TROUSSE MEDICALE CONSEILS AU VOYAGEURS

l
TROUSSE MEDICALE POUR VOYAGEURSles noms commerciaux sont donnés à titre d’exemple mais qu’il faut privilégier les formes gélules et dragéifiées pour la conservation à la chaleur.

Soins
quelques seringues à usage unique(2 à 5 ml) petits pansements
désinfectant à usage externe : HEXOMEDINE° ou HIBIDIL°(sachets individuels) Micropore ou sparadrap

Eloigner les moustiques
Répulsifs : 5 SUR 5° tropicPREBUTIX° FortINSECT ECRAN PEAU°
Prévenir les crises de paludisme
le choix du médicament varie en fonction du pays
Désinfecter l’eau
HYDROCLONAZONE° : 1 cp dans 1 litre, attendre 1 heure MICROPUR° : idem
Calmer une douleur
ASPIRINE PH 8° (Cl Ulcère digestif) : 500 à 1000 mg par prise maximum 6 gr par jour, espacer de 4 à 8 h. DOLIPRANE° ou DAFALGAN° (idem) DIANTALVIC° : 2 cp par prise jusqu’à 6 cp par jour.
Douleur abdominopelvienne et douleur associée aux diarrhées
SPASFON° 2 cp en une prise, puis 4 cp à espacer sur le reste de la journée.
Lutter contre la fièvre
ASPEGIC° ou SOLUPSAN° (voir + haut) DOLIPRANE° ou EFFERALGAN° ou DAFALGAN° (voir + haut)
Diarrhées du voyageur
ARESTAL° : 2 cp d’emblée puis 1 cp après chaque selle liquide jusqu’à 8 cp par Jour ou TIORFAN°
Infection urinaire et diarrhée persistante après 48 h et température
BACTRIM FORTE° : 1cp matin et soir pendant 5 jours Cl allergie sulfamides
ou
NOROXINE° 400 : 2 cp par jour pendant 5 jours Cl allergie aux quinolones (attention à la photosensibilisation)
Brulûres d’estomac
Antiacide MAALOX° 3 fois par jour
Infection non digestive (ORL, respiratoire)
CLAMOXYL° 500 ou AUGMENTIN* : 1 gélule 3 fois par jour pendant 5 jours Cl allergie Peniciline ou Macrolide (JOSACINE - RULID etc...)
Insomnie - décalage horaire
Hypnotique type STILNOX*
Réactions allergiques (choc anaphylactique, œdème de Quincke)
ADRENALINE (injecteur automatique ANAKIT° ou ANAHELP°)+/- SOLUDECADRON° injectable (allergie sans urgence) antihistaminique : ZYRTEC°, 1 cp par jour
Irritation oculaire
BIOCIDAN° collyre ou DACRINE°
+ /- Antiinflammatoire
VOLTARENE 50 : 2 à 3 par jourou SURGAM° : 2 cp 3 fois par jour pendant 2 à 3 jours.

Trousse de l’enfantElle doit comporter un minimum de médicaments avec leur mode d’utilisation (consulter votre pédiatre ou votre médecin généraliste pour obtenir une prescription) Antipyrétiques Antiémétiques Collyres voire un antibiotique un thermomètre des pansements une crème solaire un antiseptique (hygiène de la peau) antipaludéens répulsifs : Insect Ecran Peau Enfant*
Petit enfant sachets de rehydratation orale (ex : ADIARIL°) présentation pédiatrique des médicaments SOLUSTERIL° cp pour stériliser les biberons VALIUM° intrarectal biberon d’eau pour lutter contre la déshydratation.

L'équipage
11 juin 2004
13 juin 2004
0

UNE ASTUCE
lorsque l on saigne et que la trousse medicale est un peu loin pour arreter le sang -du poivre en poudre sur la plaie-cela cagule le sang truc de cuisinier et c est indolore
egalement pour ce desinfecter quand l on est loin de tout-de l urine sur la plaie- cest un vieux poilu de 14-18 qui me la enseigne
bonne sante a tous

12 mar. 2005
0

attentin à l'urine....
Quand j'étais enfant mon grand père ma donner l'astuce miracle pour se désinfecter: pisse dessus!
ET BIEN C'EST FAUX, et c'est dangeureux... Imaginez toutes les "merdes" qu'il y a dans l'urine.... !!
Alors je vous le déconseille fortement.
Parlez-en à votre médecin et vous verez

07 oct. 2013
1

Cette précision valait bien le déterrage d'un sujet de 2004...

