Trinquette et angle de tire

Bon ce coup ci c'est décidé, la trinquette qui est actuellement sur étai larguable, va passer sur étai fixe et enrouleur. On a du faire 2 virement de bord maximum sur peut être 3000 miles ou plus cet été ( ou moins, j'ai pas fait le compte), et comme on s'est fait couché une fois tellement c'est monté vite, avec acrobatie pour aller la mettre cette trinquette, ce qui m'a valu une entorse au doigt et m'a pourri la vie tout l'été, l'étai larguable est devenu pour le coup fixe avec la trinquette à poste attachée avec des tendeurs. Donc autant faire les choses proprement.

Je dois préciser également que ce que j'appelle ma "trinquette", est en fait plutôt un yankee, avec le point d'écoute très haut, soit quasiment entre le niveau du premier tiers et de la moitié de la voile par rapport à son guindant. Ca a je pense son importance. J'en ai hérité comme ça avec le bateau. M'étonnerait que l'ancien proprio l'ai beaucoup utilisé, nous on l'utilise pas mal.

Mais là ou je suis moins satisfait et ça n'a rien à voir avec larguable ou à poste (mais comme je vais investir, autant faire une installation qui soit la mieux possible), c'est sur l'angle de tire du point d'écoute. Je fais passer l'écoute entre le hauban et le bas hauban, et l'écoute revient au rail qui est coté intérieur du passavant (montage classique).

Là où je ne suis pas très satisfait en fait, c'est sur l'angle de la voile qui est très ouvert et qui fait que le cap est quand même moyen moyen, voire très moyen moyen. Si je fais passer l'écoute à l'intérieur du bas hauban, le noeud et le point d'écoute viennent raguer et s'appuyer sur le bas hauban de façon telle que je me dis que ce n'est pas bon du tout, mais alors pas du tout.

Ma conclusion (que je souhaite confronter à vos avis) est que ce problème est lié à la forme de la voile: un point d'écoute plus bas (et moins proche du mat) me permettrait de faire passer l'écoute à l'intérieur du bas hauban et de fermer plus plus la voile. Mais quid une fois la voile roulée partiellement, qui fait remonter forcément le point d'écoute, donc se rapprocher du bas hauban ?

Je voudrais arriver en fait à une installation comme sur l'Ovni 43, le RM 1200, ou bien les Allures, qui ont également trinquette sur enrouleur avec écoutes passant dans le rail qui est à l'intérieur du passavant, contre le roof. Mais sur les photos, on ne les voit jamais en action sous trinquette, encore moins roulée. J'ai eu l'occasion d'observer le montage sur un Ovni 43 au port, l'écoute passe bien à l'intérieur du bas hauban.

Voilà, qu'est ce que vous pensez de tout ça ? Y'aurait il des propriétaires des bateaux sus nommés qui pourraient m'éclaircir un peu ?

D'avance merci :-)

L'équipage
28 sept. 2007
28 sept. 2007
0

houlala
la trinquette est une voile plate , qui au pres aide au fluide entre le yankee et la grand voile..
donc elle ne peu en aucun cas amha avoir la coupe d'un yankee...mais je ne suis qu'un utilisateur pas un spécialiste...justement a ce propos je cherchais des infos sur la coupe de ces voiles..j'ai quelques bouquins ,mais ce n'est pas très clair...
dans l'attente qu'un matelot plus initié puisse nous donner de meilleurs infos, je te souhaite une bonne soirée...poy

29 sept. 2007
0

Hé oui
Mais avec un bas étai ....... :-(

29 sept. 2007
0

c'est pas pour dire
mais la "trinquette" cela inspire peu de matelot :-(
freja , je ne connais pas ton bateau , ce qui est sur et facile a gérer , c'est la trinquette bôme..pour avoir eu ce gréement , je peu dire(il peu le dire :-D) :total satisfaction..
actuellement , j'ai monté la trinquette sur enrouleur , et je règle ma voile avec un palan ,accroché au pied du mat...et si je veux un réglage plus fin , un bout bâbord ou tribord.:tesur:

29 sept. 2007
0

Effectivement,
Dans la théorie, on devrait mettre un rail.

Dans la pratique, beaucoup de bateaux sont montés de la sorte: trinquette sur enrouleur et écoutes passant dans le rail sur le passavant (commun avec écoutes de génois). J'ai donné comme exemple l'Ovni 43, le RM 1200, et les Allures. On peut donner aussi les Garcia (Salt) mais la trinquette est autovireuse ce qui fait que le montage est different (il y en a plusieurs ici, c'est bô un Salt !).

