Un anti-fouling pour 10 ans !

Connaissez-vous cet anti-fouling qui semble pouvoir tenir 10 ans www.coppercoat.com[...]
Si vous connaissez, je me pose la question e savoir si sur une coque acier , c est bien resonnable d appliquer tant de cuivre ??

L'équipage
03 déc. 2008
05 déc. 2008
0

bonsoir
chez Catana,ou j'ai le plaisir ,la joie ,et l'avantage de travailler,plusieurs clients nous ont demandé du coppercoat.L'application est lus rigoureuse,il faut vraiment bien respecter les proportions du fabricant,nous avons connu qqes problemes de decollement par plaques de ce produit,mais je crois sincerement,qu'il s'agissait de nos operateurs qui ne respectaient pas les procedures.Il s'agissait de coques polyester,et nous n'avons pas ,non plus ,assez de recul pour juger de la tenue dans le temps de ce produit.En me relisant,je ne suis pas certain de faire avancer le chimilibilic..

05 déc. 2008
0

je connais pas
10 ans? Je ne crois pas aux produits miracles :-|

05 déc. 2008
0

Chez Catana en Martinique...
... j'ai vu ça il y a bien quinze ans... c'était en effet du cuivre, mais qu'il fallait chaque semaine raviver en plongée à l'abrasif fin pour que ça marche !

Ceci certes en eaux tropicales, mais ce n'est pas un argument de vente...

La saison suivante, ils ont recouvert tout ça par un antifouling classique !

_/)

06 déc. 2008
0

les proprtions du fabricant sont simplissimes
il flacon de résine + i flacon de durcisseur ( pas du tout la meme présentation) + 1 sachet de poudre

absolument impossible de se planter

en fait outre que l'époxy utilisé est très peu adapté à cette utilisation, car il est très mauvais mouillant ce qui explique le décollement par plaque au bout de très peu de temps, le principe de base est très très mauvais

en effet, la poudre de cuivre est emprisonnée dans de la résine étanche à l'eau ce qui fait que le principe actif n'est pas vraiment en contact avec l'eau

ceci impose un ponçage très fréquent pour réactiver la couche de surface et personne ne peut poncer sa coque tous les mois pour ressortir les particules de cuivre ( en fait, il faut déjà poncer l'époxy très dur avant la 1ère mise à l'eau)

il faudrait, en fait un liant poreux qui ne peut pas être l'époxy

à fuir absolument

amicalement

05 déc. 2008
0

je n'aurai qu'un mot::
c'est de la merde

cordialement

05 déc. 2008
0

jp,,,,,,
et le téflon sur les hélices????

06 déc. 2008
0

mis
fin aout sur les helices a ce jour rien de rien

05 déc. 2008
0

patience
sur un autre fil JP a dit qu'il nous donnerais la réponse quand il ortira son bateau de l'eau :-)

06 déc. 2008
0

cooper coat
tout à fait d'accord sur la qualité du produit
à eviter ,c'est cher et innéficace ça peut eventuellement servir comme produit anti-osmose
si c'est bien appliqué sur une coque neuve .
et ne pas sortir son bato pendant 10 ans c'est le risque de le retrouver au fond un jour ou l'autre
comme anti fouling non polluant il y a chez seajet un systeme au silicone qui est garanti 3ans ,mais je n'ai aucune expérience sur ce produit .
cordialement
ALAIN :-p

07 déc. 2008
0

tous ceux qui prétendent que le coppercoat c'est de la m...
n'en ont pas j'imagine...mon dériveur (acier, peint époxy hélice bronze ) a été traîté au coppercoat il y a 8 ans et le seul entretient que j'ai eu à faire c'est un bon coup de karcher chaque année (la partie immergée de la coque est d'un beau vert émeraude...Mis à part une retouche suite à une collision avec un container il y a quelques années, RAS, l'antifoulling est assez efficace (peu de salissures et peu adhérentes ,en eaux fraiches en tout cas...

