Tri ou cata?

Voila le choix est cornellien...
Bon j'explique : le choix de changer de bateau, du budget, du programme, tout ça c'est deja fait et le resultat est un multicoque.
A priori, un cata et au vu du budget, le choix va forcement sur un Louisiane.
Seulement voila, pour un peu moins cher je peux avoir un tri Kelsall juste un peu plus vieux

Alors, je doute, je doute.... parceque, un tri me semble beaucoup plus sur par mer formee. Bien sur il y a un peu moins de place mais, ça fait reflechir

Donnez moi votre avis, car c'est bien connu, de la concertation jaillit la lumiere.

L'équipage
17 mar. 2008
17 mar. 2008
0

t'es
fou, c'est dangereux le multi :-D

j'ai pas d'arguments, simplement si tu hesites c'est que les inconveniants du tri ne te genent pas, alors tri.

Vla, Séb

17 mar. 2008
0

à chaque programme son bateau.
entre cata et tri, je prendrais le tri.
mais pour le prix d'un tri, quel dommage de pas acheter un bon monocoque.
faut penser aussi aux frais à long terme:place,entretien...
avec un multi, tu iras plus vite, mais tu augmenteras les risques d'enfourner, donc de casser... en tout cas, suis ton instinct.

17 mar. 2008
0

je sais c'est pas
la bonne place mais pour une info il y a un tri de 10 mètres à vendre sale mais en état le proprio n'a plus la possibilité depuis 18 mois de naviguer et de s'en occuper si intéressé je peux obtenir d'autres infos

17 mar. 2008
0

A priori, je dirais...
... Tri directement.
Mais dis nous d'abord quel plan Kelsall ??
Est-ce "Three legs of Man"?
Si c'et lui, une bonne machine mais qui a déjà pas mal courrue.

Serge

17 mar. 2008
0

C'est pour faire quoi...
... avec ?

De la vitesse, des ronds dans l'eau, de la pêche à la traine, ou partir dans les îles ?

amha l'achat d'un bateau dépend du programme que l'on a avec, si tu veux faire du ski faut pas acheter une résidence secondaire aux Baléares !

;-)

17 mar. 2008
0

si c'est un tri
comme celui-là:

www.multihulls.uk.com[...]063.htm

Louisiane sans la moindre hesitation.

17 mar. 2008
0

parcequ'un tri
pareil ne doit pas être plus performant (surement même moins) qu'un Louisiane tout en etant moins confortable et pas plus sûre (sans parler du refit eventuel, de la facilité de le revendre etc).

17 mar. 2008
0

non,
c'est pas celui-la mais il y ressemble
Au fait pourquoi non?

17 mar. 2008
0

le tri
n'est envisageable que si c'est un repliable.

17 mar. 2008
0

Oui au fait...
...et à la louche !

La largeur d'un cata est la moitié de sa longueur.

Qu'en est-il des proportions d'un tri ?

;-)

17 mar. 2008
0

nettement plus
large

17 mar. 2008
0

dans le cas qui nous interesse
plus ou moins dans les meme proportions, un peu plus large tout de meme

17 mar. 2008
0

Tri Kelsall
j'ai un pote anglais qui a un kelsall 39. Le bateau est à Penzance.

C'est une construction verre/PVC avec des bras Tubulaires en alu stratés.

J'ai été très séduit par ce bateau au volume intérieur étonnant (comparable à un mono de 30 à 32 pieds).
Le volume de rangement (flotteurs et soute en avant du mat ) est gigantesque, mais à ne pas charger.

C'est que le bateau est franchement lourd avec 4,5 tonnes et peu voilé. La vitesse max atteinte est de 14 noeuds.

Le moyennes océaniques sont de l'ordre de 8 noeuds (Richard a fait deux transats avec), mais comme c'est bas sur l'eau, ça mouille beaucoup.
Il a donc fait une grande timonerie qui se prolonge par un cabriolet qui ferme complètement le cockepit central au mouillage.

Si d'aventures, c'est le 36 pieds qui est à vendre en Cornouailles qui t'intéresse, fuis-le comme la peste et le choléras réunis...
Richard connait bien ce tri qui est usé jusqu'à la corde et a été mal bricolé ( au mauvais sens du terme).

