Trois jours dans leur radeau de survie

Lors d'un convoyage entre la Guadeloupe et la Corse, Romain et son équipage font naufrage en pleine nuit et vont passer 3 jours dans leur radeau de survie. Et c'est un tout petit accessoire qui va leur sauver la vie…

www.bateaux.com[...]-survie

L'équipage
25 juil. 2020
25 juil. 2020
0

Lors d'un convoyage entre la Guadeloupe et la Corse, Romain et son équipage font naufrage en pleine nuit et vont passer 3 jours dans leur radeau de survie.


25 juil. 2020
3

Impossible puisqu'il faut moins d'une heure trente pour être récupéré !
Non, pas taper, je plaisante... 😁


matelot@17523:Ca c'est après avoir lancé un mayday, ce qu'ils n'ont pas fait!·le 25 juil. 2020 17:15
25 juil. 2020
1

La cause serait la brusque perte du lest après le choc de la veille?


25 juil. 2020
0

Humour On
On aurait même pu dire que c'était inutile si ils avaient des combinaisons étanches...
Humour Off

Intrigant cette histoire... et je n'imagine pas l'ascenseur émotionnel lorsqu'ils ont vu des bateaux qui ne l'ont pas vu...


25 juil. 2020
0

couler en 2 à 3 minutes il faut avoir l'esprit hyper clair pour embarquer des trucs indispensables genre un bidon de survie avec son passeport, une bouteille de rhum, des clopes ... et la balise !
on se demande pourquoi les fabricants de bips vendus à prix d'or ne mettent pas une balise détresse dans les bips au lieu de gadgets qui ne servent à rien ! ça parait simple à faire et pour quelques euros de plus, ou point ou on en est ...
mais question : ça doit exister un bip avec balise intégrée, non ?


25 juil. 202025 juil. 2020
1

Bonne question Quizas, je crois avoir lu ici sur HetO que l'on pouvait assister à la révision de son radeau de survie, voire même y faire ajouter des choses et donc pourquoi pas une petite balise plb ?
à vérifier


25 juil. 2020
1

Bonjour,
ça m'amène à me demander : où vaut-il mieux stocker le grab-bag et la balise ?
Ne serait-il pas intéressant de stocker la balise dans le grab-bag et le tout à l'extérieur à proximité de la survie ?


25 juil. 2020
-4

Drole d'histoire.
Je n'aime pas trop les commentaires disant que ce voilier etait bien entretenu.
Et qu'il possédait un materiel de sécurité reglementaire.
Deriveur leste alu voudrait dire que son lest exterieur s est detache d'un coup ?
Pas d entree d'eau.
Je connais un voilier alu qui a coulé en tapant la roche lors d'un serieux coup de vent .
Juste une fissure a l'étrave.
Cloison étanche ?
C'est surtout l'entretien qui m'interpelle sur un voilier alu.
Quelle matiere pour le lest , quel age etc...
Pourquoi un convoyage ?


ric56:J'aime bien la question: pourquoi un convoyage!!!·le 25 juil. 2020 20:18
25 juil. 2020
0

histoire bizzare????


25 juil. 202025 juil. 2020
4

ce qui est très bizzare c'est que ce bateau a coulé il y a plus d'un an et que aucune analyse du naufrage n'ai jamais été faite sur ce forum !
il y a un sérieux laissé aller de la part des chasseurs de naufrage, hi hi hi


ric56:et il n'avaient pas de combinaison gagnantes, qu'un simple radeau·le 25 juil. 2020 20:14
ric56:et il n'avaient pas de combinaison gagnantes, qu'un simple radeau·le 25 juil. 2020 20:14
loupeis:Tu as raison quizas je n'avais pas noté la date. ·le 25 juil. 2020 20:15
loupeis:Ceci dit j'ai eu vent comme beacoup surement de moultes péripéties, ou un bateau abandonné suite perte de safran, récupéré par un ami en plein ocean, dont j'ai préfere ne faire état. Ne pas tout dire n'est pas mentir☺.·le 25 juil. 2020 20:19
loupeis:-Equipage- recupéré .·le 25 juil. 2020 20:20
loupeis:Heureusement qu'ils l'avaient fan !·le 25 juil. 2020 20:21
25 juil. 2020
3

commentaire bizarre, oui ça c'est sûr ;)


25 juil. 2020
0

Quizas heureusement que tu est un des fidèles et que tu as remarqué ce laissé aller.
N empêche qu ils ont eu une sacree chance. Il faudrait demander au viking leaks des infos sur son 1er coulage . Ca doit etre ds ses stats...