25 nov. 2005
0

C'est les rats !
J'ai lu y a pas longtemps qu'il faut pas mettre des graines mélangées dans les mangeoires pour oiseaux (le truc qu'on met dans les jardins pour exciter le chat).
En effet, les oiseaux font le tri et jettent (par terre) la variété qu'ils n'aiment pas. Les rats viennent nuitemment goinfrer les graines et en profitent pour pisser dessus et comme ils ont tous des maladies pas possibles (salmonelle et tout le tremblement)... plus tard, en période de disette et de bise les piafs se résignent enfin à manger les graines à terre, et chopent la pécole, dont ils meurent (et le chat aussi, parceque ce c...n arrive enfin à les attraper)

Donc ...
Bon, bien sur ont pas des rats mais tout de même, ça donne à penser.

Yves.

06 oct. 2013
0

L'urine d'un individu est stérile s'il est en bonne santé (ceux avec des cystites, vous sortez! :p) Les rats donnent des maladies (bactériennes ou virales, je ne me souviens plus) qu'ils transmettent par l'urine, mais les humains ne les ont pas.
L'urine, en étant stérile + riche en urée, permet de laver une plaie. Ceci dit de l'eau bouillie, du savon de marseille, ou tout autre désinfectant est moins "socialement répugnant".
Malgré tout avant de dire "c'est faux c'est dangereux" "l'urine on la pisse donc c'est dégueulasse" (facile), renseignez-vous. Ce n'est pas parce que ça a été socialement marteau-thérapisé que c'est vrai. L'urine n'a rien de "sale". C'est une excrétion tout ce qu'il y a de plus normale.

07 oct. 2013
0

Certains pour rester en bonne santé .. boivent un petit verre de leur urine chaque matin.
On peut dire qu'ils n'en meurent pas.

En fait c'est une très bonne idée de ressortir ce sujet pour retrouver la liste très intéressante.

14 juin 2004
0

Mouais.....

Ne pas oublier le taffia et un morceau de cuir à mordre pour l'amputation.

Pour les problémes de santé commencer par passer Attestation de Formation aux Premiers Secours;
Liste des médocs faite par un (bon)toubib, un peu d'entrainement; le livre du Dr Chauve...

Enfin ce n'est que mon avis.

Athos / Raoul / F31

14 juin 2004
0

ouais
Et contre mal de mer dormir sous un pommier? :-D :-D :-D

14 juin 2004
0

Si pas de pommier...
...sous le bouteille de calva ;-)

14 juin 2004
0

C'est un concentré
de pomme non??? :-D :-D :-D

14 juin 2004
0

le poivre et l'urine bof...
ce sont des trucs debiles.
Un jour a l'hosto j'ai ecu une gamine bien coupee. Les parents avait balance du cafe en pudre sur la plaie, et ben bonjour le travail pour tout retirer sans faire hurler la gosse avant de la recoudre. Il n'est pas bon de mettre un corps etranger dans une plaie, ca stagne ca augmente le risque d'infection, ca fait des cicatrices moches, des granulomes. Bref c'est une connerie.
Le mieux a faire, loin de tout, c'est d'appuyer directement sur la plaie avec sa main de preference propre pendant une dizaine de minutes, La plupart du temps ca suffit a arreter l'hemmoragie, puis voir suivant la gravite quelqu'un de competent.

L'urine ca ne desinfecte pas du tout ... La medecine des poilus, bof bof bof.

Desinfectez c'est bien mais lavez c'est souvent plus essentiel. De l'eau douce et du savon de marseille ... c'est plus joli que du pipi ...

Bonnes ballades.
PS : le cap vert ca me fatigue
La capucine au bout du monde qui s'emmerde tellement qu'il vient jouer sur internet, c'est pas beau le progres ?

24 nov. 2005
0

la pisse c'est noble
non non non pas du tout, tu as tort. Le point de vue du néphrologue que je suis (en gros: spécialiste de la pisse) c'est que l'urine contient en temps normal moins de 1 000 germes par mL, c'est très peu. Pour comparaison, de l'alcool à 70 ° périmé contient plus de microbes. De plus, l'acidité (pH&lt6) en fait un bon désinfectant.
Seul problème: tu as une coupure à l'oreille: comment fais-tu ?

25 nov. 2005
0

je voudrais pas entrer dans votre débat mais là...
j'ai failli me pisser dessus :mdr:

Bon, je crois pas que l'urine soit un exellent desinfectant, y'a pas mal de germes qui resistent à un ph de 6.
Et puis se pisser dessus, ça a quand même une connotation negative :tesur:

Si vous n'avez rien pour desinfecter, je crois que c'est mieux de se cracher dessus :mdr:
Dans la salive, y'a du lisozyme qui est au minimum bacteriostatique

Si vraiment vous avez peur que ça s'infecte, vomissez vous dessus, le ph gastrique tourne autour de 2, les bacteries n'aiment pas trop. (quoi que, une infection cutanée à helicobacter pilori, ça doit avoir de la gueule !!!)

