triarti, Allègre.

Je sais que ce sujet a déjà été posté mais il est resté sans réponse.
Qui peut me donner des infos sur les trimarans triarti, programmes de nav, aptitudes au près, vitesses et est ce que la dérive est facile à changer.
merci et bon vent.

L'équipage
23 avr. 2012
23 avr. 2012
0

sur ce site peut être trouveras tu quelques informations

trimaranallegro.lescigales.org[...]/

23 avr. 2012
0

Merci, je suis déjà allé sur ce site il parle surtout de l'allegro et pas du triarti ou très peu.

10 oct. 201410 oct. 2014
0

Sur le site il y a un lien vers une page dédiée avec un essai de la revue "Bateaux"
trimaranallegro.lescigales.org[...]ti.html

Je viens d'en acheter un et je serais ravi d'échanger des infos avec d'autres utilisateurs.
Le mien a été fabriqué à Rivesaltes, chantier Pro 2000. Bras de liaisons inox plus longs, jupe, dérivé décalée par rapport à l'axe central pour optimiser l'espace...

12 oct. 2014
0

Très sympa, cet article de Didier Maupas !
Merci de nous l'avoir fait découvrir.
:pouce:

11 oct. 201411 oct. 2014
0

Vous êtes dans le Morbihan, dans quel port ?
De quelle année est votre bateau ?

12 oct. 2014
0

Je n'ai pas encore récupéré le bateau et il sera pour l'instant sur mon terrain, du côté de Ploeren. Il est de 1994. Vous comptez en acheter un ?

12 oct. 2014
0

j' en ai un depuis 2 ans, le même modèle que dans l'article version sport mais les bras sont en tubes alu.
Je ne savait pas que d'autres chantiers avait fabriqué le Triarti, sans doute à partir des plans avec l'autorisation d'André Allegre ?
C'est celui a 6000 euro sur le bon coin vous avez fait une bonne affaire.
Bateau très solide et marin. Ne pas rechercher le près serré, le bon plein est parfait.
L'article reflète bien la réalité, le votre, cependant sera surement plus rapide car plus long et plus large.
Bateau idéal pour la Bretagne, permet de beacher facilement.
(Inspecter bien l'état intérieur des flotteurs, les cloisons).

12 oct. 2014
0

Merci des conseils. Vous êtes basé où ?
Quelle vitesse maximum pourrait on atteindre ?
Sait on combien de Triarti on été construits ?

12 oct. 2014
0

Je suis sur arzal.
Au bon plein 7 , 8 knt, au largue 12 knt sans spi.
Je n'ai pas de spi mais pense installer un gennaker l'été prochain et espère atteindre 13 à 14 knt ... tout dépend de l'état de la mer et du poids embarqué.
Aucune idée du nombre de Triarti fabriqués, mais il y a plusieurs modèles, bras inox, bras alu, version sport... je dirai une petite vingtaine avec les chantiers midi multicoques mais pour le votre ???

12 oct. 2014
0

Le gennaker va te changer la vie. Comme si tu changeais de bateau ;-)

12 oct. 2014
0

Je me pose aussi la question. Il faudrait contacter le chantier Pro 2000 qui ne fait plus que des coques à moteur à priori.
13, 14 noeuds :-)
J'ai un gennaker sur emmagasineur sur mon Triarti :-)
Peut on participer au Tri speed cup ?

12 oct. 2014
0

Of course tu peux participer! Tous les tris sont les bienvenus

12 oct. 2014
0

Quand ton bateau sera à Ploeren contact moi par mail, je serai curieux de le voir.
Connait tu la hauteur de ton mat et le surface de ta gv ?
Mon mat fait 10 m, gv 16 m2 et le génois 21 m2.
Tribal, quel surface fait ton gennaker ?

13 oct. 2014
0

Le gennaker du T23.5 est de surface modeste : 26m²
L'assy fait 34m². Je pense que compte-tenu de ses mensurations, il faut à peu près la même surface sur le triarti

16 oct. 201416 juin 2020
0

Pour répondre à la question de départ, apparemment la dérive est donc facile à enlever...
Je vais demain à Saint-Malo, faire un petit tour avec le Triarti pour ensuite le ramener samedi sur remorque :-) Ça va souffler, j'espère que les sensations seront au rendez vous, sans déconvenues...
Quel moteur conseilleriez vous ? 6 cv en 4 temps ?

