transformer un "voilier" en fifty

bonjour
tout est dans le titre, enfin quasiment!!
Y aurait il un quelconque intérêt à partir d'une base de voilier lambda pour en faire un fifty ??
Je me pose la question car "on" dit beaucoup de mal des fifty quant à leurs qualités à la voile ou au moteur et de plus l'offre en occasion est faible ou alors hors de mes moyens.
Mon idée est elle saugrenue? j'avoue que je n'y connais pas grand chose dans ce genre de bricolage...dites moi ce que vous inspire cette idée ^^

L'équipage
29 avr. 2013
29 avr. 2013
0

qu'esce que tu veux faire un voilier surmotorisé ,ce qui ne sert à rien ou une caravane sur l'eau ce qui serait dommage pour le voilier ou les deux ?
ALAIN

29 avr. 201316 juin 2020
0

Bonjour,
Pour 60nora,
"Une caravane sur l'eau" Peut etre un exemple .........

29 avr. 2013
0

Euhhhh... ça c'est pas un fifty !
Plutôt un seventen's... :jelaferme: :jelaferme: :jelaferme:

29 avr. 2013
0

Petite anecdote: Je connais un Sangria qui a été transformé en "fifty" en ajoutant une cabine sur le cockpit. Structure en cp de 10 ou 12 + vitrages en plastique de 8 ou 10, plus quelques renforts en tasseaux. Génial au port: ils avaient une chambre de plus, et même une terrasse où ils auraient pu prendre l'apéro. Mais ils ont eu le tort de sortir en mer avec cet hybride. Ils on failli ne pas en revenir. Le centre de gravité avait été tellement remonté que le bateau avait perdu toute qualité marine. Ils ont dû l'abandonner à leur première sortie, par force 5 et creux d'1m, se faire hélitreuiller, et faire ramener le bateau par la SNSM. Maintenant ils ont un acheté un Evasion 32.

30 avr. 2013
0

Bonjour Vital,
j'ai entendu parler d'une histoire identique aux alentours de St Denis d'Oleron, est celle là ? j'avais de la peine à le croire !
Serge

29 avr. 2013
0

Sympa la caravane :)
Mon idée n'est évidemment pas de surmotorisé un voilier car il n'y pas d'intérêt ( à moins d'être farfelu...)
L'idée est plutôt de le rendre plus habitable et de retrouver les attraits du fifty ( ceux qui n'aiment pas le concept ne sont pas obligés de le descendre ;) ) à savoir : espace de vie et poste de pilotage intérieur pour les mauvais jours et j'en oublie certainement car je ne suis pas expert en la matière.
Vu le prix des nauticat et autre fifty quand on passe la barre des 30 pieds ne serait il pas avantageux de trouver un dériveur intégral ou lesté pour le transformer??
Après "Vital" touche un des nombreux problèmes à savoir la bonne marche du bateau, faut toujours que ca flotte .

03 avr. 2014
0

bonjour, sur-motorisé un voilier, peut avoir un intérêt , j'ai un ketch de 14m ht pour 8T en charge avec un moteur de 125cv( BATEAU DE 1959 construit pour un ancien patron pécheur qui voulait de la puissance.....et continuer a pécher.) , je ne regrette pas, car en Manche il y a des courants très violents et souvent avec vent de face également, rien que pour rentrer a Honfleur par ex....à marée descendante.... 6 nd de courant n'est pas très rare....ou lorsque la goélette de 20m/ 30t de mon copain tombe en panne de moteur....
je n'ai pas un fifty pour autant ..... Salut LECELTE

29 avr. 2013
0

De toute façon, pour une telle transformation, il est impératif de consulter l'architecte du bateau. Lui seul te dira si c'est possible et quels échantillonnages utiliser pour ne pas rendre la bateau dangereux. Mais tu peux toujours installer une capote bien fermée. Ça te protégera sans trop alourdir le bateau.

29 avr. 2013
0

Avoir un voilier un peu plus motorisé n'est pas si saugrenu que cela en Méd, et une timonerie intérieure peut-être une bonne idée (si on a la visi sur l'avant depuis l'intérieur).
Mais augmenter le volume intérieur...moins évident !