Bien sur, ce post est à prendre au 4ème degré !!!
:doc:

25 nov. 2005
0

il parait que la pisse...
... contenant beaucoup d'urée, ce produit détruit le venin d'abeille (pas aussi bien que la chaleur d'une cigarette toutefois), et que si on se fait piquer par une de ces bestioles (ou une vive) il suffirait de pisser dessus...

Maintenant, y'a aussi des médecines perpendiculaires où l'usage du liquide en question... bwerk !

25 nov. 2005
0

le communément admis
a t'il le niveau de preuve requis ?
;-)

25 nov. 2005
0

si tu sors
les classiques on est foutu !!!!
d'accord mais quid alors des infections urinaires a ph 5 ? parce que ça existe non ? ou impossible ?
de toutes façons, pissez vous dessus si ça vous fais marrer, moi je vais boire du beaujolais !

25 nov. 2005
0

désinfection et acidité
un ph a 1 désinfecte c'est sur mais abime aussi la peau sous jaceante... sinon on désinfecterait à l'acide chlorydrique ! Meme pour le sol des blocs on ne fait pas ça.

de plus un ph &lt a 6 ce n'est pas obligatoire tu le sais autant que moi ! Des fois c'est pluto à 8, dès fois c'est 7...
Et rien ne dit que un produit a pH 5 a un bon niveau de désinfection.

Le problème n'est peut être pas les germes que tu colles quoique ... un e.coli ou un klebsiella dans une plaie, franchement j'aimerai pas.

La question c'est qu'une fois que l'acidité a été tamponnée par le sérum et la lymphe de la plaie, que reste-t'il de ton urine sinon un mélange de différentes matières qui d'une part ne sont pas du tout désinfectantes, mais vont aider à former un coagulat qui emprisonnes les bactéries entre ce coagulat et la plaie souillée... ce qui augmente le risque d'infection.
c'est notamment pour cela que l'on ne désinfecte pas les plaies vives avec de l'alcool (c'est pas moi qui le dit c'est M. Dorroz).
En plus dans la pisse y'a tout un taux de bons petits plats pour les microbes qui seraient dans la plaie, au départ.

Quand à se pisser sur l'oreille, rien n'empècherait l'amateur d'utiliser un verre ! ou un acolyte qui pisse haut.
De même la position a genou est elle utilisable.

25 nov. 2005
0

drole de débat !
tu parles d'un débat !

en tout cas, l'acidité n'est pas tellement un gage de désinfection ... sinon quid des infections urinaires cher néphrologue ?

Pour la bétadine au dégueulis tu sais qu'y a un brevet a déposer ? :-p

25 nov. 2005
0

en effet
j'ai déjà entendu ça, par contre jamais retrouvé dans les livres.
Un ami dont le chien s'etait fait piquer à la gorge par une guèpe lui a fait boire un bol d'urine et le chien a survecu.
Par contre de là à dire que c'est l'urine qui a sauvé le chien...

Sinon, Vincent, il est communement admis que le ph urinaire normal, qui est legerement acide, a un effet protecteur contre les infections urinaires.

25 nov. 2005
0

attention, je viens de sortir le Pilly !!!
Page 196 de la 19eme edition du Pilly, au chapitre moyen de defense de l'organisme contre les infections urinaires figure:
"constantes biochimiques de l'urine: pH acide, osmolarité faible"
Je considère que si c'est dit par un collège entier de puph infectiologue ( :doc: :doc: :doc: :doc: :doc: ), y'a des chances que ce soit pas completement faux :mdr:

14 juin 2004
0

Pas la peine d'en emmener trop
Nous sommes partis avec plein de trucs qu'on a heureusement distribués au fil du voyage et des rencontres.
Sur le bateau on règle l'urgence, à l'escale, on peut souvent se demerder pour trouver un toubib compétent.
Un truc vraiment utile c'est la morphine et son antidote (allergie). Ca existe en cachet et certaines douleurs peuvent nécessiter un analgésique tellement puissant... (plaie abdo ou vilaine fracture qu'on ne peut pas réduire tout de suite).
Un tonicardiaque (du sous-cutané à l'intracardiaque) devrait aussi être dans toutes les trousses d'urgences pour ceux qui se croient en bonne santé et ne pensent pas que ça peut aussi lacher bêtement (empoisonnement, serpents,...).

Un truc a savoir aussi : plein de pays n'ont pas besoin d'ordonnance et (est-ce une relation de cause à effet ?;-) ) les médocs y sont deux à cinq fois moins chers qu'ici. Bon, ils ne sont pas remboursés non plus mais je trouverais particulièrement salaud de se faire rembourser des médocs en prévision d'un truc qu'on aura peut être pas et en plus ailleurs... pas vous? :-). Enfin chacun exprime son civisme comme il le sent, hein :-p .

