trinquette ou tourmentin ??

Mon Dufour 365 GL est dépourvu de tourmentin ! Faut il mieux y adjoindre une trinquette de 10/15 m² que je pourrais utiliser plus souvent qu'un tourmentin qui restent souvent inutilisé.

L'équipage
25 août 2014
25 août 2014
2

Bonjour
Il me semble que le tourmentin fait partie de l'armement obligatoire du bateau.
amicalement

25 août 2014
0

plus depuis 2005.
Celà ne remet évidemment pas en cause son utilité selon le programme de navigation de chacun.

25 août 201425 août 2014
0

la réponse est donnée dans la question :langue2:

moi j'ai un storm bag qui n'est jamais sorti du sac :heu:

25 août 2014
2

Salut Gemar
Il y a des choses à bord qu'on n'utilise jamais, mais on les a ! comme le radeau de survie, la balise de détresse... etc.
Il te faut donc avoir, en plus de ta trinquette à ris, un tourmentin petit et blindé.
Ceci dit, il m'arrive de m'en servir du tourmentin (2 fois l'année dernière), le radeau, jamais...
Dès que le vent dépasse 25 noeuds, il ne faut plus vraiment compter sur l'enrouleur (au près), et on est donc dans la configuration "voiles sur mousquetons". Il en faut donc plusieurs...
C'est comme ceux qui disent que 2 ris dans la GV sont suffisants... Pour la croisière, il en faut 3 (et le 3ème bien haut).

Dans un autre domaine, on peut prendre l'exemple des policiers. L'immense majorité d'entre eux n'a jamais tiré sur un homme (et heureusement...), pourtant, ils portent une arme...

25 août 2014
0

bonjour, les deux voiles ont leurs place a bord, c est vrai que l on utilise plus la trinquette que le tourmentin (encore une chance) après tout dépend du programme de navigation.

25 août 2014
0

j'ai opté pour un solent autovireur à ris c'est confortable même avec 40kts

25 août 2014
0

A en croire vos avis, il semble qu'une trinquette sous dimensionné soit une "bonne" solution....Combien de m² pour un dufour 365 ??

25 août 2014
3

Je pense qu'il faut dissocier les 2 voiles;
- ce qu'on a décidé qui sera le tourmentin qui ne prend pas vraiment de place et qui est bien rangé en espérant ne pas en avoir besoin,
- et la trinquette que l'on met dès qu'on commence à faire plus de 2 tours dans le génois si on a du près à faire sur plusieurs heures.
Ma trinquette fait environ les 2/3 de mon génois enroulé à 3 tours.
Ce que je perds en vitesse (très peu), je le gagne en cap et en confort.

25 août 201425 août 2014
0

d'accord avec frablo.
Je suppose que tu disposes d'un étai largable...
Si tu prends une trinquette sous dimensionnée tu ne t'en serviras peu et c'est dommage.
Sur mon bateau, j'ai une trinquette arisable bien adaptée (comme un petit foc 1 foc 2). Je m'en sers très souvent. J'ai également un tourmentin qui ne m'a pas encore servi.
Je dirai donc: essaie de trouver un trinquette arisable bien adaptée, pour cela regarde quelles sont les dimensions des voiles du bateau standard sans enrouleur.
Pour assurer la sécurité (quitte à attendre un peu) essaie de trouver un tourmentin d'occasion, ce n'est pas si cher...
www.microsailing.fr[...]ons.htm

25 août 2014
0

je dirai 6 m² pour le tourmentin et 15 m² pour la trinquette le génois doit faire au environ de 35 m² quand tu aura besoin de l'enrouler de plus d'un tiers il faudra passer sous trinquette

25 août 2014
0

Le montage cotre est vraiment bien. L'essayer c'est l'adopter. Perso j'ai mis aussi la trinquette sur enrouleur.
Le tourmentin est toujours théoriquement utilisable avec son propre étai larguable, mais la réduction sur trinquette permet de reculer l'utilisation du tourmentin.

25 août 201425 août 2014
1

Une trinquette , pour la mienne je l'utilisai à partir de 20nd et j'ai eu avec 50nd et des poussières une trinquette fait en superficie environ 50% de la superficie de ton génois , si besoin je pouvais prendre un ris avec . L'avantage d'une trinquette comme elle est taillée plus plate, on remonte mieux , je remontait à 35°

25 août 2014
1

Le gréement de cotre avec trinquette à enrouleur est aussi celui que j'ai adopté à ma grande satisfaction.

