Traitement de la quille et du Sika (joint)

Bonnes fêtes à tous

Je viens d’acheter notre 1er bateau et je commence par gratter/poncer/caréner/découvrir chaque petits lézards…

Vivement les 1eres nav !!

En attendant, j’ai arraché le joint polyuréthane Quille-coque qui se décollait par-ci par-là… Car la quille (de 1991) rouille un peu…

Après moultes recherches, j’ai opté pour un « traitement » local au RUSTOL CIP …

Je compte appliquer une couche de ce primaire anticorrosion avant de repauser mon joint Sikaflex 291…Donc questions :

1) Le Sika 291 tient-il bien sur le RUSTOL CIP ??

2) Sur VOILELEC (www.voilelec.com[...]lle.php ) je lis que l’on recommande de mettre le bateau sous la grue pour suspendre la quille et ainsi « écarter » l’interstice ( De 0 à 2mm sur mon bateau quille au sol) et faciliter la pénétration du Sika… ?? ça me parait compliqué (Et + cher !!) : Faites vous comme ça ??

3) Existe-t-il un Mastic marine de « supermarché » pour reboucher qq cratères par ailleurs (Autre que ceux des Ships…)?

Merci pour vos contributions et encore bonnes fêtes.

PC

L'équipage
25 déc. 2006
26 déc. 2006
1

...suite
... désolé... Mais j'ai oublié de vous demander l'importance qu'a ce joint ???

Une mauvaise pause est-elle préjudiciable?

Encore meerci ;o) PC

26 déc. 2006
0

joint de quille

bonjour
il sert à l'étanchéité entre la quille et la coque
le tout doit être stratifier et fixer par des
boulons de quille
si la quille est fixer correctement il n'y
a pas de pb
j'ai refait ce joint sur un bateau au sol sans pb
ta quille fait au moins 500 kg
ce n'est ce joint qui la tiendra
sous l'eau utilise des produits marine
de marque in...al cela sera un travail de moins a refaire
yves

26 déc. 2006
0

Pourquoi??
Bonjour,

pour une quille qui commence à se bouffer, le mieux est de tout gratter (sablage ou poncage), laisser secher puis appliquer le cycle vc tar.
Pour le joint, soit:
- il y a une fuite au niveau de la quille coque et dans ce cas il faut de-assembler la quille de la coque netoyer refaire un joint au Sika puis assembler quille coque. Pour cela il faut l'aide de la grue.
- il n'y a pas d'eau il faut juste refaire la liaison coque quille, apres avoir bien nettoyer cette zone il faut appliquer un joint Sika.
Attention ne pas prendre la solution de facilité tu le regrettera tres vite.
Pour plus d'explication tu trouveras bien un voileux sympa dans ton port.
Bon courrage et bonne nave.
Jeff

26 déc. 2006
0

...
Conclusion : Pas de réponse pour la question 1)… Ni 2)…
Pour 3)… Ok, bien reçu.. ;o)

Pour info, je reprécise que je parle du petit joint « Sika » et non du Joint de quille structurel…(D’où rien ne coule, enfin la semaine dernière… :o( )

Ce petit joint doit-il être fait « quille pendante », donc sous grue (Cf le lien supra…) et dans ce cas, mise à l’eau dans la foulée pour pas l’écraser (Mais alors sera-t-il sec ??) … Ou bien on le fait bateau pausé sur sa quille ??...

RE-merci à ceux qui comprennent la question ;o)
(PS : Bateau de 44 pieds, quille de 3900kg…)

26 déc. 2006
0

réponses aux questions
pissqu'il fallait !
1) le p'tit joint Sika y sert à rien, c'est pas lui qui va empêcher le lest de se décrocher . C'est juste un petit complément d'étanchéité destiné à retarder l'échéance inéluctable qui, au mieux, conduira au remplacement des boulons de lest et,au pire, à tester pour de vrai la survie .
2) on trouve de tout dans les supermarchés, surtout au moment des fêtes de noël : foie gras cru, foie gras cuit, homard, langouste, escargots (le plus souvent c'est de la limace mais ça a le même goût avec de l'ail), cep, truffes, morilles, ... . Mais je n'y ai encore jamais vu de mastic universel pour yachtman qui veut pas payer le prix .
3) Quille pendante ou non ?
Chacun fait ce qu'il peut comme il peut .
C'est aussi une question d'age .

26 déc. 2006
0

il vaut mieux
refaire le joint "quille pendante" car la différence est toujours très sensible. Il suffit de regarder les fonds se déformer lorsque la grue le pose sur le ber. Dans un bateau de construction "standard" (Jeanneau, Beneteau, Bavaria,...) les fonds sont assez souples ; ce qui permet à la structure d'encaisser les efforts sans heurts.
Pour ce qui est de la rouille de la quille, nous on essyé trois traitements différents heureusement fait par un pro.
Le premier essai "garanti 5 ans" a tenu... une saison.
Le deuxième pareil et le pro en question a remboursé tout !!!
Le troisième, on a sablé la quille, puis resurfacée à l'epoxy et surtout, on a fixé deux anodes dans le voile en fonte.
Resultat, depuis presque 10 ans, plus de traces de rouille.

27 déc. 2006
0

fait de l'eau ou pas ?
Piercas,

Tu dis avoir arraché du joint polyurethane qui se détachait !! A mon avis il y 2 cas comme indiqué par un autre intervenant, soit ça prend l'eau ou pas, et la réparation doit être adaptée à ça

En préliminaire : comment on fixe une quille ? En gros, On tartine de Sika et on assemble avec les boulons de quille. L'essentiel du Sika est pris en sandwich entre le haut de la quille et la coque. C'est ce joint qui fait l'étanchéité pour éviter les remontées d'eau autour des boulons de quille. Le sika est un joint très costaud qui ne s'arrache pas comme ça. Il faut savoir que dans très grande majorité des cas, quand on enlève les boulons de quille, la quille ne tombe pas car collée par le Sika, et c'est en général une vraie galère à décoler la tonne de lest suspendue en l'air et tenant uniquement par du sika de 20 ans d'age.
Donc, à mon avis ce que tu as arraché c'est pas le sika du joint de quille, mais un mastic qui a été remis en complément. C'est là que ça se corse, car soit ce mastic est juste un complément à vocation "esthétique/ profil" de la liaison coque/quille (1), soit et c'est le vrai problème, c'est un emplatre sur une quille qui prend l'eau (2).
Si c'est le cas 1, application d'un nouvel emplatre esthétique, Cas 2) = Déquillage et refection du joint dans les règles de l'art, un emplatre ne ferait que masquer le problème pdt quelques mois.

Cdlt.
Alain

PS : si tu n'as pas encore vraiment navigué et donc que tu ne sait pas trop si ça fait un peu d'eau ou pas, tu est ds la M.

27 déc. 2006
0

Mastic de supermarché
On trouve maintenant des mastic polyuréthanes dans les grandes surfaces. C'est bien-sur bien mieux que les autres types de mastic en ce qui concerne les qualités recherchées en marine: adhérence et souplesse. Ce me semble suffisant pour les cas ou une dégradation éventuelle n'a pas trop de conséquence. Il faudrait faire des tests pour determiner la difference avec un mastic pour utilisation marine. On peut gagner 4 ou 5 euros par cartouche, mais cela vaut-il le risque?

27 déc. 2006
0

question 2
je connais vraiment personne qui applique cette technique de quille pendante, d'ailleurs apres les grutages les bers sont tirés par tracteur et allignés les uns a coté des autres, et sont inaccessibles aux grues

28 déc. 2006
0

es tu sur qu'il faut aller jusque la ?
quand j'ai acheter mon bateau precedent, j'ai eu envie de refaire la quille (et le joint) because au niveau estetique, la rouille et les petits creux, c'est pas bo !
finallement, apres conseils et apres avoir verifier l'etat des boulons de quille, j'ai juste ponce, ponce..., puis mis chaque annee un primaire antirouille (primocon).
Pour faire un vrai enduit, etanche, faut secher la quille avant, longtemps au sec !
avec le primaire, la quille s'est bien comportee meme si il y avait encore quelques coulures chaque annees

31 déc. 2006
0

suite et fin
Merci pour toutes vos contributions…

Mon bateau est un Gib Sea 442 de 1991. Encore l’époque des gros échantillonnages… (Maousses varangues et fond de +/- 4 cm )…bon bref…Je précise car cette marque n’a pas fait de bons vieux os… J’ai déjà lu « Gib Sea beurk ! »…Alors j’en parle pas tout de suite… ;o)

Après appel de l’architecte du bateau (Michel Joubert himself… car le chantier Gibert Marine n’existe plus)… Voici son avis :

-Le joint Sika de finition retarde la fréquente corrosion du haut de quille (Zone du joint de semelle…).
-De nombreuses quilles en fonte présentent une corrosion généralisée (Objectivé lors des « déquillages »)… Grande expérience du problème, notamment pour les + vieux boats genre gin fizz…)

-L’atteinte des boulons de quille est RARE (Surtout si ils sont en inox (Ce qui est encore à confirmer car il « savait pas trop mais pense que quand même ça devrait »… J’adore ces flous artistiques… !!)

  • pour savoir si c’est de l’inox, faut juste dégommer au ciseau à bois la strat qui les couvre… Bof… J’aimerais éviter !!... Je ferais ça quand j’aurais un seau de rouille qui sortira du joint…
  • Autre solution : Appeler un vieux de la vieille qui sait si c’est de l’inox ou pas…(Vous savez pas vous ?...)

  • Y’en a qui pausent le joint en levant le bateau (Quille pendante), mais le mm d’espace obtenu ne semble pas nécessité ce « cirque » vu qu’un Sika 291 permet un allongement de 400% (Cf www.industry.sika.fr[...]age.asp )…Non ?

-Le grand joint « structurel » de la jonction a été fait de 2 façons : Les + récents (&gt fin 1990 ?) au Sika. Pour mon bateau et avant : Ils tartinaient un polyester chargé de fibre avant serrage des écrous…Donc joint rigide…

Bref, je vais mettre la zone d’encollage de la quille à blanc, à la ponceuse, y coller un primaire époxy anticorrosion ( Interprotect ou Sika ZP PRIMER) et enfin le Sika…

Bonnes fêtes à tous. PC

PS: Désolé d'avoir lancé ce sujet qui a déjà motivé de nbreux posts.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (153)

mars 2021