17 mar. 2008
0

c'etait
bien celui la
merci pour l'info

17 mar. 2008
0

Louisiane
sans hesiter, comme Sylvain, pour les memes raisons.
Les seuls tris sympas sont les Farrier, ou Dragonfly(ou autres du meme genre, on va croire que je travaile pour l'un d'eux!) pour bien s'amuser, sinon, c'est de la perte de place, de confort, de securite sans aucun gain de vitesse.
AMHA

17 mar. 2008
0

Confirmation des posts précédents
Ayant eu successivenment un trimaran de la génération Kelsall, mais dessiné par l'australien Crowther (cf ma fiche) , et maintenant un Louisiane, je signale que ces tris super agréables à barrer (le cata est un vrai camion à coté) ne sont pas plus sûrs : ils enfournent leurs fins flotteurs très bien au portant dans la mer formée, et surtout bien mieux qu'un Louisiane.
Pour ce qui concerne la vitesse, le tri aura des pointes de vitesse flatteuses au bistrot du port , mais les vitesses moyennes en croisière ne seront jamais supérieures de 20% à celles du cata.
C'est trés cher payé de mon point de vue si l'on considère le fossé qui les sépare concernant le confort au mouillage, mais aussi en navigation, et enfin la revente (bon courage avec un tri sauf corsair ou dragonfly).
Mais comme dit plus haut, tout dépend du programme...

17 mar. 2008
0

je me demande si
Clarivoile ne travail pas chez fountaine-pajot ?

Non mais insister comme sur les qualités du louisiane et puis posséder un casamance, il y a congre sous rocher, que dis-je, langouste sous patate de corail même !

ah, on me fait signe que les louisianes ne sont plus comercialisés depuis la fin des années 80, et le casamance depuis les années 90, bon bah non alors, encore raté...

je l'aurais un jour, je l'aurais ! ;-)

17 mar. 2008
0

en fait
un tri c'est comme un monocoque, sauf qu'il y a des roulettes, pardon des flotteurs pour le rendre plus raide à la toile :reflechi:

29 mar. 2008
0

A plaisir égal ?
Pour le plaisir, je préfère en avoir trois que deux.

Des coques, bien entendu. Pour le confort, c'est l'inverse.

Et oui, on a du plaisir à barrer un trimaran, avec un cata c'est un plaisir relatif et pour les meilleurs d'entre eux seulement.

Les mouvements sont aussi plus agréable en tri.

17 mar. 2008
0

merci a tous
vous avez été on ne peut plus clair.
Ce sera donc Cata et très sûrement Louisiane

17 mar. 2008
0

En parlant de louisiane
il y en a un trés propre en vente sur Port-la-Foret (Finistére) avec un jeu de voiles particulierement remarquable.
Je crois me souvenir que c'est une version à dérives.

17 mar. 2008
0

Toutes mes excuses
je n'avais pas fait attention que le vendeur du louisiane en question etait intervenu sur ce fil je savais qu'il avait mis une petite annonce par contre.

Salutation en passant à fou-de-bassan donc qui m'avait aimable fait visiter son louisiane quand moi même j'en recherchais un cata.

17 mar. 2008
0

A vendre
Louisiane en effet à vendre parce que je n'arrive plus à convaincre ma femme ou mes filles de m'accompagner; la campagne et les chevaux m'ont battus trés largement.
Alors , naviguant en solo et à la journée pour cause de boulot, je souhaite retourner au multi plus petit et sportif .
Au plaisir de croiser bientôt un joli naviplane sur notre beau plan d'eau de Concarneau

18 mar. 2008
0

Pulsar 26, plan Lerouge

Je vois qu'on parle bcp des corsair et dragonly, mais ces bateaux ont des flotteurs assez fins et ne pouront jamais battre un trimaran avec des flotteurs volumineux comme le pulsar 26, surtout si la brise est de la partie.

En tri, il faut choisir entre bras repliable et petits flotteurs, et bras non repliable mas forte raideur à la toile et sécurité dans la brise.

A partir de force 4, le pulsar 26 depasse les 20nds dans les surfs, et par force 5 forcissant j'ai une fois fait Perros-Guirec - Jersey en 6 heures (14 nds de moyenne :-), de port à port, ce qui donne 16 dns de moyenne hors manoeuvre de port, je doute qu'un corsair ou un dragonly puisse faire de meme, avec ce type de bateau je ne serais meme pas sorti du port.

D'ailleurs, mon tri est à vendre, voir sur le site trimarandiomedea.free.fr[...]