17 oct. 2014
0

Sur certains modèles la dérive s'enlève par le dessus en démontant la table du carré. Sur le mien elle s'enlève par le dessous après avoir enlevé l'axe au pied du puit de dérive a l'intérieur souvent colmaté par un mastic quelconque.
J' ai un 6 cv 2 temps qui va très bien.
Tenez nous au courant de votre essai.

17 oct. 201417 oct. 2014
0

Le choix du moteur est non seulement lié au bateau mais aussi au lieu. Dans le golfe, un moteur suffisament puissant peut être utile. 6CV avec l'hélice qui va bien, me paraît correct

20 oct. 2014
0

Ah je ne savais pas pour les hélices...6 cv donc et 2 temps pour le poids ?
Triarti testé et approuvé, je ne l'ai pas trouvé très rapide mais le vent n'était pas si fort et avec des rafales courtes. Démonté et ramené à Ploeren non sans stress et appréhensions, mais cela s'est bien passé dans l'ensemble.

20 oct. 2014
0

2-temps/4-temps, à toi de voir; en effet on gagne pas mal de kg avec le 2-temps.
Concernant l'hélice, on pourrait penser que la plupart des arbres longs - car je pense qu'il te faut ça? - qui équipent les voiliers sont équipés avec une hélice qui privilégie la poussée sur la vitesse mais finalement ça n'est pas si fréquent; à vérifier et à changer si tel n'est pas le cas.

Sinon, bateau rangé définitivement ou seulement car pas de place au mouillage?

20 oct. 2014
0

Donc que faut il comme hélice ? (Arbre long).
Pas de mouillage non. Si vous avez des conseils, plutôt vers Larmor Baden ou Baden, eventuellement Locmariaquer, la Trinité, avec un mouillage de mai à octobre par exemple. Echouable moins cher j'imagine.

20 oct. 2014
0

La dénomination est, je crois, hélice à forte poussée et c'est lié à son pas. Ces hélices privilégient la puissance propulsive plutôt que la vitesse. Je pense qu'il te suffit de consulter le catalogue du constructeur; le choix, quand il existe, dépend du type et du poids du bateau.

21 oct. 2014
0

Merci. Il y a-t-il un intérêt d'avoir un moteur plus puissant, genre 10 cv débridé à 15 cv ? Le surpoids aurait des conséquences ?
À ce sujet, plume 56, que laisse-tu dans ton Triarti pour atteindre 12 noeuds ?
Une personne possédant un Triarti m'a dit qu'il faisait 6-7 noeuds en général et une fois 10 noeuds par force 6 ! Mais comme il me l'a dit, il est plutôt équipé camping car. :-)
Sinon concernant le chantier Pro 2000 de Rivesaltes, il a été racheté et le nouveau responsable n'a pas accès au archives. Il ne m'a pas donné de pistes par mail. Donc si quelqu'un en a, je suis preneur ;-)

22 oct. 201422 oct. 2014
0

Le mien est la version sport donc bannettes ( tube et tissus) et je navigue le plus Legé possible.
Pour le 12 knt c'était pour répondre a la question de vitesse max. Cependant un propriétaire de Triarti ayant rallié les Canaries m'a dit atteindre très régulièrement les 12 knt sous spi asymétrique.
Le votre est peut être plus lourd a cause de la jupe et nécessite surement plus de vent pour atteindre ces vitesses.
Combien fait votre mat ? je ne vois qu'un étage de barre de flèche sur votre photos, le mien en a deux

23 oct. 2014
0

Je ferai des mesures quand j'aurai un moment.
Avez vous reçu mon numéro par message privé pour venir le voir ?

Sinon, bonne surprise : mon beau-père m'a donné un Johnson 6cv 2t arbre long dont il ne se servait plus ! :-)

23 oct. 2014
0

J' ai reçu le numéro et vous ai envoyé plus d'infos.

25 oct. 2014
0

Mesures prises : mat 9.70 m, gv 20.70 m2 :-), foc enrouleur 10.5 m2.
je n'ai pas encore mesuré le gennaker.

26 oct. 201426 oct. 2014
0

Ma gv est plus petite mais mon mat plus grand ! Avez vous également un pataras ou des bastaques ? Avez vous un fort rond de chute sur la gv ?

26 oct. 2014
0

Illusion optique : c'est le hauban babord du flotteur. Il n'y a pas de pataras ni de bastaques. J'espère que ce n'est pas handicapant pour l'utilisation du gennaker ?

