Trottinette électrique en escale. Qui a testé ?

Bonjour, déjà essayé les vélos à bord, les vernis ont gardé des rayures. .. Je viens de me faire offrir une trottinette électrique par le père Noël. En essai pour le moment, mais les premiers retours sont plutôt satisfaisant, hors l'automie annoncé à 30 km qui avec ce froid dépasse difficilement les 20 km. Bien sûr on peut toujours louer des vélos sur les îles de l'Atlantique, mais toujours contraint de ramener à l'heure au risque de payer plus. Je pense même à transporter la trottinette dans l'annexe au mouillage. Le prix est descendu en dessous 400e pour une trott pliable qui rentre sans problème dans un coffre.
Et vous quels sont vos retours ?

L'équipage
30 déc. 2018
30 déc. 2018
0

Comme pour les vélos électriques, j'aurais peur de l'oxydation de l'engin et de ses connexions.
Et sauf à avoir un convertisseur adapté, il faut penser à recharger la batterie tant qu'on est à quai.
par contre, oui pour l'encombrement réduit.

30 déc. 2018
0

Hello,

Je suis intéressé aussi pas un retour.

C'est quel modèle que tu as eu?
Même 20 km d'autonomie, c'est déjà pas mal et puis en été ça sera peut être plus.

30 déc. 2018
0

J'y ai déjà pensé souvent

Mon seul soucis: quand je suis à l'ancre pas évident de trimballer x personnes et des trotinettes dans l'annexe

Et quid si l'annexe prend les embruns?

Solution: emballer les trotinettes dans un grand sac poubelle de 200l ???

Hors sujet mais dans le sujet
Pour le moment à Bruxelles on trouve partout des trotinettes à louer. Vitesse 25km/h; elles me dépassent en voiture sur les boulevards et autonomie 50Km. Mais ça ne doit pas être les modèles à 200€

30 déc. 2018
0

Puisque demandé, c'est la xiaomi m365 (je site aussi Ninebot et dualtron ), visiblement un sac est vendu dans les 15e (guidon pliable ) pour peut être aider à ne pas crever l'annexe. 12 kg au total, vitesse réel testé entre 25 et 28 kmh pour 70kg. Mon ressenti, c'est entre le vélo et la mobylette. .. On va beaucoup plus vite que les vélos et en même temps on se traîne à moins de 30kmh sur route. Donc trop rapide sur les trottoirs, un peu rapide sur piste cyclable si trop de monde et lent sur route de campagne mais correct en ville. Les pneus gonflable sur ce modèle sont réputés fragile à la crevaison et les roues encore pas assé grande demande une lecture du terrain (y a moyen de se faire mal, casque vélo conseillé ). Elle passe sans problème dans les chemins gravillons, je testerai quand même au printemps genre nord l'île d'yeu ça doit être limite. Mais l'encombrement reste correct une fois pliée. Sinon un mode économique à 18/20 kmh doit permettre sans difficulté les 30km. J'essaie de la rentrer à bord et je vous tiens informé.
J'essaie de convaincre madame à l'utilisation pour acheter la deuxième. Ça ne demande pas d'apprentissage si on sait faire un peu de vélo (plus difficile je pense pour overboard et skate électrique ). Autre point beaucoup d'utilisateurs mettent un guidon plus bas pour partager avec un jeune enfant (ce que je compte faire ), mais alors attention à l'accident car on tomberait sur l'enfant. ...

30 déc. 2018
0

j'ai opté pour un velo pliant super a - de 300€

30 déc. 2018
0

ça à l'air pas mal, mais je la trouve un peu encombrante une fois pliée pour la ranger dans un coffre et dans les essais ils disent tous que 12,5 kg ça fait lourd (j'ai pas d’éléments de comparaison, je découvre)

Un test assez complet ici :

Comme pour tout, il faut trouver le bon compromis poids/encombrement/autonomie.

tu nous diras ce que ça donne à bord.

