transatlantique Edel4, folie??

Bonjour, j'ai comme projet d'acquerir un voilier qui me permettrait à minima de naviguer sur la Méditerranée (peut-être une croisière europe-maghreb en passant par la Corse et la Sardaigne depuis la côte d'Azur), voir d'effectuer une transatlantique. J'ai peu d'experience de navigation mais je sais au moins que ça peut vite tourner au vinaigre quand on a peu de connaissances, de préparation et de matériel. Néanmoins la vie en bateau m'a séduit et j'aimerai désormais continuer mes voyages de cette manière là. Mon budget est ridicule et j'ai l'occasion d'acheter un Edel 4 dériveur en bon état pour une bouchée de pain. M'a questions est la suivante: Une traversée europe-maghreb est elle possible avec ce voilier ? Et une transatlantique ? Je sais bien que je ne suis pas qualifié pour le moment et qu'il me faudra pratiquer pas mal avant de me lancer dans une grande épopée, mais je me vois mal acheter un voilier juste pour me faire la main et en changer après, pour un autre, au moment d'effectue une grande traversée. J'aimerais bien acquérir tout de suite un navire qui me permettrait de faire ces grandes traversées quand je m'en sentirais capable. J'ai déjà lu quelques discussions sur ce Forum qui traitent de sujets similaires et il en ressort, si je comprend bien, qu'un marin expérimenté peut faire une transatlantique sur un voilier entre 6m et 7m.

Mais tous les voiliers de cette taille en sont ils capables? Certains ne sont peut-être tout simplement pas fait pour ça, et pourraient chavirer à cause d'une simple vague par mauvais temps? Par exemple, le Edel 4 est classé en catégorie 3, donc supposé ne pas pouvoir naviguer avec des vagues de plus de 4m et des rafales de vent de plus de 35 noeuds. Cela voudrais dire que même si mettons, je fais tomber la grand voile et j'enroule le génois, mon bateau pourrais tout de même chavirer just à cause des vagues ? En posant la questions d'une autre manière, existe t il des periodes et des itinéraires spécifiques qui permettent de traverser l'Atlantique sans rencontrer des mers et des vents qui ne seraient pas gérables par un voilier de cette taille? De manière générale, que pensez vous du Edel 4 pour ces grandes traversées? C'est de la folie? Ou c'est faisable sans prendre trop de risques avec une bonne préparation, du bon matos, pa le bon chemin, à la bonne saison? La question du confort est évidemment écarté ici... Merci pour vos réponses. Toutes les informations et les témoignages sont bons à prendre.

L'équipage
02 déc. 2021
02 déc. 2021
0

trouves a moi l'atlantique de Jean Lacombe... c'est un petit 7m bien construit l'édel 4, bien sur il peut chavirer comme tout bateau, mais cela dépendra de sa préparation. tout est possible, il faut choisir sa météo.
si tu l'as pour pas grand chose, commence par apprendre dessus et tu verras après.


Frogy:Merci pour le bouquin ! ·le 03 déc. 19:21
Rouletaquille:Sauf que Jean Lacombe c'était un Golif·le 07 déc. 17:30
KOALA-5:Le livre "A moi l'Atlantique" de Jean Lacombe, relate bien sa traversée de l'Atlantique en 1955 à bord d'Hippocampe, un voilier de 5m50 de sa conception.Le Golif c'était pour l'Ostar 1964·le 07 déc. 18:03
02 déc. 2021
5

quand tu l'auras ,tu verras bien si tu en est capable ...
le voilier certainement ,les premières mini-transat ont été réalisées par des voiliers de série
bien préparés de 6.5m dont le sylphe ...
alain


02 déc. 2021
0

Bonjour,
Comme le rappelle Pierol, Jean Lacombe a traversé l'atlantique sur un 6,50m . La 2eme fois sur un Golif, quillard. La 1ere c'était sur un cap vert mais je ne me souviens plus si quillard ou Deriveur lesté.
Pour avoir il y a longtemps navigué sur l'Edel4 il y a une grosse différence entre le quillard et le DL. Avec le DL, la corse par beau temps, ok, la traversée de la Med c'est déjà plus risqué. Excellent bateau de croisière familiale estivale, l'Edel4 me parait un peut "juste" pour une transat.
Jacky.


