50€/an, mais il faut que chaque cotisation ouvre le droit à une "part" de bib, exemple 30€ = 1/6 d'année, 2 mois d'un BIB, après comment définir les priorité d'utilisation (facile de réserver en premier les mois d'été...), sans pour autant exclure la possibilité de louer le matériel plus longtemps si besoin... Ou alors, les locations étant prioritaires par durée de réservation, plus petite période prioritaire sur une plus grande... ça va pas être facile..

Responsables gratos : ...c'est tendre le baton pour se faire battre ! Les responsables gèrent et cotisent, d'une exemption de cotisation peut être sollicitée en assemblée générale... que ce soit clair avant de se voir traiter de profiteurs...

J'affine mon idée au fur et à mesure de vos remarque, je me trompe peut-être.. ;-)

15 déc. 2012
0

oui, pourquoi pas, plus simple à gérer sur l'équité d'utilisation, plus difficile sur le ratio membres/bibs :-)

14 déc. 2012
0

Qu'une association ne puisse fournir de prestation en concurrence d'une activité commerciale (l'interprétation hyper stricte actuelle est récente) n'empèche qu'elle puisse la fournir à ses adhéernts.

Il faut donc une adhésion correspondant aux fonctionnement de l'asso et qui peut donc être très faible et il peut aussi y avoir un droit d'entrée permettant de constituer le stock
(par exemple 1/4 du prix d'une survie) et qui sert aussi de caution de fait.

Bien plus ambitieux, on pourrais aussi faire naviguer des bateaux ainsi.

14 déc. 2012
0

une association qui achèterait une vingtaine de survie pourrait négocier un prix d'achat et de révisions.
L'association ne vends pas de survie mais un prêt donc c'est légal. Il faut une cotisation qui couvre les frais c'est tout.
On pourrait imaginer un responsable de l'association qui s'occupe de la gérer bénévolement, qui serait dédommagée par un prêt gratuit sur l'année.

14 déc. 2012
0

la cotisation a l'année peut etre 10 euros ensuite les frais 10 euros par jour.

14 déc. 2012
0

moi je navigue 6 mois par an ! .... alors une solution ? Ne pas être honnête? oui c'est une solution mais je ne veux pas faire de politique... Alors ?

14 déc. 2012
0

Oui mais toi t'es un pirate ! :mdr:

Et il n'y a aucun jour sur cette periode où tu n'as pas besoin de ton bib !? 7 jours par semaine, de mai à octobre non stop !? Veinard !!!

...20 jours à le louer, et ça couvre tes frais...

14 déc. 2012
0

il faut que ton raisonnement arrive jusqu'à mon 1/2 neurone. Je pense y arriver avant de repartir ! :doc:

14 déc. 201214 déc. 2012
1

Hello,

J'ai déjà loué ma survie (à un héossien d'ailleurs) et ça c'était bien passé.

Si je me souviens bien on avait convenu d'une caution qui a été rendue à la restitution de la survie. Mais on ne c'était pas posé trop de question. Il faut que ça soit basé sur la confiance.

C'est vrai que ça permet au loueur (particulier) d'amortir un peu les frais de révisions et au locataire , de ne pas investir sur le long terme pour des traversées occasionnelles. (pour le côtier on peux s'en passer).

Donc, je serais prêt à réitérer l'expérience si quelqu'un de mon coin en avait besoin.

Par contre, si ça se passe mal et que le gars doit percuter la survie, j'aurais sans doute du mal à encaisser, en plus de ces malheurs, la caution... c'est un cas de conscience non?

Parfois, c'est mieux de pas trop se poser de questions à l'avance... :oups:

14 déc. 2012
0

Si tu veux, fais répondre au 1er message que ce soit en tête de topic, et précises tes conditions (zone géographique à minima).

Merci !

14 déc. 2012
0

Difficile,
comme harry , je dirais que la caution ne s'encaisse qu'en cas de déclenchement intempestif...
on risque de tomber dans le domaine du juridique, tant qu'on n'a pas à percuter la survie tout va bien...
si on la percute et que pour une raison xyz elle ne fait pas son travail, qui est responsable ???: le loueur ?
prêter est différent de louer juridiquement ou pas ?? :litjournal: :policier:

14 déc. 2012
0

Plus que "qui est responsable" je parlais surtout du fait que le gars qui a percuté la survie à déjà assez de problèmes à régler (perte du bateau?) pour qu'en plus je lui encaisse la caution.
ça me gênerais quelque part, même si je ne suis en rien responsable de ces ennuis

14 déc. 2012
0

Si je dois percuter un bib de loc et que le loueur me téléphone pour prendre des nouvelles, m'avertir qu'il doit encaisser le chèque et me demande si ça me gêne,n qu'il peut attendre un mois, je le prendrai bien je pense... S'il y a disparition, j'hésiterai aussi, effectivement.

Dans le cadre d'une association, il suffirait d'être légèrement gagnant sur les tarifs pour assurer le remplacement du matériel sans caution..A moins que tout le monde ne se décide à couler en même temps... :-(

14 déc. 2012
0

Survie irrécupérable, caution retirée, sinon c'est la porte ouverte aux escroqueries. Idem pour un délai de restitution exagéré (...plusieurs mois par exemples).

Faut que ce soit clair pour les 2 parties, parce qu'on ne peut pas faire confiance aveuglément...