30 déc. 2018
7

Je suis contre les objets electriques destinés à se déplacer. Le côté "zéro émission" est un vaste mensonge, un argument marketing: il faut bien produire l'électricité quelque part et la transporter. Les batteries sont remplies de métaux lourds et autres ressources naturelles limitées dont l'extraction, la transformation et le transport ont un impact non negligeable sur l'environnement. Pour moi à l'escale, mieux vaut se promener à pied, en vélo si on a la place d'en emmener à bord ou si on en trouve en location au port ou encore en bus. Bonne fin d'année à tous!

30 déc. 201830 déc. 2018
1

Au passage, il n'y a pas de métaux lourds dans les batteries LiFePo4, et on doit pouvoir recharger avec les panneaux solaires du bateau...

30 déc. 2018
0

Il parait! C'est ce qu'ils disent ici, par exemple, si ce ne sont pas des fake news: www.masolise.com[...]yer.asp

("Les composants chimiques utilisés dans la fabrication des batteries LiFePO4 sont moins polluants que ceux qui sont utilisés dans les autres technologies. Cette technologie n'utilise aucun métaux lourds")

30 déc. 2018
0

"Le lithium a une masse volumique très faible de 0,534 g/cm3" (fr.wikipedia.org[...]Lithium )

Le métal lourd est un "Élément métallique caractérisé par une masse volumique supérieure à 5 g/cm³" (fr.wiktionary.org[...]l_lourd )

30 déc. 2018
0

Le lithium ne fait pas partie des métaux lours , c’est un alcalin .

30 déc. 2018
0

ah bon!pas de lithium? parlons en!

30 déc. 2018
0

Vous faites comment pour recharger la trottinette? Ca doit tirer beaucoup de courant pour les batteries d'un bateau?

30 déc. 201830 déc. 2018
0

Bon je me réponds à moi-même, selon les infos glanées ici et là, sauf erreur de ma part: Ca doit tirer environ 7A pendant 5h30 sur un système 12v pour une recharge de la batterie pour une autonomie théorique de 25km.

30 déc. 2018
0

Je pense que le déplacement électrique est un leurre, du greenwashing juste là pour que la consommation continue de croître... vers l'infini et au delà ;-) !

30 déc. 201830 déc. 2018
2

Trottinette électrique versus vélo sur un bateau, ce n'est pas le même débat que voiture électrique versus voiture à essence, sachant qu'on peut recharger avec nos panneaux solaires du bord, et qu'on transporte rarement nos voitures sur nos bateaux... C'est plus proche du débat perceuse électrique versus chignole, et c'est très bien les chignoles d'ailleurs mais les perceuses rechargeables c'est pas mal pratique.

30 déc. 201830 déc. 2018
0

Si,si, ça peu marcher... mais pas directement bien sur.

Avec les panneaux tu recharges les servitudes du bateau et ensuite tu branche le chargeur spécifique pour la batterie de la trottinette sur le réseau électrique du bateau, tu utilise donc l’énergie stockée dans les servitudes par les panneaux.

C'est comme ça que je fais pour les batteries d'annexe, j'ai un chargeur spécifique qui se branche sur du 12v CC, et ça marche très bien.

Le problème avec la batterie de trottinette, d'après le peu que j'ai vu, c'est pas du 12V, mais du 36v ou 48v (peut être 24v pour certaines, je ne sais pas?), donc si il n'existe pas de chargeur qui se branche sur le 12v pour recharger en 36v ou 48v , il faudra passer par un convertisseur, 12v CC /220v AC par exemple pour brancher le chargeur d'origine de la trottinette.

Evidemment question rendement c'est pas le top, y'a des pertes un peu partout (à chaque conversion) donc faut avoir de la marge, mais bon, ça devrait marcher. Et puis même si il y a des pertes, une fois les panneaux du bateau installés, la recharge est gratuite donc on peux se permettre les pertes.

Sinon, il faudra recharger uniquement au port ou trouver une prise quelque part quand on se sert de la trottinette à terre un peu comme les voitures électriques qui se rechargent sur le parking pendant que son proprio fait les courses?

30 déc. 2018
0

pourquoi?

30 déc. 201830 déc. 2018
0

Utiliser des panneaux solaire de bateau pour recharger une trottinette électrique!!??? Eh bé...on est décidément (très) mal barré...