0

benji ,je pense que ton idée n'est pas mauvaise ,rajouter une timonerie bien concue sur un pur voilier n'est pas si farfelu ,cobra l'as tres bien fait sur son trismus ! :-)

29 avr. 2013
0

il n'est pas le seul. Je connais personnellement deux autres Trismus avec ajout d'une timonerie. Et il y en a surement d'autres.

Ce qui ne fait en rien de ce bateau un "fifty" dans l'acception du terme. :-)

29 avr. 2013
2

Je pense qu'un voilier ayant été dessiné par un architeste donc il a des droits sur son dessin, il faut alors son accord pour modifier "radicalement" son travail
il existe une définition du "fifty" me semble t il, donc voir les affaires maritimes
Le fiftys sont trés motorisés, plus un moteur est gros plus il coûte, plus il consomme, donc gros réservoir
peut être vaut il mieux rechercher l'oiseau rare???

29 avr. 2013
0

c'est pas un peut triste de transformer un voilier en fifty??

1

non c'est un voilier avec timonerie :-)comme le mien !

29 avr. 2013
0

merci curé :pouce: :alavotre:

29 avr. 2013
1

Mais un bateau type fitfty est un voilier où le confort a été privilégié au détriment des performances.

Prendre un voilier plus performant pour détruire ces qualités là par une surcharge de confort n'est pas bien compréhensible.

Un bateau a été pensé dès le début dans un but particulier, l'architecte puis les chantiers suivent une démarche cohérente. Il faut garder cette cohérence dans l'utilisation pour être heureux sur son voilier

29 avr. 2013
0

sur-motorisé un bateau conduit vers une déclaration aux douanes du nouveau moteur , et qui engendrera un problème majeur relatif à la déclaration en douane initiale ,ou plaque constructeur avec la puissance autorisé.
ce qui veut dire également ne pas être en règle ou payer une francisation aberrante par rapport à ça .
ce n'est pas intéressant et rajouter du poids et des superstructure sur un bateau qui n'a pas été prévu pour ça peut s’avérer dangereux en navigation .si le dessin de carène n'est pas prévu pour ( couple de redressement )
il y a aussi le prix de la transformation qui n'est pas négligeable.
bref envisagez de changer de bateau si vous souhaitez avoir un fifty , c'est plus sûr .

29 avr. 2013
0

Le marché de l'occasion me parait une bonne (meilleure ?) solution

29 avr. 2013
0

C'est vrai, on ne nous l'avait pas encore faite, celle là!!! :acheval: :acheval: :acheval:

29 avr. 2013
0

tu as intéret à motoriser correctement, c'est à dire aux environs de 2,5 ou 3cv au mètre en méditerranée, ailleurs je connais pas

29 avr. 2013
0

la solution c'est le Fifty 33 ou 27 selon budjet

29 avr. 2013
0

sur le bon coin il y a (en autres ...) un cata Fifty à rénover sur la rochelle je crois .... ça occupera déjà bien assez ....:)

0

un fifty restera toujours lourd et pataud a la voile alors qu'un voilier avec une timonerie ou rouf panoramique peut etre un voilier agile

29 avr. 201316 juin 2020
1

ou mieux encore :bravo: :pouce:

07 juil. 2013
0

C'est quoi le nom du bateau en photo ? Merci

0

je le connais bien celui la c'est le sirius 35,tres bon exemple de bon voilier avec salon de pont :-)

0

Je sais.
Théoriquement essai vers le 15 mai avec son Constructeur :langue2:

30 avr. 2013
1

Oouahhh! Si tu as une place.....

04 avr. 2014
0

Je l'ai testé il y a 2 ans en Allemagne, c'est effectivement un super bateau, mais probablement aussi le plus cher des 35 pieds du marché :)

29 avr. 2013
2

il faudrait déjà s'entendre sur ce que recouvre le mot "fifty".

