Transport de bidons de gasoil

Bonjour,
En préparation de transat, je cherche la bonne solution pour partir avec plus des 150 litres de gasoil du réservoir. Où implanter les bidons supplémentaires en toute sécurité, à bord de mon Gin Fizz?
Merci d'avance

L'équipage
14 déc. 2021
14 déc. 2021
0

J ai qq fois vu en voyage , le long des filières vers le milieu du bateau


14 déc. 2021
0

Oui comme tikipat, sur le pont, bien amarrés.


14 déc. 2021
3

Avec une planche entre deux chandeliers et amarrés dessus.


Pat45:Prévu comme ça aussi...😀·le 14 déc. 17:53
14 déc. 2021
8

En même temps, sur des traversées longues, le gasoil n'a pas une très grande utilité. D'autant plus dans l'alizé.


Little Wing:Arrivé à Kourou ?·le 14 déc. 23:30
Little Wing:Ou en Guyane en général ?·le 14 déc. 23:30
ED850:Oui, on est à Degrad des Cannes·le 15 déc. 01:20
14 déc. 2021
0

Difficile, le long des filières, les passavants ne sont pas larges et déjà occupés (rails d'écoute, tangons). Par contre, Flora, précise-moi les endroits du pont de Tikipat où sont amarrés les bidons.
Merci pour vos réponses.


14 déc. 2021
0

Vache souple sur mesure à placer.... au fond d'un coffre par exemple
www.musthane.fr[...]burant/


14 déc. 2021
0

Sur le mien c'est au fond du coffre bâbord calé à coté du bac à batterie avec sangle de retenue. Juste 40 litres en plus des 150 du réservoir. Si j'avais à traverser je crois pas que je prendrai plus.


14 déc. 2021
4

Tu prévois de faire beaucoup de moteur?


14 déc. 2021
4

vous pensez au comportement du bateau avec 150kg sur le pont ?
brrrrrr........


Cédric 1983:C’est pour ça que je pose la question!Beaucoup de bateaux traversent et arrivent avec le plein. 40l en plus au fond d’un coffre et basta·le 14 déc. 21:59
Marco9:150 kg, c'est le poids de 2 équipiers... ·le 15 déc. 10:56
14 déc. 2021
0

Ceux qui veulent une arrivée aux dates dites prennent pas mal de fuel, arrimé sur planche filiére.
Les musardeux ne s'enquiquinent pas. Mais il faut être solo et s'en prendre à soi même , pas à supporter les reproches car la cousine qui à pris son billet d'avion sera au RV sur le quai...


Sapha Pani:Bien d'accord, vaut mieux prendre de la bouffe et de l'eau que du fuel. Un moteur ca tombe en panne, pas un sac de riz.·le 17 déc. 10:41
15 déc. 2021
0

Un réservoir de 75 litres rigide est possible sous le cockpit dans la cabine arrière à coté du réservoir d’origine. jc


willy13:donc 150 +75+40 dans le coffre 265 litres ·le 15 déc. 09:54
willy13:soit +de88 heures de moteur·le 15 déc. 09:55
15 déc. 2021
1

A part les bateaux qui ont un générateur et donc consomment du gasoil, l'utilisation du moteur sous les tropiques est très limitée, contrairement aux variables (méditerranée ou nord atlantique ou, en navigation côtière, on a tendance à démarrer l'engin au moindre souffle déficient).
Sur une traversée de l'Atlantique, les calmes de plus d'une journée sont rares, et peuvent exister en début ou fin de saison (Novembre ou Mai)
Dans les Antilles, on utilise le moteur sous le vent des iles, mais uniquement pour quelques heures et il n'est pas vraiment nécessaire de stocker.
Je dois dire que je suis plus embêté par mon stock trop important qui s'abime (nous avions fait le plein en HT en Irlande en Août 2019), que par un manque éventuel d'autonomie.


15 déc. 2021
2

Pendant nos dernières transat et transpac cumulées, consommation de GO = zero litre. Merci à l'hydrogénérateur. 150 litres sont plus qu'amplement suffisants.


15 déc. 2021
0

Hello,
Je pensais aussi emmener 80l de gas oil supplémentaire pour le Pacifique, mais bon, à vous lire, je vais peut-être finalement me contenter des 220l du réservoir, et des 40l en bidons déjà à bord.
Il est vrai que je consomme nettement moins avec le mono qu'avec mon ancien cata...🙄