Pour la pisse d'âne et le red chili pepper, je n'm'y essaierais pas , même en dernier recours (de l'eau douce et un point de compression feront le même effet, la douleur en moins). C'est marrant ce rapport judeo-chrétien avec la douleur... non ? ;-)

02 juil. 2004
0

t as souvent raison evenkeel ....................;
mais sur ce coup la , je prefere vin'z, les tonicardiaques, faut oublier, au mieux t arrive trop tard, au pire t arrive a contre courant.
un trousse a pharmacie a bord, c est un desinfectant, un bon, pas de la pisse de poilus!des pansements en quantite, toutes formes, toustes tailles, et les nouveaux colloides sont top, causez -en a votre toubib. les antibio sauf en pommade, pour amuser la galerie, c est de la con....put...........ce site me fait devenir grossier! et des antalgiques, autant que tu veux , mais faut pas tout mélanger , aspirine, ibuprofene, paracetamol, antispasmodiques ......
mais pas tout en meme temps . et le bouquin de chauve, sur la table de nuit, pres de la table a carte !a plus cet ete, mais pour l' apero !

01 mai 2009
0

medoc
le livre de chevet à terre comme à bord:le Giroud-Hagege...anti douleur klipal 600(paracetemol + codeine) :-D

03 juil. 2004
0

REMEDE DE GRAND MERE
chacun fait ce qu il veut-comme il veut -mais un forum c est un echange d info -
je suis le premier en cas de probleme a utilise les medicaments de nos pharmacies et a suivre les conseils d un docteur -et si un bateau doit avoir une bonne cambuse- une bonne trousse de secours abord est aussi importante
mais des fois l on peut se retrouver comme un con avec seulement &ltsa bite et son couteau&gtsans eau et il faut reagir vite devant une situation avant que cela s agrave

pour ce qui est du poivre -c est indolore mais ensuite il faut bien desinfecte-en plus de 30 ans de restaurant quand en plein coup de feu il faut assuree le service et l on a pas le temps de courir a la boite a pharmacie le poivre est le bien venu
chacun pense ce qu il veut et fait ce qu il peut
il serai bien sur ce forum que certain puisse faire part de remedes de grand mere cela pourrai interesser du monde
mais je le reecris rien ne vaut une bonne mise en place au niveau de la pharmacie
bonne sante et bon vent a tous

12 mar. 2005
0

Justement....
Nous on part bientot et concernant la pharmacie de bord, il me semble qu'il y a une législation à ce sujet. Comment trouver une liste pour partir serein avec une bonne pharmacie de bord. Les reméde de grand mére c'est pas toujour top au vue de l'espérance de vie qui sévissait en ces temps révolu.
Merci d'avance pour vos contribution

12 mar. 2005
0

Le CCMM de Toulouse....
Le Centre de Consultations Médicales Maritime est particulièrement organisé pour l'urgence médicale en mer.
Ils ont établi des listes de médicaments en fonction des navigations projetées.
En cas d'urgence, on peut les joindre soit par relais des CROSS en VHF ou par téléphone si on est assez près des côtes. Au large, par téléphone satellite.
Vous pouvez obtenir toutes informations auprès du secrétariat à l'adresse : ccmm.secretariat@chu-toulouse.fr.
Je possède les informations mais ne sais comment les joindre à ma réponse. Je peux les mettre en ligne si quelqu'un m'indique comment faire.
Merci.

12 mar. 2005
0

à mon très humble avis ..
c'est la seule vrai solution !!
Le peu que je connais de la medecine, me fait approuver cette intervention
le reste n'est que ...
comment dire ...
j'adore mes deux grands-mères (l'une est DCD)

m'enfin ! Soyons un minimum réaliste !!!

12 mar. 2005
0

moi je préfère ........
penser que le cuisto qui s'est coupé la main y a mis du poivre que pissé dessus.Maintenant il y a des remèdes de grand-mère qui soignent mais si on a une bonne pharmacie bien équipée et que l'on connait l'utilisation du contenu c'est encore mieux.

12 mar. 2005
0

est ce q'un jour on
ira manger dans sont resto???:reflechi:
mdrrrr je taquine la !! :-D

12 mar. 2005
0

Evenkel...
tu me fous sacrement les jettons sur ce coup là :-(
La morphine, ça ne se manipule pas comme un remede de grand mère, tu risques de tuer la personne blessée, c'est sur qu'elle sera soulagée. Pour info, l'antidote (naloxone) nest pas contre une eventuelle allergie mais contre un surdosage. L'intervalle entre le moment ou tu soulages la douleur et le moment ou tu as des effets deletaires est tres etroits. La morphine est tres difficile à doser et ce encore plus que tu preconise des comprimés...
Bref la seule façon de l'utiliser pour une douleur aigue, est en intra veineux en augmentant tres progressivement la dose (on parle de titration)
Tu comprendras que c'est inutilisable par 99 % des simples plaisanciers.