30 déc. 2018
2

Moi j'ai choisi le VTT qui se plie en 2, à bord. Par contre je n'ai pas encore estimé le sur-coût qu'ont généré mes escapades en Galice (pentue) en calories nécessaires pour recharger le bonhomme :°

30 déc. 2018
0

Moi j'ai choisi le kayak comme annexe et fait les trois quarts d'un tour du monde sans moteur, mon 6cv hord bord ne servant qu'aux approches finales ou aux largages d'amarres si pas le choix. Mon voilier ne faisant que 7.50m, un vélo pliable me parait trop encombrant, une trotinette a moteur plus compact. J'adore le vtt mais sous les tropiques par 40 degrés a l'ombre sous le soleil de midi, le vélo c'est la mort, un truc à moteur bien compact pour aller faire une course me paraitrait bien confort!

30 déc. 2018
2

SVP les adeptes des trottinettes a pedales ou electrique aller faire cela ailleurs que sur les pontons … il semble qu'on derange ...j'ai failli me retrouver à l'eau

30 déc. 2018
9

J'ai mis une voile sur ma trottinette. .????. En faite je comprends parfaitement que c'est du écolo pipo... Mais c'était pas l'idée de faire écolo .. Après vos bateaux sont pas en métaux lourd mais en plastique non recyclabe., donc je fais de la voile pour mon plaisir mais pas pour être écolo sinon je reste chez moi. (Dans ma cabane en bois bio).. J'adore ma trottinette et je ne vais pas me priver. .. j'espère juste que l'humain comprendra avant qu'il soit trop tard qu'il doit limiter son nombre sur terre: quoi qu'il fasse, qu'il limite au max son impact sur l'environnement, il consommera et polluera toujours tant qu'on augmente notre nombre.
Bon j'avoue quand même être un peu déçu de la réaction de certains qui devraient débrancher leur ordinateur ou smartphone pour sauver la planète.

31 déc. 2018
2

non mais c'est le problème de ce forum qui est un repaire de trolls grincheux...

la discussion porte sur trouver une solution pour profiter des escales quand on pas la place de stocker des vélos (même pliants) et on repart inévitablement sur des débats idéologiques creux...

31 déc. 2018
0

encore plus leger et facile à caser dans le voilier:
www.mobilityurban.fr[...]00.html

31 déc. 2018
0

oui, mais plus casse gueule aussi , c'est un truc de d'jeuns le skate :langue2: ;-)

31 déc. 2018
0

C’est vrai que ces ustensiles électriques parfois séduisants sont du greenwashing ; au final en dehors d’une recharge sur le quai la plupart d’entre nous fera tourner le gros diesel pour recharger le jouet alimenté en 48volts plutôt que de mettre à plat les servitudes, je pense qu’une recharge doit bouffer 50 A en 12v avec les pertes, des panneaux n’y suffiront pas.

31 déc. 2018
1

pourquoi trainer tout ce materiel alors que les capitaineries le mette à disposition gratuitement ? ils proposent m^me maintenant des velo electrique

31 déc. 2018
2

Calypso, tout le monde ne navigue pas en France de port en port avec une belle capitainerie dans chacun, avec tout le confort sur le palier ! Beaucoup pratiquent les mouillages, y compris à l'étranger et un moyen de déplacement autonome est plus qu'appréciable !

31 déc. 201831 déc. 2018
0

Que sont ces trolls sur l'aspect écologique de la trottinette ? Ce n'est pas le sujet, la question est de savoir si c'est pratique !
Pour moi, c'est un truc de moins de 500€ qui permet de faire 30km... C'est moins encombrant qu'un vélo, mais ca demande plus de logistique.
Une trottinette électrique, c'est utile pour toutes ces courses de moins de 20 km pour lesquelles vous auriez pris un taxi sinon.
 
Pour répondre au sujet, après expérience (rando de 140km sur 3 jours), je suis néanmoins déçu par plusieurs aspects :
- autonomie faiblarde comparé à un vélo électrique
- moins encombrant qu'un vélo, mais bien plus encombrant qu'une monoroue
- incapable de monter une grosse côte
- vraiment pas agile, n'en faites surtout pas sur les pontons !
- encombrante en déplacement : rentrer dans une boutique avec mon monoroue a toujours été invisible (plus discret encore qu'un sac à dos). La trottinette, elle, est ultra envahissante, on est censé la laisser à la porte, (mais on ne le fait pas)
- pas confortable : au bout de 20km, on se demande sérieusement pourquoi on est pas assis sur un vélo, sans parler des chaos de la route
- incapable de rouler hors d'un chemin (herbe, terre), ou dans une flaque d'eau
 
En bref autant le monoroue m'a convaincu, autant pour la trottinette, je me demande si un petit vélo électrique pliant n'est pas préférable.
 