18 mar. 2008
0

L'esthétique ça compte aussi
Bonjour
Je trouve que ton tri est très beau , ce qui n'est vraiment pas le cas d'un Louisiane .
Mais les gouts et les couleurs hein...
Joël

18 mar. 2008
0

pourquoi le vends-tu?
tu ne trouveras pas mieux... ;-)

18 mar. 2008
0

Tiens
avec un commentaire comme celui la (plutot leger dans l'argumentation) pourquoi vends tu cette bete?

18 mar. 2008
0

your mileage may vary
C'est bien le tri, tu a un tout petit peu plus de place qu'un mono (et en plus dans les hauts) avec l'encombrement du cata.

A l'inverse dans un cata chacun peut disposer d'un espace intime, ce qui en croisière est vraiement appréciable.

en terme de rapidité le tri est souvent plus rapide que le cata mais en croisière de toute manière tu réduis beaucoup et restes très en deça des possibilités du bateau histoire de ne pas prendre de risque de casse

Je connais mal les comportements par mer très formée (je ne pratique pas) mais par mer formée l'emplacement des poids et leur importance (utilisation du carbone, poutre et bome en carbone) font que mon 431 passe d'une manière qui m'époustoufle toujours, même par ailleurs un peu chargé de tout l'inutile essentiel.

20 mar. 2008
0

pourquoi je vends
pour les curieux, pourquoi je vends Diomedea (c'est aussi le nom de mon Pulsar 26) pour la bonne raison qu'il ne correspond plus a mon programme.

Il existe peu de mauvais bateau, il faut juste les utiliser pour ce qu'il sont fait.

Au moment où j'ai acheté le Pulsar 26 c'était le meilleur compromis que j'ai trouvé entre le confort et la vitesse et qui rentrait dans mon budget, par rapport a d'autre multicoque.
Et surtout il est tres sur dans la brise (d'ailleurs je suis plus sorti hors saison que l'été).

J'aimais la vitesse et j'avais l'intention d'habiter dessus à l'année, voila le pourquoi de mon choix pour l'achat. j'y est vécu 6 ans à l'année, j'ai fait plein de belles balades, de belles sensations aussi sans compter un apprentissage du multicoque.

Maintenant je me suis installé avec mon amie sur Nantes, je n'ai donc plus besoin de "confort", et donc de chercher un compromis entre le confort et la vitesse. Mon prochain bateau sera donc un multicoque rapide (tres rapide) sans compromis pour le confort, type CDK 28, formule 28 ou question budget l'équivalent en 26 pieds (un concept 26 ou rackam 26 d'Eric lerouge par exemple).

En attandant je m'éclate sur un cata de sport :-D, mais ca reste un engin de plage.
Je cherche donc un compromis entre le cata de sport de 18 pieds et mon pulsar 26.

voila le pourquoi du comment ;-)

D'ailleurs si vous connaissez quelqu'un qui possede un cata tres rapide (mais spartiate) et qui serait interressé par un tri plus confortable mais pas lent pour autant faites moi signe !!

20 mar. 2008
0

merci
pour cette explication fort claire :-)

24 mar. 2008
0

tangnard,
je pourrais facilement te faire changer d'avis sur le pliage des bras : viens me voir faire, ça me prend en tout 3 minutes pour plier ou déplier; et gros avantage : je paie une place de monocoque (de toutes façons, le port ne voulait pas de multi!)

20 mar. 2008
0

Pour répondre a Clarivoile
&gt(plutot leger dans l'argumentation)

je me suis peut etre mal exprimé ...

Ce que je voulais dire c'est qu'il faut choisir entre :
bras repliage ne permettant pas de flotteurs volumineux :
- moins de probleme de place de port,
- mais mois sécu dans la brise, vitesse moindre dans la brise (forcément on est obligé de reduire) et prix plus cher (bcp plus cher même).

bras fixe, permettant des flotteurs volumineux
- probleme de place de port (reste les mouillages)
- sécu et rapide dans la brise

Beaucoup de sorties hors saison que j'ai faite, je ne les aurais jamais faite avec un trimaran de type corsair ou dragonfly, cela aurait ete faisable, mais cela n'aurait pas ete du plaisir.

Par ailleurs j'ai noté que sur bcp de trimaran a bras repliable il n'était pas possible de barrer des flotteurs (trous entre le trampoline et les flotteurs, + pas de barre de liaison ou stik). Sur le Pulsar 26 il y a 3 postes de barre en fonction de son humeur.

