Trimmers pour le portant

Il y a eu des voiliers de voyage avec 2 derives coulissantes installees ds la jupe arriere pour ameliorer le cap sous pilote.
À l instar des tris
de course qui ont des petits safrans sous les flotteurs , serait il possible d en faire autant ?
1 safran principal + 2 petits safrans trimmer de chaque côté.
Mais peut être que ça a été expérimenté et abandonné ? ??

L'équipage
05 août 2020
05 août 2020
0

Qu'est ce que des "safrans trimmer "?

Les trimmers à l'arrière de la quille étaient trés efficaces, mais seulement au prés.


05 août 2020
0

C'est juste une idée
Au lieu d avoir 2 derives à l arriere , relevables, de chaque côté on mettrait 2 petits safrans reglables.
Quand j ecris trimmer , ce serait des volets reglables et indépendants du safrans principal.


05 août 2020
0

voir le dalithe ,on sort la dérive sous le vent en appui avec la dérive centrale pour les allures serrées
ou dérive relevée plus ou moins avec les deux arrière aux allure portantes et le voilier est sur des rails .les dérives arrières on une angulation par rapport à la ligne de foi .
alain


05 août 2020
0

Je connais les derives que l on relève. Je suis à côté d'un chantier naval ou il y a pas mal de DI alu munie de 2 derives coulissantes.
Intellectuellement , au lieu des derives , on mettrait des petits safrans qui agiraient en tant que stabilisateurs.
Mais peut être que ca ne fonctionnera pas ?
Ou ça n'a jamais été essayé ?


05 août 2020
0

Bien sûr qu'il faut un mono assez large de l arrière.
Et , savoir si ça peut fonctionner , ou pas ??


05 août 2020
0

il faut pouvoir enlever les dérives pour les manœuvres de port
autrement au moteur le voilier ne vire pas .
déjà avec les bi safrans c'est la galère et eux ils pivotent
alain


05 août 2020
0

@ cat
Voilà ce dont tu parles
Mais je parle de l'idée. D appendices tournants.


fritz the cat:donc des safrans supplémentaires ??pour les manœuvres ,ça va pas être triste alain ·le 05 août 19:53
05 août 2020
0

Safran sur flotteur


05 août 2020
0

Dérives et safran n'ont pas la même fonction.
Les dérives additionnelles servent à modifier la position du centre de dérive du bateau pour l'équilibrer à la barre en fonction des conditions et de la voilure.

Les safrans servent à diriger le bateau, sur les tris il n'y a parfois que celui du flotteur sous le vent qui est dans l'eau.
Un safran trimmer ne va pas marcher à mon avis car si tu lui mets un peu d'incidence, il aura en permanence un angle d'attaque différent de celui de la quille ou de la dérive et l'équilibre entre les deux va fluctuer en permanence. Il est probable que ça freine davantage, et c'est plus complexe à réaliser.


06 août 2020
0

Une quille centrale ( normale )
1 safran central
+ 2 petits safrans orientables et indépendants du safran central et reglables selon l'allure.


06 août 2020
0

@lolapo
comme tu as eu l'idée ,fais nous une étude avec la mécanique des fluides
surtout par rapport au centre de carène aux différentes allures et forces de vent avec la mer qui va avec .
je lirais ça avec beaucoup d'attention .
je pense qu'il va y avoir pas mal de pages .
alain


06 août 2020
0

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
2 safrans supplémentaires c'est de la surface mouillée en plus en permanence, contrairement à une dérive arrière relevable.
C'est aussi un frein dès qu'on l'oriente un peu.
Les safrans vont se battre avec le safran principal, sauf à pouvoir les coupler, et bonjour la mise au point.
Dernier point, l'effet du safran au vent va varier avec la gite, le roulis va entraîner des lacets.


06 août 2020
0

Je n'ai pas de connaissance en archi.c'est juste l idée.
Pour moi c'est juste une aide au safran principal. Mais le principal dirige et quand il devient dur , on soulage avec les petits safrans qui sont bloqués selon l allure.
Un peut comme un regulateur genre hydrovane qui dirige mais le safran principal est bloqué une fois réglé pour l allure choisie.
Une fois qu un polonais a créé un bisafrans comptez le nombre de voiliers qui en sont munis.


06 août 2020
0

L'essor du bi-safran est normal, c'est parfaitement adapté aux bateaux à l'arrière large.
Mais des monocoques performants avec 3 safrans, je n'en connais pas.


07 août 2020
0

Je pensais que c'était le système mis en place sur les voiliers boreal, mais en fait, ce sont simplement des dérives angulées que l'on plonge plus ou moins... Après, cela revient au même effet, sauf que c'est beaucoup plus simple, et en bonus, c'est aussi plus efficace, puisque l'angle du plan porteur est toujours le même.


07 août 2020
0

Après des recherches et photos des bisafrans d origine ,il n'y avait pas de voilier large de l arriere.
Le créateur est jaworsky et son voilier n'est pas large de l arrière.
Apres avec les imocas il y a une histoire de reglement : 1 safran de secours.
E. Le rouge à dessiné des bisafrans étroits .
Il y a aussi un intérêt pour un meilleur travail du pilote.


07 août 2020
0

Holà Olivier,
Et si les fameuses petites que l'on descend à volonté avaient un réglage d'angle par rapport à la ligne de foi ,ça n'irait pas ?
Un peu compliqué à fabriquer...