Ar-men (anciennement Tan’oz):Cap vert? T’es sûr ?Il me semble que c’était un cap horn.J’en ai eu un.Patrice·le 03 déc. 21:40
KOALA-5:C'était pour l'OSTAR, d'abord avec un Cap Horn en 1960, puis un Golif en 1964.Mais il avait déjà traversé l'Atlantique, par les alizés en 1955, sur Hippocampe un quillard de 5m50 d sa conception.·le 03 déc. 22:20
chloe:Egalement Cap Horn, 6.50 bois moulé de Herbulot...·le 04 déc. 19:24
Rouletaquille:Jean Lacombe a toujours traversé sur des quillards·le 07 déc. 17:32
02 déc. 2021
2

Tu peux toujours ,lire le livre de Paul De Meerschman qui l'a fait avec un Challenger Horizon de 6.75 m !
www.hisse-et-oh.com[...]horizon


03 déc. 2021
0

Bonjour

Vu de ce jour d'expérience, et du marché, c'est une folie aujourd'hui ! Quant à demain,.... on verra après demain !
Faire toutes les conn... sur un premier bateau (y compris celles de réparations) avant d'envisager les grandes traversées à terme, y'a le temps de changer...
Et la bouchée de pain ? Quelle saveur ? Avec le nombre de vieux 'classic plastic' dispo à de construire, le plus coûteux n'est plus le bateau, mais sa place !!
Je voyais hier un sangria à 200€, un Edel à donner,... (en Bretagne)


03 déc. 2021
0

La Croatie en Edel 4 ,c'est en anglais...activez la traduction si besoin:
www.edelvoilier.org[...]nglish/


03 déc. 2021
2

Hello,

Tu écris:
"...mais je me vois mal acheter un voilier juste pour me faire la main et en changer après, pour un autre, au moment d'effectue une grande traversée..."

C'est sur que si tu achètes un Edel en janvier et que tu programmes une transat avec un bateau plus gros en décembre, autant acheter tout de suite le gros.

Mais pas sûr qu'en 1 an tu progresses assez vite pour t'élancer pour une transat. Essye d'estimer ta vitesse de progression, ça te permettra de baliser ton projet dans le temps.
Et personne ne t'empêche de revendre ton Edel que tu auras préparé pour tes transméd.
Par ailleurs la possession d'un petit bateau pendant le temps où tu vas te faire la main te coutera moins cher.
Et enfin, je ne te le souhaite pas, il se peux que tu ne te sentes jamais prêt pour la transat.

Amicalement.
FX


03 déc. 2021
-1

L'équipement réglementaire de sécurité pour une navigation hauturière (plus de 60 milles d'un abri) te coutera plus cher que la bouchée de pain pour être propriétaire.

Quels sont tes critères permettant de conclure que l'Edel 4 est en bon état?


Pierre3:L'équipement de sécurité lui coûterait effectivement bcp plus cher que le bateau mais par simple cohérence et instinct de conservation... la réglementation, ça dépend de la qualité du texte je dirais dans le cadre défini par l'auteur du fil. Mon bateau est immatriculé en Belgique et je pense me souvenir avoir lu en diagonale ce que la réglementation belge m'impose comme équipement de sécu mais c'est tout car mon bateau ne sera jamais dans les eaux territoriales Belges et donc ne sera jamais contrôlé par les Belges. De plus la réglementation belge dans le domaine est minimale et donc fort basée sur le bon sens du chef de bord. L'équipement de sécu est donc basé sur mon bon sens, expérience en monitorat école de voile et ailleurs et info glânées à gauche à droite. Je pense qu'il en va de même pour un bateau destiné à la longue navigation, cela dit je ne connais pas la réglementation sécu Française à ce sujet, elle est peut-être trés pragmatique et pleine de bon sens auquel cas il serait idiot de ne pas au moins s'en inspirer.·le 03 déc. 16:19
03 déc. 2021
0