Blc29:Non pas dans les stats, c'est hors zone géographique étudiée... Et en creusant un peu, vont emmerger de nombreux critères excluant de l'etude statistique...·le 25 juil. 2020 20:42
ric56:mais comment faire rentrer l'annexe en dérive à hoedic, pendant 17H, dans les stats, peut être qu'au lieu de prendre une annexe pour aller à terre il aurait du prendre une combinaison de survie???·le 25 juil. 2020 21:04
faby9:c'est chiant, ce harcèlement permanent..·le 26 juil. 2020 10:16
Prospero:Justement le gars à la dérive dans son annexe, dont personne ne se rend compte de son absence, à quoi un bib lui aurait servi.je pense que viking n'a jamais mis en doute l'intérêt du bib en hauturier. J'ai aussi retenu du cours des glenans qu'il ne faut quitter son bateau que le plus tard possible.mais je n'ai pas vos expériences. ·le 26 juil. 2020 11:50
ric56:Il faut rendre à césar: le baba de TOUTES ecole de voile: ne pas quitter son bateau.....etc, ce n'est pas les glenan qui l'ont inventé·le 26 juil. 2020 15:19
ric56:@faby9, ce qui est chi... c'est les personnes qui se cachent en ne renseignant pas leurs profils et font des commentaires sans argumenter, et donc aucun apport.·le 26 juil. 2020 21:53
25 juil. 2020
1

Quel interet pour ce site de publier cet article
un an après ? Comme dans la presse écrite, juste un recit d'histoire peut être.


25 juil. 2020
0

Quel interet pour ce site de publier cet article
un an après ? Comme dans la presse écrite, juste un recit d'histoire peut être.


25 juil. 202025 juil. 2020
0

L'article parle de "dériveur". Un dériveur de chavire pas en coulant brutalement après la perte de sa dérive.
Dérive, qui en général est pivotante et remonte lors d'une collision.
Donc, peut être une quille relevable sabre, plutôt qu'une dérive, fragilisée après le choc, et dont la butée aurait fini par céder, entraînant à la fois une déchirure du puits et le chavirage.

Bon, j'écris ça pour passer le temps, hein...

Mais l'accident de quillards relevables coulant après la perte de leur quille est déjà arrivé.


loupeis:Un dériveur lésté peut être ? Plus de dérive plus de lest du coup sous voiles ça marche moins bien. Vu qu'on ne sait qu'un écho comme souvent, il est difficile d'avoir un avis. Le fait est que c'est devenu encore plus délicat qu'avant de ce coté la, et cela a toujours été de mon côté le soucis majeur, je pense à cause des pollutions , flippant, de devoir penser qu'il y a des parpaings sur la route et que l'on doive faire avec.A ce titre l'accès à la survie et le matériel de secu nécessaire rapidement, combis incluses améne une nouvelle reflexion sans parano.·le 25 juil. 2020 21:57
loupeis:Non pas une dériveur lesté , mais , plutot, un deriveur avec une derive lestée. C'est ce que je voulais dire.·le 26 juil. 2020 09:35
Soava dia:Donc un quillard relevable ! Car les dériveurs à dérive lestée gardent la plus grande partie du Lest dans les fonds. JE "penchais" pour le QR, précisément en raison de la brutalité du chavirage et le fait que le bateau ait coulé dans cette position. Donc plus de lest.·le 26 juil. 2020 09:51
loupeis:Ok pour un quillard relevable alors. En ce cas c'est donc une quille qui s'articule seulement de bas en haut alors.Une chose sure pour se coucher aussi vite il y a du avoir une perte de lest. La on est dans le haut niveau d'analyse 😁.·le 26 juil. 2020 11:15
26 juil. 202026 juil. 2020
0

et ils ont eu beaucoup beaucoup beaucoup de bol ...