07 août 2020
0

Pour moi, l intérêt serait justement que les petits safrans soient orientables et bloqués a la position choisie selon les réactions de l embarcation.
Tout cela , c'est juste une idée en voyant les tris à la heineken.
Par exemple, on te dit que safran doit etre sous une voute pour ????
Mais le tri que je regardais , mod 70 , à son safran suspendu au tableau arrière.
Comme quoi. ..


07 août 202007 août 2020
0

Le safran sur la voûte a je crois des écoulements plus "propres"
Ceux sur le tableau arrière sont généralement pivotants sur les bateaux de course pour les relever,faire moins de trainées et en cas de choc peut-être se relever ?
En cas de choc un safran sous la voûte risque de faire plus de dégâts aussi...


07 août 2020
0

Personellement, je trouve l'idée des deux dérives angulées intéressante.
Je me demande s'il exite des profils déjà existants dans le commerce qui pourraient faire l'affaire, avec ou sans la partie femelle, histoire d'avoir moins de travail à faire.


07 août 2020
0

généralement elles ont un profil d'aile avec extrados et intrados et un angle déterminé
pour optimiser la portance .
alain


Hetica:Pfiou, je sais pas calculer ça, moi, un intrados et un extrados.·le 07 août 18:15
07 août 2020
0

Tu visites les bennes des chantiers haute technologie bretonne...
Sinon "wings " de memoire .
En recherchant sur h&o il y a un post sur les bisafrans.
Il y a sailsoft qui commente mais il y a un bon moment...


07 août 2020
0

Et si tu casses ton safran principal ( ils sont fragiles maintenant ) il se peut que ça evite trainars , porte de wc , tangon etc ...avec le commentaire assassin de la skipette.


07 août 2020
0

Hetica:Bon ben j'commence demain alors ...·le 07 août 20:11
fritz the cat:évidement il faudra positionner chauqe dérive du bon coté pour avoir la portance dans le bon sens et calculer l'angle d'incidence en fonction de la dérive moyenne au près serré si on veut avoir une amélioration sensible .alain·le 07 août 20:27
07 août 2020
0

Le chantier naval pres de chez moi est rempli de ces dériveurs alu qui ont coûté plutôt cher , juste pour aller aux Antilles.
Adieu Tdm , les 3 caps , la patagonie , les vahinés etc...
Celui qui a les 2 dérives ds la jupe est assez ancien.
Donc , tous les autres n ont rien pour les stabiliser au portant.
Pourquoi ??
Peut être que les pilotes inbord avec leur intelligence + les gros muscles du vérin font tout le boulot ???
Quelles sont les voiliers qui sont " comme sur des rails " au portant et pourquoi ???


Hetica:En tout cas pas le mien, d'où la question de mettre des dérives angulées : plus on descend celle sous le vent, plus on lutte contre la montée au lof. J'ai un bateau en poly avec une jupe, et ce serait trop compliqué (pour moi en tout cas) et sans doute trop onéreux d'imaginer un système de double safran ; et puis, le système de double dérive à déjà été testé et approuvé.·le 07 août 23:42
fritz the cat:le mien à toutes les allures est sur des rails à condition bien sur de bien régler la voile et d'avoir la toile du temps .l'avantage au portant d'avoir la voile complètement sur l'avant le bato es tiré par le nez ;et je n'ai qu'un safran de surface importe très reculé ,d'ailleurs il dépasse un peu derrière .le pilote travaille très peu sur i/10eme de tour de barre maxi par accous alain·le 08 août 17:27
08 août 2020
0

1) D’un autre côté mais ça revient au même il y a un certain nombre de dériveurs bi-safran qui ont fait installer un 3ème safran axial pour manœuvrer au moteur. J’en connais au moins 2.
Le résultat est le même, 3 safrans.

2) Après les dérives arrières servent à reculer le centre de carène mais 2 ne sont pas toujours nécessaires, le maracuja a une seule dérive arrière juste devant le safran et un de mes anciens bateau (globe flotter 33) était construit sur le même principe. Ces 2 bateaux sont très stables de route au portant dérive arrière descendue.

À noter qu’il s’agit, comme les boréals de dériveurs intégraux au safran fixe : leur profondeur et donc leur surface et efficacité est limitée par la contrainte du tirant d’eau.
D’autres dessins ont choisis des safrans avec une partie inférieure pivotante (par exemple les ovnis mono safran et mon voilier actuel, Damien 2) donc de surface bien plus importante ce qui rend l’usage de/des dérives inutile.

Du coup comme toujours plusieurs solutions à un problème donné...


08 août 2020
0

Tu as raison : plusieurs solutions.
Sur Meridien 14 m Di des amis avaient carrément enlevé la partie pivotante du safran.
Je me demandais si sur un des ancien imoca de Jantot des derives n'avaient pas été installées ??
De mémoire , sur h&o le blog de Banick avait été mentionné sur l améliorations de la stabilité de route au portant grâce à ces derives. Il faut qu elles soient assez solides et les supports ad hoc.
Quelque part je crois que pas mal de voiliers issus de la competition ( ior) sont instables. Voir le post sur les centurions de wauquiez.


08 août 2020
0

La plupart des bateaux optimisés pour la jauge IOR avaient des arrières étroits, ça ne favorise pas la stabilité au portant.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (11)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021