IL existe un site des propriétaires de bateaux Edel où tu trouvera probablement as mal d'informations utiles, voire des expériences de navigations plus ou moins lointaines.
La 3è catégorie de la division 224 ne faisait pas référence à la force du vent ni à la hauteur des vagues mais à une distance d'un abri, 60 milles pour la 3è.
J'ai possédé un Edel 4 quillard à grand tirant d'eau (1,40m) qui m'a apporté beaucoup de plaisir pour naviguer en Manche. De bonnes performances, notamment au près, moins satisfaisant aux allures portantes, mais c'est assez général avec les bateaux de cette époque. Il est plutôt bas sur l'eau, ce qui est défavorable par mauvais temps ou dans le clapot.
Mais il faut retenir que c'est tout de même un petit bateau avec peu de volumes de rangement et sensible à la charge. La hauteur sous barrots est réduite (environ 1,50m si ma mémoire ne me trompe pas et le roof relevable n'est utilisable qu'au< mouillage ou au port.
Une traversée transatlantique est une autre affaire (2700 milles des Canaries à la Martinique), se fait aux allures portantes avec 25N de vent et plus dans les grains. On est donc au delà des limites de l'esquif. Certains navigateurs ont fait cette traversée avec de petits bateaux, mais c'étaient des navigateurs confirmés (sauf Auboiroux et Gerbault).
IL faut pouvoir vivre et se reposer à bord, ce qui devient très problématique avec l'Edel4.
Vivre à bord implique des réserves de nourriture et de boisson suffisantes. Je pense qu'on ne peut espérer une vitesse moyenne supérieure à 2N, soit un minimum de 8 semaines des Canaries à La Martinique. Les navigateurs de l'époque héroïque récupéraient de l'eau de la grand voile dans les grains et on peut pêcher avec un certain succès. Après, il faut aimer manger de la coryphène pendant 2 mois et avoir un approvisionnement en eau limité autant qu'aléatoire. Rien que pour la boisson, il faut un minimum de 90 litres d'eau pour cette traversée.
Pour un navigateur débutant, l'Edel 4 est un bon choix, avec un investissement raisonnable, pour faire son apprentissage avant d'envisager des navigations plus lointaines, certainement avec un bateau mieux adapté.


penloch:Penses tu que les 2 jeunes norvégiens sur 1 petit biquille anglais de 22' ' Leisure ) étaient confirmés à leur départ du tour du monde ?www.valkyrien.tk[...]/ ·le 06 déc. 14:13
Rouletaquille:Auboiroux avait effectivement un petit voilier inconfortable et il a fait son tour du monde en se demandant pourquoi il était parti. Il ne rêvait que de retrouver sa femme.Quant au Firecrest ce n'était pas ce que l'on peut appeler un petit bateau; il faisait 11m hors tout et 9m à la flottaison.Et le deuxième, l'Alain Garbaut, était plus grand.Mais surtout c'étaient deux bateaux à déplacement assez lourd.·le 07 déc. 17:47
boraha:pourquoi que 2N de moyenne dans des alizés a 25N ?olivier·le 07 déc. 18:55
03 déc. 2021
1

Pour le projet d’une transat sur un « petit vieux » bateau en polyester , sans être trop expérimenté , il y a aussi le «folie douce , Brin de Folie »😉.


03 déc. 202103 déc. 2021
0

Il me semble que l'Edel IV DL était homologué en 4ème catégorie, contrairement au quillard qui était lui bien homologué en 3ème.
Ceci dit, pour du cabotage en Méditerrané le DL sera très bien, avec 0m70 de tirant d'eau (dérive haute), il pourra rentrer dans les mouillages peu profonds, ce qui sera plus délicat pour le quillard avec ses 1m42 de tirant d'eau.
Cependant, pour une traversée continent-Corse, méfiance ! Il faut prévoir une bonne fenêtre météo d'au moins 48 h, ou passer par l'île d'Elbe.
Quant à traverser l'Atlantique.....


03 déc. 202103 déc. 2021
1

L'Edel IV en dériveur, clairement c'est non.
Le dériveur a un petit saumon de fonte de 350 kg à 0,65 m de profondeur max, pour un bateau de 7 mètres. Il est très peu lesté. 20 milles d'un abri + beau temps...