Café noir:Il en faut dans la vie !·le 26 juil. 2020 11:54
Larent le Hareng:surtout pour boire un ... Café noir ... lol·le 26 juil. 2020 11:57
loupeis:Sur un des articles que j'ai lu il est dit qu'il leur a fallu aller recuperer la survie sous deux métres d'eau. Moralité apres un gros choc, voie d'eau pas il.parait judicieux de se mettre en condition pour le pire à venir afin que tout soit prêt. Enfin ce que j'en pense.·le 26 juil. 2020 12:07
26 juil. 2020
0

Cela dit les bateaux en aluminium ne sont pas une garantie à moins que celui ci ait été fragilisé par l électrolyse


Café noir:Ou fragilisé par autre chose... [choc(s), fatigue du métal (contraintes alternées), etc...]·le 26 juil. 2020 15:23
loupeis:Dje n'y crois pas trop á l'éventualité d'un bateau à ce point fragilisé. Ça doit concerner une infime proportion de ces flottes. Plutot à un ofni dur ou tres massif. Arrêt buffet sur un container, une grume énorme ou un cétacé en travers. Je me suis deja pris des tronc c'est pas ce qu'il y a de plus agréable.·le 26 juil. 2020 16:02
Café noir:Le plus probable, c'est vrai.·le 26 juil. 2020 17:00
26 juil. 202026 juil. 2020
0

Des quillards relevables en alu ou acier ayant coulé par perte brutale de la quille, y'en a eu.
La butée qui casse, les plusieurs tonnes de la quille qui tombent et arrachent le bas du puits.
ça peut être une explication.

Un ami a perdu la quille de 7 tonnes de sa goélette Antsiva, à Madagascar. Heureusement, uniquement la moitié du lest dans la quille. Le reste dans la coque. Et pas de fuite, vu la configuration du système. La quille, pas coulée très profondément, a pu être récupérée plus tard à l'aide d'une barge.


26 juil. 2020
0

D accord mais on nous a tellement bassiné que les coques aluminium n’avaient pas peur des ofnis en plus un DL ou DI devrait glisser sur l obstacle ?,


26 juil. 2020
-3

J’ai toujours eu une méfiance instinctive sur les QR, anti mécaniques ces trucs


loupeis:Ces QR sur la flotte sont trés minoritaires je pense. Même si çela existe depuis longtemps, et se rencontre aussi sur de trés grosses unités.Ça fonctionne. Ou chez parcertains bateauc de proprio, ou quelques séries un peu confidentielle elles sont tres peu.nombreuses en rapport des unité et DL ou DI avec des systèmes de relevage toutes plus ou moins identiques. Il me semble.·le 26 juil. 2020 16:53
Arno33:pourtant, il y a aussi de sacrés avantages tels que le côté "fusible" en cas de talonnage, et les tallonnages sont tout de mêmes sacréments plus fréquents que les pertes de quilles relevables ...donc je dirais au contraire, plus de sécurité .·le 27 juil. 2020 10:37
26 juil. 2020
2

ma dérive n'est pas bloquée en position basse, elle s'éfface sans dégats pour le puit de dérive lorsque je "racle" ou talonne


Diver:Idem. ·le 26 juil. 2020 23:06
iclo420:Idem et ça limite sérieusement les dégats en cas de talonnage.·le 27 juil. 2020 16:49
26 juil. 2020
0

Mais là , c'est un deriveur leste cad avec un embryon de quille.
Dur un alu c'est souvent soudé.
D où mon interpellation ?
S'il a coulé déjà 1 fois , il y a peut être une raison.
Récupèrer une survie sous l'eau. Déjà un exploit.
Ce devaient être des émules de mike horn , super entraînés.
Ne me dites pas que c'est arrivé de nuit sans lune et sans lampe étanche.


ric56:ne voulant pas relire tout( j'ai des pb de connection réseau), de mémoire, c'était l'épirb qui était sou l'eau·le 26 juil. 2020 21:13
26 juil. 202026 juil. 2020
0

Je me demande si le Belouna en question ne serait pas celui-ci (peut-être pas le même proprio, le blog date de 2013)

Serait donc un plan Joubert quille rétractable de 12 m


Papy-Zoom:Dérive sabre ou quille relevable, en cas de choc avec un ofni ou de talonnage, on peut casser quelque chose : je préfère les dérives pivotantes, comme j'ai eu sur mes trimarans ou Ovnis.·le 26 juil. 2020 18:48
Arno33:et bien moi je préfère les quilles pivotantes a choisir! ça tombe bien, c'est la deuxième fois que je choisis ça. Plus performant qu'une dérive voit que certains quillard (lest profond, quille sabre) et avantage des dériveurs lestés. pour les soucis, pas bien méchants en général quand ça arrive tous les 30ans.·le 27 juil. 2020 10:40
Soava dia:ça m'intéresse bien ce que tu dis, Arno. Quel bateau as-tu choisi ? Un copain à une Héliotrope QR. Il en très content, mais a eu de belles emmerdes de vérin de relevage, quand même.·le 27 juil. 2020 11:12
26 juil. 2020
3

