Un aviron à la poupe d'un voilier

Je me demande si un aviron à la poupe d'un voilier
ne remplace pas avantageusement un propulseur d'étrave ?

Quelques coups bien appliqués, et le bateau doit tourner sur lui-même facilement.

Sans compter pour les plus doués la godille qui permet de se sortir d'un mauvais pas.

Mais les avirons en bois de bonne longueur sont apparemment en voie de disparition ?

Qui construit encore ce bel objet?

Où trouver cet ami du voileux ?

Didier

L'équipage
01 déc. 2005
01 déc. 2005
0

un bon site pour calculer ça !
cnsl.naoonet.free.fr[...]eil.htm

;-)

01 déc. 2005
0

aurais-tu
la meme chose pour un aviron de godille? mais bon c'est deja super!!!Merci
Amities
Joël

01 déc. 2005
0

mais c'est bien sûr... un aviron...
...qui servirait très vite à déborder le quai ou le bateau que l'on risque de fracasser ! :-(

Mais avec un autre aviron à l'arrière pour freiner quand on va trop vite ! :-D

Et puis quand on navigue on l'installe en bout dehors pour le geneker... :-D :-D

Et si y'a pas de vent, un de chaque côté et vogue la galère... :-D :-D :-D

01 déc. 2005
0

apprentissage de l'aviron
Bonsoir,

j'ai appris a manipuler l'aviron sur une baleinière a brest . 2.5tonnes le canot 10 ou 12 rameurs.
L'energie au moment du départ ENORME,le poids des avirons monstrueux, pourtant on etaient nombreux. la direction bonne dans le sens de la quille. le plabord resonnable ,si ton etrave est a 1.m ou plus je ne voudrais pas avoir a soulever ton aviron .Et puis le meilleur rangement " mât de beauprè" .
Le journal des domaines , par série de 10 ou 12.
En deux ans l'on a pas reussit a en casser un seul.
A+Stephan

01 déc. 2005
0

Pour ne citer qu'eux...
il n'y a pas bien longtmps, Sereine, bateau amiral des glénans, joli cotre en bois de 12-13 metres et surement quasiment autant de tonnes, n'avait pas de moteur et devait se debrouiller à la godille...

02 déc. 2005
0

Pour faire tourner le bateau sur lui même....
l'effet de couple de l'hélice est encore ce qu'il y a de mieux. Encore faut il savoir l'utiliser.
Il est vrai que tous les bateaux n'y sont pas également sensibles.
Bien utilisé, il permet de rentrer le bateau dans un trou de souris, de faire demi tour dans un mouchoir de poche.
Je vois difficilement le barreur manipuler en même temps barre et aviron.
Même avec un équipage nombreux, à bord d'un 41', on peut effectuer les manoeuvres à la barre sans problème.

02 déc. 2005
0

Oui Ecumeur
Je suis d'accord qu'avec le couple d'hélice, avec de la manette des gaz bien maniée on peut entrer dans un trou de souris.

Mais si ton moteur cale entre les pontons en combien de temps es tu remanoeuvrant ? Tous les gros chats sur les bateaux autour sortent leurs griffes :doc:
Et toi tu commences à flipper mauvais.

Un aviron est en place en 9s 4/10e.

Didier

02 déc. 2005
0

Ca doit faire c.. non ?

Ca doit rigoler sur les pontons. A faire loin des regards, dans un mouillage forain. Mais là, plus besoin de propul... d'aviron.

Sinon, plus sérieusement, les coop doivent avoir ça. J'en ai un très grand que j'ai même dû raccourcir.

Ca doit aussi se fabriquer. Si on regarde la pelle, c'est une succession de couches de tasseaux autour du manche.

02 déc. 2005
0

Justement
La pelle d'un aviron de godille est-elle spécifique ?

Ce n'est pas la pelle d'un huit de couple....

Je n'ai pas encore trouvé de vendeur d'aviron bois de longueur adéquate:scie:

Misère Basile, si tu agis sur ton bateau en fonction de ce que vont penser les copains de pontons :non:
:non:

Didier

02 déc. 2005
0

pour info
en ce qui concerne les pelles d'aviron (le sport) il en existe 2 modèles, les "h" qui effectivement sont courbes et qui évoquent grosso-modo la forme de la lettre h et les pelles "macon" qui elles sont droites et symétriques (j'avoue ignorer le pourquoi de ce nom)
donc en théorie il doit être possible d'utiliser une de ce pelles pour godiller

02 déc. 2005
0

les sociétés qui construisent les
poutres en lamelé collé que l'on emploie pour les charpentes de magazin depot et autres font ça ;-)faut voir le prix......
vous devez bien avoir çela chez vous non

02 déc. 2005
0

Elle n'est pas spécifique

Puisqu'elle doit agir dans les deux sens, gauche, droite. Elle n'est donc pas courbe comme celle des "avirons".

