Transformer un mât carbone de planche pour l'uriliser en tangon

Bonjour,
Qui l'a déjà fait et qu'en pensez-vous?
Merci

L'équipage
22 mar. 2009
22 mar. 2009
0

j'en avais fait deux de cette manière
pour mon Sangria.
Avecc des mats en verre.

Je m'en suis servi uniquement pour l'utilisation de deux génois jumellés.
ce qui est clair, c'est que c'est moins raide qu'un tangon idoine en alu, fait pour.

Plus de flexion pour un tangon/mat de planche ne signifie pas forcément tangon plus fragile.

Un 25 pied est de toute évidence une limite à ne pas dépasser, pour une telle utilisation.

22 mar. 2009
0

juste un petit problème pas forcément petit..................
les embouts de tangon sont prévus pour des tubes alu standards avec des dimensions du commerce connues à l'avance, alors qu'un mat de planche n'est pas forcément prévu pour avoir le diamètre des embouts de tangon

amicalement

22 mar. 2009
0

en outre, ne pas oublier qu'un tangon travaille
principalement en compression , donc que sa rigidité est une qualité essentielle et qu'il est étudié en conséquence

et
qu'un mat de planche travaille uniquement en flexion, donc que sa rigidité est un défaut essentiel et qu'il est étudié en conséquence

amicalement

22 mar. 2009
0

et pour un Bout dehors?
Hello,

Et pour un bout dehors, vous en pensez quoi d'un morceau de mat de planche avec une petite sous barbe? c'est trop flexible ou ça peu le faire pour y frapper un génois léger?

Merci de vos avis.

A+,

22 mar. 2009
0

Pour un bout dehors
cela me parait trop sous dimensionné. (suffit de voir l'épaisseur du tube, surtout pour un Biloup 9m.

Je ne crois pas que j'aurais utilisé un mat de planche pour un spi, sur mon Sangria.

Harry, j'irais voir un soudeur pro qui travaille l'alu. Généralement ils ont des chutes. Et si ce n'est pas de l'AG4MC, ce n'est pas bien grave pour une pièce parfaitement visible et démontable.

22 mar. 2009
0

DEHA
QUE CE SOIT DU CARBONE OU DE LA FIBRE ? ÉTANT PRÉVU POUR LA MÊME UTILISATION A SAVOIR UNE PLANCHE A VOILE A L'ORIGINE, SEUL L'ÉCHANTILLONNAGE CHANGE ENTRE CARBONE OU FIBRE DE VERRE, DONC LES RÉPONSES FIBRE DE VERRE VALENT POUR LE CARBONE

22 mar. 2009
0

J'ai parlé
de mât en CARBONE pas en fibre.

22 mar. 2009
0

le bout hors travaille en compression comme un tangon
il doit être rigide alors que le mat de planche doit être flexible

amicalement

22 mar. 2009
0

Mon intention étant
de fabriquer un "tangon à tout faire", ta question est donc la bienvenue.

22 mar. 2009
0

Tu as entièrement raison, Laurent, mais
à échantillonnage identique, qui est le plus solide?

22 mar. 2009
0

je soucis est
si on souhaite utiliser des ferrures de tangons du commerces ce n'est pas possible,

en effet un mat de planche à voile, n'est pas un cylindre mais un cône :-(

donc une extrémité plus petite que l'autre donc les ferrures standard ne peuvent aller

ou alors faut faire ces ferrures sur mesures

je sais car j'ai fait la même choses, :-(

22 mar. 2009
0

oui
si tu as refait une strat sur les bouts ok

exact pour échantillon de carbone

22 mar. 2009
0

OK, bien compris ...
... merci Laurent et JP.

et désolé Deha, pour avoir un peu dévié ton fil, mais ma question ne valais un fil à elle toute seule et puis c'était un peu en rapport.

A+,

22 mar. 2009
0

Deha
le carbone permet de faire plus léger, en diminuant l'échantillonnage.
Ce n'est donc pas forcément plus solide…

je ne suis pas apte à être affirmatif à 100%. Deux usages différents ne signifient pas obligatoirement incompatibilité.