Survie défectueuse ? Manquerait plus que ça ! Elle est révisée non ? ça coute assez cher comme ça, si en plus ils se désengagent en cas de pépin... Mais il y a déjà eu des fils là dessus (prêt/responsabilité), c'est pas trop le sujet ici ;-)

14 déc. 2012
1

ma survie est morte et je n'ai pas l'intention d'en acheter une autre , je me mets sur la liste des gens intéressés par la location/ prêt/co-loc . Je navigue 100 j par an environ mais le plus souvent dans les 6 milles. Je n'ai pas besoin d'un bib pour aller à Groix ou à Lorient en partant de mon port d'attache: le Palais . Belle-île

14 déc. 2012
0

Ouh là là, il me semble bien que dans la zone dont tu parles, il y a plus de 12 milles d'un abri....

entre les chats et les poulains il y a plus de 13 mn
entre les chats et port maria, presque 14 mn
entre Étel et sauzon, 16 mn

Me goure-je ?

14 déc. 2012
0

en s'appuyant sur Etel et Quiberon pour rester à moins de 6M, ça doit le faire ;-)

14 déc. 2012
0

La survie qui ne fonctionne pas: la responsabilité incombe au fabricant ou celui qui fait la révision. c'est logique puisqu'on nous impose du matériel homologué et révisé.

14 déc. 2012
0

Ok mais tu oublies port Maria de Quiberon
Et Portivy qui est un abri aussi
Il y a juste quand je suis entre Belle île et Yeu que cela pose problème
Mais jusqu ici jamais eu de contrôle ! Et ça fait 10 ans que je fais ces routes régulièrement
Pour ma part, je préfère payer un PV

14 déc. 2012
2

c'est pas le débat ici (survies),
mais Etel et Portivy ne peuvent être considérés comme des abris où mettre en sécurité du personnel et un bateau par temps un peu gros !! :non:
faut être sérieux ... :jelaferme: :litjournal:

14 déc. 2012
1

L'idée est excellente, j'y souscrit . Ma survie, neuve serait à louer les mois d'aoüt sur la région PACA. Pour Pressepurée : les radeaux ne sont pas "périmés" au bout de 9 ans, désormais c'est 16 ans et mon Seasafe est garantie 12 ans constructeur

15 déc. 2012
0

j'avais pris 9 ans arbitrairement, maintenant l'amortissement peut se faire sur 9 et l'utilisation sur la durée de la garantie, 12 ans.

14 déc. 2012
0

Salut,
J'ai pas tout lu la discussion mais .... bruit de ponton non vérifié qu'une location ne pouvait se faire que par un pro ??? Dans le cas contraire "verbalisable"( Il y aurait un texte mais jamais trouvé !!

Le pro qui loue a obligation de fournir au client un document signé avec le bib pour prouver que c'est une loc de pro ... déjà rencontré cette situation mais jamais vérifié le texte.
A+ DIAMBA

15 déc. 2012
0

ha.... Bon, je vais regarder la règlementation là dessus...

15 déc. 2012
0

je n'étais pas conscient de cette obligation, et puis à quoi ca sert ?
J'ai une survie neuve et je n'ai même pas pensé à marquer le nom du bateau dessus, ni sur mon ancien bateau d'ailleurs.

15 déc. 2012
0

Je ne trouve rien... Si ce n'est l'obligation de marquage de l'équipement (qui donc peut expliquer, du fait de la location, patati patata). Donc un coup de marqueur à l'aller, un coup d'acétone au retour...

www.developpement-durable.gouv.fr[...]10_.pdf

www.legifrance.gouv.fr[...]exte.do

www.legifrance.gouv.fr[...]exte.do

15 déc. 2012
0

Peut-être que dans l'idée du législateur, le marquage permet d'identifier le bib et de savoir qui l'a percuté... ...sauf que le marquage est sur le container, et donc, à moins de retrouver le container flottant... :oups:

15 déc. 201215 déc. 2012
0

Je n'ai jamais entendu parler de cette règle, mais avez vous déjà été contrôlé pour votre survie?

Si vous d'embarquez une survie, c'est que vous jugez que c'est une sécurité en cas de problème extrême, pas seulement pour être en règle, donc c'est pas trop grave de ne pas être en règle du point de vue du propriétaire de la survie non?

D'ailleurs c'est une question que je me pose parfois. Est ce vraiment utile d'embarquer une survie sur mon bateau, pour mon programme? Je n'ai pas trouvé de réponse satisfaisante à cette question, alors puisque je l'ai je continue à la trimbaler en espérant ne jamais avoir à trouver la réponse en situation réelle...

15 déc. 2012
0

Indiana parle de bruits de pontons... et je crois que ce n'est que ça !

Les documents obligatoires sont le mode d'emploi et le carnet de révision à partir de la première révision.

Le seul lien avec le bateau est l'obligation de marquage du BIB.

15 déc. 2012
0

Bruit ponton ..... et dire d'un pro ( sérieux à mes yeux) qui m'a déjà loué et m' a fournis une attestation de type contrat de location a présenter en plus du livret en cas de contrôle.

Pas trouvé le texte ...mais pas vraiment cherché aussi. Si un pro qui fait de la loc passe par là il pourrai éclairer nos lanternes.

A + DIAMBA

15 déc. 201215 déc. 2012
0

Bah en mettant çà dans les esprits, c'est aussi un moyen, pour lui, le pro, de "fidéliser" sa clientèle.

15 déc. 2012
0

Connaissant le pro avec qui j'ai fait affaire pas si sur que se soit sont idée ...
A+ Diamba

15 déc. 2012
0

chez nous sur les gros, les radeaux ne sont pas "marqués" ...

15 déc. 2012
0

Les radeaux marqués ISO 9650 ( radeaux achetés depuis 2005 ) ont une durée de vie fixée par le constructeur, mais minimum de 15 ans dixit " la division 240 du 15 avril 2008 "

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (184)

un éléphant ça trombe

mars 2021