ED850:A la sortie de Panama, coté Pacifique, jusqu'aux Galapagos une fois et jusqu'à l'ile Coco la deuxième fois, nous avions eu beaucoup de calmes avec une mer agitée par les grains épars. Nous n'avions pas de fuel (c'était une époque ou nous n'utilisions jamais le moteur), et nous aurions été content de pouvoir avancer. Mais je pense qu'avec 260l, soit plus de 80h de moteur, t'es large. Ensuite, après les Galapagos, vent permanent.·le 15 déc. 12:14
Pat45:Ok, merci pour les infos...🙂·le 15 déc. 20:22
tikipat:certain on grave galéré pour rejoindre depuis Panama les Galapagos ... j ai eue la chance de faire faire ça en 5J et demi ·le 15 déc. 20:40
Pat45:Oui, j'ai lu ça aussi, d'où mon questionnement...mais bon, 260l devraient suffire, mon Vetus 70cv consomme moins de 2l/h à 1800T, pour un bon 6 noeuds...😎·le 15 déc. 21:18
Little Wing:Ah tiens Pat je croyais qu’on ne revenait jamais au mono après le cata 😎😬🤓·le 15 déc. 21:23
Pat45:Salut...ouais, la démarche a surtout été motivée par le budget que je pouvais allouer.L'occasion s'est présentée, le bateau correspondait à 80% à mon cahier de charges, et l'affaire s'est faite...Pas de regrets, surtout quand je vois le nombre de demandes concernant un 12m propre, et le peu d'offres raisonnables sur le marché...Le changement n'a pas été trop brutal, mon ancien cata avait quelques défauts qui sont entièrement gommés par le comportement du nouveau mono.Alors bien sûr, fini les navs à plat...mais plus de coups de boutoir sous la nacelle non plus, le passage des vagues se fait désormais en douceur et presque sans bruit, et les 4T de lest du mono, ainsi que son plan de voilure "raisonnable"atténuent grandement la gîte...Peu de différence question place également, je vis autant dehors désormais qu'auparavant...j'apprécie le confort et la sécurité du cockpit central, et la cabine arrière n' a rien à envier à l'ancienne, que ce soit au niveau dimension, ou aération...J'ai même moins de doutes désormais sur la transpacifique à venir...mon petit Naviplane m'y aurait emmené sans aucun doute, mais il est fort possible qu'il aurait bien plus souffert de l'aventure que le mono...sans parler des possibilités de navs futures une fois rendu aux Marquises, bien plus vastes désormais également.·le 16 déc. 15:38
Little Wing:c'est la première fois que quelqu'un explique son retour à un quillard, merci·le 16 déc. 21:32
Marco9:Oui, c'est intéressant. Mais tu es passé de quelle taille de cata à quelle taille de quillard ? (avant de racheter un cata en Polynésie :-)·le 17 déc. 10:02
Pat45:hello, c'est pas vraiment le sujet du fil, mais je suis passé d'un Naviplane de 37pieds en construction amateur, à un ancien ketch transformé en sloop de 40pieds, entièrement refait, donc pratiquement une construction amateur aussi, ceci explique peut-être cela...Si j'ai à nouveau les sous pour, je ne repasserais pas au cata, mais j'améliorerais plutôt le mono(trinquette sur enrouleur, bout dehors, gennaker...)·le 17 déc. 11:51
15 déc. 2021
0

Sur mon sunfizz, pour la transat retour,j’avais en plus 10 bidons de 20 litres répartis entre les 2 coffres du cockpit, ils sont suffisamment grands.


16 déc. 2021
0

Avez-vous déjà déversé plusieurs bidons de gas-oil dans le nable de pont en pleine mer un peu agitée ? Risque d'avoir de l'eau de mer dans le réservoir, de l'eau douce s'il pleut, du gas-oil sur le pont.

Il existe des réservoirs souples pour carburant qui doivent être bien bloqués sur les 6 côtés pour résister au ragage provoqué par les mouvements du bateau.

Leur avantage principal est l'absence d'air et de lumière en contact avec la surface du carburant, et donc d'émulsion qui en accélère la détérioration.

Ces réservoirs souples peuvent occuper des espaces libres tout au fond de la coque et être reliés directement au petit réservoir "en charge" càd. placé au-dessus du moteur, par une tuyauterie,vanne et pompe électrique ce qui éliminera les déversements hasardeux de bidons dans le nable de pont en pleine mer.

Dernier avantage, ils ne nécessitent pas de mise à l'air, une occasion de fuite en moins.


roberto:Perso j'ai rajouté une petite ouverture dans le réservoir à l'intérieur, juste pour pouvoir syphonner du gasoil en cas de besoin sans devoir passer par le nable extérieur. Pas utilisé jusqu'à maintenant mais bon, il est là. :) ·le 16 déc. 22:43
16 déc. 2021
2

Le premier message parle génériquement de "transat", en cette saison on s'imagine est-ouest, Canaries/CV -> Caraibes, amha un reservoir normal est plus que suffisant (en y incluant les consommateurs comme générateur etc).
Transat ouest-est toute autre chose: si on décide de tirer droit direct en coupant l'anticyclone on peut avoir besoin de beaucoup de litres, si on arrondi davantage par le nord moins de diesel mais plus (voir beaucoup plus) de vent, à chacun de choisir :)


BWV988:Franchement avec 150 litres on a largement assez, que ce soit pour une transat ou une transpacifique, j'aurais bien voulu en avoir autant, essentiellement entre Panama et les Galapagos.·le 17 déc. 13:07

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (110)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021