Twist, préparation avant mise à l'eau, envisageable pour naviguer à la journée ?

Salut tout le monde (oui ça fait longtemps),

Vraisemblablement Moluva après 6 ans devrait partir vers de nouvelles aventures nous nous sommes fait une raison nous ne naviguons pas assez (3 semaines par an) tant pis pour la passion familiale qui gravitait autour de ce bout de plastique à deux coques, nous louerons me suis-je dit...

Oui mais voila, le beau temps pointant le bout de son nez, je me sens bien désoeuvré à l'heure ou je devrais-être en train de passer une couche d'antifouling sur ses jolies coques et je regarde envieux ceux qui on la chance d'être déjà à l'eau.

Annuler la vente, il en est hors de question je suis quelqu'un de parole enfin j'éssai et puis ça ne change rien au fait que nous naviguerons toujours pas assez vis à vis du coût d'entretient (bouée, hivernage, grutage) d'un tel bateau.

Bref, je commence à réfléchir à un petit dayboat, à pas cher, qui pourra dormir dans mon jardin sur remorque, bref continuer à me prendre pour un skipper du dimanche au cours de mes mini-croisières autour de Concarneau que j'aime tant.

J'ai donc fait la connerie à ne pas faire quand on vends un bateau, regarder les petites annonces pour le remplacer par un autre plus en adéquation avec sa vie, ses possibilités et disponibilités, bref je me suis mis à rêver !

Un day-boat/we (ça c'est pour la disponibilité), sur remorque (ça c'est pour le coût), qu'on peut mettre à l'eau et remettre sur sa remorque en une heure maximum (toujours la disponibilité) et de préférence à plusieurs coques (goût personnel).

Après quelques recherches et consultations d'annonces, la twist semble répondre à ces critères.

Ca n'en demeure pas moins que la procédure de dépliage/montage me semble encore assez obscure avec sa remorque étrange.

Quelqu'un pourrait-il m'expliquer les étapes clairement, ça se fait en une heure ? avec une épouse de 48Kg ? :)

Quid du matage, on mate comme on peut ou le bateau bénéficie d'un équipement spéciale pour monter le mat sans risque de se le prendre sur la figure ?

Votre sentiment générale sur ce bateau ? des concurrents ?

Merci pour vos réponses.
Amitiés aux amis du forum avec qui ne n'ai pas échangé depuis trop longtemps.
Sylvain.

L'équipage
11 avr. 2014
11 avr. 2014
0

Maintenant oui, merci pour le lien.
Ca répond déjà a quelqu'unes de mes questions.
La préparation semble plus longue (2h ?) que ce que j'espèrais.
Rien sur le matage.

11 avr. 201411 avr. 2014
0

un ami en avait un de twist... Il faut en effet plus d'une heure. Pour le matage, c'était un peu chaud à faire de mémoire, surtout pour bien démarrer le levage, de mémoire le mat est assez lourd.
on doit utiliser le treuil de la remorque avec une sorte de rallonge avec un réa à fixer sur le timon de la remorque pour "lever" le point de tire. Il faut aussi bien mettre les haubans (ou bas hauban (je ne sais plus) pour éviter que le mat ne parte à gauche ou à droite au début.
L'autre point délicat c'est de mettre les tubes dans les bras. Le système n'est pas génial car il frotte sur toute la longueur des tubes et pas que sur des "paliers".
Pour le démontage.. pas facile de les sortir non plus, fallait être bien dans l'axe. Chaque flotteur est assez lourd, faut donc faire bien attention pour le pivoter. Faisable seul, mais faut être plutôt costaud.
Sinon c'est un cata tres vif, facile à vivre, mais peu protégé... pas question de dormir dans les flotteurs... tente igloo indispensable.
le gros point "plus" ce sont les roulettes pour la mise à l'eau et sa sortie, et sa mise sur la remorque pil poil adaptée.
Concernant la remorque, de mémoire on doit faire descendre le "parallélogramme" déformable pour la retirer du bateau et à l'inverse pour la glisser dessous et ensuite on le "réhausse" en position route. Tout cela avec le treuil de la remorque. Ce sont des manœuvres pas difficiles à faire, mais qui "rallongent" le temps global de mise à l'eau.
J'oubliais un point fort lié à la remorque, c'est sa faible largeur qd le twist est dessus, à peine voire moins de 2m de large, donc on manœuvre très facilement. La remorque sert aussi à stoker tout le matériel dans les coffres ad'hoc.