Le rond de chute très prononcé : la voile est rectangulaire jusqu'à 5m et elle fait 8.6m de hauteur.

26 oct. 2014
0

Pas de pataras permet un rond de chute plus important c' est pour ça que votre gv est plus grande. En revanche ce que vous appelé hauban des flotteurs doivent jouer le rôle de bastaques. Car pas de pataras, pas bastaques, pas de barre de flèches poussantes votre mat tomberai sur l'avant. (du moins d'après ce que j'ai compris sur le fonctionnement des gréements des multicoques)

26 oct. 2014
0

Ah oui c'est peut être un équivalent des bastaques...les barres de flèches sont poussantes.

10 juin 2015
0

Bonjour,

Auriez vous des conseils pour la mise à l'eau de mon triarti ?
Je compte le faire sur la plage de Mousterian, Sené, 56.
Je l'ai sorti avec le propriétaire l'année derniere. Nous avions demonté le mat avant la sortie.
A priori ça aurait été plus simple de le démonter après, pour descendre les flotteurs gentiment, avec une drisse.

Pour la mise à l'eau, je compte donc monter le mat avant les flotteurs.
Des conseils ? Merci...

03 juil. 201516 juin 2020
0

Triarti à l'eau. Je materai demain finalement.

16 juil. 2015
0

Bonjour, je me pose quelques questions concernant la vitesse de mon Triarti. Vu la vague créée dans son sillage, il doit être en surpoids et peut être mal réglé. Les flotteurs prennent un peu l'eau. Je me demande si la jupe peut diminuer les performances. Je compte l'essayer à "vide".

Faut il reduire la grand voile au près ? (20.5 m2)
La quête du mat peut elle jouer ?
Influence de la dérive baissée au portant ?
A quelle allure est il plus rapide ?

Hier après midi j'ai fait le tour du Golfe en 5h en partant de Locmariaquer et en passant au nord de l'Ile aux moines, puis à l'est de l'Ile d'Arz, donc c'est pas si mal :-)
Merci...

16 juil. 2015
1

Que de questions et d'infos en un seul message. Je ne connais pas ce bateau, mais je peux donner quelques début de réponses :
.
Si la vague est créé par la coque centrale, il faut voir si le bateau est dans ses lignes. L'idéal est de comparer la position de ton bateau à l'arrêt avec un autre Triartri. Peut être est il sur le cul.
Le poids est l'ennemi N°1 sur un multicoque, il faut les alléger au maximum.
Réduit la GV au prés, seulement si le bateau est ardent ou gite de trop. En règle général, on diminue en premier la voile d'avant au prés puis la GV pour garder l'était le plus droit possible car il n'y a pas de patara, c'est donc la GV qui raidit l'étai.
La quête du mat va très peu jouer, on règle la quête du mat pour que le bateau une barre neutre au prés quand les voiles sont bien réglées. En gros avec force 3 au prés, tu dois pouvoir lâcher la barre quelques secondes.
Selon les multicoques, la dérive doit être descendue ou remontée au portant. Si elle est descendue, le bateau est plus maniable, mais il y a plus de surface mouillée donc moins de vitesse. Il faut faire l'essai pour savoir si une fois la dérive baissée, le bateau gagne en vitesse et si on perd en manœuvrabilité. Sur mon F27, la dérive était toujours descendue, ce que je perdais en vitesse, je le gagnais en départ au surf car je positionnais mieux mon bateau sur les vagues.
L'eau dans les flotteurs est un problème. Ca fait du poids est selon la fabrication du bateau tu auras deux problèmes possibles :
Flotteur remplie de mousse, elle va s'imbibée et alourdir le bateau
Flotteur creux, l'eau va se balader dedans est créer une carène liquide, ce qui se traduit par une masse qui se ballade au gré de l'assiette du bateau. Ca peut être dangereux, car lors d'un départ au surf, l'eau va aller à l'avant et accélérer le risque de chavirage.
La jupe peut augmenter la performance, mais peut également modifier l'assiette du bateau en le faisant piquer un peu du nez. Ce changement d'assiette peut être intéressant dans le petit temps ou au prés, mais si elle est importante, diminuer la sécurité avec un bateau qui risque de planter plus facilement dans les vagues. C'est donc à valider soit avec un architecte soit une personne ayant déjà fait cette modification.