Traditionnellement, ce sont des bateaux avec des moteurs puissants pour leur taille, et des surfaces de voilure modestes pour leur déplacement.

une barre à roue intérieure, une timonerie (capote rigide), voire un salon de pont, s'ils sont souvent présents, ne sont pas à eux seuls synonymes de "fifty". :-)

29 avr. 2013
0

Si je ne me trompe pas, la définition d'un fifty est que la puissance du moteur (exprimé en chevaux) est supérieur au double de la surface de voilure de route (exprimée en M2)

30 avr. 2013
0

pas vraiment;o)), ça c'était la formule qui nécessitait un permis
avec un voilier de 30m2 de voilure au prés et ayant un moteur de 61cv le skipper devait avoir son permis mer(sais pas lequel
mais pour moi le fifty était un bateau avec un moteur puissant sans nécessitant le permis, avec une mature courte, un TE court et des structures permettant une timonerie intérieure...ex nauticat 33
rajouter timonerie, moteur puissant un voilier reste un voilier, NON?

30 avr. 2013
0

Je pensais que fifty venait de "fifty per cent" (50%), soit un bateau dont la propulsion vélique et la propulsion au moteur produisent les mêmes performances en navigation. Je ne me prononce pas sur la nécéssité du permis, trop fainéant que je suis pour faire le calcul avec la nouvelle formule.

En revanche, il me semble que les voiliers à salon de pont (super les séries Sirius, allez voir le site) offrent ce qu'il y a de plus habitable en conservant légalement la définition de voilier.

30 avr. 2013
0

Le gibsea 100ms etait le GB 33 avec timonerie,il doit y avoir d autres exemples de réalisation pro???
Idem pour la coque du mallard 1040 ...

0

gibsea 38 qui est la coque du 37 avec un salon de pont, sun odissey 40ds qui est celle du sun fast 40,les exemples ne manquent pas !c'est pour ça que ça me fait rire quand on dit qu'on peut pas mettre un salon de pont sur un voilier pur (si c'est bien fait)

30 avr. 2013
0

bjr,
ce genre de transformation à été réalise sur un karaté il y a quelques années ,il avait découpé la coque pour faire un château arrière et une timonerie qui intégrait le cokpit avec une porte coulissante de chaque coté .
le constructeur avait même calculé le devis de poids et légèrement augmenté le lest .
avec un moteur de 25cv diesel
ça faisait une curieuse bête mais pas plus moche qu'autre chose ..si mes souvenirs sont bons c'était sur loisir nautiques,une revue qui a malheureusement disparu .
alain

13 mai 2015
0

Salut (nora60) j sais j ai presque 2 ans de retard mais pouvez vous retrouver le n du loisirs nautiques concernant ce karaté...J en ai acheté un récemment... Merci d avance

30 avr. 2013
0

Sur une coque existante, en faisant remonter sensiblement les hauts on gagne en habitabilité, on augmente la favorable instabilité inverse mais on diminue la stabilité à l'endroit, le lestage (majoré ou quille allongée). La structure doit peut ètre ètre modifiée. La coque va donc ètre alourdie et freinée, le fardage augmenté, ce qui conduit à surmotoriser et/ou à surtoiler si on veut maintenir les performances. Le surtoilage théorique entrainant de nouvelles conséquences sur la stabilité, etc... peut conduire à préfèrer rester toilé comme avant ou mème moins et marcher alors modeste ou en mixte.
La transformation d'un voilier construit impose l'accord de l'architecte et la surmotorisation une déclaration aux douanes. A noter que surveiller les voiles de l'intérieur n'est pas idéal et que ce type de transformation, si réalisée, peut parfois rendre le bateau inrevendable. Le plus logique est de vendre son bateau et d'acheter un fifty conçu d'origine.
L'aménagement d'un bateau en salon de pont est très agréable mais n'en fait pas un fifty.

