trinquette

J'ai un neptune99 (10.25m avec la jupe) et j'aimerai rajouter une trinquette.Je ne sais pas quelle surface il me faut.
Je voudrai aussi reculer mon etai larguable derriere la baille a mouillage afin de recentrer le plan de voilure.Est ce genant si l'etai larguable n'est plus parallele à l'enrouleur et quel renforcement doit on faire sur la cloison de la baille a mouillage.
Merci pour vos conseilles avisés!!!

L'équipage
22 mar. 2007
22 mar. 2007
0

je vois que ça avance !
t'es motivé, tu te lèves tôt !

Tu vérifies que ta cloison est suffisament épaisse ( 15 mm )et convenablement stratifiée à la coque.
Sinon, tu la doubles et tu strat tout autour.

Tu peux mettre une cadène plate inox qui traverse le pont et boulonnée directement à plat sur la cloison, mais risque d'infiltration dans le balsa du pont si elle ne tire par parfaitement en ligne.

Prèfère une cadèle fil ou charnière (mieux)Wichard de 8 dont les axes ressortent sous le pont à deux ou trois cm maxi de la cloison, en avant ou en arrière, tu vois celon la configuration de ton pont.

Tu fais une reprise sur la cloison par une cornière épaisse en inox avec 3 ou 4 boulons de 8.

Bon courage

22 mar. 2007
0

Farpaitement !
...

22 mar. 2007
0

ça avance!!!
Merci vincent pour ta reponse!Effectivement la motivation ne manque pas!!! Vivement les beaux jours et la fin des travaux, mais c'est bientot fini!!!

22 mar. 2007
0

cadene

Winchard fait une cadene articulé double boulonnée .Un anneau est utilisé pour fixer l'étai et le second pour le point d'amure de la voile.L'interet c'est que les anneaux sont automatiquement dans l'alligement des efforts .

17 oct. 2012
1

La trinquette c'est la voile que l'on hisse à l'heure de l'apéro ?

:alavotre:

17 oct. 2012
0

La surface de ta Trinquette doit être de 50% la surface de ton Génois, si tu recules ton accroche de l'étai largable tu remontras moins bien, dans tous les cas quelque soit la position de ton étai, (renfort ou tirant impératif) tu es obligé de rentrer ton génois quand tu vires de bord sinon il ne passe pas.

17 oct. 2012
0

En cinq ans, j'espère qu'il a fini :heu: :tesur:

17 oct. 201217 oct. 2012
0

UGO
Pour quelle raison dis tu qu'en reculant le point d'amure il remonterait moins bien ?

17 oct. 2012
1

Le point CLEF dans une trinquette de brise c'est le rail d'écoute. Et le rail de génois convient rarement.Une trinquette qui deguelle n'avance pas, mais augmente la gîte

17 oct. 201217 oct. 2012
0

Bonsoir,
Sur mon 9m DL, la trinquette fait 12M², soit environ 1/3 de la surface du gênois, 300g/ m², le point d'amure est à 1m20 derrière celui du gênois, et je remonte sans problème à 40° du vent.
J'ai ajouté un avale-tout sur chaque rail d'écoute, et tout fonctionne parfaitement bien comme celà. Dès 25' de vent, le gênois est roulé et la trinquette haute, avec un confort de nav parfait. Et le montage est exactement celui que décrit Guillemot.

17 oct. 2012
0

en reculant le point sa trinquette est forcement légérement plus petite en plus plus tu recules ta voile moins tu remontes.
Cette année j'ai mis souvent ma trinquette, j'ai rajouté une poulie en début du rail de génois ma voile est bien plate et je remonte jusqu'à 35° du vent elle fait 28m2 elle s'arrète juste devant le mat, contre un génois qui fait 55m2
(la 1er photo est une erreur ) n'arrive pas à l'éffacer

17 oct. 2012
0

La trinquette dont le point d'amure est reculé est une voile qui a plus de finesse, c'est à dire que ce que l'on perd sur la bordure est compensé par une plus grande longueur de guindant, donc qui est plus efficace en rendement au près, et induit moins de composante de gîte. De plus, le plan de voilure est recentré. A priori, ce que UGO décrit comme une triquette est ce que nous avions à l'époque ( avant les enrouleurs ) un Foc n°1, qui ne correspond pas au même usage..

18 oct. 2012
0

Non, mon Guindant monte presque en tête de mat, juste en dessous de l'enrouleur de génois et ma Bordure s'arrète juste devant le mat, un avantage : pas de bastaques.
Je l'utilise à partir de 20nd de vent bateau gite moins et vat plus vite au près car voile bien plate, je remonte entre 35 et 40° du vent

18 oct. 2012
0

question annexe:
quand je ride mon étai largable pour la trinquette, l'étai principal esrt ramollo.
mais cèkoidon le pb ??