Bon, faudra t-il que j'aille faire de la provoc sur le fil des RM en disant à Martin Lecoutre que sa trinquette sur enrouleur du RM 1200 c'est du pipeau ça marche pas pour avoir kek z'esplikations ? ;-)

29 sept. 2007
0

Réglage
Bonjour,

pour modifier les angles (vertical & horizontal) du point de tire, tu installes un tweaker (un anneau alu ou inox avec une gorge extérieure) retenu par un bout réglable ou non (généralement une trinquette marche en tout déroulé ou tout roulé, donc le réglage en continu n'est pas nécessaire).

G.

20 déc. 2007
0

relance du fil (avec un peu d'élan)
Bon, moi de mon côté le chantier trinquette (sur étai largable) avance pour ce qui est de l'emplacement de point de fixation et le renfort sous le pont.
mais j'ai d'autres questions justement comme Freja sur le point de tire et là j'entends tout et son contraire ...

Les données :
- le bateau = Maramu (donc pas un Classe J ....)
- étai largable dont la ferrure du mat est posée environ 40 cm sous le sommet du mat = pas de bastaques
- trinquette d'environ 25 m2 avec un ris

La question :
- un montage style barber hauler réglable avec passage ensuite dans la même poulie que l'écoute de génois - rail fixé sur la fargue
ou
- un rail sur le pont voire sur le roof pour régler l'angle de tire avec ou sans le ris

Certains me disent qu'une trinquette c'est fait pour quand ça piaule et que donc il y a de la mer et que donc on ne pointe pas.

D'autres que ce n'est pas la peine d'avoir une trinquette si le cap est mauvais

Je me demande en fait si ça ne tient pas aux performances de base du bateau. Le mien étant du genre lourd et moyen au près (en fait bien meilleur que je ne pensais !), merci de vos contributions à la lumière de vos expériences

20 déc. 2007
0

point de tire
j'aurais tendance a dire qu'il faut bien rentrer le point de tire vers l'intérieur, parce que l'étai de trinquette est en arrière de l'étai principal, et donc l'angle d'ouverture avec les avale-tout du rail est plus ouvert.

C'est le problème avec ma trinquette, dont l'étai fixe est aux deux tiers de la distance entre le mat et la ferrure d'étai. Je n'ai pas pris la peine de rajouter un point de tire plus rentré, et ça ne va pas au près.
Il faut que je mettre un rail sur le roof, mais j'ai un peu la flemme...

29 jan. 2008
0

rail sur le roof
C'est super le bateau, quand on a résolu un Pb il y en a un autre derrière ...

La question est de poser un rail sur un roof en sandwich.
Pour renforcer :

  • Certains préconisent de virer la mousse jusqu'à la peau et de remplacer par un bloc de bois dur (sur 50 cm de rail ça doit faire du boulot !)

  • d'autres de percer au double du diamètre des boulons de fixation, de remplir avec de l'epoxy chargé, de repercer au diamètre adéquat.

Ca je sens que je saurai faire mais faut-il aussi prévoir une contreplaque métal (sur mon ancien boat, c'était juste des plaques d'alu de 3-4 mm sous les winches du roof)

merci de vos éclairages car pas envie que le rail de trinquette me saute à la figure dans 30 noeuds au près !

30 jan. 2008
0

Répartir les efforts ...
Le problème du sandwich c'est de répartir la pression locale, sinon on écrase la mousse.

Donc comme dit Erendil, une belle pièce en bois décorative comme contre plaque à l'intérieur et des entretoises sur les boulons traversants (tube inox ou autre plastique dur et épais).

Mais ... la surface d'appui du rail est faible, et donc la presion reste grande sur la surface externe du sandwich. Bien sûr les efforts sont plutôt à l'arrachement et au cisaillement de ce côté là, mais tout de même ça pourrait prendre du jeu à la longue.

Donc si tu peux augmenter la surface d'appui du rail par une plaque externe esthétique (bois ou feuille d'inox) ce serait encore mieux. Toujours avec les entretoises sur les boulons pour éviter l'écrasement au serrage desdits boulons.

29 jan. 2008
0

Moi,
j'aurais tendance à faire simple : une belle contreplaque derrière.
Le problème du sandwich, c'est de serrer sans écraser. La contre plaque ne marche donc pas mal.

Tu as aussi la possibilité de compliquer un peu en mettant, en plus, des bouts de tuyau inox(diamètre intérieur égal le diamètre du boulon) de l'épaisseur du sandwich. Cela marche aussi bien.

Laisse tomber l'idée du bout de bois, ca, c'est quand tu construits. Pas après.

Jacques

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

Après la pluie...

  • 4.5 (38)

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

mars 2021