18 mar. 2005
0

bah ...
non la morphine ce n'est pas si compliqué

j'en ai fait beaucoup en "semi" urgence chez des patients qui souffraient (fracture etc) sans passer par une titration en IV, mais par des doses réalistes au vu du poids et de l'age de la personne.
La morphine en SC, c'est facile, c'est pas cher, pas vraiment dangereux sauf si on fait vraiment le con.
La morphine type actiskenan, c'est à dire en gelule, c'est facile, c'est plus cher et pas vraiment dangeruex non plus si on ne laisse pas les enfants jouer avec.
Si vous partez en grand voyage, il FAUT (à mon sens) avoir de la morphine et savoir l'utiliser mais franchement ce n'est pas dur.
Parce que une beaume qui éclate une tête ca peut faire vraiment très très mal, une fracture radius cubitus idem et quand on est à plus de quelques heures voir quelques jours du toubib le plus proche, ca permet de moins déguster, de faire une immobilisation sans faire hurler le blessé etc.
Et pas besoin de Naloxone.

Quand a la dose dite mortelle ... il en faut un peu plus que ce que vous aurez dans votre pharmacie la plupart du temps (sauf si insuffisance hépatocellulaire ou respiratoire).
La fin de vie à la morphine comme on le croit ce n'est pas que de la morphine ou alors sur des patients qui ne sont pas mais alors pas du tout en état de faire de la voile... humour noir de médecin excusez-moi, une vieille habitude.

bon, ca m'énerve tout ca, je vais vous préparer un article sur les médicaments en grande croisière et on commencera par la gestion de la douleur.

PS : je ne délivre pas d'ordonnance de morphine, pas la peine de m'écrire un email, merci !

12 mar. 2005
0

...et un bouquin sur les soins à bord;..
...tel que celui de J.L. Etienne. Il en existe 2 ou 3 autres à ma connaissance, sur ce même sujet des premiers soins àbord.

18 mar. 2005
0

au sujet de la morphine...suite
La Capucine, tu dis avoir fait de la morphine en semi urgence, tu as eu raison de le faire mais la difference majeure est que tu precises quand même etre medecin.
Avant que je fasses une ordonnance de morphine à un patient qui m'en demande car il prend le large (chose qui ne s'est encore jamais presenté puisque je travaille dans un chu), faudrais vraiment que le patient se montre très convainquant et que je sois absolument convaincu qu'il a bien COMPRIS comment ça se manipulait. Meme avec ça, je ne garantie vraiment pas que je le ferais (déjà, je verifierai que je peux le faire).

19 mar. 2005
0

suite
j'aurais pu écrire exactement la même chose que capucine, ayant moi aussi utilisé et prescrit de la morphine.
Top pour les fortes douleurs, pas si dangereux qu'ont le croit (peut-être à acause du jeu de mots "mort fine" ?)

Par contre il y a un problème de réglementation pour l'acheter, la garder, passer les frontières avec, etc...

19 mar. 2005
0

suite...
je suis parfaitement d'accord avec vous sur l'utilité de la morphine, mais, vous n'avez pas l'air de comprendre qu'entre un medecin, et mr tout le monde à qui on en a confier un jour et qui le jour où il en a besoin ne se rapellera plus comment s'en servir, les risques ne sont pas les mêmes.

19 mar. 2005
0

Notice...
On peut aussi lire la notice d'emploi...

Quoique si elle est aussi boien rédigée que les notices de montage d'IKEA ça promet!

19 mar. 2005
0

d'accord, fdm...
Mais c'est comme pour l'adrénaline, ce que j'ai dit sur un autre fil: le produit peut être utilisé "sur ordre" (prescription) d'un toubib à proximité vhf, ou du CRM de toulouse, etc...

Maintenant, reste la réglementation, le passage de frontières, etc...
Donc des produits antalgiques forts comme paracétamol + codeïne ou tramadol peuvent être bien aussi. Mais ils ont des effets secondaires non négligeables aussi!!!

Finalement, le mieux restera toujours de baisser la tête lors des empannages :pouce:

19 mar. 2005
0

en grande croisière
(d'accord le terme est barbare). mais j'ai précisé que : en grande croisière cela me semble obligatoire même pour les non médecins.