Sinon, j'ai pas de voisins de ponton, juste des voisins de corps morts. ;-). Et heureusement, il ne sont pas souvent sur leur bateau pour me voir choper corps mort arrière et avant. :-(

02 déc. 2005
0

l'aviron c'est bon, quand y'a pas un pêt de vent...
et Sereine naviguait sous voile, départ comme arrivée du ponton.

Sinon y'a qu'à essayer de son propre bateau, un aviron pour la godille n'a pas de profil vraiment spécifique, j'en ai un dans un cagibis :
la "pale" fait (en cm) 17 par 60 et 3 d'épaisseur au centre (les bords sont affinés bien sûr),
et pour ce qui est de la longueur du manche, elle dépend de la hauteur du bateau sur lequel on se trouve, faut que la pale soit bien dans l'eau... :-D

On godille aussi très bien avec une rame d'annexe, mais sur l'annexe ! ;-)

02 déc. 2005
0

Pelle
Il faut que ton aviron aie un pelle large pour avoir de la puissance.Hors les avirons que l'on trouve actuellement dans le commerce ont des pelles étroites ce qui te fait dépenser beaucoup d'énergie pour peu de résultat

02 déc. 2005
0

On peut même le faire tourner

En poussant (ou tirant) plus brutalement d'un côté que de l'autre.

02 déc. 2005
0

la "pelle" en effet, pas la "pale"
:-) bien que ?
Puissance oui bien sûr avec la taille de la pelle, surtout si le bateau fait plusieurs tonnes, et puissance dans les bras en fonction de tout cela...

Savez-vous que l'on peut faire avancer un voilier en godillant avec le safran...? Bien sûr ! ;-)

Et barre franche recommandée, bateau pas trop lourd !

02 déc. 2005
0

Ba ouai
Sereine navigue à la voile mais il faut un minimum de vent...
C'est déjà arrivé qu'il faille faire des quarts de godille pour pas rester empetolé pendant 5 heures au milieu des rails des cargos dans la manche...
Une fois le bateau lancé, ça ne posait plus de problème, par contre le 1er qui cassait l'ère etait de vaisselle jusqu'à la fin du stage :mdr:

02 déc. 2005
0

Pour ma part ...
... j'ai un aviron de 4 m acheté dans une coopérative maritime pour qqes dizaines de roros (je l'aurais préféré plus long).

Moyennant une bonne suée, il me permet de déplacer mes 10 t à 1 nd sans vent. Mais ce n'est pas la motivation principale : je l'utilse comme tangon de génois et parfois pour aider certaines manoeuvres de port un peu scabreuses.

02 déc. 2005
0

Voyons voir ?

Un voilier (sic) traverse de nuit le rail d'Ouessant à la godille à la vitesse de 1 noeud. Perpendiculairement à cette route, un chapelets de cargos marchent à 20 noeuds. L'homme de godille (le pôvr) fait en même temps une série de relèvements des différents cargos du chapelet.

1° Quels angles indiquent que les cargos passeront devant

2° Quels angles indiquent qu'ils passeront derrière

3° Quel est l'angle "mortel" ?

Vous avez 10 mn.

02 déc. 2005
0

Bonjour Lulu2
Moi qui suis dans l'Hérault , je m'aperçois que ce genre de coopératives où tu dis avoir acheter au aviron, se trouvent dans le secteur atlantique.?

Où quelqu'un en connait-il d'équivalentes deans le sud ?

Toi qui arrive à déplacer ton bateau de 1OT avec ton aviron, tu dis qu'il est trop court.

A tu une idée sur la longueur adéquate d'un aviron de godille.

Quel sont les paramètres de détermination de cette longueur ?
L'endroit ou se trouve la "dame de nage" est elle importante ?
La hauteur au-dessus de l'eau?
dans l' axe du bateau?
Y a t'il un endroit clé dans la longueur de L'aviron qui est le meilleur point d'appui sur la dame de nage?