Je pense d'ailleurs le peaufiner l'an prochain en remplaçant mon génois sur enrouleur qui se fait vieux par un yankee qui se borde plus plat et qui s'associe mieux avec la trinquette. Ce sera complété par un gennaker sur emmagasineur pour le tout petit temps.

Peio
Haize Egoa

25 août 2014
0

""par un yankee ""
J'ai la même idée, tu es sur quel bateau ? PL

25 août 2014
0

Bonjour
Tu ne nous dis pas dans quelle zone de nav tu évolues ?
Selon celle-ci, le choix des voiles s'impose...
Par exemple, chez nous (en med), soit il y a trop de vent, soit pas assez
Dans ce cas, le génois n'est pas primordial
D'ici à le remplacer par une trinquette ou un yankee sur l'enrouleur dédié au génois (quand il y a trop de vent), et un genaker (sur emmag) quand il n'y en a pas assez...
Quand au tourmentin, comme dit plus haut... c'est mieux de l'avoir (au cas où), tout en priant de ne pas avoir à s'en servir (comme les fusées ou le radeau)
Pour moins de 400€ t'en trouves en neuf...
www.uship.fr[...]11.html

Par contre l'utilisation de ces voiles si elles ne sont pas à poste reste délicate :
Cet été, entre Corse et Sardaigne, je n'ai pas oser aller à l'avant envoyer la trinquette ; 30 kds de vent dans le pif et la houle qui va bien (2m ?)... je ne me suis pas senti d'aller devant installer l'étai, gréer la voile, reprendre les écoutes, etc... (nav solo avec ma femme et ma fille)
Pourtant, 50 miles au Près, ça aurait rendu la journée plus agréable :reflechi:
Au départ il y avait 7 kds de vent... et c'est monté... monté...
Tout ça pour dire qu'aller à l'avant, dans une mer déchainée et le baston (bien pire que ce que j'ai vécut ce jour là, qui n'était tout de même pas l'enfer !), pour envoyer le tourmentin... faut vraiment être dans le besoin...
Soit faut installer la trinquette AVANT de partir (si les conditions météos s'y prêtent), soit il faut tout doubler pour rester devant le moins possible (écoutes, poulies, etc...)
frédéric

25 août 2014
0

En définitivement cotre, la trinquette peut devenir la voile de base qui peut presque tout faire, le gènois étant alors déployé en second et rentré en premier. Le seul inconvénient est le passage du génois qui doit ètre enroulé pour les changements de bord. Pour éviter les aventures sur l'avant le mieux est de fortement anticiper sur l'évolution météo

26 août 201416 juin 2020
0

La trinquette sans hésiter.
Nous l'avons utilisée, en 2012, au retour de Stavanger, seule sous régulateur, sans aucun problème dans des conditions plutôt musclées.
Elle est sur enrouleur, et n'hésitons pas à l'établir dès que la brise monte à plus de 20 nds.
Seul inconvénient : comme outremer, le passage du génois. Mais en croisière ce n'est qu'un problème mineur.

26 août 201416 juin 2020
0

@ Pacolarahm

Le bateau, c'est celui-ci (voir photo)

Il s'agit d'un prototype plan Harlé des années 80 en aluminium originellement gréé en ketch/cotre avec trinquette bômée.

Je pense qu'il marchera beaucoup mieux avec ses toiles originelles (soit : yankee + trinquette + GV + (éventuellement) artimon qu'avec sa voilure actuelle qui comporte un génois hybride semi-lourd.

Evidemment, il faudra y ajouter une voile de petit temps pour les allures arrivées, là où le yankee + trinquette sont impuissants, soit un gennaker. Avec ça et un spi asymétrique que j'ai déjà, ça devrait le faire et bien.

Peio
Haize Egoa

26 août 2014
0

Je trouve la question de gemar pertinente, même si je suis d'accord avec frablo pour dire que trinquette et tourmentin sont des voiles totalement différentes et que l'une ne remplace pas l'autre.

Est-ce que tous les voiliers fonctionnent à la voile sous tourmentin ? Dit autrement, n'est-il pas illusoire de s'équiper d'un tourmentin, si le fardage et/ou la légèreté du bateau sont tels, qu'il sera de toute façon impossible de gagner au vent sous tourmentin ?

