Trousse de secours (vers un achat groupé)

Bonjour
j'ai besoin de refaire la trousse de secours du bateau et je me demandais si ce genre de produit pouvait faire l'objet d'un achat groupé;

www.medisafe.fr[...]er.html

Si suffisamment d'héonautes se déclarent intéressés l'équipage est disposé à mettre en route une procédure...

Cordialement
Guillaume

L'équipage
04 juin 2013
04 juin 2013
0

y'a pas grand chose là-dedans dis donc !!

04 juin 2013
0

Oui pas grand chose ,
à titre de comparaison devis pour la partie pharmacie de la notre 960 euros plus completer la partie "pansements,etc" 190 euros .
La c'est à peut pres complet , mais sans les gros morceaux que seraient : le defibrillateur, la bouteille d'oxygéne ....

2

Bon, pour la salle d'opération, je vois : tu monopolise une cabine mais, pour le chirurgien, comment fais-tu? Tu en as des lyophilisés ou ils sont surgelés?

Blague à part, 960€ de pansements!!!! :lavache:
Tu crois pas que tu aurais plus intérêt à investir dans une formation pour se servir d'un marteau ou d'un tournevis... :mdr: :mdr: :mdr:

04 juin 201304 juin 2013
0

bjr,

AMHA, la trousse présentée est un peu chère...
disons que tu payes la petite valise orange, qui elle est toute mignionne...
selon ton programme de nav (côtier, hauturier, sorties à la journée pour nav ou bronzette), tu ne mets pas les mêmes choses dans ta trousse...
Et puis l'embout buccal...ça marque les esprits, mais quelle utilité sur un bateau ?
c'est bien dans la voiture, au cas où tu es témoin d'un accident avec une victime en arrêt, mais sur l'eau :
a)- tu vois flotter un corps... trop tard pour le bouche à bouche...
b)- un de tes proches te fait un arrêt ventilatoire en mer ; avec ou sans masque, c'est pas le problème, tu souffles...
c) tu te tires la bourre avec un bateau inconnu ; tu doubles le mec ; furieux, il s'énerve et te plante un arrêt cardiaque... ben tu lui mets 2 ou 3 compresses stériles sur la bouche, et tu souffles !!
Dans cette trousse, y'a pas les crèmes si coup de soleil (biafine), les cachets qui vont bien (aspirine si accident de décompression, en allant vérifier le mouillage en apnée pourquoi pas ; dafalgan ou similaire si mauvaise chute ; cachets pour le mal de mer, etc...)
et puis le guide des 1° secours... au pire avec l'iphone tu as plein de supers appli ; les gosses en rafollent...
les compresses imbibées, ça sèche et c'est mort ; vive les dosettes individuelles (bétadine, chlorexydrine, etc...)
et il faut un aspivenin, un garrot, des aiguilles (le top pour les piqures d'oursin), la mousse à raser du captain, une veille carte plastifiée (piqures de méduses) etc... etc...
si t'es au top (et si tu sais t'en servir surtout !), tu rajoutes tensiomètre, thermomètre, voir une ou deux bandes à platre (pour immobilisation "d'urgence" et si t'es loin de tout)
bref, c'est très beau ce petit coffret, mais pas très fonctionnel...
frédéric

04 juin 2013
0

Les 960€ comme ecris plus haut ce n'est pas pour les pansements mais pour la pharmacie et encore au plus juste sur la base de six passagers .
En gros une dotation A tres bien allegée.
Sait tu que si lors d'une traversé un de tes equipiers ne peut etre soigné, car tu n'as pas à bord ce qui devrait ci trouver .
Tu sera tenu pour responsable , avec les poursuites qui peuvent bien aller avec .
Lors d'une formation medical III (tu vois l'on peut investir dans autre chose qu'une formation tournevis/marteau :blabla:
Il nous a été rapporté le fait suivant :des plaisanciers Francais lors d'une traversé vers les Antilles, une des equipiére a une affections grave, à bords aucun (ou bien trop peu) traitements dans la pharmacie .... un navire militaire us ce deroute , l'equipiére est sauvée .
Et le skipper poursuivi pour l'impreparation de sa pharmacie, et les frais entrainés pas cette impreparation....
Mais chacun fait comme il veut...
Pour une salle d'operation il faudrait bien plus que 960 €, va visiter un bateau de commerce equipé et tu comprendras , rie que le sac "d'urgence" est deja bien plus complet qu'une grosse pharmacie de plaisancier .
Mais une fois de plus chacun est libre de prendre ou ne pas prendre de precausions ....pour lui même .
Pour ses equipiers cela me semble plus contestable :non:

Par contre si tu connais l'adresse d'une jolie infirmiere ou doctoresse :doc: :star2: :heu: :mdr:

0

Ah...ben voui alors : je comprends tout.
C'est vrai qu'il va falloir aussi le défibrillateur, des casques pour le risque bôme, des pompes de sécurité pour les chutes de vache qui rit, les gilets jaunes parce que c'est jaune etc...

Remarque, avec ce raisonnement (qui ressemble plus à une galipette de formateur qu'à une réalité...) si il arrive quoique ce soit à quiconque sur ton bateau, tu es responsable de l'avoir emmené en mer...

Si tu as si peur de la vie (et de son corolaire la mort) évite de partir trop loin :mdr: :mdr: :mdr:

Blague à part, la composition de la trousse de secours d'un navire de plaisance est donnée dans l'article 240-3.17.
Pour mémoire, je te livre le texte in extenso :

"La trousse de secours comprend au minimum les éléments suivants :
– 1 paquet de 5 compresses de gaze stériles, taille moyenne ;
– Chlorhexidine en solution aqueuse unidose 0,05 % ;
– 1 coussin hémostatique ;
– 1 rouleau de 4 m de bande de crêpe (largeur 10 cm) ;
– 1 rouleau de 4 m de bande auto-adhésive (largeur 10 cm) ;
– 1 boîte de pansements adhésifs en 3 tailles ;
– 4 paires de gants d'examen non stériles, en taille M et L.
Tout complément de la trousse de secours est laissé à l'initiative du chef de bord, en fonction des risques sanitaires qu'il peut être amené à identifier dans la préparation de la navigation envisagée et des personnes embarquées."

Je vois mal sur quelle bases tu pourrais être poursuivi d'un quelconque façon si un de tes passager (que l'on identifiera comme étant une femme voire même une gamine pour mieux dramatiser le propos...)est pris d'une affection dont tu ne pouvais avoir connaissance lors de la préparation de la navigation envisagée. :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

0

Dans l'ordre :
Si ce n'était pas prévisible etc...(cf le texte du règlement 240) c'est pas de pot, c'est certainement triste, sans doute dramatique, mais pas répréhensible.
En revanche, je ne sais pas comment les uhéssiens appréhendent le volet financier du sauvetage, mais c'est sans rapport avec une éventuelle infraction.

Rien ne te permet de penser que la liste du règlement 240 me parait suffisante. Tu peux juste comprendre que le montant de ce que tu emportes me semble énorme.

Je ne reviendrais pas sur la notion de responsabilité individuelle sur laquelle je me suis déjà exprimé et que, de toute évidence, vous êtes nombreux à ne pas bien appréhender.

Je préfère, en matière d'apprentissage, savoir comment éviter les emmerdements plutôt que de savoir comment y pallier.

Les médecins de Purpan sont certainement très compétents, mais ce sont des hommes et si ils ont affirmé ce qu'ils t'ont affirmé, ils enjolivent (pour rester modéré...).

05 juin 201305 juin 2013
0

Mauvais exemple.
On n'apprend plus aux jeunes à conduire une voiture depuis environ 30 ans. On n'apprend plus qu'à se déplacer en voiture.
Ce n'est pas le sujet ici, mais une analyse un peu fine des 5/6000 morts en auto annuels n'est pas inintéressante.
C'est assez typiquement, à mon sens, un exemple de traitement des conséquences sans action sur les causes réelles.