Apres chacun decide en fonction de son programme ... et de son budget ;-)

22 mar. 2008
0

Pour en revenir au débat bras fixes ou repliables
Je pense que le surcout pour l'achat d'un tri avec bras repliables et plus onéreux que l'achat d'une tri avec bras fixe avec lequel on devra payé une place légèrement plus chére.

Je pense que le choix d'un tri repliable se justifie dans deux cas à mon sens. Si la place de port que vous avez trouvé ne permet pas un multicoque et pour les adeptes du transportable.
Dans le premier cas, les trimarans repliés ne sont pas donnés (ce que disent les constructeurs) pour rester pliés au port en cas de fort vent donc intérêt limité.
Dans le deuxième cas, le tri repliable est franchement plus intéressante, car il permet la sortie du bateau sans aide extérieur (si le démontage des flotteurs n'est pas obligatoire).

Une petite anecdote le trimaran du Normanni m'a confié qu'il n'avait jamais plié son tri pour rentrer dans un port car c'était trop lourd à gérer...

Bref, je pense que vous l'avez compris, pour moi, le repliage des tris est plus un effet de mode, qu'un réel atout pour le grand public.

24 mar. 2008
0

Tu fais parti du premier cas dont je parle
Quand on ne peut pas faire autrement.

Pour info j'ai déjà essayé un dragonfly 800, c'est trés sympa, mais si je pouvais me passer du repliage je n'hésiterais pas.

Petite question : quel longueur te font ils payer déplié ou non ?

23 mar. 2008
0

si tu acceptes de faire du mono
où l'on navigue aussi, en essayant de suborner une partie de l'équipage de prise (mon ainé) en racontant tes histoires de cata maâru (multicoque en tahitien, à l'orthographe près), en gitant à 45° car y'a que là qu'on est bien (surtout en mono) n'hésite pas, fais un message et je te ferais une place sur le canot cet été.

Amicalement et ce genre de chose,

23 mar. 2008
0

Profite de la hausse de l'euro
www.yachtworld.fr[...]49455/0

www.yachtworld.fr[...]60645/0

Je suis en train d'acheter un tri à l'autre bout du monde à un prix y compris le transport par cargo abordable (enfin bien en dessous de ce que je trouverais en Europe). Bien examiner la question des formalités....mais ce n'est pas insurmontable.

Après, entre un tri et un cata, c'est une question de goût. Pour ma part ma religion est faite, c'est le tri pour son confort (et oui !) en mer, son agrément à la barre....

quant aux gros flotteurs volumineux à section circulaire c'est bon pour celui qui veut allumer. Il vaut mieux leur préférer des section en V avec cependant pas mal de volume.

Philippe RIVIERE, par exemple, dessine d'excellents flotteurs en V pour ces tris en CP.

24 mar. 2008
0

Je reste donc sur des formes arrondis
si je ne peux pas allumés avec un tri, je préfére un cata qui sera pour la même vitesse plus confortable.

25 mar. 2008
0

Allumer
Quand je dis allumer, c'est aller chercher les limites du bateau, se brûler un peu les doigts. Je doute que cela soit la préocupation de la plupart d'entre nous. Mais en bon père de famille tu peux allumer et atteindre les 15 - 20 noeuds (même plus)avec facilité et sans te faire peur sur un tri pas plus grand que l'Aquillon 800 avec des flotteurs en V ayant cependant pas mal de volume.

Un cata plus confortable que le tri ? au port, faut voir : ça dépend de la taille du boat ; en mer, pour peu qu'elle soit formée, le tri sera incomparablement plus confortable (sauf les tris un peu extrèmes avec des flotteurs ayant des sections circullaires type 60 pieds dont le comportement se rapprochera de celui d'un cata)

Un tri moderne de la taille d'un Aquillon 800 offre une bonne hauteur sous barrot, 4 couchages grâce aux redans généreux de la coque centrale, une petite table de carré, un coin cuisine, un wc chimique, deux trampolines, un agréement à la barre et des performances de très bon niveau qu'aura du mal à atteindre un cata offrant le même confort à cause du fardage.

Dans les plus grandes tailles, le cata offre certes plus de volume que le tri. Cependant les dessins modernes permettent d'obtenir un volume proche de celui d'un mono de même taille...sans la gite et avec la vitesse en plus.