Merci
Didier

02 déc. 2005
0

Rectification
C'est 45° de l'horizontale OU MOINS.
Dame de nage à peu près au milieu de l'aviron.

02 déc. 2005
0

Je confirme...
... ce que dis AlainK. Il faut que l'aviron soit à 45° de l'horizontale ou plus. La pelle doit être entièrement dans l'eau ou presque et la poignée heuteur des épaules ou du visage. Le mieux est de faire une petite simulation avec une gaffe ou avec un tangon.

Pour moi, la dame de nage est légèrement déportée sur babord (because of the tiller), elle est environ 45 cm au-dssus du pont et 1 m au-dessus de l'eau (de mémoire, je n'ai pas le bateau sous les yeux). Ca tombait comme ça. Je n'ai pas optimisé.

Naturellement, il ne faut pas compter dessus pour étaler le courant (le moteur est là pour ça).
Je n'ai pas essayé, mais je crois qu'il ne faut pas compter dessus, non plus, pour remplacer le gouvernail en cas d'avarie.

C'est quand même étonnant de pouvoir bouger un bateau avec seulement avec un aviron. J'ai vu une chaloupe de 25 t sortir du Rosmeur sur 500 m et zigzaguer entre les bateaux au mouillage avant de hisser, simplement propulsée par deux godilleurs (et ils n'étaient pas épais !).

02 déc. 200516 juin 2020
0

Longueur aviron godille
Plus c'est long, meilleur c'est.... :-D

Pour godiller, ce qui est important c'est de pouvoir manoeuvrer l'aviron avec :
- la pale complètement dans l'eau
- avec un angle d'environ 45°
- avec la longueur suffisante pour qu'il arrive à hauteur d'épaule, avec le rameur dans une position adaptée (pas debout sur le tableau arrière)
Pour répondre au questions de voilier Claudi :
L'endroit ou se trouve la "dame de nage" est donc important, La hauteur au-dessus de l'eau aussi et le point d'appui sur la dame de nage doit être situé de telle sorte (amha) à avoir 50% à 2/3 de l'aviron vers le rameur, et env. 1/3 dans l'eau, cela permet d'avoir la force nécessaire.

J'ai un aviron d'environ 3m, sur un bateau de 28 pieds avec un tableau arrière à hauteur "normale", et c'est trop court d'au moins 1 metre, on peut vaguement godiller mais avec l'aviron trop vertical et c'est vraiment pas terrible.

Après le pb c'est la place pour le ranger, le mien rentre juste dans la couchette cercueil sans trop dépasser.

En cadeau une petite photo de mon nouvel appareil ! 1er nov 05 au lever du jour.

02 déc. 2005
0

donc
Si j'ai bien compris :scie:

La longueur qui va bien, est fonction de la hauteur de la dame de nage ou de l'engoujure ( encoche où est posé l'aviron ).
Suivant cette hauteur au dessus de l'eau, il suffit qu'il fasse un angle de 45o avec le plan de l'eau, et que la pelle soit bien enfonçée sous la surface.
Entre le godilleur et la dame de nage, cette partie représente 50 à 66% de la longueur totale de l'aviron.

OK ?

Didier

02 déc. 2005
0

pour repondre a la premiere question...
et pour avoir godiller pendant 4 ans (bateau 8 m, 1.5T ), c est un truc que j avais pense mettre en place definitivement (sorte de dame de nage amovible a l etrave ), mais je n en ai pas vraiment ressenti le besoin .Une fois seulement , l aviron fourre au niveau de l etrave,tenu par des bouts, barre bloquee au milieu, ca marche pas mal... Moins bien que de l arriere, mais ca peut depanner , pour sortir du fond de la marina, sans trop de place pour faire demi tour.
Tu pivotera moins facilement que si t es a l arriere, le safran fait une sorte " d aileron anti giration "...

Choisi ton aviron en frene, pas en pin , c est de la m..de, tu le tordra ou cassera en quelques annees. Le must, un fourrage en cuir au niveau de la dame, ca le protegera. Passe une lime tres fine sur la dame, si le metal n est pas tres bien fini, ca rallongera la duree de vie du fourrage.
Et mange des epinards !!!

:-D :-D

02 déc. 2005
0

Ouaip ...
... c'est ça.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (74)

novembre 2021