07 déc. 2008
0

a noter
que mon traîtement coppercoat a été fait par un professionnel, ce produit n'étant pas vendu aux particuliers (je ne sais pas ce qu'il en est aujourd'hui)

07 déc. 2008
0

pourtant jp
avait mis pas mal de fotos ;-)mais bon y a ptet des problemes de preparations ou autre de la coque a voir ;-)

07 déc. 2008
0

oui mais
visiblement ca fonctionne pas bien contre les container. pas top quand meme!

07 déc. 2008
0

pas de pot, j'ai utilisé et c'est vraiment de la merde
mais je ne suis pas le beau frère de l'importateur.....et je suis en eau chaude en méditerrannée

07 déc. 2008
0

Sans doute, AICA. La preuve :
les iceberg n'ont pas besoin d'anti fouling.

CQFD
:-)

08 déc. 2008
0

Ah bon, louable ?
On pourrait demander à Tilikum de nous aider à monter une entreprise de location de bateau.

On pourrait l'appeler Caraiban Frezing Sail Company.

En fin de loc, on pourrait même offrir le whisky pour y mettre ce qui reste du bateau.

Faudrait quand même résoudre le problème des eaux noires avant.
:reflechi:

07 déc. 2008
0

Il y a sans doute
des détails qui comptent : eau chaude :-D :-D :-D

08 déc. 2008
0

Là, PYM, tu as une excellente idée
Un bateau vraiment écologique, en matière non polluante et auto recyclable ! :lavache:
La fin du chômage au Nunavut et au Groenland !:blabla:
:pouce:

Bon, d'accord, ça ne sera pas adapté à toutes les mers du globe, mais ton intention est louable !:bravo:

09 déc. 2008
0

Eaux noires ?
Facile ! quelques sacs pour congélateur à déposer dans le container à Déquoite en fin de croisière.

En location, le "one-way" vers les caraïbes est possible ! Je dirai même plus : incontournable.

08 déc. 2008
0

Une idée à la c.. ?
Autrefois, on doublait les coques en bois avec des plaques de cuivre.

Sur le polyester, c'est pas facile...

Mais si on collait le cuivre ?

multimedia.3m.com[...]bserver

08 déc. 2008
0

he non
le doublage cuivre est mentionné dans les reglements interieurs de ports et marina comme interdits.
Du moins ceux que j'ai lus.

08 déc. 2008
0

si
les voisins sont en aluminium quels seront les effets ?

08 déc. 2008
0

une
inquietude de couple electrolytique.

08 déc. 2008
0

et si
les coques cuivres son honnies ?
Cela elimine les soucis non ?
Soit! Ma coque est en verre...qui mal y pense...

sans rire pas de soucis de conductivitée via l'eau de mer?

08 déc. 2008
0

Puisque c'est interdit....
...c'est donc que c'est possible.
:-)

08 déc. 2008
0

Et pourtant...
Il existe des coques en cupronickel : 90% de cuivre ! (Certes pas très courant car très cher...)

_/)

08 déc. 2008
0

t'a un sapin de noel la nuit et toute l'année
:mdr:

08 déc. 2008
0

Aucun effets,
pourquoi cette question ?

_/)

08 déc. 2008
0

Pour avoir ce problème
de "pile", il faudrait relier électriquement les deux coques entre elles, ce qui peut en effet arriver avec des installations mal conçues du genre fils de terre du 230 volts à la masse des deux coques et en commun sur la même terre du quai...

_/)

08 déc. 2008
0

pas d'effets?
Un Hollandais qui possédait un bateau en cupronickel m'a raconté les malheurs d'un voisin direct de marina aux antilles: son bateau en alu a commencé à prendre l'eau, sa coque qui comportait quelques blessures de la peinture et le métal exposé s'était littéralement dissout en ~2 mois...l'hélice en alu était elle aussi profondément rongée...

Sur un bateau acier traîté au cuivre il faut une protection impeccable de préférence à base d'époxy pour ne pas avoir d'électrolyse...

08 déc. 200816 juin 2020
0

Et sur une coque acier,
lorsque on oublie le détail de l'isolation du cuivre... ça peut donner ça :

:oups:

_/)

09 déc. 2008
0

moi g une solution....
il y 6 ans que je n'ai pas fait d'antifooling.......

Port en eau douce/navigation en mer....

Loic

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (87)

novembre 2021