30 mar. 200816 juin 2020
0

salut un tri sinon rien
si c'est pas indiscret d'après tes critères tu as opté pour quelle tri, hormis qu'il soit en dollars !! :-)

25 mar. 2008
0

tri coque repliage... effet de mode ?
que viens faire la mode là dedans !
le repliage des bras est un atout incontestable :
je paye comme un mono à l'hivernage, je me faufile comme un mono dans les catways, je ne serai jamais rentré au Croisic cet été sans cette fonctionnalité...
Après c'est le système qui fait la différence et celui des Dragonfly me semble plus logique mécaniquement et marin que les bras des F américains qui montent au ciel avec les flancs qui baignent dans l'eau ! Rapide à mettre en ordre, il faut vraiment 3 à 4' par coque pour ouvrir ou fermer les ailes de la libellule !
les inconvénients pour être objectif : on plie dans le port dérive basse en évitant les mers formées c'est logique, le non accès aux trappes de coques lorsqu'elles sont pliées, une certaine mécanique pas spécialement fragile chez Quornings mais à surveiller.
capt'ain lu

27 mar. 2008
0

Pourquoi effet de mode
parce que je pense qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un tri repliable pour trouver une place de port et que dans beaucoup de cas cela permettrai de mettre quelques euros de plus dans les voiles, et quelques kilos en plus dans les fonds.

A force que tous les magasines expliquent que l'on ne trouve pas de place de port les fabricants se "replient" sur la solution du repliage sans proposer les bras fixes, je trouve cela dommage.

Je ne dis pas que les tris repliables sont de mauvais bateaux, au contraire, cela permets de trouver parfois des places de ports à l'année. Pour le reste, je préfère les mouillages que les ports donc le dièdre sera plus important à mon sens qu'un systéme de repliage.

Pour ce qui est d'allumer, je suis persuadé qu'il n'y a pas une grosse différence de vitesse entre un aquilon et un dragonfly 800, mais quel différence de confort. En revanche entre un Pulsar26 et un Aquilon la je vois la différence et aussi au niveau confort entre un dragonfly800 et un pulsar26. Dans les deux cas c'est le tri à bras fixes qui l'emporte. Pour ne pas être traiter de prolerouge, je vous invite à remplacer Pulsar26 par Ninja (pour ceux qui connaisse ce tri anglais à bras fixes) Bref un tri si ce n'est pas confortable ca doit au moins allumer sinon au tant avoir un cata qui sera assez performant et trés confortable.

En résumé, pour que l'on comprenne bien mes propos, le système de repliage est trés pratique, mais je trouve que l'on néglige trop souvent les bras fixes qui ont un gros défaut, mais d'autres avantages.

Vous ne m'avez toujours pas répondu les proprios de Dragonfly quel longueur vous payez, plié ou déplié ; 9,20m ou 10m50 ?

27 mar. 200816 juin 2020
0

Les perf différentes
car avec des bras fixes ont peut se permettre des flotteurs plus volumineux.

quand au tri de Joyon, on le voit sur plusieurs photos sur une coque cela ne peut donc pas être des flotteurs submersibles, en revanche ce sont des flotteurs perces vagues, c'est à dire qu'ils fendent la vagues au lieu de suivre leurs mouvements (jusqu'à une certaine limite). Le système est vraiment intéressant car il limite énormément le tangage ce qui évite de ralentir le bateau.

Avec des flotteurs submersibles (speed 770) ce sont les bras de liaisons qui ralentissent le bateau avec le risque du croche pied puis du soleil, on ne voit plus ce genre de bateau en construction. Les dragonfly et Farrier sont entre les submersibles et les "200%", ils sont insubmersibles (plus de 100%) mais ne supportent pas la navigation sur une coque.

Pour le départ au lof quand la coque centrale lève c'est du au safran central qui ne touche plus l'eau et fait déplacer le centre du plan antidérive (comme sur le tricat22)

Si tu es à 16nds, je ne suis pas sur que ce soit des conditions météo pour mettre n'importe qui à la barre si tu navigues en multi (je parle de multi rapide). Si tu veux rester en sécurité quel que soit le barreur achète un Snowgoose il ne partira pas en survitesse...

29 mar. 2008
0

Le Brisac serait il St Thomas?
J'ai du mal a comprendre la réflexion de notre ami Le Brisac.