0

oui ,on le sait tout ça !mais si quelqu'un veut transformer son bateau en faisant tout ces calculs libre a lui ,y en a marre de ce monde plein de normes et de conformités ,en tout cas si je ne trouve pas mon bateau ideal je n'hesiterai pas a en transformer un a mon gout (j'ai eté dans mon jeune age professionel de la construction navale ) fi du conformisme :-p et puis si c'est pas un fifty ça sera un sixty ou un seventy :-D

30 avr. 2013
0

merci à tous pour vos participations,
le terme de fifty ne semble pas approprier à mon idée aux vues de vos réponses, la surmotorisation n'est pas le but recherché.
Le maître mot serait habitabilité, et timonerie intérieure.
Le tout serait une bonne base de voilier 12m qui se trouve à bon prix et sur lequel on pourrait remonter les hauts comme mentionné plus haut et créer une timonerie avec barre à roue intérieure !
Bien sûr que ca existe déja mais pour exemple un kirié 33 c'est 35k€ et un nauticat plus récent je n'en parle même pas!!
L'objectif serait de pouvoir caboter mer et fluvial de la med à la baltique en le vivant le mieux possible :)

30 avr. 2013
1

Perso, je pense que tous ces conseilleurs doivent avoir une grande expérience de ce dont ils causent... :heu: :mdr: :jelaferme: :alavotre: :acheval:

pfffzzzz

30 avr. 2013
0

Une transformation exceptionnelle et réussie a été le voilier pôlaire Vagabond, de Caroff, avec une forte habitabilité grace à des hauts importants et sans aucune altération de la stabilité grace à l'emploi de l'alu, montés sur une coque d'origine acier. Par contre j'ai vu le massacre d'un As de Carreau, classé initialement 1° catégorie, en un simili boat house de rivière

01 mai 2013
0

"t sans aucune altération de la stabilité grace à l'emploi de l'alu"
Je pense que la stabilité a du en prendre un sacré coup, et que si elle est toujours la même c'est que la perte a du etre compensée par plus de lest .
Il suffit de regarder la hauteur du roof initial puis de son evolution en alu .
Pour (tres ) simplifier, l'alu , à resistance egale, va permettre de diminuer le poids de la partie metalique de moitie . le poids du vaigrage, de l'isolation, des plexi etc reste le même ( à surface egale , mais comme tu as plus de surface laterale...)
Mais si dans le même temps tu fait un roof de hauteur plus que double tu est deja perdant coté stabilité .
Mais ce 'n'est la qu'une partie du probleme , car dans le même temps pour exploiter au mieux le nouveau volume tu mets des cabines la ou il y avait auparavant le carré .
Et le carré et tout ce qui s'y trouve remonte de 1,5m.
Planchers, meubles, cuisine, rangements (rarements vides) plus la timonerie interieure et la c'est plusieurs tonnes finalement qui se retrouve rehaussées : deuxieme claque pour la stabilité .
D'ailleur en comparant les deplacements en charge de Vagabond( Kurbiel) et Vagabond nouvelle version on note une forte augmentation.

A titre d'exemple si notre carré etait "à la cave"( style Damien 2) alors qu'actuellement nous avons un roof haut de 86 cm le gain total apporté nous permettrait presque la suppression totale de notre (petit ) lest , soit un gain de plus de 2 t sur nos 2,8 T.
Mais nous perdrions la vue depuis le carré, les moteurs devraient migrer vers l'arriére, et nous perdrions en amenagement , presque l'equivalent d'une cabine.
Lors du choix des superstructures ce choix a neanmoins un moment tenu la corde .
Et si un jour nous vendons Hoa , cela est une des deux options restantes pour le n°2

0

on peut citer autant d'exemple positifs que negatifs ! :-)

30 avr. 2013
0

Je crois surtout qu'on ne peut pas s'improviser Architecte Naval sans avoir fait un minimum d'études. Et si on n'y connait rien, on a de fortes chances de faire des c....ries. Mais, on peut aussi avoir de la chance et passer à côté des plus grosses.