De façon très surprenante, contrairement à la règle générale, le quillard est plus lesté, avec 450 kg dans un bulbe à 130 cm de profondeur. 60 milles d'un abri et bien plus marin.

Les deux bateaux n'ont donc rien de commun. Le plan de forme et de lest parle de lui même.

Des 6,50 m de cette époque ont fait la traversée : Golif, Muscadet, etc.
Il calent plus de 110 cm, avec 500 kg de lest en bulbe (bloc de fonte sous une quille creuse pour le Golif, ce qui revient à peu près au même que le bulbe du Muscadet)

Alors oui, tout est possible, mais si tu veux naviguer en sécurité et ne pas te faire balayer par la première sale vague, achète un quillard bien lesté.


KOALA-5:Et même à l'époque de leur conceptions, la 3ème catégorie autorisait la navigation jusqu'à 100 milles d'un abri.
En 1977/78 lors de l'achat de mon Love-Love pour remplacer l'Edel V, un ami du club avait fait la même chose en remplaçant, son Edel II, par un Edel IV quillard.
Je me souviens qu'il avait fait en famille, une croisière en Corse et que la traversée depuis le continent avait été extrêmement éprouvante, avec du gros temps en cours de route. Peut-être qu'elle se serait plus mal terminée avec un DL ? ·le 03 déc. 15:33
Pierre3:Post qui me parrait plein de bon sens et j'invite l'initiateur de ce fil à le lire..·le 03 déc. 16:16
03 déc. 202103 déc. 2021
0

Il me semble aussi que dans ces genres de bateaux minimalistes , un dériveur n'est pas souvent le meilleur choix, d'autant plus qu'un quillard dans ces tailles là dans les 7 ou 8m, avec un tirant d'eau raisonnable jusqu a environ 1m50 n'est en général pas très handicant pour le cabotage , et mieux lesté pour affronter le large.
Après mon avis perso , c'est que jusqu'à 7 m 50 environ, il y a encore pas mal de voiliers qui peuvent raisonnablement aller loin ou pour vie à bord en solo ou en duo . Par contre en dessous ça commence à être vraiment très spartiate le plus souvent, sauf pour un solitaire minimaliste! Mais tout est possible, ou presque


03 déc. 202103 déc. 2021
0

Salut Frogy
Pour tenter de répondre à ta question sur les périodes envisageables, on avait au siècle dernier les pilot charts US. Il sont toujours disponibles, maintenant sous forme électronique (msi.nga.mil[...]ons/APC ), mais ne sont plus maintenus, et sont malheureusement de moins en moins pertinents.
Cependant, à moins de vouloir naviguer aux latitudes élevées ou les changements climatiques sont les plus marqués, ils peuvent encore donner une idée approximative des conditions que l'on peut rencontrer sur les différentes mers du monde, mois après mois sur une année, bien sûr d'un point de vue purement statistique.
Mais encore une fois, ils ne prennent pas en compte les nouveaux phénomènes météo induits par le changement climatique.
Peut-être quelqu'un sur le forum aurait-il connaissance d'autres sources d'info en remplacement de ces documents.

Jean


03 déc. 2021
0

Wahou merci pour toutes ces réponses et toutes ces pistes qui vont bien m'aider dans mes recherches. Effectivement, dans mon cas le côté dériveur plutôt que quillard semble être un inconvénient.


KOALA-5:Pour des traversées (Corse, Baléares) en effet le DL ne convient pas...mais pour du cabotage le long des côtes, et de courtes traversées (15/20 milles) avec le matériel de sécurité ad hoc, il conviendra très bien.·le 03 déc. 20:53
penloch:L a traversée vers la corse avec une queue de mistral t'emmène directement sur place et rapidement, j'ai pas dit confortable, mais ça te pousse au cul + que tu ne le souhaites, sur un 28' la vache à eau avait explosé durant la descente .·le 06 déc. 14:18
Rouletaquille:Disons plutôt que le dériveur ne te favorise pas (plus qu'un inconvénient réel). Il ne faut simplement pas hésiter à le sous-toiler un peu. Prendre un ris plus tôt par exemple et lors des grandes traversées...·le 07 déc. 17:54
06 déc. 2021
0

De ce que j'ai retenu de mes recherches d'il y a quelques années il semble qu'un bateau "sérieux" pour de longues navigations commence à 28 pieds si on considére les critères sécurité et confort. Il y a plein d'exceptions mais en général c'est ça. Compter un ticket d'entrée à 10 000 euros pour un bateau prêt à partir à 60 milles d'un abri.


Rouletaquille:Je vois pas pourquoi 28 pieds. Si tu prends l'exemple de Tania Aebi qui a fait un tour du monde dans les années 80, son voilier était un Contessa 26 et, malgré l'inexpérience de la demoiselle au départ, il l'a mené à bon port·le 07 déc. 17:51
07 déc. 2021
0

En son temps un Dauphin, de 6,5m, sur plan Victor Brix a fait une traversée de l'Atlantique et, bien plus remarquable, un autre a fait dans la fin des années 70 un aller retour Morlaix Reykjavick (avec escales bien sur). Preuve qu'un bon petit bateau, bien mené peut aller loin.

www.chantier-jezequel.com[...]p68.pdf


07 déc. 2021
0

le lien que j'avais mis n'était pas le bon, je rajoute une image



07 déc. 2021
0

L'Edel 4 peut convenir a beaucoup de choses. C'est un excellent bateau. Après tout dépend de l'état de celui que tu peux acheter.
Des Edel 4 modifiés ont participé aux premières éditions de la Minitransat, donc l'Atlantique c'est possible.


tikipat:tout dépend du style de confort que tu veux , la tu vas en chier , inconfortable c est sur .. si tu es jeune je dirais faisable , mais pas rapide , préparation rigoureuse a faire ... ·le 07 déc. 17:58
tikipat:@Sillage en dessous confirme mes propos avec un tel voilier ... ·le 07 déc. 19:56
KOALA-5:Il y avait bien des Edel pour les premières mini transat 6m50, ( 1977 et 1979) cependant ce n'était pas un Edel IV, mais des Edel VI GTE, entre autres skippés par Bruno Peyron et Brigitte Oudry.·le 07 déc. 20:07
07 déc. 2021
1

J'ai traversé (solo) en 2004 Canaries Cap Vert St Martin sur un ti voilier de 7m des années 70, 1/4 toner, moteur hb, pas de survie, vhf portable, entièrement rénové,belle traversée, surpris de nuit entre Canaries Cap Vert, à la première survitesse par le bruit: comme un déboulé sur des galets! et surpris aussi 200 miles de l'arrivée lors d'une petite dèpression, vent W, près difficile à cause des claques sous la coque, donc au travers sous solent seul, une courte vague surprise 2 m? a gentiment pris le petit bateau et hop mat et bonhomme à l'eau: cockpit très clean et bas hauban cassé! De beaux souvenirs, belle aventure, bateau bradé sur place car pas rassuré sur un retour... c'est très très léger!!! mais formateur!


arnaudp:L edel 4 dériveur n aime pas le gros temps , pour la corse cela peut être faisable , bonne météo et moteur mais, je ne le ferais pas.·le 07 déc. 19:52
07 déc. 202107 déc. 2021
0

La catégorie de navigation attribuée à un bateau reste une bonne base pour apprécier le côté marin de celui-ci. On trouve des petits bateaux anciens homologués en 2ème. Avec ceux-là, on ne risque pas grand chose à naviguer en 1ère.
Il faut aussi que le bateau soit relativement performant à la voile car les petits bateaux n'ont pas de gros réservoirs de carburant. La voile est donc leur principal moyen de propulsion. C'est en croisière à la voile qu'on apprécie un bateau qui marche bien. Tirer 90 miles face au vent le long d'une cote est horrible avec certains bateaux alors que c'est du plaisir avec d'autres. C'est vraiment plus important sur un petit bateau que sur un gros.
Vu le faible prix des vieux bateaux, il faut vraiment tout prendre en compte pour ton choix


0

Bonjour tout le monde. Merci pour vous contributions. Finalement j'ai acheté un super challenger de 9m de long. Il y a un peu de travail a faire dessus,mais il me semble, avec mon peu de connaissances, avoir neamoins les reins assez solide pour le programme que Je m'etais fixé.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (148)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021