D'une manière générale, je partage souvent à 90 % les avis de quelques intervenants réguliers de ce forum et Tangnard en fait partie.

Pour moi, il n'y a rien d'étonnant à connaitre les performances et les réactions de multicoques de cette taille quand l'on en est passionné et que l'on en possède un soi-même.

Même chose pour ce que relate Diomeda. Je n'ai jamais navigué sur un trimaran de E.Lerouge mais ce qu'il écrit me parait crédible par rapport à mes propres expériences.

Mais je comprends que des lecteurs n'ayant pas pratiqué le multicoque puisse en douter.

30 mar. 2008
0

Pour les tris je n'ai pas une expérience "phénoménale"
Mais en multi en général quelques milliers de miles et de force 0 à force 10 en allant du cata de sport au cata de 17 avec entre deux de la navigation sur tri (de 8 mètres ça tombe bien c'est ce dont je parle). De même je te pris de remarquer que je n'intervient que assez peu sur le forum, car je considére que si je ne maitrise pas le sujet, il ne vaut mieux pas l'emcombrer.
De plus j'ai un bac mécanique ce qui aide bien pour comprendre les efforts mécaniques en jeu qui sont énormes. Par exemple le plus important est le moment de flexion au niveau de la liaison bras pont (c'est à dire l'endroit même ou ce situe les articulations) pour que cela tienne, plusieurs possibilités :
- Réduire la largeur ça diminue ainsi le bras de levier et donc le moment de flexion mais ca donne moins de puissance au bateau et moins de stabilité
- Faire des flotteurs moins volumineux donc moins d'efforts, mais résultats identiques au précédent avec en plus le risque du croche pied lorsque le bras de liaison touche l'eau
- Faire plus solide ça pèse lourd et prend de la place ou ça coute beaucoup plus cher (du carbone et titane utilisés)

Pour en revenir au propos qui te dérange quels sont ils exactement, si c'est les trimarans à bras fixes sont plus confortables que les tris à bras repliables et plus rapide en même temps... donne moi un tri de 8 métres plus confortable que le ninja8 et qui soit au moins aussi rapide. (Je ne veux pas parler du Pulsar car ici on me traitera de pro Lerouge au de copain à Diomedea)
www.multimarine.co.uk[...]ja.html

Dans les tri repliable il y a une exeption pour ce qui est des performances c'est le seaon96, mais il est tout carbonne et le prix est trop élevé pour que l'on puisse généraliser avec ce bateau.
www.seaon.com[...]/

Petite anecdote, viking35 qui a navigué sur beaucoup plus de multicoques que moi et pas que sur des veaux pense, de ce qu'il dit sur le fil, la même chose que moi. Eh bien figure toi qu'il navigue aussi sur tri à bras repliables régulièrement.

Pour en finir, je ne dis pas que ce sont de mauvais bateau, mais que la plus part des propriétaires pourraient se passer du repliage et profiter d'autres avantages en choisissant des tri à bras fixes. Sur la cote ouest de la Manche (endroit ou je navigue), il y a deux tris à bras repliables, ils sont dans le havre de Regneville sur une boué. Dans les deux cas ce choix ne se justifie pas mais le marché des tris est tel qu'il est difficile de trouver des tris à bras fixes d'occasion car la mode à fait disparaitre ces tris des catalogues.

30 mar. 2008
0

Pour avoir dileme en cata de sport
ce faible largeur est inintéressante dans le petit temps pour plus vite lever une coque, mais dans la brise, elle nécessite une réduction plus rapide de la toile, et avec moins de stabilité, donc plus de risque de chaviré, donc plus de prudence, donc moins de vitesse, donc encore un syllogisme...

Pour les foils, d'accord avec toi cela fait un moment que je pense que c'est l'avenir, mais les chantiers sont frileux à proposer ces bateaux en série, il suffira que l'hydropter traverse l'atlantique sans dommage pour que tous le monde veuille se genre d'engin.

28 mar. 2008
0

flotteurs volumineux
16 nds avec un trimaran concu pour (genre pulsar 26), moi je confie la barre sans probleme.

je me rappelle etre en train de faire la vaiselle dans le cockpit alors qu'un copain débutant tenait la barre ... mon probleme etait de remplir ma bassine de flotte, apres un petit coup d'oeil au speedo (16 nds a ce moment là (et non ce n'etait pas une pointe sur un surf)), j'ai finit par reussir a remplir ma bassine avec l'ecumes et faire ma vaiselle tranquille.