16 juil. 201516 juin 2020
0

@tangnard : Ah je rêve d'un Corsair 24 des fois. Au fait comment va le Hop ? J'en ai 2 ! Du coup je n'en fait plus depuis la mise à l'eau du Triarti.
Le Triarti est moins performant qu'un Corsair, c'est une certitude. La jupe est peu immergée, j'espère comparer avec le Triarti de Plumme56 (qui mouille dans l'anse en face du mien, à 2 - 3 miles). Les flotteurs n'ont pas de mousse. L'eau viendrait des trappes supérieures. Ce n'est pas catastrophique, je verrai ça l'an prochain.

16 juil. 2015
0

Sur les photos, la jupe arrière ne semble pas sous l'eau, une jupe n'apporterai pas grand chose.
Pour le F24, le confort est beaucoup plus restreint que sur ton tri.
Mon Hop va bien, mais n'a toujours pas touché l'eau. L'étrave a été reprise, le puits de dérive renforcé plus pas mal de petits éclats de gelcoat. Il doit rentrer en peinture prochainement et les premiers bord seront tirés au mois d'aout.
Ce qui me géne sur le mien est son gréement avec un mat doit rentrer dans le fourreau de la GV, ce qui veut dire que je dois démâter remater à chaque affalage de GV.
Le 25 je monte à bord de mon cata au basé au Logeo, et sortie définitive du Golfe le 26 ou 27 juillet. Si tu es dans le coin on se verra peut être.

17 juil. 2015
0

Ce qui veut dire que la jupe n'apporte rien au niveau performance, et quelle peut au contraire rajouter du poids inutile ?
En tous cas, niveau confort et esthétique, elle est bien. Je pourrais éventuellement la raccourcir un jour (une mini-jupe :-)). Il faudrait également que je pèse le Triarti, si quelqu'un à un plan pas cher et pas trop compliqué...
Mon beau père est basé aussi au Logeo, ce serait envisageable. Je t'envoies mes coordonnées en mp.

17 juil. 2015
1

@sezare56
Pour peser ton trimaran, rien de plus simple si tu disposes d'une remorque, en utilisant la remorque comme balance romaine, un mètre à ruban, et un pèse personne.
.
Cette méthode (que j'ai mise au point en son temps, utilisée et vérifiée par mes potes nauticaltrekeurs pour peser leurs trimarans) offre une bonne précision + ou - 10 kg.
Elle est expliquée dans l'article :
nauticaltrek.com[...]emorque
.
Bonne pesée !
.
PHIL

17 juil. 2015
0

Bonjour,
Lorsque mon bateau était à Arzal je demandais au grutier de me donner le poids qui s'affiche sur la grue.
C'est pas très précis suivant le poids des sangles pleine d'eau,
mais en gros j'étais entre 900 et 1000 kg en état de marche.
Je relève ma dérive au portant, moins de trainée, pour gagner quelques 1000e de nœuds, ça peut faire la différence pour doubler un monocoque de 10 mètre à 150000 euro !!!
l'allure la plus rapide pour moi est largue, grand largue sans spi ou gennaker.(j'en ai pas).
Et si tu ne le sait pas déjà, avant de réduire ta gv, ou ton génois, tu peux reculer tes chariots de génois pour aplatir ta voile, reprendre de la bordure de gv, choquer ton chariot de gv sous le vent, et éventuellement étarquer tes drisses, et bien sur blinder le pataras (pour ouvrir la chute et tendre l'etai) si tu en a un , moi j'en ai un.
Et pour rejoindre Tangnard, le poids, mon Triarti avait les mousses des flotteurs pleines d'eau et les cloisons pourries...
mais ça c'était avant...

17 juil. 2015
0

@phil : Rien de plus simple pour les "légers". Le principe est intéressant et à l'air précis, si on l'est aussi. Mon problème serait pour déplacer le Triarti sur sa remorque. Il est pas léger, je ne suis pas sûr de sa stabilité sur la remorque, mon terrain n'est pas encore plat... Il faudra malgré tout que je le positionne bien sur la remorque pour le transport. La dernière fois il était trop sur l'avant et l'essieu trop reculé. :-(
Merci, je te dirai si je le met en pratique. Je passerai aussi l'info ;)

@plumme56 : merci pour les infos. Je débute quant aux réglages de chariots. Dans le Golfe pour l'instant je ne change pas trop les réglages du chariot de gv pour tirer des bords, mais je connaissais le principe. Je prends note pour ceux du foc, mais plus reculé, j'ai un soucis avec les haubans...à voir. Un génois serait sans doute bienvenu.
Pas de pataras, juste des "bastaques" avec ridoirs sur les flotteurs, bas haubans, hauban avec barres de flèche poussantes, bas étai et étai. Tout cela n'a pas été réglé aux ptits soins.
Pas de mousse pour moi (sauf le soir ;-)), et caissons communiquants. Je serais bien content de n'avoir qu'à changer les trappes d'étanchéité.
Au sujet de la jupe, qu'en penses tu ? Mon père me dit que ça peut amortir les mouvements dans l'axe du bateau...