01 mai 2013
0

le voilier "Vagabond d'Eric brossier à été conçu et réalisé pour les glaces et pouvoir "être pris" dans le pack et dériver avec en vu de faire des relevés sur la fonte de la banquise du au réchauffement .
aider de Gilbert Caroff et à la demande du skipper au vu de son projet qui était atypique et surtout scientifique .
ma femme l'a aider à obtenir son dossier sponsoring au lancement du bateau .
ce n'est certainement pas une transformation !pas plus que Vagabond peut être considéré comme un fifty .
dans ce cas ,le voilier scientifique Tara peut il etre considéré comme un fifty ?

01 mai 2013
0

Un fifty est plutôt vu comme un voilier très habitable, hauts assez importants, avec des performances véliques très moyennes pour ses détracteurs et surmotorisé pour pouvoir en ètre la propulsion principale ou d'appui: En pratique à Voile et à Moteur..
Vous parler de la 2° vie de "Vagabond"et de ses objectifs actuels.
mais le sujet concerne des problèmes de modifications structurales.
L'exemple était donné pour montrer jusqu'ou on peut aller dans les transformations des superstructures d'un bateau avec ses conséquences, et débordait naturellement le cas du fifty commun. D'anciens longs articles dans les LN de la grande époque traitaient de ces problèmes:
Détails de la transformation des hauts (quel autre mot employer?) de " Vagabond ", très différents dans sa première version, possible par l'utilisation d'alu et de profilés spéciaux pour raccorder le pont alu et la coque acier (contacter l'architecte G. Caroff pour l'historique détaillé et les photos)(avec des problèmes financiers résolus par E. Brossier).
La coque du premier Vagabond (de Spanielek je crois) et celle de "Tara" (son nom actuel par le 3° propriétaire, 1° J.L. Etienne) étaient conçus d'emblé comme voiliers pôlaires l'avant plat fait pour remonter sur les glaces.
Nombreux exemples d'idées folles ou stupides de transformations. Importance extrème de ne pas surcharger une coque, etc...
Tout cela figure aussi de façon chiffrées dans les livres d'architecture navale, à la lecture toujours instructive.

01 mai 201301 mai 2013
1

Apres avoir navigué avec un First 32, j'ai changé il y a 6 ans pour un voilier plus adapté au voyage à savoir un Evasion 36 et de mon expérience il ressort:
- Tous les fifty ne sont pas des " veaux", l'évasion 36 a été construit sur la carène d'un océanis- Il est évident que ses aménagements sont plus lourd et ce n'est pas un cheval de course .
- La timonerie intérieure ne sert a rien, si ce n'est a prendre de la place, l'essentiel est une surface " vitrée" suffisante pour assurer la veille à l'interieur, a l'abri, le pilotage se fait à partir de la telécommande du pilote.
- Il n'est pas pensable d' amenager un voilier quelconque en fity, la puissance moteur est importante mais derrière il faut tout ce qui est necessaire pour augmenter l'autonomie - Il faudra un réservoir gasoil plus grand car consommation plus importante - Il faut des réservoirs d'eau plus grands - Il faut des coffres en conséquence pour embarquer + de vivres etc......
- Tout cela en supposant bien sur que l'idée d'avoir un fifty c'est de naviguer plus loin - si c'est pour amenager un studio flottant au port , c'est autre chose.
- Tout ceci n'est que mon avis et n'engage que moi .......
Pour plus de détails de l'aménagement de l'évasion 36 :
les-voyages-de-kali.e-monsite.com[...]

Kali est à vendre..........

1

"la timonerie interieure ne sert a rien" ,pour moi c'est faux ,par mauvais temps ,quand le pilote n'assure plus ,je barre de l'interieur

07 juil. 2013
3

si l'on entend par "timonerie intérieure" un salon de pont, une fois qu'on y a goûté, on ne peut plus s'en passer, et l'on a aucune envie de redescendre à la cave ! :-p

01 mai 2013
0

tout à fait d'accord Marsouin2
et un vote , un...

