tuyau gaz

bonjour
je voudrai changer le tuyau de gaz . il est en cuivre maintenant mais pas en très bonne état .
y as t il d autre matière pour le gaz ? , j ai environ12 ml de tuyau

L'équipage
11 nov. 2019
11 nov. 2019
1

Non sauf les derniers cm.

11 nov. 2019
1

Bonsoir. Un peu tard. Non, uniquement sur le départ et l'arrivée et pour le cuivre, du recuit et si soudure intermédiaire, uniquement à l'argent.

11 nov. 2019
2

"uniquement à l'argent" : eh non.....

11 nov. 2019
0

ok , possible de faire la jonction cuivre tuyau souple avec des raccords avec olives ?

11 nov. 2019
2

Pour être plus précis voir la division 245 ...
Caractéristiques des circuits de gaz liquéfié à usage domestique
I. Les parties rigides des circuits de distribution de gaz sont constituées d’alliage de cuivre, ou d’acier
31
inoxydable. Les tuyaux en acier d'autre qualité ou en aluminium, ou tout autre métal à bas point de fusion, sont interdits. L’épaisseur des tuyauteries doit être supérieur à 0,8mm.
II. Les tuyauteries rigides qui traversent le compartiment moteur ne doivent comporter ni joints ni raccords. Les canalisations métalliques d'alimentation en GPL traversant le compartiment moteur doivent être protégées par une conduite ou une goulotte, ou maintenues par des fixations non abrasives séparées les unes des autres par une distance maximale de 300 mm.
III. Les parties rigides sont assemblées soit par brasure à une température minimale de 450 °C, soit par raccords vissés ou comprimés. Elles sont convenablement fixées tous les 0,50 m pour le cuivre, 1 m pour l'acier inoxydable, et protégées partout où elles risquent de subir des chocs. Les jonctions sont réduites au minimum, et appartiennent à un type convenant au gaz liquéfié. Elles sont de préférence brasées. Les raccords brasés en cuivre répondent à la norme NF/EN 29591.
IV. Les matériaux et composants des circuits de tuyaux flexibles doivent être conçus pour être adaptés au gaz liquéfié et pour supporter les contraintes rencontrées dans l’environnement.
Les tuyaux flexibles ne doivent pas traverser un compartiment moteur et leur longueur doit être aussi courte que possible. Les tuyaux souples doivent être munis d’embouts installés à demeure, tels que des manchons sertis ou des manchons et des douilles filetées, et doivent être accessibles pour l’inspection sans avoir à retirer d’élément permanent de la structure du navire.
V. Aucun raccord de circuit de distribution de gaz ne se situe dans l’enceinte d’un local de machines

13 nov. 2019
0

Salut à tous,
Le gaz, c'est un sujet que je ne connais pas très bien; par contre, les Normes un peu mieux...
L'ami Farz Teo a son bateau "Impulsif " qui est un OCEANIS 430.
Or ce bateau a une homologation CE type A.(voir ci joint)
www.bateaux.com[...]0bkRq7g ,

La D245 gère les bateaux non homologation CE.
La D240 gère les bateaux homologués CE
Le bateau homologué CE de l'ami Farz Teo est donc géré par la D240 l
Et voici ce que dit la D240: (elle semble moins intransigeante que la D245)

Division 240 - Sixième section - Gaz domestique
Article 240-2.48

Stockage des capacités de gaz liquéfié à usage domestique
I Les capacités de gaz liquéfié à usage domestique sont entreposées à l’extérieur ou dans un local qui est étanche au gaz vis-à-vis du reste du navire, loin de toute source de chaleur excessive. Cet emplacement est situé au-dessus de la flottaison en charge à 30° de gîte. Il est muni d’une ventilation, et de drains dont la section totale n’est pas inférieure à 280 mm², afin de permettre l’évacuation rapide et à l’extérieur du gaz qui viendrait à s’accumuler dans les fonds.Note [1]
II. Les bouteilles et capacités de gaz sont fixées solidement de manière à prévenir tout déplacement intempestif en navigation.
III. Tout équipement électrique se trouvant dans un local contenant une capacité de gaz liquide est antidéflagrant, conformément à la norme EN/ISO 28846. Note [2]

IV. Aucun stockage d’éléments mobiles susceptibles d’endommager la bouteille, le détendeur, les tuyauteries rigides ou les tuyaux flexibles, ou d’obstruer le conduit du coffre, ne doit être prévu dans un coffre ou un logement pour bouteilles.

Article 240-2.49

Sectionnements des circuits de gaz liquéfié à usage domestique
I. Chaque bouteille ou capacité de gaz est équipée d’un organe de sectionnement disposé sur la partie pressurisée du circuit de distribution. Note [3]
II. Chaque détendeur comporte un dispositif de surpression afin d’éviter toute augmentation de pression incontrôlée du circuit basse pression. L’évacuation du gaz s’effectue dans les emplacements ventilés des capacités de gaz ou directement à l’extérieur. Ce dispositif peut être un régulateur de surpression, une soupape de surpression ou un robinet d’arrêt automatique.Note [4]
III. Un robinet individuel d’arrêt, placé à proximité de chaque appareil d’utilisation et situé en amont de l’embout éventuel pour tuyau souple, permet d’isoler cet appareil même en cas d’embrasement de celui-ci. Note [5]
IV. Lorsque plusieurs capacités alimentent un même circuit, chaque capacité est protégée par un clapet de non-retour placé aussi près que possible des vannes d’isolement. Un dispositif unique intégrant ces fonctionnalités peut-être installé.
V. Il est interdit d’utiliser une installation de gaz normalement approvisionnée par plusieurs capacités si l’une d’entre elles est physiquement déconnectée du circuit, à moins qu’un dispositif de terminaison étanche au gaz soit disposé à l’emplacement de la capacité enlevée.

