Traversée Continent - Corse

Bonjour à tous et félicitations pour ce magnifique forum.

Je suis en train de préparer une petite croisière au départ du continent et à destination de la Corse.

En parcourant le forum, je souhaiterais avec des avis et des expériences quand à la traversée.

Nous partons de Hyères (Toulon) pour atteindre Galéria au Sud de Calvi soit 120MN mi-juillet.

Nous aurons un Dufour 455 Grand Largue avec 10 personnes à bord.

Quels conseils pourriez-vous me donner pour cette traversée. Durée, heure de départ idéale, risques éventuels...

Merci pour vos conseils

Vincent

L'équipage
18 mai 2007
18 mai 2007
0

Euh !!!
Qui c'est le skipper ???

18 mai 2007
0

Idem
des conseils pour des escales et des mouillages de rêve, cà ce comprend ,mais pour la traversée ???
Avant tout prendre la météo!!!
Etre sur de ses capacités à mener et à prendre la responsabilité d'un bateau et la responsabilité de la vie de 9 autres personnes, en sachant que d'après ce que je crois les conditions de vent et de mer peuvent variées du tout au tout, alors obligatoirement partir par beau temps établi pour au moins 15 à 17 heures de prévisions juste, au pourcentage de fiabilité,
En gros réfléchir à deux fois
Et il est vrai que la gestion va jeter le trouble sur pas mal de monde alors
Soit la question est mal posée et dans ce cas il faut la reposer en apportant quelques précisions
Soit il faut amha augmenter ton expérience ,plutôt en croisière côtière,qui peuvent être aussi dangereuse certe mais qui offre la possibilité d'un port plus rapidement.

18 mai 2007
0

gestion
il faut lire question et je pensais gestion du risque

18 mai 2007
0

Pouquoi
Le skipper sera moi-même. J'avoue que la question peut porter confusion.

Cependant le but n'est pas de m'expliquer comment effectuer la traversée, mais plutot des conseils, des avis, des expériences de navigations.

Etant skipper amateur et naviguant essentiellement en atlantique, je n'ai pas trouvé beaucoup d'infos pratiques qui attirent ma curiosité.

18 mai 2007
0

c'est celui
qui dit qui est ! :-)

blague a part: météo, vhf sur 16, pleins de gasoil et H2o, vogalène crème solaire, bonne assurance et bon vent

18 mai 2007
0

Précisions
En deux mots, vous avez la traversée à faire depuis Hyères vers Calvi (120MN). Quelle serait à votre avis, la meilleure heure de départ pour arriver au meilleur moment.

Evidemment, ca dépdent du vent, de la météo, de l'état de la mer... mais est-il préférable de faire la nav de nuit pour éviter le soleil, ou faire la nav de jour pour arriver le soir meme et passer une bonne nuit...?

Merci

18 mai 2007
0

Allons-y !
Le principal danger impossible à maitriser , ce sont les filets plus ou moins dérivants et non signalés des pêcheurs. Tous les ans il y a des accident plus ou moins graves à ce sujet (voire très graves). Se méfier au large de Porquerolles spécialement. Spécialement les nuits sans lune si mes souvenirs sont exacts.

Le second danger ce sont des sautes d'humeur de la météo. Ne pas partir dans une queue de mistral, un pote a fait naufrage, la "queue" s'est transformé en départ redoublé de mistral :-(

Le reste se maitrise plus facilement: coup de soleil, pétole au moteur, bière tiède car frigo en panne ;-)

A l'arrivée prévoir un repli en cas de coup d'ouest , très peu d'abrits sont disponibles, et Galéria n'est pas très bien protégé si mes souvenirs sont exacts. Restent les bouées de Calvi, inconfortable, chiant, mais au moins on est à peu près assuré de pour voir attendre que ça se calme.

Pour l'heure, tout est possible: je suis déjà parti à 5h du matin pour arriver à 9h du soir c'était sympa. Et aussi à midi pour arriver à 6h du matin, sympa aussi. Pas de règle ! avant le GPS c'était plus compliqué, fallait avoir la Revelata pour se guider, donc arrivée le matin tôt à l'aube.

Surtout se méfier de la météo, et des ports pleins de chez plein en juillet aout ... :-(

18 mai 2007
0

Traversée Corse
Tout à fait d'accord Robert. Le seul critère pour moi effectivement, c'est qu'il fasse encore ou déjà jour quand on est à environ 50 milles de la Corse : les chalutiers et les filets dérivants ne sont pas encore ou ne sont plus là. (L'année dernière, nous sommes tombés sur un filet dérivant en pleine nuit entre Calvi et Fréjus. Il était parfaitement signalé, mais il nous a fallu 2 heures pour le contourner.)

Pour une traversée de 110 milles à 5nds de moyenne, je pense qu'un départ vers 22 heures en été est un bon compromis. On ne risque pas grand'chose avant 5 heures du mat' (les cargos et les paquebots ne sont pas un problème, on les voit de loin et on sait où ils vont, et les NGV ne traversent pas dans ce créneau horaire) et on arrive avant la nuit. Seul inconvénient : on crame au soleil toute la journée. Mais c'est aussi pour ça qu'on y va, non ?