On se sert parfois de la dérive comme testeur de fond dans des endroits mal cartographiés. Quand ça fait du bruit, c'est que le fond est à moins de 2.30m. C'est plus fiable que le sondeur 😁
Mais bon, dans ce cas, on avance tout doux...


Café noir:Dérive sonde, je fais pareil; mais pour le bateau naufragé (si c'est bien celui-ci), il est question de quille rétractable de 3 T (tirant d'eau 0.90 => 2.40) et là pour s'en servir de sonde, je suis moins sûr.·le 26 juil. 2020 19:41
Soava dia:Des "bélouna" de 12 mètres, il ne doit pas y en avoir 50. C'est donc sans doute ce bateau là. Avec une quille relevable que se sera barrée brutalement, entraînant la rupture du puits.·le 26 juil. 2020 19:52
26 juil. 2020
0

Enfin une reponse :
C'est une quille relevable et c'est pour cela qu il n'y a pas eu d entrée d'eau.
Normallement , c'est bloqué avec des patins .


26 juil. 202026 juil. 2020
1

Tout est dans le "normalement" !

En quelques minutes, je viens de retrouver deux liens de QR ayant coulé par rupture du système de relevage.
J'ai moi même eu un tel incident dans le golf de Gascogne avec un proto en alu neuf, sur plans Joubert. Au bout de trois jours, le système de quille était HS et a nécessité un levage du bateau en Urgence à la Rochelle, pour en remplacer les patins et faire des reprises de soudure.


loupeis:Il y avait eu un recit d'un constructeur amateur . Peut être un plans Brouns. Sa quille relevable s'est détachée et a emportée le fond du bateau. Il avait tout bien fait mais je ne sais plus comment ni pouquoi, il y avait eu un defaut dans cette conception.Pour ce cas de choc, le moins pire système serait donc un deriveur, lésté ou integral, mais avec une dérive dont le systéme de relevage autour de son axe fonctionne sans vis sans fin ou autre système de blocage Comme un verin , à moins qu'il puisse se laisser neutre, non bloquant peut être . Juste par un palan et un axe pour pivoter. Un deriveur à l'ancienne quoi. Ça limite en taille surement. Mais ça concerne une grande partie des deriveurs finalement.·le 26 juil. 2020 21:23
loupeis:Pour le constructeur amateur
plutot possible un plan JP Tutard. Aucune certitude.·le 26 juil. 2020 21:46
Arno33:enfin sur les First, c'est bien le cas, quille pivote autour d'un axe, pas de raison d'emporter avec elle quoi que ce soit et si ça touche, il y a un système de "fusible". on en a souvent usé en First 18, avec le 28, on laisse le robinet ouvert pour que la quille remonte en cas de tallonnage (mais on ne prend en général aucuns risques et loin de s'en servire comme sondeur.·le 27 juil. 2020 10:45
26 juil. 2020
0

Donc un de plus...
Les deux relations d'accidents que trouvées ici même concernent un RM en quille relevable et un Damien.

Mais une dérive classique rotative et non lestée ne met pas forcément à l'abri de tous les problèmes. Sur un Sauvignon, dériveur lesté Harlé Aubin, avec une dérive secteur en tôle sur un embryon de quille, j'ai eu un sacré problème, avec entrée d'eau.
C'était en 2001. En rentrant des Scilly, j'ai percuté une caisse de criée de 1 mètre cube environ, qui flottait entre deux eaux.