01 mai 201301 mai 2013
1

a vous ecouter ,on ne ferait jamais rien !c'est triste de ne pas avoir de reves ! :-)et le bateau que vous citez comme reussite de transformation ,a savoir vagabond 2 ,je le trouve tres moche ,j'ai vu des transformations amateurs plus belles :-)
de plus quand on remonte le roof d'un bateau classique pour en faire un rouf panoramique on doit rajouter moins de vingt kilos de structure et de vitrages a comparer avec la pose d'un deuxieme enrouleur !d'apres vous lequel feras le plus perdre en stabilité ?

01 mai 201301 mai 2013
0

finalement ton projet , n'est qu'un aménagement d'un pont avec création d'un plancher pour le salon de pont et non une transformation en" fifty" car tu ne change pas le moteur ni ne touche à la surface vélique, (si ta bôme est d'origine assez haute) au pire tu auras un bateau moins raide mais cela peut se compenser
Cependant je pense qu'il est préférable de poser quelques questions à l'architecte du dessin qui a des droits et connait les limites possibles vu les échantillonnages qu'il avait prévu

01 mai 2013
1

La question de Toto à l'architecte avant la transformation...

Dis, monsieur, pourquoi t'as pas été foutu de dessiner un bateau ou on est bien ?
À cause de toi, papa doit passer son temps à arranger tes bêtises au lieu de me conduire à Disneyland...

pfffzzzz

01 mai 2013
0

il a bon dos le toto .... :mdr: :alavotre:

01 mai 2013
0

toto plus toto égale ... la tete à zéro !

07 juil. 2013
0

Si c'est pour gagner en hauteur sous barrots d'un petit croiseur, hors navigation, un roof télescopique était une solution astucieuse.
On pourra s'inspirer des voiliers Edel, chantier restructuré au milieu des années 80, qui depuis lors n'a plus fait que des cata ou trimarans Edel-Strat). Une jupe en rhodoïd transparent souple (genre vitrage d'auvent de caravane ou de tente), se rapportait entre le capot levé et le pont.
Si c'est pour barrer de l'intérieur, un pilote à télécommande avec une bulle en plexiglas de veille sera la solution la moins onéreuse.
:heu:
Quelque soit, les transformations avec rajout de roof sur un voilier pur sont rarement esthétiques, sans compter les compliqués renvoi de manœuvres au cockpit à étudier, cela indépendamment des problèmes de stabilité et de fardage. :tesur:

07 juil. 2013
0

Question confort et choix de l.architecte, je m'étonne, depuis que la quasi totalité des voiliers depuis une quinzaine d'année sont équipés de capote de roof, que les chantiers ne proposent pas une option "hard top" dont l'esthétique pourrait travaillée.

07 juil. 2013
0

Il y a les abris de navigation, type voiliers Amel, ou des pares brise sur les voiliers type Idylle (néanmoins, ne pas négliger les blessures que pourraient occasionner les montants et armatures, lors d'une chute sur le roof à l'occasion de manœuvres de pont).
Pour la capote de roof en navigation, je ne suis pas certain que ce soit une panacée dans des conditions un peu musclées.
Pour la timonerie intérieure, il ne faut pas seulement voir l'aspect abri de mauvais temps, c'est également très utile quand le "grand frère" tape dur au Zénith.
Pour le pilotage à la voile, un répétiteur tactique de Girouette Anémomètre au tableau de bord est un accessoire très utile.
Sans voir les voiles ni la girouette, il vous indiquera le côté duquel il faut donner de la barre.
Autre complication à ne pas perdre de vue, pour un double poste de pilotage, c'est la complexité du réglage de la double commande du moteur.
:reflechi:

01 avr. 201401 avr. 2014
0

bonjour ,
avez vous fait ce projet de transformer un voilier en fifty ?
j'ai contribué a cette transformation sur plusieurs voiliers de moins de 10m .........
salutations amicales .

02 avr. 2014
1

plus sûr, moins onéreux et plus pratique d'acheter directement un fifty. C'est étudié pour et il y en a plein qui marchent très bien à la voile.