Pour un spi, je réserverais l'usage d'un mat de planche à une unité de 6m maxi. Voir 7m, mais à vos risques et périls…

22 mar. 2009
0

Pour mes deux tangons
j'avais acheté quatres embout de diamètre légèrement inférieur. la différence s'est faite avec un strat sur l'embout. Facile et solide.

A épaisseur et poids égales, le mat en carbone sera bien plus raide.

22 mar. 2009
0

Mât carbone de planche :
Il a été dit des choses assez justes, d'autres moins.

Un mât de planche peut être très rigide : les mâts de "race" sont très raides. Malheureusement, ils sont aussi assez fragiles. Ceci dit, ils encaissents une compression énorme, vu que malgrès le palan triple au point d'amure, on est obligés d'utiliser une "moulinette" (un winch, quoi) pour étarquer, et qu'on bille comme des ânes dessus.
Pour la flexion, les plus longs sont les plus raides. Choisir donc un mât de 490cm ou 520cm (les mâts de 550 sont très rares), quitte à lui couper le haut. Penser aussi à coller les deux parties du mât !
Dernière précision : les mâts carbone n'aiment pas du tout rester au soleil (normalement, il y a la voile autour). Il faudrait donc les enrober de quelque-chose. Ou choisir un mât déjà protégé (pas noir, quoi), comme les mâts North par exemple.

Pour un bout dehors, je ne vois pas de contre-indication majeure, si ce n'est de penser à faire des fixations qui ne comprimeraient pas localement le mât, et il est assez facile de se procurer un bas de mât (environ 250 cm) : c'est plus souvent au niveau du manchon de raccord que la partie supérieure du mât pète. Reste donc la partie inférieur, intacte, dont on ne sait pas quoi faire...

Olivier, pas loin de 40 Kn en planche, qui y cours parce qu'il ne faut pas laisser la tramontane s'essouffler toute seule !

22 mar. 2009
0

Personne
n'a dit que le carbone était solide.

Quant à peindre le carbone, c'est en effet fortement conseillé, mais on est déjà dans l'après choix…

Pour le biloup 9m, surtout pas de mat de planche.

22 mar. 2009
0

En alu quelle section de tube faudrait il
pour faire un bout dehors( spi asy) sur un 7.50m de 70cm de déport extérieur et 60/65mm de diamètre ?

23 mar. 2009
0

Mât de planche en carbone
J'ai fabriqué un genre de bout-dehors orientable, sur lequel j'amure mon spi assy, avec un Mât de planche en carbone. Comme dit Goudspide : c'est un cône, j'ai donc emboîté les deux parties l'une dans l'autre pour doubler l'épaisseur, le tout collé à l'époxy. Il travaille uniquement en compression (sous-barbe).

Ca fait 4 ans que je l'utilise, parfois dans des conditions abusives (rafales à 27 noeuds de vent réel) et il n'a jamais cassé, ceci sur un Romanée !

J'ai adapté une ferrure de jockey-pole sur le pied de planche, pour le fixer sur la cadène de l'étai larguable.

23 mar. 2009
1

le mat de planche à voile
est un matière première dont les avantages sont :
- on le trouve en abondance
- c'est gratos .

Ca peut être le point de départ de plein de projets pour un habile bricoleur .

On peut le tronçonner pour n'utiliser que la partie intéressante .

On peut le renforcer avec de la tresse tubulaire et un peu de résine .

Avec deux mats, on peut faire un tangon symmétrique et pour les embouts, il suffit d'un peu de créativité .

Pire, avec la voile on peut se créer un gréement de yawl ou de ketch voir une aile volante . On peut aussi tailler un foc pour un petit dériveur .

Et si je vous disais tout ce qu'on peut faire avec des sacs poubelle !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Inishmore island

Après la pluie...

  • 4.5 (79)

Inishmore island

mars 2021