traitement curatif osmose

Je sais ce que vous allez me dire "il y a des centaines de messages à se sujet" et il faudrait les lire tous et çà j'ai pas envie.
Je souhaiterais connaitre le tarif d'un traitement curatif pour un bateau type vedette de 8m.
Merci d'avance

L'équipage
22 jan. 2012
22 jan. 2012
0

Je ne pense pas être loin du compte si je te réponds entre 750 € et 1000 € le mètre linéaire pour un traitement réalisé par un professionnel.

22 jan. 2012
0

merci, je ne m'attendais pas à un prix pareil, dans ce cas je vais tenter de faire moi même du bulles par bulles si ce n'est pas trop compliqué pour une nana (brune) lol

22 jan. 201222 jan. 2012
0

si aprés grattage de l'anti fooling et ponçage de la coque tu n'a que quelleques cloques, alors percage des cloques par empreinte d'un foret laisser secher, reboucher au mastic epxy et apres 3 couches de revetement epoxy bi composant c'est ce que m'a conseillé mon mecano aprés avoir vu l'état de ma coque (une vingtaines de cloque sur un first 22)

22 jan. 2012
0

Tout dépend de l'importance du phénomène.
S'il ne s'agit que de quelques cloques isolées, on peut en effet se contenter de les traiter localement. dans ce cas, après perçage et ouverture complète de la cloque, il faut rincer à l'eau douce plusieurs fois et laisser sécher avant de mastiquer à l'époxy. Mais il faut savoir que l'on enferme alors de l'humidité dans le stratifié et que ce n'est que reculer pour mieux sauter.
Avant tout chose, il me semble qu'il faut gratter la totalité de l'antifouling car tu pourras alors peut être détecter des microcloques qui ne sont pas apparentes sous l'antifouling (et non antifooling qui ne veut rien dire!).
Une mesure de l'humidité du stratifié s'impose avant toute décision, sur une coque sortie de l'eau depuis un moment.
Un taux d'humidité doit être inférieur à 5% si ma mémoire est bonne et en toute partie des œuvres vives. Sinon, traitement général, qui passe par rabotage ou sablage du gel coat, rinçages multiples avant masticage époxy et au moins 5 couches d'époxy avant nouvel antifouling. Cela sur plusieurs mois jusqu'à obtention du taux d'humidité maxi acceptable.

22 jan. 2012
0

Après étude de plusieurs devis (un dizaine environ), j'en ai conclu que la moyenne d'un traitement curatif osmose est de 300 euros TTC le M2 de surface mouillée. Les chantiers calculent la surface mouillée ainsi : S = LF x (largeur + TE) x 0,75.
LF : longueur de flottaison
TE : tirant d'eau
Ceci pour un voilier. J'ignore s'il en est ainsi pour une vedette.

23 jan. 2012
0

Bonjour
Je confirme l'ordre de prix de 300 € / m2.
Pour le calcul de surface, je pense qu'il faut remplacer le TE par la largeur...

23 jan. 2012
0

grosso modo j'en ai pour 8000 à 10000€ soit la moitié de la valeur du bateau, donc je sortirais le bateau en Octobre jusqu'à avril et entre temps, je crève, je rince, je sèche puis traitement, antifouling et remise à l'eau, est ce que çà vous parait correct?

23 jan. 2012
0

je ne pense pas que cela soit une bonne idée , si ton bateau est vraiment atteint m^me si il est partiellement, il "est quand même contaminé et faire se que tu veux faire et pour moi une perte de temps ,ou tu te prend pas la t^te et tu continus a navigué car je pense qu il y n 'y pas d 'urgence ,ou pelage entièrement de la coque et séchage et aprés tu connait les étapes .nombreux bateau ainsi que le mien on de l osmose,cela fait chier quand il hors de l eau ,mais quand la coque flotte on y pense plus .
bon courage quand même!!!!!
tony

23 jan. 2012
0

je ne pense pas que cela soit une bonne idée , si ton bateau est vraiment atteint m^me si il est partiellement, il "est quand même contaminé et faire se que tu veux faire et pour moi une perte de temps ,ou tu te prend pas la t^te et tu continus a navigué car je pense qu il y n 'y pas d 'urgence ,ou pelage entièrement de la coque et séchage et aprés tu connait les étapes .nombreux bateau ainsi que le mien on de l osmose,cela fait chier quand il hors de l eau ,mais quand la coque flotte on y pense plus .
bon courage quand même!!!!!
tony

23 jan. 2012
0

Bonjour matinik la et bonjour à tous,
"...donc je sortirais le bateau en Octobre jusqu'à avril et entre temps, je crève, je rince, je sèche puis traitement, antifouling et remise à l'eau, est ce que çà vous parait correct?"
Le programme que vous envisagez est incomplet car toutes les cloques osmotiques ne sont pas apparentes. Les cloques en interne ne sont repérables que par un mesureur d'humidité. Donc la première chose à faire pour savoir si vous devez traiter ou non globalement la carène, c'est de sortir la vedette et de la laisser sécher à l'abri pendant 2 semaines environ, de prendre ensuite les humidités et de dessiner sur la coque les zones où l'humidité relative est à 100% puis une semaine après de refaire l'opération avec une craie de couleur différente et puis tenez-nous au courant.
Information pour tous ceux qui pensent que l'osmose ce n'est qu'un problème esthétique, erreur, les caractéristiques mécaniques (résistance au choc) de la zone où la coque est osmosée peuvent être réduite de 25 à 30%.
Cordialement

27 jan. 2012
0

Les experts sérieux vous diront qu ils n ont jamais vu un bateau aller au fond a cause de l osmose

28 jan. 201228 jan. 2012
0

Je ne dis pas le contraire Matelot 33, mais sabler et casser la structure des fibres polyester et les remplacer par une bouillie epoxy qui n'a aucune propriété mécanique...Je crois que je préfère l'osmose et la traiter localement sans tout raboter. L'osmose, j'ai donné, en fait il faut faire la part des choses: un bateau de 25 ans bien échantillonné et un bateau moderne genre tupperware J'ai vu une coque sur un bateau récent (7 ans et très gros chantier) lors de la découpe pour passer un tunnel de propulseur on avait 5 mm de matière, c'est sur que de l'osmose la dedans, ce n'est pas pareil que quand tu as 20 mmm

29 jan. 2012
1

Bonjour Pioupiou et bonjour à tous,
Je m'aperçois que mon post est incomplet, le texte ci-dessus est une phrase extraite de la lettre que m'avait envoyée le labo. Le problème posé, est le suivant : si l'endommagement est irréversible, le traitement curatif de l'osmose empêcherait toute nouvelle pénétration de l'eau dans le stratifié mais ne rétablirait pas pour autant les caractéristiques mécaniques originelles du stratifié ?
Cordialement

28 jan. 201228 jan. 2012
0

Bonjour Pioupiou et bonjour à tous,
Extrait de monpost ci-dessus ; "...erreur, les caractéristiques mécaniques (résistance au choc) de la zone où la coque est osmosée peuvent être réduite de 25 à 30%."
Ça veut dire que la coque est moins résistante à l'endroit où elle est osmosée, ce pourcentage dépend bien évidemment du taux d'endommagement et de la profondeur de cet endommagement dans la masse du matériau.
Ce dire s'appuie sur un courrier d'un laboratoire public d'essais de matériaux qui a une longue expérience dans le domaine du vieillissement des matériaux composites utilisés en construction navale.
Cordialement
Cordialement

28 jan. 201228 jan. 2012
0

Cette expérience me permet de vous reporter que le phénomène d'osmose, qui est maintenant assez bien connu du point de vue de ses mécanismes physico-chimiques et mécaniques, est bien un endommagement irréversible du matériau entraînant une chute de ses propriétés mécaniques.

23 jan. 201223 jan. 2012
0

Bonjour,
"grosso modo j'en ai pour 8000 à 10000€ soit la moitié de la valeur du bateau".

Pour un voilier de 10m25 avec une surface mouillée de 23m2 environ, les devis vont de 4500 à 8000 euros, frais de grûtage et de stationnement compris et réfection de la quille. Alors pour une vedette de 8 mètres, c'est forcément moins cher, non ?

J'ai attendu 4 ans après l'apparition des premières cloques avant d'intervenir. Mon voilier est osmosé sur toute sa surface avec des taux d'humidité de 5% à 20 %, ce qui n'est pas très important. Les cloques étaient limitées principalement à la partie arrière, aucune à l'avant. Ce qui veut bien dire qu'un traitement partiel des cloques n'est pas suffisant si l'on veut être tranquille pour...disons entre 5 et 10 ans. Mais certains pratiquent ainsi, ce qui implique de sortir le bateau de l'eau et d'intervenir régulièrement.
Ceci dit et dans tous les cas, il faut prendre son temps avant d'intervenir car, question solidité, tout dépend de votre bateau : le mien est une construction des années 70 avec une épaisseur de coque conséquente. Je ne me faisais donc pas trop de soucis de ce côté.
Pour moi, l'osmose n'est pas un phénomène inquiétant même pour les voiliers modernes. Il est vrai que ce n'est pas qu'un problème esthétique mais il ne faut pas non plus exagérer ses conséquences.
Si je peux me permettre un conseil, faites faire des devis avant de décider quoique ce soit. Vous aurez ainsi une idée plus précise du coût d'une intervention par un professionnel et pourrez comparer avec ce qui vous attend si vous décidez d'intervenir vous-même.
Bien cordialement :-)

26 jan. 2012
0

dernier devis, chantier à port-leucate 4175HT et immobilisation 4 mois, je sais c'est peu, mais il ont une toute nouvelle technique dont le séchage.
coordonnées du chantier en MP pour ceux que çà intéresse.

26 jan. 2012
0

Bonjour ,

Mon bateau ALCYON est sur Port Camargue , il présente qqls cloques d'osmose .Malgré son âge (22 ans ) j'envisage de faire un traitement curatif.

Les coordonnées de ton chantier m'interresse

Je te souhaite de bonne nav

PAUL (paul.garnier@cea.fr) ou 0627590926

27 jan. 2012
0

les coordonnées sont dans ta boite mail

0

est-ce que c'est la technique des couvertures chauffantes avec pompe à vide ?
Dans mon chantier, ils ont essayé : pas probant ...
Peut-être devriez vous ajouter dans le contrat un seuil d'humidité en dessus duquel il faut attendre avant de traiter et à quel prix ce temps supplémentaire.

Pour les bateaux que j'ai fait traiter, il n'y avait pas de date prévue de sortie. "quand il sera sec" était la seule contrainte. Je ne le regrette pas, même si pour mon Hood 38 il y a eu trois mois de plus qu'envisagé au départ(cela m'a coûté l'été 2010)

Hubert, de Cherbourg

04 fév. 2012
0

Les couvertures HOTVAC dont tu parles ne sont vraiment efficaces qu'en fin de sèchage.
Après avoir laissé le bateau pelé faire son sèchage naturellement (avec les rinçages habituels) pendant 4 à 8 mois, les HOTVAC permettent d'éliminer au 10 - 15 jours les quelques % d'humidité résiduels qui, sinon, mettront des mois à sortir.
Mais vouloir faire sècher un bateau complet au HOTVAC depuis le pelage est une connerie technique, financière et énergétique et il n'est vraiment pas sûr que l'on y gagne vraiment du temps sur un traitement qui doit s'étaler au total sur 6 à 12 mois.

26 jan. 2012
0

Pour accélérer le séchage, on m'a aussi proposé les couvertures chauffantes. Il y a aussi le procédé Hotvac ( leur pub : "10 jours pour un bateau de 10m"). On y gagne en temps d'immobilisation mais pas sur le prix du séchage (rentabilisation de la machine).
Si vous êtes sur la Méditerranée, il y a le "Chantier navale du Roussillon" dont c'est la spécialité et qui m'avait fait un devis correct. Mais je ne connais pas la qualité de leurs services puisque jamais testés. :-)

27 jan. 2012
0

Bonjour matinik la et bonjour à tous,
Pour une vedette de 8 m, c'est environ 60 % moins cher que le coût habituel d'un traitement curatif contre l'osmose.
Prudence, quelle est la technique utilisée ? Pouvez-vous nous communiquer le lien sur internet qui l'explique ?
Depuis combien de temps le chantier l'applique t-il ? Peut-il fournir une liste de clients
? Est-il assuré pour cette application ? Peut-il fournir une attestation d'assurance précisant les conditions d'indemnisation en cas de retour d'osmose ?
Tenez-nous au courant
Cordialement

27 jan. 2012
0

WWW.OSMOSE-BATEAU.COM

27 jan. 2012
0

en appliquant cette méthode je trouve 15,8 m2

Les chantiers calculent la surface mouillée ainsi : S = LF x (largeur + TE) x 0,75.
LF : longueur de flottaison
TE : tirant d'eau

mes devis eux vont de 23 à 25m2 chercher l'erreur!!!

27 jan. 2012
0

Mes devis allaient aussi de 21 à 28m2. Certains étaient aussi très évasifs. Sur d'anciennes unités je pense que les chantiers ne peuvent que donner une surface approximative qu'ils rectifieront ensuite par une mesure directe (pour les plus honnêtes évidemment). Une autre méthode plus simple consiste à interroger le constructeur ou l'architecte.

27 jan. 2012
0

une autre solution je fais sabler ou hydro ma coque je séche 6 mois et je passe à l'attaque moi même.
quelqu'un pourrait il me conseiller sur les produits à utiliser et l'ordre d'intervention l'antifouling étant le produit final bien sur.
merci à tous de vos conseil car pour une nana c'est pas évident

28 jan. 2012
0

Pas très compliqué, mais physique, tout dépend comment la coque a été sablée, car si tu retartine mal, l'époxy une fois sec est très dur à poncer, donc pour avoir un travail correct tu dois remastiquer et c'est un peu un jeu sans fin. Sans compter que sur certains bateaux vu le faible échantillonage de la coque, le faît d'enlever et de casser la fibre abimera plus ta structure que quelques litres d'eau, si toutefois on peu quantifier en litres, ce qui est loin d'être sur

27 jan. 2012
0

Un article très complet sur l'osmose :

bloglorenzo.free.fr[...]ose.pdf

27 jan. 2012
0

merci, tellement complet que l'on si perd

27 jan. 2012
0

Ou plutôt, tellement complet qu'il faut prendre le temps de le lire !

28 jan. 2012
0

Lorenzo, toi qui maîtrise bien le sujet, as-tu déjà vu un bateau tellement osmosé au point qu'il soit dangereux d'un point de vu structurelle ?
Globalement quand je vois l'inquiétude que suscite 3-4 cloques chez les propriétaires alors que ces mêmes plaisanciers naviguent avec des gréement dormant de 40 ans d'âge où n'ont encore jamais fait vérifier leurs boulons de quille depuis la fabrication de leur bateau dans les années 70, ça me laisse songeur...

28 jan. 2012
0

Tout a fait de ton avis Moluva , j'ai vu récemment un gars régler ses ridoirs et en ressérant ou l'inverse, le cable a cassé net,et c'était du 10 mm alors les histoires d'osmose...A une époque, les chantiers ont flairé le coup pour faire du chiffre, mais vu le boulot, a ce jour ils regardent à 2 fois avant d'attaquer: immobilisation de la place pendant longtemps, impossiblilité de prévoir une date de fin de travaux , quant aux garanties, soit le travail est fait selon les règles avec une barrière d'epoxy de 3 à 5 mm voir plus et la il n'y aura plus jamais de problèmes ou c'est du travail baclé et la garantie consistera à enlever les cloques et les reboucher, car sur un bateau traité curatif il est pratiquement impossible d'enlever la couche d'epoxy pour revenir à la fibre. J'ai eu il y a quelques années un 43 pieds mal traité osmose, on a voulu refaire les choses dans les règles, les chantiers ne sont jamais allé au bout, sablage impossible, rabotage idem (nombre de lames cassées). On a refait 1/6 du bateau correctement, crevé les cloques et retartiné l'époxy par dessus. J'ai revu le nouveau propriétaire, pas une cloque n'est réapparue.
Quant aux systèmes dee chauffage pour accélérer, on a tout éssayé, éléctrique, gaz, micro ondes etc.. rien ne fonctionne réellement.
Le seul truc , un chantier dans le Sud de préférence, bien venté (Mistral) si tout est fait correctement, on attaque les travaux en Septembre et on remet à l'eau en Mai

28 jan. 2012
0

en effet le gaulois a peur que le ciel lui tombe sur la tête...
et le gaulois marin a peur que l'eau lui monte à la tête...

0

oui, j'ai vu plusieurs bateaux rendus non navigables par osmose profonde.
Un Wauquiez Elisabetan 35, par endroit les deux tiers des tissus étaient délaminés.
Et actuellement je connais un First 32 profondément atteint, après un premier rabotage on voit les plis de tissu se décoller. Il a fallu un deuxième rabotage et il y a encore de grandes surfaces d"élaminées.
Il va falloir reprendre une stratification pour retrouver les épaisseurs d'origine.
Ce bateau est en chauntier depuis trois ans et n'est toujours pas sec.

Hubert, de Cherbourg

28 jan. 2012
0

Bonjour matinik la et bonjour à tous,
Si vous vous lancez vous même dans le traitement curatif contre l'osmose, assure-vous qu'avant l'application de la 1ère couche l'humidité absolue stabilisée soit inférieure à 1% sur toute la surface de la carène, par ailleurs, l'application des produits nécessite une température ambiante supérieure à 10°C. En cas de revente de votre vedette après traitement par vous même, quelle garantie donnerez-vous à l'acheteur ?
Cordialement

30 jan. 2012
0

j'ai la chance d'habiter le cap d'agde et niveau climat çà devrait aller pour le séchage.
j'ai un devis de la sociète HYDROBOAT SARL quelqu'un connait il? il me propose un hydro basse pression puis je fait le reste du boulot.

31 jan. 2012
0

l'osmose, un bon filon pour les chantiers !.

oui, ça existe, oui, un bateau n'a jamais coulé pour cette raison.

les cloques apparaissent, mets ton bateau au sec 4 mois par an, ça ne le réparera pas mais limitera considérablement son développement.

n'oublies pas , le plaisancier est réputé riche, passionné donc facile à tondre...
sans parler d'un profession ou les margoulins sont plus nombreux que les pros.

03 fév. 2012
0

Bonjour à tous
voilà je viens de sortir mon bateau sur le cap d agde pour refaire l antifouling mais me suis rendu compte après nettoyage que ma coque est couverte de cloque ,donc osmose,connaissez vous une bonne adresse dans le coin qui est capable de faire un traitement curatif très correct ,ou autrement un endroit ou pouvoir le laisser sorti afin d effectuer moi même les travaux ? Y a t il pas sur le cap d agde un endroit réserve à cela pour les plaisanciers du port ?
Merci pour vos conseils

31 août 2012
0

Bonjour à tous,

Matinik la, tu fais une erreur de calcul, la formule est bonne mais le coefficient varie suivant le type de coque. Pour un bateau moteur c est 0,85 pour un voilier entre 0,5 et 0,75 suivant les coques. La largeur est la largeur maxi soit le maître beau. Le sablage ne retire pas suffisamment de gelcoat, ton bateau mettra trois fois plus de temps pour sécher.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (141)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021