Bonnes navs

26 août 201426 août 2014
2

Ben, comme dit plus haut, à chaque bateau sa configuration et ses solutions. Il faut essayer ! Des petites sorties par force 7 avec rafales + sont déjà riches d'enseignements.
Pour mon bateau, par exemple, avec Mistral 30 nds : GV 3ème ris (9 m2) + Tourmentin (4,5 m2) = 13,50 m2 : je suis nettement sous toilé, mais dans les rafales, je remonte bien en gitant de façon acceptable.
Par vent d'est 30 nds (plus régulier), je garde le 3ème ris sur la GV, mais je porte un Yankee de 6,20 m2 (15,20 m2 en tout). Là, je suis toujours un peu sous toilé mais je remonte confortablement avec peu de gite, et barre tenue du bout des doigts.
Perso, je préfère avoir de la marge et être confort... même si je vais un peu moins vite.
En tout cas, il est vraiment utile (voire impératif...) de savoir, chacun pour son bateau, et pour telle force de vent, quelle voilure il faudra porter. Et je devrais même dire "quelle voilure on POURRA porter". Il est plutôt stressant de ne pas savoir, de se poser des questions... 50 nds de vent, je n'ai pas testé, alors j'imagine... mais j'ai au moins une petite base de réflexion...
Quant à la question "faut-il vraiment avoir un tourmentin ?", sous prétexte qu'on ne pourra (peut être) pas remonter le vent... Il faut répondre OUI, il faut l'avoir ! Ne serait-ce que pour débouler vent arrière !!!

26 août 2014
0

Comme certains intervenant, j'ai un génois 150% sur enrouleur, un un inter de 19m² () sur emmagasineur et une trinquette (9m²) autovireuse sur enrouleur également.

Comme ces deux voiles sont plus plates, je les utilise ensemble dès 4 bft. La vitesse est meilleure et le confort aussi. Ensuite, en fonction de l'évolution du vent, je peut ajuster la superficie en roulant-déroulant.

Pas besoin d'aller à l'avant

Le génois ne sert plus beaucoup.
Le bateau étant lourd, je lui préferre le spy asymétrique.

26 août 2014
0

Vu qu'on n'affronte pas tous les jours un temps à voiles de tempète on ne peut vraiment savoir si elles seraient utiles le jour venu. Les réactions de l'équipage et du bateau vont jouer beaucoup et d'apès les récits vécus il n'y a pas de règle unique. Toutefois un problème se poserait vraiment s'il n'y avait plus assez d'eau à courrir si le voilier dérivait sensiblement vers la côte. On serait alors peut-ètre heureux d'avoir une voile qui permette d'espérer ralentir ou arrèter cette tendance.

26 août 2014
1

Une trinquette sur enrouleur ne peut être installée que sur un voilier de 10 m minimun

26 août 201426 août 2014
0

Moi, je demande si un enrouleur de gros temps largable ne serait pas une bonne solution. On le mettrait lors de longues traversées, et quand on fait des ronds dans l'eau à la journée (virements fréquents) on l'oublierait...
Sinon, il y a aussi la solution de la voile équipée d'un guindant câblé, montée sans étai, directement étarqué de la drisse (gain de temps pour l'envoyer...)

26 août 2014
0

ne pas oublier l'état de la mer à trop réduire devant on perd de la puissance pour passer dans une mer formée;ceci éatnt en méditerranée dès que l'on voit que çà monte il faut endrailler sans attendre le solent sur l'étai largable et ne pas attendre de voir à l'anémo 30-35 kts dans les claques ;la nav en Atlantique est différente on peut border plat le génois qui déventera la GV dans les surventes ,prendre un ris puis passer au solent ....

26 août 2014
0
  • Je navigue sous tourmentin dans 30% de mes sorties. ( en med sous Tram pour moi c'est foc ou tourmentin). Pour info : Mon tourmentin fait 50% du foc , et le foc fait 50% du Genois. (G pas d'enrouleur ) . @Baboujolie : Voile cablé sans etai.......As tu dejà essayé ? la drisse peut elle tirer assez fort pour s'approcher d'une tension d'etai ? Ca risque de faire sac car meme en souquant ferme , chez moi les mousquetons tiennent encore copieusement la voile. Cordialement
26 août 2014
0

Une voile cablée sans étai, c'est l'équivalent de ce que j'ai avec mon emmagasineur, ça le fait.
Mais il faut un drisse moufflée et un bon winch.
Dans mon cas, un 30 deux vitesse et je mets de la tension jusqu'à ne plus pouvoir tourner la manivelle.

La tension est bonne et le bord d'attaque aussi, mais ça n'est pas équivalent à une voile à mousquetons.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le grain s'éloigne.

Après la pluie...

  • 4.5 (100)

Après la pluie, le grain s'éloigne.

mars 2021