04 avr. 201416 juin 2020
0

j'ai modifié mon voilier, sans demander à l'architecte (je ne saurais pas le retrouver de toute façon) je n'en ai pas fait un fifty pour autant, certains trouveront ça très moche j'en suis conscient même si j'aime voir de beaux voiliers style plan William Fife sans rien qui dépasse sur le pont, je n'ai pas rajouté de lest (9 tonnes de béton à la base...je n'ai pas rajouté bien lourd) la bôme devrait passer... au pire 10 ou 15 cm plus haut ne devrait pas changer beaucoup le comportement sur 11 mètres de mât) mais pour nous le confort n'a plus rien à voir et je pense que ça rajoute de la sécurité de se sentir bien à bord, reposé et au chaud et au sec. on ne recherche pas les performance sinon on serait pas sur un ferro... mais surtout de pouvoir aller loin et longtemps en équipage réduit dans toutes les conditions. j'imagine que ça va en choquer certains, mais à la base on aime notre bateau et on ne veut pas en changer pour être juste mieux à bord, je tente de mettre des photos d'avant et après modif...

04 avr. 2014
1

c'est plutôt réussi au niveau de l'intégration esthétique et le bateau est tip top !

04 avr. 2014
0

merci :-) j'aurais aimé un toit plus doux et arrondi, mais c'est calculé pour recevoir des panneaux solaire, alors on le verra plus^^

04 avr. 2014
0

et puis une fois que j'aurais fini le portique + des bossoirs surdimensionnés (pour l'HLM), les 2 bouteilles de gaz 13kg, la survie, les 2 bômes et le mât, et tout le barda qu'on trimballe pour un grand voyage... je pense qu'on ne le remarquera plus du tout^^

04 avr. 201416 juin 2020
1

bonjour, tu as raison, ton bateau est différent de ce que l'on voit d'habitude..mais c'est ce qui me plait...on voit que c'est fait pour y vivre et naviguer, pas pour frimer ....BRAVO :bravo et bonne nav
LECELTE
PS/ ta poupe ressemble un peu a la poupe de mon ketch ...mais moi j'ai deux étages....(.vu avant restauration ) LECELTE

04 avr. 2014
0

oui pour le moins curieux ces deux étages??... le tiens à une poupe qui ressemble plus à une pinasse (bateau du bassin d'arcachon très typique, fait pour aller aussi bien en haute mer que dans les hauts fonds sablonneux du bassin, dans l'esprit des pointus en fait mais fond plat et très longs (12 ou 13m)

07 avr. 2014
1

C'est un bateau, qui a été commandé sur mesure par un patron pécheur en Tunisie qui prenait sa retraite,( 1959!) donc typique des bateaux de Med ( genre Caîque, Tartane, pointu, etc.... ils ont tous cette proue un peu ou beaucoup tulipée, par contre la poupe est assez unique dans son genre...... je vais souvent en Tunisie et je me suis renseigné sur les types typiquement Tunisien, je n'ai pas retrouvé cette carène arrière ? Le bateau a été transformé en 1970 a Marseille en Ketch ( ponté entièrement, cabines confortables, carré avec canapés , wc, douches, tables a cartes, cuisine etc...gréement de ketch avec grand voile aurique ce qui va tout a fait avec la carène) Le dernier proprio qui faisait des régates de vieux gréements avec, a rajouté une dérive longue dessous pour qu'il remonte mieux au près ....et a rallonger le mat principal = il a gagné quelques régates , les plaques sont dans le bateau... j’espère le mettre à l'eau dans moins d'un an , ( suivant l'avancement du chantier = le financement des travaux) c'est pour ça que je vends mon plan Sergent ....auquel je suis très attaché également .....
LECELTE

04 avr. 201404 avr. 2014
0

Je découvre ce fil ahurissant!
Une remarque: L'ajout d'une timonerie remontera le centre de gravité, ok, tout le monde l'a dit.
Mais quitte a en faire une , autant en faire une vraie: qui ferme! car en cas de flirt avec l'angle de chavirage, au moins qu'elle quelle participe à éviter le retournement en offrant de la résistance à l'enfoncement.
Une casquette en dur est la pire des solution: en cas de bateau fortement couché, si elle se remplis d'eau, elle favorise le retournement et pire encore, la stabilité a l'envers.