Article 240-2.50

Caractéristiques des circuits de gaz liquéfié à usage domestique
I. Les parties rigides des circuits de distribution de gaz sont constituées d’alliage de cuivre, ou d’acier inoxydable. Les tuyaux en acier d’autre qualité ou en aluminium, ou tout autre métal à bas point de fusion, sont interdits.
II. Les parties rigides sont assemblées soit par brasure à une température minimale de 450 °C, soit par raccords vissés ou comprimés. Elles sont convenablement fixées tous les 0,50 m pour le cuivre, 1 m pour l’acier inoxydable, et protégées partout où elles risquent de subir des chocs. Les jonctions sont réduites au version du 13/05/14 minimum, et appartiennent à un type convenant au gaz liquéfié. Elles sont de préférence brasées. Les raccords brasés en cuivre répondent à la norme NF/EN 29591.
III. Une partie flexible est installée au départ de la bouteille, et à l’arrivée de chaque appareil. Lorsque la distance le permet, un seul flexible peut être installé pour relier la bouteille à l’appareil. Note [6] Les flexibles sont conformes aux normes EN 1763-1 et EN 1763-2, classe 2 ou 3 pour le côté basse pression, et classe 3 ou 4 pour le côté de la pression d’alimentation. Note [7] Les flexibles restent visibles et accessibles sur toute leur longueur, ne traversent jamais de local de machines, et sont disposés de manière à ne pas pouvoir être atteints par les flammes, ni détériorés par les gaz de combustion, les parties chaudes des appareils ou les débordements de produits chauds, ni être endommagés par les frottements et les vibrations. Leur fixation est assurée par des embouts installés à demeure, tels que des manchons emboutis ou des manchons et des douilles filetées, conformément à la norme EN 1763-2. Note [8]
IV. Aucun raccord de circuit de distribution de gaz ne se situe dans l’enceinte d’un local de machines.

Article 240-2.51

Appareils au gaz liquéfié à usage domestique
I. Les appareils sont pourvus d’un dispositif de fixation empêchant tout désarrimage, quelle que soit l’attitude du navire.
II. Les brûleurs des appareils à gaz domestique sont munis d’un dispositif de coupure automatique de l’alimentation de gaz en cas d’extinction inopinée de la flamme.
III. Hormis les réchauds et fourneaux de cuisine, tous les appareils à gaz domestique comportent un foyer fermé. Toutefois, les appareils à foyer ouvert peuvent être installés à bord à condition qu’il existe un conduit d’évacuation des gaz brûlés à l’extérieur, et que le foyer soit délimité matériellement au moyen de vitrages, arceaux, grilles, ou tout autre dispositif analogue.

Article 240-2.52

Ventilation des installations au gaz liquéfié à usage domestique
I. Un local comportant un ou plusieurs appareils à gaz domestique comporte des moyens de ventilation visant à assurer un renouvellement continu de l’atmosphère à raison de 6 fois le volume du local concerné par heure. L’évacuation des gaz s’effectue par la partie supérieure du local. Lorsque la ventilation est naturelle, la section minimale de chaque ouïe haute et basse est d’au moins 4000 mm².
II. Lorsque le fonctionnement des organes de ventilation requis n’est pas permanent, une instruction est affichée à proximité des appareils à gaz. Cette instruction comporte la mention « Disposer la ventilation lorsque les appareils à gaz sont utilisés », ainsi que le détail des opérations à effectuer.

Mamita

13 nov. 2019
0

La division 240 actuelle ne concerne que le matériel de sécurité obligatoire à bord que ce soit pour les bateaux CE ou non . Cette norme est applicable à tous ...et ne concerne pas les installations de gaz . La norme citée par Mamita n’ a donc plus cours .
La norme 245 concerne la conception des bateaux construits actuellement et non soumis aux normes CE et ces normes ne sont donc pas à choisir entre l.une ou l.autre ..
Je n.avais pas vu que le voilier était un Océanie 430 ,qui date de fin année 1980 ou début années 1990 et qui n.a jamais eu la moindre catégorie de conception CE ( erreur de la revue Bateaux ) celles ci n.existant pas à l.époque .
Les voiliers étaient classés en catégories de navigation et soumis au décret de novembre 1987 relatif à la’ securite des navires .. dont je n’ai plus le texte mais qui était moins précis que celui de la 245 ou de la norme CE .
En conclusion refait ton circuit à neuf au minimum comme celui d.origine et personne ne pourra te le reprocher .Tu peux bien sûr suivre la division 245 ... qui peut le plus peut le moins ...
Dom

13 nov. 2019
0

merci de toutes ces infos .
je voulais aussi savoir s il est possible de mettre des raccords laitons avec olives ?

13 nov. 2019
13 nov. 2019
0

TIR, tu aurais pu faire un effort pour répondre à la tartine de Mamita... ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! MM

13 nov. 2019
0

Faut pas demander plus que oui et non en fait

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (88)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021