Un bon point néanmoins, certaines trottinettes ont des roues pleines, ce qui évite les crevaisons.

31 déc. 2018
0

Ce n'est pas le sujet mais un peu quand même, conseil pour tous ceux qui voudraient un vélo électrique, choisissez en un dont la batterie se détache : en voyage, rien n'est plus chiant que devoir se trimballer un gros vélo pour recharger une petite batterie. En plus l'autonomie augmente simplement avec le nombre de batteries dans le sac.

31 déc. 2018
0

@ Peuwi,

Voila au moins un retour concret, basé sur l'expérience et objectif.
Merci.

Il y a des mini vélo électriques aussi, pour palier le manque de confort et d'autonomie de la trottinette, en assistance électrique "il se dit" qu'on pédale sans effort et on a une bonne autonomie, mais le pb c'est l'encombrement et bien sur c'est plus cher qu'une trottinette.

Par exemple :

www.banggood.com[...]97.html

Le mono roue, ça à pas l'air évident à maîtriser? (je n'ai jamais essayé)

Bon, c'est peut être pas encore assez mature pour emmener en bateau ...

31 déc. 2018
0

Pour moi, le cas typique d'utilisation qui me ferais emmener un petit véhicule électrique à bord c'est le cas ou je suis au mouillage et je veux aller voir des amis à 10 - 12 km de la et il n'y a pas de ligne de bus.

Donc, je mets le véhicule dans l'annexe, je fais mes 10 ou 12 km (15 maxi je pense) avec un petit sac sur le dos.

Sur le parcours, il y a du plat, mais aussi des cotes, le point d'arrivée est vers un col (altitude ~350m)

En arrivant je peux mettre la trottinette en charge et en fin de journée, je repart au bateau avec la batterie rechargée.

On dirais que la trottinette n'est pas totalement adaptée à ce cas d'utilisation ? (les cotes..)

Le vélo classique fonctionnerais, en plus, c'est bon pour la forme, mais ça ne rentre pas dans mes coffres et en plein été j'arrive liquéfié ...

31 déc. 201831 déc. 2018
0

Sur ce cas d'utilisation, la trottinette est bien la bonne solution, prévoir 30km d'autonomie pour pouvoir faire l'ascension et le trajet à vive allure.
Pour les cotes, ca dépends :
Si c'est le genre de cote en faux plat ou montée douce, ca passe tranquille.
Si c'est plutôt la cote que l'on doit monter en danseuse en vélo, là par contre, ca va être trop difficile pour une petite trottinette. (après, il y en a aussi des plus grosses)
 
Pour la mono-roue, clairement, c'est un apprentissage... Mais ca s'apprend, faut juste y croire, et prendre le temps.
Il m'a fallu 1h pour apprendre à tenir dessus, 1journée pour apprendre à me diriger, et ... 2mois pour apprendre à monter dessus sans support ni lancée.
J'ai vu des gens de tous les ages sur des mono-roue, tous ne sont pas aussi à l'aise, et pratiquement tous sont tombés au moins une fois (sans se faire mal)
Par contre, pour des gens moins agiles, ou moins à l'aise ... Typiquement, le genre de personne qui ne sait pas utiliser un vélo si ses pieds ne touchent pas le sol, même après 20ans de pratique, qui ne sera jamais à l'aise du des patins ou sur des skis ... Peut-être qu'ils ne pourront jamais apprendre.
Sur mon mono-roue, j'ai fait plus de 3000km, et certaines roues ont dépassé les 10.000km... Donc, quelque part, si, c'est mature !
Quant à la robustesse : je lui ai fait faire des chutes monstrueuses, j'ai roulé dans la seine avec (dans 10cm d'eau), et je l'ai fait tombé d'un escalator de plus de 20m de haut ... Ben la roue fonctionne toujours parfaitement. (par contre, j'ai du remplacer le plastique autour qui était fortement endommage après l'escalator), donc, en fait, si, c'est ultra robuste.
Par contre, j'ai crevé 4 fois (et ca m'eneeeerve !)
Et accessoirement, ca fait la taille .. de la roue, tout le temps :D
Aussi, les cotes, ben, ca monte des trucs qu'on ne monte pas en vélo, des trucs qu'on ne monte même pas à pied.
Et enfin, quand on maitrise l'engin, c'est tellement agile que ca permet d'avancer dans une foule sans se faire remarquer (on prends moins de place qu'un piéton, et on tourne littéralement sur place, sans parler de la possibilité de poser le pied au sol à tout moment)