04 avr. 2014
0

ahhh Olivvvvv.... tu me manquais.... :-D
je n'ai pas voulu la fermer (la casquette^^) car je veux pouvoir agir très vite si besoin, et c'est pas une verranda! c'est juste un abris car avec la proue très tulipée, j'ai testé par 35 noeuds de mistral et beau temps, je suis copieusement rincé au près! et comme je crains le soleil (roux...encore original^^) sous les tropiques ça fera un abris aussi salutaire.
après qui participe le plus à la stabilité inverse? la casquette ou la mât? (en bois de spruce que je n'ai pas pesé mais pas soulevable à 2) et si je rajoute des hublots ouvrants sur les vitres AV y'a plus ce problème?

04 avr. 2014
1

remarque pour OLIV 44, les bateaux je connais...un peu depuis la Royale il y a plus de 40 ans ou j'ai appris la voile...pour finir dans les vieux gréements depuis plus de 20 ans .....Sur un ferro de plus de 8t l'ajout d'une timonerie qui devrait pas faire plus de 200/300 Kg c'est pipo...Il la fermera s'il en trouve l'utilité.... C'est pas obligatoire....La caquette en dure..c'est la solution choisie sur la plupart des voiliers hauturiers de compet ou non....., une casquette en toile sur arceau remplira le même rôle en cas de retournement ( voir les ballast sur les survies..) Non j'ai fait voir ses photos a des archi du chantier du Conservatoire ou je suis membre, rien de rédhibitoire a 1er vue sur un bateau lourd a quille longue ....Salut LECELTE

04 avr. 201404 avr. 2014
0

???
J'ai écrit: Je découvre ce FIL ahurissant!
Ma remarque n'allait pas du tout vers toi. Pourquoi te sent tu visé?
Quand aux casquette en dur tout dépends de leur hauteur mais avant tout de la distance de leurs montants rapport aux flans du voilier. Certaines unités ne laissent que des passavants très petits alors qu'une casquette "souple" dépasse rarement la largeur du cockpit...
Ce n'est pas du tout le même rapport.
Si tu veux parler du bateau de TomOftortuga, je pense que passé les 100° de gite (à vue de nez sur la photo) les "coins" touchent l'eau. Et si c'est le cas, qu'il y a envahissement, c'est 200?300?500? kg supplémentaires qu'il faudra redresser. Une "coupure" des angles à 45° aurait certainement reculé le point d'entrée d'eau. Une casquette souple n'aurait pas été si haute ni large.
.
Plus largement, je m'insurge contre cette volonté que l'on sent à travers le fil de s'improviser architecte naval et faire n'importe quoi avec un voilier sous prétexte de chercher du confort. Re-creer un plancher, fabriquer un salon de pont, monter une timonerie... il y a une limite à la transformation du bateau, d’ailleurs encadrée par la D.240
Tant que cela ne nuit pas à la stabilité/comportement, ok, Mais certains ont plus une approche de transformers.

04 avr. 201416 juin 2020
0

merci LECELTE :heu: tu me rassures!
Oliv ma casquette ne dépasse pas du cockpit, je n'ai pas modifié les passavants et pour cause (ferro partout)
rien que pour toi :-) j'ai pris une photo avec rotation à 120° sous photoshop, voilà ce que ça donne, dis moi ce que t'en penses??...
insurges toi contre les horreur que l'on voit dans tous les ports (mais qui sortent pas souvent du port...) mais pas à tout bout de champ juste pour contrer, tu m'aurais dit que ça va me faire une voile permanente en vent AR ou une forte prise au vent latéral rendant les manoeuvres difficile au port OK j'aurais compris, mais là...tu sais si je me retrouve à l'envers...ça risque de se transformer en gros corps mort pour tanker...et je vais tenter d'éviter le pire hein?...

07 avr. 2014
0

prend un nordique
marin
bien motorisé
cosy

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le grain est passé

Après la pluie...

  • 4.5 (160)

Le grain est passé

mars 2021