11 avr. 2014
0

Bon, ça me refroidi un peu, j'ais vraiment envie d'un bateau ou la préparation/mise à l'eau est une formalité.

11 avr. 2014
1

En toute objectivité (après tout j'ai un cata et un tri...) qq soit le cata, la mise en oeuvre sera toujours plus longue que pour un tri de même longueur.

Un tri, il se déploit (Pour la plupart d'entre eux) sur sa remorque.
Enfin l'espace est tout aussi généreux sur le tri, souvent bien plus large qu'un cata dont l'archi aura choisi de le limiter au gabarit routier
Quant aux perfs, y a pas photos entre les deux dès qu'il s'agit de louvoyer. Il n'y a qu'au largue pour le cata tire son épingle du jeu.

Dernier avantage : dans ces petites tailles, tu auras plus de choix dans la famille des tris

11 avr. 2014
0

et un simple petit transportable monocoque, n'est ce pas plus simple (avantage de la cabine), on en trouve pléthore sur le marché ? et çà se monte tres clairement en moins d'une heure mais faut immerger la remorque

11 avr. 2014
0

quel est ton budget pour ce day boat ?
Car ça va changer beaucoup la donne.
.
en trimaran à moins de 10.000 euros pour emmener toute la famille, il n'y a guère que le magnum 21.
.
mais comme dit au dessus, en petit mono dériveur intégral, il y a pléthore entre 2.000 et 10.000 euros.

12 avr. 2014
0

honetement , pour le Twist, il faut etre deux avec un minimum de force dans les reins... car effectivement le plus sportif, c'est la rotation des coques à la monté comme à la descente
le matage est un jeu d'enfant si on est logique
pour les poutres, on peut s'aider avec la voiture .... en douceur et avec beaucoup de teflon en bombe

12 avr. 2014
0

Si tu passe au transportable, il faut aller au bout de ton idée sinon tu reste dans le "déplaçable", et ça n'est plus du tout la même utilisation. Jean-Marc sur NauticalTrek a posté une vidéo moins de 10 minutes pour le matage et mise à l'eau d'un Astus 20:
www.nauticaltrek.com[...]us-20.1

Avec 2 pieds de plus, a n'est plus du tout la même chanson:www.nauticaltrek.com[...]us-22.1

Pour les monocoques, même combat: 1h30 avec mon Skellig de mon jardin à son ponton sur le lac (donc je le sort sans problème pour le WE) J'ai aussi essayé la barque ouverte, mais j'aime bien faire des siestes à l'ombre et pour la randonné, il faut pouvoir se mette à l'abri et au sec.
Bonne recherche :-)

16 avr. 201416 avr. 2014
0

Merci pour vos avis et propos.
Bon comme on parle mieux après avoir visiter un bateau j'ai donc été voir un twist à vendre.
Le bateau me plaît beaucoup, super intelligent, belle plate-forme de loisir en famille (d'ou ma préférence d'un cata vis à vis d'un tri mais rien n'est arrêté).
Le déploiement des coques ne me posent strictement aucun problème, leur poids est raisonnable, l'insertion des poutres non plus, jusque là rien de rédhibitoire.
Le mat par contre c'est une autre affaire, il est très lourd et long, les matages futurs d'une telle pièce avec ma moitié me laisse perplexe...

Amis propriétaires de transportable comment gréez-vous en effectif réduit (seul ou à deux) ?