Le navigateurs que j'ai rencontrés depuis un an et demi en navigation sont des gens responsables et s'ils partent "à l'aventure" ce n'est pas n'importe comment. Mais à 1000 milles de toute cote, avec un vhf, essayez donc de contacter le cross toulouse ... parce qu'ils ne sont pas nombreux ceux qui ont une blu ou un iridium.

La plupart des "voyageurs" n'ont pas de morphine mais une trousse de médicaments pourvu de mille babioles, crèmes et autres mais pas de médicaments "puissants".Quand j'en parle ils ont tous peur de faire une connerie avec... mais franchement une ampoule 10 mg en sc chez quelqu'un de 60 kilos en bonne santé auparavant ... à moins qu'il ne se soit fait un trauma thoracique, ou qu'il soit en coma (dans ce cas la la question de la douleur est souvent secondaire)... on ne risque pas grand chose.
J'ai déja prescrit une boite de 7 ampoules à des équipages qui partaient. Bien sur des gens qui me paraissent responsables. Au bout d'un an, ils ont ouvert les flacons, jetté le produit aux oubliettes. Et s'il y avait eu un problème, ils étaient avertis du dosage, de la manip, des risques, des conséquences etc (tout écrit + impression d'un article).

Pour les douanes, il suffit d'oublier :-(
les ampoules entourées de coton dans une boite avec des médicaments... en plus ce n'est pas forcément un délit que d'avoir des antalgiques. Si tu as une ampoule de morphine dans la poche avec une prescription en france, cela ne tombe pas sous le coup de la loi ! Tu risques moins avec de la morphine "médicalisée " et non utilisée qu'avec une pochette d'herbe.
par contre à mon avis, le risque le plus grave c'est de se faire emm....r par un toxico comme ca m'est arrivé. Le gars me harcelait et me disait que comme j'étais toubib je devais avoir des trucs forts sur le bateau.

conclusion : ne jamais dire que l'on a de la morphine, à personne. et ne l'utiliser que sur des membres d'équipages...

évidemment avant de passer à la morphine il faudrait essayer les médicaments de niveau 2, souvent on fait du bien aussi, mais pour le coup, le risque de surdosage est peut être plus fort, parce que ca fait mal, on gobe du paracétamol puis du paractémol codéine plus du paracétamol etc ... et le foie il aime pas trop ... et puis on rajoute du topalgic puis du temgésic puis de la lamaline, un deux trois ains et vas-y ca fait mal qu'est ce que je fais maintenant ? pas si sur que la morphine soit dangereuse.
Fdm, tu spécifies que tu bosses en chu, il faut bien se dire que ce n'est pas tout à fait la même "patientèle" que sur un bateau de grande croisière, les gens qui partent ne sont pas multipathologiques en général ou alors ils arrètent de voyager et rentrent se faire soigner.
(à moins qu'il ne s'agisse d'une sorte de mise à l'écart volontaire d'un système vieilesse, ca existe j'ai vu un couple de gens de 80 ans qui préférait mourir sur leur bateau, plutot que de pourir dans une chambre aseptisée c'est beau, un peu triste pour notre société).
Voila mon avis.
Mais bien sur je ne pense pas qu'il soit justifié d'emmener de la morphine quand on part se balader la journée dans les calanques, avec un mobile, 25 000 vedettes de toutes part et un hopital de qualité dans chaque ville.
Ni pour une croisière de 15 jours aux baléares...

19 mar. 2005
0

Morphiniques
RAPPEL POUR MEDECINS et NON MEDECINS
Les médicaments ont des actions connues,
très souvent fonction de la dose, elle mème
fonction de l'àge, du poids, etc.. du patient.
DANS TOUS LES CAS ON DOIT REFLECHIR AVANT D'AGIR
ET EN PARTICULIER COMPRENDRE CE QUE L'ON FAIT.
LES MORPHINIQUES SONT DES DEPRESSEURS RESPIRATOIRES CENTRAUX (antidote Naloxone)
PARTICULIEREMENT CHEZ LES ENFANTS.
Les russes ont fait la très belle démonstration
de cette caracteristique lors de la liquidation
des terroristes de Moscou.
Les morphiniques sont à utiliser quand ils
sont vraiment nécessaires.

19 mar. 2005
0

Le poison est dans la dose
dixit Claude Bernard
et la morphine est un EXCELLENT medicament aux doses usuelles cad qq centigrammes.
Le seul problème de cet excellent medicament c'est qu'à des doses 10 à 100 fois plus fortes (de l'ordre du demi-gramme) en bien c'est une CATASTROPHE.
Le reste n'est que POL & MIKE

19 mar. 2005
0

j'oubliais ..
capucine a donné de vrais conseils

20 mar. 2005
0

moi aussi...
on est trois à vous le dire, donc faites-nous confiance !