(De la part d'un plaisancier qui vous a rencontré à la fin du mois dernier à Porquerolles. Si vous êtes reparti le jour prévu, vous avez dû prendre un bon coup de baston d'est. A Camarat, il y avait 35 nds de vent.)

18 mai 2007
0

Heure de départ
On dit souvent qu'il vaut mieux partir l'après midi, pour arriver le matin en corse parce que le mistral à moins de chance de se lever l'après midi.

Je dirais, partir dans l'après midi, avec un bonne météo. Le seul problème, c'est qu'a force de faire gaffe à la meteo, on traverse tout au moteur :-( donc bien faire le plein de GO.

Pour le Mistral, à l'aller, si on se fait surprendre, on l'a dans le dos ( a qque chose près) alors qu'au retour c'est bien plus embetant car on l'a de face. Si on se fait surprendreau retour, ne pas hésiter à mettre de l'est dans son cap pour atérrir vers Canne, car dans ce coin la, ca soufle nettement moins.

Enfin, en juillet les probabilités de pétoles sont plus importantes que de Mistral.

Dans tous les cas, par beau temps, c'est une traversée très agréable, avec de bonnes chances de croiser Dauphins et Baleines.

Profitez en bien.
Now

18 mai 2007
0

correct
pour ma part, je pars régulièrement vers 15,16h
puis nuit tranquille et arrivée au petit matin avec un poisson au lever du soleil, comme ca je vois bien les ferry,

18 mai 2007
0

Corse...
Suis toujours parti début d'après-midi ( je ne parle pas de météo, juste d'heure )
Si tout va bien, tu chopes le phare de la Révélatta en deuxième partie de nuit.Tu n'as plus qu'à te faire tirer ( non, non, rien de sexuel ici...:) :-p

18 mai 2007
0

queue de mistral
j'aime pas le moteur donc la queue de mistral en juin ca permet de traverser vite, depart fin d'apres midi de hyeres en sun fizz, arrivee sur la revelata au lever du soleil.

il me semble quand meme que sur une traversee meme modeste comme celle la on doit etre sur de soi et de pouvoir prendre une branlee et d'y preparer l'equipage.

sinon un 45 pieds ca doit etaler

18 mai 2007
0

Beaucoup de choses justes ont été dites
Mais si mes souvenirs de traversées Corse&lt-&gtcontinent sont bons, le retour vers le continent pouvait poser davantage de problèmes que l'aller.

18 mai 2007
0

Hyères Calvi
Au minimum 109 milles à 5knt= au moins 20h.
A partir de 30 milles plus grand monde,
a ce niveau des globicéphales pénards.
Garder la vigilence car abrutis à moteur
toujours possibles, Ferry (a priori ils veillent)
cargos parfois, parfois les douanes (très impressionnant quand ils vous foncent dessus
en avion au radada), au milieu de nulle part
en pleine nuit des rendez vous de trafiquant?
Le plus important LA METEO: la méditérranée
change sauvagement en moins d'1/2h et les infos
météo sont souvent décallées de 12h.
Réduire si possible avant la baston.
La Corse on ne peut pas la manquer mais
un environnement nuageux la masque parfois.
Les mouillages sauvages sont rares.
La baie de Calvi est un Havre assez facile
mème si on a fait du Surf avant.
Le départ en Soirée est toujours magique:
on part qu'en tout le monde rentre et on s'enfonce dans la nuit, que c'est beau!
Faire les rotations d'équipage et exiger de nuit
des règles draconiennes de sécurité.
En soignant son cap on arrive à l'heure dite.
Le retour est moins favorable. Prévoir de la marge. Mais on peut le faire en 2 à 3 bords. Bonne nave!

18 mai 2007
0

Gaffe aux gros culs
Hello

Pour moi, les 2 principales difficultés sont:

  • la météo: le mistral est un vent très violent et assez lunatique (pas d'équivalent en atlantique). Sur 20 heures les prévisions sont biens fiables, mais sur une semaine, c'est nettement moins sûr. Et même si c'est évident, il faut vraiment éviter d'être dans un coup de mistral, ça tape fort! Effectivement par temps de mistral, à l'est (Cannes, Nice) on se rapproche du golf de Genes où se situe le centre dépressionnaire associé. On observe alors une bascule du vent à l'est, beaucoup moins fort