01 jan. 2019
0

Mon expérience : positive.
Très faible encombrement une fois pliée en 2, par rapport au vélo.
Ne pas s’imaginer faire trop de kilomètres, encore moins en cote (il faut l’aider). En revanche c’est top pour aller de l’autre côté du port, ou faire des courses. Prévoir un sac à dos, on lache difficilement le guidon d’une trottinette sans être fortement desiquilibré. N’imaginez pas avoir un sac de courses dans la main gauche et tenir le guidon de l’autre main. Éviter (s’interdire) l’utilisation sur un ponton bruyant....
Ce qui est grisant, c’est la vitesse (la mienne à 25 km/h). Effectivement, arrivé devant un commerce on est un peu emmerdé. Prévoir un cadenas de vélo. Ne pas s’imaginer faire de la trottinette sur un sol endommagé, il faut une route/trottoir le plus lisse possible.
Pour la recharge, si on est au port pas de pb, en navigation, profiter du fonctionnement du moteur mais ne pas l’alumer pour ça.
Pour l’instant c’est une utilisation libre.
Profitons-en, il y a fort à parier qu’un De ces jours ce soit interdit ici, interdit là, casque obligatoire, vitesse limitée , etc....
Après se pose peut être le problème de la qualité du produit.
Des amis ont été très déçus par des modèles « pas’chers« , comme toujours. Le prix n’est pas un gage de qualité, pas toujours, mais...souvent quand même.
J’ai une E Two, certes un peu plus chère que la moyenne, mais côté qualité....mais amis le reconnaissent. 25/27 km/h et 30/40 kms d’autonomie (j’en doute, pas essayé, mais je dirais plutôt 20/25 vu qu’on Est toujours à fond avec cette bête).
Roues pleines donc pas de crevaison.
Enfin il y a le sujet de l’image, pour ceux qui y sont sensibles.
Si tu as 22 ans, te voir passer à 25 km/h sans faire de bruit devant la capitainerie, les’cheveux Blonds au vent... ça le fait.
Si tu as 55/60 ans....ça fait tantôt vieux beau, tantôt geek (de)branché, surtout si tes cheveux ne sont pas au vent, ou si tu n’en as plus...
En tout cas on te regarde de travers avec un petit sourire...
Quand tu sors la trottinette sur le quai, ça fait chaque fois un effet, tout le monde trouve l’outil bien adapté.
Au mouillage, j’emporte ma trottinette dans l’annexe emballée dans un sac (style sac hivernage de barbecue) que je case dans mon sac à dos une fois a terre.
La trottinette et la navigation de plaisance : c’est Très positif (pour moi).
Et gardons nos micro ondes et nos perceuses Électriques....

01 jan. 2019
0

Bonjour à tous,
La trottinette électrique, j'en ai une grosse (19 kg), mais pas à bord! Sur le bateau, on en reste à la petite "tout mécanique", 3,5 kg sur la balance. Toujours prête à l'emploi, hyper fiable, se porte en bandoulière dans les magasins et se transporte en annexe. C'est moyen sur la route, mais pour aller chercher les croissants, c'est plutôt pas mal!

01 jan. 2019
0

La e-twow ne pèse « que » 10,8kg. Vendue pour 30 km/h maxi et 30 à 40 kms d’autonomie suivant les modèles. C’est pour ce rapport poids/performances que je l’ai choisie.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (17)

mars 2021