Pourtant le Pulsar 26 ne fait que 8 m, la difference un dessin des flotteurs qui lui fait lever le nez et l'evite d'enfourner, et des flotteurs volumineux qui sont tres tolerants.

&gtQuand je dis allumer, c'est aller chercher les &gtlimites du bateau, se brûler un peu les doigts.
Oui c'est vrai qu'avec ce type de trimaran (gros volume des flotteurs) on peut plus allumer qu'avec des trimarans type corsair et dragonfly, (moi j'aime bien :-) ), mais ce n'est pas forcement au gout de tout le monde, mais il faut aussi voir la chose dans l'autre sens.

Qui ne s'est jamais fait surprendre par un vent fraichissant ... avec des flotteurs volumineux le bateau prend de la vitesse mais reste secu (on peut s'amuser plus longtemps ou au moins avoir plus de marge pour calmer le jeu) alors que sur les autres tres vites on subit sans plaisir.

Mon histoire de vaiselle en debut du message, on etait partit avec 5Bt et le vent est monté à 7Bt, passagerement 8bt sur la fin de la traversee. je n'ai pas eu besoin de reduire, le bateau ne faisait que accelerer. je n'ai reduit qu'apres avoir fait une pointe a 27.5 nds ... la je me suis dis que ce n'etait plus tres serieux pour un bateau de 8m ... au final, solent seul, gv affalee on était à 9 nds de moyenne avec encore des pointes à 15 nds, tout etait calme (du moins sur le bateau) :-)

Bon vu que je mets en vente mon pulsar 26 on pourrait m'accuser d'en faire un peu trop la pub .... je vais donc faire la comparaison avec les monocoques.

C'est un peu comme un monocoque raide à la toile ou pas. Il y a deux semaines j'ai loué un dufour 340 (pas sur du numero) avec enrouleur, ris automatique ... a force 5 on etait surtoile, le genois enroule trop creux, la prise de ris laissait la GV trop creuse, ... dans les memes conditions avec un grand surprise qu'on loue d'habitude on aurait juste pris un ris (et encore) et on se serait amuser comme des fous (bien fait rincer aussi d'ailleurs)

La mer n'est pas toujours gentille, moi je prefere avoir un bateau qui est capable d'assurer quand le vent/mer monte ... pour continuer a s'amuser ou plus simplement pouvoir s'abriter rapidement. Ensuite chacun sa philosophie ... c'est vrai qu'une fois rentrer au port le Dufour etait plus sympa a vivre que le grand surprise !! On peut pas tout avoir !D'ou notre choix du dufour pour le debut de saison.

30 mar. 2008
0

J'oublié
pour le safran qui sort de l'eau, relis je parle du tricat22...

30 mar. 2008
0

Largeur, puissance, vitesse.
La largeur d'un tri est gage de puissance : vrai.

la puissance est gage de vitesse : vrai.

Donc, la largeur d'un tri est gage de vitesse.

Pourtant la configuration du seaon96 démontre que la conclusion de ce syllogisme n'est pas toujouyrs vrai. En effet, le Seaon96 est relativement étroit. Pourquoi ? Pour pouvoir décolleer la coque centrale plus tôt. Oui mais, la contrepartie, c'est que le chavirage arrivera aussi bien plus tôt.

Tout est une question de compromis et de choix. Le mien personnel s'orientrait vers des flotteur en V à fort volume (confort, puissance et sécurité) ou bien des flotteurs disons à 110% avec des foils (style Echo Newick ou le futur tri d'Erick Lerouge)

29 mar. 2008
0

hier Gitana 13 a 30 noeuds sur un flotteur
dans la baie de san francisco

j'etais invité, je n'ai pas pu y aller (boulot ..)
:-(

www.latitude38.com[...]y.lasso

29 mar. 2008
0

AU MOINS DEMAIN j'irai le voir passer sous le golden gate
le mat fait presque 50 metres et le Golden Gate 60 metres au dessus de l'eau

ca va etre beau

29 mar. 2008
0

quel dommage
que tu n'es pu y aller, ce bateau est une splendeur,ça doit être trés impressionnant un tel monstre qui léve une patte...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

La relève (Jumeaux).

Souvenir d'été

  • 4.5 (2)

La relève (Jumeaux).

novembre 2021