20 mar. 2005
0

J'appuie la capucine
pour ce qui est des antalgiques . Je n'hésite pas à prescrire des morphiniques (je peux le dire je ne laisse pas mon email cette fois)pour les hauturiers et sur ma petite expérience médicale 15 ans de samu et d'urgence libérale j'ai vu plus d'effets secondaires avec des antalgiques de classe 2 y-compris dans le cadre d'une prescription .Je ne vois pas comment je pourrais le refuser par exemple à un sujet-sujet à des crises de coliques néphrétiques qui traverse;
Quant à la distinction entre un utilisateur médecin ou non, elle est gommée par une explication claire détaillée et écrite de la prescription.C'est aussi pour çà qu'on fait de la voile non? Pour être indépendant, libre et responsable de soi en faisant pas trop chier le monde quand on a un pépin, bref être plus dans l'offre de soi que dans la demande, comme on peut l'être a terre .
Bon salut

20 mar. 2005
0

vous allez me faire changer d'avis...
Je vous rejoins dans l'idée qu'avoir de la morphine à bord peut servir. La mise à disposition de morphine doit quand même rester limitée aux navigations reellement hauturieres (le mec qui va faire un tour jusqu'en irelande pendant ses vacances n'en a à mon avis pas besoin)
Il reste toutefois le problème de la manipulation. J'en parlais hier avec un collègue anesthesiste, la recommendation actuelle concernant l'utilisation de la morphine dans les douleurs aigues est la titration. Une simple explication orale me parait des plus insuffisante. Il faut absolument une explication ecrite avec un protocole d'administration tres clair.
Si vous ne voulez pas faire de titration, vous vous exposez au risque de surdosage. Si la douleur ne cède pas après votre première injection, vous faites quoi ? En cas de surdosage ?
Toujours est il que vous voyez que ce problème n'est pas simple. Il faut vraiment super bien selectionner à qui vous confiez de la morphine.

20 mar. 2005
0

titration
La titration t'a été racontée par un anesthésiste.
sans vouloir être désobligeant, les anesthésistes ne "connaissent" que l'intraveineuse, où il faut effectivement titrer quand on n'a pas de seringue électrique. Ok, c'est pas à la portée de tout le monde.

Par contre, en sous cutané, pas de problème!
On peut faire 1 amp sans dommages.
Ce que je faisais dans la brousse bretonne, après avoir joué de la seringue électrique à l'hosto.

Le désaccord n'est donc qu'apparent: on ne parlait pas de la même chose.

21 mar. 2005
0

precision...
Je precise un peu car ma precedente reponse etait un peu rapide et pas franchement bien exprimée.
Il est recommendé de faire une titration iv avant d'utiliser la voie sc.

La voie sous cutanée est déconseillée en première intention en urgence. Toutefois en l'absence de titration, ne pas depasser 0.1 mg/kg à la première injection.
Vous serez bien embeté si ça ne suffit pas car il vous faudra attendre minimum 4 heures avnt d'augmenter la dose. Bref vous risquez de mettre un certain temps avant de soulager votre patient.

Je precise quand même que la titration n'est pas qu'un truc d'anesthesiste. Elle concerne tous les medecins, même les généralistes. (Ahh, on se demande à quoi servent les fmc ?? ;-))
A titre indicatif, c'est même le seul mode d'administration employé par le samu de mon departement.

Bon j'arrete là, car ce sujet commence à ne plus avoir grand chose à voir avec le bateau.

20 mar. 2005
0

alors là, pas d'accord
dsl, la titration est egalement necessaire en sc.
Y'a même pas à chipoter la dessus, c'est dans le vidal.

20 mar. 2005
0

Morphiniques(suite et fin)
Les morphiniques existent depuis TRES longtemps.
Napoleon traitait ses douleurs gastriques au laudanum, ce qui n'a pas arrangé les choses à Waterloo L'histoire de l'humanité tourne autour
du pavot.
Tout est poison, rien n'est poison, tout dépend
de la dose a été attribué à Paracelse, très très
longtemps avant Claude Bernard (Deux hommes remarquables).
La mort récente d'un enfant opéré,à la suite
d'une erreur lamentable d'utilisation de morphinique est inadmissible.
Sur le plan Médico Légal, à ne pas sous estimé
actuellement, et j'ai pu le vérifier moi mème
au cours de ma longue carrière, y compris pour
des morphiniques, les médecins prescripteurs
doivent bien réfléchir. Il est assez désagréable
de se retrouver à s'expliquer devant le Conseil
de l'Ordre et la Justice réunis pour des actions
entreprise de bonne foi.
Aucun médecin n'a jamais contesté l'intérèt majeur
des morphiniques. La limitation fronco-française
imposée à ce produit a été essentiellement d'ordre
juridique.Les nouveaux règlements facilitent les prescriptions mais le développement phénoménal des drogués complique fortement le problème de
l'utilisation des antalgiques majeurs, qui sont
tous finalement passés à l'ancien tableau B.
LE MEDECIN NE DOIT PAS ETRE ANGELIQUE.