19 oct. 2012
0

bil56 je pense que tu devrais très légèrement relacher la tension de ton étai largable

19 oct. 2012
0

oui bien sûr !!
mais seul, l'étai principal parait correctement tendu,
en fait je dois faire plus de couple avec le ridoir à poignées de l'étai largable ...

20 oct. 2012
0

les bastaques ou plutôt son abscence

18 oct. 2012
0

Pour moi trinquette de 16m2 pour un génois de 28. Par contre un ris qui permet de réduire d'environ 4 m2. Résultat trinquette à partir de 22 nœuds puis un ris de plus aux alentours de 30 nœuds. Même par mer formée ça remonte très bien au vent et le bateau est bien équilibré. Le défaut c'est sur la voile est difficile à plier à bord (c'est une tôle). Je songe à lui faire un sac banane pour faciliter la chose. Qcqu'un à déjà essayé?

Nicolas

19 oct. 2012
0

philovent regarde les photos au dessus tu verras mon sac banane fait aux Baléares

19 oct. 2012
0

J'ai placé un étais largable et trinquette sur un bavaria 42 cruiser, cet hivers. L'étais est fixé derrière là baille à mouillage et repris sur le bas de la cloison. Pour la surface (22 m2) j'ai soigneusement mesuré la surface du génois roulé au près à 22 noeuds. Le voilier a pris les mesures et fait les calculs. Test cet été au large du Danemark par 22 à 32 noeuds près serré: Point d'écoute, ok la triquette est parfaitement règlée sur le rail du génois. Elle dépasse l'arrière du mat de max 10 cm. La tension de enrouleur est alors un peu molle, car la tension est dans le bas étai. Pour la surface, la mesure a été très précise car la trinquette est juste adaptée à 22 noeuds. Vers 30 noeuds, cela devient limite et il me reste peu de GV. 32 noeuds devient trop, mais je tiens avec un mouchoir de poche de GV (4 à 5 ris sur enrouleur ...). Dans toutes ces conditions, malgré une mer assez forte, le près est super satisfaisant. Je vais y mettre un ris ce qui devrait permettre de remonter par vent plus fort encore. Bien sûr, mettre et enlever la trinquette en mer demande du temps et il faut le faire lentement, à la cape. En croisière avec risque de vent, l'étai largable est gréé et la trinquette endraillée et rangée dans un sac qui va du bas de l'étais largable au pied du mat.

19 oct. 2012
0

Le voilier m'avait conseillé de tester par vent très fort sans GV si j'étais surtoilé. Cela ne marche pas, la vitesse chute à 3 noeuds. Il faut donc un bout de GV. Sortir un mètre de GV enrouleur(j'estime à environ 2 ou 3 m2) change tout, la vitesse remonte directement entre 5 et 7 noeuds avec un bien meilleur cap.

19 oct. 2012
0

Merci Piebou pour ce retour, c'est très intéressant (ton blog est très sympa ! )

Concernant la surface de la trinquette je compte prendre 50% de mon génois (donc +- 15 m²)
Concernant les dimensions de la trinquette, faut-il que le guindant corresponde à la longueur de l'étai largable, ou, à surface égale, une voile plus ramassée est plus appropriée ? (donc guindant plus court mais bordure plus longue).

Merci pour vos avis !

19 oct. 2012
0

une bordure pas longue et un guidant assez allongé te permettra de mieux remonter,
par contre le point d'écoute doit être relevé pour rester dans l'angle de tire du rail de génois (et il serait bon d'avoir 2 avale-tout de chaque côté)
sinon il te faudra remettre des cadènes ou un barber efficace ...

19 oct. 201216 juin 2020
0

Exact, il faut un minimum d'accastillage supplémentaire pour bien utiliser la trinquette. La mienne a le point d'écoute un peu bas, et je la remonte avec une estrope au point d'amure afin qu'elle ne porte pas sur les haubans une fois bordée. Et le deuxième chariot sur le rail de gênois ( on peut le voir entre les deux plexis avant ) suffit au réglage. Et j'utilise un crochet pélican, ce qui simplifie le stockage et la tension est toujours réglée. En revenche, je suis obligé de reprendre fermement du pataras si je ne veux pas que l'étai principal ne mollisse trop.

20 oct. 201216 juin 2020
0

Ok, donc si on regarde par rapport à l'installation du tourmentin (photo jointe, désolé pour les plis, il fait trop beau dans mon coin :mdr: ), et pour connaitre les dimensions de la trinquette "qui va bien" il faudrait :
- avoir un guindant égal à la longueur de l'étai (optimisation)
- conserver le point d'écoute dans l'axe du tourmentin (bon usage des avale-tout existants)
- reculer le point d'écoute jusqu'à ce que j'obtienne la surface voulue (15m²)
- en déduire la bordure et la chute

Avec ces infos, je pourrai faire le tour des stands au Nautic et avoir des devis comparables. :bravo:

Restera à définir le grammage... Sachant que mon génois est déjà en 360 et 300g/m2 ;-)

:acheval:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (80)

un éléphant ça trombe

mars 2021