16 avr. 2014
0

Le matage s'il est bien préparé et pensé n'est pas le plus dur. Sur mon Tiki 26, je m'était fabriqué une chèvre avec une échelle en aluminium et avec l'aide du treuil de la remorque, ça monte tout seul. Il faut aussi un calage latéral qui doit pour être efficace se trouver dans l'axe du point de pivotement. Un aspect qui me semble essentiel c'est de trouver un bon endroit pour assembler le bateau et mettre à l'eau: l'ambiance sur les cales l'été est souvent électrique. Sinon le Twist est une réussite, le mieux de mon point de vue du concours de la revue Bateau. La tente est vraiment un must !

16 avr. 2014
0

je mâte un pieu d'environ 10m avec une chèvre de matage et des haubans de mâtage (mais qui n'apporte pas grand-chose) :
Deux boulons dans le mât pour tenir la chèvre. Dans son "V", l'enrouleur et la drisse de spi qui va à l'avant dans une poulie qui renvoie sur un winch dans le cokpit. D'autre utilisent le treuil de la remorque, ou bien le palan de gv fixé sur la flèche de la remorque.
Le mât à l'horizontal, sur son support de transport, l'un moulinne pendant que l'autre guide le mât.
Ensuite, la facilité dépend du pied de mât....

16 avr. 2014
0

D'ailleurs Gadloo avait joué les reporters à ce sujet :

16 avr. 2014
0

J'ai maté et démâté des centaines de fois (à Mayotte) les 12 catamarans du club sans le moindre incident, ainsi que mon trimaran à Mada.
.
Méthode peu recommandable, mais mécaniquement pertinente.
.
Au matage : poser le mat sur son emplanture, et mettre en place les galhaubans. se poster debout à étrave et tenir l'étai avec une rallonge en bout. Tirer comme un malade de la façon la plus brutale possible.
le mat n'ayant pas le temps de tergiverser, il monte parfaitement droit et se bloque dans sa position.
Il faut se laisser tomber derrière l'étrave pour que le mat n'ai pas la mauvaise idée de faire demi tour...
.
Au démâtage : inviter trois gars à se tenir debout cote à cote quelques mètres derrière le bateau, les bras en l'air écartés.
lâcher le mat en tentant (assez vainement, je l'admet) de le freiner.
Il y a toujours une des six mains qui attrape le mat.
Il faut juste avoir confiance...
.
j'ai tordu une fois l'axe de la girouette.

16 avr. 2014
0

C'est la méthode canadienne. Timber!

16 avr. 2014
0

j'ai également eu un H. Cat 21 ( mat de 9 mètres environ) matage sur rotule (ne pas oublier le cruciforme dans le trou ) a 2 pas de problème , je confirme de bien rallonger l'étai pour le démarrage et de fixer bien sur les galhaubans , bateau bien stabilisé , en fait tout dépend de la conception de la base du mat prévu par le constructeur ou a adapter pour mater , mon voisin de "parking" a un Etap 23 , le matage est facilité par les joues du pied de mat , on peu s'en inspirer pour une adaptation personnelle

17 avr. 2014
0

Bon ayant eu affaire à un acheteur plus qu'indélicat (pour être gentil) finalement Moluva est toujours en vente et mon projet de twist (ou autre "dayboat") reporté...
Ce n'est que partie remise, merci à ceux qui ont pris le temps de me répondre.

17 avr. 2014
0

Dur. Bonne chance pour la prochaine.
Et prends ton temps, Moluva, mon Corneel t'attend sagement.
Ou mon Tricat?
;-)

18 avr. 2014
0

Corneel et tricat 23,5 ?
Les deux donnent envie mais l'un n'est pas assez transportable et l'autre sûrement un peu au dessus du budget envisagé.
Mais sait-on de quoi est fait l'avenir ? ;)

18 avr. 2014
0

Prends les deux et je te fais une remise :-)
Ps : le 23.5 de 2010 sera aux alentours de 23-24 k€. A mesurer a l'aulne des box similaires en vente à ce moment là, c-a-d a l'automne

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (39)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021