24 nov. 2005
0

Pansements
Je les choisirai désormais très chers et gluants!
Les pansements habituels en version prétendue étanche ne tiennent ni en navigation ni pendant le sommeil.
Ils n'ont aucune utilité en mer, c'est une fausse bonne affaire.
Sur une éraflure de la grosseur d'un napoléon due au frottement du gilet, seul de grands Compeed ont tenu bon, mais il semble qu'il existe une version liquide encore préférable.
Mais ce n'est que mon avis (toujours pas çui du Grand Turc, pas vrai?)

25 nov. 2005
0

moi ...
on m'a parlé du miel sur une coupure bien sur pour "dépanner" qu'en pense les spécialistes ??

26 nov. 2005
0

le miel...
le miel, n'est-ce pas du vomi d'abeille ? Fdm a raison !

26 nov. 2005
0

plaie et miel
on utilise effectivement le miel sur cetaines plaies, mais surtout sur des plaies chroniques, grandes avec un délabrement cutané non chirurgicalement traitable.
Mais avant on désinfecte quand même.

Le miel aurait une action désinfectante car etant très sucré, il attire l'eau (phénomène d'osmose) de la plaie et des bactéries, ce qui empèche la croissance des bactéries.
de plus dans le miel, il y a une enzyme qui permet (quand le miel se dilue)de fabriquer l'équivalent de l'eau oxygénée.
Le miel a une action de destruction des tissus morts et de revivification des tissus vivants ar il contient de nombreux antioxydants : cela lui donne une forte valeur antiinflammatoire.
Les tissus morts seraient peut être détruits par une enzyme mais laquelle ?
L'angiogénèse (fabrication de vaisseaux) et les fibroblastes (cellules de bases du tissu) croissent grace a cette "eau oxygénée" à basse concentration et aussi car l'acidification constante de la plaie permet une meilleur libération de l'oxygène dans les tissus et encore surement par d'autres mécanismes qui nous échappent (nutriments, antioxydants, vitamines).

Je ne l'ai jamais fait mais pourquoi pas sur une sale plaie qui ne se ferme pas ? Evidemment si on a des beaux et bons pansements type compeed ou hydrocolloidaux etc, non ! En tout cas je sais que dans mon hosto ca se faisait en dermato pour certaines plaies suintantes avec une peau fragile alentour, des allergies a tous les pansements mais sous controle médical.

26 nov. 2005
0

Y 'a pas que les médoc

Bonjour,

Je pense que je rajouterai à la liste 1 ou 2 pansement SHUT (pour les grosse plaies) et quelques morceaux de lattes avec des bandes de velcro pour faire des attelles, et ne reculant devant aucun moyen , why not un collier cervical taille unique.
Je reste également ferme sur une formation au premiers secours.(ADPC)

Enfin ce n'est que mon avis.

Brrrrr fait pas chaud c'matin, y'a même un peu neigé (10mn à Toulouse)

Athos / Raoul / F31

26 nov. 2005
0

Elle, Marie Claire, ...
Ces magazines féminins, roulés sur eux même, font d'excellentes attelles.
Bien sur faut conserver les anciens, hors de question de sacrifier le numéro du mois pour de telles futilités ;-)

Yves.

01 mai 2009
0

anti douleur
comme je lis qu'il y a des medecins sur ce fil(beni sois H&H)et n'ayant jamais envisagé demander de la morphine je m'arrange pour emmener du trangsene en cas de tres grosse douleur,es-ce bien ?et quel serait les contres indications.

01 mai 2009
0

Heu...
Si c'est du tranxène, c'est une benzodiazépine: anxiolytique, amnésiant... mais non analgésique. Ca peut aider, certes, mais ma préférence (moi aussi) va aux morphiniques qui, bien utilisés (c'est à dire à bon escient), donnent peut-être le moins d'effets secondaires !

07 oct. 2013
0

J'en suis resté à Clint EASTWOOD qui désinfecte tout ça à coup de 12 d'âge en serrant les dents sur une ceinture de cuir. :lavache: :acheval: :acheval: :acheval:

07 oct. 2013
0

l'urine est stérile OK, mais alors comment faire pour se désinfecter si par exemple on a une coupure à l'oreille ?

07 oct. 2013
1

Suffit de mettre le prépuce à l'oreille !..

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (64)

L'eau de l'Aude là

mars 2021