  • le traffic maritime: je dois dire que c'est ma plus belle frayeur en mer, lors d'une traversée retour de nuit vers Cannes. Les conditions étaient assez musclées (3 ris, genois bien enroulé), mais ça avançait bien (7 knt). Au large de la Corse, on (2 en quart) avait alors régulièrement 3-4 bateaux à surveiller en même temps et on regardait plus attentivement un paquebot qui devenait un peu trop visible à notre goût, il était sur notre tribord depuis un bon bout de temps (1h?). Une autre lumière apparaît à ce moment au 3/4 avant tribord mais c'était juste un feu orange, on ne voyait pas de vert ni de rouge, donc on n'insiste pas plus que ça. 10-15 min après, surtout préoccupé par notre paquebot, on rejette un coup d'oeil sur cette lumière qui n'a pas bougé voir si on peux distinguer quelque chose cette fois. Rien de bien évident encore (vert/rouge ??), par contre son éclat est plus net. Je décide d'aller chercher les jumelles pour en avoir le coeur net. Le temps de viser et faire le point, pas évident avec la mer, je vois une énorme étrave qui nous arrive droit dessus! J'enleve les jumelles, la vue est la même! Branle bas de combat, on allume rapidement les voiles à la lampe-torche, on reveille un équipier pour appel à la vhf sur le 16 nous signalant, envoie de signaux lumineux vers la passerelle de la proue du navire. Des signaux lumineux viennent en réponse du navire (ras à la vhf en revanche) donc on se dit que c'est bon. Pour éviter de le surpendre et que de toute façon, on n'a aucune idée si on lui a déjà coupé la route ou pas, on garde notre cap. (on a le sentiment d'être un la*** face aux feux d'une voiture!). L'énorme coque arrive droit sur nous à grande vitesse, on vire alors au dernier moment pour l'éviter, laissant passer devant nous à moins de 10 mêtres un énorme mur de métal! Odeur de gasoil, devent, vagues mais rien de bien grave en comparaison du choc évité! Le sillage du ferry est rectiligne, comme quoi il n'a pas bougé d'un poil. Trop absorbé par les manoeuvres (on était 2 sur le pont + 1 réveillé pour la vhf), pas le temps de voir de quel bateau il s'agissait, mais la suite de la nav fut fébrile concernant ces cargos...

Les routes maritimes dans ces coins m'ont l'air bien aléatoires (pas de rail ni de caps communs) et le code couleur de nuit est une vaste fumisterie. Sur ces types de bateaux, il est impossible de distinguer du vert ou du rouge (veritable arbre de noel), et on a été surpris par la vitesse à laquelle il nous est arrivé dessus

Tout ça combiné à un traffic intense rend des moments assez pénibles(interêt certain du radar dans ces coins, voir de de la VHF asn?!)

Voilà, pas vu de filet dérivant sinon mais ça a l'air d'être une saleté aussi

Mis à part ces quelques points, du gasoil aussi car pas mal de pétole (probleme de la med, carton ou pétole!), départ dans l'après midi et en avant les vacances

Bonnes navs!

Amicalement

Pedro

19 mai 2007
0

Ferry
C'est vrai que de nuit des paquebots
ou les ferry sont tellement éclairés que l'on
a parfois des difficultés à repérer les feux de navigations mais c'est une raison supplémentaire
pour veiller attentivement. Mais a priori on peut
espérer qu'il y a vraiment un officier de quart
à la passerelle c'est qui est peut-ètre plus douteux sur d'autres grosses unités.
Bon, ... on peut aussi croiser la 6° Flotte des USA....ou en Sortie de Toulon un sous-marin atomique qui refait surface...
Ce coin peut ètre parfois le Métro à 6h
(j'exagère).

19 mai 2007
0

Galéria , c'est pas le top ...
Pourquoi Galeria ??? C'est sans doute le coin le plus laid de Corse. Côté mouillage, c'est sans intérêt, la houle d'ouest y rentre. Pourquoi ne visez vous pas plutôt Cargèse ? Ou encore mieux, directement un mouillage dans le golfe de Girolata pour une visite de Scandola dès l'arrivée ?
Pour le départ, si tout à la voile, aucune heure préférentielle , de toute façon on finit toujours par ramasser de la pétole à un moment ou l'autre !!! Ca permet de nager avec les tortues et les dauphins, il y en a beaucoup en ce moment, j'ai fait unA/R il y a 15 jours, un régal !!!.
Durée moyenne 24 heures, plus si c'est une vraie sans moteur et sans queue de mistral.
La nuit , ATTENTION AUX FILETS DES THONAILLEURS !!! Ces P.....s de filets sont mal éclairés, souvent plus long qu'autorisés. Attention aussi aux voiliers au moteur , sous pilote et sans veille. En juillet il y en a beaucoup et ... Ils ont souvent les mêmes waypoints !
Pour le reste, c'est que du bonheur.

19 mai 2007
0

Cher Vasko...
de Gama. J'ai bien noté ton évaluation sur la beauté de Galéria et j'en informe de ce pas mes amis autonomistes succeptibles... Ceci-dit, je partage une petite partie de ton point de vue : Galéria ce n'est pas le top pour attérir car ce n'est pas protégé. Mais par beau temps c'est une escale sympa. La beauté c'est très relatif...

24 mai 2007
0

Merci
Me revoilà après quelques jours d'absence, et je vous remercie pour toutes vos informations.

La météo est un facteur primordial qu'il ne faut absolument pas négliger. Ensuite être vigilant sur les ferries ainsi que les filets dérivant.

Pour la destination de Galéria, ce n'est qu'un point de chute. Si je pars comme vous me conseilez dans l'après midi de hyères, j'ai des chances d'arriver au petit matin à Galéria, mais laissant du temps pour faire Scandola et mouiller à Girolata.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

Après la pluie...

  • 4.5 (142)

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

mars 2021