Donc un truc de une tonne. La dérive a remonté tellement violemment, que le palan s'est coincé de telle sorte que la joue de puits tribord s'est arrachée. Donc entrée d'eau, bien sûr. Rien de bien grave. J'ai vissé une planche immédiatement et suis allé jusqu'à Brest comme ça, pour sortir le bateau de l'eau.


loupeis:Ah oui on tient compte aussi du matériau . Normalement l'alu sera plus costaud dans un cas comme ça. Par contre moins réparable.·le 26 juil. 2020 21:51
Arno33:combien de quillard qui perdent leur quille, combien de DL dont la dérive se soude dans le puits ou dont le système lâche ou encore dont le battement dans le puits crée des entrées d'eau? vraiment, si les quilles relevables (pivotantes principalement) étaient dangereuses, ça se saurait, non?·le 27 juil. 2020 10:48
Soava dia:Y'a quand même eu un "certain nombre" d'incidents, voir d'accidents avec la rupture du système de relevage. Le problème n'est pas le talonnage, mais la rupture du système pendant la manoeuvre de quille, qui par définition n'est pas en butée en bas. Et plusieurs tonnes qui tombent, même de pas haut, ça peut faire des dégâts. Je connaissais trois cas, et j'en ai trouvé deux autres hier soir, relatés sur le site. Je ne renie pas ce système, que je trouve fantastique à bien des égard. Mais faut quand même admettre qu'un truc de plusieurs tonnes qui se balade, ça peut faire des problèmes. Et un DI à dérive légère, ça coule aussi. je l'ai relaté ici même il y a quelques jours...·le 27 juil. 2020 11:20
26 juil. 202026 juil. 2020
0

C'est le bateau "Meolou" dont je me souvenais. Pour ce qui est d'avoir emporté le fond c'est surement un mauvais souvenir que je m'étais fait, sa quille est juste tombée sous son joli bateau . Architecte Balta.
www.voileetmoteur.com[...]e/73648
On parle donc de quille sabre.
www.hisse-et-oh.com[...]t-perdu


26 juil. 2020
1

"J'ai juste le temps de casser un hublot pour m'extraire de ma cabine"

Balèze quand même le mec...


iclo420:Ancien pompier de Paris, Elagueur grimpeur. Le genre de type a qui ont évite de voler son sac à main.·le 27 juil. 2020 16:56
ric56:ce n'est surement pas le type a se ballader avec un sac à main!!!·le 27 juil. 2020 17:10
26 juil. 2020
0

Trop costauds les ti jeunes...


Café noir:Pas si sûr, pour défoncer un panneau ouvrant genre Goïot® dont le plexi ne tiens que par le joint silicone, de l'intérieur vers l'extérieur, cela ne doit pas être si difficile (un coup de pied ou de genoux, n'oublions pas que à ce moment le bateau est couché sur le coté).Évidemment dans l'autre sens ça résiste très bien puisque c'est en appuis sur le rebord interne du cadre.Bien sûr l'utilisation des poignées étaient sans doute possible et aussi efficace, mais dans la panique, ça se comprend fort bien...·le 27 juil. 2020 11:28
27 juil. 2020
0

Dans la catégorie "quille relevable", les Pogos sont réputés pour être très bien.
(je n'ai pas d'actions chez Pogo)


loupeis:Le systeme Pogo comporte t il une secu en cas de choc, je ne crois pas . Ça m'évoque plutot le systéme à vis des Class 8 sans en être certain . Et alors la pour le coup un est sur une quille pivotante .·le 27 juil. 2020 12:07
Patxaran:oui, il y a un "fusible", hydraulique de mémoire, qui fait travailler le vérin dans le bon sens. Un possesseur de pogo pourrait développer.·le 27 juil. 2020 12:19
Now:C'est même en partie ce qui à fait la réputation des Pogo , je crois lors d'un essai presse les journalistes ont talonnés violemment et la quille c'est relevée pour passer au dessus du cailloux puis c'est remise en place. Après sortie du bateau un simple petit pet sur la quille. les journalistes étaient sur le cul et ont relaté l'histoire.Je ne suis pas certain que ça c'est passé exactement comme ça, mais c'est ce qu'on m'a raconté en gros. ·le 27 juil. 2020 15:00
loupeis:Sympa l'essai . 😁·le 27 juil. 2020 15:38
Patxaran:l'option "quille relevable" est une option chère car cela change profondément la structure.moyennant quoi, le fusible fonctionne.·le 27 juil. 2020 16:51
27 juil. 2020
0

Il y a un fusible.


Papy-Zoom:J'ai eu un Challenger Micro, le système de quille relevable ressemblait à ça, avec un fusible en cas de choc.·le 27 juil. 2020 17:55

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (51)

Encore la pluie...

mars 2021