0

Saisirais-tu mieux la nuance entre se déplacer en voilier (on hisse les chiffons, on respecte bien une position théorique, des règlements et des préceptes) et conduire un voilier (négocier vent et vagues, jouer avec le temps)? :mdr: :acheval:

04 juin 201304 juin 2013
0

Dans l'exemple cité il s'agissait d'une plaie au bras qui c'etait "salement" infectée ...le genre de chose difficile à prevoir à l'avance ,certe ,d'ou l'interet d'avoir une pharmacie capable de faire face à un certains nombre de situations "imprevues".
Avec ce que tu cite et que visiblement tu pense suffisant , tu risque d'avoir des deconvenues .
Mais si tu es en solitaire libre à toi ....tant que tu ne fais pas prendre des risques à d'autres pour venir te secourir à la moindre infections, plaie ou langue coupée
Je te conseille la (re?) lecture de :
-Nauticus medecine en mer sans medecins
-le guide de la médecine à distance" Jean Yves Chauve
-la médecine du voyage Antoine Grau hubert Guérin
-la médecine du bord jean yves Chauve
Tous ecrits par des médecins.
Quand au "formateurs" dont tu reproche les remarques , il s'agissait de Médecins de Purpan .Ils sont sans doute les mieux placés pour connaitre les differents types de problémes de santé rencontrés à bord , mais si tu pense etre plus qualifié qu'eux tant mieux pour tes équipiers :langue2:

quand à la phrase : " Tout complément de la trousse de secours est laissé à l'initiative du chef de bord, en fonction des risques sanitaires qu'il peut être amené à identifier dans la préparation de la navigation envisagée et des personnes embarquées."
je pense au contraire quelle dit clairement que c'est de la responsabilité du chef de bord de prevoir une trousse capable de faire face à differentes situations

04 juin 2013
0

"Je préfère, en matière d'apprentissage, savoir comment éviter les emmerdements plutôt que de savoir comment y pallier."
Et oui dans la theorie d'un monde parfait...mais tout le monde (par exemple )a apris à conduire et néanmois 5000 morts chaque année....
De mon point de vue (une fois de plus) il vaut mieux apprehender les deux faces du probleme : la prevention et pour les fois ou tu ne passe pas à travers les gouttes savoir comment y palier ....

05 juin 2013
0

"On n'apprend plus aux jeunes à conduire une voiture depuis environ 30 ans. On n'apprend plus qu'à se déplacer en voiture. " ah ah :reflechi: :heu: :lavache: :jelaferme: :acheval:

04 juin 2013
0

en complément de mon post précédent
www.hisse-et-oh.com[...]enfants

04 juin 2013
0

moi j'ai une bonne grosse caisse en plastique avec un couvercle...
moins beau, mais tip top :alavotre:

04 juin 2013
1

bonsoir
moi je pense que l'on doit avoir ce dont on est capable de se servir, et en aucun cas jouer aux apprentis medecin.
la liste obligatoire est tres courte , et doit etre ameliorer en fonction des besoins et des connaissances de l'utilisateur.
pour moi, une trousse de secours ça ne doit contenir que ce que l'on peut acheter sans ordonnance....donc libre d'utilisation sans connaissance medicale!
sauf prescription medicale evidement!

04 juin 2013
0

Dans bon nombre de navire de commerce et tout les bateaux de pêches il n'y a pas de médecin et le responsable en charge ne joue pas pour autant à "l'apprentis médecin" mais doit être le relais à bord des médecins contactés à terre .
Et croire qu'un médicament acheté sans ordonnance est libre d'utilisation c'est risquer de tuer un équipier avec un "simple" aspirine ou de lui "bousiller" les reins avec un "simple" paracétamol.
Avoir à bord de quoi suivre les instructions du médecin ce n'est en aucun cas vouloir jouer à l'apprentis médecin .
Mais je le réécris pour la énième fois chacun est libre de ses choix .

0

D'accord avec toi philou49.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (2)

Piégeage des gouttes

mars 2021