18 sept. 2015
0

Alors Sezare 56, quelles sont tes impressions et record de vitesse après cette première saison ?

19 sept. 201519 sept. 2015
0

Très sympathique bateau. J'aurai pu tester ses performances au portant hier mais j'ai cassé une bastaque à la sortie du golfe ! Réparé avec un bout. Du coup j'ai pris 2 ris. Nous allions à Hoedic, force 5, et les trappes d'étanchéité n'étant pas étanches, on a pris l'eau. Au moment ou on a pu faire du portant, j'ai enlevé un ris, mais acalmie avant un grain. On a pu profiter de quelques risées sur la fin, mais la coque mériterait aussi un carénage ! 10 noeuds au gps, 8.5 en le regardant en temps réel. Faut qu'on se croise cher voisin ! J'ai vu le tien de loin au mouillage.

19 sept. 2015
0

Bonjour.
J'ai remis à l'eau mon Magnum 21 début septembre à Locmariaquer et je me demandais quel était ce nouveau tri que je ne connaissais pas. D'où ma satisfaction de découvrir ce post. Encore un avantage d'internet qui permet la prise de contact facilement ! A bientôt sur l'eau.

19 sept. 2015
0

Et oui avant à Locmariaquer avant je pouvais dire que mon bateau était le trimaran rouge, maintenant il y en a 3 avec l'Idec de Joyon. ;)
A plus dans le bus, à bientôt sur l'eau !

26 oct. 2020
0

Bonjour,

Ce poste n'a pas été alimenté depuis un moment et je me disais qu'il serait sympa d'y ajouté des informations sur notre triarti qui n'est autre que plume (l'ancien triarti de plume56) que nous avons racheté il y a déjà plus de deux ans!
Après l'achat du bateau nous voulu en profité une saison avant de lui refaire une petite jeunesse mais les choses se sont compliquées quand nous avons découvert que le mat était corrodé de l'intérieur (rien ne se voyais de l'extérieur) donc bon pour la poubelle... Vu que le mat étais d'origine nous savions que nous allions devoir le remplace un moment ou un autre mais pas aussi vite.
Voici quelques photos du bateau d'origine:
enter image description here
enter image description here
Après la confection d'un nouveau mat nous avons pu un peu en profité et nous en étions pas déçu! c'est un bon petit trimaran franchement spacieux pour sa taille.

A l'hivernage suivant c'est la que les choses sérieuse on commencé. On a attaqué la restauration du bateau et il y avait pas mal de bouleau sur les flotteur ! Le principale défaut que nous avions à résoudre étaient les infiltrations d'eau présente sur les deux flotteur et plus on ponçait plus on avait des surprises. On a retrouvé 3 teintes de jaune différente, un troue rebouché au mastique, des troues de fixation de cadène sur le cotée du flotteur et des début d’osmose. Je tient a préciser que ce n'est pas l'acte de plume56 mais plutôt des propriétaires précédant.
enter image description here
enter image description here

Après réparation et étanchéification de la jonction pont coque, nous avons opté pour un covering bleu avec une plume blanche sur l'étrave de la coque centrale pour faire un rappel à son nom.
enter image description here
enter image description here

Voilà c'est tout pour plume pour le moment!
Bon vent!

26 oct. 2020
0

Hello, on s'est déjà vu 3 fois, dont 2 en Triarti !

Moi ne me suis pris un bateau l'année dernière, flotteur et bras de liaison explosé. Je résume, j'ai déjà refait mon message 2 fois et je poste la photo avant que ça plante. Grrr...

26 oct. 2020
0

Réparations, repeint en noir, sauvé ! On a bien passé la tempête Alex, bien protégés à Locmariaquer.

Bon je poste, galère sur smartphone.

A bientôt Plume !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer