Transat retout : grib, météo, routage et logiciel

Bonjour,

Je prépare tranquillement ma transat retour pour avril et j'ai quelques questions en suspend que je souhaiterais vous soumettre.

La première concerne les gribs : je pensais prendre quotidiennement les pressions et vent pour l'atlantique dans sa globalité par pas de 12h sur 7 jours avec une maille très large 4°x4° pour avoir une vision d'ensemble + une zone plus restreinte autour du bateau (180 nm) sur 3 jours avec une maille fine 1°x1°

La deuxième concerne le bulletin météo : je comptais également prendre le bulletin large Meteraea IV en complément, histoire d'avoir une expertise du grib chargé

La troisième concerne les logiciels : connaitriez vous un logiciel qui permette d'avoir le grib affiché plus la future position du bateau à une date donnée ce qui permet de connaitre le type de situation météo rencontrée à la date dite

A bord j'ai juste un irridium (j'ai aussi un récepteur BLU mais je n'ai jamais pu capter RFI dessus).

Merci pour tout
FAb

L'équipage
28 déc. 2011
28 déc. 2011
0

Bonjour Fab,

Concernant ton 3ème point,je ne sais pas s'il existe un logiciel pour cela, mais tu peux facilement reporter la position de ton bateau avec ton estime. Compte tenu des Gribs à x jours tu auras ainsi une idée du temps à venir.

A moins de bien maitriser les analyses météo, je trouve que pour une Transat retour, le routage est une option envisageable, (recommandée ?)

A+ Sergio
sergeetdomi.blog4ever.com[...]15.html

NB : Tu peux lire avec profit cet article :
www.plaisance-pratique.com[...]visions

28 déc. 2011
0

1) très bien
2) parfait :bravo:
3) Navimail peut faire ça : programmation de route à cap et vitesse constants, on peut même programmer les requêtes météo en déplaçant automatiquement la zone au fur et à mesure. Mais sur un voilier c'est un peu aléatoire au-delà de 2 ou 3 jours.
NB c'est (un peu) payant.

29 déc. 2011
0

Presque tous les logiciels de Navigation permettent d'avoir les gribs sur l'écran de navigation et donc de voir ce qui risque d'arriver en vent sur la route à venir pour moi c'est le cas avec NOE en chargeant UGRIB

29 déc. 2011
0

j'ai en programme de faire la même traversée

un programme gratuit qui permet de montrer la position du bateau jour par jour et de déplacer automatiquement la zone des gribs avec l'avancement est le bon vieux Viewfax (ou airmail), on peut l'utiliser avec iridium ou bien lui faire "écrire" la syntaxe de la requête grib et puis la copier dans l'email de requête

pour une traversée de ce genre antilles açores, perso je crois que parmi les outils les plus significatifs il y ait les données 500hPa, justement pour avoir une idée du type de temps: situations de blocage, flux zonal plus ou moins haut en latitude, risque de dépressions secondaires, etc; amha c'est un instrument plus significatif que les grib vent surface à longue écheance, mais bon c'est un choix personnel

bv

29 déc. 2011
0

Ok pour les 500 hpa. J'espère cependant que dans la bulletin météo vocal type RFI, ils en auront tenus compte pour établir leur prévisions.

Sinon pour viewfax, il permet de faire défiler les Gribs mais ce que j'aurais aimé c'est un truc automatique qui sur la base d'un cap donné et une vitesse donnée me positione dans le futur le bateau avec en surimpression le grib.

29 déc. 2011
0

Viewfax fait exactement ce que tu demandes; ou mieux, je viens de vérifier, Viewfax le fait mais ne te montre pas ta position, le module viewfax intégré à Airmail le fait en te montrant la position qui bouge avec le temps, voir cette succession (c'est la tempête Xynthia avant d'arriver en France), on voit le bateau qui "avance" sur le cap renseigné dans le module position de airmail, la zone de prévision étant translatée période par période

i174.photobucket.com[...]ib1.jpg

i174.photobucket.com[...]ib2.jpg

i174.photobucket.com[...]ib3.jpg

i174.photobucket.com[...]ib4.jpg

i174.photobucket.com[...]ib5.jpg

i174.photobucket.com[...]ib6.jpg

Les bulletins en phonie (metareaIV, ou II) sont valables 24 heures, les américains (metIV) ajoutent une indication à 48h souvent très succinte, par contre sans vouloir refaire toute l'histoire les données d'altitude permettent de se faire une idée plus moyen terme du genre de temps; par exemple une dépression au sol mais pas en altitude quelques centaines de milles au SW des açores peut être transitoire, donc on peut se dire on part quand-même des antilles on verra bien, si par contre elle est liée à une dépression "coupée" en altitude il peut être question qu'elle reste sur place avec ses copines pendant 1-2 semaines, ce qui du pdv planification est tout un autre paire de manches

juste pour info, d'où est-ce que vous allez partir ? je n'ai pas encore décidé, à priori pas loin de la martinique (?)

30 déc. 201130 déc. 2011
0

Il semble que cette fonction ne marche pas sur toute les config. Sous Windows7 ça pase mais sous mon XP, ça ne marche pas.

29 déc. 2011
0

De Charleston en Caroline du Sud.
Etant un peu plus haut en latitude j'espère toucher du vent assez vite.

Pour viewfax, je l'utilise depuis longtemps mais je n'avais jamais vu cette fonction. Super comme quoi, plus c'est simple...
Merci

30 déc. 2011
0

Il y a en fait un bug concernant les vitesses comportant une décimale.

29 déc. 2011
0

Bonjour
Ne compte plus sur RFI pour la météo... plusieurs fils ont été lancés sur Héo (voir ci-dessous), de nombreuse réclamations adressées à RFI aussi...
www.hisse-et-oh.com[...]sur-rfi

29 déc. 2011
0

C'est juste le bulletin RFI sur lequel je compte. On le trouve sur internet, je fais une requête via saildoc et je le récupère sur mon e-mail.

29 déc. 2011
0

C'est quoi déjà l'adresse et la requête à faire pour avoir les bulletins RFI par email ??
Merci d'avance.

30 déc. 2011
0

Ça marche MERCI
Mais où est-ce que je pourrais trouver la requête pour d'autres zones, genre Méditerranée. Ou pour une zone plus petite ?

29 déc. 2011
0

envoyer un mail à query@saildocs.com
sujet : ce que tu veux
Message : fr.atl-alize

30 déc. 2011
0

Bonjour

ceci te donnera beaucoup d'info sur les possibilités de saildocs

More information on Saildocs is available by sending an email to
info@saildocs.com, this will return the how-to document (about 5K).

29 déc. 2011
0

Il existe un petit logiciel gratuit qui s'appel ugrib si cela peut être utile

29 déc. 2011
0

Il y a bien un module de routage en cours de dev avec OpenCpn mais c'est encore surement en béta et je ne connais pas le niveau d'avancement.

29 déc. 2011
0

tu peux voir ça aussi si tu as quelques sous à debourser
www.searout.fr[...] personne ne s en plaint

29 déc. 2011
0

Concernant les cartes 500hpa : existe t'il une différence entre les gribs 500hpa et les cartes 500hpa.

Le gros problème des cartes c'est leur poids en octets incompatibles avec une réception avec un irridium.

29 déc. 2011
0

Dans le principe non pas vraiment maintenant c'est histoire de gout moi j'ai un peu plus de mal a lire le 500hp en grib.

Mais le 500hp en grib a pas vraiment d’intérêt non ?
ou bien l'idée c'est de prendre un situation a H+24 et de te faire ta prévision après avec la 500 Hp pour économiser des unités ?

30 déc. 2011
0

Si j'ai bien compris ce que Roberto m'explique, l'intérêt du 500hpa c'est de connaitre pour une phénomène donné sa probabilité de déplacement. En croisant les infos ont peu donc envisager un plan B, surtout pour les échéances au-delà de 3 jours.

30 déc. 2011
0

je viens de faire un petit test rapide.
résolution 1°, intervalle 12h , duré 8J, zone 52°N, 31°N, -81°E, 0°E
en prenant juste les infos de base 148ko
ça doit te donner 3 a 4 min.
Mais la zone peu se réduire, et de toute façon elle se réduira durant la traversé.

30 déc. 2011
0

oui effectivement je pensais le débit plus important en faites dsl.

En même temps j'avais pris une zone vraiment très/trop grande et sur 8 jours, donc en réduisant un peu la zone et/ou en mettant moins de 8J il y a moyen de facilement diviser par 2 voir 3 le poids.

Si tu essayes de faire ta prévision avec une itération ou tu récupère la surface et le 500 hp il te faudra une plus grande zone pour bien identifier les systèmes a venir donc au final tu ne gagnera rien en poids et tu feras difficilement mieux que le modèle.

le plus simple prend toi zygrib c'est gratuit et test un peu pour voir ce que tu arrives à en sortir.

30 déc. 2011
0

Oui pour faire une prévision il te faut une carte de surface et la carte 500 hp pour estimer les déplacements des systèmes météo.

Si tu prend un grib l'info du 500 hp ne te sert pas à grand choses si tu prends ton grib pour 8j. Dans ce cas elle ne te sera utile que pour les routages a très long terme.

En paramétrant finement zygrib ton fichier météo ne fera que quelques ko ça ne devrai pas être insurmontable avec un iridium non ?

30 déc. 2011
0

Le transfert s'effectue à 2.4kbits/s donc si on convertit, on arrive à
8 à 9 mininutes sur la base de 1ko=1kB=8kbits donc 1ko/s=8kb/s.
148x8/2.4=493s=8,2 min.

30 déc. 201130 déc. 2011
0

Zygrib affiche plein de données à différentes altitudes, pas que le vent. Indispensable pour une météo sérieuse, et gratuite.

30 déc. 2011
0

Le téléchargement à bord des données Zygrib avec un irridium est trop long et s'il y a une coupure de la transmission il ne reprendra pas là où la coupure est intervenue.

Ceci dit, je compte bien charger un max d'info avec Zygrib à terre avant le départ.

30 déc. 2011
0

Bonjour,
rentrant de Floride en Bretagne en 2013, je m'intéresse aussi au routage de M. Meulnet. Peux tu me dire à peu près le coût d'un tel routage?
Bon vent.

09 jan. 2012
0

Et peux-tu communiquer le tarif pour le routage?

30 déc. 2011
0

En 2010, pour ma transat retour, j'avais pris searout comme routeur. Que du bonheur et pas de complication. Tous les matins, je lui envoyais ma position par sms, 1 h après, je recevais un wp a viser.Si difficultés, un coup de fil rapide et j'avais la réponse. De plus, Michel meulnet est un type très sympa: il m'a route du Marin jusqu'en Corse. 2 mois. Dominique

10 jan. 2012
0

Bonjour, il me semble que c'était 270€, mais cela a duré 2 mois. Demandez à Michel, il est très réactif et vous répondra par retour. C'est très confortable, aucun souci car sa vision à lui est tout l'atlantique et peur prévenir des évènements qui se produiront des jours plus tard. J'ai toujours eu le temps qu'il me prédisait. Et puis on ne s'ennuie plus avec l'ordi, la conso de l'ordi etc. De plus il envoie les gribs locaux par skyfile. Enfin, cerise sur le gateau, il envoie à plusieurs correspondants(epouse, enfants etc, tous les jours une carte de l'atlantique avec la position du bateau.

30 déc. 2011
0

Il peut y avoir une solution dans la mesure où vous pouvez recevoir des mails.
vous envoyez un point spot tous les jours, et un routeur en fonction de votre position vous envoie un mail à une cadence convenue.
Je connais un Anglais qui à fait une transat retour l'été dernier et qui réceptionnait le retour par une transmission en BLU à heure convenue reçue sur un petit poste comme nous en avons tous.
pas cher et efficace.
JJ

30 déc. 2011
0

Il y a un programme sinon qui a l'air pas mal fait et en plus il fait du routage :
weather.lediouris.net[...]fr.html

07 jan. 201207 jan. 2012
0

En complément il y aussi début le Gulfstream à prendre en grib.

Voir le récit du naufrage raconté ici :
www.artseaprovence.com[...]our-ii/

07 jan. 2012
0

et une video ici

07 jan. 2012
0

Gary : moi aussi j'aurais bien aimé savoir s'il y avait un quelconque moyen (carte de pression, 500...) d'indiquer qu'il y avait potentiellement un risque. Histoire de bien regarder.

09 jan. 2012
0

Bonjour,

Pour répondre, plusieurs choses à retenir
Naviguer en saison cyclonique (ou proche, la saison ne démarre ou ne se termine pas à date fixe!) a éviter ou alors être extrèmement vigilant (faire surveiller une très large zone par quelqu'un ayant tous les éléments et suivant les évolutions au rythme des mises à jours des données tts les 3h00 ou 6h00)et en contact avec le NHC par exemple, (National Hurricane Center) pour suivre la trajectoire des phénomènes.
Je constate que les grib, par exemple, sont parfois radicalement différents d'une mise à jour à l'autre, témoignant d'une évolution rapide. J'aime bien la citation de l'humoriste P. Dac "La météo c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps".
Concernant les gribs, rappelons qu'il s'agit de données brutes, le vent y est toujours sous estimé (parfois largement)....
Concernant le cas de la tempête Andréa, un peu particulier, cette tempête c'est développée en dehors de la zone tropicale, le système à été nommé et identifié le 9 mai... Peu probable qu'à l'époque rien ne soit visible au moins 48h00 avant...
Tout le problème est en navigation au large,contrairement à terre, les sources d'informations sont assez maigres (gribs mais petites zones, cartes fax à interpréter)et ne permettent pas d'avoir une vision précise d'une très large zone...

Cordialement
Michel
Searout'

09 jan. 201216 juin 2020
0

Je ne suis PAS Mike71 ;-)
Concernant le point 2, les différents organismes essaient surtout d'améliorer leurs modèles en comparant les prévisions avec la réalité du terrain. Ils le font principalement par une comparaison au niveau 500 hPa (notamment la position des "troughs"(thalwegs) qui est crucial).
Voici par exemple les résultats globaux de l'ECMWF pour ce niveau:
On voit l'excellente qualité des prévisions à 3 jours, la bonne qualité à 5 jours, la chute nette pour 7 jours, et les faibles résultats à 10 jours (On atteint juste 50% pour l'hémisphère nord).
Les progrès sont lents, mais réels...

09 jan. 2012
0

Bonjour,
Concernant le point 1
Oui le vent est toujours sous estimé pour des valeurs de vent supérieures à 10noeuds. Le grib donne une valeur du vent à 10mètres moyenné sur 10minutes, ce qui fait que le vent "réel" est plus soutenu. De plus le grib ne donne pas le vent dans les rafales, sous les grains par exemple, c'est le cas à l'arrière d'une dépression(front froid).La résolution du modèle est également à prendre en compte (1°, 0.5°...)
A moins d'avoir un fichier à résolution fine, le grib ne met pas en évidence les renforcements du vent dû aux reliefs (effets de site).
Pour des valeurs inférieures à 5-10noeuds les valeurs sont beaucoup moins précises, et parfois cette fois ci sous estimées, et la direction donnée est parfois erronée...
Concernant le point 2 Sailor54 à parfaitement répondu ...

Cordialement

07 jan. 2012
0

Je n'avais jamais lu l'article du Sean-Seamour ni vu la vidéo ! Impressionnant !

Il faut bien redire que plus les vents sont forts, plus les Grib sous-estiment la force.

Searout, es-tu sur la fréquence ? Quel est ton point de vue ? De telles conditions n'étaient-elles vraiment pas prévisibles ?

D'autre part, je suis intrigué par la décision du skipper. Il me semble que j'aurais fait tout de suite du sud à l'annonce des 35N. Cela n'aurait sans doute pas suffit pour échapper au piège.... 35N sur des Grib il faut s'attendre au baston... mais là...

En tous cas c'est un argument choc pour se faire router sur la Transat ouest / est !

A+ Sergio
sergeetdomi.blog4ever.com[...]15.html

08 jan. 201216 juin 2020
0

Les conditions entre le 6 et le 9 mai 2007 (en gros au NE de la Floride) ont fait l'objet d'une analyse du NOAA
www.nhc.noaa.gov[...]rea.pdf
et d'un article de Wikipedia
en.wikipedia.org[...]2007%29
car ce sont les prémisses du cyclone tropical Andrea.

Les cartes de surface et à 500 hPa sont disponibles ici
www.hpc.ncep.noaa.gov[...]07.html

On note
1 - Un développement très rapide entre le 6 et le 7 mai (voir images 1 et 2)
(16 hPa en 24 h)
La circulation "fermée" à 500 hPa se produit aussi en 24 h (image 3 et 4), avec une variation très forte de la température d'altitude du N au S.
Je n'ai pas trouvé, et c'est dommage, les vents d'altitude (jet streaks)

2 - les isobares extrêmement serrés (car il y a un fort anticlyclone juste au N) juste là ou se trouve le bateau avec vent force 9 à 10 (hurricane force dit Wikipedia, se souvenir qu'aux basses latitudes comme ici, le vent est plus fort que chez nous pour un même écartement des isobares)

3 - Très probablement (la carte du site n'est pas claire) un bras du Gulf stream à plusieurs noeuds contre un vent de force 9/10 => vagues monstrueuses.

4 - Où aller ? Le secteur dangereux est Nord, mais le système se déplace vers le S, donc c'est le piège (allez N c'est se diriger vers le secteur de vent fort, allez S n'empêche pas de se faire rattraper par la dépression, allez E ou W ne permet pas de quitter suffisamment la zone

5 - Prévisible ? Les cartes à 500 hPa montrent la progression à partir du 4/5 vers le S d'une forte "dépression d'altitude", avec donc la possibilité d'un développement explosif d'une dépression de surface.
Ceci peut échapper pendant un moment au modèle GFS des gribs avec ses mailles (trop) larges...En tout cas, rien de visible le 5, danger possible le 6 (apparition d'une petite dépression de surface) et tempête extra-tropicale le 7 !
Donc 24 à 36 h peut-être de marge...

8 - Ce scénario est RARE à cette époque et à cet endroit...Et tout est rentré provisoirement en ordre la journée du 8 (avant de repartir pour le cyclone tropical Andrea les jours suivants, mais c'est une autre histoire)

09 jan. 201209 jan. 2012
0

Puisque tu écris, Mike71 :
"Concernant les gribs ... le vent y est toujours sous estimé (parfois largement)",
et que tu pratiques l'art météorologique quotidiennement...

Me viennent 2 questions :

  1. De ton point de vue, le vent est sous-estimé dans les gribs :
  2. Dans le contexte des phénomènes les plus extrêmes ? Creusements rapides par exemple dont on parle sur ce fil ?
  3. Tout le temps ? Y compris dans la moindre perturb océanique ordinaire ?

  4. Je suis bien persuadé que tous les services météos du monde mettent en relation leur prévisions avec les conditions objectivement observées in situ à l'échéance de la prévision.
    En particulier pour les prévisions/observations au large.
    Je ne sais pas débusquer de telles données comparatives.
    Si de telles données sont publiées.
    Une piste ?

L'enjeu ?
De la fiabilité établie et reconnue (ou non) d'une prévision, dépend la confiance que le navigateur va lui accorder, et donc la conduite ou les dispositions qu'il va prendre.

Merci, et bonne journée.

09 jan. 2012
0

intéressant :)

qualques autres éléments, si c'était "les gribs sousestiment le vent à l'arrière d'un front" cela seraît très facile à prendre en compte dans le modèle en multipliant le vent-grib derrière le front froid par un facteur de correction :-)

En lisant les procédures d'établissement des cartes situation et prévision pas les analystes US, on comprend un peu mieux.
Brièvement, il y a la sortie de modèle, les analystes connaissent les biais du modèle, c'est à dire sa tendence à sur-sousestimer certaines dynamiques de base, donc corrigent par ici et par là pour arriver à la version finale de la carte.
Les équations du modèle étant modifiées au fur et à mesure que le développement avance, les analystes en contrôlent les sorties et en determinent petit à petit les nouveaux biais, c'est une appréciation qui évolue avec le temps..

Ces biais ne sont pas "5 noeuds en plus du grib après le front froid", mais des anomalies dans la description de comportements plus généraux de l'atmosphère.
Pour faire un exemple ua hasard, un biais d'il y a quelques années:
"In split flow patterns, particularly during the cool season, the GFS has a tendency to phase the waves in each jet into a large long wave"

donc celui-ci en particulier est (probablement "était", cela date de quelques années) rélatif à une certaine dynamique d'un certain type de flux d'altitude, en corrigeant la sortie de modèle par exemple en diminuant la mise en phase des ondes courtes, l'analyste va obtenir des cartes de prévision légèrement différentes, dans lesquelles le "vent après le front froid" peut être sensiblement le même du grib brut du début ou tout à fait un autre, selon le dégré d'influence du processus physique reinterpreté sur la variable finale "vent".
Donc selon le genre de dynamiques présentes dans l'atmosphère, les grib vent peuvent être tout à fait correctes ou bien ne l'être pas du tout, ça on le savait, les différences dependent de la connaissance et surtout la pratique quotidienne du modèle de la part de l'analyste.

Les grib c'est sympa, c'est facile, mais perso j'ai du mal à comprendre le dégré de confiance qu'on y attribue généralement, mais bon à chacun de voir

:-)

07 jan. 201216 juin 2020
0

Bonsoir FBLC
Je reviens d'une transat Tunisie-Guadeloupe;
Si tu as un iridium, le + simple est de faire des demandes à l'aide de SkyFile de 5 jours sur une zone Maxi de 600M, le téléchargement est rapide (1 minute) cela coute - cher.
Une zone trop grande demande beaucoup d'unités et le temps peu changer très vite, à- que tu possède une bombe.
Ensuite sur Open CPN (gratuit) tu lit les Grib, pour la simulation du fait des marques à 24h, 48h et + si besoin.
Le top, utulisé sur cette Transat: Maxi Time0, il possède un simulateur.
Si besoin, je peus te renseigner par mail ou Tel.
A+ JL
Si joint une image de la météo rencontrée...

07 jan. 201216 juin 2020
0

Bug dans les gribs.

Si je ne me suis pas trompé dans les dates, il y a une ENORME divergence entre la carte NOAA du 11 et le grib corespondant pour l'un près de 50nds, pour l'autre à peine 30 et en plus la dépression n'est pas au bon endroit.

Qui croire ? A priori la carte, mais alors sur quel modèle se base t'il pour avoir une telle dépression ?

07 jan. 201216 juin 2020
0

Interprétation humaine ?
Forte amplification d'une faible dépression créant une dépression localisée très creuse en raison de la très forte courbure d'un jet-streak (= morceau de jet stream) à 300 hPa ?
Données GFS le 11/01 à 18 h à 300 hPa

07 jan. 201207 jan. 2012
0

C'est une affaire intéressante à suivre d'ici trois jours, fblc.

De toute façon, c'est la NOAA qui aura raison puisque les deux documents proviennent de cette même institution.

J'ai regardé à 48 h.
Les situations sont encore très similaires sur la zone à 2 jours.

Par contre, à 96 heures, ça diverge.
Enfin, plus exactement, je veux voir sur la carte la "patte" du prévisionniste lequel "parie" que le phénomène va s'accentuer dans les heures qui viennent.
À noter, le grib donne déjà du 40 nœuds dans l'après-midi du 11, mais par organisé comme le voit le prévi.

Le grib, c'est seulement le résultat du calcul mouliné par le modèle GFS.

Dans tous les cas, en bateau, on dispose de près de quatre jours pour prendre des dispositions...

Si l'on est au large dans la zone, le grib est suffisant alerter le navigateur.
Et le chargement de gribs, au large, c'est au moins une fois par jour sitôt que l'on a un doute.

Le lien pour les cartes :
www.opc.ncep.noaa.gov[...]b.shtml

08 jan. 201208 jan. 2012
0

"Si l'on est au large dans la zone, le grib est suffisant pour alerter le navigateur."

L'ennui c'est qu'en mer, si je n'avais eu comme info que le grib, je ne me serai pas inquiété plus que cela (30nds au portant ça ce gère), 50 nds c'est autre chose. En plus, à moins d'avoir lu un peu vite, il n'en est pas fait mention sur le bulletin : www.opc.ncep.noaa.gov[...]1.shtml

Je viens de voir que ce matin le GFS donne bien 50nds. A bord cependant on aurait eu l'info avec du retard (au moins 12h sur la base de 2 gribs par jour).

08 jan. 201216 juin 2020
0

Voila, le modèle GFS est maintenant très proche de la prévision 'humaine' d'hier (11/1 à 06 h)

09 jan. 201216 juin 2020
0

Et 1 jour plus tard, à 48h de l'échéance, c'est quasi-idem entre le grib GFS et la carte du prévisionniste NOAA.

09 jan. 2012
0

Bigre... ça interpelle !
Pourtant il me semble qu'en période cyclonique, ils donnent la position des phénomènes bien à l'avance, non ? :-(

09 jan. 2012
0

A la décharge de RFI, cette dépression ne passera pas obligatoirement sur l'une des zones couvertes (Flemish, Ridge, Milne ?)
Mais tu as raison pour le très court terme de ces prévisions.

09 jan. 2012
0

C'est bien pour les deux traversées aller et retour France/Antilles... c'est un service français, n'est-ce pas ?
:coucou:

09 jan. 2012
0

C'est joli... :heu:

12 jan. 2012
0

RFI peut donc servir à vérifier la pertinence d'un Grib à l'instant t mais ne servira pas à grand chose d'autre pour les échéances suivantes. Dommage.

12 jan. 2012
0

Merci de nous faire suivre... il n'y a plus qu'à souhaiter que les pros obligés de se trouver là dedans s'en tirent bien !
Une dépression aussi creuse, c'est exceptionnel, non (prévue 963 hPa) ?
:-(

12 jan. 201216 juin 2020
0

916 hPa (hors cyclone tropical) près de chez nous.
en.wikipedia.org[...]ry_1993
Carte tirée de
www.metoffice.gov.uk[...]993.pdf

870 hPa pour le Typhon Tip dans le Pacifique le 2 October 1979 (source wikipedia)

12 jan. 2012
0

Merci à tous les deux pour l'éclairage...
Question subsidiaire : "autrefois", on ne parlait pas en hPa mais en millibars : j'ai jamais su quelle était la différence ?
:-)

12 jan. 2012
0

Pfffui Pfffuiuiui !!
Au cas où tu comprendrais pas, c'est sensé être 2 coups de sifflet !

Thanks

09 jan. 201209 jan. 2012
0

Par contre, pour ce qui est du contenu du bulletin RFI du jour dont je livre les extraits significatifs ci-après :

[b]NSXX60 LFPW 090918
ORIGINE : METEO-FRANCE TOULOUSE

...

Bulletin météo marine pour Radio France Internationale
Date : lundi 09 janvier 2012

Pas de coup de vent en cours ou prévu.

Situation générale le lundi 09 janvier 2012 à 00h UTC et évolution :
Dépression complexe 973 hPa à l'est immédiat du Groenland.
Perturbation associée traversant ROMEO et se désagrégeant.
Dépression 996 hPa par 52N43W, se décale vers le nord-est en se
creusant, prévue 985 hPa par 59N27W le 09 à 12 H UTC, puis 968 hPa
sur l'Islande le 10 à 00 H UTC.
Anticyclone 1034 hPa sur PAZENN, se décale lentement vers le
nord-est, prévu 1037 hPa au nord-ouest de la France mardi.
Dépression relative 1023 hPa sur le Maroc, sans changement
significatif.
Dépression relative 1018 hPa vers 30N41W, se décale lentement vers
le nord-est, prévue 1015 hPa par 32N39W le 10 à 12 H UTC.
ZCIT axée le long du 05N10W, 03N35W, 04N45W, 03N50W.

[i]Viennent ici les prévisions par zone...[/i][/b]

Donc, à 48h, encore RIEN sur la chose qui nous occupe.
Le bulletin RFI, toujours dispo sur le net, ne concerne que le très court terme.
C'est utile pour préparer le bateau aux conditions du jour.
C'est mieux que rien lorsque l'on ne dispose pas d'autres sources.
Cela ne peut en rien aider à choisir une route.

09 jan. 201216 juin 2020
0

Les zones RFI ne couvrent pas la côte US et Canada. C'est vrai.
Ça va tout de même tangenter/affecter Milne et Flemish avant de filer plus au Nord.
Il y aura 44 nœuds, rafales à 55 nœuds sur Flemish (limite de la zone à 45°W).

Les zones RFI en PJ.

09 jan. 201209 jan. 2012
0

Et une petite vidéo dans zyGrib ; horodatage en haut à gauche :

11 jan. 201211 jan. 2012
0

96 heures après l'alerte...
Pour cette nuit de mercredi à jeudi...

Modèle GFS :
50 nœuds de vent, 57 en rafales, en partie Nord de la zone Flemish.

Modèle vagues FNMOC-WW3-GLOBAL :
Max 7 mètres, période 10 s.
Proba déferlantes 19%.

Le bulletin RFI de ce matin décrit le phénomène.
Avec beaucoup de précisions.
Notez que la future position du centre est donné pour le 12 janvier à 12 heures alors que ce centre sera positionné à plus de 500 nm au Nord des zones RFI.
Mais c'est à court terme.

[b]Bulletin météo marine pour Radio France Internationale
Date : mercredi 11 janvier 2012.[/b]

[b]Pour FLEMISH, FARADAY, MILNE, ALTAIR, RIDGE,[/b] CADIZ et GIBRALTAR
STRAIT, [b]coup de vent à tempête en cours ou prévu.[/b]
.
Situation générale le mercredi 11 janvier 2012 à 00h UTC et
évolution :
Dépression 1005 hPa par 54N33W, se décale vers le nord-est.
Dépression orageuse 1015 hPa par 39N39W, se décale vers le nord en
se comblant. [b]Dépression 983 hPa par 39N58W, se décale vers le
nord-est en se creusant, prévue 967 hPa par 49N47W le 12 à 00 UTC,
puis 963 hPa par 56N47W le 12 à 12 UTC. Son front froid associé est
prévu traverser les zones EST BERMUDES, COLORADO, RIDGE, MILNE et
FLEMISH.[/b] Dépression relative 1023 hPa sur le Maroc, évoluant peu.
Anticyclone 1036 hPa sur le nord de la France, stationnaire.
Dorsale associée 1025 hPa s'étendant jusqu'aux Açores. Nouvel
anticyclone prévu 1025 hPa par 31N50W le 12 à 12 UTC.
.
Prévisions par zones jusqu'au jeudi 12 janvier à 12h UTC :

[b]FLEMISH :
A l'ouest : Sud-Est 6 à 8, fraîchissant Sud-Ouest 7 à 9,
temporairement 10, bientôt, puis mollissant progressivement Ouest à
Sud-Ouest 6 à 7, plus tard. Fortes à violentes rafales.
A l'est : Sud à Sud-Est 5 à 6, parfois 7, fraîchissant Sud 6 à 7
bientôt, puis virant Ouest à Sud-Ouest 4 à 6, plus tard. Mer
devenant très forte à grosse, temporairement très grosse au
nord-ouest. Pluie et averses.

FARADAY :
Secteur Sud 4 à 6, fraîchissant 5 à 7 bientôt, puis 6 à 8 en fin de
période. Rafales. Mer agitée à forte, devenant très forte à
l'ouest. Pluie ou averses à l'ouest.[/b]

...

[b]MILNE :
A l'ouest : Fraîchissant Sud à Sud-Ouest 7 à 8 localement 9 au
nord-ouest, puis mollissant secteur Ouest 5 à 7, plus tard.
A l'est : Sud 4 à 6, parfois 7, virant Ouest 4 à 5 sur l'ouest,
plus tard. Mer devenant très forte à grosse, mais forte sur l'est.
Pluie et averses orageuses.

ALTAIR :
Secteur Sud 4 à 6, fraîchissant 5 à 7 bientôt, puis 6 à 8 en fin de
période. Rafales. Mer agitée à forte, devenant très forte à
l'ouest. Pluie ou averses à l'ouest.[/b]

...

[b]RIDGE :
A l'ouest : Sud-Ouest 7 à 8, localement 9 au nord-ouest au début,
mollissant secteur Ouest 5 à 7 bientôt, puis virant Nord-Ouest 4 à
6, plus tard. Fortes rafales.
A l'est : Sud à Sud-Ouest 3 à 5, parfois 6, fraîchissant 4 à 6
parfois 7, bientôt, puis virant Ouest plus tard. Mer devenant forte
à très forte, mais grosse au nord-ouest. Pluie et averses orageuses.[/b]

...

12 jan. 2012
0

Jusqu'à 930 hpa ou 950 hpa, c'est pas si rare.

Records selon meteolafleche.com :
www.meteolafleche.com[...]on.html

Ici, avec 963 hpa, c'est déjà une sévère.
Mais elle n'est pas très étendue.
Les vents forts sont très localisés et sur un temps très court (le bulletin RFI le dit).
Le vent travaille la mer pendant un temps tout aussi court.
Les vagues max ne font QUE 7 mètres.

12 jan. 2012
0

Aucune différence réelle (1 millibar = 1 hectoPascal (hPa)), surtout un changement de vocabulaire pour respecter les normes du système légal MKS (longueur:mètre - masse: kilogramme - temps: seconde).
Dans le système MKS, l'unité de pression (= force exprimé en N(ewton) par unité de surface) est le Pascal (1 N(ewton) par m2).

PS une force de 1 N(ewton) fait varier la vitesse d'une masse de 1 kg d'un mètre par seconde). La pesanteur fait varier la vitesse d'environ 10 m par seconde. (rappel: le poids est une force)
1 Pascal correspond donc environ au poids sur terre d'une masse de 100 grammes par m2.
10 Pascal est le poids sur terre d'une masse d'un kg par m2
Un bar, c'était le poids d'une masse de 1 kg sur un cm2, c'est à dire le poids d'une masse de 10000 kg sur 1 m2 (= 10000 cm2)
Donc 1 bar = 100000 pascal. et 1 millibar = 100 pascal = 1 hectoPascal

12 jan. 2012
0

Tant pis, je risque,
peut-on m'expliquer?
Je n'ai pas tout compris

08 jan. 2012
0

"Si l'on est au large dans la zone, le grib est suffisant pour alerter le navigateur."

L'ennui c'est qu'en mer, si je n'avais eu comme info que le grib, je ne me serai pas inquiété plus que cela (30nds au portant ça ce gère), 50 nds c'est autre chose. En plus, à moins d'avoir lu un peu vite, il n'en est pas fait mention sur le bulletin : www.opc.ncep.noaa.gov[...]1.shtml

Je viens de voir que ce matin le GFS donne bien 50nds. A bord cependant on aurait eu l'info avec du retard (au moins 12h sur la base de 2 gribs par jour).

08 jan. 2012
0

Donc 12 ou 18 heures d'avance à l'humain sur le modèle GFS.
Avance du prévisionniste de service... et des quelques autres outils à sa disposition (modèles locaux par exemple).

08 jan. 2012
0

Oui, fblc, une bonne journée de retard dans la décision de changer de route.
Donc plus que 2 jours 1/2 pour se tirer d'affaire.

Je ne connais pas les performances de ton bateau au débridé, mais...
À 6 nœuds sur l'eau, en 2 jours 1/2, 360 nm.
À 8, 480 nm.
À 10, 600 nm.
C'est pas si mal pour tenter de sortir de la trajectoire.

08 jan. 2012
0

Plutôt 6nds

08 jan. 2012
0

Question complémentaire : la carte de 500hpa aurait-elle peu permettre d'anticiper se creusement ?

08 jan. 201216 juin 2020
0

Dans ce cas là, non (PS je suis un simple amateur). La hauteur 500 hPa (vers 5 km) est une sorte de 'moyenne' entre les conditions à la surface et dans la haute troposphère (8 km). Ce type de phénomène ne se voit que 24/48 h à l'avance à 500 hPa. Mais il faut bien comprendre que je n'ai pas fait de prévisions: sachant qu'il y avait un phénomène localisé, j'ai cherché à comprendre pourquoi; je n'ai pas fait l'inverse.
En mer, je consulte uniquement les météofax de surface (vers l'Europe anglais Northwood, Allemand Pinneberg, NOAA si j'étais dans le coin), qui sont l'optimum.
Avec un Iridium, on les récupère facilement avec Airmail-Viewfax (En fait j'utilise un Furuno 208 acheté d'occasion !). Une autre possibilité est un simple récepteur BLU connecté à un ordinateur, avec un logiciel comme JVFax32 (il y a d'autres)
Cet exemple de prévi à 48 h pèse 33,5 ko avec Airmail-Viewfax (en tif), ne passe pas sur H&O, donc le même en .jpg

08 jan. 2012
0

Hier soir, sailor54 a manifestement été capable de le faire.

08 jan. 2012
0

Oui mis avec une carte de 300hpa, or à bord on ne peut pas tout télécharger, c'est trop gros en tout cas avec un Irridium. En plus j'aurais bien été incapable de le voir.

08 jan. 2012
0

Je suis d'accord, fblc.

Pour ce qui concerne la capacité à interpréter des cartes 300, 500, 700 hpa, il faut s'y être pris très longtemps à l'avance, très souvent, les longs soirs d'hiver à la maison ; sailor54 nous dira peut-être comment il fait.

Mais pas sûr que cela suffise.

En terme opérationnel, sur l'eau, avec les temps de transmission des données, leur prix de revient, le temps d'exploitation nécessaire, par certain que cela soit si facile à mettre en œuvre.

Alors.
Tu as indiqué plus haut pouvoir charger des gribs ordinaires (surface) jusqu'à deux fois par jour. C'est pas mal du tout.
Dans ce cas précis, 2 jours 1/2, pour échapper à un couloir de vent à plus de 40 nœuds qui fait environ 400 nm de large (la zone à 50 est très étroite pour le moment).
OK, à 10 nœuds sur l'eau, c'est plus facile à éviter qu'à 6.

Maintenant.
Si tu veux absolument gagner un jour sur l'alerte rouge, dans ce cas, la solution du routage à terre tient.
Avec une clause au contrat qui stipule l'exploitation des cartes 300, 500, 700 hpa.

08 jan. 2012
0

Pour l'influence des phénomènes de haute altitude (200 - 300 Hpa)sur les prévisions de surface, on peut essayer de lire ceci (en anglais)
www.theweatherprediction.com[...]ts/300/
Mais il est IMPOSSIBLE pour un béotien de faire ses propres prévisions. Il faut utiliser celles des pros, qui "mélangent" les sorties de différents modèles avec leur lecture/interprétation de très nombreuses cartes à différentes hauteurs (pression, température, CAPE etc...). Ces prévis sont donc souvent meilleures que les gribs qui proviennent d'un seul modèle global (et donc grossier).
L'intérêt d'un routeur est qu'il a accès à beaucoup d'informations, et que connaissant les caractéristiques du bateau, il peut élaborer une stratégie à 3 - 5 jours (utilisant par exemple un module de routage etc...). Dans les courses sans routage extérieur autorisé, les marins passent la plus grande partie de leur temps à le faire (6-8 h / jour par exemple)

08 jan. 201208 jan. 2012
0

De toute façon, en hiver, sur cette zone d'Atlantique Nord, il ne FAUT PAS être là, jamais...
En été, ces phénomènes de creusement rapide (ou de dépressions secondaires) sont très rares (pas inconnus cependant, voir Fastnet 79). Elles sont bien mieux prévues aujourd'hui qu'à l'époque.

08 jan. 2012
0

Enfin quelque chose que je comprends...

:heu:

08 jan. 2012
0

J'aurais vraiment aimé avoir l'avis d'un routeur professionnel sur la tempête Andréa qui a coulé le Sean Seamour (Voir plus haut)

Autrement dit, en combien de temps passe-t-on d'une situation "normale" à un phénomène dangereux ?

Il me semble improbable quand même que rien d'anormal soit apparu 48 heures avant. Encore une fois je trouve curieux la décision du skipper qui reste prend une route NE...

A+ Sergio
sergeetdomi.blog4ever.com[...]15.html

08 jan. 2012
0

En tout cas j'en tire la conclusion que je prendrais en plus la carte météo à 96h en complément et tant pis pour son poids. Pour les échéances inférieures, je me contenterai du grib + recoupé avec le bulletin HighSea.

Pour le SeanSeamour, je suis un peu comme Gary surtout que pour le coup je serai en mer à cette période.

PS quelqu'un sait si on peut recevoir cette carte par email mais dans une petite taille pour limiter le poids.

09 jan. 201209 jan. 2012
0

FBLC

le serveur mailasail met à disposition des cartes en format reduit, pour récuperer la carte à 96 heures par exemple envoyer un email vide à

weather@mailasail.com

avec "PWAM99.SMALL.TIF" dans le Sujet, enlever les guillements

la reduction de taille varie, ces deux cartes par exemple sont la même en format original et reduit, 32ko contre 18ko (elles sortent en TIF, je les ai changées en jpg photobucket paraît ne pas aimer les tif)

i174.photobucket.com[...]M99.jpg

i174.photobucket.com[...]ALL.jpg

bv

ajout: le message de reponse mailasail contient en format texte un peu de pub sur leur services, le poids total du email sera un peu plus grand que les images mais bon pas grand chose

09 jan. 2012
0

images bof bof

je vois que photobucket a tout redimensionné, donc cela ne donne pas une grande différence, essaye avec ton email et tu pourras voir

pour l'image en taille normale il faut écrire dans le sujet:

PWAM99.TIF

09 jan. 2012
0

Bonjour à tous

Bon nous on quittera St Martin route directe sur les acores le 5 mai ou aux alentours...en fonction de la mto, évidemment.
Par contre, une fois partis plus d'infos mto pour nous.

Impressionnant le récit mais bon si on tient compte des phénomènes exceptionnels on ne art plus.......

Bon vent à tous.

09 jan. 2012
0

Une idée pourrait être de télécharger un grib + l'image réduite d'un fax à échéance 96h via MailASail et de superposer les deux avec Weather Wizard ( weather.lediouris.net[...]fr.html )histoire de voir si ça colle.

Je me suis lancé dans la conversion des bulletins textes HigSea en cartes météo, c'est super long à faire. En mer si ça remue un peu ce doit être infernal.

09 jan. 2012
0

Pffff,pour moi, rien ne vaut un bon baromêtre, et partir début mai,de toute manière il y aura du près , du près et du près... et alors ? et si panne de courant ? faut faire demi tour ? cool, trop d'infos tue et peut rendre frileux. Je préfére mille fois un bon bateau bien préparé, avec de la vraie bouffe qu'on cuisine et tout et tout (même gité+++, no problem), avec de bonnes voiles et une bonne anticipation de e qu'on voit, ressent etc... style je reduis pour la nuit même si... etc. plutot qu'une centrale informatique qui donnera de toute maniére des resultats différents; par ex quand on 20 noeuds c'est 10 à 30 alors....pffff hop hop hop , on y va, (je préfére des bonnes chaussures et un bon anorak qu'au dernier gps machin chose) au moins c'est fiable. enfin c'est mon avis

09 jan. 2012
0

pffff, vais me faire allumer, moi.....

09 jan. 2012
0

pourquoi allumer ?

c'est un point de vue comme un autre :topla:

09 jan. 201209 jan. 2012
0

Mais non, on a entendu le même discours pour les coques plastiques, les voiles en dacron, les winchs self-tailing, les génois sur enrouleur, les ancres modernes, la VHF, le GPS, les leds, aujourd'hui l'AIS...et j'en oublie certainement... Je suis sûr qu'on est trop vieux pour s'enflammer...
Si j'ai la possibilité d'éviter ainsi 40 noeuds de vent, je vais pas m'en priver...
Et obtenir, regarder, interpréter et comprendre la météo, c'est aussi un plaisir pour certains...

PS et partir des Açores pile-poil et sans risque dans la queue d'une dépression pour faire 170 M en solitaire le premier jour, et 150 M le second, j'ai bien aimé. Et obliquer vers la Galice et ses restos de fruits de mer plutôt que de rester englué des jours dans un anticyclone, j'ai trouvé ça bien..
Et je vais en rajouter: toujours en solitaire, partant en septembre de Kilmore Quay (Irlande), continuer vers Falmouth plutôt que les Scilly parce qu'on a calculé que la forte dépression annoncée F9 laisse juste le temps et qu'une branlée aux Scilly, c'est pas le pied, c'est pas mal...Pas de gribs, les vrais cartes météo analysées tous les jours...C'est comme préparer ses hauteurs d'eau pour un mouillage, ou préparer sa nav à la table à carte dans le Ferlas (Brehat)...

09 jan. 2012
0

la je te suis total , mais quand je vois l'energie nécessaire pour alimenter tout ça, puis toutes les nouveantés pour economiser l'énergie... je me dis qu'il y a une course diabolique qui n'est arrêtée que par le fond du porte monnaie. Bon ce n'est pas grave, je ne suis pas jaloux du tout et reste toujours béat d'admiration devant le dernier routeur machin chose. Vraiment. Mais des fois je me dis que ces trucs là aménent à avoir des craintes si.... et les sources de panne se multiplient ! le frigo ? pffff on s'en passe facilement au bout de 10 jours, on 'y pense que comme un placard....j'ai vu des gus passer des heures devant leurs ecrans pendant que j'étais dehors...."et les nuages la bas ? t'as vu , serait temps de reduire tu crois pas ?" no comment. mais c'est vrai que comme tu le vis, je trouve ça plaisant +++.

09 jan. 2012
0

Un logiciel libre de routage :
www.bluewaterracing.com[...]/

Par extrapolation (car les fichiers gribs sont a 7 jours pour ce routage), voici ce que ça donne avec mon bateau :
www.hisse-et-oh.com[...]ire.png

09 jan. 2012
0

Il y a aussi qtVLM : il me semble plus performant, en plus on peut paramétrer son routage pour éviter les zones de vents trop forts.
wiki.virtual-loup-de-mer.org[...]p/QtVlm

10 jan. 201216 juin 2020
0

bonsoir à tous ce matin chez le toubib j'ai trouvé un comparatif sur un voile mag. de l'an dernier, j'ai fait un scan avec mon smartphone et mis en pdf, du logiciel meteo soit disant le plus apprécié des transateux!!!!!
il parait que pour une trentaine d'€ vous avez droit à un an de routage??

je vous le joint :alavotre:


10 jan. 2012
0

oups!!! j'ai mélangé le baratin de deux sites les 32€ c'est pas le routage mais les cartes plus précises.
Milles excuses, ça ne me réussit pas de faire la sieste
:litjournal:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le grain est passé

Après la pluie...

  • 4.5 (154)

Le grain est passé

mars 2021